L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Bâtiments et villes durables (BVD)
Edition 2011


BENEFIS


Bilan ENergétique et Environnemental FIable, Simple et reproductible des bâtiments

L’analyse de cycle de vie comme partie prenante de la conception des bâtiments
Le projet BENEFIS a pour objectif de rendre possible l’écoconception et l’évaluation environnementale des bâtiments par l’approche Analyse de Cycle de Vie (ACV). Pour faire entrer cette approche dans le processus normal de conception et amorcer le passage à l’approche performancielle, le projet doit faire émerger des outils opérationnels utilisables par tous les acteurs.

Vers des méthodologies et des outils d’ACV bâtiment opérationnels.
L’analyse de cycle de vie est aujourd’hui unanimement reconnue comme l’outil pertinent pour l’évaluation des performances environnementales des bâtiments. Toutefois, son application courante dans les projets de construction ou réhabilitation des bâtiments se heurte à de nombreux verrous. Le projet BENEFIS se propose de s’attaquer aux principaux verrous suivants :
- Le besoin d’amélioration et de mise en cohérence des simulations énergétique et environnementale pour les bâtiments très performants du point de vue énergétique ;
- Le besoin de simplification des modèles pour l’aide à la programmation et à la conception ainsi que pour l’évaluation rapide des « postes » qu’un acteur ne maîtrise pas ;
- L’amélioration de la reproductibilité des études notamment par la mise en place de didacticiels et l’écriture de règles de bonnes pratiques ;
- La difficulté d’analyse et d’exploitation des résultats (compréhension, interprétation, précautions d’utilisation pour l’aide à la décision, confiance/incertitudes, robustesse).

Proposer des méthodologies harmonisées et des outils opérationnels
Les partenaires du projet, de par leur nature, leurs réseaux et leurs compétences construisent la passerelle entre les pratiques actuelles de l’analyse de cycle de vie (ACV) des bâtiments et les pratiques futures.
Pour améliorer la confiance dans les analyses de cycle de vie des bâtiments, des travaux méthodologiques - menés au sein du projet BENEFIS - permettent de mettre en cohérence les modèles, d’expliciter les hypothèses et de rendre les études reproductibles.
Pour rendre compréhensible et accessible au plus grand nombre la démarche d’écoconception des bâtiments le consortium propose, expérimente et valide des approches simplifiées, adaptées à la pratique des acteurs (architectes, AMO, BE, etc.).
Enfin, pour accompagner les acteurs dans la prise de décision (p. ex. choix entre deux variantes de conception), BENEFIS s’intéresse aux questions d’aide à l’agrégation des indicateurs et à la gestion des incertitudes.
Le projet aborde des aspects très théoriques sur la méthodologie de l’analyse de cycle de vie adaptée aux bâtiments, mais il présente également d’importants travaux de développement de méthodes opérationnelles. Enfin, la part expérimentale du projet (expérimentation interne et externe) est centrale pour valider les acquis du projet.

Résultats

Les partenaires du projet qui développent les logiciels ELODIE et EQUER valorisent au fur et à mesure les connaissances produites dans le cadre du projet dans l’amélioration de leurs logiciels. Ces logiciels sont d’ores et déjà utilisés par les autres partenaires du projet et des utilisateurs externes, en dehors du cadre de BENEFIS pour – par exemple- porter des offres différenciantes dans des concours.

Perspectives

Dans le contexte actuel d’une prise de conscience de plus en plus importante des impacts environnementaux du secteur du bâtiment, les pouvoirs publics et les différents acteurs du secteur du bâtiment expriment la nécessité de disposer de méthodes leur permettant d’une part d’objectiver leurs choix de conception et d’autre part d’évaluer la performance environnementale de leurs bâtiments.
BENEFIS, en proposant des méthodes qui répondent aux besoins exprimés par les opérationnels, doit permettre ce basculement vers une approche performancielle de la qualité environnementale des bâtiments.

Productions scientifiques et brevets

Un rapport synthétise les travaux méthodologiques du projet, exploitables par les éditeurs de logiciels ACV et les praticiens ACV. Les logiciels EQUER et ELODIE intègrent déjà des évolutions relatives à ces travaux. Les connaissances et retours d’expérience capitalisés grâce au projet seront rendus publics au fur et à mesure.

Partenaires

ARMINES ARMINES - CEP

BYCN Bouygues Construction

CSTB Centre Scientifique et technique du Bâtiment

 FEDERATION MAISONS DE QUALITE

IZUBA IZUBA énergies

Aide de l'ANR 786 056 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2012 - 36 mois

Résumé de soumission

En application des principes généraux du développement durable, le secteur de la Construction amorce le passage à l’approche performancielle. Le secteur va devoir d’adapter et disposer d’outils opérationnels utilisables par tous les acteurs.
L’analyse de cycle de vie est aujourd’hui unanimement reconnue comme l’outil pertinent pour l’évaluation des performances environnementales des bâtiments. Toutefois, son application courante dans les projets de construction ou réhabilitation des bâtiments se heurte à de nombreux verrous. Le projet BENEFIS se propose de s’attaquer aux principaux verrous suivants :
- Le besoin d’amélioration et de mise en cohérence des simulations énergétique et environnementale pour les bâtiments très performants du point de vue énergétique
- Le besoin de simplification des modèles pour l’aide à la programmation et à la conception ainsi que pour l’évaluation rapide des « postes » qu’un acteur ne maîtrise pas,
- L’amélioration de la reproductibilité des études notamment par la mise en place de didacticiels, la traçabilité des hypothèses, la simplification de la saisie des données et l’écriture de règles de bonnes pratiques pour la réalisation des simulations thermiques et environnementales,
- La difficulté d’analyse et d’exploitation des résultats (compréhension, interprétation, précautions d’utilisation pour l’aide à la décision, confiance/incertitudes, robustesse)
Les partenaires du projet s’attacheront à fournir des connaissances utilisables par l’ensemble des parties intéressées (rapports méthodologiques, publications écrites, communications de vulgarisation,…). Les partenaires qui éditent les logiciels ELODIE et EQUER valoriseront ces connaissances dans l’amélioration de leurs logiciels. Les partenaires s’appuieront sur leurs différents réseaux scientifiques, techniques et professionnels pour diffuser largement les connaissances et retours d’expérience capitalisés grâce au projet.

 

Programme ANR : Bâtiments et villes durables (BVD) 2011

Référence projet : ANR-11-VILD-0001

Coordinateur du projet :
Madame Alexandra LEBERT (Centre Scientifique et technique du Bâtiment)
alexandra.lebert@nullcstb.fr

Site internet du projet : http://extranet.cstb.local/sites/anr/benefis/Pages/Accueil.aspx

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.