L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • C2R-BioNut Chimie du Carbone Renouvelable pour la Bio-Fertilisation & Nutrition des Plantes

    LabCom C2R BioNut
    Chimie du carbone renouvelable pour la bio-fertilisation et nutrition des plantes

    Problématique en adjuvantation - complexation - vectorisation
    La croissance démographique mondiale est galopante : 7 milliards d’habitants en 2012, il est prévu 9,5 milliards en 2050 selon le scénario moyen de l’ONU. C’est un défi majeur pour l’agriculture que de remplir et de sécuriser les besoins alimentaires croissants en quantité et en qualité. Une des approches privilégie l’intensification de l’agriculture. Mais se posent les questions de la disponibilité, accessibilité et répartition des terres arables, cultivables par habitant et par an. A cela, s’ajoutent la destruction des écosystèmes et de l’environnement par l’apport des pesticides, des engrais azotés et adjuvants polluants (nitrates, adjuvants fossiles, composés organiques volatils COV,…) et la consommation d’eau par irrigation non contrôlée. La pollution chimique des écosystèmes, la raréfaction de l’eau par sa forme de circulation en agriculture (eau verte d’irrigation), les gaz à effet de serre GES (CO2, NO2, NH3, O3…) et la criticité et disponibilité des principaux éléments nutritifs notamment minéraux soumis à la volatilité des prix sont des facteurs limitant qui pèsent énormément sur la production agricole. Ce qui sous-entend que la Nutrition des Plantes d’Aujourd’hui et de Demain est à repenser pour augmenter la biodisponibilté des éléments nutritifs « essentiels ».
    L’objectif principal du C2R-BioNut est de concevoir des solutions innovantes en BioFertilisation et Nutrition des Plantes pour les besoins de l’agriculture de demain : l’enjeu est de maintenir un niveau de production agricole élevé, tout en limitant l’impact environnemental dans un contexte de changement climatique Trois stratégies sont mises en œuvre : deux stratégies de type dual : chimie verte/agronomie, Biotechnologie/agronomie et une stratégie selon le tryptique chimie verte/biotechnologie/agronomie. De par leur multidisciplinarité, ces approches visent un effet synergique.



  • IPANEMA Problèmes inverses et parcimonie pour la modelisation économétrique et applications

    Problèmes inverses et parcimonie pour la modélisation économétrique et applications
    Le projet IPANEMA a pour but de développer l'inférence pour des modèles économiques structurels non- et semiparamétrique et en grande dimension. L’inférence sera basée sur des techniques de problèmes inverses. Bien que ces techniques aient été introduites en économétrie depuis les années 2000, il y a encore des questions ouvertes et un grand écart entre les méthodes d'inférence théoriques et la mise en œuvre d'entre eux dans les travaux appliqués. Notre projet vise à combler cette lacune.

    Les objectifs de notre projet
    Les objectifs de notre proposition sont doubles. Nous allons développer des nouvelles techniques nécessaires pour l'inférence dans des modèles économiques structurels non- et semi-paramétrique et en grandes dimensions, comme par exemple: le développement de méthodes data-driven pour le choix du paramètre de régularisation, la construction de régions de confiance et procédures de test à l'aide des techniques de bootstrap, l'inférence pour des fonctionnelles de dimension finie - éventuellement dans de cases d’identification partielle – et l'inférence sous de contraints de forme. Nous allons étudier des modèles structuraux de divers domaines de l'économie, notamment: modelés liés à l'évaluation des politiques publiques, modèles d’organisation industrielle, d’économie du travail, des enchères et de la finance, entre autres. Surtout, nous allons considérer à la fois procédures d’inférence bayésiennes et fréquentiste. Les procédures bayésiennes sont attractives pour la construction de méthodes data-driven et pour intégrer des contraintes économiques.
    Nous avons également l'intention de proposer des méthodes pour données de panel et des modèles de séries chronologiques. Le traitement de la dépendance est très difficile et pas encore explorée pour ces modèles, même dans la littérature statistique.
    Le deuxième objectif de notre projet est de rendre nos techniques d’inférence: (1) facile à mettre en oeuvre et (2) accessibles. Les problèmes algorithmiques ont été absents de l'économétrie jusqu'à très récemment et ils deviennent de plus en plus importants si l’on veut manipuler les nouvelles bases de données très riches. Notre projet développera le point (2) à travers le développement: des méthodes data-driven, d’applications empiriques et de programmes informatiques qui seront ensuite rendues accessibles au grand public.



