L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

JCJC : Sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes : Biodiversité, évolution des écosystèmes, écosystèmes productifs, agronomie (JCJC SVSE 7) 2010
Projet SAFAPE (Self-medication in Apes: Food, Parasites and Environment)

Comportements d'automédication chez les Grands Singes Africains. Étude comparative chez les chimpanzés et les gorilles, ontogénie et transmission des comportements

Les Grands Singes et leur habitat, les forêts tropicales sont fortement menacés. Nos résultats ont montré que la forte diversité du régime alimentaire des chimpanzés inclut des plantes ayant des propriétés pharmacologiques. Des comportements d'automédication ont été documentés chez les chimpanzés mais sont encore peu explorés pour les autres espèces de grands singes. De plus, les propriétés biologiques des plantes des forêts d'Afrique Centrale sont encore peu connues.
Les observations de la sélection des plantes seront réalisées chez les chimpanzés de L'Est (Pan troglodytes schweinfuhrtii) en Ouganda et chez les gorilles de plaine de l'Ouest (Gorilla gorilla gorilla) en République Centrafricaine (RCA). Un suivi sanitaire systématique individuel et non invasif sera conduit suivi d'analyses moléculaires de parasites (Plasmodium et parasites intestinaux). Nos efforts contribueront à une meilleur compréhension de l'épidémiologie et de la transmission des pathogènes. Nous étendrons notre criblage des produits naturels aux items consommés et non consommés par les chimpanzés et les gorilles présents dans leur habitat. Le contenu en micro et macro-nutriments de chaque items sera déterminé permettant ainsi d'avoir une vision globale des propriétés nutritionnelles et pharmacologiques des aliments des chimpanzés et des gorilles. Ces résultats seront analysés afin de déterminer si les items ayant des propriétés nutritionnelles sont consommés plus fréquemment que leur disponibilité dans l'habitat par les grands singes lorsqu'ils sont malades. Afin d'explorer l'ontogénie, la part de l'influence sociale dans l'acquisition de ces comportements et leur éventuelle transmission culturelle, nous suivrons des paires mères-jeunes et comparerons deux groupes voisins de chaque espèce. Des expériences seront aussi conduites dans les parcs zoologiques français et en sanctuaires Africains.
Ce projet représente une opportunité unique et innovante de mieux comprendre l'apprentissage individuel et social impliqués dans la sélection de plantes en contexte de maladie par les grands singes et son éventuelle transmission. Notre connaissance relative à l'influence de l'alimentation sur la santé de nos plus proches cousins sera enrichie. Ceci est aussi d'une importance majeure pour mieux évaluer les résiliences différentielles des grands singes aux changements climatiques et environnementaux. L'ensemble de ces données et en particulier celles sur les maladies des grands singes sont utiles pour les plans de gestion de ces espèces menacées et de leur habitat.

Partenaires

MNHN MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Aide de l'ANR 349 960 euros
Début et durée du projet scientifique - 36 mois

 

Programme ANR : JCJC : Sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes : Biodiversité, évolution des écosystèmes, écosystèmes productifs, agronomie (JCJC SVSE 7) 2010

Référence projet : ANR-10-JCJC-1707

Coordinateur du projet :
Madame Sabrina KRIEF (MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE)
krief@nullnumericable.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.