L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

  • photo-SRM Fragmentation optique

    Photo-dissociation laser pour la quantification par spectrométrie de masse de biomarqueurs
    La spectrométrie de masse est un outil de choix pour la quantification des protéines biomarqueurs dans le sang et l’urine. La photo-SRM implique une dissociation par un faisceau laser émettant dans le visible de peptides étiquetés par un chromophore afin d’améliorer la spécificité et le seuil de détection.

    Dosage de biomarqueurs protéiques par spectrométrie de masse et dissociation laser
    Les projets d’analyse protéomique appliqués aux grandes pathologies humaines ont permis de découvrir des dizaines de candidats biomarqueurs. La difficulté réside désormais dans l’évaluation clinique de ses candidats afin de discerner ceux qui possèdent un véritable pouvoir de discrimination entre patients sains et malades. La spectrométrie de masse s’impose aujourd’hui comme une alternative crédible aux dosages par les techniques immuno-enzymatiques. Cependant, la complexité des mélanges peptidiques requiert un échantillonnage pré-analytique complexe afin de détecter et de quantifier les biomarqueurs ciblés présents à de très faibles concentrations du fait de composés majoritaires interférents. Afin d’accroître la spécificité de détection de la spectrométrie de masse, le projet Photo-SRM propose de substituer à l’étape classique de fragmentation des peptides par collision une dissociation par un faisceau laser. Ainsi, en étiquetant une sous population bien définie de peptides (peptides à cystéine) par une sonde optique absorbant à la longueur du laser, seuls les peptides dérivés devraient être détectés au sein de mélanges complexes. Différents chromophores commerciaux ou conçus par synthèse chimique seront testés du point de vue de leur capacité à se fragmenter sous irradiation laser et donc à améliorer le rapport signal sur bruit. L’objectif poursuivi est le développement de méthodes validées de dosages multiplexés de protéines dans le sang ou les urines.



  • SINUSManip Manipulation d'un spin nucléaire unique

    -Manipulation cohérente d’un spin nucléaire unique
    .Ce projet, grâce à l’évolution constante des disciplines de la spintronique et de l’électronique moléculaire, vise à combiner ces dernières, en utilisant des molécules aimants. Cette thématique résultante de nanospintronique quantique moléculaire permettra d’utiliser les caractéristiques fantastiques de ces dispositifs afin d’implémenter des algorithmes quantiques.

    .Algorithmes quantiques grâce aux architectures moléculaires
    .Ce projet de recherche propose une toute nouvelle approche afin d’utiliser le spin nucléaire d'un atome individuel, incorporé dans une molécule aimant, comme porteur de l’information quantique. En effet, les molécules aimants sont des candidats prometteurs à la fois pour la réalisation de briques fondamentales pour la spintronique à l’échelle nanométrique, mais également, grâce à leurs extraordinaires propriétés quantiques, dans le cadre de l’information quantique. Ce projet, à caractère fondamental, est fortement pluridisciplinaire, puisqu’il combine l’expérimentation physique avec la synthèse moléculaire et l’interprétation théorique (dans le cadre de collaborations nationales et internationales). Il s’agit d’un domaine très riche associant la précision et l’immensément vaste variété d’édifices moléculaires aux concepts du nanomagnétisme, du transport électronique, et de la manipulation quantique. Très ambitieuse, cette thèmatique centrale du groupe Nanospintronique et transport moléculaire au sein de l’Institut Néel de Grenoble propose de réaliser des expériences mettant en évidence une oscillation de Rabi à l’échelle du spin nucléaire unique, des oscillations cohérentes multi-niveaux, l’implémentation de l’algorithme de Grover, mais également le contrôle de l’intrication entre les états de spin de plusieurs molécules aimants afin de réaliser des algorithmes plus complexes.



  • WEAKINTERMET-2DA Interactions faibles métal-métal pour la sélectivité en chimie organométallique et de coordination - Associations Dirigées par la Dispersion

    Une étude fondamentale des interactions non covalentes dans les complexes de métaux de transition.
    Les interactions non-covalentes sont ubiquitaires, elles contribuent à la cohésion moléculaire des assemblées discrètes de molécules. Le rôle explicite des centres métalliques fait partie des problèmes les moins bien compris lorsque ceux-ci semblent apparemment guider les associations par le biais prétendu d’interactions non-covalentes intermétalliques.

    Du métallo-centrisme à une vision complète de la cohésion moléculaire
    Les complexes organométalliques et de coordination n’échappent pas aux règles de la nature et de ce fait les méthodologies appliquées aux molécules naturelles, d’origine biologique ou simplement issues de la synthèse peuvent être appliquées aux composés moléculaires contenant un ou plusieurs métaux. Cerner le rôle des métaux et plus généralement le rôle des interactions non-covalentes telle que la force de London dans les processus d’association discrète permettrait de mieux appréhender les phénomènes de reconnaissance moléculaire dont on sait depuis de nombreuses années qu’ils régissent bon nombre de systèmes naturels complexes. L’objectif de nos recherches est d’établir dans un premier temps, par le traitement et l’étude de nombreux cas de figure, une cartographie typologique des types d’interactions qui semblent le mieux rendre compte de la propension de certaines molécules à former certains types d’assemblées ou motifs structuraux. L’enjeu ultime serait de formuler des règles topologiques simples permettant de rationaliser les processus de reconnaissance chirale qui sont essentiels aussi bien dans les systèmes naturels que pour le développement de nouveaux catalyseurs de synthèse.



  • RESOCIT Citations scientifiques et réseaux sociaux : étude des dynamiques relationnelles impliquées dans la production et la diffusion des publications scientifiques (chimie, biologie, économie et sociologie).

    Citations scientifiques et réseaux sociaux
    étude des dynamiques relationnelles impliquées dans la production et la diffusion des publications scientifiques (chimie, biologie, économie et sociologie).

    Analyse des logiques relationnelles impliquées par les références et citations des publications scientifiques françaises dans des revues internationales
    Dans ce projet, les références et les citations (avec leur contenu social) sont appréhendées comme une expression de la sociabilité scientifique et, de ce fait, le possible vecteur de transformation des collectifs scientifiques. L’objectif est de montrer que les publications scientifiques concourent à déterminer, consolider ou détruire les relations entre certains groupes et participent pour une part à la configuration des collectifs scientifiques dans leurs diversités et leurs évolutions. Le projet RESOCIT se présente comme un prolongement mais aussi une alternative aux travaux sur les réseaux sociaux de publications scientifiques qui se centrent sur les aspects formels de l’intrication entre la sphère intellectuelle (les citations) et la sphère sociale (les collaborations). Il s’agit de développer une méthode mixte et inédite d’analyse relationnelle des références et citations scientifiques qui ouvre des perspectives nouvelles, tant en terme de connaissance du fonctionnement de l’activité de recherche, que du point de vue de l’évaluation de la recherche. En effet, à l’heure où l’on s’interroge de plus en plus sur la puissance des citations comme indicateur pour modéliser ou évaluer l’activité scientifique, la prise en compte de leur caractère relationnel et leur analyse d’un point de vue qualitatif et longitudinal présentent un apport original et nécessaire pour une meilleure compréhension du monde de la recherche.



  • BrainPedia Inférence d'un modèle du cerveau à partir de données de neuroimagerie fonctionnelle issues de plusieurs protocoles.

    Inférence d’un modèle du cerveau à partir de données de neuroimagerie fonctionnelle issues de plusieurs protocoles
    BrainPedia introduit un nouveau paradigme, dans lesquelles l'analyse statistique de données fonctionnelles sur le cerveau sont inclues dans un système de connaissances qui accumule et organise les informations tirées des expériences pour raffiner un modèle pérenne de l'organisation cérébrale. Le but final du projet est de fournir aux neuroscientifiques un outil de repérage spatial riche.

