L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • Le site de soumission des propositions détaillées est ouvert depuis le 28 février 2017
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

@AgenceRecherche

23/03 10:51 - Des travaux réalisés dans le cadre du projet Capacity https://t.co/euKDH7QvHS https://t.co/9feFBJGqfx

23/03 10:26 - Un évènement lié au projet PatentLab https://t.co/w5QMHxgbQf https://t.co/odTtaMwCrL

23/03 10:04 - 2/2 des fiches pratiques destinées à faciliter la compréhension du #RF2017 sont également à votre disposition https://t.co/35MvN4HpuW

  • FAST 3D Couplage entre méthodes cycliques directes et mesure de champs dissipatifs locaux : stratégie de détermination rapide des domaines d’endommagement en fretting-fatigue.

    Fast 3D
    Couplage entre méthodes cycliques directes et mesure de champs dissipatifs locaux : stratégie de détermination rapide des domaines d’endommagement en fretting-fatigue.

    Enjeux et objectif
    Les structures sollicitées en fatigue sont généralement soumises à des chargements multiaxiaux présentant un gradient de contrainte. La prise en compte des effets des forts gradients sur le comportement et la tenue mécanique est indispensable pour une bonne évaluation de la durée de vie. La sollicitation de fretting représente le cas introduisant les plus forts gradients dans les structures, c’est pourquoi nous nous focaliserons sur ce type de sollicitation mais les résultats issus de ce projet permettront d’aborder la problématique des gradients de contraintes en fatigue. La sollicitation de fretting entraîne des endommagements diminuant fortement la durée de vie des systèmes industriels. Tous les secteurs sont concernés (transport, énergie,…) Ce phénomène est associé à des micro-déplacements de faible amplitude, inférieure à la dimension du contact. Dans le cas du glissement partiel, l’endommagement se caractérise essentiellement par l’apparition de fissures. Le dimensionnement d’un contact passe par la construction des cartes de fretting-fatigue définissant les domaines de non d’amorçage, d’amorçage suivi d’un arrêt de fissuration et de rupture en fonction des paramètres de chargement. Expérimentalement, elles sont obtenues par des méthodes destructives très couteuses en temps et en matériau. Nous développerons donc une stratégie expérimentale s’appuyant sur la réponse en dissipation du matériau couplée à une stratégie de modélisation et calcul numérique. Les concepts sous-jacents sont les phénomènes d’adaptation, d’accommodation et de rochet. Actuellement ils sont peu exploités lors de la modélisation et du calcul de structures. De plus, l’obtention des réponses thermomécaniques asymptotiques dans la zone de contact dues aux sollicitations de fretting-fatigue se heurte à deux difficultés : le nombre de cycles de chargement et la finesse de maillage. C’est la raison pour laquelle le fretting est rarement pris en compte en calcul de structure.



  • MUVAR Phénoménologie du mélange turbulent en écoulement gazeux inhomogène à viscosité et densité variables

    MUVAR
    Phénoménologie du mélange turbulent en écoulement gazeux inhomogène à viscosité et densité variables

    Caractérisation du mélange à vsicosité et densité variables. Optimisation du mélange pour un meilleur rendement de la combustion.
    Le but final de ce projet est d'avancer dans notre compréhension de la phénoménologie du scalaire actif, et de prédire ses statistiques. En conséquence, nos objectifs sont des questions reliées à la physique du mélange de scalaire actif. Toutes les questions énoncées par la suite comportent des verrous scientifiques. On se propose de lever ces verrous, en adoptant différents outils d'analyse (analytiques, expérimentaux et numériques). Les principales questions sont :
    1) Quelle est la morphologie du champ dynamique et du mélange ?
    2) Comment peut-on caractériser l'écoulement et le mélange d'un point de vue statistique ?
    3) Quelles sont les équations dynamiques de transport de ces statistiques d'ordre deux, et trois ?
    4) Quelle est la phénoménologie du mélange associée à ces équations de transport de l'énergie à chaque échelle ? La fermeture correcte des termes triples dans ces équations est équivalente à une identification correcte de certains phénomènes caractéristiques du mélange, et en particulier de l'influence de la viscosité/densité.
    5) Quelles sont les fermetures les plus pertinentes des termes triples ?
    6) Quel est le temps caractéristique du mélange (le temps que le mélange soit 'fait', i.e. que les plus petites
    échelles soient créées), à chaque position dans l'écoulement ?
    7) Quels sont les régimes d'écoulement, les formes des buses des jets etc. qui sont les plus favorables à un 'bon' mélange ?
    Les réponses à ces questions seront données en utilisant d'une manière intelligente et interactive les trois types d'outils, analytiques/théoriques, expérimentaux et numériques.



  • GRAPHIT Élaboration et instrumentation de langages pédagogiques graphiques centrés sur le métier des plate-formes de formation et dirigés vers les besoins des praticiens

    Langages pédagogiques graphiques centrés sur le métier des plate-formes de formation et dirigés vers les besoins des praticiens
    Actuellement, les enseignants souhaitant exploiter les plateformes de formation (type Moodle) n'ont pas d'outils appropriés pour s'abstraire des services/outils offerts et se concentrer sur la conception de leurs situations d'apprentissages. Nous proposons d'expliciter le métier de conception implicite des plateformes et de l'exploiter comme base pour le développement de langages/éditeurs graphiques de scénarios opérationnalisables.

