L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.07.2017)

Appel générique 2017 : premiers résultats (13/07/17)

@AgenceRecherche

19/07 11:41 - A vos agendas ! Et pour tout savoir sur le challenge ROSE https://t.co/SP2vkMMVAm #agriculture #robotique https://t.co/kEvhkfbanR

18/07 11:52 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel ASTRID 2017 #recherche #innovation #defense - https://t.co/gONrqaXyEK

11/07 10:30 - [AAP] Liste des projets sélectionnés à l'appel Chaires industrielles 2017 https://t.co/hjd46GurD6

  • AGAFON Champs de jauge artificiels pour atomes neutres

    Champs de jauge artificiels pour atomes neutres
    Les progrès remarquables dans la production de gaz d’atomes ultra-froids ont ouvert un nouveau champ de recherche, à l’interface entre la physique atomique et la physique de la matière condensée. Le but de ce projet a été d’étudier théoriquement et expérimentalement comment des gaz bidimensionnels d’atomes ultra-froids peuvent être utilisés pour simuler le magnétisme orbital de fluides d’électrons dans des matériaux conducteurs.

    Un magnétisme orbital pour des particules neutres ?
    Ce projet a été consacré à l'étude théorique et expérimentale de gaz d'atomes froids soumis à des champs magnétiques artificiels externes et/ou présentant des courants permanents.

    Sur le plan théorique, nous avons d'abord dégagé les situations les plus prometteuses pour générer de telles situations et pour produire des états topologiquement non triviaux. Les voies explorées comportent aussi bien des systèmes isolés, de type « réseau de flux », que des systèmes pilotés de l’extérieur. Nous avons également pris en compte les interactions entre particules et caractérisé les états corrélés susceptibles d'apparaître, en analogie avec l'effet Hall quantique entier ou fractionnaire pour un fluide planaire d'électrons placé dans un fort champ magnétique.

    Sur le plan expérimental, nous avons chercher à caractériser les gaz bi-dimensionnels d’atomes froids et à mettre en place les outils bien adaptés à l’étude de leurs propriétés magnétiques (artificielles) et des courants permanents qui leur sont liés. Nous avons favorisé des géométries de piégeage flexibles, par exemple de type « expérience de transport » ou anneau d’Aharonov-Bohm, qui permettent de transposer aux gaz d’atomes froids des méthodes de mesure développées en physique de la matière condensée.



  • QUANTUM Analyse Quantitative Ultrarapide par RMN 2D pour l'élucidation de métabolismes complexes

    Au coeur de la matière et du vivant en une fraction de seconde
    Le projet QUANTUM a pour but de développer de nouvelles méthodes d’analyse ultrarapide par résonance magnétique nucléaire (RMN) pour l’étude des échantillons biologiques, et particulièrement pour l’étude du métabolisme des cellules cancéreuses.

    Nouvelles méthodes d’analyse ultrarapide pour l’étude d’échantillons biologiques
    Le métabolisme est l’ensemble des transformations moléculaires et biologiques qui se déroulent dans les organismes vivants. Sa compréhension est un enjeu primordial, non seulement scientifique, mais également de société, car une meilleure connaissance des réactions biochimiques qui se déroulent dans les cellules permet le développement d’applications biologiques et médicales (nouveaux outils de diagnostic par exemple). Une branche majeure de la chimie, dite « analytique », s’intéresse entre autres à l’étude de tels échantillons. Une technique particulièrement puissante est la spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN). La RMN a l’énorme avantage d’être une technique non-invasive, c'est-à-dire que l’échantillon est laissé intact par l’analyse. Elle permet non seulement de caractériser les molécules présentes dans un échantillon, mais également de réaliser des mesures quantitatives (de mesurer la concentration de ces molécules). En particulier, la RMN à deux dimensions (RMN 2D), est un outil puissant et prometteur pour l’étude quantitative d’échantillons biologiques. Toutefois, elle est caractérisée par de longues durées d’expérience (jusqu’à plusieurs heures) qui limitent son utilisation et atténuent fortement ses performances, en particulier pour l’étude d’échantillons dont la durée de vie est limitée. Le but de ce projet est donc de développer de nouvelles méthodologies, afin de ramener cette durée d’analyse à une fraction de seconde. Ici, les méthodes développées seront appliquées à l’étude de cellules de cancer du sein afin de mieux comprendre les réactions biochimiques qui s’y déroulent.