    Besoin d'un outil de méta-analyse fonctionnelle basé sur les images du cerveau
    La neuroimagerie produit des quantités considérables de données qui sont utilisées pour mieux comprendre les relations entre la structure et les fonctions cérébrales. Alors que l'acquisition et l'analyse des données sont de plus en plus standardisées, il manque à la communauté de la neuroimagerie des outils appropriés pour stocker et organiser la connaissance relative aux données. Tirant partie de systèmes de coordonnées communs pour représenter les résultats des analyses de groupe, les méta-analyses basées sur les coordonnées et associées à des dépôts de publications de neuroimagerie n'offrent qu'un solution faible à ce problème attendu qu'elles ne fournissent pas des information fiables et qu'elles perdent la plus grande partie des informations relatives aux données (voir e.g. Salimi-Khorshidi et al. 2009). Dans ce projet , nous proposons de résoudre ce problème dans un cadre statistique rigoureux, afin de fournir des informations pour guider la connaissance et la recherche en neurosciences.



  • ebGLUNet Fonction des réseaux de neurones glutamatergiques pionniers dans le tissu sain et pathologique

    Fonction réseau des neurones glutamatergiques pionniers
    L’hypothèse à la base de ce projet est que les neurones glutamatergiques générés tôt présenteraient des propriétés morpho-physiologiques et un schéma de connexions remarquables, leur permettant d’exercer un rôle majeur dans l’orchestration des activités de réseaux en conditions contrôles et pathologiques.
    En analysant différents réseaux de neurones selon un concept unique, ce projet devrait ouvrir de nouveaux pans de recherche tant sur le plan fondamental que médical.

    Devenir physio-pathologique des neurones glutamatergiques générés tôt de l'hippocampe et du noyau subthalamique
    Nous voulons aussi tester si cette hypothèse se généralise à de nombreuses structures cérébrales et pathologies. Dans un premier effort de généralisation de ce concept, nous étudierons trois populations de neurones glutamatergiques, au sein des deux structures cérébrales bien distinctes que sont l’hippocampe et le noyau subthalamique (STN) : (1) les cellules granulaires semi-lunaires, une famille remarquable de cellules granulaires peu décrite mais ayant un rôle critique dans le réseau hippocampique, structure impliquée dans les épilepsies du lobe temporal ; (2) les cellules pyramidales de CA1, la famille de neurones la mieux décrite du cerveau ; (3) les neurones glutamatergiques du STN, noyau ne contenant pratiquement que des neurones glutamatergiques et qui joue un rôle majeur dans la maladie de Parkinson.



  • MULTIMAGE Structures nanométriques pour détection précoce en imagerie multimodale

    Nanoparticules multimodales pour la détection précoce de pathologies médicales.
    Développement de nanoparticules présentant plusieurs propriétés d’imagerie complémentaires permettant la détection précoce de pathologies : (i) cancer (cerveau, foie ou colorectal) (ii)dérèglements hépatocellulaires (iii) diabète lié à la formation de plaques amyloïdes.

    Détection précoce de pathologies
    Le but du projet est de permettre une détection la plus précoce possible des pathologies citées précédemment afin de rendre plus efficace leur traitement. La mise sur le marché récente d’instruments permettant de combiner plusieurs techniques d’imagerie (PET/IRM, PET/CT…) rend urgent le développement d’agents de contraste permettant de tirer parti des avantages de chacune de ces fonctionnalités (résolution pour l’IRM, sensibilité pour la scintigraphie…). Le développement de ces agents de contraste multimodaux sera mené en parallèle de la mise au point d’une sonde capable de détecter les agents actifs en scintigraphie.
    Les pathologies visées dans cet appel d’offre sont un enjeu majeur pour la société :
    (i) Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus répandu en France et le second en termes de mortalité.
    (ii) Les données épidémiologiques montrent que les maladies hépatocellulaires et les transplantations de foie sont en augmentation croissante en France. L’hépatite C touche entre 500 et 650000 personnes en France pouvant développer une cirrhose dans 20% des cas.
    (iii) Le diabète Mellietus de type 2 touche 90% des 3 millions de français souffrant du diabète. Pour 50 à 90 % des patients touchés, des dépôts amyloïdes ont été trouvées dans le pancréas.

