L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.07.2017)

Appel générique 2017 : premiers résultats (13/07/17)

@AgenceRecherche

02/08 16:41 - [RDV] A vos agendas ! Le 12/09, une journée de présentation de l'appel @WaterJPI 2017 est organisée à Paris https://t.co/bMZXDAAfRW

01/08 17:02 - Présentation du Labcom DrilLab, destiné à optimiser les forages pétroliers et géothermiques https://t.co/FZ7OdNBl7i https://t.co/qCplf1quEa

01/08 16:59 - A noter dans vos agendas : Colloque final du projet SPICy https://t.co/QFlqdHVzLi https://t.co/KpXv6GbMGJ

  • EXTRADE Extraction des Terres Rares contenues dans les aimants parmanents des Déchets des équipements électriques et électroniques

    EXtraction des Terres Rares contenues dans les Aimants permanents des Déchets des Equipements Electriques et Electroniques
    Les technologies nouvelles qui utilisent de plus en plus des terres rares (TR) contribuent à la demande croissante et durable, dans le temps, de ces substances. L’Europe constitue une des plus importantes régions de consommation de TR. Elle a en outre accumulé pendant des dizaines d’années des biens de consommation (équipements électriques et électroniques) qui, arrivés en fin de vie, constituent des ressources secondaires d’où pourraient être extraites de ces TR.

    Développement de techniques physiques et physico-chimiques innovantes pour recyclage des aimants permanents à terres rares contenus dans les disques durs, haut-parleurs et petits moteurs électriques
    Les pays développés font face à une inquiétude persistante au sujet de l’approvisionnement en métaux rares. Ces métaux rares, dont le TR, sont essentiels au développement d’industries innovantes de haute technologie, et tout particulièrement celles associées aux énergies vertes. La récente crise politique provoquée par la Chine vis-à-vis du Japon en mettant l’approvisionnement en TR dans la balance (95% des besoins mondiaux) n’a fait qu’amplifier ces inquiétudes. La question fondamentale est d’assurer l’approvisionnement des industries manufacturières pour lesquelles ces alliages et composés chimiques élaborés à partir de métaux rares sont indispensables, alors même que leur disponibilité présente des vulnérabilités à différents niveaux de leur chaîne d’approvisionnement. Dans ce contexte,
    l’Union Européenne publie son rapport « Critical raw materials for the EU » qui identifie 20 métaux qualifiés de stratégiques pour l’ensemble de l’économie européenne. Au niveau français, la feuille de route pour améliorer la productivité des ressources est marquée par la mise en place du Plan métaux stratégiques et la création du COMES (Comité pour les métaux stratégiques). Parmi ces métaux stratégiques, les terres rares contenues dans les aimants permanents de certaines catégories de D3E constituent une cible d’intérêt grandissant et devenant prioritaire. Depuis le développement des aimants puissants à base de Néodyme (Nd–Fe–B) en 1980, le volume de production de ce matériau a augmenté de façon spectaculaire. Le développement d’une filière spécifique visant à récupérer ces aimants permanents contenus dans les D3E et à recycler les terres rares qu’ils contiennent doit donc devenir une priorité. L’objectif principal de ce projet est la mise en place de techniques performantes de récupération, de traitement et de valorisation des aimants permanents contenus dans les D3E.



  • Biomist Gestion sémantique de données d’Imagerie Bio Médicale pour la recherche

    BIOMIST : Gestion sémantique de données d’Imagerie Bio Médicale pour la recherche
    L'objectif est de fournir aux chercheurs utilisant l'imagerie bio-médicale un système d'information efficace de façon à optimiser l'utilisation de leurs données dans le cadre d'activités de recherche incluant de larges groupes de sujets sur des périodes prolongées. Cela devra permettre la réutilisation de données produites en recherche clinique et fondamentale dans un contexte et pour un but autre que celui pour lequel elles avaient été acquises.

