L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • b-ACTIPROD beta-CN(94-123), un peptide bioactif issu des laits fermentés renforçant la protection intestinale: vers de nouveaux traitements des pathologies intestinales

    Un peptide bioactif du lait pour lutter contre les pathologies intestinales
    Le peptide ß-CN(94-123), découvert dans les laits fermentés, est une nouvelle molécule à fort potentiel santé, ciblant les défenses de l’intestin. L’objectif du projet b-ACTIPROD était d’évaluer la pertinence de ce peptide ou d’une matrice laitière le contenant, lors de pathologies intestinales.

    Un peptide des laits fermentés pour maintenir ou réparer la barrière intestinale
    Le peptide ß-CN(94-123), issu de la ß-caséine bovine et identifié dans les yaourts, est un nouveau peptide ciblant deux populations de cellules jouant un rôle majeur dans la défense intestinale: les cellules à mucus et de Paneth. Administré par voie orale chez le rat, le peptide ß-CN(94-123) induit en effet l’expansion de ces deux types cellulaires le long de l'intestin grêle et augmente l’expression des mucines (MUC2 et MUC4) et de facteurs antibactériens (lysozyme, rdefa5). Toutefois, les preuves attestant de son efficacité lors d’altérations de la barrière intestinale restaient à apporter.
    Le projet b-ACTIPROD avait pour objectifs:
    1 - d’évaluer la pertinence du peptide ß-CN(94-123) testé seul (perspective de développement pharmaceutique) dans des modèles de pathologies intestinales (tâche 2).
    2 - de déterminer si le peptide reste actif lorsqu'il est administré dans un environnement complexe comme un lait fermenté (perspective de développement d’un aliment fonctionnel) (tâche 3).
    3 - de rechercher, in vivo, la séquence minimale active (tâche 4).



  • NaturaDyRe Réactions d'oxydation biocatalysées efficaces pour la synthèse de composés naturels ou énantiopurs

    Une centaine de nouvelles enzymes d’oxydation de cétones : quoi de neuf ?
    Ou comment compléter et élargir l’offre de biocatalyseurs permettant de synthétiser des lactones de manière plus écologique tout en diminuant les risques d’accident.

    Exploration de la biodiversité des BVMOs et application à de nouvelles synthèses
    L’objectif de ce projet est de mettre à disposition dans les laboratoires et, à terme, en production industrielle, de nouveaux catalyseurs éco-compatibles qui autorisent des réactions de Baeyer-Villiger beaucoup plus sélectives (chimio-, régio-, stéréospécificité) et beaucoup plus propres et sûres que les réactions chimiques conventionnelles, à base de peracides explosifs.
    Ces catalyseurs se présentent sous forme de cellules de E. coli modifiées pour produire des enzymes appelées Baeyer-Villiger Monooxygénases qui sont protégées et « alimentées » en électrons par le métabolisme cellulaire. Or, la faiblesse de l’offre en début de programme (une seule enzyme commercialisée et une petite trentaine d’enzymes identifiées et expérimentalement étudiées) restreint de fait le recours à ces biotransformations. Nous avons donc souhaité proposer un panel conséquent de nouvelles enzymes d’activités complémentaires. Par ailleurs, la productivité des réactions de Baeyer-Villiger biocatalysées étant limitée par des phénomènes d’inhibition, nous avons cherché à développer des procédés plus efficaces afin de permettre à terme la production de molécules présentant un intérêt dans le domaine des arômes ou des intermédiaires de synthèse.



  • ASGGRS Études des profils spectraux d’absorption de gaz à effet de serre en vue de leur télédétection

    Profils spectraux d’absorption de gaz à effet de serre pour leur télédétection.
    Malgré des progrès importants, les modèles de formes de raies restent la limitation principale pour la télédétection précise des gaz à effet de serre. Leur précision reste insuffisante pour la détection des sources et puits de ces gaz, posant la question du succès de certaines mesures satellitaires.