    Vers de meilleures compréhensions et usages des plateformes de formation actuelles
    De nombreuses institutions académiques mettent à disposition des enseignants et étudiants des plateformes de formation à distance. Pourtant leur usage n’est pas limité à la seule mise en place de formations à distance. Elles sont aussi disponibles et utilisables par tout enseignant souhaitant mettre en place diverses activités pédagogiques complémentaires aux séances en présentiel ou bien pour un face-à-face outillé. Leurs usages varient alors de la simple mise à disposition de ressources au support complexe d’un projet tuteuré sur plusieurs séances selon une pédagogie active par projet à l'aide d'outils de communication et de travail collaboratif proposés par la plateforme. Pour mettre en œuvre ces activités les enseignants doivent développer une bonne maîtrise de la plateforme (types d’outils, usages possibles...) souvent proposé par le biais de formations internes à l’institution. En revanche, en ce qui concerne la scénarisation de la situation d’apprentissage qui sera supportée par la plateforme (séquencement des activités, utilisation des groupes, relation avec les objectifs pédagogiques et didactiques, relation avec des approches pédagogiques spécifiques, etc.), peu ou pas d’accompagnement et de formations ne sont proposés. La grande disparité des approches pédagogiques, le manque d’outils, méthodes et autres outils-support dédiés à la plateforme, tendent à laisser l’enseignant développer seul ses propres pratiques de conception.Dans de tels contextes, il serait pertinent d’aider les enseignants à utiliser, à s’approprier et à concevoir spécifiquement pour ces plateformes. En plus d’améliorer leur connaissance de l’environnement mis à leur disposition, ceci encouragerait une approche réflexive des pratiques de conception. Cette approche de conception centrée plateformes est à contre-courant des approches traditionnelles ou le choix de la plateforme n’intervient que lors de la mise en œuvre du dispositif.



  • Transcultur@ Dictionnaire d'histoire culturelle transatlantique XVIIIe-XXIe siècles

    Transcultur@
    Dictionnaire d’histoire culturelle transatlantique XVIIIe-XXIe siècles

    Un outil pour analyser les circulations culturelles dans l'espace atlantique
    Transcultur@ est un projet de recherche collaborative internationale porté par une équipe franco-brésilienne de spécialistes de sciences humaines et sociales. Il vise à la réalisation d’un Dictionnaire d’histoire culturelle transatlantique : un outil scientifique et technologique innovant, édité en ligne et en quatre langues (anglais, espagnol, français, portugais), pour analyser les dynamiques de l’espace atlantique et comprendre son rôle dans le processus de mondialisation contemporain.
    À travers une série de notices consacrées aux relations culturelles complexes entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques, cette encyclopédie numérique entend mettre en œuvre une histoire connectée de l’espace atlantique contemporain, dans une perspective interdisciplinaire associant historiens, anthropologues, sociologues, politistes, musicologues, spécialistes de littérature, arts, théâtre ou cinéma. Conçu au plus près de la recherche, ce dictionnaire propose une réflexion sur les circulations transatlantiques et la mondialisation culturelle, mais également sur les processus d’identification et les frontières qui ont contribué à la formation et au renouvellement de grandes aires culturelles depuis le XVIIIe siècle.
    Conçu avec le soutien de la TGIR Huma-Num, Transcultur@ intègrera les apports des humanités numériques pour mesurer, cartographier et analyser les circulations culturelles dans l’espace atlantique. Le projet sera porté par trois institutions principales : l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et l’Universidade de São Paulo.



  • nano-SO2DEG Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    Grâce aux progrès récents en matière de croissance de films minces, il est aujourd’hui possible de façonner artificiellement des hétérostructures à base d’oxydes dans lesquels de nouveaux phénomènes physiques sont attendus.
    Dans ce contexte, la découverte de gaz d’électrons bidimensionnels supraconducteurs dans des hétérostructures d’oxydes à base de SrTiO3 a suscité un intérêt considérable et ouvert de nouvelles opportunités.

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    L’objectif de ce projet est de fabriquer des nanostructures dans les gaz d’électron bidimensionnels à l’interface LaXO3/SrTiO3 (X=Ti or Al) et d’étudier le couplage entre supraconductivité et fort couplage spin-orbite Rashba. La fabrication et le fonctionnement de ces dispositifs reposent sur le contrôle par effet de champ électrique des propriétés du 2DEG à l'échelle nanométrique grâce à des électrodes de grille locales.
    Deux problématiques seront abordées dans ce projet :

    La première est l’étude de nanostructures où le 2DEG est confiné dans une géométrie de type contact ponctuel quantique (QPC) à l’aide d’électrodes de grille locales. Dans l’état normal, nous étudierons le transport électronique dans un petit nombre de canaux de conduction et tenterons d’atteindre le régime de quantification de la conductance. Dans l’état supraconducteur, nous étudierons le contrôle par effet de champ électrique du courant Josephson, lequel est porté par les états liés d’Andreev localisés dans le QPC. Des mesures de transport DC et de bruit de grenaille à tension finie, dans le régime des réflexions d’Andreev multiples, devraient révéler d’importantes informations sur la conduction du 2DEG, notamment le nombre de canaux impliqués et la probabilité de transmission associée.
    La seconde, mais non la moindre, portera sur l’étude de dispositifs mésoscopiques impliquant des parties supraconductrices couplées à des régions avec de fort couplage spin-orbite Rashba. Ce dernier devrait fortement affecter les états d’Andreev en levant la dégénérescence de spin dans la région normale. Par conséquent le courant Josephson à travers la structure devrait présenter une relation courant phase anormale, due au couplage spin orbite dans la région non supraconductrice. Les expériences seront réalisées sur des dispositifs ayant à la fois une géométrie linéaire (nanofils) et une géométrie annulaire.



Rechercher un projet ANR