L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • L'ouverture du site de soumission des propositions détaillées est prévue pour le 28 février 2017 (date prévisionnelle)
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

21/02 15:53 - Et pour tout savoir sur notre instrument "Chaires industrielles" voici notre plaquette dédiée… https://t.co/Vq4Wx931ue

21/02 12:04 - Pour plus d'informations sur le projet VISUALL voici son résumé https://t.co/5WDGu1sAED https://t.co/dSemXcyw0W

16/02 12:07 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel "Au cœur des données numériques" @DiggingIntoData https://t.co/zt5P97Is1E

  • FAC Foldzymes, des Foldamères à Activité Catalytique

    Foldzymes, des foldamères à activité catalytique : Contribution à la conception d'enzymes artificielles mimant les protéases et RNases.
    Les enzymes sont des protéines dont l'activité est liée à leur capacité à adopter des structures tridimensionnelles complexes. Ces structures tridimensionnelles peuvent être mimées par des oligomères totalement synthétiques baptisés foldamères. Si ces derniers sont étudiés en tant que mimes structuraux des peptides et des protéines, la conception de foldamères possédant des propriétés catalytiques, objectif de ce projet, est peu ou pas explorée.

    Foldamères de prolines et beta-prolines fonctionnalisées : synthèses, études structurales et fonctionnelles.
    Les enzymes, polymères d'a-amino acides, sont les catalyseurs du monde vivant. Leurs propriétés uniques découlent de leurs structures tridimensionnelles complexes dont la stabilité est assurée par la taille importante de ces polymères (la RNAse A est le plus petit enzyme connu, étant constitué de 124 résidus d'amino acides). Ces structures tridimensionnelles complexes et instables sont désormais accessibles à des polymères stables et totalement synthétiques de taille restreinte (10 à 15 monomères), les foldamères, dont des exemples variés sont décrits dans la littérature. Si ces derniers sont étudiés en tant que mimes structuraux des peptides et des protéines, leurs propriétés catalytiques sont peu ou pas explorées. La conception de foldamères possédant des propriétés catalytiques et mimant les enzymes, i.e. foldamères-enzymes ou «foldzymes« constitue l'objectif majeur de ce projet. Ces foldamères seront construits autour de nouveaux monomères cycliques de ß-amino acides, des ß-prolines diversement fonctionnalisées, qu'il faudra produire sous forme énantiopure à l’échelle du gramme et adaptées à la synthèse peptidique en phase solide. Les propriétés structurales de ces nouveaux acides aminés seront étudiées par RMN, dichroïsme circulaire, cristallographie après synthèse des polymères. Ces études structurales seront à la base de la conception des foldzymes, par introduction rationnelle d'acides aminés possédant des chaînes latérales fonctionnalisées dans la séquence des polymères. Des fonctions de type imidazole, carboxylate, hydroxyle...seront introduites afin de rechercher une activité de type protéase. Ces foldzymes pourraient conduire à des applications en chimie verte par exemple.



  • VESUVIA Vivre Ensemble : Société et Urbanisme d'une Ville de l'Italie Antique.

    VESUVIA : Vivre Ensemble. Société et Urbanisme d'une Ville de l'Italie Antique
    L'ambition du projet est de mener une étude archéologique novatrice mobilisant toutes les sources disponibles, Dès le 18e le site a fait l'objet de fouilles par un système de tunnels creusés dans le matériau éruptif dont l'objectif était de récupérer des œuvres d'art, des éléments de décor antique pour alimenter les collections des rois de Naples. L'étude archéologique du site d'Herculanum nécessite donc un premier travail de remise en contexte de tous les éléments de culture matérielle.

    Enjeux et Objectifs
    Le site d'Herculanum présente un potentiel extraordinaire pour appréhender la construction et l'évolution d'une société antique, dans toute sa diversité. Or, en dépit de l'urgence - due à la dégradation irrémédiable de l'architecture et des décors demeurés en plein air -, il n'existe ni documentation exhaustive, ni synthèse ambitieuse sur ce site. Grâce à la cohérence du consortium scientifique et à la nouveauté des outils méthodologiques mis en œuvre, au travers du projet que je vous soumets, notre équipe-projet sera à même de livrer une étude centrée sur des questionnements nouveaux, et plus particulièrement sur la manière dont une société antique «vivait« sa cité, en terme de circulation de transferts culturels et sociaux, de répartition par genre des espaces aussi bien dans la sphère privée, que publique. Une des nouveautés de notre approche reposera sur l'étude diachronique de l'évolution architecturale et sociale du site, pour appréhender au mieux l'articulation entre ces différents modes de circulation et de transfert.
    À l’heure où l’on s’interroge sur le lien social et les transferts sociaux et culturels, notre projet se propose d’aborder l’étude des « modes d’habiter« à Herculanum,



  • DenSicelles Micelles complexes polyioniques : vecteurs de siRNA dans les cellules dendritiques immatures pour une immunothérapie cellulaire ex vivo dans l'arthrite.

    Nouvel outil thérapeutique pour renforcer le potentiel tolérogène des cellules dendritiques pour une application dans l’arthrite.
    Notre étude consiste à développer un vecteur capable de libérer des petits ARNs interférents pour renforcer le potentiel tolérogène des cellules dendritiques. Ces cellules modifiées permettront de rétablir un contrôle de la réponse immune.

    Développement de Micelles de copolymère pour une vectorisation d’ARN interférent dans les cellules dendritiques
    Les cellules dendritiques (DCs), cellules présentatrices d’antigènes professionnelles, ont un rôle clé dans la réponse immunitaire adaptative. Elles sont impliquées dans les mécanismes de tolérance périphérique et capables d’orienter la réponse immunitaire vers une immunité ou une tolérance en fonction de leur état de maturation. Afin d’envisager l’utilisation de DCs immatures pour rétablir une tolérance aux antigènes du soi dans les maladies auto-immunes telle que la polyarthrite, il apparaît crucial de bloquer l’induction de leur maturation afin de potentialiser leur propriétés tolérogènes. Nous envisageons d’utiliser de petits ARNs interférents (siRNA), ciblant des gènes conférant des propriétés immunogènes aux DCs. La vectorisation de ces siRNAs est un domaine de recherche en pleine expansion, et l’émergence de nouveaux vecteurs synthétiques semble une alternative plus réaliste que l’utilisation de vecteurs viraux, souvent efficaces mais toxiques et provoquant une maturation des DCs.
    Nous proposons dans ce projet, d’utiliser des micelles complexes polyioniques (PIC micelles) pour délivrer ex vivo les siRNAs dans les DCs. Les PIC micelles sont des nanoparticules composées d'un copolymère double hydrophile ionique et d'un polymère contre-polyion qui s’auto-assemblent par interactions électrostatiques. Pour une action optimale, les micelles doivent répondre à un certain nombre de critères : être stables en conditions physiologiques, être cyto-tolérantes vis-à-vis des DCs (ne pas modifier leur statut fonctionnel), être endocytées et protéger le siRNA pour le libérer dans le cytosol après échappement endosomal.



  • EYE-STEM Activité des cellules souches rétiniennes dans la croissance et la réparation du tissu neural

    Les cellules souches de la rétine : comment ça marche?
    Contrairement aux mammifères, les amphibiens ont une rétine à croissance continue grâce à la présence de cellules souches actives. En outre, de telles cellules permettent à ces espèces de régénérer leur rétine après lésion. Comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent ces processus chez la grenouille pourrait permettre de mettre au point des protocoles pour stimuler les cellules souches de la rétine humaine dans le cadre de traitements des rétinites pigmentaires ou de la DMLA.

    Contrôle moléculaire des propriétés des cellules souches rétiniennes
    Tandis que les cellules souches rétiniennes des amphibiens sont actives pendant toute la vie de l’animal, elles sont quiescentes chez l’Homme. Quels sont les acteurs moléculaires qui contrôlent ces différents comportements des cellules souches ?
    Dans un premier temps, notre objectif est de mettre en lumière les mécanismes moléculaires qui sous-tendent la prolifération des cellules souches de la rétine d’une grenouille, le xénope, en conditions physiologiques. Nous recherchons en particulier les voies de signalisation qui activent ces cellules pour permettre une croissance continue de la rétine des amphibiens.
    Dans un deuxième temps, notre objectif est d’étudier ces mécanismes moléculaires en conditions de régénération, afin de comprendre comment les cellules souches sont mobilisées après lésion neuronale pour réparer le tissu rétinien chez la grenouille.



  • LIBOB Batterie Haute Energie pour Robot Télécommandé

    Batterie Haute Energie pour Robot Télécommandé
    Accumulateur haute énergie (300Wh/kg) intégrant un nouveau couple électrochimique (Li rich/Si-C) dans le respect de REACH ainsi que de la sécurité de l’utilisation de cette source d'énergie

    Développement d'une batterie haute énergie pour une application de robot terrestre mobile
    Le projet LiBOB (Light roBOt Battery) répond au défi stockage de l’énergie DESCARTES (DEfi sur le Stockage électro-Chimique Associé à des Robots TElécommandéS), mené en partenariat avec la DGA (Direction Générale de l’Armement).Le défi DESCARTES s’inscrit dans une démarche d’innovation et de développement de la dynamique de la recherche pour l’amélioration des performances du stockage de l’énergie électrique (batteries électrochimiques, supercondensateurs, piles à combustibles, ou leur hybrides, etc.), susceptible de trouver des applications tant civiles que militaires.
    Ce projet vise à faire la démonstration à l’échelle d’un drone terrestre d’une nouvelle technologie de batterie Li-ion à haute densité d’énergie associant des matériaux innovants à la positive et la négative : l’oxyde lamellaire surlithié (dit Li-rich), matériau de très forte capacité spécifique, et le silicium dans un composite avec le carbone. La première année est consacrée à la démonstration des performances à l’échelle cellule unitaire, pour ensuite développer un module selon les spécifications de la DGA la deuxième année, et enfin le tester en situation réelle la troisième année.



  • NuKiT Rôle des nutriments et de la protéine kinase TPL-2 dans les cellules cancéreuses et leur microenvironnement

    Définir la fonction d’une protéine kinase dans la tumorigenèse : vers une thérapie ciblée.
    Définir les propriétés oncogéniques d’une protéine kinase, identifier les mécanismes moléculaires impliqués, permettent à terme de mieux caractériser les tumeurs afin de développer des traitements spécifiques mieux adaptés.

    Fonction, mécanismes de régulation, nouveaux traitements
    L’expression de notre protéine kinase d’intérêt (MAPK) est associée à l’agressivité tumorale dans les cancers du sein, et de mauvais pronostic pour les patientes atteintes de tumeurs ovariennes de haut grade. Le but du projet est de définir le rôle de MAPK dans le développement tumoral ainsi que les mécanismes de régulation de cette protéine kinase. La fonction de MAPK dans la tumorigenèse sera analysée selon deux axes complémentaires qui permettront de définir : 1) le rôle autonome de MAPK dans les cellules cancéreuse ; 2) la fonction de MAPK dans le microenvironnement tumoral. La double fonction potentielle de MAPK dans les tumeurs est particulièrement intéressante. En effet, à ce jour, les traitements proposés aux patientes présentant des tumeurs ne sont pas toujours adaptés. C’est pourquoi une meilleure caractérisation des tumeurs au niveau moléculaire est essentielle. Développer des drogues pour cibler et inhiber l’activité d’une seule protéine kinase, MAPK, pourrait non seulement prévenir la croissance des cellules tumorales mais également agir sur leur microenvironnement qui favorise leur développement. Pour les patientes présentant des tumeurs qui expriment fortement MAPK, nous pourrions proposer un traitement adapté et ainsi améliorer leur survie.



  • NOISYEAST Expression génique aléatoire et variabilité phénotypique dans l’adaptation de la levure

    Du bruit chez les levures
    Ce projet consiste à explorer un mode d’adaptation des levures encore peu étudié : la modulation de la variabilité (ou « bruit ») dans l’expression des gènes.

    Etude d’un mode original d’adaptation aux environnements stressants
    Lorsque des cellules génétiquement identiques sont placées dans un environnement homogène, l'expression des gènes s’effectue tout de même de manière hétérogène de cellule à cellule.
    Cette hétérogénéité d'origine non-génétique, due en particulier aux phénomènes moléculaires aléatoires à la base de l’expression des gènes, favorise l'apparition de sous-populations résistantes et peut conférer un avantage adaptatif à la population, notamment lorsqu’elle concerne des gènes associés à la réponse au stress ou permettant une adaptation face à un environnement ‘extrême’ (dans des procédés industriels par exemple). Nous examinons si une augmentation de la variabilité d’expression de certains de ces gènes a eu lieu dans des souches industrielles de levure Saccharomyces cerevisiae, connues pour être plus résistantes et mieux adaptées à de nombreux environnements stressants par rapport à des souches de laboratoire. En résumé, ce projet explore au niveau fondamental un mode d’évolution et d’adaptation original. Nos résultats pourraient aussi conduire à de nouvelles stratégies d’amélioration de souches pour des applications industrielles.



  • GEOVIDE GEOVIDE, Une étude internationale GEOTRACES le long de la section OVIDE en Atlantique Nord et en Mer du Labrador

    GEOVIDE
    Une étude internationale GEOTRACES le long de la section OVIDE en Atlantique Nord et en Mer du Labrador

    Enjeux et objectifs
    Les principaux objectifs du projet GEOVIDE sont de (i) mieux connaitre et quantifier la circulation méridienne de retournement (MOC) et le cycle du carbone dans un contexte de variabilité décennale, en ajoutant de nouveaux traceurs clefs, (ii) établir la distribution des Eléments Traces et Isotopes (TEIs) avec leur spéciation physique et chimique le long d’une section sur toute la colonne d’eau à haute résolution, (iii) caractériser les sources et puits et quantifier les flux des TEIs aux frontières océaniques, (iv) étudier le lien entre les TEIs, et la production, l’export et la reminéralisation de la matière organique, (v) mieux comprendre et quantifier les paléoproxies 231Pa/230Th, eNd, and d30Si.
    L’échantillonnage et la mesure des TEIs dans l’eau de mer relève du challenge car les concentrations sont extrêmement faibles et, pour certains d’entre eux (en particulier les métaux traces) les possibles contaminations sont nombreuses. Les équipements scientifiques et les méthodes analytiques les plus récentes et novatrices sont utilisés dans ce projet pour échantillonner et mesurer les TEIs, en suivant les lignes directrices du programme GEOTRACES. Tous les membres du consortium sont reconnus en tant experts internationaux dans leur domaine de recherche respectif, certains d’entre eux ayant participé à plusieurs campagnes GEOTRACES et à des exercices d’intercalibration. La force du projet GEOVIDE est son interdisciplinarité, en coupant de la physique océanographique (avec le groupe OVIDE), de la géochimie et de la biogéochimie.
    GEOVIDE est la contribution française dans l’Atlantique Nord au programme GEOTRACES (section officielle GA01) et apportera des informations cruciales, en particulier sur les distributions des TEIs dans cette région clef de la circulation thermohaline et leur lien avec le changement global.



  • Opportunité(E)4 La valorisation chimique et le recyclage vert des déchets miniers : une opportunité Environnementale, Ecologique, Ethique et Economique

    Vers une nouvelle filière verte à économie circulaire : de la réhabilitation écologique des sites miniers à la chimie verte et vice-versa
    Le projet conjugue réhabilitation écologique durable de sites miniers gardois et néo-calédoniens, et valorisation chimique des espèces végétales chargés en Eléments Traces Métalliques (ETM). Ce travail de recherche interdisciplinaire à finalité appliquée et industrielle, entend être le moteur d’une reconstruction environnementale et socio-économique de sites dégradés par des activités industrielles et minières.

    Une valorisation scientifique et économique inédite de la biomasse végétale issue de la phytoextraction : la catalyse écologique
    Si les activités minières passées ont entrainé une forte pollution des sols par l’accumulation des Eléments Traces Métalliques (ETM), l’épuisement des minéraux est devenu un problème préoccupant pour l’industrie chimique occidentale. La France doit relever un double défi basé sur le développement de procédés innovants de recyclage et la réhabilitation des écosystèmes dégradés. Le recyclage écologique de ressources minérales est au cœur du projet Opportunité (E)4. Tirant parti de la capacité adaptative remarquable de certains végétaux à hyperaccumuler les métaux de transition dans leurs parties aériennes, la conception du projet repose sur l’utilisation directe des espèces métalliques d’origine végétale comme réactifs et catalyseurs de réactions chimiques organiques fines. Cette approche originale offre la première perspective de valorisation de cette biomasse unique et initie une nouvelle branche de la chimie verte : la catalyse écologique. Dès à présent, il s’agit d’une révolution verte dans le domaine de la chimie. En effet, la phytoextraction est une source d’innovation en synthèse organique et la synthèse organique est la force motrice de la phytoextraction.
    Le projet Opportunité(E)4 est le fruit de la collaboration de laboratoires de recherche et d’une société privée qui ont choisi de conjuguer leurs compétences propres en chimie verte et en phytotechnologies, afin de développer un programme commun de valorisation chimique des déchets contaminés adaptable à la variabilité et à la multiplicité des conditions édaphiques et climatiques des sites dégradés français de la métropole et de Nouvelle-Calédonie. L’ensemble du programme scientifique est réalisé en association étroite avec les acteurs locaux, issus des collectivités et des structures étatiques. Il fait également l’objet d’actions de valorisation soutenues auprès de groupes industriels aux domaines d’applications complémentaires (Ecologie de la restauration, industries minière et chimique).



  • COPEL Compréhension et Optimisation de l’Electrogreffage local

    Compréhension et Optimisation de l'Electrogreffage Local
    COPEL

    Objectifs
    Les surfaces revêtues de couches minces organiques font partie de notre quotidien, que ce soit dans les peintures utilisées dans l’industrie automobile ou pour les équipements médicaux. Parmi les techniques employées pour les réaliser, l’électrogreffage, qui correspond à la polymérisation électro-induite d’espèces électroactives en solution sur des surfaces métalliques ou semi-conductrices, permet un accrochage covalent du revêtement à la surface.
    Ces dernières décennies, à cause d’une augmentation de l’intérêt pour la technologie miniaturisée, la fonctionnalisation de surfaces selon des motifs micrometriques ou même nanométriques s’est considérablement développée. La microscopie électrochimie à balayage (SECM pour l’anglais Scanning Electrochemical Microscopy), utilisée dans la plupart des cas comme une technique d’analyse, s’est également révélée particulièrement intéressante pour la modification locale de surfaces. En particulier, en utilisant la SECM, il a déjà été possible de réaliser l’électrogreffage localisé de monomères vinyliques et de sels de diazonium sur de nombreux substrats.
    Malheureusement, les conditions particulières qu’il est nécessaire de réunir pour observer un électrogreffage localisé de monomères vinyliques peuvent être qualifiées d’extrêmes en comparaison de celles qui sont généralement utilisées en SECM. Ainsi, la présence simultanée de grandes densités de courant et de forts potentiels électriques génère des bulles à proximité de l’électrode, conduisant à un phénomène de turbulence ainsi qu’à l’apparition transitoire de couches isolantes à l’interface électrode-solution. De plus, il a été observé que le potentiel électrique local, de même que le contenu chimique de la solution à proximité de l’électrode, jouaient un rôle dans la transformation de la surface. Jusqu’à présent, la contribution individuelle de chacun de ces éléments n’a pu être déterminée, ce qui rend impossible un contrôle satisfaisant de la procédure.



Rechercher un projet ANR