L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 16.06.2017)

Appel générique 2017 : évaluation des propositions détaillées

  • La phase d'évaluation des propositions par les experts extérieurs et la phase de droit de réponse aux experts sont closes depuis la fin mai
  • Depuis début juin, les 41 comités d'évaluation scientifiques se réunissent afin de débattre des projets et déterminer collégialement un classement des propositions.
  • Les résultats pour les projets soumis aux instruments PRC / PRCE / JCJC seront connus à partir de mi-juillet
     
  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape
     
  • Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

27/06 17:53 - AMORAD est soutenu par l'action "Recherche en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection" @CGI_PIAvenirhttps://t.co/whKRLZEkcA

27/06 17:47 - Pour en savoir + sur le projet FRUGAL Les figures rurales de l'urbain généralisé au filtre des mobilités durables… https://t.co/wzOqOl8FNF

27/06 17:27 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel @NORFACE_eranet Dynamiques de l’inégalité à travers le parcours de vie https://t.co/f1ktx5chdZ

  • ShearWil Régulation hémodynamique de l'interaction entre le facteur Willebrand et le récepteur LRP1: aspects fondamentaux et conséquences pathophysiologiques

    Liaison dépendante du flux du facteur Willebrand (VWF) à LRP1
    Le facteur Willebrand (VWF) est une protéine crucial en hémostase. Il est important de réguler ses taux plasmatiques pour empêcher d’une part les saignements et d’autre part les thromboses. Nous étudions le rôle du LRP1 dans la régulation des taux plasmatiques du VWF. LRP1 interagit avec le VWF par un mécanisme faisant intervenir le flux et les forces de cisaillement. We déchiffrons les bases moléculaires de l’interaction VWF-LRP1 et si des mutations modifient cette interaction.

    Identification des bases moléculaires de l’interaction entre le VWF et LRP1
    Nous avons identifié un nouveau récepteur impliqué dans la clairance du VWF, LRP1 (Rastegarlari et al. (2012) Blood 119:2126-34). Ce récepteur est exprimé par de très nombreuses cellules dont les macrophages, les cellules endothéliales, les cellules musculaires lisses et les mégacaryocytes. Au delà de son rôle en tant que récepteur de clairance, LRP1 est également capable d’induire une cascade de signalisation et son implication dans les mêmes processus pathologiques que ceux impliquant le FW a été démontrée. L’hypothèse selon laquelle le FW serait engagé dans ces processus par l’intermédiaire du récepteur LRP1 est donc particulièrement séduisante.
    Il est à noter que le FW est incapable de se lier à LRP1 dans des conditions statiques mais doit au préalable être exposé à des contraintes de cisaillement (flux). Ce type d’interaction est réminiscent de l’interaction existant entre le FW et son récepteur plaquettaire la glycoprotéine Ib et s’explique par la structure multimérique complexe du FW. En conditions statiques ou de flux peu rapide, le FW adopte une conformation globulaire repliée dans laquelle certains sites d’interactions sont inaccessibles. L’exposition de la molécule à un flux rapide entraine un changement de conformation du FW vers une forme étirée capable d’interagir aves ses récepteurs.
    En conséquence, le but de ce projet est d’explorer plus en détails ces aspects hémodynamiques de l’interaction entre le FW et LRP1. Trois objectifs plus spécifiques sont visés :
    1: Identifier le(s) site(s) d’interaction pour LRP1 sur le FW
    2: Appréhender la manière dont les mutations du FW identifiées chez des patients, modulent la liaison avec LRP1 en relation avec la pathologie de la MW
    3: Déterminer comment l’interaction FW-LRP1 affecte la fonction, la viabilité et la morphologie des cellules exprimant LRP1



  • PolHydRaft Croissance d'une couche polymère autour de particules anisotropes d'Hydroxydes Doubles Lamellaires (HDL) par un procédé RAFT et de polymérisation en émulsion.

    Croissance d'une couche polymère autour de particules anisotropes d'Hydroxydes Doubles Lamellaires (HDL) par un procédé RAFT et de polymérisation en émulsion.
    Des phases macroRAFT-HDL hybrides sont élaborées afin de jouer le rôle de germes lors de réactions de polymérisation en émulsion Celles-ci devraient permettre d’accéder à des particules nanocomposites anisotropes favorables à la formation de films microstructurés.