  • TriPTIC Trichogramma pour la protection des cultures: Pangénomique, Traits d'histoire de vIe et Capacités d'établissement

    TriPTIC : Trichogramma pour la protection des cultures.
    Etude de la génomique, des traits d'histoire de vie et des capacités d'établissement des trichogrammes pour le développement de programmes de lutte biologique efficaces et alternatifs à l’utilisation des pesticides

    Contexte et enjeux scientifiques
    Plusieurs initiatives ont été lancées pour réguler l’utilisation d’intrants chimiques (e.g. directive européenne REACH, plan Ecophyto 2018). Dans ce contexte, le développement de programmes de lutte biologique contre les ravageurs des cultures est un enjeu majeur. Le genre Trichogramma s’attaque à 10 ordres d’insectes, principalement des Lépidoptères. Certaines espèces sont commercialisées pour le contrôle de ravageurs des cultures (T. brassicae contre O. nubilalis), des productions sous serres (T. evanescens contre Noctuidae), des vergers (e.g. T. cacoeciae contre C. pomonella). Toutefois, la situation actuelle n'est pas satisfaisante car 1) la biodiversité inter et intra-spécifique des trichogrammes est mal documentée, 2) des proxies d'efficacité sur le terrain ne sont pas bien identifiés et le lien entre phénotype individuel et dynamique des populations doit être mieux étudié; 3) la récente réglementation impose des exigences strictes pour l'introduction d'agents de lutte biologique exotiques et pour une ré-évalutation de la biodiversité locale. Dans le genre Trichogramma, nous travaillerons principalement sur 4 complexes d’espèces largement étudiés, élevés et commercialisés pour contrôler plusieurs ravageurs d'importance économique en Europe, y compris dans les régions méditerranéennes, et en Amérique du Nord. Notre objectif est d’adresser i) le challenge sociétal eu égard à l’implémentation de programmes de lutte biologique efficaces et sécurisés ii) des questions de pointe en biologie évolutive. Le projet à 4 objectifs principaux.
    1) Produire une caractérisation génétique précise des différentes souches et des barrières au flux de gènes.
    2) Comprendre comment les traits d’histoire de vie varient en fonction de l’histoire évolutive et de l’habitat
    3) Déterminer quel trait individuel peut prédire le succès d’établissement des populations
    4) Participer à la construction d’une base de données et une collection de référence mondiale pour les trichogrammes