    Nouveaux outils spectroscopiques pour la télédétection des gaz à effet de serre.
    Le réchauffement climatique est un problème environnemental crucial pour notre planète. Une connaissance précise de la distribution des gaz à effet de serre dans l'atmosphère terrestre est de première importance pour des prédictions fiables de l'évolution du climat. Celle ci requière la quantification des sources et des puits de ces gaz ainsi que leur distribution spatio-temporelle à grande résolution et précision afin de séparer les variations naturelles des contributions humaines. Le but de ce projet est de fournir des outils spectroscopiques améliorés pour soutenir les recherches dévouées aux questions du réchauffement climatique en réduisant les incertitudes actuelles sur les formes de raies utilisés par télédétection. Cela devrait conduire à de nouveaux modèles (et logiciels) physiquement fondés et devrait permettre de comprendre les mécanismes influant sur les formes de raies, et ainsi ouvrir la voie à des prédictions fiables de leur contributions dans les spectres atmosphériques



  • SAF-MED Formation des aérosols secondaires en méditerranée

    SAF-MED Formation des aérosols secondaires en méditerranée.
    SAF-MED vise à développer une meilleure compréhension des origines des fortes concentrations en aérosols organiques secondaires (AOS) observées en Méditerranée occidentale en été avec un accent sur le rôle des transformations chimiques dans l'atmosphère et des propriétés des particules pour la formation des AOS, dans le cadre de Charmex (The Experiment Méditerranée chimie-aérosols, http://charmex.lsce.ipsl.fr).

    Quelles sont les origines et comment expliquer les fortes concentrations organiques observées en été en Méditerranée occidentale?
    La formation des fortes concentrations d'organiques élevés en été en Méditerranée occidentale peut s'expliquer par différents processus:

    * Les émissions marines
    * les COV biogéniques qui intéragissent avec les panaches anthropiques et les émissions marines
    * la formation des AOS lors du transport des panaches anthropiques

    Estimer correctement les concentrations d'aérosols organiques, leurs propriétés et leurs origines est souhaitable afin de trouver le moyen le plus efficace pour les réduire. À l'échelle mondiale et européenne, il est généralement considéré que la fraction biogénique domine largement le budget des AOS. Les émissions biogéniques sont principalement constituées de composés organiques volatils (COV) (par exemple, l'isoprène, terpènes), qui peuvent être oxydés et se condensent sur ??les particules ou former de nouvelles particules. Parce que l'oxydation des COV biogéniques est renforcée par des panaches anthropiques, réduire les émissions anthropiques peuvent effectivement réduire la concentration d'aérosol organique biogénique. Ainsi, sur l'Europe, Sartelet et al. (2012) estime que près de 50% de l'aérosol biogénique peut être contrôlable.

    Les principaux objectifs de ce projet sont les suivants:

    1. Estimer les concentrations et les propriétés des AOS et des photo-oxydants en Méditerranée occidentale

    2. Comprendre l'origine des AOS et le rôle du vieillissement atmosphérique

    i) Origines
    ii) Vieillissement photochimique et l'influence du vieillissement chimique sur les propriétés des AOS
    iii) Impact des panaches anthropiques sur la formation des AOS biogéniques.

    3. Amélioration des modèles de qualité de l'air opérationnels



  • CAROUCELL Nanostructuration des anode et cathode pour une biopile à combustible H2/O2

    Nanostructuration des bioélectrodes pour la production d’électricité soutenable par une biopile à combustible H2/O2
    CAROUCELL est un projet fondamental qui vise à évaluer les performances d'une biopile à combustible dans laquelle les transformations de H2 et O2 sont réalisées par des enzymes spécifiques ou des catalyseurs biomimétiques, et qui sera alimentée par de l'hydrogène issu de la biomasse.

    Quels bioélectrodes pour une biopile verte H2/O2 performante ?
    Dans le cadre de la recherche de nouvelles sources d’énergie soutenables, les biopiles à combustible qui utilisent des enzymes comme biocatalyseurs sont une alternative aux piles à combustibles, considérées comme propres car ne rejetant que de l’eau mais nécessitant l’emploi de platine, métal rare, cher et facilement inhibé. Les biopiles actuellement développées utilisent le glucose et l’oxygène comme substrat et visent des applications implantables. L’utilisation de l’hydrogène doit permettre non seulement d’augmenter les puissances des biopiles mais aussi d’en élargir le domaine d’applications. C’est l’enjeu de CAROUCELL dont les objectifs sont : i) identifier de nouvelles enzymes stables possédant une forte affinité pour H2 ou O2, et transformant ces substrats avec une faible surtension ; ii) augmenter les courants catalytiques en nanostructurant les électrodes ; iii) avancer dans la connaissance spatiotemporelle de l’activité enzymatique sur électrodes mésoporeuses; iv) comparer les efficacités de la catalyse enzymatique avec la catalyse obtenue avec des complexes biomimétiques permettant d’élargir encore la gamme d’utilisation de ces bioprocédés, v) évaluer les performances de la biopile en fonction de l’alimentation en gaz, en particulier l’hydrogène issu de la biomasse.



  • CHROMAPKA Contrôle épigénétique et post-traductionnel de l'expression génique au sein de la chromatine

    Décryptage des rouages protéiques régulant l’expression de gènes
    Notre objectif est d’identifier des protéines clés impliquées dans la modulation de l’expression de gènes. Notre contexte d’étude est la plante modèle Arabidopsis thaliana soumise à une attaque par un pathogène.

    Vers une meilleure compréhension de la régulation de l’expression génique
    Notre objectif est de déchiffrer, dans les échelles de temps et d’espace, les mécanismes moléculaires assurant la régulation de l’expression génique au sein de la chromatine. Par des approches de protéomique et de phosphoprotéomique, nous souhaitons reconstituer quelles protéines se déplacent de ou vers la chromatine et lesquelles sont modifiées de façon dynamique, notamment par des phosphorylations, pour orchestrer la re-programmation de l’expression génique suite à un stimulus donné. Afin d’appréhender ces questions, nous avons choisi un système modèle pour lequel une voie de signalisation a été largement caractérisée, par l’identification des protéines recrutées dans cette cascade depuis la membrane plasmique et dans tout le cytoplasme. Nous avons sélectionné la plante Arabidopsis thaliana, étudiée dans la situation particulière d’une attaque par un pathogène. Lorsque Arabidopsis est soumise à un stress occasionné par des pathogènes, son système immunitaire inné détecte des séquences moléculaires caractéristiques des pathogènes (PAMPs), molécules dérivées de structures abondantes de ces organismes (par exemple des constituants de la paroi cellulaire, comme la flagelline). Des voies de signalisation intracellulaires spécifiques sont alors déclenchées pour promouvoir la modulation de l’expression de certains ensembles de gènes et pour finalement développer des réponses adaptées. Cependant, seule une vision très parcellaire de la machinerie protéique orchestrant la régulation de l’expression génique en réponse à la flagelline a été obtenue jusqu’à présent et aucune information sur la dynamique temporelle de son recrutement n’a été acquise ; nous proposons dans ce projet de contribuer à une reconstitution plus complète de ce puzzle protéique complexe et dynamique.



  • SAMOSA Synechococcus as a model genus for studying adaptation of marine phytoplankton to environmental changes

    Comment le phytoplancton marin s’adapte-t-il au changement global ?
    La cyanobactérie Synechococcus, un micro-organisme pertinent pour mieux comprendre les effets des variations des conditions environnementales (température, lumière visible et ultraviolette, etc.) en culture et dans le milieu naturel.