    Le développement de sondes multimodales adaptées aux nouveaux appareillages sortant sur le marché et permettant une reconnaissance spécifique de ces différentes pathologies devrait amener un meilleur diagnostic et donc une meilleure prise en charge de ces différentes pathologies.



  • NANOQUARTETS Production de Quartets d'Electrons dans des Bijonctions Josephson

    .Emission de quartets comme paires de Cooper corrélés dans des bi- ou trijonctions Josephson
    .Une bi- ou trijonction est un élément de circuit quantique généralisant à 3 contacts les classiques jonctions Josephson. Il s'agit d'un objet nouveau dont le potentiel fondamental et appliqué est très important : corrélation de paires de Cooper, intrication quantique, photonique microonde. Toute la physique des jonctions Josephson est à refaire avec ce système possédant de nouveaux degrés de liberté qu'il est possible de contrôler.

    .Datection et caractérisation, expérimentale et théorique, de quartets d'électrons
    .Le projet repose sur un socle de travaux préliminaires très solide, tant du point de vue expérimental que théorique. Le premier enjeu est une analyse poussée et une interprétation théorique des anomalies de transport V(I) dans la trijonction à 3 terminaux supraconducteurs. Deux variables de courant (et de potentiels ou de phase) sont couplées. Un second enjeu est une mesure de la cohérence de phase et de la dépendance courant-phase des quartets, dans l'un ou l'autre des systèmes expérimentaux à l'étude. On peut procéder par réflectométrie LC ou bien en généralisant les SQUIDS à ce système plus complexe. Le troisième enjeu consiste à utiliser les quartets et résonances d'ordre plus élevées comme source non-linéaire de photons microondes corrélés : ce domaine de l'amplification paramétrique et de l'optique microonde est en plein essor actuellement.
    Les enjeux théoriques préparent et accompagnent les objectifs expérimentaux : étude diagrammatique du transport hors équilibre, descriptions phénoménologiques basées sur une relation courant(s)-phase(s).



  • DiabIB Rôle et régulation d’Islet Brain 1 dans les cellules ? affectées par les facteurs environnementaux diabétogènes

    Régulation de la voie de JNK: Base moléculaire du déclin de la cellule béta et enjeu thérapeutique du diabète
    JNK: une voie régulant l'adaptation et l'échec des cellules béta dans le diabète

    Régulation de la voie de JNK par Islet Brain 1. Une base potentielle innovante pour la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques du diabète
    L’épidémie de diabète pose un problème majeur de santé public au vue des nombreuses complications, qu’elle engendre. La maladie se développe en général lorsque l’insuline relâchée par les cellules béta n’est plus produite en quantité suffisante pour compenser la demande des tissus cibles insulino-résistants. La déficience de la cellule béta est la conséquence d’une perte de la capacité sécrétoire de la cellule béta en réponse au glucose et d’une réduction de leur masse totale. La recherche de thérapeutiques visant à stopper le déclin des cellules béta constitue un enjeu primordial dans la luttee contre le développment et la progression de la maladie.
    L’exposition prolongée des cellules béta face à un environnement anormale du diabète ou pré-diabète, au coté du facteur génétique, contribue au dysfonctionnement des cellules béta. Un des mécanismes par lequel les facteurs de stress provoquent la déficience de la cellule béta est l’activation de la signalisation «c-jun N-terminal kinase (JNK)». Cette activation dans les cellules béta résulte de la diminution de l’expression d’ «Islet Brain 1» (IB1), une protéine associée au diabète chez l'homme et qui est nécessaire pour le fonctionnement et la survie des cellules béta. L'objectif général du projet est de comprendre comment cette voie est régulée par IB1 dans les cellules béta en situation d'adaptation et de déclin reliée au diabète. La coompréhension de ce mécanisme



  • MEMOLAP Mémorisation d’odeurs simples et complexes chez le lapin nouveau-né : décours, mécanismes et fonctions

    Le nouveau-né et les mélanges d’odeurs: mémoire, cerveau et comportement.
    L’objectif majeur du projet consistait à évaluer comment le nouveau-né appréhende son environnement olfactif alimentaire (donc maternel), en mémorisant et répondant de façon optimale à des odorants perçus seuls ou en mélanges. Pour cela, nous avons fait appel à un modèle animal très olfactif, le lapin, et à des méthodes complémentaires d'exploration.

