L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 27.10.2016)

Appel générique 2017 :

  • La phase de soumission des pré-propositions et d’enregistrement pour les projets en collaboration internationale est close depuis le 27 octobre, 13h
  • Les pré-propositions sont en cours d’évaluation
  • Les coordinateurs des pré-propositions retenues à l’issue de l’étape 1 ainsi que des PRCI éligibles enregistrés seront invités à soumettre une proposition complète à la mi-février
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

05/12 18:15 - Pour en savoir plus sur le projet REPAIRS - Réparations, Compensations et Indemnités au titre de l'esclavage… https://t.co/w3XpPAo4Tm

05/12 15:10 - Pour en savoir plus sur cet instrument de financement, voici notre plaquette dédiée https://t.co/Y7FbKhZxCZ #H2020https://t.co/3dybQUgdhP

05/12 12:33 - [AAP] Ouverture d'un appel à projets européens sur les approches thérapeutiques innovantes dans les #maladiesrares https://t.co/L5pTQYJ8hR

  • OLA Layering Océanique : une route vers la dissipation au sein des océans ? Aspects numériques, théoriques et expérimentaux de la structure en couches et de la turbulence généré par les tourbillons lenticulaires

    Ocean LAyering
    Layering Océanique : une route vers la dissipation au sein des océans ? Aspects numériques, théoriques et expérimentaux de la structure en couches et de la turbulence généré par les tourbillons lenticulaires

    Objectifs d'OLA
    Récemment, un nouveau type de mesure basé sur des profils sismiques a mis en évidence des structures très fines encouches quasi horizontales dénommées « layering » dans diverses régions océaniques et particulièrement autour de structures tourbillonnaires méso-échelles telles que les Meddies. L'épaisseur de ces couches est de l'ordre de 10-100 mètres et leur extension horizontale de l'ordre de 1 à 50 kilomètres. Des simulations numériques à très haute résolution de tourbillons méso-échelles ont récemment permis de reproduire de telles structures en couches. Ces structures apparaissent pour une gamme d'échelles intermédiaires encore mal comprises. Pour les très grandes échelles, la dynamique est contrainte par la rotation terrestre et la stratification stable. Elle a de ce fait un comportement quasi- bidimensionnel (turbulence géostrophique). Pour les échelles très petites, ces deux effets sont négligeables et la dynamique est isotrope et tridimensionnelle. En revanche, dans la gamme d'échelles intermédiaires où se forme le «layering », la dynamique devient tridimensionnelle et les contraintes de la stratification et de la rotation demeurent mal connues. L'objectif de ce projet est de comprendre ce régime intermédiaire, son rôle dans les transferts d'énergie vers les grandes et petites échelles, ainsi que la dissipation d'énergie associée. Au final, cette étude permettra de déterminer si le phénomène de «layering» est la manifestation d'une «route intérieure» pour la dissipation, loin de toutes frontières, de l'énergie injectée dans la circulation générale des océans. Elle comparera l'importance de cette route intérieure relativement aux autres alternatives: déferlement d'ondes internes ou dissipation sur le fond et sur les marges continentales. L'évolution à long terme de l'océan pour les prédictions climatiques dépend de façon critique du mécanismedominant pour la dissipation d'énergie.



  • HD-SCT Evaluation préclinique d’une thérapie cellulaire de la maladie de Huntington fondée sur l’utilisation de cellules souches pluripotentes

    Evaluation préclinique d’une thérapie cellulaire de la maladie de Huntington fondée sur l’utilisation de cellules souches pluripotentes
    HD-SCT est un projet de recherche fondamentale et pré-clinique dans le domaine des cellules souches et de la thérapie cellulaire des maladies neurodégénératives. HD-SCT traite de l'exploration du potentiel des cellules souches pluripotentes humaines (hPSC) comme une source cellulaire efficace, sûr et cliniquement pertinente pour le traitement de la maladie de Huntington.

    Quel est le potentiel thérapeutique des cellules souches embryonnaires humaines pour lutter contre la maladie de Huntington.

    La maladie de Huntington (HD), est une maladie génétique dévastatrice. Une caractéristique neuro-pathologique principale de HD est la dégénérescence neuronale particulièrement grave dans le striatum. Les dysfonctionnements du cerveau qui en résulte débute à l'âge adulte, les patients meurent habituellement entre 15 à 20 ans après l’apparition des premiers symptômes. Chez les patients atteints par la HD, la prédominance de la pathologie striatale dans les premiers stades de la maladie explique sans doute le succès relatif de la thérapie cellulaire « substitutive » pour la première fois présenté en 2000 (essai clinique réalisé à Créteil (Bachoud-Levi et al. 2000)). Malheureusement, les difficultés logistiques d’approvisionnement en neuroblastes obtenus à partir de foetus avortés (cellules responsables de l’effet thérapeutique), limite fortement le nombre de patients éligibles à ce type de traitement. Une source alternative de greffon est donc indispensable.
    HD-SCT se propose de construire sur les acquis récents de la biologie des cellules souches et des essais cliniques avec des cellules fœtales chez les patients HD afin de 1) démontrer le potentiel thérapeutique de la transplantation de dérivées de cellules souches pluripotentes de primate dans une configuration pré-clinique (allogreffe) et 2) de développer et valider les protocoles et les procédures qui seront nécessaires à la constitution de banques de greffons congelés composée de population striatales issues de cellules souches pluripotentes humaines utilisable en clinique. L'impact global de HD-SCT devrait en fin de compte être d’accélérer l’application clinique des cellules souches pluripotentes humaines pour le traitement de la maladie de Huntington.



  • Traumep Cerveau post-traumatique et épilepsie

    Comment un cerveau sain se transforme en cerveau épileptique après un status epilepticus.
    L’épilepsie du lobe temporal est un des types d’épilepsies les plus fréquentes chez l’adulte et qui est souvent pharmaco-résistante. Ce type d’épilepsie est associé à des réorganisations du réseau neuronal dans l’hippocampe. L’enjeu du projet est d’élucider les mécanismes cellulaires impliqués dans la réorganisation du réseau neuronal pour mieux comprendre l’épileptogenèse.

    Comprendre le fonctionnement du cerveau en condition pathologique et proposer une nouvelle piste thérapeutique.
    Dans cette application, nous unissons nos forces et notre savoir-faire dans la physiologie et la biologie moléculaire de l'homéostasie des ions chlorures et des facteurs trophiques ainsi que l'expertise dans la neuropathologie de l'épilepsie pour étudier davantage les mécanismes physiopathologiques moléculaires et cellulaires, le projet a trois objectifs spécifiques:
    1) élucider la traduction et les mécanismes post-traductionnelles régulant l'expression fonctionnelle et la distribution de KCC2 et NKCC1 dans les tissus post-traumatiques.
    2) élucider le lien entre l'expression fonctionnelle de la KCC2, NKCC1 et les changements moléculaires dans l'expression et l'activation fonctionnelle des proNTFs, les facteurs neurotrophiques et p75NTR dans les conditions neuropathologiques.
    3) Déterminer le rôle de l'homéostasie du chlore et sa relation avec les neurotrophines dans l'hyperexcitabilité post-traumatique et l'épileptogenèse dans un modèle in vivo de TBI.
    L'originalité de la première et la deuxième parties du projet réside en l'élucidation de nouveaux mécanismes de régulation des cations-chlorure-cotransporteurs (CCC) et p75NTR tant au niveau de la transcription que des modifications post- traductionnelles. Dans ces parties du projet, nous allons créer de nouveaux outils qui permettront de définir le rôle de l'interaction entre CCC et NTFS dans le recâblage neuronal du cerveau post-traumatique.
    Le mécanisme de base est définie en utilisant des modèles in vivo d'épilepsie, en utilisant en partenariat des enregistrements EEG télémétriques, infusion de minipompes osmotiques ainsi que des approches électrophysiologiques. L'intérêt thérapeutique des voies de signalisation décrites seront évaluées dans des modèles de TBI chez le rongeur (rats et souris). L'objectif final du projet est de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour la neuroprotection et la prévention de l'épilepsie post-traumatique.



  • ASFALDA Analyse Sémantique en Frames : Annotation, Lexique, Discours et Automatisation

    Analyse sémantique automatique pour un accès intelligent aux documents électroniques
    En fournissant des ressources et des outils pour le repérage automatique de situations prototypiques (comme des communications, des déplacements, des transactions...), le projet contribuera à améliorer l'accès automatique au sens des textes disponibles électroniquement, utilisable en résumé automatique, classification de documents, recherche d'information.

    Repérage de situations prototypiques pour un accès intelligent aux contenus électroniques
    Etant donné le volume croissant d'information disponible sur Internet, il est nécessaire de développer des outils de plus en plus sophistiqués d'accès au contenu des documents. Actuellement les moteurs de recherche sur Internet fonctionnent avec des algorithmes très sophistiqués, mais une représentation des textes extrêmement simple : des mots-clés. La technologie d'analyse sémantique vise à fournir non seulement le sens des mots en contexte de leur utilisation, mais également à expliciter le sens de phrases ou documents entiers.
    Le projet ASFALDA a pour but de fournir des ressources et un outil pour le repérage automatique de situations prototypiques. L'analyse visée peut être caractérisée comme l'explicitation de «qui fait quoi, quand et où«, en faisant abstraction de l'ordre des mots et des structures syntaxiques, ainsi que de la variabilité lexicale inhérente à la langue.
    Le projet contribuera ainsi aux défis liés au traitement de l'information dans les contenus électroniques, notamment pour des outils dédiés à:
    - l'accès aux contenus (recherche d'information, résumé automatique, classification de documents, traduction automatique, extraction d'informations),
    - l'inférence à partir de contenus annotés.
    L'enjeu est d'améliorer l'accès au contenu tant pour le grand public, pour un meilleur accès à des contenus culturels, éducationnel ou d'information, que pour le monde industriel, en permettant une meilleure analyse des tendances des marchés, des attentes des consommateurs, des évolutions technologiques.



  • C-LTMR Les Mécanorécepteurs C à bas seuil: du toucher à la douleur

    Les mécanorécepteurs à bas seuil et leurs circuits : entre caresse et douleur
    La forte des prévalence des douleurs chroniques dans la population constituent un problème de santé publique majeur. Afin d’élaborer des stratégies thérapeutiques, nous étudions le rôle d’une classe particulière de neurones sensibles au toucher léger, les C-LTMRs, comme interrupteur putatif de la transmission douloureuse.

    Les mécanorécepteurs C à bas seuil : un interrupteur à la douleur
    La douleur est un signal physiologique participant à la protection de l'organisme de stimuli potentiellement dommageables. Dans certains cas pathologiques, des modifications affectant les neurones sensoriels ou les réseaux neuronaux transmettant ces informations vers le cerveau peut induire des douleurs pathologiques, dépourvues de valeur adaptative. Les informations sensorielles sont transmises de la périphérie de l'organisme vers les centres nerveux par des neurones morphologiquement et fonctionnellement spécialisés. Parmi ces neurones, les Mecano Récepteurs C à bas seuil (C-LTMRs) ont connu un regain d'intérêt à la suite d'études ayant démontré leur rôle dans l'atténuation ou l'exacerbation des douleurs aigües et chroniques. Cette population particulière de neurones sensoriels pourrait donc constituer une cible de choix dans le développement de nouveaux traitements des douleurs chroniques pathologiques.
    Le projet C-LTMR vise à développer des méthodes d’avant-garde permettant d’étudier précisément le rôle des C-LTMRs dans le contrôle de la transmission des informations douloureuses, et à mettre à profit ces connaissances nouvellement acquises pour développer de nouvelles approches thérapeutiques dans le traitement des douleurs chroniques.



  • MIMIC3C perméabilisants membranaires polymères comportant des éthers-couronne situés tous les 3 carbones du squelette

    Oligomères biomimétiques utiles pour le traitement des cancers
    Développement de perméabilisants membranaires comportant des cavités complexantes éthers-couronne, étude de leur interaction avec des membranes bilipidiques modèles et biologiques

    Modification de la permeabilité membranaire par des polymères porteurs de cavités complexantes
    Les bicouches lipidiques constituent l’entité de base des membranes cellulaires et forment une barrière infranchissable pour la plupart des molécules. Le design de molécules synthétiques capables de modifier la perméabilité membranaire de manière contrôlée tout en préservant l’intégrité de la membrane constitue un challenge pour les chimistes, les physiciens et pour la recherche pharmaceutique.
    Dans ce contexte, l’objectif global du projet est le développement de nouveaux perméabilisants membranaires polymères porteurs de cavités complexantes telles que des éthers-couronne qui ont une affinité vis-à-vis des cations alcalins (K+, Na+), ions essentiels pour le métabolisme. Ces polymères, nommés poly(éthers-couronne) « 3C », ont une structure originale avec des substituants géminés situés tous les 3 carbones le long du squelette polymère.
    Un premier objectif est d’étudier les interactions de ces molécules vis-à-vis de membranes modèles et d’établir des relations structure / propriétés. Un second objectif est de comparer ces nouvelles molécules avec des analogues vinyliques, poly(éthers-couronne) « 2C » (substituants situés tous les 2 carbones du squelette polymère) afin de mieux situer l’impact de la structure proposée.



  • IMAPIST Une approche Metabolomique multi-analytique et multi-compartimentée innovante preservant l'intégrité de tous les types d'échantillons

    Une approche métabolomique innovante multi-analytique et multi-compartimentée respectant l’intégrité de tous les échantillons
    Ce projet vise à développer et tester un protocole intégré en métabolomique pour la recherche de biomarqueurs potentiels explicant de façon plus fiable les processus biologiques observés. Le protocole sera basé sur l’analyse en parallèle des tissus et des fluides biologiques par RMN (HRMAS et à l'état liquide) et par spectrométrie de masse.

    Améliorer la pertinence des marqueurs identifiés par Métabolomique
    La plupart des études de métabolomique ont porté sur les variations métaboliques résultant des réponses d'une petite partie du métabolisme (généralement un seul type d'échantillon, à savoir l'urine, le sang, les organes ....) à des stimuli environnementaux ou pathologiques, se basant sur l'hypothèse que cela suffit pour fournir des informations pertinentes sur le phénomène biologique étudié. La découverte de marqueurs est donc réalisée à partir d'un ensemble restreint de métabolites détectés, qui sont peu représentatifs du métabolisme global étudié. Cependant, il a été montré que des connexions systémiques existent entre les différents compartiments biologiques et que l’explicitation de celles-ci pourrait permettre d’étendre la connaissance des mécanismes biologiques impliqués.
    Le présent projet vise à renforcer l'importance des biomarqueurs potentiels distingués par la métabolomique, et ainsi de simplifier l'interprétation métabolique de la réponse du métabolisme. Ce résultat sera atteint en mettant au point le plus haut degré d'intégration à la fois sur les aspects analytiques et d'échantillonnage. Le premier degré de l'intégration se fera par l'analyse des tissus, qui fournit une description localisée des variations métaboliques, et celle des biofluides, qui fournissent une description globale de ces variations.
    La stabilité et les performances du protocole sera testé sur deux importants cas d’études : la recherche des interactions symbiotiques entre hôte et microbiote chez les souris gnotobiotiques et l'évaluation de la malignité du cancer de la thyroïde dans une étude préclinique.



  • FREE BIRD Effets des rayonnements ionisants chez les oiseaux dans la zone contaminée de Fukushima : liens entre dose, mécanismes moléculaires impliqués et conséquences délétères sur la reproduction

    Impact de l’accident nucléaire de Fukushima Dai-ichi sur les populations d’oiseaux
    Il existe peu de données sur les effets des radiations ionisantes sur la faune sauvage exposée en conditions réelles. Le projet FREEBIRD propose d’identifier les facteurs physiologiques clés gouvernant la radiosensibilité des organismes non-humains, permettant de disposer de signaux d’alerte utilisables pour une stratégie de conservation des espèces.

    Raffinement des critères et méthodes de protection radiologique des écosystèmes
    La catastrophe nucléaire de Fukushima qui a eu lieu en 2011 a provoqué le rejet massif de produits de fission volatiles (134CS, 137Cs, 131I, 129mTe, 129Te, 132Te, 136Cs, 132I, 89Sr, 90Sr…). Les débits de doses induits par les dépôts de radioéléments dans la zone des 100 kilomètres autour de la centrale accidentée sont supérieurs au seuil maximal défini (10 µGy/h) pour une bonne conservation des écosystèmes.
    Dans ce contexte, l’objectif du projet FREEBIRD est d’évaluer les effets des radiations ionisantes sur les vertébrés, organismes les plus radiosensibles, et en particulier sur les populations d’oiseaux.
    Les réponses biologiques seront étudiées chez les oiseaux prélévés dans des zones de contamination croissante, de manière à établir des relations dose radiologique-réponse biologique robustes.

    A l’issue de ce projet, de nouveaux jeux de données seront disponibles sur les effets des rayonnements ionisants sur la faune sauvage, exposée in situ en conditions réelles. Ces données représenteront une contribution majeure : elles pourront dans un premier temps être comparées aux critères de protection écologique actuels pour évaluer les risques encourus par les populations d’oiseaux exposés. Elles constitueront également une base scientifique solide permettant d’alimenter le débat toujours controversé sur les conséquences écologiques de l’accident de Tchernobyl, 25 ans après la catastrophe.



  • ActiSurTT Dispositifs actifs pour la sécurité des véhicules en environnement tout terrain

    Réalisation de dispositifs actifs pour la sécurité des véhicules en environnements tout-terrain
    Ces dispositifs actifs doivent être capables :
    . de s'adapter à la diversité des situations de travail rencontrées
    . d'anticiper les risques de pertes de contrôle du véhicule pour permettre des actions correctives
    . de prendre en compte et d’interagir avec le comportement du conducteur
    . de proposer des solutions «bas-coût« compatibles avec les marchés visés

    Développer des systémes d'assistance à l'opérateur dédiés aux véhicules tout-terrain, à même de prevenir les risques d'accidents.
    Les machines utilisées dans le cadre des travaux «hors routes« (engins agricoles et forestiers, engins de TP,…) sont appelées à évoluer à des vitesses de plus en plus importantes sur des terrains pouvant être très accidentés. Les conditions d’adhérence des machines au sol peuvent également s'avérer très changeantes au cours de la journée (sols secs, sols humides) de même que la variation de la masse et du centre de gravité (ex. trémies ou bennes embarquées qui se vident ou se remplissent...). Tous ces facteurs entraînent une augmentation des risques de pertes de contrôle des véhicules. Le développement de dispositifs d'assistance constitue donc un enjeu important, encore peu exploré dans le domaine des véhicules tout-terrain.
    Si le projet vise en priorité le cas des véhicules agricoles (particulièrement les automoteurs), les solutions développées du fait de leur caractère générique ont capacité a être généralisées à d'autres engins évoluant «hors route«.
    Bien que l'automobile propose aujourd'hui de nombreux dispositifs actifs d'aide à la conduite et de sécurité, de telles innovations ne sont pas directement applicables au cas des véhicules évoluant en milieux naturels. En effet, la diversité de situations rencontrées, la variabilité des conditions de sols sont quelques uns des éléments qui rendent peu efficientes l'utilisation directe de dispositifs d'aide tels que l'ABS ou l'ESP par exemple. Par ailleurs les situations génératrices d'accidents (pertes de stabilité majoritairement) diffèrent substantiellement de celles rencontrées dans les véhicules routiers (pertes de trajectoires).
    Prévus sur une durée de 36 mois, les travaux de recherche scientifiques et techniques proposées par ce projet sont testés en vraie grandeur par l'intermédiaire d'un démonstrateur. Le véhicule retenu comme démonstrateur est un automoteur de la récolte de vendange particulièrement exposé aux risques d'accident.



Rechercher un projet ANR