L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 16.06.2017)

Appel générique 2017 : évaluation des propositions détaillées

  • La phase d'évaluation des propositions par les experts extérieurs et la phase de droit de réponse aux experts sont closes depuis la fin mai
  • Depuis début juin, les 41 comités d'évaluation scientifiques se réunissent afin de débattre des projets et déterminer collégialement un classement des propositions.
  • Les résultats pour les projets soumis aux instruments PRC / PRCE / JCJC seront connus à partir de mi-juillet
     
  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape
     
  • Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

27/06 17:53 - AMORAD est soutenu par l'action "Recherche en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection" @CGI_PIAvenirhttps://t.co/whKRLZEkcA

27/06 17:47 - Pour en savoir + sur le projet FRUGAL Les figures rurales de l'urbain généralisé au filtre des mobilités durables… https://t.co/wzOqOl8FNF

27/06 17:27 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel @NORFACE_eranet Dynamiques de l’inégalité à travers le parcours de vie https://t.co/f1ktx5chdZ

  • ASGGRS Études des profils spectraux d’absorption de gaz à effet de serre en vue de leur télédétection

    Profils spectraux d’absorption de gaz à effet de serre pour leur télédétection.
    Malgré des progrès importants, les modèles de formes de raies restent la limitation principale pour la télédétection précise des gaz à effet de serre. Leur précision reste insuffisante pour la détection des sources et puits de ces gaz, posant la question du succès de certaines mesures satellitaires.

    Nouveaux outils spectroscopiques pour la télédétection des gaz à effet de serre.
    Le réchauffement climatique est un problème environnemental crucial pour notre planète. Une connaissance précise de la distribution des gaz à effet de serre dans l'atmosphère terrestre est de première importance pour des prédictions fiables de l'évolution du climat. Celle ci requière la quantification des sources et des puits de ces gaz ainsi que leur distribution spatio-temporelle à grande résolution et précision afin de séparer les variations naturelles des contributions humaines. Le but de ce projet est de fournir des outils spectroscopiques améliorés pour soutenir les recherches dévouées aux questions du réchauffement climatique en réduisant les incertitudes actuelles sur les formes de raies utilisés par télédétection. Cela devrait conduire à de nouveaux modèles (et logiciels) physiquement fondés et devrait permettre de comprendre les mécanismes influant sur les formes de raies, et ainsi ouvrir la voie à des prédictions fiables de leur contributions dans les spectres atmosphériques



  • ARREPRESS Bases moléculaires et impact physiologique de la répression des gènes par les récepteurs de l'acide rétinoïque

    L’importance de la répression des gènes par les récepteurs de l’acide rétinoïque.
    Le rôle de la répression des gènes sur le développement de l’organisme est peu connu. Le projet ARREPRESS propose d’identifier les gènes réprimés par les récepteurs de l’acide rétinoïque et le rôle de cette répression dans le développement de l’organisme.

    Identification et rôle des gènes réprimés par les récepteurs de l’acide rétinoïque.
    Les récepteurs de l’acide rétinoïque sont des protéines qui contrôlent l’expression de gènes spécifiques dans les noyaux des cellules de l’organisme. Ainsi ces récepteurs sont des facteurs de transcription appartenant à la grande famille des récepteurs nucléaires et agissent en ciblant des complexes protéiques enzymatiques de modification de la chromatine au niveau de gènes cibles.
    Si l’activation de l’expression des gènes par ces protéines est bien connue, la répression, c’est-à-dire la non-expression des gènes, l’est beaucoup moins, notamment en termes de rôle dans le développement de l’organisme ou de maladies.
    Les objectifs du projet ARREPRESS sont d’accroître nos connaissances relatives aux mécanismes de la répression régulés par les récepteurs de l’acide rétinoïque et de proposer des outils biologiques qui permettront de démontrer que cette répression contribue à différents processus biologiques. Plus spécifiquement, le projet ARREPRESS propose (i) d’élucider les mécanismes moléculaires contrôlant les fonctions de répresseur des récepteurs de l’acide rétinoïque non liés à un ligand régulateur ; (ii) de comprendre le rôle de la répression contrôlée par les récepteurs de l’acide rétinoïque liés à des ligands ; (iii) d’évaluer la signification physiologique de la répression des gènes contrôlée par les récepteurs de l’acide rétinoïque à partir de la création de cellules modifiées génétiquement et de modèles animaux.



