L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG) 2013
Projet MOVEMENT

Suivi de personnel et vérification biométrique automatiques pour le management sans contrainte des zones de sûreté aéroportuaires

Les aéroports sont des infrastructures très sensibles, divisés en zones fermées et ouvertes, en espaces publics et de service ainsi que les zones nationales et internationales. Les zones de service sont dédiées à l'entretien, la manutention au sol des avions, aux activités de fret aérien, etc. Des zones fermées et complexes existent également tels que les salles de contrôle des douanes ou les zones de chargement / déchargement des bagages.
MOVEMENT se concentre sur ces zones non publiques à accès restreint. L'objectif est de proposer un nouveau concept de gestion sécuritaire des zones non publique de l'aéroport avec le développement d'un prototype de système de supervision novateur.
Le concept de MOVEMENT est construit autour de la division actuelle de l’espace non public de l'aéroport en plusieurs zones dédiées à des activités spécifiques et ayant leur propre niveau de sécurité concernant les autorisations d'accès et de déplacement du personnel. Chaque membre du personnel dispose d'un accès bien défini à plusieurs zones avec le niveau d'autorisation associé, mais n'a pas nécessairement le droit d'accéder à d'autres zones. Ces zones peuvent être définies physiquement (murs, portes, clôtures) ou peuvent être virtuellement délimitée. Par conséquent, le suivi et la traçabilité des mouvements du personnel doivent être améliorés afin de faciliter leur passage à travers les différentes zones, tout en assurant un niveau élevé de sécurité pour empêcher tout accès non autorisé. Le prototype de supervision s'appuiera sur deux solutions techniques innovantes pour réaliser ce suivi, en utilisant des techniques de protection des données personnelles.
Tout d'abord, le prototype de MOVEMENT sera basé sur l'utilisation de biométrie "à la volée" (sans contact) pour la vérification transparente, souple et confortable des autorisations d’accès. La biométrie fournit des moyens très fiables pour effectuer un tel contrôle. Les techniques de protection et de conservation des renseignements personnels permettront de vérifier les droits d'accès du personnel à une zone donnée sans vérifier directement l'identité (en utilisant une architecture lien faible). Les échantillons biométriques sont capturés puis comparés à une base de de "numéro d'identification" autorisés du personnel. La capture et la vérification biométrique "à la volée" du visage et de l’iris sont effectuées automatiquement et naturellement alors que les gens se déplacent dans différentes zones de l'aéroport. La mise en œuvre de la biométrie "à la volée" facilitera les mouvements de personnel en accordant automatiquement l'accès entre les deux zones, mais permettrait également d'améliorer la traçabilité des mouvements de chaque individu, en particulier pour les zones virtuelles.
Deuxièmement, le prototype de MOVEMENT s'appuiera sur la vidéosurveillance. Des solutions innovantes seront développées pour suivre les mouvements du personnel et des véhicules dans l’espace non public. Cette surveillance vise à détecter les situations anormales comme du personnel suspect, un véhicule inconnu... Cette fonction de suivi permettra également de fournir des informations opérationnelles à la direction centrale de gestion des zones et contribuera à faciliter les opérations de terrain, mais aussi à améliorer la sécurité du personnel et à anticiper les problèmes potentiels. Le suivi vidéo sera associé aux modules biométriques "à la volée" pour bénéficier de toutes les informations disponibles afin d'augmenter la robustesse du suivi et assurer une meilleure traçabilité. En particulier, cela pourrait contribuer grandement à accélérer le passage du personnel à travers les différentes zones de l'aéroport en construisant des procédures de référence et des projections automatisés de mouvements. Enfin, une analyse des risques concernant les données privées sera effectuée ainsi qu'une étude du cadre légal. Enfin, une étude sur l'acceptabilité sociale fournira des recommandations pour le respect la vie privée.

Partenaires

CERAPS CERAPS

EGIDIUM EGIDIUM Technologies

EVITECH EVITECH

INRIA Inria Sophia Antipolis-Méditerranée

 MORPHO

Entreprise autre que TPE ou PME

Aide de l'ANR 990 242 euros
Début et durée janvier 2014 - 42 mois

 

Programme ANR : Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG) 2013

Référence projet : ANR-13-SECU-0005

Coordinateur du projet :
Stéphane Revelin (MORPHO)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.