    Elaboration de phases HDL-macroRaft hybrides favorable à une encapsulaton et à l'obtention de films nanostructurés
    Il existe un réel intérêt à insérer des charges minérales nanométriques au sein de matrices polymères afin d'en accroître les propriétés physiques et mécaniques. Actuellement un effort supplémentaire est mené afin de contrôler précisément l'assemblage et la nanostructuration dans les matériaux nanocomposites afin d'accroître leur 'homogénéité chimique et structurale. Aussi dans ce projet, nous nous proposons d'élaborer des phases HDLmodifiées par des agents de type RAFT appropriés favorisant l'obtention de suspensions colloïdales de particules inorganiques dans l'eau et permettant également une croissance contrôlée des chaînes de polymère à partir de la surface des nanoparticules inorganiques. En combinant un procédé de polymérisation en émulsion avec l'immobilisation de macro-agent RAFT à la surface des nanoparticules, cette approche devrait permettre le design de particules de latex nanocomposites bien définies. Ces dernières pourront par simple évaporation de l'eau donner accès à des films nanocomposites microstructurés possédant des propriétés remarquables. Afin d'atteindre cet objectif, il nous faut être capable de contrôler la quantité de macro-RAFT immobilisée à la surface des HDL et d'accéder à des suspensions colloïdales suffisamment stables pour être impliquées dans des procédés de polymérisation en émulsion. Il conviendra également d'étudier la formation de latex nanocomposite conduisant à l'obtention de particules HDL @polymère core shell dont l'épaisseur sera contrôlable. De tels objets seront favorables à la formation de films nanocomposites microstructurés au sein desquels les particules d'HDL s'orienteront parallèlement au plan de formation des films. Ce projet ouvrira un nouveau champ d'étude autour de particules de latex nanocomposite à base d'HDL jusqu'alors inexploré.



  • ChromAct Interactions des co-activateur de transcription TFIID, ATAC et SAGA avec la chromatine

    Visualiser l’expression des gènes pour comprendre toutes les étapes de sa régulation.
    Ce projet vise à étudier les mécanismes fondamentaux qui gouvernent l'expression des gènes eucaryotes au stade de l’initiation de la transcription. Nous cherchons à comprendre comment des nanomachines protéiques participent à l’expression génique et à sa régulation.

    Architecture des édifices moléculaire contrôlant l’expression des gènes
    Le niveau d’expression des gènes, encore appelé transcription, contrôle la vie normale de la cellule mais aussi les dérèglements permettant le développement d’un cancer ou de certaines maladies rares. Si la transcription d’un gène particulier pouvait être infléchie, le destin d’une cellule pourrait être maîtrisé. Ce projet est essentiellement destiné à produire de nouvelles connaissances sur les mécanismes fondamentaux qui régissent l’expression des gènes. Dans le noyau cellulaire, la transcription est mise en œuvre par des machines moléculaires, les ARN polymérases, destinées à décrypter fidèlement l’information génétique codée par l’ADN. D’autres molécules protéiques, les facteurs de transcription, sélectionnent l’information utile à chaque moment de la vie cellulaire et positionnent les ARN polymérases au début du gène à transcrire. L’enjeu de nos recherches est de décrire l’architecture de ces édifices pour comprendre comment ils fonctionnent et, à terme, d’agir sur leur fonctionnement. D’autres facteurs agissent sur l’expression des gènes et notamment l’empaquetage de l’ADN dans le noyau cellulaire sous forme de chromatine. Nos observations cherchent à comprendre comment le conditionnement de l’ADN peut être modifier pour favoriser ou au contraire empêcher la transcription.



  • EYE-STEM Activité des cellules souches rétiniennes dans la croissance et la réparation du tissu neural

    Les cellules souches de la rétine : comment ça marche?
    Contrairement aux mammifères, les amphibiens ont une rétine à croissance continue grâce à la présence de cellules souches actives. En outre, de telles cellules permettent à ces espèces de régénérer leur rétine après lésion. Comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent ces processus chez la grenouille pourrait permettre de mettre au point des protocoles pour stimuler les cellules souches de la rétine humaine dans le cadre de traitements des rétinites pigmentaires ou de la DMLA.