    Enjeux et objectifs
    Avec l'équipe de recherche du GIN, nous nous concentrons sur le domaine de l'imagerie neurofonctionnelle comme terrain d'expérimentation. En dehors des données d'imagerie proprement dites (2D, 3D, 4D), nous cherchons à gérer toutes les autres données nécessaires à la définition d'une étude, notamment les données démographiques, comportementales ainsi que des données génétiques. Le but n'est pas seulement de gérer et de tracer les documents d'une étude mais également les concepts utilisés par les chercheurs tels que paradigme de stimulations cognitives, tâches de traitements, définitions des études comportementales,...ainsi que toutes les relations qui peuvent exister entre ceux-ci.
    Nous proposons donc des méthodologies et des outils qui permettront de gérer la complexité grandissante et la provenance des données BMI, mais aussi leur usage, leurs différentes représentations et leur interprétation dans le domaine de la recherche neurofonctionnelle. Nous proposons de mettre en œuvre une infrastructure désormais couramment utilisée en ingénierie industrielle pour couvrir les exigences de base de gestion des données BMI : un outil PLM (Product Lifecycle Management) et de l'adapter aux besoins des chercheurs. Une meilleure flexibilité que celle offerte par le PLM est attendue, aussi nous proposons d'utiliser des techniques de gestion des connaissances pour améliorer la traçabilité et les possibilités de réutilisation des données dans un contexte beaucoup plus évolutif (celui de de la recherche) que celui de l'industrie.
    En outre nous fournirons et intégrerons des outils de visualisation et d'analyse qui permettront de faire des hypothèses, de découvrir intuitivement des «patterns« et d'isoler des singularités structurelles dans des représentations par graphe des données qui pourront être utilisées pour représenter les relations sémantiques ou les réseaux de connectivités du cerveau (une représentation spécifique aux études neurofonctionnelles).



  • GLAM Altération des verres de vitraux et des pierres calcaires: une méthodologie innovante pour étudier les mécanismes et les cinétiques

    Comprendre et prévoir l'altération des matériaux du patrimoine: cas des vitraux et des pierres calcaires
    Dans le contexte de la préservaton du patrimoine culturel et du changement climatique, le projet GLAM vise à étudier l'altération de deux matériaux utilisés dans le patrimoine bâti et exposés à un environnement urbain en perpétuelle évolution.

    Comprendre l'altération des verres de vitraux et des pierres calcaires pour proposer une meilleure gestion du patrimoine bâti
    Les matériaux exposés à un environnement urbain sont soumis à des processus d’altération, qui dépendent de l’évolution des conditions environnementales (urbanisation densifiée, changements environnementaux). Dans ce contexte, les recherches axées autour du développement durable sont devenues un enjeu majeur. De plus, le bâti n’est pas limité à des constructions récentes, mais concerne également des constructions anciennes que l’on a souhaité préserver dans un but culturel et touristique. Leur conservation constitue donc un défi environnemental, économique et culturel. Ainsi, le projet GLAM vise à modéliser les processus d’altération de deux matériaux (les verres de vitraux et les pierres calcaires) utilisés dans des monuments historiques exposés à une zone urbaine. Ce projet interdisciplinaire rassemble des scientifiques de différentes communautés (patrimoine culturel, sciences de l'environnement, des matériaux, de la physique et de la géochimie) afin de proposer une méthodologie innovante visant à comprendre l'altération des matériaux du patrimoine bâti et à développer des modèles d'altération permettant d'évaluer l'impact des changements climatiques et de la pollution sur leur altération. Ainsi, les résultats du projet GLAM auront des retombées majeures dans la communauté des sciences de l'environnement et de la conservation. Ce projet permettra d’élaborer des stratégies plus adaptées pour la préservation du patrimoine culturel. De plus, il fournira des outils d’évaluation de l'impact de la pollution sur le bâti, cet axe étant devenu un critère dans les politiques de réduction et de prévention de la pollution.



  • ProtiCAD Modèles multi-physiques et algorithmes robotiques pour la conception assistée par ordinateur de protéines

    ProtiCAD: Nouvelles approches pour la conception assistée par ordinateur de protéines.
    Une nouvelle méthodologie, combinant des méthodes de pointe en biologie computationnelle avec des algorithmes efficaces issues de la robotique, pour le développement d’outils pertinents pour la conception assistée par ordinateur de protéines.

    Conception de nouvelles protéines pour des applications technologiques et médicales.
    Les protéines sont des composant essentiels des organismes vivants. Elles participent dans la plupart des processus cellulaires telles que l’expression génétique, la transmission des signaux, la catalyse chimique, … De par leur large spectre de fonctions, l’étude des protéines à un intérêt dans d’autres domaines en plus de la biologie. Les protéines sont des cibles thérapeutiques aussi que des principes actifs de certains médicaments, leurs propriétés catalytiques sont largement utilisées dans les biotechnologies, et elles sont utilisées comme composants dans des nano-systèmes. Bien que les propriétés des protéines naturelles puissent être directement mises à profit, la conception de protéines dotées de nouvelles fonctions et/ou d’une activité améliorée pour une réaction donnée pourrait ouvrir des nouvelles voies dans tous ces domaines.
    L’objectif de ce projet est de réaliser des avancées méthodologiques visant à proposer des outils computationnels dédiés au design de protéines. C’est d’un problème extrêmement complexe, car il s’agit de trouver un optimum dans un espace à très haute dimension, avec une composante discrète (les séquences d’acides aminés) et une composante continue (les conformations de la molécule). De plus, des aspects dynamiques doivent être pris en compte, car les mouvements des protéines ont des rôles fonctionnels essentiels. La solution de ce problème nécessite le développement de nouvelles approches, impliquant la définition de modèles appropriés et l’implémentation d’algorithmes efficaces, au delà de l’état de l’art.



  • Mona La monazite hydrothermale: l’accessoire indispensable

    La monazite hydrothermale: l’accessoire indispensable
    Le projet vise à étudier le potentiel de la monazite comme chronomètre et traceur géochimique des minéralisations hydrothermales via la caractérisation d’échantillons naturels et des expériences hydrothermales.

    Enjeux et objectifs
    La datation de minéralisations hydrothermales est délicate car la majorité des chronomètres souffrent de perturbation de leurs systèmes isotopiques en milieu ouvert (présence de fluides). Bien que la monazite soit rare dans les dépôts hydrothermaux, c’est un chronomètre très attractif pour la datation des minéralisations car son système isotopique (U-Th-Pb) est très robuste à la diffusion. En présence de fluides, la monazite peut (re)cristalliser sporadiquement et chaque épisode de cristallisation peut être daté individuellement. Les épisodes de croissance se distinguent par des zonations en éléments traces (REE+Y, Th, U et Pb) dans la monazite. En utilisant des techniques de datation in-situ (taille de faisceau < 5 µm), il est possible de dater les différents domaines et d’obtenir l’âge des minéralisations successives. Dans des monazites de fours alpins (veines à cristaux), une étude préliminaire a été menée pour évaluer la faisabilité de dater l’hydrothermalisme tardif des massifs externes Alpins. Les résultats des datations U-Th-Pb à la microsonde ionique sont extrêmement prometteurs. Les monazites miocènes peuvent être datées avec une résolution de 0.2 Ma, et il est possible de distinguer une succession de plusieurs événements hydrothermaux séparés par moins de 2 Ma à l’intérieur d’un seul grain. De plus, l’étude des zonations des monazites hydrothermales révèle des fractionnements extrêmes en éléments traces (Th/U jusqu’à 600), qui demeurent encore incompris.
    Les objectifs de ce projet sont doubles: 1) comprendre les fractionnements élémentaires (REE, U, Th) et isotopiques (U-Th-Pb) entre les monazites et fluides; 2) obtenir des âges et durées de croissance de monazite dans des veines hydrothermales des massifs alpins et de les corréler avec la déformation



  • AMOS Matériaux avancés pour capteurs optiques.

    Une détection optique : le futur des capteurs
    La réduction en taille des composés dédiés à la photonique requiert des études approfondies sur les phénomènes de surface. Les propriétés d’émission d’un matériau sont en effet, à l’échelle nanométrique, affectées par des processus de transferts d’énergie concurrentiels (effet de la morphologie, existence de défauts …). L’enregistrement de fluctuations de réponses optiques spécifiques est donc un indicateur fiable de son activité.

    Proposer des matériaux dont les caractéristiques permettent de coupler à la fois deux propriétés fortement dépendantes du milieu environnant.
    Les nouvelles technologies reposent sur l’usage de matériaux soumis à des atmosphères et/ou des températures spécifiques et dont l’intégration doit être compatible avec un contrôle à distance permettant une excitation et une lecture de l’information hors de la zone de sensibilité. Sous irradiation, ces facteurs peuvent induire des modifications des réponses optiques des matériaux exposés. Par conséquent, leurs surfaces spécifiques et leurs morphologies deviennent des critères incontournables au regard du contrôle de la luminescence. Le projet AMOS a pour but d’étudier la relation entre les propriétés d’émission de composés inorganiques en fonction de stimuli externes (atmosphère, température…). Un tel sujet se situe au cœur du développement de capteurs innovants basés sur leur capacité à réagir et répondre à des modifications externes de leur environnement. A l’heure actuelle, leur principal avantage serait une compatibilité avec les technologies des systèmes embarqués mais aussi avec le fait que de nombreuses sources d’éclairage et de détection sont disponibles pour une intégration au sein de dispositifs robustes et compacts.



  • MemoNetworks Analyse fonctionnelle et par imagerie in vivo de réseaux neuronaux impliqués dans l'apprentissage olfactif et la mémorisation chez la drosophile

    Identification et étude des circuits neuronaux impliqués dans la mémorisation olfactive
    Nous étudions les circuits du cerveau de la Drosophile pour mettre en évidence des mécanismes généraux mis en jeu lors de la formation de l'apprentissage et la consolidation de la mémoire à long terme.

    Comprendre la dynamique des réseaux neuronaux impliqués dans la mémorisation olfactive
    La drosophile est un organisme privilégié permettant l'étude de nombreuses fonctions physiologiques grâce à des outils génétiques en constante évolution. Le cerveau de la drosophile adulte comporte de l'ordre de 100 000 neurones et est hautement structuré. En particulier il existe un centre de la mémoire olfactive, les corps pédonculés, une structure symétrique de 2 000 neurones dont les projections axonales forment deux lobes verticaux et trois lobes médians. Nous utilisons un protocole de conditionnement qui consiste à associer une molécule odorante à des chocs électriques. Notre équipe a réalisé au cours des dix dernières années d'importantes études comportementales sur la dynamique des phases de mémoire consolidées. Nous avons par ailleurs identifié plusieurs protéines impliquées spécifiquement dans la formation de la mémoire à long terme.
    Le présent projet se propose de faire des liens entre les niveaux moléculaires et comportementaux, et de caractériser fonctionnellement différents circuits neuronaux impliqués dans l'apprentissage associatif olfactif, la consolidation ou le rappel mnésique. Un des défis des études de la mémoire est de décrypter la dynamique des interactions au sein des circuits neuronaux. Un des points clés de nos études consistera à imager in vivo certains neurones impliqués dans la mémorisation olfactive tout en activant ou en inhibant d'autres neurones qui leur sont connectés.



  • MathObRe L'objectivité en mathématiques par la représentation

    L'objectivité en mathématiques par la représentation
    Le tournant pratique en philosophie des mathématiques peut-il contribuer à clarifier le rôle des représentations pour l’ontologie et le raisonnement mathématique ? est la question principale du projet.
    Nous analyserons dans quel sens des stipulations déterminent des objets en faisant appel à des représentations, dans quel sens la rigueur déductive peut dépendre de ces stipulations et dans quel sens il est possible de caractériser néanmoins la prouvabilité informelle par des moyens formels.

    Représentation, constitution d'objets et raisonnement
    Le but de notre projet est de plaider en faveur d'un double (hypo-)thèse:
    (a) des représentations mathématiques établies par des stipulations contribuent à la constitution de l'ontologie mathématique et à la mise en forme du raisonnement mathématique.
    (b) La constitution d’objets mathématiques est analogue à la constitution d’objets scientifiques.
    Les enjeux sont à la fois méthodologiques — il s’agit de repenser les fondements des mathématiques — et ontologiques ; car on pourra en effet tester une position intermédiaire entre le platonisme et le nominalisme, d'une part (concernant les objets mathématiques), et entre le formalisme et l'intuitionnisme, d'autre part (concernant raisonnement mathématique). Les arguments que nous discutons sont à la fois historiques et systématiques.

    Étant donné la façon dont nous admettons les objets mathématiques constitués par des stipulations, nous allons étudier différents cas où les objets furent constitués historiquement de cette manière, et ceci en isolant certains artéfacts empiriques, en les prenant comme représentations concrètes d'objets abstraits qui sont identifiés, à leur tour, en fixant leurs relations avec ces représentations. Les objets mathématiques admettant des représentations concrètes peuvent être considérés comme réels, par opposition à celles, idéaux qui n’admettent pas de telles représentations.
    Concernant le raisonnement mathématique, notre objectif est de clarifier deux possibilités pour interpréter la situation: concevoir un raisonnement mathématique qui se réfère à la représentation mathématique ou utiliser une nouvelle logique dont les inférences sont pourvues d'un « contenu«.
    Une fois obtenue une solution de ce problème, notre recherche sera consacrée à une comparaison entre les reconstructions logiques bien connues des termes théoriques et des entités de la philosophie des sciences et la reconstruction logique des termes et entités mathématiques dans les fondements des mathématiques.



  • MELIVAC Développement d'un vaccin glycoconjugué contre la mélioïdose

    Vaccin sucré contre la mélioïdose : une infection à potentiel bioterroriste
    La mélioïdose est une maladie infectieuse causée par la bactérie tropicale B. pseudomallei, un agent potentiel du bioterrorisme. Aucun vaccin n’est à ce jour disponible pour se prémunir contre cette maladie nécessitant un lourd traitement antibiotique. Une approche vaccinale basée sur les sucres exprimés par B. pseudomallei est une voie prometteuse à suivre.

    Développement d’un vaccin synthétique sucre-protéine contre la mélioïdose
    Burkholderia pseudomallei (Bp) est l’agent infectieux de la mélioïdose. La haute virulence de Bp par voie respiratoire, sa résistance accrue aux antibiotiques couplée à un taux de mortalité élevé font de Bp un agent potentiel du bioterrorisme. Différents vaccins expérimentaux contre la mélioïdose ont été testés chez l’animal, mais aucun n’a permis de prévenir totalement l’infection. Les polysaccharides de surface de Bp peuvent activer la production d’anticorps protecteurs et sont donc des candidats vaccins prometteurs contre la mélioïdose. L’objectif général du projet est de développer un vaccin « glycoconjugué » en mimant les polysaccharides exprimés par Bp. Le vaccin est constitué d’une partie « sucre », obtenue par synthèse organique, chimiquement liée à une protéine porteuse. Ce type de vaccin, permettant l’induction d’une réponse immunitaire mémoire, et ce, même chez les groupes à risque, a déjà été commercialisé pour la méningite. Il présente, entre autres, l’avantage d’être exempt de contaminants bactériens. La nécessité pour la France de se prémunir d’un vaccin de biodéfense afin de protéger les populations contre la mélioïdose est une priorité.



