L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english
  • Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

    • Appel de la 1ère étape clos
       
    • Résultats de la 1ère étape et ouverture du site de soumission des propositions détaillées de la 2e étape : Février 2018

Nous suivre

  • SURICATE SUrveillance de Réseaux et d'InfrastruCtures (transport et énergie), de milieux, par des systèmes AéroporTés Endurants

    SURICATE
    SUrveillance de Réseaux et d'InfrastruCtures (transport et énergie), de milieux, par des systèmes AéroporTés Endurants

    Objectifs de SURICATE
    L’objectif du projet est d’analyser l’emploi de systèmes de drones pour des applications civiles, et plus particulièrement pour:
    • La surveillance et l’inspection des voies ferrées au profit de missions de maintenance mais aussi de lutte contre des actes de malveillance ou de vols de câbles.
    • La surveillance et l’inspection des lignes électriques HT ou THT (Haute Tension ou Très Haute Tension)

    L’utilisation de systèmes de drones sur un marché civil nécessite de disposer de solutions techniquement réalisables, rentables, efficaces et offrant une alternative opérationnelle et financière plus intéressante que les moyens classiques utilisés actuellement. Pour répondre à ces besoins, plusieurs thèmes seront explorés au cours du projet Suricate, notamment :
    • Chaîne de mission : type de senseurs, algorithmes de détection et de tracking d’objets d’intérêt, compression vidéo
    • Moyens de communication LOS et BLOS (Satcom), en utilisant des bandes de fréquence civiles pour des largeurs de bandes de type medium.
    • Contraintes d’intégration dans l’espace aérien civil

    L’objectif final du projet est de proposer une roadmap (avec des horizons court/moyen/long termes) pour l’emploi de systèmes de drones endurants pour des applications civiles, intégrant les aspects techniques, financiers, et réglementation.



  • UNILVERSAL Utilisation de complexes de ligands Non-Innocents comme alternatives aux métaux nobles

    Fer, Cuivre et ligands non-innocents: une alternative catalytique durable aux métaux nobles
    Dans un contexte de forte demande de procédés chimiques durables et respectueux de l’environnement, ce projet vise à l’utilisation en catalyse de métaux plus abondants, moins coûteux et présentant une faible toxicité.

    Vers une catalyse durable et éco-compatible
    Les enjeux actuels de la chimie gravitent autour de la réduction des déchets toxiques pour l’environnement. Dans cette perspective, la chimie de synthèse fait souvent figure de mauvais élève. Les procédés catalytiques, reposant sur l’utilisation d’une très faible quantité d’une molécule (catalyseur) capable de rendre les réactions chimiques plus efficaces et générant moins de déchets, peuvent et doivent apporter des réponses innovantes aux défis synthétiques actuels. Parmi les catalyseurs les plus utilisés dans des applications industrielles, ceux à base de métaux dits nobles tels que le Palladium, Rhodium, Iridium et Platine se taillent la part du lion. Cependant, ces métaux sont coûteux, parfois toxiques et leurs ressources limitées. Ainsi, dans le contexte des fortes préoccupations environnementales actuelles, les chimistes se tournent vers les métaux non nobles –dont les plus connus sont le Fer et le Cuivre– imitant par là-même la Nature qui utilise déjà ces métaux dans ses propres systèmes catalytiques, les métalloenzymes. En dépit d’une chimie déjà bien développée, les complexes de Fer et de Cuivre ne peuvent pourtant, de par leur nature électronique, prétendre à des applications aussi larges que celles des complexes de métaux nobles. Une solution à cette limitation réside dans l’utilisation de molécules, appelées ligands non-innocents, capables de réaliser des tours de «passe-passe« électroniques et permettant ainsi à ces métaux d’effectuer des opérations jusqu’alors réservées aux métaux nobles. Ce projet a pour but de développer l’utilisation des ligands non-innocents dans des processus catalytiques et de positionner le Fer et le Cuivre comme alternatives efficaces à l’hégémonie des métaux nobles.



  • OLIGOSENSOR Etude de l’évolution de la connectivité GABAergique des précurseurs d’oligodendrocytes et de la myélinisation en fonction de l'expérience sensorielle dans le cortex somatosensoriel

    Rôle de synapses uniques dans le cerveau
    Ce projet vise à élucider le rôle des synapses entre neurones et progéniteurs d'oligodendrocytes. Nous allons nous concentrer sur l'analyse des synapses formées entre les interneurones GABAergiques et les progéniteurs d'oligodendrocytes du cortex somatosensoriel au cours du développement et en conditions pathologiques. Ce travail peut avoir des implications importantes dans les maladies neuro-développementales, en particulier celles liées à des altérations de la myéline.

    Impact des synapses formées entre interneurones GABAergiques et progéniteurs gliales dans le contrôle de la myélinisation du cerveau en développement
    Les synapses du cerveau ne sont plus considérées comme une caractéristique exclusive des neurones. En effet, les précurseurs d'oligodendrocytes (OPC), une source majeure d'oligodendrocytes myélinisants au cours du développement du cerveau et chez l'adulte, reçoivent des connexions synaptiques neuronales dans le système nerveux central. Toutefois, le rôle de cette connectivité synaptique entre neurone et OPC reste inconnu. L'objectif principal de ce projet est de déterminer si la connectivité GABAergique des OPC a un impact sur leur différenciation en oligodendrocytes et sur la myélinisation au cours du développement postnatal du cortex somatosensoriel. Le projet OLIGOSENSOR vise à clarifier trois aspects distincts de ces synapses : 1) identifier les sous-types interneurones qui sont connectés aux OPCs et donc, pourraient contrôler leur développement; 2) examiner le rôle des synapses GABAergiques des OPCs dans le contrôle de leur prolifération, leur différenciation et la myélinisation; et 3) déterminer les fonctions de la connectivité entre interneurones et OPC dans des conditions pathologiques, après une lésion de démyélinisation.



  • iow Formes de la servitude dans l'Océan Indien: origines, structure et transformations.

    IOW
    Formes de l’asservissement dans l’Océan Indien : origines, structures et transformations.

    Ce projet étudie les relations entre les formes historiques et contemporaines de la servitude et du trafic d'êtres humains dans l'IOW (Indian Ocean Worlds, de la Chine jusqu'à l'Afrique orientale), dans leur contexte socio-économique, institutionnel et environnemental

    histoire de la servitude vs la lutte contre la servitude
    On estime actuellement qu'environ 27 millions de personnes vivent dans des conditions de servitude et dépendance extrême, la plupart dans le Monde de l'Océan Indien (IOW) une vaste région s'étendant de l'Afrique orientale, au proche orient, à l'Asie du sud et du Sud est jusqu'à la Chine. Comme les droits de l'homme sont la base de la démocratie, la perpétuation de la servitude dans l'IOW et sur une si vaste échelle pose un problème de stabilité économique et politique aussi bien dans cette région qu'à l'échelle globale.
    A partir de là, nous souhaitons:
    - clarifier les relations complexes et incertaines, dans le passé comme de nos jours, entre les facteurs politiques, économiques, sociaux et environnementaux, d'une part, les formes de la servitude et le trafic d'êtres humains, d'autres part.
    - avancer de nouveaux paradigmes interprétatifs de l'IOW dans son histoire et dynamiques actuelles.
    -contribuer à l'avancement des recherches sur la servitude dans d'autres régions du monde.
    -propulser la servitude dans l'IOW à l'avant des débats internationaux, aussi bien en histoire que dans les politiques publiques.
    - disséminer nos résultats et par là même contribuer à une meilleure compréhension des causes et des caractéristiques de la servitude actuelle dans l'IOW
    -aider les institutions et organisations locales et internationales à adopter les décisions les plus appropriées.