  • DYNAMISTE Dynamique de fluides Alumino-Silicatés

    DYNAMISTE : Dynamique des Fluides Aluminosilicatés
    DYNAMISTE vise à développer des outils expérimentaux et théoriques pour optimiser les procédés industriels impliquant des solutions alcalines d'aluminosilicates dans une optique de développer une industrie durable et propre. Ce projet regroupe l'Institut de Chimie Séparative de Marcoule, un département du CEA Marcoule pour le retraitement et le conditionnement des déchets et le Laboratoire Charles Coulomb (Université Montpellier), en collaboration avec l’industriel allemand Wöllner GmbH & Co.KG.

    Développement d’outils expérimentaux et théoriques pour l’optimisation de procédés industriels impliquant des solutions d’aluminosilicates, et plus particulièrement pour la stabilisation des sols
    DYNAMISTE est un projet de recherche fondamentale ayant pour objectif le développement d’outils expérimentaux et théoriques afin d’optimiser les procédés industriels dans lesquels sont impliquées les solutions d’aluminosilicates, comme la liquéfaction de la céramique, les liants pour les peintures minérales, les mortiers réfractaires ou la stabilisation des sols, entre autres, dans une optique de développement d’industries propres.
    Grâce à leur adaptabilité environnementale, les solutions d’aluminosilicates sont de plus en plus utilisés. Au cours des dix dernières années, l’utilisation des solutions alcalines de silicate a connu un essor croissant en tant que liants inorganiques à base d’eau, et également en tant que matériaux écologiques pour la construction. Plus particulièrement, au cours des deux dernières années, les solutions alcalines de silicates sont devenues de plus en plus importantes pour les applications dans lesquelles sont impliquées les géopolymères, constituants essentiels de la chimie verte. Une autre application importante est l’utilisation des gels d’aluminosilicates pour la stabilisation des sols comme barrière étanche afin d’éviter la contamination des nappes phréatiques lors des chantiers. Bien que ces solutions soient de plus en plus utilisées dans l’industrie, un certain nombre de questions reste en suspens concernant leur stabilité, et plus précisément concernant le processus de gélification, ce processus dépendant des paramètres de formulation. Il est donc essentiel de fournir une description claire et réaliste de ces fluides pendant le processus de gélification qui reste assez méconnu et doit être confirmé tant d’un point de vue expérimental que théorique.



  • How myosin produces force Etudes structurales pour comprendre le mécanisme de production de force des moteurs myosines et identifier les interactions critiques qui régulent leur localisation cellulaire.

    Les moteurs de la cellule, comment savent-ils marcher vers la bonne destination
    Le but de ce projet de recherche est de mieux comprendre comment les moteurs moléculaires essentiels de la cellule produisent leur force, et comment chaque type de moteur reconnaît le chemin à parcourir pour transporter son cargo vers la bonne destination.

    Visualiser les réarrangements nécessaires pour l’étape de production de force d’une myosine
    La cellule comprend de nombreux moteurs moléculaires essentiels non seulement à sa division et à sa migration mais également nécessaires pour le transport polarisé, le maintien des ultrastructures de la cellule ou pour l’ancrage de vésicules ou d’organelles en son sein.
    Le projet proposé dans cet ANR repose sur l’étude de moteurs myosines qui se déplacent le long de microfilaments de la cellule appelés F-actine. Nous cherchons à visualiser le moteur en le figeant dans différentes étapes de son cycle moteur afin de comprendre comment il fonctionne. Le moteur utilise la molécule d’énergie ATP et l’hydrolyse alors qu’il est détaché de l’actine ensuite la liaison avec le filament F-actine initie la production de force en facilitant le départ des produits d’hydrolyse trappé dans le moteur. Un premier objectif de cet ANR sera de caractériser au niveau atomique les changements nécessaires dans le moteur pour cette étape essentielle qui correspond à la première étape de production de force.
    Une autre question lié au rôle spécialisé des différents membres de la famille des myosines est de comprendre quelles adaptations sont nécessaires pour leur fonction spécifique et en particulier d’identifier les caractéristiques qui leur permettent de choisir leur chemin, c'est-à-dire qui leur permette de choisir certaines structures d’actine plutôt que d’autres pour transporter leur cargo.
    Les deux moteurs que nous avons choisi d’étudier, la myosine VI et la myosine X, jouent un rôle important pour la migration des cellules, y compris les cellules tumorales. Ce sont donc des cibles nouvelles pour inhiber la prolifération et la dissémination de cellules cancéreuses. Les études effectuées au cours de cet ANR ont pour objectif de caractériser la structure de ces moteurs et ceci facilitera grandement la découverte de nouvelles molécules qui inhiberaient l’activité de ces moteurs en vue de thérapie anti-cancéreuses innovantes.



  • Neurobese Le rôle de la voie mTORC1 dans la modulation de la neurogenèse adulte et de la neuroinflammation hypothalamiques dans l'obésité alimentaire.

    Voie mTORC1 et modulation de la neurogenèse et de la neuroinflammation dans l’obésité
    La modulation de l’activité de la voie mTORC1 dans l’hypothalamus a récemment été associée au contrôle de la balance énergétique. De même, la neurogénèse et la neuroinflammation hypothalamiques participent au contrôle de la prise alimentaire et de la masse corporelle. Ainsi, ces processus pourraient avoir un rôle dans la physiopathologie de l’obésité alimentaire.

    Déterminer le rôle de mTORC1, de la neurogénèse et de la neuroinflammation dans l’obésité
    L’obésité constitue de nos jours un réel problème de santé publique dans les pays occidentaux et émergents. Pourtant, malgré les conséquences désastreuses de cette épidémie, il n’existe pas de traitement pharmacologique efficace contre l’obésité. Ainsi, d’intenses recherches se sont développées pour élucider les mécanismes de régulation de la balance énergétique qui ont menées à la mise en évidence de l’importance de certaines voies de signalisation intracellulaire dans la perception énergétique au niveau de l’hypothalamus, comme la cascade de signalisation mTORC1 (mammalian Target of Rapamycin complex 1) dont nous avons montré la participation au contrôle de la balance énergétique. mTORC1 est aussi connu pour son rôle dans la régulation de la croissance cellulaire. D’autre part, d’autres données récentes ont révélé que la neuroinflammation et la neurogénèse adulte hypothalamiques sont aussi impliquées dans la régulation du poids. L’ensemble de ces données nous a conduits à proposer d’étudier le rôle de mTORC1, de la neurogénèse et de la neuroinflammation hypothalamique dans la régulation de la balance énergétique. Nous étudierons plus particulièrement si la modulation de l’activité de mTORC1 affecte la neurogénèse et la neuroinflammation hypothalamiques et si cette modulation participe au développement de l’obésité alimentaire. Les données obtenues lors de ce projet devraient nous permettre de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques impliqués dans l’obésité et ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques pour traiter ou prévenir le développement de l’obésité et de ses pathologies associées.



  • HOMERIC Assemblage Hiérarchique de Matériaux Organiques pour l’Electronique

    HOMERIC
    Assemblages Hiérarchiques de Matériaux Organiques pour l’Electroniques
    Le projet HOMERIC a pour objectif de mettre en œuvre un programme de recherche et développement répondant à l’ensemble de la chaîne de valeurs des matériaux d’électronique organique – de la synthèse moléculaire à la validation de principe.

    Utilisation de (co)-polymères organiques bien définis pour contrôler la structuration hiérarchique dans des mésostructures plus complexes via des stratégies d’auto-assemblage dirigé
    a) Produire des réseaux bidimensionnels ordonnés à longue portée en combinant l'auto-assemblage 'bottom-up' de copolymères à blocs (en films minces de microdomaines denses et périodiques) avec la photolithographie «top-down« ou la lithographie à faisceau d'électrons pour la création de nanostructures de guidage.
    b) Dans le but de remplacer l’oxyde d’étain et d’indium (ITO) et/ou des dispersions de PEDOT:PSS dans des couches conductrices transparentes, des encres conductrices composites à base de dérivés de carbone sp² / (co)polymères semiconducteurs seront développées. Le résultat de ce travail sera des encres composites imprimables à base principalement de matériaux organiques pouvant concurrencer les technologies existantes (ITO, PEDOT/PSS) mais avec des performances bien meilleures.
    c) Des encres électrophorétiques pour le papier électronique couleur seront développées à une échelle facilement transposable au niveau industriel, tout en développant la formulation d’une encre appropriée pour un pixel unique quadricolor.
    d) Les propriétés des polymères ferroélectriques peuvent être utilisées dans des dispositifs et permettre d’obtenir des fonctionnalités fascinantes et sans précèdent, telles que la manipulation de charges électriques. Afin d’élargir un peu plus le domaine émergent de l’électronique organique, nous avons l’intention de combiner les semi-conducteurs polymères et les matériaux ferroélectriques polymères afin d’exploiter les propriétés des matériaux ferroélectriques organiques dans des dispositifs électroniques entièrement organiques.



  • FUReMAG Développement d'un Four à chauffe Ultra Rapide dédié au MAGnétisme des roches

    FUReMAG
    Développement d'un Four à chauffe Ultra Rapide dédié au MAGnétisme des roches

    Optimisation des déterminations de paléo/archéo-intensités
    Ce projet porte sur le développement d'un nouveau type de four expérimental dédié aux propriétés magnétiques des roches. Cet instrument s'inscrit avant tout dans la chaine d'acquisition de données sur l'observation du comportement passé du champ magnétique Terrestre. Deux points essentiels conditionnent le cahier des charges. Le premier est de pouvoir chauffer de manière parfaitement uniforme puis refroidir un échantillon de roche d'un volume de 10 cm3 le plus rapidement possible. Le second est d'appliquer à l'échantillon au cours de la chauffe un champ magnétique précis applicable selon une direction quelconque. Cette dernière caractéristique fait défaut dans les fours traditionnels: le champ d'induction magnétique ne peut être appliqué que selon une seule direction.
    Le nouveau four que nous proposons de développer a trois applications immédiates. Les développements récents portant sur la méthodologie pour documenter l'intensité du champ magnétique dans son histoire passée, enregistrée dans les roches ou les terres cuites archéologiques, permettent d'utiliser des échantillons qui jusqu'à maintenant n'étaient pas mesurés car leurs propriétés magnétiques ne correspondaient pas aux critères de sélection requis par les méthodes conventionnelles. Cependant, ces nouveaux protocoles expérimentaux imposent que les échantillons soient chauffés et refroidis sous un champ parallèle à leur aimantation naturelle. Actuellement, aucun four ne répond précisément à cette contrainte. Pourtant, ce nouveau protocole de mesure permettrait à coup sûr de doubler le nombre de données disponibles. La deuxième concerne la détermination de l'anisotropie d'acquisition d'une aimantation rémanente. Les terres cuites archéologiques présentent une forte anisotropie. Lorsque ces matériaux sont utilisés pour reconstruire l'histoire récente du champ terrestre, cette anisotropie doit être prise en compte. Enfin, la troisième porte sur des développements méthodologiques et théoriques.



  • OXAPROL Oxaprolines Polyfonctionnelles : Synthèse Asymétrique via Cycloaddition Dipolaire-1,3, Evaluation en tant que Nouveaux Organocatalyseurs et Précurseurs d’Aminoacides Disubstitués et Contraints.

    Oxaprolines : nouveaux aminoacides accessibles par synthèse asymétrique
    Les enzymes, catalyseurs de la chimie du vivant, constituent à la fois des modèles pour le chimiste et des éléments clés dans tous les processus biologiques. Proposer des analogues simples de ces enzymes constitue un défi pour la chimie de synthèse avec des répercussions attendues dans le domaine pharmaceutique.

    Oxaprolines, nouveaux aminoacides analogues de la proline : accès par synthèse asymétrique, évaluation en catalyse et outils en chimie peptidique
    Les aminoacides sont des molécules omniprésentes dans le monde du vivant comme briques élémentaires des protéines. De plus, depuis les années 2000, certains aminoacides, comme la proline, et leurs dérivés sont utilisés pour promouvoir des réactions chimiques biomimétiques. Dans ces deux contextes, le développement de nouveaux aminoacides, différemment fonctionnalisés, permet d’obtenir des activités biologiques ou chimiques nouvelles.
    Ce projet vise à la conception d’analogues de la proline avec un atome d’oxygène dans leur cycle (5-oxaprolines) équipés de diverses fonctionnalités. Pour cela, le premier objectif a été de développer une méthode de synthèse de ces nouvelles molécules de manière asymétrique. Les molécules obtenues ont été évaluées dans les deux champs décrits. D’une part, des dérivés d’oxaproline ont été évalués comme catalyseurs de réactions chimiques. D’autre part, ces oxaprolines ont été introduites dans de petits peptides d’intérêt biologique. Enfin, elles ont été modifiées chimiquement pour accéder à de nouveaux aminoacides cycliques et pouvant induire des structures définies de type ?-turn dans les protéines.



  • GEMMA Genèse médiévale d'une méthode administrative. Formes et pratiques de la comptabilité dans les principautés du sud-est de la France (Dauphiné, Provence, Savoie, Venaissin - XIIIe-XVe s.)

    GEMMA
    Formes et pratiques de la comptabilité dans les principautés du Sud-Est de la France (Dauphiné, Provence, Savoie, Venaissin – XIIIe-XVe siècle)

    Rationalités du projet
    Le programme consiste en quatre ans à mener à bien, de manière déconcentrée mais coordonnée, une entreprise de numérisation de sources comptables afférentes aux anciens Etats de Dauphiné, de Provence, de Savoie et de Venaissin, les comptes généraux dans leur intégralité et, puisqu’il est matériellement difficile de tous les prendre en considération étant donné leur nombre, un panel représentatif de comptes locaux ; à multiplier ensuite par des voies différentes, les entreprises de transcription de ces sources pour les éditer sur un site internet ; à développer de ce fait les modes d’accès et d’interrogation de ces textes qui sont parmi les plus utilisés par les jeunes chercheurs inscrits en master et en doctorat, puisque par la richesse des informations qu’ils recèlent ils touchent à une foultitude de thématiques et de secteurs de la recherche historique, archéologique et des savoirs techniques ; et enfin à approfondir nos connaissances sur ces pratiques et leur développement en coordonnant parallèlement les connaissances et les recherches d’historiens spécialistes des pouvoirs politiques, de l’administration, de la société, des techniques et des théories économiques, au moyen d’un cycle itinérant de journées d’étude et de colloques brassant les générations et les compétences.



  • MOLADCEL Bases moléculaires et évolutives des fonctions d’adhésion cellulaire des alpha/beta-hydrolases non-catalytiques

    Des molécules d’adhésion cellulaire qui ressemblent à des enzymes.
    Comprendre pourquoi certaines macromolécules qui ressemblent à des enzymes de la famille des alpha/beta-hydrolases sont des molécules d’adhésion cellulaire, et comment elles fonctionnent. Utiliser ces informations pour prédire la fonction (enzyme ou adhésion?) de nouveaux membres de la famille.

    Trouver et caractériser de nouvelles protéines d’adhésion cellulaire de type alpha/beta-hydrolase.
    Nos travaux antérieurs ont porté sur (i) la définition de la superfamille des protéines organisées selon une structure 3D de type alpha/beta-hydrolase, et les relations évolutives de ces protéines à l’intérieur de la base de données ESTHER, (ii) la caractérisation structurale et fonctionnelle de deux membres distincts de cette famille, l’enzyme acétylcholinestérase et la molécule d’adhésion cellulaire neuroligine. Notre nouvel objectif est de caractériser les autres molécules d’adhésion connues de cette famille, en définir les relations structure-fonction, et trouver et caractériser d’autres molécules apparentées. La fabrication de formes artificielles des molécules déjà connues et de celles que nous identifierons nous permettra de rechercher et identifier/caractériser leurs partenaires d’adhésion cellulaire via une combinaison de méthodes complémentaires. Cette démarche permettra de comprendre pourquoi certaines macromolécules qui ressemblent à des enzymes sont des molécules d’adhésion cellulaire, et comment elles fonctionnent. Elle conduira également à rassembler de nouvelles informations que la base de données ESTHER pourra exploiter pour tenter de prédire une fonction d’enzyme ou d’adhésion cellulaire à de nouvelles protéines de type alpha/beta-hydrolase de fonction encore non caractérisée.



Rechercher un projet ANR