L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 04.04.2017)

Appel générique 2017 : début de la seconde phase d'évaluation

  • La phase de soumission des propositions détaillées est terminée
  • L’évaluation des propositions détaillées par les experts va se dérouler jusqu’à la mi-mai
  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape

@AgenceRecherche

27/04 14:28 - [RDV] La 4e édition des Rencontres Recherche et Création se tiendra les 10 &#1591D0" target="_blank" >; 11 juillet à Avignon… https://t.co/Usn6kpQDEJ

27/04 10:14 - Le projet BIORARE- BIOelectrosynthèse pour le Raffinage des déchets Résiduels - présente ses résultats https://t.co/LibhjADe6a

27/04 10:09 - Des travaux réalisés dans le cadre du projet OSCAR https://t.co/OXO5kXoURT https://t.co/k2vLBxLbqI

  • COPTON Commande OPTimale d’ONduleur en environnement embarqué

    COPTON – Commande OPTimale d’ONduleur en environnement embarqué
    Les condensateurs électrolytiques sont des composants clés pour le découplage d'onduleur de véhicule électrique. Ils sont néanmoins volumineux, fragiles et coûteux.
    La minimisation du courant efficace qui les traverse est nécessaire pour réduire leur volume et/ou augmenter leur durée de vie. Toutefois, dans le contexte d'une utilisation en régime variable (cycles urbains), leur vieillissement est mal connu et mérite d'être analysé et modélisé pour proposer des commandes optimales de l'onduleur.

    Analyse de vieillissement et modélisation des condensateurs, monitoring temps réel et commande optimale d'onduleur
    Des études précédentes ont permis de développer des stratégies (relativement simples d’un point de vue algorithmique) minimisant les courants circulant dans ces condensateurs mais il n’est pas prouvé que cette solution soit optimale du point de vue de leur vieillissement et de l’amélioration de leur durée de vie. Dans cette optique, on peut proposer des stratégies permettant d’imposer un stress constant en régime de fonctionnement variable de l’onduleur et ainsi maintenir une température quasi constante des composants réduisant par ce biais leur fatigue. Une stratégie de commande prédictive est en cela une bonne candidate pour atteindre cet objectif mais au prix d’une augmentation de la difficulté d’implantation en temps réel rendant nécessaire la mise en œuvre de cibles différentes de celles couramment utilisées (DSP) pour la commande d’onduleurs. Les FPGA semblent être particulièrement adaptés à la résolution de ce problème de par leur capacité à traiter un algorithme hautement parallélisable comme peut l’être celui d’une commande prédictive. Le challenge de cette étude portera d’une part sur la conception d’une architecture de commande exploitant de manière raisonnée les ressources du FPGA (compromis entre nombre de ressources consommées et temps de calcul) et d’autre part sur la mise en œuvre d’une identification efficace en temps réel des paramètres du système (tout particulièrement ceux du bus continu), indispensable à la mise en œuvre d’une commande prédictive performante.



  • CImiR Ciblage de microARN oncogènes : vers de nouvelles chimiothérapies

    Ciblage de microARN oncogènes : vers de nouvelles chimiothérapies
    Très récemment, il a été démontré que le développement du cancer est lié non seulement aux modifications des gènes codants pour des protéines, mais aussi aux altérations de petits ARN non codants appelés microARN. L’objectif de ce projet est le développement de nouvelles molécules qui ciblent spécifiquement la production de microARN oncogènes.

    Conception et synthèse de nouvelles petites molécules ciblant des microARN oncogènes
    Les micro-ARN (miARN) sont constitués de courtes séquences d’ARN découvertes très récemment. Ils possèdent une action de régulation de l’expression des gènes au niveau post-transcriptionnel puisqu’ils contrôlent, par inhibition ou activation, la traduction de l’ARN messager (ARNm) en protéine. De nombreuses études ont démontré que les miARN sont exprimés de façon aberrante dans plusieurs types de cancers et participent donc à l’apparition et au développement du cancer. Il est maintenant clair que l’inhibition des miARN oncogènes (définie comme l’inhibition de leur production ou de leur fonction de régulation) trouverait une application dans la thérapie de plusieurs types de cancer dans lesquels les miARN sont impliqués.
    L’objectif de ce projet est de découvrir de nouvelles molécules possédant une activité antitumorale par inhibition de la production de miARN oncogènes. Nous avons choisi de cibler deux miARN qui sont impliqués dans la tumorogenèse du cancer de l’estomac, qui est le quatrième type de cancer le plus fréquent et la deuxième cause de mortalité dérivant d’un cancer dans le monde. Ces miARN sont surexprimés dans les cellules du cancer de l’estomac à partir de leurs précurseurs après clivage de l’enzyme Dicer. Une molécule capable d’empêcher le processus de clivage par liaison avec les pre-miARN devrait inhiber la production des miARN oncogènes, restaurer la traduction de l’ARNm et conduire à la régression du cancer (Figure 1). Dans ce but nous avons conçu une nouvelle série de molécules qui devraient cibler de manière spécifique ces pre-miARN oncogènes.