    Contrôle moléculaire des propriétés des cellules souches rétiniennes
    Tandis que les cellules souches rétiniennes des amphibiens sont actives pendant toute la vie de l’animal, elles sont quiescentes chez l’Homme. Quels sont les acteurs moléculaires qui contrôlent ces différents comportements des cellules souches ?
    Dans un premier temps, notre objectif est de mettre en lumière les mécanismes moléculaires qui sous-tendent la prolifération des cellules souches de la rétine d’une grenouille, le xénope, en conditions physiologiques. Nous recherchons en particulier les voies de signalisation qui activent ces cellules pour permettre une croissance continue de la rétine des amphibiens.
    Dans un deuxième temps, notre objectif est d’étudier ces mécanismes moléculaires en conditions de régénération, afin de comprendre comment les cellules souches sont mobilisées après lésion neuronale pour réparer le tissu rétinien chez la grenouille.



  • HTDS Dictionnaire historique et théologique de la Septante

    Historical and Theological Lexicon of the Septuagint
    Il s’agit de fournir un nouvel outil de recherche dans l’approche de la première traduction en grec de la Bible, la Septante. Cette traduction remontant à l’Antiquité est un marqueur des conditions d’interculturalité régnant à cette époque.

    L’objectif du projet est la publication d’un nouvel outil pour la recherche sur la Septante, sur la Bible en général et sur la littérature hellénistique et chrétienne.
    Ce projet collectif et interdisciplinaire de grande ampleur a pour objet de créer un nouvel outil de recherche : un dictionnaire multivolume proposant, pour chaque mot ou groupe de mots de la Septante, un article de 2 à 10 pages (au total environ 500 articles). Ce dictionnaire reposera sur une recherche originale du plus haut niveau scientifique. Il comblera un manque important dans les domaines de la philologie ancienne et des sciences des religions. La Bible Hébraïque a joué un rôle important dans le développement de la culture européenne. Néanmoins, ses principes fondamentaux doivent être extraits de leur environnement national et linguistique originel pour devenir utilisables à plus large échelle. Ils ont également dû être rendus attractifs à des esprits qui ont évolué sous l'influence de la révolution scientifique et rationaliste apportée par les Grecs. La Septante est la première étape de ce processus d'appropriation culturelle. L'objectif du projet est de proposer une analyse du vocabulaire typique de la Septante. Pour chacun des mots ou des groupes de mots, un article sera écrit, qui précisera: 1) le contexte du mot en Grec classique et hellénistique: signification, usage, connotations; 2) sa présence et sa signification dans les ouvrages bibliques ; 3) les développements suivants du mot dans les écritures juives de la période hellénistique, dans le Nouveau Testament et la première littérature chrétienne. Comme le vocabulaire de la Septante sera replacé dans un plus large contexte, le dictionnaire intéressera non seulement les chercheurs du domaine biblique, mais aussi les érudits classiques, les linguistes, les historiens de la religion et des Pères de l'Eglise. Ainsi, le dictionnaire pourra combler une lacune importante.



  • NUMA Nouvelles architectures moléculaires et supramoléculaires basée sur l’U(V).

    Nouveaux agrégats d’uranium avec propriétés magnétiques et réactivité inusuelles
    Conception, synthèse , structure électronique, magnétisme et réactivité de composes mononucléaires et polynucléaires d’uranium pour le développement de matériaux fonctionnels d’actinides.

