L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.07.2017)

Appel générique 2017 : premiers résultats (13/07/17)

@AgenceRecherche

21/07 15:49 - Des travaux soutenus dans le cadre du projet Charon https://t.co/NBi5WjPyKr https://t.co/neAaZ1kcaJ

21/07 15:45 - [AAP] Projets sélectionnés à la 4e édition de l'appel MRSEI https://t.co/B227Lf4m0B #reseaux #amorcage #H2020

19/07 11:41 - A vos agendas ! Et pour tout savoir sur le challenge ROSE https://t.co/SP2vkMMVAm #agriculture #robotique https://t.co/kEvhkfbanR

  • MIRABEL Approche intégrée pour l’évaluation du risque et des coûts/bénéfices liés aux allergènes alimentaires

    Evaluation du risque de réaction allergique lié à la présence fortuite d’arachide dans l’alimentation
    Les traces d’allergènes dans les aliments présentent-elles un risque pour les personnes allergiques ? Quels options et développements pour réduire ce risque et contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes allergiques ?

    Evaluation du risque et d’options de gestion afin d’améliorer la qualité de vie des personnes allergiques
    L’allergie à l’arachide concerne 390 000 personnes en France qui sont pour la majorité des enfants. La mention obligatoire des allergènes présents dans la liste des ingrédients des produits industriels facilite le suivi de régime d’éviction et réduit le risque d’accident allergique. Cependant, le risque de réaction allergique persiste par la consommation de produits dans lesquels l’allergène serait présent de manière fortuite, du fait d’une contamination de la matière première ou lors de la fabrication. L’emballage de ces produits porte en général un étiquetage du type « peut contenir… ». Cet étiquetage place la personne allergique face à un dilemme : se priver de la consommation de ces aliments potentiellement sans risque pour elles, ou consommer ces produits avec un risque d’accident en cas de présence de l’allergène. Il existe peu de travaux au niveau français et international permettant d’apprécier quantitativement le risque dû à la présence fortuite d’allergènes dans les aliments ainsi que l’impact des étiquetages de prévention tant sur la sécurité des personnes allergiques que sur leur qualité de vie.
    Le projet MIRABEL combinant étude médicale, étude de comportement alimentaire, étude de coûts de production et analyses des traces d’arachide permettra d’acquérir l’ensemble des données nécessaires au niveau national pour mener une évaluation du risque complète et une analyse coût/bénéfice d’options de gestion. Ce projet, en proposant des développements méthodologiques en évaluation du risque et analyse coût/bénéfice, permettra également de répondre à la question qui se pose sur l’utilité de la mise en place d’un nouvel étiquetage mentionnant le niveau des traces d’arachide dans les produits. Il a pour finalité d’aider à l’amélioration de la qualité de vie des personnes allergiques.



  • RepliCare Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication

    Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication
    Caractérisation des mécanismes qui limitent l’instabilité génétique chez les eucaryotes en contrôlant l’activation séquentielle des origines et la stabilité des fourches de réplication

    Vers une meilleure compréhension du stress réplicatif comme cause d’instabilité génétique
    Les défauts de réplication représentent une source majeure d’instabilité génétique, à l’origine de plusieurs pathologies humaines comme le cancer. Ce projet vise à mieux comprendre comment les cellules contrôlent l’activation des origines et stabilisent les fourches de réplication en conditions de croissance normales afin d’éviter l’instabilité génétique induite par le stress réplicatif


    Dans le cadre de ce projet de recherche, nous allons déterminer comment les mécanismes de surveillance du génome (checkpoints) et de modification de la chromatine (histones déacétylases) coopèrent afin d’assurer l’exécution correcte des programmes de réplication chez la levure S. cerevisiae. Nous aborderons notamment les points suivants :
    Tâche 1 : Nous déterminerons si les mécanismes de surveillance de la réplication sont activés dans des conditions normales de croissance et si ils contrôlent le programme temporel de réplication..
    Tâche 2 : Nous étudierons l’effet de ces mécanismes de surveillance sur la progression des fourches de réplication.
    Tâche 3 : Nous analyserons les profils de réplication d’une collection de mutants de levure afin d’identifier les facteurs de modification de la chromatine impliqués dans la mise en place du programme temporel de réplication.
    Tâche 4 : Nous caractériserons de nouveaux mécanismes de protection des fourches de réplication impliquant des protéines de la famille SMC, telles que les cohésines et Rad50.