  • POPIs Interactions Odeurs de plantes-Phéromones et recherche du partenaire : signal ou bruit ?

    Interactions Odeurs de plantes-Phéromones et recherche du partenaire : signal ou bruit ?
    La localisation d’une ressource est une étape critique dans la vie d’un animal. Les interactions entre les phéromones et les odeurs de plantes constituent un modèle unique pour étudier la question très générale de l’extraction d’un signal complexe dans un environnement bruité.

    Odeurs de plantes et recherche du partenaire : signal ou bruit ?
    La survie de l’individu et son succès reproducteur dépendent de ses capacités à localiser sources de nourriture, partenaires sexuels ou sites favorables pour le développement de la descendance. Les systèmes sensoriels doivent extraire l’information efficacement et rapidement. Ainsi, le système olfactif des papillons de nuit est il capable d’identifier et de discriminer la phéromone sexuelle émise par les femelles parmi les nombreuses odeurs présentes dans l’environnement. Les plantes sont également une source très importante de composés volatils qui peuvent attirer ou repousser les insectes selon leur nature. Les odeurs phéromonales et non phéromonales sont détectées par des neurones récepteurs olfactifs (ORNs) puis analysées dans des zones différentes des lobes antennaires (LAs) des mâles de papillons. Cependant, l’addition d’odeur de plante à la phéromone module le comportement d’orientation et des interactions entre les deux types de signaux ont été observées, tant à la périphérie qu’au niveau central du système olfactif. Notre projet vise à comprendre comment les insectes ravageurs de culture, tels que la noctuelle Agrotis ipsilon, sont capables d’extraire l’information relative à l’identité du partenaire et à sa localisation, non seulement à partir de la phéromone spécifique, mais sans doute également de signaux de plantes, dans un environnement végétal complexe et changeant.



  • ALICIA Apprentissage Adaptatif pour le Crowdsourcing Intelligent et l’Accès à l'Information

    Apprentissage Adaptatif pour le Crowdsourcing Intelligent et l’Accès à l'Information
    Le but de notre projet est d'étudier des modèles et des algorithmes qui reposent sur des techniques d'apprentissage adaptatif pour améliorer l'efficacité, la performance, le passage à l'échelle des applications centrées utilisateurs.

    Dans ce projet, nous nous intéressons à deux familles d'applications centrées sur les utilisateurs : l'accès à l'information et le crowdsourcing intelligent.
    Nous assistons à l'émergence d'une pléthore de systèmes, en particulier sur le Web, auxquels les utilisateurs contribuent, dans lesquels ils accèdent à de l'information et l'évaluent, collaborent et interagissent dans des environnements complexes, soit explicitement soit implicitement. Des exemples proéminents de tels systèmes incluent les réseaux sociaux, les plates-formes de blog, de microblog ou de favoris sociaux, les systèmes d'annotations et de notation, les tâches d'évaluations en crowdsourcing ou la publicité en ligne. Quand les utilisateurs interagissent avec ces systèmes, ils laissent des empreintes qui peuvent être exploitées pour développer des applications utiles. Un aspect en commun à ces applications est le besoin de définir, récupérer, et maintenir des profils d'utilisateurs. Ces profils sont la clef du succès des applications et doivent constamment être affinés pour conserver des applications de qualité. Pour l'accès à l'information, par exemple la recherche et la recommandation, des profils de préférences aident à mieux personnaliser le contenu fourni aux utilisateurs comme résultat d'une requête ou comme recommandation. Quand on considère les utilisateurs comme des consommateurs d'information, les applications peuvent ainsi devoir satisfaire des critères variés quant aux préférences sur la pertinence des résultats de requêtes. Pour le crowdsourcing intelligent, comme l'acquisition de donnés et la complétion de micro-tâches, les profils d'utilisateurs aident à mieux affecter des tâches aux utilisateurs ; quand l'on recherche des utilisateurs experts, les niveaux d'expertise peuvent être très divers et difficiles à comprendre. Dans ces scénarios, les préférences et l'expertise des utilisateurs ne peuvent être connues à l'avance; on peut également rarement s'attendre à ce qu'elles soient déclarées explicitement par les utilisateurs de manière fiable ou à ce qu'elles restent stables sur le long terme.



