L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Emergences et évolutions des cultures et des phénomènes culturels (CULT) 2013
Projet HEMEF

Histoire de l'enseignement public de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914)

Le projet se situe dans le cadre de la recherche fondamentale en musicologie : il se propose d’étudier un pan de l’histoire de l’enseignement de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914) en centrant ses intérêts sur le Conservatoire national de musique, fondé en 1795 : il s’agit de montrer, par l’étude du fonctionnement de cette institution et sa comparaison avec d’autres établissements contemporains, comment sa création a pu avoir un retentissement sur l’ensemble de la vie musicale française, par l’élaboration de normes techniques et esthétiques qui ont donné une nouvelle forme aux pratiques musicales – qu’il s’agisse du concert public, de l’exécution ou de l’écriture musicales. A cette vie musicale nouvelle correspond une nouvelle catégorie de musiciens, le statut du musicien professionnel et de l’amateur s’éloignant définitivement l’un de l’autre.
Les outils de recherche dont ce projet envisage l’élaboration (base de données prosopographique des élèves du Conservatoire, numérisation et édition en ligne des méthodes du Conservatoire, élaboration d’un Guide des sources pour l’histoire de l’enseignement de la musique au XIXe siècle en France), prennent pour objet le fonctionnement du Conservatoire, en commençant par les parcours et les carrières de ses élèves, les contenus de son enseignement, le répertoire qu’il suscite et qui nourrit sa pédagogie. L’exploitation scientifique de ces outils suivra un double axe : l’un, principal, constitué par l’étude du fonctionnement interne du Conservatoire, et servant de point de référence au second, traité lors du séminaire et des journées d’étude – la comparaison du Conservatoire avec d’autres institutions d’enseignement contemporaines.
Les archives du Conservatoire national et la bibliothèque constituée au XIXe siècle, rattachée à la Bibliothèque nationale dès 1935, sont conservées et recensées dans deux institutions publiques – Archives nationales et Bibliothèque nationale de France – qui mettent ces fonds à disposition des chercheurs et permettent l’élaboration des outils de recherche nécessaires à ce projet. Le cas du Conservatoire, institution publique, servira donc d’étude de référence pour élaborer une réflexion sur l’enseignement de la musique en France au XIXe siècle.

Déposé par l’équipe « Savoirs et pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle » - EA 4116 SAPRAT de l’Ecole pratique des Hautes Etudes (IVe section, Section des sciences historiques et philologiques), le projet réunit quatre partenaires : outre l’EPHE, la Bibliothèque nationale de France (département de la Musique/CNRS/UMR 200), dépositaire du fonds patrimonial de la bibliothèque du Conservatoire national ; les Archives nationales, dépositaires des archives du Conservatoire national ; le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Partenaires

AN Archives nationales

BNF Bibliothèque nationale de France

CNSMDP Conservatoire national de musique et de danse de Paris

SAPRAT EA 4116 SAPRAT

Aide de l'ANR 337 000 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2014 - 42 mois

 

Programme ANR : Emergences et évolutions des cultures et des phénomènes culturels (CULT) 2013

Référence projet : ANR-13-CULT-0007

Coordinateur du projet :
Madame Cécile REYNAUD (EA 4116 SAPRAT)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.