  • PROFLUO Nouveaux fluorophores pour les Sciences de la Vie

    Synthèse de nouveaux marqueurs fluorescents de protéines plus sensibles et plus sélectifs
    Dans un échantillon biologique complexe, il est important de pouvoir visualiser et quantifier les protéines présentes (des plus présentes aux moins abondantes) car certaines familles de protéines, peuvent être impliquées dans différents processus (maladies, résistance aux antibiotiques…) même à très faibles concentrations.

    Trouver l’aiguille (protéine) dans la botte de foin (protéome)
    La protéomique consiste en l’étude et l’identification précise des protéines (protéome) présentes dans un environnement biologique (organisme, organe, tissu, cellule…) est un enjeu majeur actuel. En effet, la composition en protéine (protéome) peut varier en fonction du temps et de l’environnement, de l’état physiologique de l’organisme étudié… Les protéines sont donc, non seulement d’excellents indicateurs de cet état (outils de diagnostic), mais elles peuvent être aussi responsables de diverses pathologies ou être indispensables à la survie d’une espèce. Le programme de recherche sera axé sur le développement de nouveaux marqueurs de protéines, basés sur une structure de produit naturel, plus sensibles et plus sélectifs de protéines d’intérêt. A titre d’exemple, la recherche de protéines spécifiquement exprimées par des bactéries impliquées dans la formation de biofilms responsables, entre autres, de maladies nosocomiales particulièrement difficiles à traiter, s’inscrit résolument dans un cadre de santé publique. Pour cela, les marqueurs fluorescents, non toxiques et ciblant spécifiquement des protéines d’intérêt est une stratégie d’avenir qui permet notamment de contourner les approches de modifications génétiques.



  • ActiFind Traces d’émetteurs alpha dans les réseaux publics: de la détection directe en phase liquide à l’identification

    Traces d'émetteurs alpha dans les réseaux publics:
    De la détection directe en phase liquide à l'identification

    Enjeux et objectifs
    La mesure des faibles quantités d'émetteurs alpha à l'état de traces dans les réseaux d'eau potable est devenue un enjeu majeur pour notre société. Cet enjeu tient aussi bien aux raisons de sécurité nucléaire que de la lutte contre le terrorisme. Les récents événements dramatiques de Fukushima et le contexte géopolitique ont démontré la vulnérabilité de nos populations face à ce type de menace. La dissémination de matière radioactive dans l'environnement d'une manière intentionnelle (acte terroriste) ou non (accident majeur sur un réacteur nucléaire) doit pouvoir être évaluée le plus rapidement possible après son fait générateur afin que les gouvernements puissent prendre les décisions qui s'imposent afin de protéger les populations. Nous proposons dans le cadre de ce projet de finaliser puis de pré-industrialiser un capteur analytique de radioactivité portable permettant grâce à une assistance électrochimique incluse, d'identifier puis de quantifier les émetteurs alpha directement au sein de solutions aqueuses par simple immersion. Le capteur proposé ici à l'étude est constitué par un détecteur de rayonnement à base de silicium dont une des faces est recouverte de diamant rendu conducteur par dopage au bore. La limite de détection cible est de quelques Bq/L par radionucléide. Un des atouts majeurs de ce nouveau capteur tient dans le fait qu'il est utilisable sans traitement sophistiqué sur le milieu mesuré, et entièrement décontaminable donc réutilisable indéfiniment.



  • SIMILA Etude des données de sismique marine pour la compréhension des processus engendrant des structures en fines couches et du mélange dans l’océan intérieur.