  • IMOXY Développement préclinique d’une méthode d’imagerie de l’oxygénation cérébrale par IRM

    Imagerie de l’oxygénation cérébrale
    Produire des cartes de l’oxygénation cérébrale dans une IRM (imagerie à résonance magnétique), appareil facilement accessible en clinique, permettrait d’améliorer le diagnostic et le suivi thérapeutique de nombreuses pathologies (cancer, accident vasculaire cérébral, pathologies neurodégénératives)

    Disposer d’une méthode d’imagerie de l’oxygénation par IRM en recherche préclinique
    L’imagerie de l’oxygénation cérébrale est un outil clef pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau, les mécanismes pathophysiologiques, pour suivre et optimiser des thérapies. Actuellement, l’imagerie de l’oxygénation cérébrale peut être réalisée chez le patient en utilisant l’imagerie par émission de positons (PET) et la technologie de spectrométrie proche infra-rouge (NIRS). Toutefois, le PET est peu répandu et ses radiations ionisantes empêchent son utilisation répétée chez un même patient. La résolution spatiale de la NIRS n’est pas adaptée à l’étude de petites lésions dans le cerveau.
    L’imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM), largement répandue à l’hôpital et permettant des examens répétés chez un même patient, est sensible au niveau d’oxygénation du sang (le contraste dit BOLD). Récemment, il a été montré qu’une estimation de la saturation en oxygène locale (StO2 ; quantité reliée à la fraction d’extraction de l’oxygène au niveau d’un petit volume de tissu) pouvait être obtenue par IRM. Le Partenaire 1 (Inserm U836) a récemment développé une version originale de cette approche.
    Malgré leur intérêt potentiel, le développement de ces approches IRM n’est pas abouti. L’objectif de ce projet multidisciplinaire – à l’interface de la physique et de la biologie – est de valider, en situation préclinique, cette nouvelle technique.



  • SUPERCAPAC Stacks hybrides SUPERCAPACités – pile à combustible

    Stacks hybrides SUPERCAPACités – pile à combustible
    SUPERCAPAC concerne l'hybridation directe d'une pile à combustible de type PEMFC (pile à combustible à membrane polymère) et de supercapacités, avec pour objectif d'atteindre un haut degré d'intégration : construire un stack incorporant en son sein des supercapacités.
    Ces générateurs hybrides, d’une puissance de quelques dizaines de Watt à quelques kW, pourront convenir à un grand nombre d’applications nomades, stationnaires ou mobiles.

    Améliorer la dynamique et la durée de vie des piles à combustible
    Le stockage électrochimique concerne trois filières principales : les piles à combustible, les batteries, et les supercapacités. L’autonomie des piles à combustible n’est limitée que par la taille du réservoir d’hydrogène. Les batteries assurent à la fois les fonctions de stockage des réactifs (oxydant et réducteur) et de conversion électrochimique tandis que les supercapacités ne stockent que des charges électriques. Les piles à combustible présentent donc une autonomie potentiellement illimitée et une densité énergétique qui tend vers celle des réservoirs de stockage de l’hydrogène : plusieurs milliers de kWh/kg. En revanche, leur densité de puissance reste inférieure à celle des batteries et des supercapacités car elle est limitée par les flux de réactifs qu’il est possible de faire parvenir aux électrodes. A l’opposé, les supercapacités offrent d’excellentes valeurs de puissance spécifique tandis que l’énergie spécifique reste faible.
    Les piles et les supercapacités se distinguent également en termes de durée de vie et de cyclabilité. Les supercapacités peuvent être considérées comme robustes et donc parfaitement matures pour des applications contraignantes du point de vue de la sécurité (aéronautique) et/ou des conditions de fonctionnement (automobile : systèmes start & stop). Grâce à des progrès importants et réguliers, les piles à combustible peuvent atteindre aujourd’hui des durée de vies supérieures à 10000 heures lorsqu’elles sont utilisées en conditions stationnaires mais supportent encore assez mal les fréquents arrêts et démarrages ainsi que d’importantes variations de puissance : dans ce cas, 2000 heures de fonctionnement semblent constituer une limite difficile à dépasser.
    Le projet SUPERCAPAC vise donc à associer le plus intimement possible des cellules de pile à combustible à membrane et des supercapacités afin d'améliorer la densité de puissance, la densité énergétique, et la durabilité des piles de type PEMFC.



