L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

01/07 10:29 - J-8 avant les Rencontres Recherche et Création organisées avec @FestivalAvignon https://t.co/gqyOcT0pbo #FDA16 https://t.co/TFcQZthGyj

30/06 17:33 - [RDV] Le 8/07 salon Partenariats Recherche et Industries de la Langue avec @Cap_Digital https://t.co/9vlbtCy3fh #interdisciplinarite

30/06 15:40 - [AAP] Liste des projets sélectionnés à l’appel ERA-Net BiodivERsA3 édition 2015 https://t.co/KKuGQjl0mN #biodiversite

  • SePaCoDe Étude de la Physique du Décollement et Réalisation de son Contrôle

    Contrôle des décollements pour l’amélioration des performances aérodynamiques
    Le projet s'intéresse à l'utilisation de 3 plateformes expérimentales pour réaliser le contrôle du décollement sur une rampe. On regardera les effets du nombre de Reynolds. Le contrôle ira jusqu'à un contrôle en boucle fermée.

    Amélioration des performances aérodynamiques à l'aide du contrôle d'écoulements
    Les performances aérodynamiques des véhicules terrestres et aériens, ainsi que le fonctionnement des machines tournantes et des chambres de combustion sont très fortement affectées par le phénomène de décollement. La séparation des lignes de courant de la paroi engendre une perte de portance, une augmentation de la traînée et des pertes,des vibrations, du bruit et une perte éventuelle de contrôle. Telles situations peuvent être améliorées de façon significative par le contrôle d’écoulement à l’aide d’actionneurs et de capteurs judicieusement placés. L’objectif du projet SePaCoDe était d’apporter une contribution significative à la compréhension et à l’amélioration du contrôle de décollement. Pour cela, 3 équipes spécialistes du sujet ont mis en commun leurs moyens, leur savoir et leur savoir-faire pour aborder ce problème difficile sous ses différents aspects : analyse physique, étude paramétrique, choix d’actionneurs et de capteurs, théorie du contrôle en boucle ouverte et fermée…. Les résultats obtenus montrent la faisabilité des stratégies de contrôle choisies et aboutissent à des réductions importantes de la zone décollées. Ils apportent une compréhension plus profonde de la physique du contrôle de décollement et montrent l’intérêt du contrôle en boucle fermée et de l’approche « Machine Learning ».



  • Terre-Eau De terres et d'eaux

    De terres et d'eaux
    Ce projet vise à identifier les capacités d’adaptation des acteurs impliqués dans la production alimentaires déployant des stratégies à un niveau intermédiaire mais faisant face à des changements globaux. On part des contraintes vécues par ces acteurs face à un bouleversement du foncier, de leur gestion de l’eau et des écosystèmes. Ce projet étudie sept régions aux développements économiques très différents à Madagascar, en Ouganda, en Cisjordanie, au Liban, au Kenya, au Népal et en France.

    La construction des territoires
    Ce projet explore les mécanismes de recomposition territoriale et politique concernant l’eau et la terre. Ceci permet d’étudier la co-construction de la société et de la nature à l’œuvre. C’est dans ces mécanismes de co-construction que l’on peut identifier les capacités d’adaptation des acteurs aux changements globaux.
    Ce projet vise à identifier les capacités d’adaptation des acteurs impliqués dans la production alimentaires déployant des stratégies à un niveau intermédiaire mais faisant face à des changements globaux. Ces acteurs sont impliqués à la fois dans l’agriculture familiale, qu’elle soit vivrière ou commerciale, et dans l’agriculture productiviste et commerciale.
    En se focalisant sur les acteurs actifs à un niveau intermédiaire, ce projet permet d’identifier les mécanismes qui peuvent se révéler des adaptations durables aux changements globaux. De nombreuses études se penchent sur les mécanismes au niveau global. Mais les acteurs actifs au niveau global réagissent à la dégradation d’un environnement local en déplaçant leur activité ailleurs dans le monde. Ceci est impossible pour les acteurs actifs à un niveau intermédiaire.
    En intégrant des cas où les acteurs font face au bouleversement du rapport au foncier, au bouleversement du rapport à l’eau et à des changements écosystémiques importants, notre étude permet d’aborder les changements globaux tels qu’ils sont affrontés par les acteurs actifs au niveau intermédiaire. Ceux-ci font face à tous ces changements simultanément. Les études explorant ces bouleversements les traitent d’ordinaire de façon isolée.






  • VENISE Le VEcteur air pour une coNception ou rénovatIon optimiSée des batiments nZEB

    Vecteur air pour une coNception ou renovation optimiSée des Bâtiments nZEB
    Il s'agit ici de développer une nouvelle approche de conception, basée sur une méthodologie d'optimisation multicritères de solutions énergétiques globales, adaptée aux différents segments du bâtiment, et permettant d'étendre ainsi la palette des solutions techniques répondant aux exigences de performance énergétique des bâtiments BEPOS et nZEB.

    Optimisation technico-économique de tous les usages (chauffage, rafraîchissement, ventilation et ECS) simultanément et centrée sur le vecteur air.
    Les méthodes de conception actuelles, principalement basées sur une optimisation technico-économique usage par usage, ne permettront pas d'atteindre les cibles de façon optimale. Il apparaît notamment douteux d'associer un équipement performant et coûteux à chaque usage qui ne consomme presque rien. Les coûts d'investissement des systèmes optimisés usage par usage seront nécessairement trop élevés au regard de l'unique fonction assurée et du besoin associé. Aussi, l'enjeu prinicipal ici réside dans une vision, non plus usage par usage mais de tous les usages (chauffage, rafraîchissement, ventilation et ECS) simultanément, centrée sur le vecteur air où il s'agit de répondre aux différents besoins réglementaires en profitant au maximum des synergies entre usages et de la coïncidence entre les besoins et la disponibilité des ressources naturelles. De plus, la vision, non plus usage par usage, mais de tous les usages en même temps offre des opportunités d'innovations, dans des conditions économiques optimales car l'investissement est partagé pour répondre à plusieurs besoins. Par ailleurs, la haute performance énergétique des futurs bâtiments permet d'envisager le vecteur air comme vecteur énergétique privilégié (omniprésence, bonne contrôlabilité des faibles puissances...). C'est la raison pour laquelle, il a été choisi de travailler sur le développement et l'optimisation de systèmes traitant plusieurs usages centrés sur le vecteur air. Cela sera fait autour de trois grands thèmes qui sont : conception énergétique globale, optimisation de l'usage des ressources de l'environnement et optimisation de la ventilation. Les principales retombées consisteront dans le développement, le test et l'optimisation de nouvelles solutions technico-économiques «complètes«.



  • LAPIN LAPIN: LAbelliser Pour INnover

    Labelliser pour innover dans le secteur de la construction
    L’objectif du projet est d’analyser la manière dont les labels sont mobilisés, par les acteurs économiques et par la puissance publique, pour orienter, coordonner et stimuler l’innovation dans le secteur de la construction face aux enjeux du développement durable.

    Analyse du rôle des labels dans l’innovation durable dans le secteur du bâtiment
    Avec la montée des injonctions au développement durable dans le secteur du bâtiment, les dynamiques collectives de l’innovation se reconfigurent. La place accordée aux « labels » dans la coordination des activités d’innovation, à l’échelle d’un secteur économique ou industriel, représente une tendance majeure caractérisant ces transformations. La labellisation dans le bâtiment se pose ainsi en nouveau vecteur de diffusion et d’acceptabilité de l’innovation à l’échelle de l’ensemble de la filière : en marquant des produits, des processus, des pratiques et des organisations, le label (au sens large de marque de qualité) garantit la conformité à des bonnes pratiques professionnelles, à des réglementations, des normes et ou des standards élaborés afin de promouvoir une certaine idée de la qualité et partant de l’innovation. L’objectif du projet LAPIN est d’analyser la manière dont la labellisation contribue à mettre en forme des dynamiques d’innovation spécifiques au secteur du bâtiment et à articuler logiques économiques et politiques dans des environnements complexes et soumis aux objectifs du développement durable.