    Composés d’intérêt pour l’industrie nucléaire et le magnétisme moléculaire
    L’importance de l’industrie nucléaire dans le contexte énergétique actuel demande une meilleure compréhension de la spéciation et de propriétés redox des actinides dans les combustibles usagés et dans l’environnement. Mis à part son intérêt fondamental important, la compréhension de la liaison, structure et réactivité des actinides est aussi cruciale pour le développement de nouveaux combustibles plus efficaces, de nouvelles technologies de séparation dans le retraitement du combustible usagé et dans des nouvelles stratégies de dépollution et décorporation.
    Néanmoins, les composes contenant l’uranyle pentavalent restent rares et très peu est connu sur leur structure électronique et réactivité. L’objectif global de ce projet est de gagner une bonne compréhension de la chimie, structure électronique, liaison et réactivité de l’uranyle pentavalent in particulier et des actinides en général avec l’objectif à long terme d’optimiser les cycles du combustible nucléaires et de réduire les déchets. A part leur intérêt pour l’industrie nucléaire, les agrégats polymétalliques d’actinides attirent un intérêt croissant parce qu’ils pourraient trouver application dans la conception de molécules à relaxation magnétique lente connus sous le nom de molécules aimantes. Les propriétés spécifiques des actinides seront utilisées pour améliorer les propriétés de molécules aimants par rapport à celles dérivés des métaux de transition et lanthanides ouvrant la route à l’application potentielles dans le stockage d’information.



  • FUNGRAPH Fabrication et applications des dispositifs de graphène fonctionnalisés

    Fabrication et applications de dispositifs de graphène fonctionnalisés
    Ce projet vise à synthétiser des couches mono-atomiques carbonées (graphène), puis à le fonctionnaliser, en le nanostructurant ou en le décorant au moyen de molécules dipolaires. Nous voulons tirer parti des propriétés électroniques remarquables du graphène pour tester si de telles structures peuvent être utilisés pour des applications de détection de gaz.

    Vers un détecteur de gaz à base de couches de graphène
    Le graphène est un des matériaux les plus prometteurs, en vertu des ses propriétés de transport électrique, ses propriétés mécaniques et thermodynamiques. Un verrou industriel notable pour des applications à large échelle du graphène est la synthèse en grandes surfaces de ce matériau. La solution actuellement préférée est la déposition chimique sous vide en phase vapeur (CVD). Ce projet est une collaboration internationale avec un laboratoire Coréen ayant une expertise en synthèse CVD du graphène, et travaillant pour des applications de détection de molécules. Le partenaire français dispose des outils de nanofabrication et de connectique électrique pour le graphène. Il collabore étroitement avec le 2eme partenaire français, chimiste, dans l’étude de propriétés électriques de surfaces fonctionnalisées par des couches de molécules dipolaires. Nous voulons combiner les expertises des trois partenaires afin de créer des dispositifs à base des couches de graphène modifiées, chimiquement ou par structuration physique, afin d’améliorer l’accrochage des molécules à détecter. Nous voulons ensuite tester un changement de conduction électrique lors de l’exposition à de faibles concentrations moléculaires, dans l’espoir de réaliser des échantillons ayant une sensibilité remarquable.



  • NMR-X Cristallographie par RMN de protons

    Atomic Structures of Crystals by Nuclear Magnetic Resonance
    The ability to determine three-dimensional molecular structures from crystals by diffraction methods has transformed science over the past 50 years, leading to advanced pharmaceuticals or functional materials (polymers, glasses, catalysts…). However, if the system under investigation exists in the form of a powder the problem of structure elucidation is largely unsolved. We aim to provide a robust method of determining structures using solid-state nuclear magnetic resonance spectroscopy.

    Relating function to structure in complex materials
    Structure activity relationships are at the heart of modern chemical sciences. For example most rational drug design strategies used in the pharmaceutical industry take knowledge of the three dimensional structure of a target protein (Wüthrich, Nobel Prize 2002) and the interaction site of candidate drugs to iteratively design more and more active molecules (SAR by NMR, Fesik 1996). Similar methods are used to develop increasingly efficient homogeneous catalysts for industrially critical reactions such as metathesis (Charvin, Schrock, Grubbs, Nobel Prize 2005).

    However, when the sample is a solid, and especially if it is not crystalline, structure determination is difficult if not impossible, and rational design through structure-activity relationships is not possible. This is a major handicap to development of, for example, heterogeneous catalysis or complex materials science. We propose to remove this bottleneck by developing methods for structure determination of powdered solids using NMR spectroscopy. The results of this project will profoundly transform the potential for developing new chemistry in emerging fields.



Rechercher un projet ANR