  • YeastIntrons Analyse globale de la régulation des ARN contenant des PTC par la voie du NMD et le complexe EJC-like chez des levures riches ou pauvres en introns

    Comment l’épissage et la rétention des introns sont régulés chez les levures
    Nous étudions la structure et la dynamique du transcriptome d’une levure riche en introns et d’une autre levure moins riche en introns. Nous sommes notamment intéressés par l’influence de la voie du NMD et d’un complexe ressemblant à un EJC dans la régulation de la rétention d’introns.

    Quel est le mécanisme qui régule la rétention d’introns chez les levures
    Le rôle des introns et de la régulation de leur épissage ont été principalement étudiés chez les métazoaires avec les limitations techniques attenantes à l’étude des ces organismes. Nous étudions l’épissage des introns chez les champignons pour lesquels cette thématique de recherche a été de façon surprenante peu abordée. Nous avons choisi un organisme très riche en introns (Cryptococcus neoformans) et un organisme dans lequel les introns sont plus rares (Yarrowia lipolytica)
    Cinq grands objectifs ont été définis au début de ce programme de recherche :
    1) Identifier tous les introns chez ces deux organismes.
    2) Evaluer l’épissabilité de chaque intron
    3) Construire un « pipe line » informatique pour l’analyse de l’épissage des introns
    4) Construire une collection de souches dans lesquelles les gènes nécessaires au NMD ou ressemblant aux gènes codant des protéines de l’EJC ont été mutés.
    5) Evaluer l’importance de ces gènes sur l’épissage des gènes et la biologie de ces champignons.



  • MODUM Mutualisation et Optimisation de la distribution Urbaine de Marchandises

    Etude des actions à entreprendre pour améliorer la logistique urbaine et leur impact socio-économique
    Le projet est basé sur l’intégration des aspects quantitatifs et des aspects qualitatifs. Les aspects quantitatifs exploitent les méthodes de la recherche opérationnelle et les nouvelles technologies pour la communication et l’information (comme par exemple les RFID), pour suggérer un nouveau système de gestion et de transport des marchandises en ville. Les aspects qualitatifs étudient l’acceptabilité socio-économique du nouveau système

    L’enjeu majeur consiste à mutualiser les ressources (par exemple dépôts et véhicules), éviter le retour à vide de véhicules et interdire au grand tonnage d’entrer en centre-ville
    Différents projets ont été mis en œuvre ces dernières années ou sont en cours dans le contexte du transport de marchandises en milieu urbain. Néanmoins jusqu’à présent les projets se limitent à une vision partielle du transport. Ce projet a pour ambition de prendre en compte l’ensemble des systèmes (mono-propriétaire, centralisés, en libre-service, etc), ainsi que les différents horizons temporels (i.e. stratégique, tactique et opérationnel). L’objectif de ce projet est de proposer et d’étudier une nouvelle organisation de la logistique urbaine, combinant à la fois un aspect centralisé et un aspect décentralisé. Cette nouvelle organisation cherchera à tenir compte de la multi-modalité des transports (route, ferroviaire, fluvial) dans la planification des flux. Elle s’appuiera sur la rationalisation et la mutualisation du transport dans une optique de développement durable et d’optimisation des ressources, non seulement en termes économiques mais également environnementaux. Trois principes sous-tendent la conception de cette organisation : massification des flux ; interdiction de pénétration dans la zone urbaine pour les camions sous diverses contraintes (comme par exemple tonnage, volume, type de motorisation); souplesse d’utilisation pour les chargeurs. L’organisation logistique étudiée est constituée: De centres de distribution urbains (CDU) situés en périphérie de la ville; De liaisons entre ces CDU permettant d’assurer des flux massifs et rapides entre les CDU (trains, camions de grande taille, etc.) avec une flotte dédiée; De tournées intra-urbaines assurant les livraisons à l’intérieur de la ville avec des véhicules propres et de taille limitée; De véhicules propres et de taille limitée en libre-service. L’originalité d’un système basé sur une ceinture de CDU et de liaisons rapides entre ces CDU réside dans le fait qu’une flotte dédiée assure le déplacement optimal des grands flux de marchandises autour de la ville.