  • HUGE Huntingtin et neurogenèse

    HUGE
    Huntingtine et neurogenèse

    Huntingtine et neurogenèse développementale et adulte
    L'expansion anormale d'une répétition de glutamine (polyQ) dans la huntingtine (htt) est l'événement causal de la maladie de Huntington (HD), un trouble neurologique. Compte tenu des signes neurologiques prédominants développés par les patients HD, la plupart des recherches ont porté sur les effets délétères de la protéine mutante dans les neurones post-mitotiques. Cependant, la htt est exprimée dès le début du développement du cerveau de l'embryon de souris où elle joue un rôle essentiel. En accord avec ces données, nous avons récemment montré que la htt régule la neurogenèse corticale, au moins en partie, grâce à son rôle lors de la mitose des progéniteurs neuronaux.
    Une image complexe de la biologie de la htt au niveau moléculaire est en train d'émerger et suggère qu'il s'agit d'une protéine d'échafaudage qui couple de multiples événements au niveau cellulaire. La htt régule l'assemblage du complexe dynéine/dynactine pour le transport axonal et l'organisation de l'appareil de Golgi. Au cours de la division cellulaire, cela s'étend à un complexe contenant également NuMA, une composante essentielle de l'organisation des microtubules aux pôles du fuseau mitotique. De même, la htt pourrait moduler l'ensemble des autres complexes supramoléculaires impliqués dans divers processus cellulaires comme l'a révélé la nature diversifiée de ses interacteurs.
    Le projet actuel est de décrire le rôle de la htt pendant la neurogenèse adulte et développementale dans des conditions physiologiques et physiopathologiques de la HD. Nous visons à décrire au niveau moléculaire comment la htt participe à ces mécanismes. Nous allons également déterminer si la fonction de htt pendant la neurogenèse adulte est liée au phénotype comportemental. Atteindre les objectifs de ce programme devrait fournir une meilleure connaissance de la pathologie, qui est absolument nécessaire pour envisager un traitement potentiel pour ralentir ou arrêter la progression de la HD chez l'homme.



  • CorImMo 3D Imagerie et Morphologie Microscopiques tri-dimensionnelles de l'endothélium cornéen humain

    Imagerie et Morphologie Microscopiques tri-dimensionnelles de l’endothelium cornéen humain
    Le projet CorImMo 3D vise à moderniser les méthodes d’imagerie et d'analyse de l’endothélium cornéen. Les banques de cornée et les ophtalmologistes, et bien évidemment les patients, bénéficieront directement des résultats de ces travaux.
    Il comporte 3 objectifs :
    Développement d’une chaîne de traitement automatisée des greffons.
    Modélisation mathématique dela morphologie de l'endothélium.
    Développement d’une nouvelle imagerie grand champ de l’endothélium par illumination en lumière structurée.

    Des modèles aux patients
    Enjeux pour les banques de cornée
    L’amélioration du contrôle qualité endothélial des greffons permettra d’avoir globalement des greffons de meilleurs qualités par la suppression des surestimations des comptages conduisant à greffer des cornées ayant un capital de CE insuffisant et donc une durée de vie trop courte chez le receveur, mais aussi des sous-estimations des comptages, conduisant à détruire à tort des cornées pourtant de qualité suffisante.
    La standardisation du contrôle (diminution de la variabilité inter banque) est un second objectif important actuellement loin d’être atteint. Elle facilitera les échanges de cornées entre les banques afin d’utiliser au mieux les ressources disponibles puisqu’il existe essentiellement de grosses disparités interrégionales entre dons et greffes plutôt qu’une pénurie globale.
    La possibilité d’une nouvelle imagerie grand champ de l’endothélium pourrait permettre de s’affranchir des étapes de préparation du tissu actuellement indispensable pour rendre les CE visibles sous un microscope optique classique. Cette étape est « time consumming » pour les techniciens et comporte un (faible) risque de traumatisme endothéliale ou de contamination microbiologique. La supprimer, grâce à une nouvelle technologie d’imagerie endothéliale sans préparation, constitue donc un objectif important.

    Enjeux pour les patients :
    L’amélioration du diagnostic et du suivi endothélial par un nouveau type de microscope endothélial grand champ.
    L’intégration de nouveaux paramètres prédictifs d’évolution de certaines pathologies (paramètres morphométriques des CE, abaques de décroissance de la DCE).
    En outre des retombées économiques potentiellement très importantes sont attendues au niveau de l’équipement des cabinets d’ophtalmologie.



  • ContempEvol Prédire l’évolution contemporaine et la persistance des populations en environnement changeant

    Prédire l’évolution contemporaine et la persistance des populations en environnement changeant
    Combiner des approches expérimentales et de modélisation pour mieux comprendre et prédire les dynamiques éco-évolutives observées en temps réel dans la nature et au laboratoire, et en décortiquer les mécanismes sous-jacents, en particulier les rôles respectifs de l’adaptation génétique et de la plasticité phénotypique.

