L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • CYNTHIOL Les systèmes NADP-thiol cytosoliques dans la signalisation oxydative chez les plantes

    Réponses des plantes aux stress : le rôle clé du redox
    Analyses du réseau redox des plantes: dissection génétique et fonctionnelle de composantes impliquées dans la régulation du statut thiol-disulfure lors des stress oxydants

    Les systèmes NADPH-thiol cytosoliques : composantes cruciales dans les systèmes antioxydants ou dans la signalisation oxydative ?
    Malgré de nombreuses études, on ne comprend que très mal les mécanismes impliqués dans la signalisation associée à l’oxydation cellulaire provoquée par des composés comme l'H2O2. Des modifications au niveau du statut thiol-disulfure, régulées par les systèmes NADPH-glutathion et NADPH-thiorédoxines (TRX), sont potentiellement des processus clé. Les données récentes obtenues par les équipes partenaires ont mis en valeur les fonctions des deux systèmes, ainsi que leurs interactions dans le développement des plantes ou dans leurs réponses aux stress. Elles suggèrent également que les systèmes thiol-disulfures pourraient jouer un rôle clé dans la transmission des signaux H2O2. Cependant, nos connaissances sur les interactions fonctionnelles entre les différents systèmes thiols-dépendants lors des stress oxydants restent très limitées. Alors que des travaux récents ont permis d’identifier un nombre de protéines cibles dont le statut thiol serait affecté par l'H2O2, très peu est connu sur la signalisation oxydative impliquant ces voies in vivo. Ce projet a pour objectifs principaux (1) d’établir l’importance des systèmes NADPH-glutathion et NADPH-TRX dans la signalisation liée aux stress oxydants, (2) d’analyser la contribution des enzymes qui génèrent le NADPH pour les deux systèmes dans ces conditions, et (3) d’identifier les protéines candidates qui seraient impliquées dans la signalisation oxydative grâce à des modifications post-traductionnelles.



  • MIRO2 Modélisation Intra-urbaine des Rythmes quOtidiens : accroître l'accessibilité à la ville pour maîtriser la mobilité urbaine

    MIRO  «Modélisation Intra-urbaine des Rythmes quOtidiens : accroître l’accessibilité à la ville pour maîtriser la mobilité urbaine«
    Ce projet vise à explorer, par simulation informatique, les impacts possibles de politiques urbaines sur l'accessibilité spatio-temporelle des citadins à la ville et leurs conséquences sur leur mobilité quotidienne. Il vise également à établir des diagnostics territoriaux (pertes et gains d'accessibilité localisés) et sociaux (populations avantagées et désavantagées par les différentes politiques testées).

    Des trajectoires individuelles à la ville en mouvement
    La ville est souvent interprétée comme une forme d’organisation spatiale qui favorise les interactions fonctionnelles. Pourtant, cette propriété est fragile, comme le soulignait dès 1961 l’urbaniste Jane Jacobs : « lorsque l’on rend la cité plus accessible, l’ensemble des utilisations entrecroisées des différentes fonctions urbaines diminue invariablement ».
    Ouvrir l’espace urbain au plus grand nombre reste donc à la fois un enjeu de société et un objectif d’aménagement difficile à atteindre. En effet, le droit à une mobilité choisie va à l'encontre d'un droit tout aussi fondamental, celui de l’accès à la ville pour tous, par la production d'externalités négatives qui se posent aujourd’hui avec une acuité particulière : étalement urbain, congestion, consommation et production énergétique, risques et nuisances...Par ailleurs, l'approche de l’accessibilité repose encore souvent sur une vision réductrice et segmentée du fonctionnement des systèmes urbains et des comportements des individus qui les peuplent, notamment en terme de mobilité quotidienne. Les enjeux actuels, notamment dans une perspective de développement urbain durable, impliquent au contraire un véritable changement de paradigme : passer d’une représentation traditionnelle du comportement d’un individu moyen maximisant l’utilité d’un déplacement considéré isolément à celle d’individus différenciés, réalisant un certain nombre d’activités localisées, en une séquence plus ou moins complexe de déplacements au cours d’une journée, et ce en fonction d’un faisceau de contraintes et d’obstacles modulant leurs possibilités d’action. Par extension, les inégalités d’accès à la ville et à ses ressources doivent à la fois être appréciées par l’analyse des structures et des dynamiques spatiales relevées sur les temps longs du territoire, et par l’étude du fonctionnement des espaces au regard des pratiques des individus sur les temps courts du quotidien.



  • GRASP CONTROLE CORTICAL DES MOUVEMENTS DE SAISIE MANUELLE : DU SINGE AU ROBOT

    Contrôle des mouvements de saisie manuelle chez les primates non-humain et les robots
    Ce projet vise à étudier les mécanismes de contrôle de la dextérité manuelle chez le primate non-humain en vue d’optimiser le contrôle d’une main robotique anthropomorphique

    Interface cerveau-machine pour le contrôle d’une main robotique anthropomorphique
    L’objectif final de ce projet est de développer une interface cerveau-machine (ICM) pour le contrôle d’une main robotique par une modulation volontaire de l’activité corticale des aires motrices chez le singe macaque. Dans ce but, ce projet implique l’utilisation d’une main mécanique dont l’architecture est inspirée des structures biologiques. La main mécanique inclue neuf degrés de libertés (ddl) sur deux doigts (4 pour l'index 5 pour le pouce) et deux ddl sur le poignet suffisant pour la réalisation de mouvements de saisie manuelle complexes. Ces mouvements sont produits par des muscles artificiels impliquant une coordination entre muscles agonistes et antagonistes. Nous démontrerons qu’une main intégrant ces différentes propriétés favorisera son contrôle par les signaux électro-physiologiques. En particulier, nous considérons que l'utilisation de l'ICM en mode «on-line« reliant l’activité corticale et l’activité des muscles artificiels en temps réel sera nécessaire pour permettre l'étude de la flexibilité (l'extension) de l'espace de travail des mouvements appris. Finalement, nous analyserons le rôle du feed-back cutané au cours de la manipulation d’objets par le singe et implémenterons un contrôle similaire pour le robot.



  • CERES Contrôle de l'expression des gènes du REseau de régulation "AFL" et développement de la graine

    Contrôle du développement et de la maturation des graines
    Le développement et la maturation des graines sont contrôlés par quelques facteurs clefs de régulation de la transcription. La régulation de l’expression de ces facteurs est mal connue, en particulier sa composante chromatinienne. Ce projet vise à comprendre les mécanismes impliqués.

    Compréhension des mécanismes génétiques et épigénétiques qui contrôlent le développement et la maturation de la graine.
    Les graines représentent une source majeure pour l'alimentation humaine et animale. En tant que semences, elles déterminent le rendement de la plupart des grandes cultures. Dans ce contexte, la compréhension des mécanismes génétiques et épigénétiques contrôlant le développement de la graine et son métabolisme est donc un domaine de recherche stratégique pour l’agriculture.

    Chez Arabidopsis thaliana, une plante modèle très utilisée pour les analyses de génétique moléculaire, un groupe de facteurs de régulation de l’expression des gènes (transcription) nommés « AFL » (pour ABI3, FUSCA3 LEC1, LEC2) joue un rôle majeur pendant l’embryogenèse et l’accumulation des réserves. Ces gènes forment un réseau qui permet l’activation coordonnée de programmes du développement des graines. Il semble que ce réseau AFL soit en partie régulé par des mécanismes agissant au niveau de la chromatine.
    Ce programme vise à expliciter le rôle des modifications de la chromatine sur et avec le réseau AFL dans le contrôle du développement et de la maturation de la graine, et nécessitera le développement de nouveaux outils de biologie moléculaire adaptés à la petite taille des graines d’Arabidopsis.

    Les applications potentielles sont nombreuses en terme d’amélioration des plantes cultivées pour modifier la qualité et la quantité des composés de réserve (huiles, protéines ou amidon), dans les graines.



  • IMAGINE Investigating MAGnetism of INtErmediate-mass and massive stars

    IMAGINE : Investigating MAGnetism of INtErmediate-mass and massive stars
    Le projet IMAGINE étudie le magnétisme des étoiles massives et de masse intermédiaire pour mieux comprendre son origine et son impact sur l'évolution de ces étoiles.

    Vers une vision cohérente du magnétisme des étoiles massives et de masse intermédiaire
    Comprendre le magnétisme des étoiles massives et de masse intermédiaire est essentiel pour la théorie de l'évolution stellaire. Les champs magnétiques sont en effet connus pour jouer un rôle fondamental dans les processus de transport dont la modélisation doit permettre d'améliorer les modèles d'étoile. Pourtant, jusqu'à récemment, seuls quelques étoiles massives et une faible (5%) proportion d'étoile de masse-intermédiaire étaient identifiées comme magnétiques. Le paradigme actuel, la théorie du champ fossille, qui décrit ce magnétisme comme issu d'une phase précoce de la vie de l'étoile, laisse de nombreuses questions en suspend, comme par exemple celle de la faible proportion d'étoiles magnétiques, et en pratique il ne fournit aucune contrainte pour les modèles d'évolution stellaire. Récemment, de nouveaux indices ont été apportés par une nouvelle génération de spectropolarimètres. D'abord, la même proportion de forts champs magnétiques a été trouvée parmi les étoiles massives suggérant une origine commune aux champs des étoiles massives et de masse intermédiaire. Puis, une limite inférieure aux champs magnétiques des étoiles de masse intermédiaire, un désert magnétique et finalement un nouveau type de magnétisme infra-Gauss ont été découverts. En partant de ces résultats, notre objectif est de combiner travaux théoriques et observationnels afin de fournir une vision cohérente du magnétisme des étoiles massives et de masse intermédiaire. Nous suivrons en particulier l'idée selon laquelle la dichotomie observée entre champs forts et champs faibles est due à une bifurcation entre configurations magnétiques stables et instables dans une étoile en rotation différentielle.



  • MITIC Messagers dont l’Initiation de la Traduction Interne est dirigée par la Coiffe

    ARNm de l’histone H4 : bien plus qu’un simple messager à traduire
    La structure de l’ARNm de l’histone H4 manipule les facteurs d’initiation de la traduction et les ribosomes entrainant un démarrage non conventionnel de la traduction

    Voir et comprendre la structure et le fonctionnement de l’ARNm de l’histone H4
    Nous avons récemment montré que la traduction de l’histone H4 est initiée par un mécanisme original, reprenant à la fois certaines caractéristiques cellulaires (présence d’une coiffe) et virales (absence de « scanning » et entrée interne des ribosomes). Contrairement aux ARN messagers classiques, la coiffe de l’ARNm de l’histone H4 n’est pas accessible car elle est enfouie dans une poche formée par la phase codante. De ce fait, le facteur eIF4E, qui normalement reconnaît la coiffe, est recruté à l’intérieur de l’ARNm. Ceci permet l’assemblage des ribosomes qui sont ainsi directement positionnés sur l’AUG initiateur. Ce mécanisme simplifié de recrutement interne assure donc un démarrage immédiat de la traduction, sans étape de « scanning », coûteuse en temps et en énergie. Un tel processus pourrait expliquer la production massive en histone, destinée à compacter l’ADN synthétisé juste avant la division cellulaire.
    L’objectif général vise à comprendre ce mécanisme d’initiation par recrutement interne du complexe d’initiation à partir des structures de l’ARNm. Le projet apportera de nouvelles connaissances fondamentales sur (i) la compréhension du mécanisme d’initiation par recrutement interne des complexes d’initiation. (ii) Il permettra l’élucidation des structures tridimensionnelles des complexes d’initiation intermédiaires assemblés grâce aux structures de l’ARNm et (iii) il conduira au recensement des ARNm cellulaires pouvant initier la traduction par la voie du recrutement interne.
    A terme, le projet conduira à une révision du modèle classique d’initiation de la traduction par « scanning » en y intégrant une certaine proportion de recrutement interne.



  • DynGraph Dynamiques de Topologies de Graphes

    Comprendre les graphes qui évoluent au fil du temps
    Les graphes permettent d'étudier de nombreux objets comme les réseaux d'amitié, l'infrastructure de l'internet, le Web, les réseaux routiers, etc. Leur étude est cruciale pour de nombreuses applications : moteurs de recherche, réseaux sociaux en ligne, robustesse de l'internet, etc. La plupart de ces graphes évoluent au fil du temps, mais ce n'est cependant pas pris en compte en général. Il y a donc un fort besoin de méthodes d'étude de cette dynamique.

    Des graphes dynamiques apparaissent dans de nombreux contextes et il est important de comprendre leur dynamique pour de nombreuses applications
    Les graphes (c'est-à-dire des ensembles de noeuds reliés deux à deux) apparaissent dans de nombreux contextes. On peut citer les résesaux d'amitié, l'infrastructure de l'internet, le Web, les chaînes alimentaires, les réseaux routiers, etc. Depuis la fin des années 90, de nombreux travaux ont montré que l'étude de la structure de ces graphes, c'est-à-dire uniquement des liens entre les noeuds, en oubliant les informations sur les noeuds telles que par exemple l'âge ou le sexe de la personne considérée, permet d'obtenir des résultats cruciaux pour de nombreuses applications sociétales et/ou industrielles : moteurs de recherche, réseaux sociaux en ligne, robustesse de l'internet, etc. La plupart de ces graphes sont dynamiques : les relations d'amitiés changent, des machines sont ajoutées sur l'internet, etc. La plupart des travaux avant le début du projet n'ont cependant pas pris en compte cette dynamique. L'objectif du projet est donc de mettre au point des techniques permettant de comprendre la dynamique de ces graphes, ce qui est crucial pour les applications citées ci-dessus.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités