L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • SOUMET Rôle du soufre dans le devenir des métaux d'intérêt économique dans les fluides géologiques

    Soufre et métaux dans les fluides géologiques: comment se forment les gisements métallifères ?
    Une grande partie des ressources économiques des métaux de base et stratégies sur Terre (e.g., Cu, Zn, Mo, Au, Pt, Sn) est formée par des fluides aqueux riches en sel, CO2 et soufre et qui circulent sous des hautes températures et pressions dans les profondeurs de notre planète. Bien que le soufre soit un constituant majeur de ces fluides, son impact sur la mobilisation, la distribution et la précipitation des métaux n’est pas encore bien compris et quantifié dans ces milieux.

    Comment étudier les fluides géologiques, chauds et sous pression, porteurs de soufre et de métaux dans les entrailles de notre planète et qui ne sont pas accessibles à l’observation directe ?
    Le but ultime de ce projet est de quantifier l’impact du soufre sur les transferts des métaux d’intérêt économique par les fluides géologiques. Ceci sera achevé en adressant les quatre objectifs suivants:
    1) Obtenir de nouvelles données sur les teneurs, le partage et les formes chimiques (spéciation) de certains métaux (Au, Cu, Mo, Pt) et du soufre dans des systèmes modèles eau-sel-CO2-soufre en laboratoire en conditions contrôlées, à l’aide de techniques expérimentales, analytiques et de spectroscopie in situ ;
    2) Etudier la chimie du soufre lui-même dans ces systèmes en mettant en œuvre, pour la première fois, de méthodes de spectroscopie in situ à haute température et pression ;
    3) Accéder à la structure moléculaire et aux propriétés physico-chimiques des majeurs solvants naturels (eau-CO2-sel) en couplant mesures spectroscopiques avec modélisations de chimie moléculaire ;
    4) Développer des outils analytiques originaux pour caractériser la composition et l’évolution des fluides naturels porteurs d’or et de métaux associés, en s’appuyant sur les avancées technologiques récentes dans la conception de lasers, la spectrométrie de masse à torche plasma, les sources synchrotron.



  • VINFLUSUP Synthèse de nouveaux composés fluorovinyliques par fluoration d’alcynes hétérosubstitués en milieu superacide

    Synthèse de composés fluorés en milieu superacide pour la chimie médicinale
    Les fluorooléfines substituées par des hétéroatomes, absentes de la littérature, sont une classe de composés dont la synthèse nécessite d’être explorée. Ce projet visait à développer des méthodes de synthèse permettant d’accéder à des fluorooléfines substituées par des fonctions azotées, oxygénées et soufrées, mimes potentiels d’urées, de carbamates et de thiocarbamates, éléments structuraux pouvant être utilisés dans la recherche de composés bioactifs inhibiteurs d’enzymes.

    - Nouvelles méthodes de synthèse de composés fluorés oléfiniques fonctionnels originaux, mimes potentiels de composés bioactifs
    Fort de ses propriétés singulières, l’atome de fluor est devenu un élément clé en chimie médicinale (25 % des médicaments et 50 % des produits utilisés en agrochimie contiennent du fluor). Une des stratégies émergentes dans ce domaine repose sur la substitution d’une fonction amide par un alcène fluoré, bioisostère stable, utilisé dans la conception d’inhibiteurs d’enzymes. Si la préparation de fluoroalcènes simples est aujourd’hui bien maitrisée, leurs analogues gem-substitués par des hétéroatomes, mimes potentiels de fonctions urées, carbamates ou thiocarbamates, n’ont pour ainsi dire jamais été étudiés, que ce soit au niveau synthétique ou pour leur utilisation en chimie médicinale. Dans ce contexte, l’objectif majeur de ce projet était de développer une nouvelle méthode générale d’hydrofluoration d’alcynes hétérosubstitués en milieu superacide pour la synthèse de composés fluorovinyliques gem-substitués par des hétéroatomes (a-fluoroenamines, a-fluoroénolethers, a-fluorothioénolethers) et de montrer que ces nouveaux systèmes peuvent être considérés comme des bioisostères fluorés d’urées de carbamates et de thiocarbamates à fort potentiel biologique et synthétique.



  • AREAL Étude des mécanismes moléculaires, cellulaires et physiologiques à la base de la mise en place des aires cérébrales et des circuits corticaux.

    Comment construire un cerveau
    Étude des mécanismes moléculaires, cellulaires et physiologiques à la base de la mise en place des aires cérébrales et des circuits corticaux chez la souris.

    Comprendre les mécanismes fondamentaux à la base du fonctionnement du cortex cérébral
    Le cortex des mammifères est organisé en domaines fonctionnels ou «aires« cérébrales. Chaque aire néocorticale est composée de six couches cellulaires, chacune constituée de sous-types neuronaux ayant des propriétés moléculaires et cellulaires qui leur sont propres. La division en aires et en couches se fait à partir d’un tissu initialement indifférencié, dans lequel l’expression de certains facteurs joue un rôle primordial dans l’organisation finale du cortex et de son fonctionnement. Le projet consiste à déchiffrer les mécanismes développementaux responsables de la mise en place des aires et des couches corticales et de leur circuiterie à l’intérieur du cortex.