    Détection, perception, mémorisation et réponse néonatale à des odorants à valeur alimentaire perçus seuls ou en mélanges.
    La perception des aliments résulte de la détection et de l’intégration d’odeurs complexes. Ceci est vrai dès le plus jeune âge. Bien que décisifs en termes de santé et de bien-être, les mécanismes gouvernant cette perception demeurent méconnus. Chez les mammifères, les signaux olfactifs maternels aident à la localisation des tétines et à la prise lactée du nouveau-né. Ils sont perçus dans un environnement chimiquement riche (multiples odeurs de la mère et des alentours). Le nouveau-né répond à certaines molécules odorantes de façon prédisposée ou apprise (phéromones/odorants initialement neutres). Mais comment perçoit-il et mémorise-t-il ces odeurs au sein de mélanges et quels facteurs contribuent à la perception d’objets olfactifs complexes constitués de plusieurs odorants ? De manière innovante, ce projet multidisciplinaire impliquant 4 jeunes chercheurs (G. Coureaud, F. Datiche, G. Ferreira, T. Thomas-Danguin) a étudié la façon dont le nouveau-né extrait l’information olfactive de son environnement alimentaire et social et y répond de façon adaptée. Il s’est penché sur un modèle animal pertinent, le lapin, en explorant la perception d’odeurs simples ou complexes, les bases cérébrales de cette perception, et son impact sur le comportement. L’approche pluridisciplinaire permise par le consortium devait donner au projet les moyens d’approfondir la connaissance de la perception néonatale des mélanges d’odeurs d’une façon bien supérieure à ce qui aurait pu être fait avec chacune des disciplines prises séparément.



  • FORCELL Influence de la force de l'interaction substrat-ligand sur l'adhésion cellulaire.

    Nouvelle approche permettant d’évaluer les forces exercées par les cellules pour sonder les propriétés mécaniques de leur substrat d’adhésion.
    Par quel mécanisme la cellule perçoit-elle la rigidité de son substrat d’adhésion ? Notre contribution est de proposer un modèle chimique pour comprendre comment lors de la formation de la liaison récepteur-ligand, une cellule déposée sur un substrat peut sonder son environnement.

    Mise en évidence du rôle de la liaison récepteur-ligand dans le transfert de l’information entre une cellule et son substrat d’adhésion
    L’ingénierie tissulaire est un domaine pluridisciplinaire émergent impliquant notamment la biologie et la science des matériaux. L’ingénierie tissulaire a pour but d’élaborer des tissus artificiels en utilisant des cellules et des matrices supports à l’adhésion. Ces substituts de tissus sont conçus en incorporant des cellules dans des matrices synthétiques ou en ensemençant un matériau support assurant un environnement favorable à la fonction cellulaire.
    Comprendre comment une cellule sonde son environnement et en particulier comment l’information sur les propriétés mécaniques du matériau d’adhésion cellulaire transite entre sa surface et la cellule, présente également un intérêt dans le développement de l’ingénierie tissulaire. L’acquisition de ces connaissances représente un enjeu majeur pour la santé publique mais permettrait également d’envisager le développement de nouveaux types d’implants.
    Nous proposons de concevoir de nouveaux substrats modèles permettant de comprendre comment lors de la formation des liaisons ligand-récepteur cellulaire, une cellule déposée sur un substrat peut sonder son environnement. L’objectif du projet est d’étudier l’effet de synergie entre les propriétés mécaniques (de module d’Young variable) et les interactions non-covalentes des liaisons ligands-substrat sur le mécanisme d’adhésion cellulaire et du devenir cellulaire.



