L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.07.2017)

Appel générique 2017 : premiers résultats (13/07/17)

@AgenceRecherche

02/08 16:41 - [RDV] A vos agendas ! Le 12/09, une journée de présentation de l'appel @WaterJPI 2017 est organisée à Paris https://t.co/bMZXDAAfRW

01/08 17:02 - Présentation du Labcom DrilLab, destiné à optimiser les forages pétroliers et géothermiques https://t.co/FZ7OdNBl7i https://t.co/qCplf1quEa

01/08 16:59 - A noter dans vos agendas : Colloque final du projet SPICy https://t.co/QFlqdHVzLi https://t.co/KpXv6GbMGJ

  • MathObRe L'objectivité en mathématiques par la représentation

    L'objectivité en mathématiques par la représentation
    Le tournant pratique en philosophie des mathématiques peut-il contribuer à clarifier le rôle des représentations pour l’ontologie et le raisonnement mathématique ? est la question principale du projet.
    Nous analyserons dans quel sens des stipulations déterminent des objets en faisant appel à des représentations, dans quel sens la rigueur déductive peut dépendre de ces stipulations et dans quel sens il est possible de caractériser néanmoins la prouvabilité informelle par des moyens formels.

    Représentation, constitution d'objets et raisonnement
    Le but de notre projet est de plaider en faveur d'un double (hypo-)thèse:
    (a) des représentations mathématiques établies par des stipulations contribuent à la constitution de l'ontologie mathématique et à la mise en forme du raisonnement mathématique.
    (b) La constitution d’objets mathématiques est analogue à la constitution d’objets scientifiques.
    Les enjeux sont à la fois méthodologiques — il s’agit de repenser les fondements des mathématiques — et ontologiques ; car on pourra en effet tester une position intermédiaire entre le platonisme et le nominalisme, d'une part (concernant les objets mathématiques), et entre le formalisme et l'intuitionnisme, d'autre part (concernant raisonnement mathématique). Les arguments que nous discutons sont à la fois historiques et systématiques.

    Étant donné la façon dont nous admettons les objets mathématiques constitués par des stipulations, nous allons étudier différents cas où les objets furent constitués historiquement de cette manière, et ceci en isolant certains artéfacts empiriques, en les prenant comme représentations concrètes d'objets abstraits qui sont identifiés, à leur tour, en fixant leurs relations avec ces représentations. Les objets mathématiques admettant des représentations concrètes peuvent être considérés comme réels, par opposition à celles, idéaux qui n’admettent pas de telles représentations.
    Concernant le raisonnement mathématique, notre objectif est de clarifier deux possibilités pour interpréter la situation: concevoir un raisonnement mathématique qui se réfère à la représentation mathématique ou utiliser une nouvelle logique dont les inférences sont pourvues d'un « contenu«.
    Une fois obtenue une solution de ce problème, notre recherche sera consacrée à une comparaison entre les reconstructions logiques bien connues des termes théoriques et des entités de la philosophie des sciences et la reconstruction logique des termes et entités mathématiques dans les fondements des mathématiques.



  • OEF Ovide en français. Genèse, transformation et réception de l'Ovide moralisé

    OEF
    Ovide en Français
    Le projet se propose d’étudier l’acculturation que subit à partir du XIVe siècle le texte latin des Métamorphoses d’Ovide dans l’Ovide moralisé français. L’étude de la vingtaine de manuscrits français (avec leurs gloses et leurs programmes iconographiques, et dans leurs rédactions parfois fort différentes), puis celle de leurs mises en prose et des imprimés, permettra de comprendre comment le texte latin a été assimilé par le Moyen Âge chrétien.

    Le projet propose une enquête philologique au sens large, non seulement sur la langue, mais sur la culture d’une époque : comment le texte latin a-t-il été compris —ou non— par ses lecteurs français ?
    L’objectif du projet est d’étudier l’acculturation du texte latin des Métamorphoses d’Ovide par l’Ovide moralisé français, à l’aide des manuscrits, qui contiennent des gloses, des programmes iconographiques parfois élaborés et qui, surtout, se répartissent en plusieurs rédactions fort différentes. Etudier la vingtaine de manuscrits français, ainsi que leurs mises en prose et les imprimés, permet de comprendre comment le texte latin a été compris du Moyen Âge à la Renaissance. En outre, l’étude de ce corpus permettra aussi de faire émerger la transformation de cette appropriation culturelle « en interne », c’est-à-dire au sein de la tradition française, dont les manuscrits conservent les vestiges.
    Même si le projet comporte plusieurs volets qui s’emboîtent, il s’agit, dans son essence d’un travail qui compare deux textes, l’un latin, l’autre français, et qui commentera toutes les spécificités que présente la compréhension médiévale. Il s’agit certes d’un travail sur une traduction, mené sur tous les manuscrits d’une œuvre qui, avec ses 72000 octosyllabes, est le texte le plus long que nous ait légué le Moyen Âge français, qui relèvera tout ce que la translation apporte sur le plan lexicologique, idéologique, religieux, bref : culturel. Mais il va de soi que cette enquête dépasse, et de loin, le domaine de la langue puisqu’elle fera aussi apparaître comment le texte français a été compris —ou non— par ses lecteurs français aux prises avec une matière, plus qu’avec une langue, qui leur était étrangère. C’est donc une enquête philologique au sens large que propose le projet, une enquête sur la culture d’une époque, vue à travers un texte.



  • LiqHyd Liquéfaction Hydrothermale de la biomasse

    L’eau en pression pour la valorisation de la biomasse industrielle
    Ce projet de recherche industrielle coordonné par l’entreprise A3i (Drôme) associe le CEA (LITEN - Grenoble), IRCELYON (ING -Lyon) et la CCI de la Drôme. Il vise à développer une technologie de valorisation de la biomasse humide par un procédé de liquéfaction hydrothermal.

    Développer un procédé de valorisation des résidus organiques humides et très humides
    Il existe de multiples usages aux technologies en eau pressurisées. Les plus connues sont l’oxydation pour la dépollution des effluents à forte charge organique, la dépolymérisation des plastiques thermodurcis et l’utilisation de l’eau comme solvant pour l’extraction des composés organiques.

    Le projet LiqHyd consiste à investiguer l’industrialisation d’un nouvel emploi de l’eau pressurisée. Il s’agit d’utiliser la teneur en eau des déchets organiques afin d’en permettre la liquéfaction dans des conditions de fortes pression et température.
    Le projet vise à déterminer les substrats les plus abondants et les plus prometteurs ainsi que les paramètres de fonctionnement optimaux pour permettre une valorisation performante des déchets

    Le marché des énergies alternatives est en pleine expansion, et tout particulièrement celui de la production d’énergie à partir de déchets. Cependant, toutes ces alternatives sont souvent difficile à optimiser : elles génèrent une énergie de mauvaise qualité (chaleur) ; des déchets secondaires (boue de méthanisation) et consomment une quantité importante d’énergie (séchage), etc.

    La technologie étudiée dans le cadre du projet LiqHyd permettra d’obtenir une énergie de bonne qualité (huile, gaz) à partir d’un déchet tout en minimisant au maximum la production de résidus de réaction et en s’appuyant sur le contenu en eau du déchet. La combinaison de ces trois atouts assurera sans aucun doute une place centrale de la technologie sur le marché de la gestion des déchets et de la production d’énergies alternatives.



  • Coclico COllaboration, CLassification, Incrémentalité et COnnaissances

    COllaboration, CLassification, Incrémentalité et COnnaissances
    Coclico est un projet de recherche visant à étudier et proposer une méthode générique innovante permettant une analyse multi-échelle de grands volumes de données spatio-temporelles fournies en continue de qualité très variable, mettant en œuvre une approche multistratégie incrémentale guidée par des connaissances. Elle garantira un objectif de qualité finale prenant en compte la qualité des données et celles des connaissances.

    Une méthode d'extraction de connaissances adaptées à la complexité et à l’évolution rapide de grandes masses de données spatio-temporelles multisources
    Le projet Coclico vise à développer des méthodes automatiques ou semi-automatiques adaptées à la complexité et à l’évolution rapide de grandes masses de données spatio-temporelles multisources, en s’appuyant sur des méthodes avancées issues de la fouille des données et de l’apprentissage artificiel pour l’analyse et le suivi de phénomènes complexes. Il se doit donc de répondre à nombreux défis dont entre autres :
    Les données constituent d’énormes volumes et le problème du passage à l’échelle des algorithmes est primordial notamment pour le développement des approches incrémentales permettant une mise à jour continue des modèles.
    Les données peuvent contenir des aberrations ou des erreurs dont la détection et la prise en compte dans le processus d’analyse sont complexes.
    Les processus naturels et anthropiques sont complexes et en constante évolution, les données utilisées sont dynamiques.
    L’analyse se fait à plusieurs niveaux sémantiques : il faut en effet être en mesure de mener une analyse à un niveau global autant que local et d’articuler ces niveaux.
    Les connaissances à la fois sur les phénomènes et processus à étudier et sur les méthodes à mettre en œuvre dans ce but sont complexes et peu formalisées.



  • ESCAPADE Evaluation de Scénarios sur la Cascade de l'Azote dans les Paysages Agricoles et moDElisation territoriale

    Evaluation des pertes d'azote dans les territoires et stratégies d'atténuation
    Effets des activités agricoles et de la mosaïque paysagère sur la cascade de l’azote dans les territoires. Contribution à la recherche de stratégies d’atténuation des pertes d'azote dans l’environnement et/ou d’adaptation des systèmes de production aux changements globaux.

    Contribution aux actions d'atténuation des pertes d'azote dans l'environnement
    L’un des enjeux agro-environnementaux et socio-économiques de l’agriculture est de maintenir la production agricole tout en limitant le recours aux intrants azotés, remettant ainsi en cause les systèmes de production mis en place dans les décennies précédentes. Un défi majeur consiste à mieux connaître les processus impliqués dans la cascade de l’azote et les pertes d’azote dans l’environnement, à les intégrer en tenant compte des interactions spatiales au sein des mosaïques paysagères, à les quantifier à partir d’approches de modélisation associées à des approches expérimentales et à des inventaires, à évaluer des scénarios agro-environnementaux de gestion de l’azote dans les territoires, puis à proposer des stratégies innovantes d’atténuation des pertes d'azote et/ou d’adaptation des systèmes de production aux changements globaux. Ces recherches menées à l'échelle du territoire sont complémentaires des approches classiques aux échelles de la parcelle et de l’exploitation agricole.



  • MeioMeth Impact de la méthylation de l'ADN sur la recombinaison méiotique chez Arabidopsis thaliana

    Est ce que notre épigénome contrôle (au moins en partie) notre carte génétique ?.
    Les facteurs qui contrôlent la position et les taux d'évènements de recombinaison méiotiques sont très mal compris mais suggèrent l'existence chez de nombreuses espèces d'un contrôle épigénétique sous-jacent. Nous allons tester si effectivement la méthylation de l'ADN est impliqué dans ce contrôle.

    Contrôle de la recombinaison méiotique
    Les facteurs qui contrôlent la position et les taux d'évènements de recombinaison méiotiques sont très mal compris mais suggèrent l'existence chez de nombreuses espèces d'un contrôle épigénétique sous-jacent. Des données anciennes obtenues chez un champignon filamenteux suggèrent que la méthylation de l'ADN bloquerait localement la formation des crossovers méiotiques. Nous testons cette hypothèse chez la plante Arabidopsis thaliana seule espève modèle eucaryote supérieur pour laquelle les outils nécessaires sont disponibles. Nous allons confronter lors de la méiose un génome «normalement« méthylé et un génome hypométhylé et analyser les résultats de cette confrontation sur les cartes génétiques en les comparant aux cartes génétiques obtenues dans de conditions standards (2 génomes normalement méthylé). Ce travail sera effectué à différentes échelles avec différents outils disponibles (génome, chromosome, bras de chromosome, centromère, point chaud). Comprendre ce niveau de contrôle de la recombinaison méiotique permettrait entre autres d'accélérer la sélection variétale chez les plantes.



Rechercher un projet ANR