L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

  • Appel de la 1ère étape clos – date de clôture : 26/10/2017 – 13h (heure de Paris)
     
  • Résultats de la 1ère étape et ouverture du site de soumission des propositions détaillées de la 2e étape : Février 2018

Nous suivre

  • FUNGRAPH Fabrication et applications des dispositifs de graphène fonctionnalisés

    Fabrication et applications de dispositifs de graphène fonctionnalisés
    Ce projet vise à synthétiser des couches mono-atomiques carbonées (graphène), puis à le fonctionnaliser, en le nanostructurant ou en le décorant au moyen de molécules dipolaires. Nous voulons tirer parti des propriétés électroniques remarquables du graphène pour tester si de telles structures peuvent être utilisés pour des applications de détection de gaz.

    Vers un détecteur de gaz à base de couches de graphène
    Le graphène est un des matériaux les plus prometteurs, en vertu des ses propriétés de transport électrique, ses propriétés mécaniques et thermodynamiques. Un verrou industriel notable pour des applications à large échelle du graphène est la synthèse en grandes surfaces de ce matériau. La solution actuellement préférée est la déposition chimique sous vide en phase vapeur (CVD). Ce projet est une collaboration internationale avec un laboratoire Coréen ayant une expertise en synthèse CVD du graphène, et travaillant pour des applications de détection de molécules. Le partenaire français dispose des outils de nanofabrication et de connectique électrique pour le graphène. Il collabore étroitement avec le 2eme partenaire français, chimiste, dans l’étude de propriétés électriques de surfaces fonctionnalisées par des couches de molécules dipolaires. Nous voulons combiner les expertises des trois partenaires afin de créer des dispositifs à base des couches de graphène modifiées, chimiquement ou par structuration physique, afin d’améliorer l’accrochage des molécules à détecter. Nous voulons ensuite tester un changement de conduction électrique lors de l’exposition à de faibles concentrations moléculaires, dans l’espoir de réaliser des échantillons ayant une sensibilité remarquable.



  • PLUS Simulation des interactions protéine-ligand dans le contexte du Fragment-Based Drug-Design

    Programme informatique pour faciliter la conception de candidats médicaments.
    -

    Le besoin de données structurales 3D pour le design de molécules actives à partir de molécules très simples (fragments)
    Une méthode efficace de conception de candidats médicaments consiste à s’inspirer de la structure 3D de la protéine considérée comme cible thérapeutique. Cette approche nommée Structure-based drug design vise à optimiser les interactions entre ligands (molécules organiques) et les protéines, en s’appuyant sur les structures 3D de ces complexes. Ceci est indispensable dans le contexte du Fragment-Based Drug Design (FBDD), approche récemment développée pour la conception de médicaments. La méthode consiste à identifier des composés organiques (fragments) capables d’interagir avec la protéine, typiquement avec des affinités faibles (> micromolaire). Afin d’augmenter son activité, le fragment va suivre une optimisation progressive, par ajout de nouveaux groupements chimiques. Ce processus est guidé par des informations structurales. Si la cristallographie est la technique la plus utilisée, elle n’est pas toujours applicable ; il s’avère donc indispensable de développer de nouveaux outils. Nous avons ainsi développé un logiciel utilisant des donnés issues d’expériences RMN liquide. Celui-ci, utile au milieu académique comme au milieu pharmaceutique privé, permettra de faire des avancées importantes dans le domaine de la santé visant la conception de nouveaux composés thérapeutiques.



  • Euro-NANOCAT Nanocatalyseurs à base de métaux non-nobles pour le stockage électrochimique et conversion d'énergie durable

    Euro-Asia-NANOCAT: Nanocatalyseurs à base de métaux non-nobles pour le stockage électrochimique et conversion d'énergie

    Le projet Euro-Asia-NANOCAT a pour ambition de réunir pour la première fois un large consortium réunissant des partenaires majeurs aussi bien européens qu'asiatiques (Corée du sud, Chine, Japon,et Singapour) dans le cadre d'un projet Innovative Training Networks – European Training Networks dans le domaine des catalyseurs à base de nanomatériaux non-nobles en combinant le «Triangle de la connaissance« et le «Triangle de l'énergie«.

    Formation - Stockage d'énergie, au-delà des batteries au lithium - Vers l'économie de l'hydrogène et du CO2 - Analyse techno-économique, cycle de vie
    L'électrocatalyse est au coeur du projet Euro-Asia-NANOCAT: la compréhension de l'impact de la structure et les propriétés électroniques sur l'électrocatalyse hétérogène. C'est une démarche multidisciplinaire combinant la science des matériaux, les mécanismes réactionnels ainsi que la théorie et la modélisation. Pour la mise au point d'un nouveau catalyseur, il est important d'identifier et de comprendre les relations complexes entre les propriétés des matériaux, les réactions mises en jeu, les conditions d'utilisation, la structure et la composition de l'électrode. Par ailleurs, les impacts environnementaux et les aspects économiques doivent être pris en compte. Il apparait clairement que les questions abordées nécessitent une approche multidisciplinaire en combinant les travaux théoriques et expérimentaux. Le réseau rassemble la majorité du savoir-faire européen dans ce domaine appuyé par des partenaires non-européens. Diverses applications prometteuses dans le domaine des stockages et conversion d'énergie sont envisagées comme l'électrolyse de l'eau, les piles à combustibles, les batteries métal/air et la conversion de CO2. Ces technologies pourront jouer des rôles majeurs dans la transition énergétique et la société durable. Ainsi, d'énormes efforts de recherche seront effectués pour optimiser les réactions électrochimiques impliquées dans ces technologies.



  • BrainAPP Cognition augmentée grâce à un dispositif d’interface cerveau-machine en boucle fermée

    Cognition augmentée grâce à un dispositif d’interface cerveau-machine en boucle fermée
    L'un des plus beaux exemples de neuroprothèse palliative est l'utilisation de l'activité neuronale du cortex moteur d'un patient tétraplégique pour l'aider à contrôler son environnement grâce à un bras robotique.

    En revanche, la recherche en interfaces cerveau-machine qui repose sur le décodage des processus cognitifs d'ordre supérieur tels que l'attention, la perception, les intentions et les décisions en est encore à ses débuts.

    Notre objectif est de combler cette lacune.

    Augmenter la cognition à l'aide de neurofeedback
    L'objectif du projet est de:
    1- Élaborer une interface cerveau-ordinateur en boucle fermée pour améliorer la perception et la prise de décision, c'est-à-dire enseigner aux sujets à améliorer leurs processus perceptuels et attentionnels grâce à retour direct en temps réel sur le contenu de l'information de leurs activités neuronales du cortex préfrontal.
    2- Développer une interface cerveau-ordinateur en boucle fermée pour la cognition restaurée, c'est-à-dire aider les singes à restaurer les déficits de la fonction perceptuelle et attentionnelle induits par une lésion pharmacologique réversible du cortex pariétal, grâce à un retour en temps réel sur le contenu de l'information de leurs activités préservées de la population du cortex préfrontal.
    3- Évaluer le coût / bénéfice de la configuration du capteur sur la performance d'une application d'interface cerveau-ordinateur fermée pour améliorer la perception et la prise de décision, en comparant directement nos résultats chez les primates non humains avec des observations identiques chez des patients épileptiques implantés. Cela abordera directement la question d'un transfert optimal de cette recherche d'un modèle animal à une application humaine.



  • AdriAtlas Atlas informatisé de l'Adriatique antique

    Atlas informatisé de l'Adriatique antique (XIe s. av. J.-C. – VIIIe s. ap. J.-C.)
    Le projet propose un Atlas informatisé de l’Adriatique antique, constitué d’une base de données liée à une carte interactive, consultable sur Internet. Cet atlas offrira un état des connaissances sur l’espace adriatique, depuis la fin de l'âge du Bronze (XIe s. av. J.-C.) jusqu'à l'extrême fin de l'Antiquité (VIIIe s. ap. J.-C.).

    Combiner un atlas et une encyclopédie de l'Adriatique antique
    L’espace adriatique en tant qu’objet d’étude relève d’une démarche relativement récente, car cette région a été vue avant tout comme une zone de fractures et de frontières. Dans les atlas historiques, elle ne figure pratiquement jamais en entier, sauf à très petite échelle. L’objectif d’AdriAtlas est de présenter l’état des connaissances sur le bassin adriatique et toutes les régions qui le bordent, pour une période très large, allant de l’âge du Bronze jusqu’à l’extrême fin de l’Antiquité et le haut Moyen Age. Compte tenu de la très grande richesse du patrimoine historique et archéologique de cet espace, il était impossible dans un délai raisonnable de retenir la totalité des sites, sous la forme d’une carte archéologique par exemple. Une équipe internationale, constituée des meilleurs spécialistes d’une région ou d’une époque, a donc choisi les sites majeurs ainsi que toutes les localités mentionnées par les textes antiques, en incluant les recherches les plus récentes, avec une bibliographie actualisée et une iconographie adéquate. Cet atlas s’adresse aussi bien aux spécialistes, historiens et archéologues, enseignants et étudiants, qu’au grand public, qui y trouvera des informations sur sa propre région ou celle qu’il envisage de visiter, car l’Atlas comporte aussi des renseignements pratiques d’ordre touristique. Il fournit enfin un précieux bilan sur la vulnérabilité d’un certain nombre de sites, pouvant amener l’opinion publique et les décideurs à davantage de protection d’un patrimoine exceptionnel.



  • OPTIVAC Capitaliser sur la réponse immune cellulaire pour améliorer les vaccines contre la grippe.

    OPTImiser la réponse immune pour améliorer les VACcins contre la grippe
    Les vaccins antigrippaux actuels sont moins efficaces chez les personnes âgées. Afin d'optimiser leur efficacité, l'objectif du projet OPTIVAC est de développer, jusqu'à un essai clinique, un nouvel antigène vaccinal (NP-IMX313), en complément des vaccins actuels.

    Démontrer comment les vaccins actuels contre la grippe peuvent être améliorés.
    Actuellement, les vaccins saisonniers antigrippaux sont la pierre angulaire de la prévention de la grippe (environ 500 millions de doses administrées par an). Cependant, avec plus de 250 000 décès chaque année, la grippe demeure un fardeau médical. D'importants besoins médicaux ne sont toujours pas satisfaits, principalement en matière de protection des populations âgées, ne répondant pas bien aux vaccins.

    OPTIVAC vise à améliorer les vaccins saisonniers actuels, avec l'utilisation d'un nouvel antigène vaccinal, composée de la nucléoprotéine du virus de la grippe (NP), fusionnée à IMX313, technologie propriétaire d'Imaxio.

    Au cours du projet, les partenaires permettront d'améliorer le procédé de production du candidat vaccin, de comprendre son mécanisme d'action, puis de prouver son innocuité et son efficacité dans les modèles précliniques.

    L'objectif final du projet sera la soumission du dossier de demande d'essai clinique, afin de tester le candidat vaccin développé chez l'homme.



  • HUGE Huntingtin et neurogenèse

    HUGE
    Huntingtine et neurogenèse

    Huntingtine et neurogenèse développementale et adulte
    L'expansion anormale d'une répétition de glutamine (polyQ) dans la huntingtine (htt) est l'événement causal de la maladie de Huntington (HD), un trouble neurologique. Compte tenu des signes neurologiques prédominants développés par les patients HD, la plupart des recherches ont porté sur les effets délétères de la protéine mutante dans les neurones post-mitotiques. Cependant, la htt est exprimée dès le début du développement du cerveau de l'embryon de souris où elle joue un rôle essentiel. En accord avec ces données, nous avons récemment montré que la htt régule la neurogenèse corticale, au moins en partie, grâce à son rôle lors de la mitose des progéniteurs neuronaux.
    Une image complexe de la biologie de la htt au niveau moléculaire est en train d'émerger et suggère qu'il s'agit d'une protéine d'échafaudage qui couple de multiples événements au niveau cellulaire. La htt régule l'assemblage du complexe dynéine/dynactine pour le transport axonal et l'organisation de l'appareil de Golgi. Au cours de la division cellulaire, cela s'étend à un complexe contenant également NuMA, une composante essentielle de l'organisation des microtubules aux pôles du fuseau mitotique. De même, la htt pourrait moduler l'ensemble des autres complexes supramoléculaires impliqués dans divers processus cellulaires comme l'a révélé la nature diversifiée de ses interacteurs.
    Le projet actuel est de décrire le rôle de la htt pendant la neurogenèse adulte et développementale dans des conditions physiologiques et physiopathologiques de la HD. Nous visons à décrire au niveau moléculaire comment la htt participe à ces mécanismes. Nous allons également déterminer si la fonction de htt pendant la neurogenèse adulte est liée au phénotype comportemental. Atteindre les objectifs de ce programme devrait fournir une meilleure connaissance de la pathologie, qui est absolument nécessaire pour envisager un traitement potentiel pour ralentir ou arrêter la progression de la HD chez l'homme.



  • OPTOREM Optogénétique des réseaux neuronaux responsables de l’atonie musculaire du sommeil paradoxal

    Manipulation génétique des réseaux neuronaux responsables de l’atonie musculaire du sommeil paradoxal
    Le sommeil paradoxal (SP) SP se caractérise par une atonie de la musculature squelettique interrompue ponctuellement par des secousses musculaires. L’identification des mécanismes contrôlant l’activité motrice pendant le SP est d’une grande pertinence clinique car une régulation anormale de celle-ci est à la base de trois pathologies très invalidantes affectant le sommeil, les troubles comportementaux en SP (RBD), la narcolepsie avec cataplexie et les apnées obstructives du sommeil.

    Réseau neuronal contrôlant l'activité motrice pendant le sommeil et ses dysfonctions dans les pathol ogies du sommeil
    Sur la base de données fonctionnelles, anatomiques, électrophysiologiques et pharmacologiques recueillies au cours de la dernière décade, notre équipe, reconnue par la communauté scientifique du sommeil, a récemment proposé un modèle original assignant à des neurones glutamate et GABA/glycine du tronc cérébral un rôle central dans les mécanismes de genèse de l’atonie musculaire pendant le SP. Ainsi, nous avons identifié une population de neurones glutamate activés sélectivement pendant le SP (SP-on) et restreints au tegmentum pontique dorsal (noyau tegmental sublatérodorsal, SLD). Ces neurones génèreraient l’atonie musculaire grâce à des projections descendantes vers d’autres neurones SP-on, dans la partie ventro-médiane de la formation réticulée bulbaire (noyau gigantocellulaire ventral, GiV ; noyau paragigantocellulaire latéral, LPGi). Co-exprimant le GABA et la glycine, ces neurones inhibiteurs seraient responsables de l’hyperpolarisation au cours du SP des motoneurones somatiques. Par ce moyen, une très grande partie des entrées synaptiques excitatrices d’origine corticale (cortex moteur) serait bloquée, les entrées résiduelles générant les secousses musculaires. Notre modèle fonctionnel est cependant encore l’objet de vifs débats et requiert donc une validation expérimentale. C’est dans ce contexte que s’inscrit notre projet de recherche.



  • LABRAD-Seq Scan génomique RAD-Seq pour la découverte et l’étude de polymorphismes maintenus par la sélection spatialement hétérogène chez le bar européen, Dicentrarchus labrax

    LABRAD-Seq
    Scan génomique RAD-Seq pour la découverte et l'étude de polymorphismes maintenus par la sélection spatialement hétérogène chez le bar européen, Dicentrarchus labrax.

    Bases génomiques de l'adaptation locale et fardeau d'adaptation
    Dans l’environnement marin, de nombreuses espèces sont caractérisées par une phase larvaire planctonique conférant de fortes capacités de dispersion à travers l’habitat potentiel disponible. Or cet habitat peut être dans certains cas marqué par une forte variabilité de paramètres environnementaux qui affectent la survie des individus en fonction de leurs combinaisons alléliques à certains locus. L’hétérogénéité spatiale des conditions environnementales rencontrées au sein de l’aire de distribution des espèces peut donc provoquer une sélection différentielle aux locus polymorphes impliqués dans l’adaptation locale. Si le bilan des forces des effets sélectifs locaux est équilibré, le polymorphisme peut être maintenu durablement à l’échelle de l’espèce. Toutefois, des approches théoriques ont montré que les conditions nécessaires à cet état d’équilibre sont relativement restrictives, particulièrement lorsque les flux géniques sont très élevés et le choix d’habitat inexistant. Cette forme particulière de sélection stabilisatrice est aussi jugée coûteuse pour les populations naturelles. En effet, si l’échelle spatiale de la dispersion est semblable à celle des variations environnementales, des génotypes mal adaptés se retrouvent régulièrement dispersés dans un habitat dans lequel leurs chances de survies sont amoindries. Les espèces marines semblent néanmoins compenser l’imperfection de l’adaptation locale par des taux de fécondité élevés.
    Si quelques exemples de locus impliqués dans des interactions génotype-environnement existent chez les espèces marines, notre compréhension des bases génétiques de l’adaptation locale demeure très partielle à l’échelle du génome. D’un côté, la théorie prédit que le nombre de locus localement adaptatifs doit être limité pour maintenir un fardeau d’adaptation supportable, de l’autre, notre connaissance des génomes est souvent trop partielle pour en effectuer une recherche exhaustive.



  • DYMESYS Etude de la dynamique en temps réel de systèmes mésoscopiques fortement corrélés.

    Etude de la dynamique en temps réel de systèmes mésoscopiques fortement corrélés.
    Décrire le transport hors équilibre à travers une boîte quantique en régime Kondo et de manière plus générale une nanostructure mésoscopique corrélée, et d’autre part de caractériser expérimentalement par le transport la dynamique des excitations à haute fréquence dans une boîte quantique.

    Objectifs
    Les objectifs initiaux de ce projet sont d’une part de construire des outils théoriques numériques susceptibles de décrire le transport hors équilibre à travers une boîte quantique en régime Kondo et de manière plus générale une nanostructure mésoscopique corrélée, et d’autre part de caractériser expérimentalement par le transport la dynamique des excitations à haute fréquence. Pour réaliser ces objectifs, nous avions planifié sur le plan théorique de développer une approche de groupe de renormalisation fonctionnel en temps réel afin de calculer la dépendance en fréquence de la conductance, du bruit en émission ou en absorption et plus généralement la matrice T. Nous envisagions dans un premier temps une géométrie simple avec une boîte quantique couplée à deux réservoirs, l’idée étant de l’étendre à des géométries plus complexes par la suite. Sur le plan expérimental, l’objectif était de mesurer le bruit à fréquence finie en émission et en absorption d’une boîte quantique tout en comprenant bien les effets de décohérence intrinsèque induit par la présence du voltage. Enfin, le dernier objectif du projet était d’étudier la réponse dynamique à une variation brutale d’un paramètre expérimental comme le voltage ou un potentiel de grille.



  • ALTERnative TRACKing ALTER-TRACK

    Alternative-Tracking
    Les systèmes de positionnement et de suivi de flotte sont aujourd'hui extrêmement dépendant des réseaux satellitaires pour fonctionner, que ce soit pour l'établissement de la position ou sa remontée.
    Le projet vise à s'affranchir de ces limites afin de proposer une solution complète robuste et résiliente de suivi de véhicule.

    S'affranchir des réseaux satellitaires pour un suivi de véhicules sûr, sécurisé et résilient
    Alter-Track vise à proposer une solution globale de suivi de véhicule en temps réel reposant sur des technologies autres que les constellations satellitaires GPS/Galileo (localisation) et le GPRS (transmission de l'information de position). Cette approche ouvre la voie à une localisation autonome, fonctionnelle en toute circonstance (tunnel, quartiers d'affaires, etc), plus précise que le GPS, et beaucoup plus sécurisée. Le système combine une localisation sans infrastructure robuste au brouillage radio, une communication bas débit difficilement brouillable par les techniques courantes et compatible de vitesses de déplacement élevées, et enfin des antennes, au niveau du véhicule suivi et du véhicule suiveur. Pour les applications de sécurité, il est important de dissimuler totalement les antennes et de les rendre quasiment invisibles pour éviter qu’elles ne soient repérées ou détruites. Dans cette optique, l’utilisation du concept de car-antenna qui consiste à faire rayonner les parties métalliques du véhicule, et à rendre par conséquent l’antenne complètement invisible est investigué.
    Deux scenarii opérationnels sont envisagés, et seront testés en fin de projet, avec une possibilité de passer d'un mode à l'autre à la demande. Le premier consiste en une surveillance de zone, nécessitant le déploiement d'une ou plusieurs antennes. Les véhicules remontent régulièrement leur position via ces antennes relais. Le second mode est celui du suivi du véhicule par un véhicule en poursuite, la position est transmise plus fréquemment et réceptionnée non plus par les antennes du réseau, mais par le véhicule suiveur.



  • MaLI Phase hépatique du paludisme: mécanismes moléculaires impliqués dans l’invasion des cellules par les sporozoïtes de Plasmodium.

    Paludisme: mécanismes d'infection du foie
    Étude des mécanismes d'entrée des sporozoïtes de Plasmodium dans les hépatocytes

    Enjeux et objectifs du projet
    Plasmodium, le parasite responsable du paludisme, est transmis à l’occasion d’une piqûre par un moustique femelle de genre Anopheles, qui injecte des formes appelées sporozoïtes dans la peau de l’hôte. Les sporozoïtes gagnent rapidement le foie et infectent les hépatocytes en formant une vacuole parasitophore, où le parasite se multiplie pour libérer des milliers de mérozoïtes dans le sang. Les mérozoïtes infectent les globules rouges et sont responsables de la symptomatologie et des complications du paludisme.
    Les molécules parasitaires impliquées dans l’entrée des sporozoïtes représentent des cibles vaccinales idéales, pour bloquer l’infection et prévenir la pathologie associée au paludisme. Dans ce cadre, une meilleure compréhension des mécanismes d’infection est primordiale.
    Les molécules impliquées dans les interactions entre sporozoïtes et hépatocytes restent à l’heure actuelle inconnues. Ce projet vise à caractériser les mécanismes d’entrée des sporozoïtes. Un premier objectif est d’identifier, par des approches protéomiques et génétiques, les molécules parasitaires participant aux interactions avec la cellule hôte et à l’entrée des sporozoïtes.
    Un deuxième objectif est de développer une approche d’imagerie pour visualiser l’interaction des sporozoïtes avec leur cellule cible au moment de l’invasion, en utilisant des parasites transgéniques exprimant des marqueurs fluorescents.
    Au total, ce projet pourrait permettre une meilleure compréhension des mécanismes d’entrée de Plasmodium dans les cellules du foie, et l’identification de nouvelles cibles pour le développement d’un vaccin visant à bloquer précocement l’infection.



Rechercher un projet ANR