L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

Nous suivre

  • GALHIS Comprendre les mécanismes passés et présents des régions internes de la Voie Lactée

    GALHIS
    Comprendre les mécanismes passés et présents des régions internes de la Voie Lactée

    Etudier les populations stellaires anciennes de la Voie Lactée, disque épais, disque mince, barre, bulbe, comme traceurs de la formation de la Voie Lactée
    Avec l’arrivée de grands relevés spectroscopiques, l’analyse des distributions des abondances chimiques d’une part et des distributions des vitesses des étoiles d’autre part, apporte de nouvelles contraintes pour la compréhension de l’évolution galactique. La combinaison des approches observationnelles, la collection de grands jeux de données de plus en plus précis et fournis, avec le développement de modèles de synthèse de population d’une part, et d’outils de simulation numérique d’autre part, apporte les moyens de comprendre les processus physiques les plus pertinents pour expliquer l’évolution galactique, ainsi que de tester les scénarios déduits de ces données avec des simulations de ces scénarios. Le projet a permis de participer à l’analyse des données du grand relevé Gaia-ESO; d’analyser les données pour contraindre la structure, les abondances chimiques, la cinématique du disque épais et de la barre de la Galaxie; d’étudier par simulations numériques l’évolution des populations du bulbe et des disques et en particulier la migration radiale; d’améliorer le modèle de synthèse de populations stellaires de la Voie Lactée de Besançon. Les résultats ont sensiblement amélioré notre connaissance de l’évolution galactique, du point de vue de la formation stellaire et de l’évolution chimique. Les données et simulations seront utilisées dans le futur pour l’analyse des données du satellite Gaia.



  • IGF-TRAP Développement de la mini-IGFBP-3 (EP 11 305 197.3 24° Preuve du concept pré-clinique de son activité anti-tumorale in vivo

    Développement d’un nouvel agent anti-IGF en thérapie anti-cancéreuse
    L’activation de la voie de signalisation IGF joue un rôle majeur dans l’initiation et la progression des tumeurs humaines ainsi que dans leur résistance aux thérapeutiques existantes. Le ciblage thérapeutique de cette voie devrait générer de substantiels progrès thérapeutiques.

    IIGF-Trap : Ciblage thérapeutique de l’axe IGF par neutralisation de ses ligands
    En devenant une cible thérapeutique prometteuse en Oncologie, l’axe IGF a suscité l’émergence de plusieurs agents visant son récepteur, actuellement évalués en essais cliniques. Nous proposons une approche alternative ayant pour objectif de neutraliser les ligands IGF-I et IGF-II à l’aide d’une protéine humaine modifiée devenue résistante à l’action des enzymes protéolytiques. En effet, une telle neutralisation baisse le niveau d’activation de la voie de signalisation IGF, ce qui diminue à la fois la prolifération cellulaire et la résistance à l’apoptose. De plus, l’administration de cette molécule restaure un équilibre homéostatique rompu au profit de la tumeur qui détruit l’IGFBP-3 endogène ce qui conduit à la libération d’IGF. L’objectif est d’interrompre ce cercle vicieux profitant à la croissance tumorale ce qui aura pour améliorer les traitements actuels. Des tests d'accompagnement permettant de sélectionner des populations de patients répondeurs sont en cours de développement.



  • IDCyclUM Méthodologie de conception et d'intégration d'Innovation Durable à Cycles d'Upgrade Multiples

    IDCyclUM, innovations pour une société de consommation respectueuse de l’environnement
    Le concept de systèmes upgradables : une attractivité croissante pour l’utilisateur et une performance environnementale optimisée !

    Des produits « upgradables » pour réduire les problèmes environnementaux engendrés par l’obsolescence accélérée des objets
    Afin de réduire les problèmes environnementaux engendrés par une obsolescence accélérée des produits, ce programme de recherche investigue une nouvelle sorte de produits « évolutifs » susceptibles de s’adapter progressivement aux futurs exigences de l’utilisateur tout en améliorant radicalement la performance environnementale sur l’ensemble de ses cycles de vie : les Innovations Durables à Cycles d’Upgrade Multiples (IDCyclUM). Ces IDCyclUM reposent sur un choix pertinent d’enrichissements fonctionnels du produit à chaque cycle d’upgrade, supportés par des services d’upgradabilité (autorisant de nouveaux business models) ainsi que sur des composants/procédés techniques prévus dès la conception permettant d’assurer cette remise à niveau (maintenabilité, gestion des configurations ...).