  • POLLUSCOPE Observatoire participatif pour la surveillance de l’exposition individuelle à la pollution de l’air en lien avec la santé

    POLLUSCOPE : Observatoire participatif pour la surveillance de l’exposition individuelle à la pollution de l’air en lien avec la santé
    La qualité de l’air que nous respirons est une préoccupation centrale de la population, surtout en zones urbaines et périurbaines où les risques sanitaires de la pollution atmosphériques sont extrêmement alarmants. Néanmoins, l’exposition individuelle réelle à cette pollution est encore mal connue. L'idée est d'exploiter les capteurs émergents afin d'observer l'exposition individuelle, en mettant en place une infrastructure de collecte et d'analyse permettant d'évaluer ses risques.

    Système de crowdsensing mobile dédié à l'exposition à la pollution de l'air permettant une évaluation fine des risques sanitaires induits au niveau individuel.
    Système de crowdsensing mobile dédié à l'exposition à la pollution de l'air permettant une évaluation fine des risques sanitaires induits au niveau individuel.
    La connaissance de l'exposition individuelle est un élément essentiel pour comprendre les impacts de la pollution atmosphérique sur la santé, dont les pathologies cardiorespiratoires qui sont excessivement fréquentes et graves. Cependant, il existe peu de données de ce type. Aujourd’hui, l'observation de la qualité de l'air, via des stations fixes, fournit des mesures moyennes par zone. Ceci ne suffit pas pour quantifier l’exposition qui change selon les activités propres à chacun, le moment et le lieu, à l’extérieur comme à l’intérieur.
    Depuis peu, l’émergence de micro-capteurs environnementaux portables et connectés rend envisageable la mesure de l’exposition individuelle en continu en tout lieu, à tout moment. Cette technologie suscite un intérêt croissant de la communauté et de nombreux projets ont vu le jour. Par ailleurs, le principe d'informations communautaires ou participatives devient populaire dans de nombreux domaines.
    En s'appuyant sur ces avancées, Polluscope vise à concevoir, développer et tester une plateforme de collecte, de gestion et d’analyse de données issues de capteurs environnementaux individuels et mobiles. Cette plateforme servira à améliorer la compréhension des effets sanitaires de la pollution atmosphérique. Pour fournir une vue représentative, les mesures couvriront diverses pollutions de l'air : oxydes d’azote, ozone, carbone suie, composés organiques volatils, etc. Ces connaissances nouvelles sur l’exposition individuelle devraient contribuer à réduire les risques de certaines maladies et à conduire les personnes concernées à changer leurs comportements. L’impact sociétal de de la plateforme proposée est inestimable au vu de la potentialité de sauver des vies et d’améliorer le bien-être.



  • LAPIN LAPIN: LAbelliser Pour INnover

    Labelliser pour innover dans le secteur de la construction
    L’objectif du projet est d’analyser la manière dont les labels sont mobilisés, par les acteurs économiques et par la puissance publique, pour orienter, coordonner et stimuler l’innovation dans le secteur de la construction face aux enjeux du développement durable.

    Analyse du rôle des labels dans l’innovation durable dans le secteur du bâtiment
    Avec la montée des injonctions au développement durable dans le secteur du bâtiment, les dynamiques collectives de l’innovation se reconfigurent. La place accordée aux « labels » dans la coordination des activités d’innovation, à l’échelle d’un secteur économique ou industriel, représente une tendance majeure caractérisant ces transformations. La labellisation dans le bâtiment se pose ainsi en nouveau vecteur de diffusion et d’acceptabilité de l’innovation à l’échelle de l’ensemble de la filière : en marquant des produits, des processus, des pratiques et des organisations, le label (au sens large de marque de qualité) garantit la conformité à des bonnes pratiques professionnelles, à des réglementations, des normes et ou des standards élaborés afin de promouvoir une certaine idée de la qualité et partant de l’innovation. L’objectif du projet LAPIN est d’analyser la manière dont la labellisation contribue à mettre en forme des dynamiques d’innovation spécifiques au secteur du bâtiment et à articuler logiques économiques et politiques dans des environnements complexes et soumis aux objectifs du développement durable.



Rechercher un projet ANR