    Analyser les interactions entre plasticité phénotypique, évolution génétique, et démographie des populations.
    Les dynamiques évolutives observées en temps réel à travers le suivi de populations naturelles, l’évolution expérimentale au laboratoire, et la réanimation de formes dormantes (graines, œufs en diapause), permettent de tester directement les prédictions des modèles théoriques, et révèlent aussi des aspects insoupçonnés des processus éco-évolutifs. Ce type d’observation suscite des besoins nouveaux en terme de théorie évolutive, et stimule aussi l’étude empirique de processus auparavant négligés. Ainsi, les études récentes d’évolution contemporaine montrent que la plasticité phénotypique, réponse des phénotypes individuels à leur environnement de développement, joue vraisemblablement un rôle prépondérant dans les réponses des populations aux changements d’environnements tels que le réchauffement climatique, et peut être déterminante pour leur persistance. Cependant certains aspects de l’évolution génétique de cette plasticité restent assez mal compris, notamment en ce qui concerne ses mécanismes développementaux : dans les modèles, le lien entre plasticité et valeur sélective/croissance des populations reste souvent extrêmement simplifié. De même, une meilleure prédictibilité de l’évolution contemporaine nécessite une meilleure compréhension des contraintes génétiques à l’évolution en environnement changeant, notamment le rôle des corrélations génétiques entre caractères sous sélection, et leur évolution. Le projet vise à répondre à une série de questions autour de ces grandes thématiques, qui suscitent un intérêt croissant auprès des évolutionnistes et écologistes du fait de leurs répercussions notamment en biologie de la conservation.



  • AFMYST Etude Biophysique, biochimique et biomoléculaire de la paroi des levures.

    Etude Biophysique, biochimique et biomoléculaire de la paroi des levures
    Les levures sont des micro organismes eucaryotes essentiels pour l’agro alimentaire et les biotechnologies. Notre but est de mieux comprendre l’organisation biophysique et biomoléculaire de la surface de ces cellules. Cette connaissance permettra d’améliorer les process agro alimentaires et les biotechnologies

    Architecture de la paroi des levures
    Le projet transdisciplinaire AFMYST se positionne à l’interface de la biologie, de la chimie et de la physique. La question biologique posée concerne l’organisation et la morphogénèse de la paroi des levures Saccharomyces cerevisiae. Cette paroi cellulaire a été essentiellement étudiée par des méthodes de biochimie ou de biologie moléculaire. Notre objectif est d’apporter à cette connaissance les observations en microscopie à force atomique donnant accès à la biophysique de la paroi. Des résultats préliminaires obtenus sur des mutants pour les différents sucres composant la paroi montrent la pertinence de cette approche. Le rôle de chaque constituant de la paroi (polysaccharides et protéines) dans l’organisation et la morphogénèse sera évalué en réalisant des mesures de rugosité de surface et de nanomécanique, par AFM. L’effet de stress (thermique, osmotique, ionique, antifongique) sera également évalué. Dans un deuxième temps notre attention sera focalisée sur les protéines de surface et sur leur cartographie à la surface de la paroi. Pour ce faire les pointes AFM ont été fonctionnalisées par les anticorps dirigés contre des protéines taguées pour réaliser des expériences de spectroscopie de force à l’échelle de la molécule unique sur des cellules vivantes. Le but a été, ici, de cartographier la protéine CCW12 impliquée dans le remodelage de la paroi des levures



  • VISAFIX Instabilité fonctionnelle durant la fixation oculaire : conséquences motrices et perceptives

    Jamais au repos : La dynamique des mouvements oculaires de fixation
    VISAFIX avait comme objectif d'étudier chez l'homme et chez le singe le contrôle et le rôle fonctionnel des mouvements miniatures des yeux pendant que l'on fixe une scène visuelle.

    La fixation oculaire : du bruit ou un mouvement contrôlé ?
    L’exploration oculaire d’une scène visuelle est un processus dynamique qui implique des mouvements oculaires rapides d’amplitude très variée. Même pendant la fixation d’une portion limitée de la scène, des microsaccades sont produites qui partagent beaucoup des propriétés des plus grandes. Ces mouvements miniatures ont pendant longtemps été considérés comme le résultat d’une activité stochastique dans le système oculomoteur. Plus récemment, il est apparu au niveau moteur qu’en fait saccades et microsaccades sont des mouvements dont l’amplitude et la direction sont contrôlées, selon de processus communs d’ajustement. Cependant, cette conception ne prenait pas en compte le rôle des processus visuels qui afférent au système oculomoteur. VISAFIX visait à mieux comprendre quelles sont ces signaux visuelles qui guident ces mouvements oculaires, leur impact sur les mécanismes corticaux de la perception visuelle et enfin leur substrat neuronal au niveau du tronc cérébral. Cette recherche a des conséquences importantes pour notre compréhension sur la nature de l’exploration visuelle où bruit, fluctuations stochastiques et informations pertinentes influent le comportement dans des proportions variables.



  • MATICE Mécanismes d’Activation du Transfert des éléments Intégratifs Conjugatifs au sein de l’Ecosystème digestif

    Mécanismes d’Activation du Transfert des éléments Intégratifs Conjugatifs au sein de l’Ecosystème digestif (MATICE)
    Le microbiote intestinal joue un rôle majeur dans la santé humaine. Des flux de gènes (résistance aux antibiotiques, nouvelles propriétés cataboliques…) entre bactéries issues de l’alimentation et flore digestive peuvent perturber son équilibre. La conjugaison, mécanisme principal de transfert de gènes, est codée par différents éléments génétiques mobiles et en particulier par des éléments intégratifs conjugatifs chromosomiques (ICEs), très répandus mais encore peu connus.

    Rôle des ICE dans les flux de gènes entre bactéries issues de l’alimentation et bactéries commensales digestives
    Ce projet vise à évaluer les flux de gènes entre bactéries issues de l’alimentation et bactéries commensales digestives. Le travail se focalise sur les transferts de gènes au sein du genre Streptococcus qui regroupe diverses espèces en transit ou vivant au sein du tractus gastrointestinal (commensales i.e. Streptococcus salivarius, pathogène ou utilisé en industrie laitière i.e. Streptococcus thermophilus) mais également avec Enterococcus faecalis, composant majeur de la flore digestive.
    En utilisant comme modèle les ICE de la famille ICESt3, les objectifs sont de : (i) caractériser les stimuli environnementaux et les contacts cellulaires (rôle des molécules de surface, impact du biofilm) nécessaires pour initier le transfert des ICE, (ii) élucider les mécanismes moléculaires de régulation et (iii) évaluer les transferts au sein de l’écosystème digestif. Ce projet permettra de proposer des stratégies de lutte contre les transferts de gènes par conjugaison.



  • MnCaOEC Complexes hétéronucléaires de manganèse/calcium comme modèles du centre de dégagement d’oxygène du Photosystème II: une étude expérimentale et théorique de leurs propriétés physiques et de leur réactivité

    Complexes hétéronucléaires de manganèse/calcium comme modèles du centre de dégagement d’oxygène du Photosystème II : une étude expérimentale et théorique de leurs propriétés physiques et réactivité.
    Ce projet consiste en une étude expérimentale et théorique étroitement corrélées d'une nouvelle famille de complexes de manganèse/calcium qui est spécifiquement conçue pour répondre aux grands défis actuels: une meilleure connaissance de la structure et du fonctionnement du centre de dégagement de l’oxygène dans le PSII. De telles études fondamentales auront un impact direct sur la recherche en photosynthèse et pourraient ouvrir une voie d’accès à de nouveaux catalyseurs d’oxydation de l'eau.

    Conception de nouveaux complexes de Mn/Ca à ligands riches en carboxylates afin d'améliorer la connaissance actuelle du centre de dégagement d’oxygène du PSII et d’accéder à de nouveaux catalyseurs.
    Le centre de dégagement de l’oxygène (OEC) - un cluster composé de quatre ions manganèse et un ion calcium pontés par des atomes d’oxygène (Mn4CaO5), stabilisé par des ligands carboxylates - catalyse l'oxydation de l'eau à quatre électrons en oxygène moléculaire, en cyclant dans cinq états d'oxydation distincts (S0-S4 du cycle Kok). Des changements structuraux du cluster sont connus pour se produire au cours du cycle catalytique, mais le mécanisme d'oxydation de l'eau au niveau moléculaire est encore loin d'être élucidé, comme la formation de la liaison O-O et le rôle du Ca essentiel à l'activité catalytique.
    Le nombre de complexes synthétiques hétéronucléaires de Mn-Ca isolé demeure très limité (moins de dix exemples en 2013), ainsi que leurs études en solution (stabilité/réactivité). L’obtention et l’étude de tels complexes sont cependant essentielles pour progresser dans la connaissance de l’OEC et accéder à de nouveaux catalyseurs.
    Le premier défi scientifique majeur de ce projet est de développer une nouvelle famille de complexes homo- et hétéronucléaires bio-inspirés de Mn/Ca ayant un environnement riche en carboxylate et en ligands aquo, comme dans l'OEC, en synthétisant de nouveaux ligands polydentates à motifs pyridine-carboxylate. Leurs propriétés électrochimiques seront étudiées en détail afin d’évaluer leur stabilité et leur réactivité via la possibilité de générer des intermédiaires clés de type « Mn-oxo ». Diverses méthodes spectroscopiques de pointe comme l’absorption et l’émission des rayons X du Mn et du Ca (XAS/XES) associées à la chimie théorique en collaboration avec nos partenaires allemands (MPI, Mülheim) permettront l’étude approfondie de la structure électronique des complexes initiaux bien définis et de sonder la structure des intermédiaires clés. XAS et XES encore peu explorées sur l'élément Ca fourniront des données essentielles pour la compréhension de systèmes plus complexes tel que l’OEC et ainsi d’évaluer directement le rôle du Ca.



  • BIGTOOTH Evolution répétée de la dent chez la souris : une perspective éco-évo-dévo

    Evolution répétée de la dent chez la souris : une perspective éco-évo-dévo
    L’étude de populations naturelles de souris domestiques a mis en évidence l’évolution récurrente d’un phénotype dentaire particulier (allongement de la dent, jusqu’à l’occurrence d’une nouvelle cuspide). Le projet vise à décrypter les processus évolutifs et les mécanismes développementaux qui favorisent cette évolution parallèle.

    Comprendre les mécanismes d’une évolution répétée
    L’évolution répétée est un fait majeur en évolution, interprétée généralement comme une réponse commune à des pressions de sélection fortes. Cependant les progrès conceptuels et méthodologiques en biologie évolutive et biologie du développement suggèrent de plus en plus que les réseaux génétiques et développementaux peuvent favoriser certaines directions évolutives, facilitant l’évolution parallèle. La complexité des réseaux suggère également que la sélection sur un trait peut entrainer la réponse d’autres traits apparemment non corrélés. L’évolution récurrente de la dent de souris fournit un modèle de choix pour investiguer ces processus. L’allongement de la dent est documenté préférentiellement chez des populations de souris de grande taille, notamment en contexte insulaire, où les pressions sélectives sur la taille corporelle sont connues. Le projet vise donc à décrypter les mécanismes de cette évolution, avec plusieurs objectifs : une documentation plus complète de l’occurrence du phénotype d’intérêt en populations naturelles, afin de mieux identifier les contextes sélectifs qui le favorisent ; analyser la signature géométrique de cette évolution, afin de comprendre si les mécanismes mis en jeu dans les différentes populations sont vraiment similaires ; décrypter les caractéristiques développementales favorisant cette évolution ; enfin, au moyen d’élevages de souris issues de populations naturelles, dont les patrons de croissance seront suivis en conditions contrôlées, identifier le lien entre taille de la souris et morphologie dentaire. Ce projet repose pour remplir ces objectifs sur un consortium multidisciplinaire de partenaires, alliant des compétences en évolution, morphométrie géométrique, génétique des populations, et biologie du développement.