    Faire exister ces IDCyclUM nécessite de lever trois obstacles majeurs : obstacle lié au changement de business model, obstacle dans la définition de la dynamique fonctionnelle du produit (cycles et type d'upgrade) et, obstacle dans l'optimisation de la performance environnementale générée par l’augmentation de la durée de vie et les changements modulaires.



  • VOIESUR Vehicule Occupant Infrastructure Etudes de la Sécurité des Usagers de la Route

    VOIESUR - Vehicule Occupant Infrastructure Etudes de la Sécurité des Usagers de la Route - pour progresser encore dans la sécurité routière en France.
    Projet dont l'ambition est de créer un système d'information à partir de l'analyse détaillée des procès verbaux d'accidents corporels et mortels de la circulation en France pour l'année 2011. Ce système ou base de données permettra de traiter les multiples questions de sécurité routière qui se poserons jusqu'en 2020. Ce projet est en adéquation avec les problématiques actuelles concernant les usagers vulnérables et la création d'un observatoire Européen de sécurité routière.

    Obtenir une image la plus détaillée possible de la sécurité routière en France en 2011.
    Les accidents de la route sont toujours au centre de nos principales préoccupations. 2011-2020 déclarée « décennie d’actions pour la sécurité routière » au niveau Mondial et Européen. La forte baisse du nombre des tués sur les routes de France constatée au début des années 2000 tend à se faire plus lente ces dernières années. Par ailleurs, nous remarquons l’augmentation relative de l’implication en accidents de certains usagers comme les piétons et les 2-roues.

    Les objectifs de ce projet sont multiples :
    1] Réaliser un diagnostic de sécurité routière au niveau national grâce à l’analyse détaillée de tous les Procès-Verbaux d'accidents Mortels (PVM) et d’un échantillon représentatif des Procès Verbaux d'accidents Corporels (PV) .

    2] Mettre en place une base de données exhaustive de référence réalisée à partir de l’ensemble des PV du département du Rhône. Elle associe la description précise des bilans médicaux et les détails sur les circonstances de l’accident.

    3] Faire une évaluation critique des données de l’accidentologie de terrain à partir desquelles sont basées nos connaissances actuelles.

    4] Tester une méthodologie de redressement des données afin de proposer une correction des données nationales et obtenir les enjeux réels de sécurité routière.

    5] Améliorer les connaissances en accidentologie avec un focus particulier sur certains usagers de la route : piétons, deux-roues motorisés, enfants et séniors.

    Les retombées attendues au niveau technique permettront la mise en pratique de méthodes de redressement et d’extrapolation à un niveau national. Elles aideront à la réalisation du comparatif entre BAAC et PV ce qui permettra l’amélioration des remontées statistiques en sécurité routière. Au niveau sociétal, ce projet participera à sauver de nouvelles vies.



  • TCTP-LASOCaP Développement d’Oligonucléotide antisense Lipid-modifiés contre TCTP comme nouvelle stratégie thérapeutique restaurant l’hormono-sensibilité des cancers de la prostate et autres cancers

    Thérapie innovante à base d’ADN modifié pour les cancers de la prostate avancés
    Notre but est de développer un ADN modifié de deuxième génération (meilleure stabilité et délivrance) permettant l’extinction du gène tumorale TCTP (TCTP-LASO) pour une utilisation en clinique humaine.

    Amélioration de la stabilité et la délivrance de l’ASO TCTP en thérapie humaine
    La suppression androgénique (hormonothérapie, castration) demeure la seule thérapie efficace des cancers de la prostate avancés. Toutefois, malgré son efficacité transitoire, elle n’empêche pas la progression castration-résistance (CR) de la maladie. Récemment, la chimiothérapie au docetaxel a démontré une amélioration de la survie mais de ~2-3 mois. Ainsi, de nouvelles stratégies thérapeutiques visant les mécanismes de résistance doivent être développées. Récemment, nous avons montré la protéine TCTP comme étant hautement surexprimé dans les CaPs CR. L’inhibition de TCTP par l’utilisation d’un oligonucléotide antisens (ASO) augmente l’apoptose et améliore l’androgéno- et la chimiothérapie des CaPs. Nous avons développé et breveté un ASO de première génération ciblant TCTP. L’objet de ce programme est de générer un TCTP ASO de deuxième génération Lipid-modifié (TCTP-LASO) via « click chemistry » afin d’améliorer la stabilité et la délivrance de l’ASO TCTP de première génération.



  • MICROGREEN Matériaux micropreux: synthèses vertes pour des applications vertes

    Matériaux micropreux: synthèse verte pour des applications vertes
    Notre projet se focalise sur la synthèse de matériaux zéolithiques microporeux, en particulier la compréhension fine de leur mécanisme de formation. Les zéolithes et les matériaux zéolithiques en général sont actuellement largement étudiés et appliqués dans des domaines tels que l’échange ionique, les procédés catalytiques, l’adsorption, les capteurs, la santé, les nanotechnologies…

    CONTEXT, POSITION AND OBJECTIVES OF THE PROPOSAL
    Notre projet se focalise sur la synthèse de matériaux zéolithiques microporeux, en particulier la compréhension fine de leur mécanisme de formation. Les zéolithes et les matériaux zéolithiques en général sont actuellement largement étudiés et appliqués dans des domaines tels que l’échange ionique, les procédés catalytiques, l’adsorption, les capteurs, la santé, les nanotechnologies… Les zéolithes sont intrinsèquement respectueuses de l’environnement et leur utilisation dans des applications nouvelles serait bénéfique. La compréhension des facteurs influençant leur mécanisme de synthèse (nucléation et croissance cristalline) est vitale pour aider à la conception rationnelle de structures possédant des propriétés spécifiques telles leur structure, composition chimique, la taille et forme de leurs cristaux, stabilité, réactivité. Les MOFs (Metal Organic Frameworks) et les PAFs (Porous Aromatic Frameworks) ont également retenu l’attention croissante des scientifiques académiques et industriels de par leur grande capacité d’adsorption de gaz à effet de serre.



  • NanoTSConde Séparation bas-coût de Nanotubes de Carbone Semiconducteurs pour Electronique Souple

    NanoTSConde
    Séparation bas-coût de Nanotubes de Carbone Semiconducteurs pour Electronique Souple

    Des nanotubes semi-conducteurs à bas coût
    Les nanotubes de carbone mono-parois (SWNT) sont synthétisés sous la forme d’un mélange de nanotubes métalliques (m-SWNT) et semi-conducteurs (sc-SWNT), quelle que soit la méthode de synthèse. Pour les applications utilisant les sc-SWNT, la présence des m-SWNT provoque des courts-circuits majeurs. Le tri des SWNT est donc reconnu comme un défi majeur et plusieurs belles réalisations ont été publiées depuis 2000. Cependant, le seul matériau SWNT séparé disponible commercialement l’est à prix élevé et en faible quantité.Un procédé de différentiation chimique breveté par le partenaire IRAMIS en 2009 and 2011 détruit la conductivité des m-SWNT grâce à une fonctionnalisation sélective. Un mélange de SWNT après différentiation peut donc être directement utilisé comme source de sc-SWNTs.
    L’objectif du présent projet est d’optimiser le procédé, de l’étendre à grande échelle et de démontrer son utilité dans des applications en électronique. En effet, les SWNT sont particulièrement intéressants en électronique organique parce qu’ils montrent à la fois une faible tension de seuil et d’opération et une mobilité élevée, suffisante pour un fonctionnement à haute fréquence pour les télécommunications, parce que les films de SWNT sont souples et transparents et enfin parce qu’ils sont compatibles avec les procédés de fabrication de l’électronique imprimable bas coût, basse température et haut débit.
    Deux démonstrations en électronique sont visées dans le projet : un en électronique imprimable sur plastique, l’autre en électronique souple à haute fréquence. La première consiste en la fabrication de séries de transistors à sc-SWNT sur support plastique par spray puis par impression jet d’encre, et se terminera par la conception d’un circuit logique comme démonstrateur. La seconde est dévolue à la préparation de transistors à haute fréquence sur support plastique souple avec le matériau sc-SWNT différentié.



  • SISCob Capteur de Sécurité intelligente pour la Cobotique

    SISCob: Safety Intelligent Sensor for Cobots. Une interface mécatronique communicante aux articulations des robots manipulateurs, garantissant la sécurité des interactions physiques homme/robot-robot.
    Un nouvel éco-concept, alliant conception mécanique et traitement biomimétique des mesures pour la commande, offrant de nouvelles potentialités aux robots collaboratifs et de nouvelles perspectives au domaine de la cobotique vis-à-vis de la sécurité de l’interaction physique homme-machine. Cette nouvelle technologie apportera de nouvelles solutions robotiques aux contraintes de l’isolement médical, du maintien au domicile et de la pénibilité en environnement industriel.

    Un composant modulaire et intelligent, capable d’imiter les fonctions d’une articulation biologique et leur synergie, pour résoudre les contraintes liées à la sécurité des robots collaboratifs.
    Dans le contexte où les objectifs majeurs dans les secteurs de la manufacture et des services manuels concernent la recherche d'améliorations en termes de réduction des coûts financiers, d'augmentation de la qualité et de la productivité ; il faut aussi tenir compte de nouveaux enjeux sociétaux et environnementaux : la sécurité et l'impact environnemental ainsi que le manque de main d'œuvre qualifiée pour la réalisation de tâches pénibles ou hautement spécialisées. Pour répondre à ces challenges une voie possible concerne l'utilisation de robots collaboratifs (cobots) pour assister et collaborer avec des opérateurs humains. Mais la mise en proximité de robots et de personnes soulève des problèmes liés à la sécurité de fonctionnement des robots. Ces freins pourraient être levés grâce à des technologies adéquates à bas coût rendant les robots du marché intrinsèquement sûrs. La solution proposée dans ce projet est un dispositif mécatronique générique avec ses logiciels d'exploitation innovants réalisant la fonction d’articulation biomimétique. Ce système permettra aux cobots d'adopter un comportement sécurisant l'environnement et la tâche en assurant les fonctions d'amortissement adaptatif des impacts à l'image d'une articulation biologique, la modélisation des contacts physiques et la transmission rapide des données. Les objectifs scientifiques sont de proposer un dispositif compliant et compact pour gérer de façon adaptative les impacts sur les segments d’un robot, d’estimer en ligne l’impédance mécanique de contact pour une commande prédictive gérant la sécurité. Il s’agira de sélectionner, à partir des mesures, la meilleure structure de modèle puis d’en identifier les paramètres. Les phénomènes physiologiques seront considérés. Les verrous technologiques concernent la miniaturisation du produit par des choix adaptés de mécanismes et de matériaux, la recherche de compromis entre puissance de calcul, encombrement et dissipation thermique de l’électronique embarquée.



  • TriBAl Alumination de triples liaisons: une approche générale pour l'obtention d'organoaluminiques aromatiques et hétéroaromatiques.

    TriBAl: alumination de triples liaisons: une approche générale pour l'obtention d'organoaluminiques aromatiques et hétéroaromatiques
    L'objectif de ce projet consiste à développer de nouvelles voies d'accès à des composés organoaluminiques aromatiques et/ou hétérocycliques, et à en étudier leur réactivité.

    Des organoaluminiques : pourquoi faire ?
    Les composés organométalliques sont des espèces réactives classiquement utilisées en synthèse. Cependant, leur réactivité est également un obstacle lorsqu'il faut manipuler des molécules présentant un grand nombre de fonctions. Un des enjeux actuels de la chimie de ces composés est de moduler la réactivité de leur liaison carbone-métal, de façon à les rendre plus tolérants vis-à-vis de fonctions sensibles. On peut ainsi imaginer obtenir des composés organométalliques fonctionnels, permettant de créer de façon plus efficace et rapide de la diversité moléculaire. Dans ce cadre, les composés organoaluminiques sont a priori des réactifs intéressants car la liaison carbone-aluminium, bien que réactive, est suffisamment stable pour tolérer certaines fonctions, y compris portées par l'organométallique lui-même. L'utilisation de composés organoaluminiques en synthèse organique reste cependant relativement limitée. Une des raisons provient du manque de méthodes de synthèse simples et efficaces de ces composés. Ceci est particulièrement vrai en série aromatique et/ou hétérocyclique. L'objectif de ce projet etait de développer de nouvelles voies d'accès à ce type de composés, et d'en étudier la réactivité.



  • CHWWEPS CarboHydrate from Waste Water to ExoPolySaccharide : Valorisation des carbohydrates des déchets et effluents aqueux pour la production de polysaccharides d'interet commercial.

    ExoPolySaccharides à partir des Carbohydrates présents dans les eaux usées
    Valorisation des carbohydrates des déchets et effluents aqueux, difficiles à valoriser, pour la production d’exopolysaccharides d'intérêt commercial & industriel. Sur un concept d’économie circulaire, l’objectif est de développer la chaine complète de production de ces polysaccharides et de définir leurs utilisations potentielles en industrie, en particulier dans le traitement des eaux.

    Valorisation de sous-produits ou effluents via la production de polymères d’intérêt commercial tels que les alginates.
    L’épuisement des ressources fossiles dans une économie dépendante du carbone conduit à une pression croissante sur les ressources de carbone biologique (renouvelables) pour des applications alimentaires et non-alimentaires. Par ailleurs, la quantité de déchets produits par les sociétés ne cesse d’augmenter. Une économie biosourcée durable nécessite la mise en place d’une stratégie visant le « zéro déchet », c’est-à-dire, basée sur la récupération de toute la valeur intrinsèque présente dans les déchets et effluents avant leur rejet (après traitement) en milieu naturel. Des chaînes de production véritablement durables, ne peuvent se limiter à remplacer le carbone d’origine fossile par du carbone biosourcé dans des schémas de production linéaires, mais à l’inverse, doivent développer des procédés de production avec une approche multi cyclique de l’utilisation du carbone biologique. Ceci est un élément clé du projet CHWWEPS. Les sous-produits et effluents envisagés dans le projet contiennent des mélanges hétérogènes de carbohydrates macromoléculaires (tels que cellulose et amidon) en présence d’autres sources de carbone (graisses et protéines) et de contaminants inorganiques. Ils seront tout d’abord hydrolysés pour rendre accessibles les sucres monomériques. Ces hydrolysats seront par la suite utilisés comme source de carbone pour la production microbienne d’exopolysaccharides (EPS). Les EPS produits seront utilisés comme coagulant/floculant dans des étapes de décantation primaire ou clarification tertiaire dans le traitement des eaux résiduaires. Des voies de valorisation à plus haute valeur ajoutée sont aussi envisagées. Une étude technico économique et environnementale sera réalisée pour évaluer les voies de valorisation des stratégies développées.



  • DNA-Life Impact de l'achitecture nucléaire sur la longévité

    Importance de la Dynamique de l’architecture Nucléaire pour la longévité
    L’organisation tri-dimmensionnelle des génomes contribue à réguler ses différentes fonctions.

    Nous avons récemment montré que le génome adopte une configuration spatiale spécifique dans les cellules quiescentes capables de survivre à long-terme en absence de nutriment, une configuration qui semble contribuer à la longévité de ces cellules (Guidi et al, 2015). Ce projet vise à élucider les mécanismes qui conduisent à cette réorganisation et comment elle pourrait favoriser la longévité.

    Nos objectifs sont de déchiffrer les mécanismes régissant la dynamique de l'architecture nucléaire et d’étudier l’impact de l'organisation nucléaire sur la longévité
    Malgré l'importance et le caractère ubiquitaire de la quiescence, cet état qui peut varier en fonction de l'histoire de la cellule (O'Farrell 2011) est encore compris. Fait intéressant, la levure bourgeonnante peut atteindre différents états quiescents en fonction des conditions qui induisent la sortie du cycle cellulaire, avec différentes conséquences en termes de longévité (Klosinska et al., 2011). Ainsi, déchiffrer les caractéristiques clés des différents états de quiescence est essentiel pour comprendre les mécanismes qui augmentent la durée de vie.
    Nos données récentes (voir ci-dessus) révèlent qu'une réorganisation spatiale du génome favorise la longévité des cellules quiescentes résultant de l'épuisement progressif de la source de carbone.
    Sur la base de ces données et en utilisant des approches interdisciplinaires et complémentaires (études génomiques, moléculaires, génétiques et approches avancées en imagerie), nous étudions l'interaction entre la configuration 3D du génome, l'expression de l'ARN (codant ou non) et le maintien de la stabilité du génome lors de transitions métaboliques majeures et pendant une quiescence prolongée.
    Ce projet est organisé pour atteindre deux objectifs principaux:
    1. Disséquer les mécanismes régissant la dynamique de l'architecture nucléaire en relation avec les changements d’activité du génome
    2. Etudier l'impact de l'architecture nucléaire sur la longévité.
    Nous explorons différents scenarii non-exculsifs:
    i. Les hyperclusters de télomère régulent l'expression des gènes ou cours de la quiescence prolongée ou lors du retour à la croissance,
    ii. Les hyper-groupes de télomères ont une incidence sur la stabilité du génome en préservant l'intégrité des extrémités chromosomiques;
    iii. Les hyper-groupes de télomères agissent comme un réservoir pour stocker des facteurs qui auraient un effet néfaste pendant une quiescence prolongée mais seraient nécessaires au retour à la croissance.



  • DENDRAC Développement d’outils dendrométriques appliqués à l’anthracologie : étude des relations homme-ressources-environnement

    Paramètres populationnels et gestion des forêts passées
    Nous développons des outils d’analyse qui doivent permettre d’aborder des problématiques aussi diverses que les pratiques de collecte du bois et les techniques d’utilisation, les formes de gestions forestières, les choix techno-économiques, leur effet spécifique sur l’environnement et les végétations passées, ou encore l’impact d’événements climatiques.