  • PalMyProt Approche fonctionnelle intégrée des protéomes S-Palmitoylés et N-Myristoylés chez Arabidopsis

    Espace et fonction de deux modifications lipidiques majeures des extrémités N des protéines
    Cette analyse s’inscrit dans le cadre de l’étude de la spéciation des protéines, une nouvelle approche de biologie des systèmes qui consiste à identifier pour chaque protéine l’ensemble des espèces et de les relier à un critère fonctionnel.

    Vers une utilisation du protéome lipidé comme marqueur de la physiologie cellulaire
    Ce projet se propose d’investiguer l’espace et la fonction de deux modifications lipidiques majeures affectant les N-termini des protéines, la N-Myristoylation (MYR) et la S-palmitoylation (PAL) en intégrant deux double-niveaux d’analyse (i) un niveau descriptif global au niveau du protéome et un niveau plus focalisé et détaillé pour un nombre restreint de cibles choisies inédites et (ii) une analyse à la fois qualitative et quantitative de type biologie des systèmes de l’impact physiologique de ces modifications. MYR et PAL sont connues pour être (i) le plus souvent induites co-traductionnellement après coupure de la première méthionine des protéines, (ii) sont fréquemment associées en tandem et (iii) impliquées dans des voies de transduction de signal comme c’est le cas ddes protéines kinases. L’étude portera sur le modèle Arabidopsis thaliana, un organisme particulièrement riche en ce type de modifications, selon les analyses bio-informatiques qu’une étude pilote préalable du partenaire 1 a révélé récemment.



  • ARCHPOL ADN polymérases et acides nucléiques endommagés chez les archaea: Maintenance génomique et Biotechnologie

    Synthèse de l’ADN à haute température
    Isoler et caractériser des ADN polymérases thermostables en présence de lésions génomiques chez l’archaea hyperthermophile, P. abyssi. Examiner les mécanismes conventionnels ou non conventionnels de maintenance génomique dans les environnements extrêmes.

    Identifier et caractériser de nouvelles activités polymérasiques chez les archaea hyperthermophiles en présence d’acides nucléiques endommagés.
    ARCHPOL a pour objectif d’identifier le spectre des dommages des acides nucléiques susceptibles d’être générés dans l’ADN de P. abyssi en réponse ou non à des agressions génotoxiques. L’identification et la quantification des dommages concernent l’ADN génomique et ses précurseurs. De la même façon, il est prévu de capturer de nouvelles activités polymérasiques induites ou non par un stress. Cet objectif est motivé par l’absence de polymérases spécialisées et du nombre limité d’ADN polymérases conventionnelles dans le génome de P. abyssi. Le comportement de ces nouvelles ADN polymérases ainsi que celles conventionnelles (familles B et D) en présence de dommages sera étudié. Ainsi, ARCHPOL permet d’appréhender les questions de tolérance aux dommages dans les environnements extrêmes via le concept de diversité fonctionnelle des ADN polymérases thermostables. Outre l’aspect fondamental que comporte ce projet, il intègre également la composante biotechnologique. L’obtention d’ADN polymérases thermostables capables d’amplifier par PCR de l’ADN endommagé correspond à une demande récurrente en recherche clinique et biologique, ou encore en paléontologie et criminologie. Ainsi, l’enjeu d’ARCHPOL est d’abonder le répertoire de telles enzymes, étant donné que la seule ADN polymérase thermostable disponible au catalogue possède un spectre de lésions réduit.



Rechercher un projet ANR