  • HelicaRN Fonction, mécanismes d'action, et spécificité des hélicases à boîte DEAD

    Les ARN hélicases, des outils moléculaires pour apparier et désapparier les molécules d'ARN
    Bien que simple-brin, les molécules d'ARN forment constamment des duplexes inter ou intramoléculaires. Le rôle des ARN hélicases, trouvées chez tous les organismes, est de catalyser leurs réarrangements. Ces enzymes essentiels ont un mode d'action mystérieux. «HelicaRN» propose de l'élucider, grâce entre autres à des approches de molécules uniques.

    Comprendre comment les hélicases utilisent l'ATP pour agir sur les structures d'ARN
    Ce projet de recherche fondamentale propose l’étude d’une famille d’enzyme essentiels à la biologie de l’ARN chez tous les organismes, les hélicases à boîte DEAD. Ces enzymes, dont l’expression inappropriée chez l’homme provoque parfois le cancer, ont la capacité de modifier ou de stabiliser la structure de l’ARN, mais leur mode d’action reste très mal compris, du fait notamment que leur action est fugace et ne laisse pas de trace sur l’ARN. Pour dépasser cette difficulté et échapper aux effets de moyenne inévitables lorsqu’on étudie de grandes populations de molécules, nous proposons d’examiner cette activité en temps réel et sur des molécules d’ARN uniques. En couplant ces techniques à des approches plus classiques et très bien maîtrisées au laboratoire -tests d’activité des protéines à boîte DEAD in vivo et in vitro, mutagenèse, comparaisons structurales et phylogénétiques – nous pensons pouvoir répondre, sur des cas particuliers, aux trois questions soulevées par la biologie de ces protéines, et qui restent généralement sans réponse: 1) comment ces enzymes utilisent-ils l’énergie de l’ATP pour modifier la conformation de l’ARN? 2) qu’est ce qui dirige ces protéines vers leur substrat ARN spécifique in vivo? et 3) quelle est leur action exacte sur ces substrats?



  • SYN CITY Remodelage des complexes d’échafaudage: Dynamique et fonction du réceptosome de mGlu5 dans la plasticité synaptique

    Dynamique de la communication entre les neurones
    Ce projet vise à comprendre comment les acteurs de la transmission synaptique (les récepteurs du glutamate) s’associent physiquement et fonctionnellement à différents partenaires pour élaborer une réponse complexe, adaptée aux stimuli de notre environnement.

    Proposer de nouvelles cibles thérapeutiques pour les maladies mentales, sans effet secondaire
    L’intérêt de cette étude, qui vise à comprendre comment la fonction d’un récepteur est spécifiée de façon très dynamique dans le temps et l’espace du neurone, c’est qu’en attribuant une fonction précise à chacune des associations du récepteur avec ses partenaires, nous pourrons modifier une fonction du récepteur déficiente dans une maladie mentale sans perturber les autres fonctions du récepteur. Ces récepteurs jouent en effet des rôles fondamentaux dans la physiologie du neurone et parfois, une des fonctions peut être défectueuse justement parce qu’il n’arrive pas à interagir avec un partenaire. Cette fonction défectueuse peut être à l’origine d’une maladie mentale. Les médicaments actuellement sur le marché ciblent le récepteur dans sa globalité et donc tendent à corriger la fonction défectueuse mais modifient également les autres fonctions du récepteur, ce qui est source d’effets secondaires indésirables. En définissant de nouvelles cibles thérapeutiques (l’interface entre le récepteur et un de ses partenaires) nous allons réparer une fonction spécifique du récepteur et éviter les effets secondaires.



Rechercher un projet ANR