    Remonter aux caractéristiques dendrométriques de l’arbre et/ou des peuplements exploités
    Dans les sites archéologiques, les charbons de bois constituent d’excellents marqueurs des milieux parcourus par l’homme et des formations végétales qui s’y développent. Résidus émanant du bois de chauffage sélectionné et transporté par l’homme, ils sont aussi le reflet des usages, des techniques et des modes de gestion de l’espace forestier. L’anthraco-analyse reste néanmoins le plus souvent réduite à l’identification d’une liste d’essences et de leurs proportions sans que le potentiel d’information contenue dans les cernes du bois ne soit exploité. Ainsi, la reconstitution ne serait-ce que des caractéristiques morphologiques du bois exploité (taille, âge, forme) à partir des charbons de bois archéologiques posent encore aujourd’hui des problèmes méthodologiques alors qu’il s’agit d’un élément fondamental pour la restitution des modes de sélection du bois, celle des paramètres environnementaux, populationnels ou encore pour évaluer l’impact des exploitations sur le milieu forestier. Le principal objectif du projet est de remonter aux caractéristiques dendrométriques de l’arbre et/ou des peuplements exploités en développant des outils d’analyse adaptés aux charbons de bois et qui permettent de déterminer la partie de l’arbre exploitée (branche, tronc), son âge et sa physionomie (diamètre, arbre de plein pied, rejets de souche). Le développement de cette approche pionnière a pour ambition d’accroître les potentialités informatives de la discipline tant du point de vue de la restitution des modalités de gestion de l’espace forestier que de l’impact des activités humaines et des variations du climat sur le milieu. La création de tels référentiels constitue une avancée méthodologique déterminante pour la discipline ; ils auront vocation à être diffusés et complétés (centralisation, stockage, pérennité et accessibilité des protocoles et des données).



  • Aflafree Maîtrise du risque AFB1 pour une filière maïs durable

    Limitation de la production de l’Aflatoxine B1 (AFB1) chez Aspergillus flavus grâce à l’utilisation de bactéries filamenteuses. Application sur le maïs.
    La présence de mycotoxines dans les filières alimentaires est liée au développement de moisissures. Dans ce sens, la limitation de l’application d’antifongiques chimiques à l’horizon 2018 va poser un souci. Le projet propose de trouver un moyen de lutte biologique, à appliquer au champ contre la production d’AFB1 sur le maïs, qui repose sur l’utilisation de bactéries du sol.

    Recherche d’un moyen de lutte biologique contre la production d’Aflatoxine B1 sur le maïs
    L'AFB1, seule mycotoxine classée cancérogène pour l'homme, contamine les céréales et pose des problèmes pour l'industrie alimentaire. Il est donc crucial de minimiser cette contamination fongique. Le projet propose de trouver un moyen de lutte biologique, à appliquer au champ, qui repose sur l’utilisation de bactéries du sol en tant qu’alternative pour réduire les intrants chimiques. Ce moyen de lutte biologique se focalise sur la réduction de la production d'AFB1. Le meilleur couple bactérie-variété de maïs sera validé en serre. La formule choisie sera appliquée à différents stades physiologiques du maïs tout en s’assurant de la qualité sanitaire du produit fini. Il sera aussi nécessaire de prendre en compte les possibilités techniques disponibles sur le terrain pour traiter les cultures et plus tard les grains. Des capteurs enregistrant les variations de Température (T°C) et d’Activité de l’eau (Aw) lors du stockage du grain de maïs, seront modifiés pour être utilisés afin de suivre l'évolution de ces 2 paramètres environnementaux juste autour du plant de maïs en serre et plus tard sur le terrain.
    Les résultats de ce projet seront transmis aux agriculteurs et à la filière maïs sous forme de Bonnes Pratiques Agricoles, accompagnées de conseils d’utilisation lors de la conservation des grains et lors de la transformation des produits. Dans l'esprit du développement durable, tous les résultats de ce projet seront transférés aux différents acteurs de la filière maïs sous la forme d'outils décisionnels pour réduire les risques sanitaires et les intrants chimiques tout en leur montrant que le moyen de lutte est économiquement viable. La gouvernance sera établie par la création de cartes de contrôle, regroupant indicateurs et actions correctives. Tout cela aidera à éviter les situations de crise.



Rechercher un projet ANR