    Nous cherchons à mettre en évidence l'importance de certaines molécules dans la différentiation des neurones en réseaux fonctionnels et interdépendants à l'aide de manipulations génétiques et moléculaires et en caractérisant les réseaux corticaux par des techniques sophistiquées. Cette approche interdisciplinaire nous aidera à élucider les mécanismes responsables de la spécificité des neurones et de leur maturation en fonction de l'aire. Enfin, nous caractérisons les propriétés structurales et dynamiques de la micro-circuiterie corticale dans nos modèles génétiques et manipulons les propriétés intrinsèques des neurones afin d'établir leur rôle éventuel dans cette mise en place. Ce projet aide donc à élucider la façon dont des facteurs génétiques participent à des processus adaptatifs vers la construction de circuits matures fonctionnels.



  • sensocode Rôle du cervelet dans le traitement d’informations sensorimotrices nécessaires au codage hippocampique et à la navigation

    Le cervelet influence le code spatial de l’hippocampe
    L’activité neuronale de certaines régions cérébrales sous-tend notre capacité à nous localiser et à trouver notre chemin au quotidien. Cette activité neuronale est sous influence des informations sensorielles perçues par le navigateur. A travers ses propriétés à intégrer ces informations sensorielles, le cervelet pourrait ainsi participer à la formation d’une représentation mentale fiable de l’environnement

    Elucider comment le cervelet, à travers ses propriétés à intégrer des informations sensorielles, participe à la formation d’une représentation mentale de l’environnement au niveau de l’hippocampe.
    La cognition spatiale requiert l’intégration de nombreuses informations sensorielles utilisées pour se localiser dans l’espace et se diriger vers un but. Le traitement multimodal de ces informations implique l’interaction fonctionnelle de nombreuses régions cérébrales permettant la formation d’une représentation cohérente de l’environnement. Des données récentes indiquent que le cervelet, une structure principalement impliquée dans le traitement des informations sensorielles, est impliqué dans la navigation. Cette contribution a été pendant longtemps négligée. Le but essentiel de ce projet est d’élucider comment le cervelet, à travers ses propriétés à intégrer les informations sensori-motrices, peux participer à la formation d’une représentation mentale de l’environnement au niveau de l’hippocampe. Pour cela nous avons démarré quatre axes de recherches complémentaires : (1) disséquer le rôle de la plasticité cérébelleuse dans le traitement des informations environnementales et du mouvement propre nécessaires à la représentation spatiale hippocampique. Pour cela nous souhaitions manipuler l’importance relative de ces indices lors de tâches de navigation spécifiques. (2) enregistrer l’activité électrophysiologique intracérébelleuse lors de tâches de navigation spatiale afin de déterminer comment l’intégration des informations sensori-motrices est altérée par la perte de plasticité du cervelet. (3) enregistrer l'activité du vestibulo-cervelet en combinaison avec des mesures inertielles des mouvements de la tête des animaux afin de déterminer comment des mouvements naturels sont codés par cette subdivision du cervelet (4) combiner des outils de traçage transynaptique, d’imagerie intrinsèque fonctionnelle et d’optogénétique pour identifier les régions du cervelet impliquées dans ce circuit et reliées au système hippocampique.



  • PRECCISION PREdiction et Contrôle Commande Intelligent par la Simulation et l’Optimisation Numérique

    PREdiction et Contrôle Commande Intelligent par la Simulation et l’Optimisation Numérique
    Le projet PRECCISION vise le développement d’outils et méthodes pour le pilotage optimal des bâtiments réhabilités. Ces outils, destinés aux bâtiments venant de subir une réhabilitation lourde, permettront d'analyser le comportement du bâtiment et en contrôler le fonctionnement, soit par une action directe sur les systèmes à configuration variable soit en fournissant de l’information ciblée à l’occupant ou au gestionnaire.

    Objectifs principaux
    Plus la conception vise la basse consommation, plus les interactions et les effets de couplage entre le bâtiment, son environnement et ses usages ont un impact sur les performances énergétiques réelles. Celles-ci dépendent fortement de la manière avec laquelle le bâtiment est utilisé et géré alors qu’il devient difficile de définir intuitivement un mode de fonctionnement optimal. Pour assurer à tout instant le meilleur confort possible tout en évitant de dégrader les performances, le bâtiment doit s’adapter en continu aux usages et conditions environnementales changeantes tout en anticipant l’évolution de son état futur et de différents facteurs tels que les conditions météorologiques, les tarifs ou le contenu CO2 de l'énergie.