    Comprendre les mécanismes d’adaptation du phytoplancton à la lumière et à la température
    Les océans sont particulièrement affectés par le changement climatique qui cause notamment une augmentation i) de la température moyenne de l’eau, ii) de la quantité de rayonnements ultraviolets atteignant la surface, et iii) de la proportion des surfaces océaniques pauvres en sels nutritifs. Un des enjeux majeurs pour comprendre l’impact de ces processus sur l’océan mondial est l’étude de la capacité des microorganismes photosynthétiques (phytoplancton) à s’acclimater à court terme (physiologiquement) ou s’adapter à long terme (modification/acquisition de gènes) à ces changements. Les cyanobactéries marines du genre Synechococcus sont parmi les modèles biologiques les plus pertinents pour étudier ces questions car elles sont cosmopolites, très abondantes dans l’océan mondial, et sont appropriées à des études multi-échelles, des gènes à l’océan global.
    Le projet SAMOSA vise à caractériser et modéliser les principaux mécanismes d'acclimatation et d'adaptation des Synechococcus afin de mieux prédire leur adaptabilité, leur dynamique et leur distribution à différentes échelles de temps et d'espace dans un milieu soumis au changement global. En particulier, le projet SAMOSA propose de modéliser la réponse des gènes aux variations des conditions environnementales à la fois sur une « souche modèle » de Synechococcus mais également sur plusieurs autres souches représentatives de la diversité génétique des populations du milieu naturel. Le rôle de ces gènes dans l'adaptation au stress sera vérifié en analysant différents métagénomes et métatranscriptomes, obtenus dans le cadre de la campagne TARA-OCEANS, provenant de différentes régions océaniques, à différentes profondeurs et présentant des paramètres environnementaux contrastés.



  • TERRIAT Sociétés, mobilités et déplacements : les territoires de l'attente (le cas des mondes américains, d'hier à aujourd'hui)

    L’attente, définie comme état de la mobilité, s’inscrit et se vit dans des territoires spécifiques ou inattendus.
    Il s’agit d’examiner ces territoires, la multiplicité de formes qu’ils revêtent (entre les dispositifs définis spécifiquement pour la mise en attente et les espaces inattendus où l’attente crée un autre usage des lieux), leurs temporalités spécifiques, ainsi que la variété des jeux économiques et sociaux qui s’y déploient.

    Changer de paradigme : de l’analyse de la mobilité à celle de l’attente et de ses territoires
    Ce projet se propose de défricher plus particulièrement trois champs d’études, qui s’offrent comme autant d’opportunités pour expérimenter un changement de focale analytique, non plus mobilisée par l’observation des mobilités, des déplacements et autres migrations, mais par les temps d’arrêt, de pause et d’attente qui ponctuent ces flux.
    - Typologie des territoires de l’attente : il s’agit ici d’analyser les configurations territoriales des situations d’attente en comparant deux modalités de l’attente : celle dramatique et exceptionnelle des émigrants, migrants et réfugiés, et celle plus ordinaire qui prend place dans les brèches qui s’ouvrent dans le quotidien des sociétés. Il s’agit également de dresser une typologie des territoires qui abritent des situations d’attente : depuis le camp – spécialement dessiné et destiné à cette fonction – jusqu’à la voie rapide urbaine embouteillée, sans oublier non plus les paysages de la clandestinité.
    - Economie de l’attente : il s’agit ici de s’interroger sur l’ordinaire des jours ou des heures dans un lieu d’attente : quelles activités sociales ou économiques naissent dans ces lieux confinés où est éprouvée l’expérience d’un « temps élastique » ? Entre la prostitution et la vente ambulante, il importe de décrire et comprendre les formes spatiales de la « débrouillardise ». Un pan important du questionnement concerne l’étude des transformations des pratiques et identités sociales dans ces territoires de l’attente.
    - Mémoires et identités: loin d’être des «non-lieux », ces territoires, où des individus partagent une attente commune, peuvent au contraire être des lieux de formation d’identités. Plus tard, certains deviendront des lieux de mémoire, comme Ellis Island aux Etats-Unis, témoignant de l’importance de ces lieux dans la formation identitaire des immigrants.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités