L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 16.06.2017)

Appel générique 2017 : évaluation des propositions détaillées

  • La phase d'évaluation des propositions par les experts extérieurs et la phase de droit de réponse aux experts sont closes depuis la fin mai
  • Depuis début juin, les 41 comités d'évaluation scientifiques se réunissent afin de débattre des projets et déterminer collégialement un classement des propositions.
  • Les résultats pour les projets soumis aux instruments PRC / PRCE / JCJC seront connus à partir de mi-juillet
     
  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape
     
  • Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

23/06 15:06 - Pour en savoir plus sur le projet POLIMA - Le pouvoir des listes au Moyen Âge https://t.co/zVgMswbVkQ https://t.co/339OUSsjBl

22/06 16:05 - [AAP] Ouverture de l'appel "centres d’excellence en maladies neurodégénératives : approches innovantes" https://t.co/2Oq3pnrgjb

22/06 10:38 - Pour en savoir plus sur le Labcom RISCA Recherche en Informatique et en Statistique pour l’Analyse de Cohortes ?… https://t.co/KmkUL8I5lf

  • ChemMoPPI Outils chimiques pour la modulation et l’observation d’interactions protéine-protéine à la synapse

    Outils chimiques pour la modulation et l’observation d’interactions protéine-protéine à la synapse
    Les interactions protéine-protéine sont des éléments cruciaux de la communication à l’échelle moléculaire dans virtuellement tous les systèmes et processus biologiques. Cependant, l’entreprise de leur étude dans un environnement cellulaire constitue toujours un défi en partie en raison de leur implication dans des réseaux complexes d’interactions.

    Enjeux et Objectifs
    Les objectifs principaux de ce projet visent à élaborer des outils chimiques innovants qui nous permettront de dépasser les limites des outils et techniques existants pour étudier des interactions protéine-protéine spécifiques et les appliquer pour mieux comprendre les principes de l'organisation dynamique des synapses excitatrices glutamatergiques. Nous proposons d'utiliser des approches relevant de la chimie pour générer des outils qui nous permettront de perturber et d'observer les interactions protéine-protéine clés impliquées dans la régulation synaptique des récepteurs AMPA. Ces objectifs seront atteints en nous appuyant sur l’expérience que nous avons acquise dans le domaine du développement d'outils chimiques et en utilisant des approches d’évolution dirigée et de biologie structurale. Nous suivrons 3 objectifs complémentaires qui sont caractérisés par une motivation commune d'utiliser des éléments sensibles à la lumière en tant qu'approche puissante pour étudier directement les protéines endogènes.



  • ETHOPOL Du gouvernement des sentiments familiaux. Vers une sociologie des ethopolitiques contemporaines.

    Ethopol - Du Gouvernement des sentiments familiaux
    ETHOPOL est un programme hébergé à l’université de Toulouse II Jean Jaurès. Cinq chercheu-r-se-s en sciences sociales se sont réuni-e-s pour penser la diversité des formes de régulation familiale et leurs conséquences subjectives. L’équipe conduit ses travaux sur l’adoption, la PMA, la GPA, le don de sperme et l’encadrement de la naissance. Nous étudions la manière dont la prise en charge institutionnelle des familles modifie la manière dont les sujets se pensent, se conçoivent et se jugent.

    Gestion familiale, encadrement institutionnel et travail de soi
    Le projet ETHOPOL se donne pour objectif de saisir les formes de régulation institutionnelle qui gouvernent l’affectivité et les sentiments des usagers. Le projet réunit 5 chercheu-se-r-s travaillant sur les questions familiales à partir d’objets spécifiques mais complémentaires : l’adoption internationale, la GPA, les tests de paternité, les refus de FIV et le traitement des dépressions post-partums. Chaque objet donne lieu à des enquêtes autonomes, où s’observent en situation la manière dont les familles (en devenir ou réalisées) sont gérées et encadrées par des institutions spécialisées dont l’action se déploie en priorité sur la psyché et « l’intériorité » des agents.

    Pour penser ces situations et ce qu’elles révèlent, le programme propose de mettre à l’épreuve le concept d’ethopolitique. Le terme a été proposé au début des années 2000 par le sociologue britannique Nikolas Rose pour désigner les politiques qui visent aux transformations éthiques, à l’ajustement des normes et au développement de nouvelles valeurs. Comment apprend-t-on à renoncer ? à aimer ? à accepter ? Comment le travail institutionnel – conduit par des médecins, des psychologues, des experts ou des assistants de travail social – produit un nouveau regard sur soi et sur les autres, à partir du traitement actuel des questions familiales ? En ajustant le concept à l’étude des familles, ETHOPOL entend ainsi renouveler le regard porté sur l’encadrement institutionnel des individus, et la manière dont leurs ressentis et leurs émotions font l’objet d’un travail spécifique.



  • E-PIGRAMME Epigraphie et Muséographie : Edition numérique et valorisation de la collection des inscriptions grecques du Louvre

    La Collection des Inscriptions grecques du Louvre : édition savante électronique, médiation numérique et nouvelle muséographie
    Pour cette collection patrimoniale de première importance, il s'agit d'élaborer une publication numérique de référence en libre accès conforme aux standards internationaux. Grâce aux outils numériques, l'originalité consiste à analyser les inscriptions en leur restituant toute leur complexité : écrits et écritures ostentatoires, « dispositifs de communication » faits pour être vus tout autant que lus, placés dans un contexte d’exposition publique choisi à dessein.

    Elaborer une édition numérique de référence en libre accès enrichie par la contextualisation des textes
    Le cœur du programme vise à réaliser deux publications conjointes, l’une pour la diffusion sur internet, l’autre imprimée sur papier, résultant d’un processus de production numérique unique. Sur un plan épistémologique, le recours au numérique permet enfin d’analyser les inscriptions dans toutes leurs dimensions, dans une approche qui ne dissocie plus le texte de son support ni des lieux d’exposition, restituant ainsi à ces documents toute leur complexité : écrits/écritures ostentatoires, ouvrages d’art, « dispositifs de communication » faits pour être vus tout autant que lus, placés dans un contexte d’exposition publique choisi à dessein. Par conséquent, au rebours d’une tradition éditoriale qui a dissocié les textes de leur support matériel et dont on saisit désormais à quel point, depuis le XVIIe siècle, elle dérive des contraintes de l’impression sur papier, la publication numérique permet de reconsidérer les inscriptions comme des objets archéologiques complexes. Fabriquées pour être des éléments visuels autant que sémantiques, les inscriptions méritent pleinement cette analyse totale qui ne sépare pas le message/le texte de sa matérialisation ni des représentations figurées auxquelles il est souvent associé, l’interaction texte/image/contexte s’avérant seule apte à produire le sens tout autant que la valeur esthétique. Consacré à des documents archéologiques conservés dans un Musée, ce programme oblige en outre à réfléchir concrètement à l’articulation entre édition savante/exposition réelle et exposition en ligne, car les frontières traditionnelles entre les formes éditoriales sont en train de se modifier, musées et universités se rejoignant sur ce terrain commun de réflexion.



  • HYPER-MND Pourquoi les motoneurones spinaux ne sont-ils pas tous affectés par la neurodégénerescence? L'hypothèse de l'hyperexcitabilité

    Pourquoi seuls certains motoneurones dégénèrent lors de la Sclérose Latérale Amyotrophique?
    La Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) est-elle due à une hyperexcitabilité des motoneurones ? L’hypothèse, souvent avancée, selon laquelle la dégénérescence sélective des motoneurones est due à une hyperexcitabilité n’a jamais été démontrée.

    Etude de l’excitabilité des différents types de motoneurones.
    La SLA est une maladie neurodégénérative fatale frappant des sujets adultes et pour laquelle aucun traitement curatif n’existe aujourd’hui. Comprendre pourquoi certains motoneurones dégénèrent au cours de la SLA alors que d’autres résistent serait une avancée majeure dans l’élucidation des mécanismes physiopathologiques à l’œuvre dans cette maladie. Une hypothèse pour expliquer la dégénérescence sélective des motoneurones propose que certains d’entre eux deviendraient trop excitables ce qui provoquerait leur mort. Chez les souris SOD1, un modèle animal de la SLA, les motoneurones innervant les fibres musculaires à contraction rapide et très fatigables dégénèrent en premier, suivis par les motoneurones innervant les fibres musculaires à contraction rapide mais peu fatigables, tandis que les motoneurones innervant les fibres musculaires à contraction lente ne dégénèrent pas. Notre projet repose en partie sur une nouvelle technique électrophysiologique que nous avons mise au point permettant, chez la souris profondément anesthésiée, d’enregistrer des motoneurones spinaux et de les distinguer selon les propriétés contractiles des fibres musculaires qu’ils innervent (Figure). En combinant des études électrophysiologiques et moléculaires, nous étudions 1) l’excitabilité des motoneurones au cours de la SLA chez l’animal adulte et aussi 6 à 10 jours après la naissance, c’est à dire à un moment où l’innervation des fibres musculaires se stabilise chez l’animal normal, 2°) les changements moléculaires survenant dans la région de l’axone qui détermine l’excitabilité du motoneurone, 3°) la dérégulation des gènes codant pour les protéines responsables de l’excitabilité.



  • MicroEye Microscopie tridimensionnelle des tissus oculaires par OCT plein champ: applications à la greffe de tissus et cellules au cours des pathologies opthalmologiques

    MicroEye: Microscopie tridimensionnelle des tissus oculaires par OCT plein champ
    Transfert à la clinique ophtalmologique de la tomographie par cohérence optique plein champ (FFOCT), une technologie émergente qui permet une étude histologique sans fixation. L'examen des tissus animaux et humains normaux et pathologiques permettra une amélioration des processus cliniques.

    Analyse nondestructive, micrométrique de la viabilité, l'anatomie et la fonction
    Greffons : Actuellement, l’évaluation préopératoire des greffons cornéens reste limitée, et l'influence des caractéristiques histologiques sur le résultat de la greffe à long terme reste inconnue. Nous postulons que l'examen FFOCT des cornées de donneur deviendra le standard pour les banques de tissus, en améliorant la sélection des tissus en fonction de la couche à greffer. Cornées artificielles : La chirurgie de la cornée s’est avéré un domaine pionnier de la bioingénierie, avec le développement des cultures de cellules de la surface oculaire et le développement des cornées artificielles. FFOCT permettra de caractériser la colonisation cellulaire dans le tissu vivant. Rétine : L'examen des fragments de tissu frais prélevés pendant l’intervention chirurgicale par FFOCT aidera le chirurgien à identifier le tissu enlevé et avancera les connaissances scientifiques des structures oculaires : membranes rétiniennes, vitré et fibres du cristallin dans le cataracte.



  • ChloroRNP Expression du génome chloroplastique: protéines OPR et complexes ribonucléoprotéiques.

    Expression du génome chloroplastique
    Il y a 1.5 milliards d'années, l'endosymbiose d'une cyanobactérie a créé le chloroplaste. Le génome chloroplastique a depuis perdu son autonomie. Ce projet vise à comprendre le réseau des gènes nucléaires qui contrôlent l'expression des gènes chloroplastique à trois niveau: la stabilisation des ARNm, leur traduction, leur dégradation.

    Comprendre le mécanisme d’action des ROGES
    Le projet ChloroRNP vise à approfondir, chez l'organisme modèle Chlamydomonas reinhardtii, la connaissance des mécanismes coordonnant l'expression génétique dans les compartiments nucléo-cytosolique et chloroplastique (cp). Toutes les étapes post-transcriptionnelles de l'expression des gènes cp (stabilité, activation traductionnelle, stockage et dégradation des transcrits) sont régulées de manière gène-spécifique par des régulateurs de l’expression génétique (acronyme anglais ROGEs), codés par le noyau. La plupart des ROGEs contiennent des motifs répétés de 34 (TPR), 35 (PPR) ou 38 (OPR) acides aminés, susceptibles de former des paires d'hélices ? antiparallèles qui interagissent avec les séquences 5'UTR d'un messager cible. Le projet est divisé en quatre tâches, chacune relative à un aspect peu compris de l'expression génétique cp. Les tâches 1&2 ont pour but d'étudier comment sont générés les transcrits cp matures ainsi que les modalités de leur stabilisation et dégradation. Les tâches 3&4 s'intéressent au mode d'action moléculaire des ROGEs, notamment de ceux contenant des OPRs.



  • CHARADES Composants à HAuts facteurs de forme pour les Résonateurs Acousto-électriques et les Dispositifs Electro-optiques sur Substrats mono-cristallins

    Réalisation de Composants à Hauts facteurs de forme pour les Résonateurs Acoustoélectriques et les Dispositifs Electro-optiques sur Substrats mono-cristallins
    Le traitement du signal RF fait abondamment recours à des composants réalisés sur matériaux monocristallins mis en forme principalement à l’aide de technologies planaires. Cependant ces composants souffrent de l’incapacité de mise en œuvre tridimensionnelle des structures de guidage ou d’excitation optimales. Le projet CHARADES est dédié au développement de technologies capables de révolutionner ces domaines et de donner lieu à des avancées majeures pour la réalisation de composants innovants.

    Réalisation de composants compacts innovants pour le traitement du signal radio-fréquence par mise en forme tridimensionnelle sur matériaux monocristallins.
    L’ambition du projet CHARADES était de proposer une ou plusieurs voies technologiques vers la réalisation de dispositifs électro-optiques et acousto-optiques à hauts rapports de forme en niobate de lithium, en se fondant notamment sur les progrès récents obtenus par la technique de découpe-polissage à la scie de précision.

    Concernant les dispositifs acousto-électriques, les filtres et résonateurs à forts coefficients de qualité ou forts coefficients de couplage sont classiquement réalisés sur tranches monocristallines selon des procédés d'usinage planaires. L’idée de base à travers ce projet consiste à répondre à la question de comment fabriquer des résonateurs à ondes de volume de façon collective sur plaques monocristallines. La méthode développée jusqu’à présent consiste à l’exploitation de méthodes de rodage/polissage de plaques éventuellement collée sur un substrat de soutien. Cependant cette approche ne permet pas de maîtriser facilement des épaisseurs de plaques inférieures à 10µm. Une idée a donc été mise en œuvre consistant à amincir le matériau selon les dimensions latérales pour réaliser un résonateur sous forme d’un barreau attaché au substrat.

    Concernant les dispositifs électro-optiques, le développement de guides rubans confinés en niobate de lithium (ridges) est étudié depuis plus de 30 ans dans le but d’exalter les interactions électro-optiques en comparaison des guides planaires, réduisant ainsi les tensions de commande, tout en favorisant les larges bandes passantes. Néanmoins, les structures développées dans les années 1980 puis dans les décennies suivantes ne permettent pas de s’affranchir de rugosités importantes, générant des pertes en propagation plus importantes que les guides traditionnels. Le grand nombre de publications autour du sujet montre le besoin toujours actuel de techniques permettant à la fois de grands facteurs de forme, une très faible rugosité, et des procédés compatibles avec la production de masse.



  • PanoraSNARE Panoramas énergétique et moléculaires de l’assemblage des SNAREs obtenu avec une séparation intermembrane contrôlée. Lien avec la libération des neurotransmetteurs.

    Comment la transmission synaptique se fait-elle mécaniquement ?
    Des protéines, les SNAREs, permettent la fusion de la vésicule synaptique avec la membrane présynaptique. Nous chercherons à comprendre comment les SNAREs agissent méaniquement pour fusionner les membranes.

    Forces et structures intermédiaires des SNAREs en fonction de la distance intermembranaire.
    La transmission synaptique se produit lorsque des vésicules synaptiques fusionnent avec la membrane présynaptique induisant la libération des neurotransmetteurs. Cette fusion se fait grâce à des protéines, les SNAREs. Les v-SNAREs sont présentes sur la vésicule synaptique et les t-SNAREs sur celle du neurone. v et t-SNAREs s’assemblent pour forcer les membranes à se rapprocher et à fusionner. Si la structure du complexe SNARE ainsi formé est bien connue, les forces exercées sur les membranes pour déclencher la fusion et le degré d’assemblage des SNAREs en fonction de la distance intermembranaire restent inconnus. Dans ce projet, nous allons, à l’aide d’un nouveau dispositif expérimental (voir ci-dessous), mesurer forces et degré d’assemblage en fonction de cette distance. Cela permettra de comprendre comment les SNAREs agissent mécaniquement et, à terme, d’agir directement sur cette action pour modifier ou contrôler la neurotransmission. L’influence de certaines protéines de régulation sur cette action mécanique sera aussi testée.



  • PLURICAT Catalyse duale pour une synthèse énantioselective éco-compatible

    Catalyse duale pour une synthèse énantioselective éco-compatible
    L'objectif central du projet PLURICAT est le développement de nouvelles approches pour générer et transformer in-situ, à partir de I'alcool, la fonction carbonyle nécessaire pour une réaction énantioselective aminocatalysée. Pour cela, la stratégie s'appuie sur des coopérations de deux système catalytiques, soit organométalliques et organocatalytique, soit purement organocatalytique.

    Context, position et objectifs du projet
    L'organocatalyse et notamment l'aminocatalyse nécessite l'utilisation de composés hautement réactifs possédant par exemple une fonction carbonyle (ex: aldéhyde). Malheureusement, cette fonction nécessite souvent une préparation à partir d'alcool en utilisant une quantité stoechiométrique d'oxydant et de plus ces fonctions carbonyles manquent souvent de stabilité. Pour dépasser ce problème, nous proposons donc de les générer et les transformer in-situ à partir de la fonction alcool. Pour cela, nous souhaitons nous appuyer sur des catalyseurs de transfert d'hydrogène, capable de réaliser de manière réversible l'oxydation d'alcools en aldéhyde. En réalisant une combinaison duale avec un organocatalyseur, cela devrait permettre de réaliser la fonctionalisation énantiosélective de la fonction carbonyle ainsi générer. Une fois la preuve du concept apporté dans l'addition de céto-esters sur des alcools allyliques, nous souhaitons étendre le champ d'application à d'autres substrats et ainsi appliquer cette stratégie à la préparation de produits naturels biologiquement actifs.
    En complément, notre ambition est d'étendre le concept de cascade relai pour résoudre le problème de la réduction conjuguée énantiosélective de composés carlconylés insaturés en utilisant l'hydrogène en lieu et place d'esters de Hantzch. Pour cela, nous envisageons une catalyse duale originale entre deux organocatalyseurs.



Rechercher un projet ANR