    Le projet PRECCISION vise le développement d’outils et méthodes pour le pilotage optimal des bâtiments réhabilités pour répondre à ce besoin. Ces outils, destinés aux bâtiments venant de subir une réhabilitation lourde, permettront d'analyser le comportement du bâtiment et en contrôler le fonctionnement, soit par une action directe sur les systèmes à configuration variable soit en fournissant de l’information ciblée à l’occupant ou au gestionnaire. Le pilotage optimal reposera sur des mesures recueillies in situ, sur des algorithmes de calibrage temps réel de modèles (observateurs d’état), des algorithmes de contrôle auto-adaptatif, des actionneurs pour les systèmes pilotés à distance et une interface homme-machine pour le retour d’information à l’usager.

    Pour atteindre ces objectifs, les travaux devront lever certains verrous scientifiques et techniques liés à la prise en compte de la variabilité des sollicitations et des usages, au calibrage de modèles, à l’interopérabilité entre outils et à la problématique du calcul en temps réel.



  • TERDOUEST Terrassements Durables - Ouvrages en sols traités

    Maîtriser la technique du traitement pour un réemploi optimum des sols en terrassement
    Les enjeux dans les travaux à venir, tant en France qu’à l’international, sont de proposer aux maîtres d’ouvrages des techniques de traitement des sols maîtrisées afin de réduire les déchets et diminuer les coûts des terrassements. Le projet TerDOUEST a permis d’aborder de nouveaux aspects et de revisiter les principes connus dans les guides en vigueur au moment du projet.

    Comprendre les phénomènes d’amélioration des matériaux par traitement
    Malgré une pratique de chantier maîtrisée depuis de nombreuses années, le traitement des sols par la chaux ou les liants hydrauliques porte en soi un caractère aléatoire lié à une méconnaissance des mécanismes de déclenchement de la prise hydraulique et au fait qu’à dosage identique les matériaux naturels traités peuvent atteindre des performances mécaniques très variables, quelque fois pas de performances, ou pire, être à l’origine de pathologies de type gonflements. Ce caractère aléatoire est générateur de risques pour un maître d’ouvrage, risque qui se caractérise par des surcoûts et/ou des retards dans la livraison des ouvrages.
    Le projet TerDOUEST avait pour vocation la compréhension des mécanismes d’amélioration d’un sol de faibles caractéristiques, grâce à l’incorporation de chaux ou de liants hydrauliques. Les enjeux sont de pouvoir réduire la part d’aléatoire dans les mécanismes en identifiant par exemple : le rôle des minéraux dans le sol, l’influence des modes de préparation, les mécanismes du déclenchement de la prise… Le projet a également abordé la question de la durabilité (rôle des infiltrations d’eau sur les performances d’un matériau traité) ainsi que les critères d’acceptation environnementale. Les résultats obtenus permettent de réduire ou tout au moins d’évaluer la part de risque.



  • BARBEC Rôle des interactions morphologiques dans la dynamique globale des systèmes de plages sableuses à barre(s) dominées par l’action de la houle

    Rôle des interactions morphologiques dans la dynamique globale des systèmes de plages sableuses à barre(s) dominées par l’action de la houle
    Explorer et comprendre la dynamique composite des plages sableuses dominées par l’action de la houle en s’attachant à identifier le rôle des rétroactions morphologiques entre les différents éléments du système plage

    Mieux comprendre la dynamique d’un des environnements côtiers à la fois les plus complexes et les plus attractifs
    Parmi tous les environnements côtiers, les côtes sableuses sont de nos jours l’une des zones les plus attractives, générant des revenus importants du tourisme et des milliers d’emplois. C’est également un environnement permettant la pratique de nombreuses activités récréatives. Des plages sableuses larges, peu dangereuses et peu soumises à l’érosion et à la submersion sont ainsi un atout majeur en termes d’activité économique et récréative. Malgré cela, de tous les environnements littoraux, les littoraux sableux dominés par l’action de la houle sont les plus dynamiques, les plus complexes, les moins bien compris et donc les moins prédictibles

    L’objectif général de ce projet est de comprendre la dynamique des plages sableuses dominées par l’action de la houle qui sont l’environnement côtier le plus énergétique, dynamique et vulnérable. Les plages sableuses dominées par l’action de la houle sont caractérisées par la présence de structures sédimentaires qui couvrent une vaste gamme d’échelles temporelles et spatiales. Globalement, la communauté scientifique internationale avait systématiquement étudié chaque entité morphologique (ou corps sableux) du système plage (motifs géologiques plus au large, barre(s) sableuse(s), haut de plage) de manière indépendante. Notre groupe de recherche suggérait plutôt que le comportement individuel d’une entité morphologique du système plage contraste avec son comportement lorsque l’on considère le système entier interconnecté, suggérant que l’étude isolée d’un corps sableux peut aboutir à une analyse erronée de sa dynamique et une mauvaise compréhension des données de terrain.

    Dans BARBEC, nous chercherons à explorer et comprendre la dynamique composite des plages sableuses dominées par l’action de la houle en s’attachant à identifier le rôle des rétroactions morphologiques entre les différents éléments du système plage et à expliquer des comportements observés jusqu’alors incompris



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités