L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • DÉPOMÉTAL Base de Données Interdisciplinaires (archéologie/archéométrie) pour la Caractérisation des Dépôts non Funéraires Métalliques (France, fin du IVe millénaire-fin du Ier siècle av. J.-C.)

    DEPOMETAL
    Base de Données Interdisciplinaires (archéologie/archéométrie) pour la Caractérisation des Dépôts non Funéraires Métalliques (France, fin du IVe millénaire-fin du Ier siècle av. J.-C.)

    L'importance des dépôts non funéraires à composante métallique
    L’importance de la métallurgie pour la protohistoire européenne s’exprime dans les termes choisis pour la périodiser : Chalcolithique, âges du Bronze et du Fer. En France, les premiers objets en cuivre ont été produits à la fin du IVe millénaire et l’âge du Fer se termine à la fin du Ier siècle av. J.-C. Des produits métalliques ont souvent alors été enterrés ou immergés, et jamais récupérés. Cette pratique de dépôts non funéraires, très irrégulière dans le temps et dans l’espace, fournit à l’archéologie un corpus d’une importance cruciale, car ces dépôts regroupent les objets en or, cuivre, bronze, argent et fer, de très loin les plus nombreux, les plus prestigieux et les plus élaborés techniquement et artistiquement parmi ceux de cette période. Leur connaissance est, en conséquence, cruciale pour comprendre les sociétés qui les ont produits et utilisés.
    L’objectif du projet est de constituer, enrichir, harmoniser, valoriser, la documentation, le traitement, l’analyse, sous une forme simple, souple et ouverte à la consultation, à l’interrogation et à l’actualisation par internet, une base de données interdisciplinaires (archéologie/archéométrie) des dépôts non funéraires à composante métallique découverts en France pour la période de 3200 à 25 av. J.-C. Des bases de données partielles ont été réalisées, depuis plusieurs années, sous la direction du porteur de projet dans le cadre de travaux universitaires, réunissant au total quelques milliers de lieux de découvertes et quelques dizaines de milliers d’objets. L’objectif est dorénavant : 1) de les réunir, uniformiser, normaliser ; 2) d’y ajouter les résultats d’analyses de composition élémentaire sous une forme exploitable et modélisable du point de vue statistique et spatial ; 3) de faire de cette base de données un outil méthodologique commun aux chercheurs impliqués dans le programme pour la durée du programme, et au delà une base de données client/serveur qui sera versée, à terme, au TGE ADONIS.



  • PolHar-CEM Développement Multipolaire en Harmoniques appliqué à la modélisation de source complexe en CEM

    Caractérisation de source de perturbation rayonnée et étude de l'interaction entre sources, pour des applications de Compatibilité ElectroMagnétique.
    Tout nouveau prototype doit répondre à des normes CEM qui sont évaluées via des mesures. La non conformité engendre l'ajout de filtre rendant le système plus encombrant et moins optimal, ou la réalisation d'un second prototype. Ceci impacte sur les coûts et temps de production. L'idée est de prendre en compte les problématiques de CEM lors de la conception. Pour cela on développe des modèles prédictifs. Ici on se focalise sur les interactions rayonnées et la modélisation de ce rayonnement.

    Modélisation du rayonnement en champ proche de source pour le développement de méthode prédictive incluant la CEM lors dudéveloppement de prototype.
    La problématique porte sur la modélisation prédictive des problématiques de CEM, notamment dans le domaine des transports. Dans ce projets on s'intéresse au problématique de couplage intra et inter système à travers la mesure et la modélisation en développement multipolaire du rayonnement en champ proche de composant ou système. Ces couplages sont matérialisés au travers d'une inductance mutuelle que l'on ajoute au modèle circuit. Une fois le rayonnement d'un composant ou système caractérisé, on a la possibilité de prédire sont couplage avec d'autre composant ou système quelque soit la configuration envisagé ce qui permettra de faire de l'optimisation de système de façon prédictive, vis-à-vis des problématique CEM. Cela permettra de contribuer à la mise en place de méthode prédictive visant à intégrer les problèmes de CEM dès la phase de conception d'un système, ce qui permettrait de réduire les temps et coûts de développement de nouveau prototype.



  • Head direction Les cellules "de la direction de la tête" du Présubiculum - propriétés cellulaires et connectivité synaptique

    Réseaux neuronaux : Cellules et circuits impliqués dans la signalisation de l’orientation.
    Le cortex présubiculaire fait partie d’un réseau neuronal codant l’information spatiale. Nous disséquons la neuro-anatomie et la physiologie de ce circuit - les courants intrinsèques et les patrons de décharge des neurones du présubiculum, ainsi que l’organisation des connexions synaptiques excitatrices et inhibitrices, qui assurent et conditionnent son rôle fonctionnel.

    Neurones et réseaux codant l’information spatiale.
    Une meilleure compréhension des fonctions cognitives est un défi majeur en neuroscience. Le cortex parahippocampique et notamment le présubiculum codent pour l’information spatiale et en particulier l’orientation de la tête. Ce circuit est une des premières régions du cerveau affectées dans la maladie d’Alzheimer. Notre recherche vise à élucider le traitement de l’information par ce petit réseau neuronal. Une meilleure compréhension du fonctionnement du réseau pourra donner des outils pour un diagnostic précoce ou pour le traitement de la pathologie neurologique.
    Le présubiculum est une région corticale de transition, entre hippocampe et néocortex, et mon but sera d’identifier les éléments cellulaires et leur connectivité. La connaissance des courants ioniques, des patrons de décharge et de la morphologie des neurones sera la base pour comprendre le mode opératoire du circuit. L’architecture des connexions synaptiques excitatrices et inhibitrices entre différents neurones conditionne la fonction. C’est pourquoi nous nous attelons à caractériser l’anatomie du réseau, à découvrir son organisation possible en terme de couches et de colonnes verticales. Spécifiquement nous étudions le traitement des afférences dans le présubiculum, l’intégration synaptique et le boosting des inputs par le courant TTX-insensible. L’inhibition pourrait aider à préciser le signal de la direction de la tête, et nous examinerons l’impact de différentes sous-populations d’interneurones.



  • MEGALEX Méga-études de la reconnaissance des mots écrits et parlés

    Méga-études de la reconnaissance des mots écrits et parlés - MEGALEX
    Ce projet a pour objectif principal de mieux comprendre les processus cognitifs impliqués dans la lecture et la perception de la parole chez l'adulte.

    Comprendre les facteurs en jeu dans la lecture et la parole.
    Le projet MEGALEX a pour objectif principal de mieux comprendre les processus cognitifs impliqués dans la reconnaissance des mots écrits et parlés. Jusqu'à présent, presque tous les travaux se sont cantonnés à des études impliquant un nombre limité de mots monosyllabiques et de variables lexicales. Le projet MEGALEX a pour objectif de compléter les études précédentes grâce à une nouvelle approche, l'approche méga-étude. Cette nouvelle approche consiste à tester un très grand nombre de mots complexes (plusieurs dizaines de milliers).

    Notre premier objectif est d'appliquer l'approche psychophysique développée par Keuleers et al. (2012) au français (décision lexicale visuelle), en testant 28 000 mots et 28 000 pseudomots à travers 100 participants qui réaliseront 20 heures d’expérience. Cela permettra de réaliser de nouvelles analyses et également d’augmenter la puissance de ces analyses (modèles mixtes). Par ailleurs, cela permettra de mieux comprendre les similarités et les différences entre l'anglais, le français et le néerlandais. De plus, les temps de réaction recueillis seront indispensables pour les simulations des modèles computationnels de la lecture qui utilisent le français comme langue. Enfin, ce corpus permettra d'étudier le traitement des mots polysyllabiques et polymorphémiques.

    Notre deuxième objectif est de tester, pour la première fois à cette échelle, plusieurs dizaines de milliers de mots en présentation auditive (les mêmes mots que ceux utilisés en modalité visuelle seront testés). Il n’existe aucune méga-étude dans le domaine de la reconnaissance des mots parlés. Il est donc crucial de fournir une étude auditive équivalente à ce qui existe déjà dans la modalité visuelle.

    Grâce à ces deux méga-études, nous comparerons les similitudes et les différences de traitement entre les modalités visuelle et auditive et nous identifierons l'importance relative des variables lexicales influençant les performances dans ces deux modalités.



  • MECONOS Régulation du stress par le mésopontin

    Modulation du système de récompense: conséquences pour la dépression.
    Un excès de stress favorise l’apparition de troubles psychiatriques tels que des dépressions majeures et des troubles des comportements sociaux. Ces altérations comportementales, observables chez des souris soumises à des défaites sociales répétées, sont sous-tendues par une transmission dopaminergique (DA) accrue au sein du système de récompense. Identifier les afférences modulant l’activité DA en réponse au stress social constitue une base physiologique à de nombreux troubles psychiatriques.

    Notre objectif principal est d'étudier le rôle des projections excitatrices vers l'aire tegmentale ventrale d'une strucuture cérébrale localisée dans la région mésopontine
    Notre objectif majeur est d'identifier au sein du cerveau, parmi l'ensemble des circuits impliqués dans la réponse au stress, les projections neuronales qui régulent l'activité des neurones dopaminergiques du système de récompense et contribuent à l'apparition de troubles comportementaux comme l'aversion sociale. Cette question ne peut être résolue qu'en utilisant un modèle animal permettant de cibler la région d'intérêt et de réaliser différentes mesures physiologiques. Ainsi nous pourrons établir un lien de causalité entre la dérégulation de ce système et l'apparition de troubles comportementaux.
    Dans un second temps, nous souhaitons restreindre cette étude et potentiellement isoler une population neuronale qui sous tendrait à elle seule ces effets.



  • SIMILA Etude des données de sismique marine pour la compréhension des processus engendrant des structures en fines couches et du mélange dans l’océan intérieur.

    Etude des processus de fine échelle et du mélange dans l'océan intérieur par l'exploitation des données de très haute résolution de sismique marine.
    Depuis plusieurs décennies, des perturbations de fine échelle ont été observées au pourtour de tourbillons chauds ou froids. Des progrès dans la compréhension de leur formation et leur transferts d'énergie sont aujourd'hui possibles grâce aux développements majeurs que connaît l'observation à haute résolution de l'intérieur des océans, et ce notamment grâce à l'adaptation et l'utilisation de techniques nouvelles comme la sismique réflexion marine dans la colonne d'eau.

    Adaptation et exploitation de la sismique marine pour l'étude des processus de fine échelle.
    De part leur longueur et leur détail, les sections de sismique réflexion marine ont mis en évidence des structures spatialement intermittentes se présentant sous la forme de fines couches de grande extension horizontale, superposées sur la verticale et localisées autour des tourbillons océaniques. Plus généralement, cette nouvelle imagerie pour l'océan intérieur a révélé la présence récurrente de structures de fine échelle en périphérie de structures de moyenne échelle. La dynamique de ces structures de fine échelle est encore mal connue bien qu'elle assure la transition entre le régime de turbulence géostrophique et le régime de turbulence tridimensionnelle isotrope. Aussi, il est envisagé que ces structures jouent un rôle potentiellement important dans la dissipation des structures de moyenne échelle. Pour aller plus loin, il est nécessaire d'adapter et d'exploiter la technique de sismique réflexion marine pour l'étude des processus de fine échelle. Il est nécessaire aussi de coupler ce travail avec des études numériques à très haute résolution. Conjointement, la haute résolution des observations et des simulations permettra d'explorer les interactions d'échelles dans des régimes turbulents peu explorés et dont l'importance peut s'avérer importante dans le bilan énergétique de l'océan et la fermeture turbulente.



  • ECOREB Ecoconstruction par le Recyclage du Béton

    ECO-construction par le REcyclage du Béton dans le béton
    Les matériaux issus du recyclage des déchets de construction inertes représentent une source de matériaux importante et exploitable. La valorisation de l’intégralité des matériaux issus des bétons déconstruits, en tant que constituants pour la fabrication de nouveaux bétons, ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives environnementales, économiques et technologiques. Sa mise en œuvre nécessite préalablement de lever certains verrous scientifiques et techniques.

    La valorisation des bétons de démolition dans le béton : les enjeux environnementaux et économiques
    La gestion des déchets du BTP est un enjeu important pour le secteur de la construction car elle doit répondre aux exigences du développement durable et particulièrement à celle liée à l'impact environnemental. La réutilisation des matériaux recyclés de démolition/déconstruction permet de limiter l’extraction des matières premières et donc de participer à la préservation des gisements naturels des granulats dont l'exploitation est de plus en plus complexe et soumise à des contraintes réglementaires fortes. La valorisation des déchets de chantier permet également de limiter les impacts énergétiques et environnementaux liés au transport. Il s'agit par ailleurs d'un enjeu économique important car cette problématique est de plus en plus présente et évaluée dans les marchés.

    Les professionnels de la construction, de plus en plus sensibles aux questions liées à la préservation de l’environnement, s’interrogent donc naturellement sur le devenir du béton lors de la fin de vie des constructions. En particulier, on constate que sur un total d'environ 300 millions de tonnes de déchets de chantier produits par an en France, seule une petite partie du béton qu'on y trouve est recyclée, principalement pour des travaux routiers. Pourtant, dans d'autres pays d'Europe, les granulats recyclés provenant de bétons de déconstruction concassés sont déjà utilisés dans la formulation de nouveaux bétons.
    Le Projet ECOREB vise principalement à changer la tendance au niveau national en levant les verrous scientifiques liés à l'utilisation des granulats de béton concassé en tant que constituant de nouveaux bétons. Ce projet s'inscrit dans la problématique du projet national de recherche RECYBETON (le RECYclage complet des BETONs) dont l'objectif est de trouver une solution de valorisation à chaque mètre cube de béton déconstruit en tant que constituant direct ou indirect du béton.



  • PEERLESS Viabilité d’une gestion écologique renforcée de la santé des plantes dans les paysages agricoles

    Viabilité d’une gestion écologique renforcée de la santé des plantes
    Les enjeux sont de proposer une gestion viable des populations de ravageurs dans les agroécosystèmes par une approche intégrative combinant différentes échelles spatiales, des cultures pérennes et annuelles et les interactions trophiques entre plusieurs ravageurs et leurs ennemis naturels.

    Des objectifs finalisés pour une protection plus écologique des cultures…
    La régulation des bioagresseurs par les auxiliaires naturellement présents dans les cultures est un des services ecosystèmiques visés afin de diminuer la dépendance de nos systèmes de production aux pesticides. Bien que ces auxiliaires des cultures soient souvent mis en avant, le lien entre mode de gestion des cultures, niveau de contrôle des ravageurs par les auxiliaires et rendement des cultures est encore peu compris. Le projet PEERLESS a trois objectifs: 1) identifier les systèmes de culture et les caractéristiques de paysage dans lesquels la biodiversité fonctionnelle renforce la productivité des cultures ; 2) identifier les mécanismes écologiques associés à de l’hétérogénéité spatio-temporel de densité de populations de ravageurs et d’auxiliaires ; 3) proposer des déploiements viables de système de culture et d’aménagements d’habitat semi naturel dans des paysages agricoles explicits à partir de simulation de scenarii. Chacun de ces objectifs correspond à un pilier du projet.



  • AMIS Méthodes algorithmiques pour les graphes infinis

    Vérification de programmes fonctionnels
    Le projet AMIS est un projet de recherche fondamentale coordonné par Arnaud Carayol. Il associe aussi Christopher Broadbent, Axel Haddad, Matthew Hague, Antoine Meyer, Chloé Rispal et Oliver Serre. Le projet a commencé en janvier 2011 et a duré 36 mois. Il a été intégralement financé par une aide ANR de 103160 €.

    Modéliser les programmes et systèmes informatiques pour en vérifier les propriétés
    La complexité du monde ne permet pas de prédire avec exactitude son comportement. Il faut donc concevoir des modèles, des abstractions suffisamment fidèles pour tenter de le comprendre. En informatique, il est parfois indispensable de garantir le respect par un programme de ses spécifications, si possible automatiquement. Des modèles de programmes, comme la machine de Turing ou le ?-calcul de Church, existent depuis la création de notre discipline, mais leur vérification automatique (c’est-à-dire par une machine) se heurte au problème de l’indécidabilité. Dès lors, il est naturel de considérer des modèles de calcul plus simples, dont la vérification automatique est possible mais qui restent assez expressifs pour représenter des aspects intéressants de programmes réels. La principale contribution de ce projet fut de mettre au point un outil de vérification automatique de programmes dits fonctionnels, dont la particularité est d’autoriser les fonctions à admettre comme paramètres (ou à produire comme résultat) d’autres fonctions. De nombreux langages de programmation comme CaML, Python, C++, C# ou Java ont été conçus ou enrichis avec ces aspects.