  • Sustain'Apple Gestion durable du risque sanitaire et phytosanitaire dans les filières fruits et légumes frais : le cas de la pomme

    Gestion durable des risques sanitaires et phytosanitaires dans la filière pomme
    La pomme est en France, le premier fruit consommé et exporté. La filière est sous haute surveillance d'un point de vue sanitaire et phytosanitaire du fait des normes sur les résidus, de barrières phytosanitaires de certains pays émergents et de perceptions parfois critiques des consommateurs. Le projet Sustain'Apple vise à éclairer les solutions organisationnelles et institutionnelles pour son développement durable (qualité sanitaire du fruit, compétitivité des firmes, bilan environnemental).

    Maintenir la durabilité de la filière pomme face aux nouvelles contraintes sanitaires et phytosanitaires (SPS) : solutions organisationnelles et impacts social, économique et environnemental
    Une première série d'objectifs du projet est d'identifier les solutions organisationnelles pour la gestion du risque SPS. Pour cela, il sera nécessaire d'éclairer la façon dont les entreprises gèrent le risque avec leurs fournisseurs et leurs clients et ceci à tous les niveaux de la filière. Une attention particulière sera accordée i) au maillon production/expédition et à l'implication des expéditeurs dans la prise de décision des producteurs); ii) aux circuits courts et à l'influence de la proximité du consommateur sur les pratiques SPS des producteurs; iii) aux intermédiaires du commerce international et au rôle des mécanismes relationnels pour une bonne gestion du risque SPS.
    Une deuxième série d'objectifs vise à étudier au niveau institutionnel des solutions pour faire face aux nouvelles barrières non tarifaires mises en place par quelques pays émergents à fort potentiel d'importation de pommes d'origine française. Sur la base des solutions techniques disponibles aux exportateurs français, on considèrera les mécanismes publics/privés mis en place pour élaborer les protocoles phytosanitaires qui seront proposés pour la négociation bilatérale et/ou multilatérale. Les exemples du Chili et de l'Italie, deux pays qui négocient avec succès leurs protocoles phytosanitaires, seront étudiés.
    Une dernière série d'objectifs consistera à évaluer l'impact de ces solutions organisationnelles et institutionnelles sur les trois piliers de la durabilité. Trois dossiers seront examinés: i) les différences de perceptions du risque SPS des consommateurs entre circuits courts et circuits longs; ii) l'influence des protocoles phytosanitaires sur les augmentations de volumes exportés par la France; iii) les impacts environnementaux comparés entre circuits courts et circuits longs, entre pommes produites nationalement et pommes importées de l'hémisphère sud.



  • ARBOAS Déchiffrer le rôle de la famille des gènes OAS chez l'homme dans la pathogénèse d'une infection arbovirale

    Rôle des gènes de la 2’-5’ oligoadénylate synthétase humaine dans l’infection virale transmise par moustique
    La 2’-5’ oligoadénylate synthétase (OAS) est une protéine induite par l’interféron qui joue un rôle important dans les mécanismes de défense contre les infections virales. Cette protéine peut aussi être nocive et causer des maladies graves. Nous essayons de comprendre le rôle de cette protéine dans la protection ou l’accentuation de maladies causées par des virus transmis par des insectes.

    La famille des gènes de l’OAS protège-t-elle contre les infections virales transmises par moustique ou accentue-t-elle la maladie?
    Les infections virales transmises par moustiques sont l’un des principaux problèmes de santé publique des pays tropicaux et se propagent aux pays de zones tempérées à cause des changements climatiques. La dengue, le Chikungunya et le virus de l'encéphalite japonaise sont des pathogènes humains importants, transmis par les moustiques et qui causent des maladies hémorragiques, fébriles et des encéphalites. Le virus de la Dengue provoque une maladie allant de l’affection bénigne à des symptômes pouvant être mortels. Chaque année, on estime dans le monde entre 50 et 100 millions de cas de dengue et plusieurs centaines de milliers de formes sévères. À ce jour, il n'existe aucun vaccin ou traitement spécifique de la dengue. Il est urgent de comprendre les mécanismes de défense immunitaire et la façon dont le virus cause la maladie et se transmet. L'infection par le virus de l'encéphalite japonaise cause des épidémies d'encéphalite humaine, avec une mortalité estimée entre 10.000 et 15.000 cas chaque année dans l'Asie du Sud et du Sud-Est. Bien qu'un vaccin efficace existe, il n'y a pas de traitement spécifique.
    Les mécanismes antiviraux innés induits par interférons sont potentiellement les voies les plus importantes de la défense cellulaire de l'hôte contre la réplication virale.
    Nous proposons d'étudier le rôle de la famille des gènes de l'OAS, gènes majeurs de l'immunité innée contre les infections virales de la dengue, du Chikungunya et de l'encéphalite japonaise. Les mécanismes sous-jacents aux différences d'effets induits par les différents membres de la famille des OAS et de leurs isoformes contre les virus doivent être étudiés. En outre, le rôle de ces enzymes dans les infections humaines naturelles de dengue et de Chikungunya n'est pas connu.



  • FORCELL Influence de la force de l'interaction substrat-ligand sur l'adhésion cellulaire.

    Nouvelle approche permettant d’évaluer les forces exercées par les cellules pour sonder les propriétés mécaniques de leur substrat d’adhésion.
    Par quel mécanisme la cellule perçoit-elle la rigidité de son substrat d’adhésion ? Notre contribution est de proposer un modèle chimique pour comprendre comment lors de la formation de la liaison récepteur-ligand, une cellule déposée sur un substrat peut sonder son environnement.

    Mise en évidence du rôle de la liaison récepteur-ligand dans le transfert de l’information entre une cellule et son substrat d’adhésion
    L’ingénierie tissulaire est un domaine pluridisciplinaire émergent impliquant notamment la biologie et la science des matériaux. L’ingénierie tissulaire a pour but d’élaborer des tissus artificiels en utilisant des cellules et des matrices supports à l’adhésion. Ces substituts de tissus sont conçus en incorporant des cellules dans des matrices synthétiques ou en ensemençant un matériau support assurant un environnement favorable à la fonction cellulaire.
    Comprendre comment une cellule sonde son environnement et en particulier comment l’information sur les propriétés mécaniques du matériau d’adhésion cellulaire transite entre sa surface et la cellule, présente également un intérêt dans le développement de l’ingénierie tissulaire. L’acquisition de ces connaissances représente un enjeu majeur pour la santé publique mais permettrait également d’envisager le développement de nouveaux types d’implants.
    Nous proposons de concevoir de nouveaux substrats modèles permettant de comprendre comment lors de la formation des liaisons ligand-récepteur cellulaire, une cellule déposée sur un substrat peut sonder son environnement. L’objectif du projet est d’étudier l’effet de synergie entre les propriétés mécaniques (de module d’Young variable) et les interactions non-covalentes des liaisons ligands-substrat sur le mécanisme d’adhésion cellulaire et du devenir cellulaire.



  • PRAISE Amélioration génétique des PRAIries SEmées face aux aléas climatiques : valorisation de la diversité

    Des prairies diversifiées en amélioration des plantes pour faire face aux aléas climatiquesé
    Comment intégrer la plus-value de la diversité des cultures en amélioration des plantes, pour les défis de l'agriculture de demain ?