  • INDURA Inégalités durables, protection sociale et redistribution

    La dynamique des inégalités sociales inscrite dans des structures et des durées longues
    Trois dimensions caractérisent cette dynamique structurale :
    - les transformations longues du rapport au capital économique
    - les transformations du rapport salarial et le poids de la finance sur le marché du travail
    - l’émergence d’une logique de formation internationale des inégalités qui affaiblit les systèmes de protection sociale.

    Penser des inégalités durables et inscrites dans les structures sociales plutôt que des inégalités conjoncturelles ou liées à des inégalités individuelles.
    - Premier objectif, trouver les instruments permettant d’analyser la question de la durée et de la mesure, de la description, de la caractérisation, et de l’articulation de formes de durables d’inégalités tant dans l’ordre économique que dans d’autres sphères d’activité sociale et, en particulier, dans la formation et l’éducation, dans la santé et l’espérance de vie, dans la capacité à prendre part à la vie publique et à constituer des groupes et des intérêts politiques. Parler « d’inégalités durables », pour reprendre l’expression de Charles Tilly, c’est à la fois en proposer la morphologie et mettre en évidence les conditions qui en garantissent la persistance.
    - Deuxième objectif, reconnaitre et à caractériser l’existence de systèmes sociaux différents et durables dans une conception de type « variétés des capitalismes ». D’une certaine façon, les inégalités économiques qui servent le plus souvent à caractériser l’inégalité au sein d’un pays ou d’un groupe social, comme les inégalités de revenu, sont un symptôme, une manifestation particulière et « visible » d’inégalités de positions sociales et d’accès à des positions sociales multidimensionnelles qui sont définies de manière spécifique à la fois chacune et dans leur articulation. L’analyse comparatiste vise alors à reconnaître ces différences structurales entre des sociétés d’époque ou de localisation différentes, à chercher des structures communes, à montrer les différentes formes d’interférences qui peuvent exister entre elles dans la durée; interférences qui peuvent prendre la forme d’échanges économiques, de mouvements de population, d’emprunts organisationnels ou institutionnels choisis ou forcés (comme dans le cas de la colonisation), qui peuvent encore tenir à l’existence d’institutions « méta-locales », à l’existence d’un Etat national vis-à-vis de logiques régionales ou d’institutions transnationales vis-à-vis des Etats nations.



  • RhythmDev Développement embryonnaire des réseux rhythmogènes moteurs

    Mise en place anatomique et fonctionnelle des commandes nerveuses des activités rythmiques au cours du développement embryonnaire.
    Le projet RhythmDev s'intéresse à l'étude au cours des phases finales du développement embryonnaire des bases neurobiologiques du développement des réseaux neuronaux qui contrôlent des comportements rythmiques tels que la locomotion et la respiration.

    Améliorer les connaissances sur le développement prénatal des réseaux de neurones générateurs de rythme impliqués dans des fonctions physiologiques importantes.
    Les objectifs principaux du projet sont de mieux connaître les processus développementaux qui sous-tendent la mise en place fonctionnelle de groupes de neurones qui génèrent et contrôlent des activités motrices rythmiques organisées telles que la locomotion et la respiration. En nous intéressant plus particulièrement à la période prénatale nous focalisons notre recherche sur une partie critique du développement au cours de laquelle tout dysfonctionnement pourra avoir de graves conséquences à la naissance. Ainsi, dans un contexte pathologique, nos résultats devraient permettre une meilleure appréhension des conséquences sur le fonctionnement des circuits neuronaux et les activités physiologiques qu’ils contrôlent. Ainsi, de par notre collaboration avec un service clinique et en se basant sur notre recherche fondamentale, nous devrions pouvoir participer à l'amélioration de diagnostique et de prise en charge des anomalies précoces du développement des réseaux moteurs chez l'enfant.



  • UshortNT Nanotubes de carbone ultra-courts : des nano-marqueurs proche-infrarouges pour le suivi de biomolécules dans des tissus vivants du cerveau.

    Des nano-sondes optiques pour l’étude des molécules dans des tissus vivants du cerveau.
    Il s’agira de réaliser pour la première fois la détection par microscopie optique et le suivi de molécules individuelles dans des tissus de cerveau vivants épais à l’aide de nanotubes de carbone ultracourts. Cette nouvelle approche pourra donc être transposée à de nombreuses questions biologiques.

    Détection de molécules individuelles dans des échantillons neuronaux épais.
    Ces dernières années, l'observation de molécules individuelles a révolutionné´ la microscopie optique. Ce domaine est promis à jouer un rôle décisif dans la compréhension de la biologie à l'échelle nanométrique. La microscopie de molécules individuelles souffre pourtant de limitations sérieuses qui interdisent actuellement de détecter des molécules individuelles dans des échantillons épais vivants en raison de l’importance de l’autofluorescence cellulaire dans le domaine visible. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer de petits nanomarqueurs ayant des réponses optiques dans le proche infrarouge où l’interaction de la lumière avec la matière vivante est minimale. Nous proposons dans ce projet de réaliser de tels nanomarqueurs à l’aide de nanotubes de carbone.
    Nous avons montré ces dernières années qu’une application importante de la microscopie de molécules unique concerne l’étude du trafic des récepteurs de neurotransmetteurs entre sous-compartiments cellulaires. Ce trafic joue un rôle déterminant dans la physiologie neuronale, et plus particulièrement pour la plasticité´ synaptique. Or, souffrant des limitations évoquées plus haut, les approches actuelles sont inappropriées pour étudier les molécules dans des échantillons épais. Or, la dynamique des récepteurs dans des réseaux de neurones intacts (comme des tranches de cerveaux) reste à ce jour pratiquement inconnue. La retombée biologique principale de ce projet concernera donc la neurobiologie, mais plus généralement, il s’agira de réaliser pour la première fois la détection et le suivi de molécules individuelles dans des tissus vivants épais à l’aide de nanotubes de carbone ultracourts. Cette nouvelle approche pourra donc être transposée à de nombreuses questions biologiques.



  • CereDySTim Stimulations du cervelet pour le traitement de la maladie de Parkinson et des dyskinesies

    Stimulations du cervelet pour le traitement de la maladie de Parkinson et des dyskinésies
    Nous souhaitons étudier le rôle du cervelet dans la maladie de Parkinson et dans les dyskinésies tardives associées afin de mieux comprendre comment cette région contribue au développement de ces maladies, et comment des stimulations de cette région pourraient aider à améliorer les symptômes.

    Rôle du cervelet dans la maladie de Parkinson et les dyskinésies tardives associées
    La Levodopa est actuellement la meilleure thérapie pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Cette drogue est un précurseur de la dopamine et son administration permet de compenser les déficits dopaminergiques observés dans la maladie. En effet, elle améliore de façon significative les symptômes moteurs (principalement la bradykinésie et la rigidité) qui sont directement corrélés au déficit cérébral en dopamine. Cependant, après 2 ans de traitement à la Levodopa, un tiers des patients développe à divers degrés des complications motrices sévères telles que les dyskinésies, et jusqu’à 50% des patients en souffrent dans les 5 années qui suivent le début du traitement. Des traitements complémentaires doivent donc être introduits à cette étape de la maladie. De façon très intéressante, des stimulations transcrâniennes répétées du cortex cérébelleux ont récemment été proposées pour la réduction à long terme des dyskinésies dues à la Levodopa, sans en réduire ses effets bénéfiques.
    Mon projet est centré sur l'étude du rôle du cervelet dans la maladie de Parkinson et sur l’exploration du potentiel thérapeutique des stimulations répétitives cérébelleuses pour le traitement des dyskinésies induites par la Levodopa. Mes questions spécifiques sont:
    ? La stimulation du cervelet affecte-t-elle les dyskinésies induites par la Levodopa ?
    ? Le cervelet participe-t-il aux activités neuronales pathologiques dans la maladie de Parkinson ?



  • PHEROMOD Phéromones et modulation du comportement chez l’insecte

    Les phéromones modulent les processus cognitifs
    Les phéromones sont des signaux chimiques induisant des réponses comportementales/physiologiques chez des congénères. Elles sont cruciales pour la régulation des interactions sociales. Au-delà de cette fonction, certaines phéromones jouent un rôle de modulateurs de processus cognitifs, en facilitant/inhibant l’apprentissage et la mémoire. Cette modulation correspond à un nouvel effet puisque les comportements affectés diffèrent de ceux identifiés auparavant comme cibles de l’action phéromonale.

    L'objectif est d’étudier l'effet modulateur de phéromones chez trois insectes avec un intérêt écologique/économique important: l'abeille, la fourmi et le papillon de nuit.
    Une phéromone, en tant que modulateur, affecte l’intensité ou la probabilité d’un comportement dépendant de l’expérience. Les phéromones fourniraient une information contextuelle déterminant le caractère pertinent ou non d’apprentissages dans les contextes qu’elles signalent.

    La question suivante est si l’effet modulateur sur l’apprentissage est propre aux phéromones ou peut être également induit par n’importe quelle odeur ayant acquis une valence particulière (appétitive ou aversive) par un apprentissage préalable.

    Nous allons déterminer si des odeurs initialement neutres mais devenues appétitives ou aversives par apprentissage modulent l’apprentissage de manière similaire aux phéromones.

    Nous étudierons aussi les mécanismes de la modulation phéromonale en nous intéressant aux réseaux octopaminergiques et dopaminergiques qui, chez de nombreux insectes, signalent des situations appétitifs et aversifs,
    respectivement.

    Puisque le codage neuronal des odeurs change après leur association avec une récompense ou une punition dans les centres olfactifs du cerveau de l’insecte, nous analyserons si l’exposition à une phéromone peut modifier également ce codage, chez les trois espèces étudiées.



  • RepliCare Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication

    Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication
    Caractérisation des mécanismes qui limitent l’instabilité génétique chez les eucaryotes en contrôlant l’activation séquentielle des origines et la stabilité des fourches de réplication

    Vers une meilleure compréhension du stress réplicatif comme cause d’instabilité génétique
    Les défauts de réplication représentent une source majeure d’instabilité génétique, à l’origine de plusieurs pathologies humaines comme le cancer. Ce projet vise à mieux comprendre comment les cellules contrôlent l’activation des origines et stabilisent les fourches de réplication en conditions de croissance normales afin d’éviter l’instabilité génétique induite par le stress réplicatif


    Dans le cadre de ce projet de recherche, nous allons déterminer comment les mécanismes de surveillance du génome (checkpoints) et de modification de la chromatine (histones déacétylases) coopèrent afin d’assurer l’exécution correcte des programmes de réplication chez la levure S. cerevisiae. Nous aborderons notamment les points suivants :
    Tâche 1 : Nous déterminerons si les mécanismes de surveillance de la réplication sont activés dans des conditions normales de croissance et si ils contrôlent le programme temporel de réplication..
    Tâche 2 : Nous étudierons l’effet de ces mécanismes de surveillance sur la progression des fourches de réplication.
    Tâche 3 : Nous analyserons les profils de réplication d’une collection de mutants de levure afin d’identifier les facteurs de modification de la chromatine impliqués dans la mise en place du programme temporel de réplication.
    Tâche 4 : Nous caractériserons de nouveaux mécanismes de protection des fourches de réplication impliquant des protéines de la famille SMC, telles que les cohésines et Rad50.



  • AREAL Étude des mécanismes moléculaires, cellulaires et physiologiques à la base de la mise en place des aires cérébrales et des circuits corticaux.