    Etude des processus de fine échelle et du mélange dans l'océan intérieur par l'exploitation des données de très haute résolution de sismique marine.
    Depuis plusieurs décennies, des perturbations de fine échelle ont été observées au pourtour de tourbillons chauds ou froids. Des progrès dans la compréhension de leur formation et leur transferts d'énergie sont aujourd'hui possibles grâce aux développements majeurs que connaît l'observation à haute résolution de l'intérieur des océans, et ce notamment grâce à l'adaptation et l'utilisation de techniques nouvelles comme la sismique réflexion marine dans la colonne d'eau.

    Adaptation et exploitation de la sismique marine pour l'étude des processus de fine échelle.
    De part leur longueur et leur détail, les sections de sismique réflexion marine ont mis en évidence des structures spatialement intermittentes se présentant sous la forme de fines couches de grande extension horizontale, superposées sur la verticale et localisées autour des tourbillons océaniques. Plus généralement, cette nouvelle imagerie pour l'océan intérieur a révélé la présence récurrente de structures de fine échelle en périphérie de structures de moyenne échelle. La dynamique de ces structures de fine échelle est encore mal connue bien qu'elle assure la transition entre le régime de turbulence géostrophique et le régime de turbulence tridimensionnelle isotrope. Aussi, il est envisagé que ces structures jouent un rôle potentiellement important dans la dissipation des structures de moyenne échelle. Pour aller plus loin, il est nécessaire d'adapter et d'exploiter la technique de sismique réflexion marine pour l'étude des processus de fine échelle. Il est nécessaire aussi de coupler ce travail avec des études numériques à très haute résolution. Conjointement, la haute résolution des observations et des simulations permettra d'explorer les interactions d'échelles dans des régimes turbulents peu explorés et dont l'importance peut s'avérer importante dans le bilan énergétique de l'océan et la fermeture turbulente.



  • MimictRNA Synthèse d’analogues d’aminoacyl-tRNA pour explorer la synthèse peptidique non-ribosomale chez les bactéries

    Synthèse d’analogues d’aminoacyl-tRNA pour explorer la synthèse peptidique non-ribosomale chez les bactéries
    Notre projet fournira des données concernant le mécanisme catalytique des transférases de la famille Fem, ainsi que des données structurelles sur les sites de reconnaissance de ces enzymes pour les ARNt. Le projet devrait apporter tous les outils nécessaires à la conception d'inhibiteurs des Fem transférases et autres cibles bactériennes dépendantes des ARNt.


    Synthèse d’analogues d’aminoacyl-tRNA pour explorer la synthèse peptidique non-ribosomale chez les bactéries
    The major focus of the present proposal concerns the catalytic mechanism of FemX, a representative of the tRNA-dependent transferases involved in peptidoglycan synthesis. The first substrate of this enzyme, UDP-MurNAc-pentapeptide (UM5K) is a composite structure including a carbohydrate, a nucleotide and a peptide with unusual amide links. The chemical synthesis of this molecule remains particularly challenging and it is unlikely that versatile routes to analogues can be developed. For this reason, we propose to develop enzymatic synthesis of this molecule and access to modifications of its structure via protein engineering. The second substrate Ala-tRNAAla is even more complex. We have developed semi-synthesis of aminoacylated tRNAs and analogues based on organic synthesis of modified dinucleotides and their enzymatic ligation to RNA molecules obtained by in vitro transcription or by the classical solid support synthesis. Our first objective is the synthesis of functionalized analogues of the Ala-tRNA and UM5K substrates that will get access to bi-substrates by the Huisgen-Sharpless cycloaddition reaction. The Cu(I)- and FemX-catalyzed reaction will afford high affinity inhibitors that will be use to determine the structure of complexes and understand the interaction of the enzyme with the tRNA. The second objective is to explore the role of FemX in aminoacyl isomerization between the O2’ and O3’ hydroxyls of the tRNA. We will synthesize phospho-derivatives of the tRNA that will mimic the tetrahedral intermediary of the transacylation reaction and trap a relevant conformation of FemX for crystallogenesis.



  • Mouse_Kosto Redondance et complémentarité de l’ostéopontine et de la sialoprotéine osseuse dans la biologie du squelette – génération et analyse expérimentale de la double extinction génique chez la souris.

    Génération et analyse expérimentale de la double extinction génique de l'ostéopontine (OPN) et de la sialoprotéine osseuse (BSP) chez la souris.
    Le programme expérimental est destiné à comparer chez des simple et double KO de la BSP et de l'OPN, (1) le phénotype de base du squelette, (2) sa réponse à un défi expérimental de réparation (ablation médullaire) et (3) à deux défis de stimulation mécanique (vibrations, hypergravité).

    Redondance et complémentarité de l’OPN et de la BSP dans la biologie du squelette
    Les protéines de la famille des SIBLING (« Small Integrin Binding ligand N-linked Glycoproteins ») sont des composants la matrice extracellulaire osseuse qui jouent un rôle majeur dans la biologie du squelette et en particulier sa compétence biomécanique. Parmi elles, la BSP et l’OPN sont fortement exprimées par les cellules osseuses. Les extinctions géniques de la BSP (BSP-/-) ou de l’OPN induisent des phénotypes osseux différents, suggérant des fonctions distinctes. Toutefois, nos travaux antérieurs ont mis en évidence des compensation/substitutions fonctionnelles au moins partielles entre ces deux protéines (Bouleftour et al., 2015), qui compliquent la compréhension de leurs rôles respectifs dans la physiologie osseuse. La génération de souris double-KO pour ces protéines fournit un outil précieux pour anayser ces questions.



  • CBOD Design Organisationnel Basé sur le Cloud

    CBOD - Cloud Based Organisational Design
    Approche technique, économique et organisationnelle du Cloud

    Comment modéliser et évaluer les pratiques des entreprises relativement au Cloud et leur niveau de maturité ?
    Le projet CBOD -Cloud Based Organizational Designs (Design Organisationnel Basé sur le Cloud) a été sélectionné pour l’édition 2013 du programme ‘Sociétés Innovantes » de l’ANR
    L’objectif de ce projet pluridisciplinaire est d’approfondir le champ de connaissances du phénomène du “cloud computing” et consiste en l’élaboration d’un ensemble d’analyses socio-technico-économiques qui contribueront à mieux comprendre le « cloud computing » selon des dimensions techniques, organisationnelles, et économiques. Il tentera notamment d’avancer notre compréhension des différents aspects liés au Cloud Computing tels que les nouveaux modèles d’affaires , les problématiques d’adoption du Cloud dans les organisations et leurs conséquences sur la transformation de ces organisations, ainsi que des outils d’aide à la décision et à la simulation, relatifs au dimensionnement des systèmes de type Cloud.
    Le consortium participant à ce projet comprend l’Université de Paris-Sud (laboratoire RITM) qui coordonne le projet, Telecom ParisTech (département «Economie & Gestion«) et l’INRIA.
    Ce projet est conduit par Ahmed Bounfour, professeur à l’Université Paris-Sud, directeur de l’axe Réseaux-Innovation du laboratoire RITM (Réseaux, Innovation, Territoires & Mondialisation : http://www.ritm.u-psud.fr/) , et titulaire de la Chaire européenne sur le management de l’immatériel (www.chairedelimmateriel.u-psud.fr).
    Ce projet s’inscrit par ailleurs dans le cadre du programme de l’Institut de la Société Numériques (ISN), de l'Université Paris-Saclay et plus particulièrement dans le cadre des travaux de l’axe Business Models de l’ISN, codirigé par le professeur Ahmed Bounfour.



  • GENOMAC Analyse à grande échelle du positionnement des nucléosomes dans les noyaux de Paramecium tetraurelia

    Evaluation du rôle de l’empaquetage de l’ADN dans la cellule pour remanier le génome
    La paramécie est un modèle pour l’étude des mécanismes impliqués dans la reconnaissance de séquences éliminées du génome à chaque cycle sexuel. Le projet consiste à évaluer si ces séquences sont empaquetées dans la chromatine ou si elles sont dans des régions libres, éventuellement facilement accessibles aux machineries effectuant les réarrangements.

    Comment les séquences à réarranger sont empaquetées dans les noyaux de la paramécie
    Dans les noyaux des cellules, l’ADN est enroulé autour de complexes protéiques pour former les unités primaires de la chromatine appelées nucléosomes. De nombreuses études montrent que cet empaquetage ne se fait pas au hasard et que le positionnement des nucléosomes joue un rôle important, notamment pour le contrôle de l’expression des gènes.
    L’originalité de la paramécie est que cet organisme unicellulaire possède deux types de noyaux qui assurent des fonctions différentes : le macronoyau (MAC) est le siège de l’expression des gènes tandis que le micronoyau (MIC) est transmis à la descendance lors des processus sexuels. A chaque cycle sexuel, le MAC, pourtant essentiel à la survie de la cellule, est détruit et un nouveau MAC se développe à partir d’une copie du MIC. La formation du nouveau MAC s’accompagne de l’excision précise de dizaines de milliers de courtes séquences d’ADN qui interrompent les gènes dans le MIC et empêchent leur expression si elles ne sont pas éliminées du MAC. Ces séquences, appelées IES, ne possèdent aucun motif conservé qui puisse permettre leur reconnaissance et leur élimination. Elles sont de plus extrêmement courtes, la plupart étant de taille inférieure à la longueur d’ADN enroulée autour d’un nucléosome. Ceci pose la question d’un rôle éventuel de la chromatine pour leur reconnaissance : les IES sont-elles empaquetées dans des nucléosomes ou plutôt situées dans des régions vides de nucléosomes directement accessibles à la machinerie d’excision ?
    L’objectif du projet GENOMAC est de déterminer la position, à l’échelle du génome entier, des nucléosomes dans les différents noyaux de la paramécie : le MIC, le MAC mature et le MAC en cours de développement.



  • HOMEOSTEM Contrôle moléculaire et cellulaire de l’homéostasie des zones germinatives dans le télencéphale adulte chez le poisson zébré

    Maintenir des cellules souches neurales dans le cerveau adulte
    Nous utilisons un poisson modèle, le Danio, qui conserve à l’âge adulte beaucoup plus de cellules souches neurales actives que les mammifères, pour comprendre les mécanismes de maintien et de recrutement de ces cellules dans le cerveau mature et leur orientation vers la formation de nouveaux neurones.

    Analyse des mécanismes moléculaires maintenant les cellules souches neurales dans le cerveau antérieur
    Le cerveau adulte des mammifères (incluant l’homme) conserve à l’âge adulte une capacité de réparation et de renouvellement minimale, expliquée en partie par la perte ou la suppression d’activité de la majorité des cellules progénitrices neurales au cours de la vie. Certains vertébrés, dont les poissons, maintiennent au contraire une importante population de cellules souches actives dans leur cerveau adulte, en lien avec la production continue de nouveaux neurones et une importante capacité de régénération. Les mécanismes moléculaires et cellulaires à l’origine de ces différences entre espèces sont très mal connus, alors qu’ils pourraient potentiellement nous éclairer sur la façon de manipuler les cellules souches neurales de mammifères pour les préserver ou les réactiver. Dans ce cadre, notre projet vise à disséquer les mécanismes qui sous-tendent la persistance des cellules souches neurales dans le cerveau du Danio. Le Danio est un poisson téléostéen modèle très utilisé en génétique et recherche biomédicale car, appartenant à la classe des Vertébrés, son génome et sa physiologie sont par ailleurs très semblables à ceux des mammifères.



  • How myosin produces force Etudes structurales pour comprendre le mécanisme de production de force des moteurs myosines et identifier les interactions critiques qui régulent leur localisation cellulaire.

    Les moteurs de la cellule, comment savent-ils marcher vers la bonne destination
    Le but de ce projet de recherche est de mieux comprendre comment les moteurs moléculaires essentiels de la cellule produisent leur force, et comment chaque type de moteur reconnaît le chemin à parcourir pour transporter son cargo vers la bonne destination.

    Visualiser les réarrangements nécessaires pour l’étape de production de force d’une myosine
    La cellule comprend de nombreux moteurs moléculaires essentiels non seulement à sa division et à sa migration mais également nécessaires pour le transport polarisé, le maintien des ultrastructures de la cellule ou pour l’ancrage de vésicules ou d’organelles en son sein.
    Le projet proposé dans cet ANR repose sur l’étude de moteurs myosines qui se déplacent le long de microfilaments de la cellule appelés F-actine. Nous cherchons à visualiser le moteur en le figeant dans différentes étapes de son cycle moteur afin de comprendre comment il fonctionne. Le moteur utilise la molécule d’énergie ATP et l’hydrolyse alors qu’il est détaché de l’actine ensuite la liaison avec le filament F-actine initie la production de force en facilitant le départ des produits d’hydrolyse trappé dans le moteur. Un premier objectif de cet ANR sera de caractériser au niveau atomique les changements nécessaires dans le moteur pour cette étape essentielle qui correspond à la première étape de production de force.
    Une autre question lié au rôle spécialisé des différents membres de la famille des myosines est de comprendre quelles adaptations sont nécessaires pour leur fonction spécifique et en particulier d’identifier les caractéristiques qui leur permettent de choisir leur chemin, c'est-à-dire qui leur permette de choisir certaines structures d’actine plutôt que d’autres pour transporter leur cargo.
    Les deux moteurs que nous avons choisi d’étudier, la myosine VI et la myosine X, jouent un rôle important pour la migration des cellules, y compris les cellules tumorales. Ce sont donc des cibles nouvelles pour inhiber la prolifération et la dissémination de cellules cancéreuses. Les études effectuées au cours de cet ANR ont pour objectif de caractériser la structure de ces moteurs et ceci facilitera grandement la découverte de nouvelles molécules qui inhiberaient l’activité de ces moteurs en vue de thérapie anti-cancéreuses innovantes.



  • ChromAct Interactions des co-activateur de transcription TFIID, ATAC et SAGA avec la chromatine

    Visualiser l’expression des gènes pour comprendre toutes les étapes de sa régulation.
    Ce projet vise à étudier les mécanismes fondamentaux qui gouvernent l'expression des gènes eucaryotes au stade de l’initiation de la transcription. Nous cherchons à comprendre comment des nanomachines protéiques participent à l’expression génique et à sa régulation.

    Architecture des édifices moléculaire contrôlant l’expression des gènes
    Le niveau d’expression des gènes, encore appelé transcription, contrôle la vie normale de la cellule mais aussi les dérèglements permettant le développement d’un cancer ou de certaines maladies rares. Si la transcription d’un gène particulier pouvait être infléchie, le destin d’une cellule pourrait être maîtrisé. Ce projet est essentiellement destiné à produire de nouvelles connaissances sur les mécanismes fondamentaux qui régissent l’expression des gènes. Dans le noyau cellulaire, la transcription est mise en œuvre par des machines moléculaires, les ARN polymérases, destinées à décrypter fidèlement l’information génétique codée par l’ADN. D’autres molécules protéiques, les facteurs de transcription, sélectionnent l’information utile à chaque moment de la vie cellulaire et positionnent les ARN polymérases au début du gène à transcrire. L’enjeu de nos recherches est de décrire l’architecture de ces édifices pour comprendre comment ils fonctionnent et, à terme, d’agir sur leur fonctionnement. D’autres facteurs agissent sur l’expression des gènes et notamment l’empaquetage de l’ADN dans le noyau cellulaire sous forme de chromatine. Nos observations cherchent à comprendre comment le conditionnement de l’ADN peut être modifier pour favoriser ou au contraire empêcher la transcription.



Rechercher un projet ANR