  • DYSther Dystrophines Dans Le Système Nerveux : De la Neurophysiologie à la Thérapie Moléculaire

    Des outils moléculaires pour la thérapie génique dans le système nerveux central et pour la myopathie
    Les atteintes centrales dans la myopathie impliquent plusieurs produits du gène de la dystrophine s’exprimant dans les neurones et/ou dans la glie. Le développement d’outils moléculaires spécifiques est nécessaire pour étudier les mécanismes physiopathologiques et envisager des traitements ciblant le système nerveux central.

    Comprendre et corriger les altérations neuronales et gliales dans la myopathie
    Les biotechnologies ont ouvert des perspectives majeures pour le traitement de la myopathie de Duchenne, mais peu de travaux ont évalué la capacité de ces traitements à corriger les atteintes centrales de cette maladie, alors qu’elles peuvent conduire à des troubles intellectuels et neuropsychiatriques sévères. Pour cibler les atteintes centrales dans ce syndrome, deux défis majeurs doivent être relevés : (1) Mieux comprendre les mécanismes responsables de l’hétérogénéité des symptômes, qui dépend de la variété des mutations associée à l’altération de plusieurs formes de dystrophine jouant des rôles distincts dans les neurones et/ou les cellules gliales et, (2) Concevoir des outils moléculaires capables de cibler ces types cellulaires spécifiques et/ou de traiter plus largement les différents organes affectés.
    Pour atteindre ces objectifs, nous proposons une analyse pluridisciplinaire, du gène au comportement, des mécanismes physiopathologiques chez des souris génétiquement modifiées présentant une perte spécifique de la forme neuronale ou gliale de dystrophine. Les approches thérapeutiques reposent sur l’administration d’oligonucléotides antisens capables de supprimer la mutation ou de transgènes assurant l’apport exogène de la protéine manquante, véhiculés par des vecteurs spécifiques conçus pour cibler les neurones ou la glie, ou bien couplés à des chimies spécifiques favorisant le passage vers le cerveau suite à une administration dans la circulation générale. L’identification de nouveaux mécanismes neuropathologiques et d’outils moléculaires performants pour la thérapie génique permettra l’émergence de stratégies thérapeutiques innovantes et valorisables, et de nouvelles offres de soin pour de nombreuses maladies génétiques affectant le système nerveux central



  • ECOTERA ECOefficiences et développement TERritorial en Amazonie Brésilienne

    Eco-efficiences et développement territorial durable en Amazonie
    Avec l’arrêt de la déforestation en Amazonie Brésilienne, les institutions et les agriculteurs ont besoin de connaissances et d’outils pour concilier la recherche d’éco-efficiences et un développement durable de leur territoire, notamment dans sa dimension sociale

    Des connaissances et des outils pour accompagner et améliorer les éco-efficiences
    Les changements globaux affectent particulièrement la région amazonienne. L’expansion agricole sur la forêt, moteur du « développement du territoire », depuis cinq décennies, n’est plus possible. Dans cet espace désormais limité, les territoires amazoniens doivent planifier et promouvoir une transition dans les systèmes d’usage des terres rapide tout en répondant à des demandes sociales et productives croissantes. Dans ce contexte, l’objectif général du projet ECOTERA est de produire des connaissances pluridisciplinaires et d’élaborer des outils permettant aux acteurs locaux d’un territoire de concilier leur objectif de développement durable avec la mise en place de systèmes productifs et d’utilisation des terres éco-efficients. Il s’agit d’identifier et mesurer un jeu d’indicateurs d’éco-efficiences pertinents à différentes échelles, d’analyser comment les règles publiques et privées ainsi que les modèles techniques proposés ou induits sont appropriés ou rejetés par les différents types d’acteurs et de construire une démarche et des outils permettant d’intégrer ces connaissances et d’articuler les choix des agriculteurs et les projets territoriaux.



Rechercher un projet ANR