  • EcoSec Réduction de l’impact environnemental des opérations d’hygiène dans les ateliers agro-alimentaires réfrigérés par une utilisation optimale de la déshumidification de l’air

    Utilisation optimale de la déshumidification de l’air pour l’hygiène des surfaces
    Recherche des programmes, technologies et configurations de déshumidification de l’air qui minimisent la survie de Listeria monocytogenes dans les ateliers réfrigérés en permettant des économies d’énergie ainsi qu’une réduction des rejets chimiques dans l’environnement.

    Utilisation de la déshumidification de l’air pour éviter la persistance de Listeria monocytogenes
    L’entrée de Listeria monocytogenes dans les ateliers agro-alimentaires est inévitable et des efforts considérables sont nécessaires pour éviter que la bactérie n’y persiste alors que des opérations d’hygiène y sont correctement menées. Par ailleurs, les opérations d’hygiène sont fortement consommatrices en eau et en produits d’hygiène, lesquels ne sont pas toujours respectueux de l’environnement. L’objectif général du projet est d’utiliser la déshumidification de l’air pour empêcher la persistance de la bactérie tout en réduisant l’impact environnemental des opérations d’hygiène. Nous chercherons la stratégie de déshydratation la plus destructrice et évaluerons le retard de croissance des cellules survivantes. Des efforts seront ensuite portés sur la compréhension des mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la réponse de la bactérie au stress hydrique.
    Une déshumidification de l’air est déjà réalisée chez de nombreux industriels mais de façon empirique. De plus, on ne sait pas prévoir les conditions climatiques auxquelles sont soumises les bactéries des surfaces en tout point d’un atelier ce qui sera recherché dans ce projet. Nous pourrons ainsi envisager des solutions techniques pour limiter les zones humides dans les ateliers industriels de façon économique et écologique. Dernier point, mais non des moindres, la déshumidification de l’air a un coût énergétique et EcoSec se propose de définir une technologie moins énergivore et adaptée aux besoins agro-industriels.



  • IMAPIST Une approche Metabolomique multi-analytique et multi-compartimentée innovante preservant l'intégrité de tous les types d'échantillons

    Une approche métabolomique innovante multi-analytique et multi-compartimentée respectant l’intégrité de tous les échantillons
    Ce projet vise à développer et tester un protocole intégré en métabolomique pour la recherche de biomarqueurs potentiels explicant de façon plus fiable les processus biologiques observés. Le protocole sera basé sur l’analyse en parallèle des tissus et des fluides biologiques par RMN (HRMAS et à l'état liquide) et par spectrométrie de masse.

    Améliorer la pertinence des marqueurs identifiés par Métabolomique
    La plupart des études de métabolomique ont porté sur les variations métaboliques résultant des réponses d'une petite partie du métabolisme (généralement un seul type d'échantillon, à savoir l'urine, le sang, les organes ....) à des stimuli environnementaux ou pathologiques, se basant sur l'hypothèse que cela suffit pour fournir des informations pertinentes sur le phénomène biologique étudié. La découverte de marqueurs est donc réalisée à partir d'un ensemble restreint de métabolites détectés, qui sont peu représentatifs du métabolisme global étudié. Cependant, il a été montré que des connexions systémiques existent entre les différents compartiments biologiques et que l’explicitation de celles-ci pourrait permettre d’étendre la connaissance des mécanismes biologiques impliqués.
    Le présent projet vise à renforcer l'importance des biomarqueurs potentiels distingués par la métabolomique, et ainsi de simplifier l'interprétation métabolique de la réponse du métabolisme. Ce résultat sera atteint en mettant au point le plus haut degré d'intégration à la fois sur les aspects analytiques et d'échantillonnage. Le premier degré de l'intégration se fera par l'analyse des tissus, qui fournit une description localisée des variations métaboliques, et celle des biofluides, qui fournissent une description globale de ces variations.
    La stabilité et les performances du protocole sera testé sur deux importants cas d’études : la recherche des interactions symbiotiques entre hôte et microbiote chez les souris gnotobiotiques et l'évaluation de la malignité du cancer de la thyroïde dans une étude préclinique.



Rechercher un projet ANR