L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Blanc (BLANC) 2007
Projet ASTS-CM

Astronomical time scale for the Cenozoïc and Mesozoïc era.

Etablissement d'une échelle astronomique des ères Cénozoïque et Mésozoïque. En raison des perturbations planétaires, l'orbite de la Terre se déforme lentement au cours du temps. Ces changements induisent des variations d'insolation à la surface de la Terre qui affectent le système climatique (Milankovitch, 1941) et sont enregistrées dans les séries sédimentaires. Le renouveau de la théorie de Milankovitch suit le travail de Hays et al. (1976). La concordance entre les calculs astronomiques et les variations climatiques enregistrées dans les sédiments est maintenant si bien établie, que dans la dernière version de l'échelle géologique GTS2004 de l'ICS - (http://www.stratigraphy.org), (Gradstein et al., 2004), toute la période Néogène (0-23 Ma) est astronomiquement calibrée en utilisant la solution astronomique de Laskar et al. (2004). L'échelle GTS2004 résulte d'un effort international de plus de 10 ans et d'un accord sans précédent pour l'établissement d'une échelle des temps géologiques pour l'Histoire de la Terre. Pour cette dernière édition 2004 l'ICS a considéré que pour le Néogène, les corrélations entre l'enregistrement sédimentaire et la solution astronomique permettaient une meilleure précision que les datations isotopiques. Un nouvel effort international a démarré pour étendre cette calibration astronomique aux périodes plus anciennes. Une des cibles essentielles pour la prochaine version de l'échelle des temps géologiques est la réalisation d'une échelle astronomiquement calibrée du Paléogène (23-65.5 Ma), et l'extension dans le Crétacé. Cette échelle devrait pouvoir être établie pour le 33e CGI en 2008, année de la Terre (ONU). L'extension de la calibration astronomique au Paléogène sera possible grâce aux carottes de sédiments récoltées lors des dernières campagnes ODP sur lesquelles des enregistrements à très haute résolution sont disponibles. Un des objectifs du programme IODP est de développer des études cyclostratigraphiques du Paléogène et du Crétacé terminal. L'ICS admet la - possibilité d'établir à terme une échelle à haute résolution pour les derniers 250 Ma et a constitué un groupe de travail chargé d'établir une échelle - astronomiquement calibrée pour le Céno-Mésozoïque. Objectifs du présent projet: Le coordinateur du projet, et son équipe, sont leader dans la construction des solutions astronomiques pour les études paléoclimatiques. Leur dernière solution (Laskar et al., 2004) a été utilisée pour la construction de l'échelle GTS2004. A part le PI du présent projet, la communauté française des géosciences fut singulièrement absente des contributions à cette échelle GTS2004. Un des objectifs de ce projet interdisciplinaire est d'accroître la participation nationale à l'établissement de la future échelle des tempsgéologiques. Ce projet vient à point car il se propose d'aborder plusieurs point-clés indispensables à l'établissement d'une échelle astronomique des ères Cénozoïque et Mésozoïque. En outre les groupes de ce projet interdisciplinaire - ((astronomes + stratigraphes) recouvrent de nombreux aspects de ce projet international. - Nous voulons accroître d'un facteur 100 la précision de la solution astronomique de la Terre pour l'Ere Cénozoïque (0 à -65 ma), avec une estimation rigoureuse de sa précision pour l'établissement d'une échelle astronomique du cénozoïque. Ceci nécessite une procédure entièrement nouvelle. Nous utiliserons les éphémérides planétaires à court terme développés par l'équipe coordinatrice de ce projet (Fienga et al, 2007) afin d'obtenir une estimation précise de l'exactitude sur la solution astronomique à long terme. - Nous entreprendrons des études cyclostratigraphiques détaillées sur des séries sédimentaires mésozoïques dans le bassin du Sud-Est de la France, sur le forage de Sancerre (Sud du bassin de Paris), dans les cordillères betiques (Espagne), et dans le bassin d'Ombrie-Marche (Italie). Ces sites sont des éléments clés pour l'établissement d'une échelle cyclostratigrap

Partenaires

 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE CENTRE-EST

 OBSERVATOIRE DE PARIS

 UNIVERSITE PARIS VI [PIERRE ET MARIE CURIE]

Aide de l'ANR 240 000 euros
Début et durée du projet scientifique - 48 mois

 

Programme ANR : Blanc (BLANC) 2007

Référence projet : ANR-07-BLAN-0145

Coordinateur du projet :
OBSERVATOIRE DE PARIS (OBSERVATOIRE DE PARIS)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.