    Comment construire un cerveau
    Étude des mécanismes moléculaires, cellulaires et physiologiques à la base de la mise en place des aires cérébrales et des circuits corticaux chez la souris.

    Comprendre les mécanismes fondamentaux à la base du fonctionnement du cortex cérébral
    Le cortex des mammifères est organisé en domaines fonctionnels ou «aires« cérébrales. Chaque aire néocorticale est composée de six couches cellulaires, chacune constituée de sous-types neuronaux ayant des propriétés moléculaires et cellulaires qui leur sont propres. La division en aires et en couches se fait à partir d’un tissu initialement indifférencié, dans lequel l’expression de certains facteurs joue un rôle primordial dans l’organisation finale du cortex et de son fonctionnement. Le projet consiste à déchiffrer les mécanismes développementaux responsables de la mise en place des aires et des couches corticales et de leur circuiterie à l’intérieur du cortex.

    Nous cherchons à mettre en évidence l'importance de certaines molécules dans la différentiation des neurones en réseaux fonctionnels et interdépendants à l'aide de manipulations génétiques et moléculaires et en caractérisant les réseaux corticaux par des techniques sophistiquées. Cette approche interdisciplinaire nous aidera à élucider les mécanismes responsables de la spécificité des neurones et de leur maturation en fonction de l'aire. Enfin, nous caractérisons les propriétés structurales et dynamiques de la micro-circuiterie corticale dans nos modèles génétiques et manipulons les propriétés intrinsèques des neurones afin d'établir leur rôle éventuel dans cette mise en place. Ce projet aide donc à élucider la façon dont des facteurs génétiques participent à des processus adaptatifs vers la construction de circuits matures fonctionnels.



  • ADONIS Role des récepteurs de l'adénosine dans la stabilisation des synapses

    Découverte d’un mécanisme de stabilisation des synapses naissantes
    Au cours du développement du système nerveux, seules les synapses actives sont rapidement stabilisées. Ce projet a pour but d’identifier et de caractériser en détail un nouveau mécanisme de stabilisation des synapses impliquant les signalisations médiées par l’ATP et son produit de dégradation l’adénosine.

    Mécanismes de stabilisation des synapses naissantes et effets délétères de la caféine
    Le processus de stabilisation/élimination des synapses est un processus clef du développement du cerveau. Bien que la stabilisation/retrait des synapses actives/inactives soit bien établi(e), les mécanismes concernés sont encore mal compris. Ce projet tend à identifier un tel mécanisme. L'adénosine, un produit de dégradation de l'ATP contrôle positivement ou négativement le relargage synaptique de neurotransmetteurs via l’activation respective des récepteurs de type A1 et A2. Si le rôle de ces récepteurs est relativement bien connu chez l’adulte, leur fonction dans le cerveau en développement reste peu explorée. Nous avons découvert que le récepteur A2A semble contrôler la stabilité des synapses naissantes. Cela nous a amené à proposer que les récepteurs A2A postsynaptiques agissent pendant le développement comme des détecteurs de l’activité présynaptique. Une libération d’ATP ou d’adénosine d’origine présynaptique et/ou gliale activerait les récepteurs A2As postsynaptiques. Les voies de signalisation ainsi activées par les récepteurs A2As stabiliseraient les synapses nouvellement formées. Un défaut d’activation des récepteurs A2As entrainerait la dislocation de la synapse après une période critique. Autrement dit, une fonction des récepteurs A2As postsynaptiques transitoires serait de signaler à l’élément postsynaptique que l’élément présynaptique est actif, et qu’il convient de maintenir la synapse. Les tâches d’ADONIS ont pour but de valider cette hypothèse. La découverte de nouveaux mécanismes de stabilisation synaptique devraient ouvrir la voie à l’élaboration de nouvelles stratégies thérapeutiques pour gérer certains troubles développementaux du cerveau et apporter une explication aux effets délétères sur le développement du cerveau d’une exposition à la caféine (un antagoniste naturel des récepteurs A2As) pendant la période de gestation et de lactation.



Rechercher un projet ANR