    Introduction de la diversité en amélioration des plantes
    Les systèmes de production agricole intensifs vont devoir évoluer sous l’effet des forçages environnementaux associés notamment aux aléas climatiques. Mais alors que la diversité est un paramètre important des capacités de résilience des systèmes, la diversité présente au sein des cultures est relativement réduite. Promouvoir la diversité génétique et spécifique des cultures permettrait de faire face aux aléas climatiques, telle est l’hypothèse de travail pour ce projet PRAISE. Mais l’amélioration génétique des espèces cultivées destinées à être utilisées en mélanges plurispécifiques reste à développer.
    Le projet PRAISE propose de se focaliser sur la prairie temporaire semée plurispécifique dont la diversité intra- et interspécifique est une composante intrinsèque jusqu’ici peu exploitée. Le projet PRAISE propose de réfléchir cette diversité et de la valoriser. Cette vision novatrice en amélioration des plantes est au cœur du projet PRAISE. L’objectif général est de poser les bases génétiques et écologiques de l'amélioration des espèces destinées à une utilisation en mélange en s’appuyant sur l’étude des prairies devant faire face aux aléas climatiques. Plus spécifiquement, il s’agit (i) d’identifier les conditions génétiques et écologiques qui favorisent une production importante et stable des prairies multispécifiques au cours du temps et (ii) de fournir les bases théoriques d’un schéma de sélection innovant des espèces fourragères prairiales dans la perspective d’une utilisation en mélanges plurispécifiques.



  • POSAMU Performance et Optimisation Systémique de l'Aide Médicale Urgente

    Optimisation de l'accessibilité pour les urgences médicales extrahospitalières en milieu urbain par modélisation numérique et géomatique
    La réorganisation du système SAMU-SMUR est un enjeu majeur pour garantir l'équité de l'offre de soins dans la ville durable. La prise en compte d'un espace géographique qui s'est considérablement modifié depuis la création du SAMU est essentielle pour définir des stratégies d'intervention dans des territoires hétérogènes en densité d'habitants, en condition de circulation, en accessibilité et en ressources de soins, face à des besoins variables dans leur composante temporelle.

    Garantir l'accès aux soins dans les délais recommandés par la médecine, en milieu urbain, par l'amélioration du fonctionnement du système SAMU-SMUR.
    Pour le SAMU, service urbain exemplaire du décalage entre la logique du système de santé et la logique de la ville durable, les contraintes sont de plus en plus fortes. Du fait des problèmes de circulation à certaines heures et d’une accessibilité difficile dans certaines zones engendrées par les formes urbaines modernes, il peut être difficile de garantir l’accès aux soins dans les délais recommandés pour certaines pathologies urgentes pour lesquelles le temps entre le premier symptôme et la mise en œuvre d’une action thérapeutique appropriée est un paramètre crucial du pronostic. L’objectif général du projet est de reconcevoir l’ensemble de l’organisation du SAMU-SMUR par une approche systémique adaptée à la complexité. L’optimisation de la sureté du diagnostic, la modélisation des processus permettra de définir l’organisation statique optimale (nature et nombre des ressources: véhicules d'intervention et équipes SMUR; localisation et disponibilité horaires des ressources: bases SMUR), mais aussi les les modalités dynamiques de fonctionnement (stratégie de dispatching pour choisi,r parmi les équipes SMUR, celle qui pourra accéder ls plus rapidement au patient en cas d'urgence.) Ainsi, malgré la variabilité temporelles des demandes et des conditions de circulation, le système ainsi conçu devra fournir au médecin régulateur une option optimale en temps réel. Dans le cadre du parcours de soins, la gestion de la file d’attente des appels, les modalités d’acheminement et de choix des véhicules ainsi que la définition du parcours routier ainsi que du parcours piéton final pour arriver le plus rapidement et le plus précisément au patient (avec impression avant le départ de l'équipe d'une carte définissant le trajet pertinent), permettront d’amener le malade dans la structure adéquate dans les meilleurs délais pour améliorer la survie et réduire les séquelles.



  • OPTOREM Optogénétique des réseaux neuronaux responsables de l’atonie musculaire du sommeil paradoxal

    Manipulation génétique des réseaux neuronaux responsables de l’atonie musculaire du sommeil paradoxal
    Deux états de sommeil sont distingués chez l’homme, le sommeil lent et le sommeil paradoxal (SP). Le SP se caractérise par une activation corticale et des mouvements oculaires rapides associés à une atonie de la musculature squelettique interrompue ponctuellement par des secousses musculaires. L’identification des mécanismes contrôlant l’activité motrice pendant le SP est d’une grande pertinence clinique car une régulation anormale de celle-ci est à la base de trois pathologies très invalidantes affectant le sommeil, les troubles comportementaux en SP (RBD), la narcolepsie avec cataplexie et les apnées obstructives du sommeil.

    Réseau neuronal contrôlant l'activité motrice pendant le sommeil et ses dysfonctions dans les pathol ogies du sommeil
    Sur la base de données fonctionnelles, anatomiques, électrophysiologiques et pharmacologiques recueillies au cours de la dernière décade, notre équipe, reconnue par la communauté scientifique du sommeil, a récemment proposé un modèle original assignant à des neurones glutamate et GABA/glycine du tronc cérébral un rôle central dans les mécanismes de genèse de l’atonie musculaire pendant le SP. Ainsi, nous avons identifié une population de neurones glutamate activés sélectivement pendant le SP (SP-on) et restreints au tegmentum pontique dorsal (noyau tegmental sublatérodorsal, SLD). Ces neurones génèreraient l’atonie musculaire grâce à des projections descendantes vers d’autres neurones SP-on, dans la partie ventro-médiane de la formation réticulée bulbaire (noyau gigantocellulaire ventral, GiV ; noyau paragigantocellulaire latéral, LPGi). Co-exprimant le GABA et la glycine, ces neurones inhibiteurs seraient responsables de l’hyperpolarisation au cours du SP des motoneurones somatiques. Par ce moyen, une très grande partie des entrées synaptiques excitatrices d’origine corticale (cortex moteur) serait bloquée, les entrées résiduelles générant les secousses musculaires. Notre modèle fonctionnel est cependant encore l’objet de vifs débats et requiert donc une validation expérimentale. C’est dans ce contexte que s’inscrit notre projet de recherche.



  • TuMOR TAG Ciblage de la télomérase et/ou des G-quadruplexes pour un diagnostic tumorospécifique

    Le ciblage des structures inhabituelles d’ADN pour des applications anticancéreuses
    Etudes in extenso de tétrades de guanines synthétiques hydrosolubles comme agents thérapeutiques à très fort potentiel : conception et synthèse des premiers prototypes de ligands de quadruplexe biomimétiques & études de leur propriétés anticancéreuses spécifiques.

    La chimiothérapie s’appuie sur des molécules interagissant avec l’ADN des cellules cancéreuses, mais de façon peu sélective; une nouvelle perspective de sélectivité ? Les structures non-duplexes d’ADN
    L'ADN est une cible anti-cancéreuse aussi connue que perfectible. Un nombre important de petites molécules capables de se lier fortement à l’ADN (appelés ligands ou plus souvent intercalants d’ADN) est actuellement utilisé en clinique. Cependant, ces molécules ne peuvent créer avec le duplexe d’ADN qu’un nombre limité de contacts, elles sont donc incapables de reconnaître des séquences d’ADN spécifiques ; ainsi, étant peu sélectives, elles sont responsables d’effets secondaires non désirés (alopécie, etc.). Ceci explique pourquoi l'intérêt pour l’ADN en tant que cible chimiothérapeutique s'est progressivement estompé. Très récemment, ce domaine a connu un nouvel essor avec la découverte que l'ADN n'existe pas seulement sous la forme de double-hélice (ou duplexe) dans la cellule, mais qu'il peut revêtir une grande variété de structures alternatives (triplexe, quadruplexe, etc.,) qui jouent des rôles clés dans un contexte tumoral. Cette découverte a offert aux chimistes un champ d’investigation sans précédent dans la conception et la synthèse de molécules originales qui, dans l’idéal, sont capables de reconnaître efficacement ces nouvelles cibles d’ADN (affinité) sans interagir avec le duplexe d’ADN (sélectivité). C’est dans ce contexte que notre laboratoire a décidé d’étudier une classe de composés spécifiques pour les quadruplexes d’ADN, dans le but d’établir une stratégie anticancéreuse plus efficace et sélective.



  • ParaHP Activité Paracrine et Translocation des Homeoproteines

    Des protéines passe-murailles : voyage au travers des membranes cellulaires
    Comprendre les langages utilisés par les cellules pour communiquer entre elles est un enjeu majeur, tant pour la physiologie que la pathologie. Notre objectif est de décortiquer les mécanismes et les fonctions d’un nouveau mode de communication basé sur le transfert direct de protéines entre 2 cellules.

    Mécanisme et fonction du transfert intercellulaire des homéoprotéines
    Les homéoprotéines sont une famille de protéines de nature similaire initialement identifiées pour leur rôle organisateur du développement des embryons, en régulant l’expression de gènes. Ces mêmes protéines exercent d’autres fonctions chez l’adulte et leur mutation est souvent associée à des pathologies. Récemment, un nouveau mode d’action de ces protéines a été mis en évidence, impliquant leur capacité surprenante à passer entre 2 cellules. Grâce à ce passage, une cellule exprimant une homéoprotéine est capable d’instruire des cellules voisines dépourvues de cette même protéine et donc d’influencer leur destin. Notre objectif est de décortiquer ce mode de communication qui soulève plusieurs questions et bouscule certains dogmes de la biologie. En effet, le transfert d’une protéine entre 2 cellules implique son passage au travers de membranes cellulaires dont la fonction première est de constituer un rempart vis-à-vis du milieu extérieur. Un deuxième aspect de notre étude s’intéresse aux conséquences fonctionnelles de ce transfert. Si il est maintenant avéré que la propriété de transfert intercellulaire est une composante essentielle à la fonction des homéoprotéines, l’étendue de ce mode de communication et celle de ses effets au sein de la cellule receveuse restent à déterminer.



  • MIRABEL Approche intégrée pour l’évaluation du risque et des coûts/bénéfices liés aux allergènes alimentaires

    Evaluation du risque de réaction allergique lié à la présence fortuite d’arachide dans l’alimentation
    Les traces d’allergènes dans les aliments présentent-elles un risque pour les personnes allergiques ? Quels options et développements pour réduire ce risque et contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes allergiques ?

    Evaluation du risque et d’options de gestion afin d’améliorer la qualité de vie des personnes allergiques
    L’allergie à l’arachide concerne 390 000 personnes en France qui sont pour la majorité des enfants. La mention obligatoire des allergènes présents dans la liste des ingrédients des produits industriels facilite le suivi de régime d’éviction et réduit le risque d’accident allergique. Cependant, le risque de réaction allergique persiste par la consommation de produits dans lesquels l’allergène serait présent de manière fortuite, du fait d’une contamination de la matière première ou lors de la fabrication. L’emballage de ces produits porte en général un étiquetage du type « peut contenir… ». Cet étiquetage place la personne allergique face à un dilemme : se priver de la consommation de ces aliments potentiellement sans risque pour elles, ou consommer ces produits avec un risque d’accident en cas de présence de l’allergène. Il existe peu de travaux au niveau français et international permettant d’apprécier quantitativement le risque dû à la présence fortuite d’allergènes dans les aliments ainsi que l’impact des étiquetages de prévention tant sur la sécurité des personnes allergiques que sur leur qualité de vie.
    Le projet MIRABEL combinant étude médicale, étude de comportement alimentaire, étude de coûts de production et analyses des traces d’arachide permettra d’acquérir l’ensemble des données nécessaires au niveau national pour mener une évaluation du risque complète et une analyse coût/bénéfice d’options de gestion. Ce projet, en proposant des développements méthodologiques en évaluation du risque et analyse coût/bénéfice, permettra également de répondre à la question qui se pose sur l’utilité de la mise en place d’un nouvel étiquetage mentionnant le niveau des traces d’arachide dans les produits. Il a pour finalité d’aider à l’amélioration de la qualité de vie des personnes allergiques.



  • MEPHISTO MEcanismes Photochimiques aux InterfaceS : étude des espèces Transitoires de l’Oxygène

    L’oxygène de l’air : comment le rendre réactif à l’aide de la lumière ?
    Les espèces réactives de l’oxygène, capables d’oxyder un grand nombre de substrats, sont produites à partir de l'oxygène de l'air par irradiation de photocatalyseurs minéraux ou organiques. Elles ont été produites par différents types de matériaux et analysées afin de préciser leur rôle dans les processus d’oxydation.

    Développement de matériaux pour activer l’oxygène par la lumière et compréhension des mécanismes d’oxydation.
    L’activation photoinduite de l’oxygène de l’air peut contribuer à la décontamination chimique et/ou bactériologique de différents compartiments environnementaux, en particulier de l’air. Outre l’utilisation essentiellement sous UV A d’un photocatalyseur très connu, le dioxyde de titane, une autre stratégie consiste à immobiliser des photosensibilisateurs organiques sur différents supports inertes afin d’élaborer des matériaux actifs dans le visible. Le projet MEPHISTO vise la compréhension de la génération et de la réactivité des espèces réactives de l’oxygène à l’interface gaz-solide. Il ambitionne la préparation de films ou de monolithes transparents photoactivables en UV et/ou en visible, la détection des espèces transitoires et la quantification des espèces réactives de l’oxygène produites en présence d’air et/ou d’humidité. Les connaissances acquises sur les mécanismes d’activation de l’oxygène et ou de l’eau vont permettre la préparation raisonnée de matériaux photoactifs pour plusieurs secteurs d’application : films/textiles/surfaces bactéricides, traitement de l’air, thérapie photodynamique,….



  • DOMEXP Domestication expérimentale du sanglier (Sus scrofa): approche morpho-fonctionnelle et ontogénétique de la plasticité du squelette appendiculaire en contexte de captivité

    DOMEXP
    Domestication expérimentale du sanglier (Sus scrofa): approche morpho-fonctionnelle et ontogénétique de la plasticité du squelette appendiculaire en contexte de captivité

    Experimentation des effets de la captivité sur le developpement du squelette appendiculaire pour de nouveaux bio-indicateurs archéozoologique des débuts de la domestication animale
    Les marqueurs de la domestication utilisés par les archéozoologues depuis les années 70 sont des réponses morphologiques génétiquement contrôlées tels que la réduction de la taille corporelle et les caractères paedomorphiques (raccourcissement de la face crâniale et malocclusion des rangées dentaires). Tous ces caractères sont, d'après les expérimentations animales, la conséquence d'une sélection anthropogène drastique pour des comportements dociles, à l'origine des changements dans l’activité des neurotransmetteurs et dans la production d'hormones. Par conséquent, ces marqueurs morphologiques documentent un processus de domestication déjà avancé et non à son début.

    Indépendamment des changements génétiques, les réponses morphologiques dites «plastiques« ou «environnementales« face aux nouvelles conditions de vie des animaux sous le contrôle de l'homme ont été très peu étudiés, malgré leur immense potentiel pour produire des réponses phénotypiques au cours de la vie de l'individu sauvage qui aurait grandi en captivité. L'identification et la compréhension des mécanismes à l'origine des changements induits par le contrôle des activités physiques des animaux domestiques en restreignant leur mobilité est donc d'une très grande importance pour mieux documenter les premières étapes de la domestication animale. Seule l’expérimentation animales par des observations longitudinales mobilisant les concepts des approches morpho-fonctionnelles et de ses toutes dernières avancées technologique permettront de franchir une étape cruciale dans l'étude de l'histoire de la domestication animale.
    Le projet DOMEXP propose de rompre ce verrou méthodologique en créant la première ferme expérimentale où les changements de mode de vie imprimés dans les structures internes et externes du squelette seront enregistrées par des observations longitudinales puis analysées par les dernières avancées des analyses bioméchaniques en 3D.



Rechercher un projet ANR