  • HIGGSAUTOMATOR Outils de calculs automatisés pour le Higgs dans des modèles génériques

    HiggsAutomator
    Outils de calculs automatisés pour le Higgs dans des modèles génériques

    Automatisation du calcul des proprietés du boson de Higgs dans les modèles génériques
    Même s'il existe plusieurs indications indirectes pour la physique au delà du modèle standard, la comprehension de l’origine et la stabilité de l'échelle d’énergie electrofaible représente un défi au vu des contraintes actuelles sur toutes nouvelles particules qui coupleraient de façon significative au boson de Higgs. Le but de ce projet est de développer des outils puissants et simples d’emploi pour rapidement analyser les implications pour le secteur du Higgs dans une variété
    de modèles pour la nouvelle physique, en particulier par le calcul de la masse du Higgs, en combinaison avec ses taux de production et de désintégration et les comparant aux (nouvelles) données expérimentales. On peut ainsi utiliser ces quantités pour déterminer la viabilité de n'importe quel nouveau modèle de cette nouvelle physique. En pratique, nous allons faire des calculs et les implémenter dans des programmes générateurs de codes de calcul utilisables comme interfaces avec d’autres programmes existant, et qui permettront le calcul dans les nouveaux modèles des propriétés du
    Higgs : masse, taux de production et de désintégration. Ça nous permettra de donner rapidement des réponses quantitatives aux questions comme : est-ce qu'on dois toujours chercher telles ou telles particules, et en particulier, des superparticules au LHC ?



  • CYANOPROTECT L’Orange Carotenoid Protein : une protéine photoactive impliquée dans la photoprotection chez les cyanobactéries

    Une protéine photoactive impliquée dans la photoprotection chez les cyanobactéries.
    CYANOPROTECT: Étude sur le photocycle et le mécanisme d’action de l’Orange Carotenoid Protein, qui est une protéine photoactive attachant une molécule de caroténoïde et qui est impliquée dans un mécanisme de photoprotection chez les cyanobactéries.

    Objectifs de CYANOPROTECT
    L’ambition de ce projet est de créer un réseau multi-disciplinaire et international de laboratoires de tout premier rang mondial capable de résoudre le mécanisme de photoprotection chez les cyanobactéries, d’élucider le photocycle d’une nouvelle protéine photoactive et de comprendre plus profondément le rôle de la protéine dans les caractéristiques spectrales des caroténoïdes.
    En présence d’un excès de lumière, pour éviter les lésions photo-oxydatives, les organismes photosynthétiques dissipent une part de l’énergie qu’ils collectent sous forme de chaleur. Ce processus a été étudié en détail chez les plantes, mais est encore largement mal connu chez les cyanobactéries. Il n’a en effet été découvert que très récemment et son mécanisme doit être élucidé. Les éléments clé de ce mécanisme sont : le phycobilisome (l’antenne cyanobactérienne) ; l’OCP, une protéine photoactive avec un photocycle inconnu, qui attache une molécule de carotenoïde, qui est le détecteur de la forte lumière et l’inducteur de la dissipation thermale de l’énergie et la FRP, une protéine nécessaire pour diminuer la dissipation thermale. Nos principaux objectifs sont d’élucider 1) les composants du phycobilisome impliqués dans la photoprotection, 2) la nature du « quencher » d’énergie, 3) les interactions entre les différents éléments impliqués : OCP, phycobilisome et FRP.
    L'OCP sera aussi utilisée comme une protéine modèle pour étudier comment les protéines influencent les propriétés électroniques des caroténoïdes. L'OCP est un modèle idéal pour mener à bien un tel projet, car c'est une protéine soluble qui ne lie qu'un seul caroténoïde, et qui peut être aisément génétiquement modifiée dans Synechocystis 6803, l'organisme concerné par ce projet.
    Ce projet présente aussi un intérêt d'application majeur. En effet, la connaissance et les souches qui vont résulter de notre travail pourraient permettre une meilleure optimisation de la production de biomasse par les cyanobactéries.



  • GEMMA Genèse médiévale d'une méthode administrative. Formes et pratiques de la comptabilité dans les principautés du sud-est de la France (Dauphiné, Provence, Savoie, Venaissin - XIIIe-XVe s.)

    GEMMA
    Formes et pratiques de la comptabilité dans les principautés du Sud-Est de la France (Dauphiné, Provence, Savoie, Venaissin – XIIIe-XVe siècle)

    Rationalités du projet
    Le programme consiste en quatre ans à mener à bien, de manière déconcentrée mais coordonnée, une entreprise de numérisation de sources comptables afférentes aux anciens Etats de Dauphiné, de Provence, de Savoie et de Venaissin, les comptes généraux dans leur intégralité et, puisqu’il est matériellement difficile de tous les prendre en considération étant donné leur nombre, un panel représentatif de comptes locaux ; à multiplier ensuite par des voies différentes, les entreprises de transcription de ces sources pour les éditer sur un site internet ; à développer de ce fait les modes d’accès et d’interrogation de ces textes qui sont parmi les plus utilisés par les jeunes chercheurs inscrits en master et en doctorat, puisque par la richesse des informations qu’ils recèlent ils touchent à une foultitude de thématiques et de secteurs de la recherche historique, archéologique et des savoirs techniques ; et enfin à approfondir nos connaissances sur ces pratiques et leur développement en coordonnant parallèlement les connaissances et les recherches d’historiens spécialistes des pouvoirs politiques, de l’administration, de la société, des techniques et des théories économiques, au moyen d’un cycle itinérant de journées d’étude et de colloques brassant les générations et les compétences.



  • MAGHRIBADITE Le kharijisme ibadite dans le Maghreb médiéval (VIIIe-XIIIe siècles) : espaces, réseaux, modèles.

    L’ibadisme, une minorité au cœur de l’Islam
    L’ibadisme, cette minorité oubliée qui se réclame pourtant d’un islam démocratique et originel, a joué un rôle central dans la formation de l’Islam et dans l’histoire du Maghreb. Ce projet constitue une invitation à repenser le statut de la dissidence et la fabrique de l’orthodoxie en Islam.

    Histoire des minorités ibadites au Maghreb médiéval
    L’ibadisme, un islam des marges ? On pourrait le croire, tant cet héritier assagi de la nébuleuse kharijite se réduit aujourd’hui à quelques îlots dispersés (Oman, Zanzibar, Maghreb). Cette minorité oubliée, qui se réclame d’un islam « démocratique » originel, a pourtant joué un rôle historique important, qui nous donne à repenser le statut de la dissidence et la fabrique de l’orthodoxie en Islam. Ce projet entend revisiter l’histoire du Maghreb médiéval en retraçant l’évolution de cet archipel mouvant de l’ibadisme, jusqu’au triomphe de l’orthodoxie malikite au XIIIe siècle. Priorité est donnée à l’exploration d’un gisement de sources inexploitées, au décryptage de la contre-mémoire singulière de cette secte, et à l’analyse des cultures matérielles qui en signent les redéploiements successifs. Encore relativement marginale, l’histoire de l’ibadisme pourra contribuer dans l’avenir à irriguer les études islamiques, en particulier grâce à l’abondance et à l’ancienneté du patrimoine textuel préservé par la communauté.



  • BENEFIS Bilan ENergétique et Environnemental FIable, Simple et reproductible des bâtiments

    L’analyse de cycle de vie comme partie prenante de la conception des bâtiments
    Le projet BENEFIS a pour objectif de rendre possible l’écoconception et l’évaluation environnementale des bâtiments par l’approche Analyse de Cycle de Vie (ACV). Pour faire entrer cette approche dans le processus normal de conception et amorcer le passage à l’approche performancielle, le projet doit faire émerger des outils opérationnels utilisables par tous les acteurs.

    Vers des méthodologies et des outils d’ACV bâtiment opérationnels.
    L’analyse de cycle de vie est aujourd’hui unanimement reconnue comme l’outil pertinent pour l’évaluation des performances environnementales des bâtiments. Toutefois, son application courante dans les projets de construction ou réhabilitation des bâtiments se heurte à de nombreux verrous. Le projet BENEFIS se propose de s’attaquer aux principaux verrous suivants :
    - Le besoin d’amélioration et de mise en cohérence des simulations énergétique et environnementale pour les bâtiments très performants du point de vue énergétique ;
    - Le besoin de simplification des modèles pour l’aide à la programmation et à la conception ainsi que pour l’évaluation rapide des « postes » qu’un acteur ne maîtrise pas ;
    - L’amélioration de la reproductibilité des études notamment par la mise en place de didacticiels et l’écriture de règles de bonnes pratiques ;
    - La difficulté d’analyse et d’exploitation des résultats (compréhension, interprétation, précautions d’utilisation pour l’aide à la décision, confiance/incertitudes, robustesse).



  • AEDESS Analyse de l’Emergence de la Dengue et Simulation Spatiale

    Modèles multi-agents pour mieux comprendre et lutter contre la dengue
    Appréhender la complexité du système infectieux et plus précisément les interactions entres les différents facteurs de risques (biologiques, vectorielles, climatiques, environnementaux et humains).

    Mieux comprendre les facteurs de risque de la dengue, un enjeu sanitaire mondial, à travers la modélisation
    Apparue dans les années 1945-50, la dengue intègre de manière significative le panel de maladies « mondiales émergentes» dans les années 1970-1980. La maladie reste un enjeu sanitaire mondial majeur puisque la fièvre de dengue, forme simple de la maladie, affecterait selon le « Pediatric Dengue Vaccine Initiative », entre 100 et 150 millions de personnes chaque année. L’extension endémique de la maladie observée ces 30 dernières années est le reflet d’une convergence dans la trajectoire des espaces urbains tropicaux et intertropicaux : des taux d’ouvertures et de densification de plus en plus importants corrélés à des conditions environnementales qui se précarisent. Par ailleurs, la hausse des températures et les changements climatiques pourraient conduire à l’extension de l’aire de prédilection du moustique mais aussi à l’augmentation de la période de reproduction et à l’accroissement de la capacité vectorielle du vecteur sur les espaces aujourd'hui endémiques. Bien que la plupart des facteurs de risques soit connu, la manière dont ils interagissent n’est pas encore bien définie, et de multiples lacunes demeurent sur les rétroactions entre ces différents facteurs. Plusieurs études récentes ont soulignées l’importance de l’échelle micro et en particulier de la nature hyper localisée du contact homme moustique dans la construction du risque. Peu de modèles ont incorporés l’impact de l’hétérogénéité spatiale et aucun n’a abordé l’individualisation tant du moustique que de l’homme. Une synergie entre les différentes disciplines doit être soutenue afin de comprendre la dynamique de transmission des épidémies et l’épidémiologie du virus de la dengue. Nous développerons dans ce projet des modèles multi-agents utilisant les paramètres relatifs aux moustiques, à l’homme et à l’environnement mesurés sur deux sites endémiques, Delhi, Inde et Bangkok, Thaïlande.



  • GSD1 Glycogénose de type 1a : de la physiopathologie à la thérapie génique du foie

    Approches thérapeutiques des glycogénoses de type 1
    -Effet de la nutrition sur le développement des tumeurs hépatiques dans un modèle de
    glycogénose de type 1a. Caractérisation moléculaire des tumeurs hépatiques.
    -Développement de la thérapie génique du foie dans un modèle de glycogénose de type 1a.
    -Caractérisation de la pathologie rénale et intestinale des glycogénoses de type 1a

    Mieux comprendre la glycogénose de type 1 pour mieux la guérir
    La glycogénose de type 1a est une maladie génétique rare orpheline qui touche une fonction
    cruciale de l’organisme permettant la régulation de la glycémie ; ces patients ne peuvent plus
    produire de glucose en dehors des repas. Actuellement, une prise en charge nutritionnelle très
    stricte des patients dès l’âge de 3-4 mois permet d’éviter les hypoglycémies létales. Ces
    patients doivent manger régulièrement des sucres lents, même la nuit (toutes les 3-4
    heures), en particulier de la maïzena, et la consommation de certains aliments, comme les
    fruits et les laitages, est proscrite. Cependant, dès l’adolescence, la plupart des patients
    développent des tumeurs hépatiques, pouvant se transformer en carcinomes, et des
    insuffisances rénales sévères, nécessitant, dans certains cas, une greffe de foie et/ou de rein.
    En disposant d’un modèle de souris unique viable développé au laboratoire, l’objectif de ce
    projet est de mieux caractériser les atteintes hépatique, rénale et intestinale rencontrées chez
    ces patients à l’âge adulte. Nous étudierons aussi l’effet de la nutrition sur ces différentes
    pathologies. Le troisième objectif est de développer une approche de thérapie génique, grâce
    à l’utilisation de virus recombinants qui exprimeront la protéine déficiente au niveau du foie.
    Ce projet devrait permettre de proposer de nouvelles approches thérapeutiques pour
    améliorer la vie, voire guérir, les patients atteints de glycogénoses de type 1.



Rechercher un projet ANR