L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 27.10.2016)

Appel générique 2017 :

  • La phase de soumission des pré-propositions et d’enregistrement pour les projets en collaboration internationale est close depuis le 27 octobre, 13h
  • Les pré-propositions sont en cours d’évaluation
  • Les coordinateurs des pré-propositions retenues à l’issue de l’étape 1 ainsi que des PRCI éligibles enregistrés seront invités à soumettre une proposition complète à la mi-février
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

05/12 18:15 - Pour en savoir plus sur le projet REPAIRS - Réparations, Compensations et Indemnités au titre de l'esclavage… https://t.co/w3XpPAo4Tm

05/12 15:10 - Pour en savoir plus sur cet instrument de financement, voici notre plaquette dédiée https://t.co/Y7FbKhZxCZ #H2020https://t.co/3dybQUgdhP

05/12 12:33 - [AAP] Ouverture d'un appel à projets européens sur les approches thérapeutiques innovantes dans les #maladiesrares https://t.co/L5pTQYJ8hR

  • SPRINT Vers la réactivité photo-induite sélective des nanotubes de carbone mono-parois

    Modification chimique de nanotubes de carbone pour la mise au point de capteurs biologiques ou de réacteurs chimiques sans solvant
    Dans ce projet, nous synthétisons et modifions chimiquement des nanotubes de carbone pour les doter de propriétés nouvelles permettant leur exploitation dans des capteurs biologiques (par exemple de glucose) ou des réacteurs chimiques respectant les enjeux de la chimie verte.

    Maîtrise de la synthèse et du greffage chimique de nanotubes de carbone.
    Le projet vise à synthétiser et modifier par voie chimique des nano-objets carbonés appelés nanotubes de carbone. Pour cela :
    - Nous développons de nouvelles méthodes de fabrication de ces nanotubes de carbone afin de bien contrôler leurs caractéristiques, notamment leur diamètre (10 000 à 25 000 fois plus petit que le diamètre d’’un cheveu) et leur nature électronique soit métallique soit semi-conductrice.
    - Nous développons également des voies originales de modification chimique des nanotubes pour leur conférer de nouvelles propriétés. En particulier, nous greffons sur ces nanotubes des groupements chimiques qui interagissent avec des enzymes. Cette interaction permet ensuite la conception soit de dispositifs mesurant le taux de sucres (par exemple le glucose) dans un échantillon, soit de réacteurs chimiques permettant la production de nouvelles molécules d’intérêt biologique en respectant les préceptes de la chimie verte (économie des produits, absence de solvant nocif et haut rendement de production).
    - Pour atteindre nos objectifs, nous menons des études fondamentales sur les mécanismes de croissance et de modification chimique des nanotubes afin de rationaliser nos méthodes. Ces études nécessitent une mise au point de la métrologie d’analyse des échantillons vers le nano-objet individuel, et conjointement une
    Référence du formulaire : ANR-FORM-110425-01-01 2/3
    modélisation théorique des nanotubes de carbone modifiés chimiquement.



  • SYNAPTOR Transistor-synapse et circuits pour les architectures neuro-inspirées

    Synaptor
    Réaliser et étudier des circuits à base de synaptors optiquement modifiables pour une utilisation dans des architectures informatiques neuro-inspirées en vue de résoudre des problèmes simples (labyrinthe par exemple).

    Exploration du comportement des réseaux de synaptors pour une utilisation dans les architectures informatiques neuro-inspirées
    L'objectif principal de ce projet est d'étudier le comportement et le fonctionnement de circuits de synaptors pour une utilisation dans des architectures neuro-inspirées. Pour atteindre cet objectif global, le projet portera sur trois objectifs plus ciblés:
    Objectif 1: NanoParticules fonctionnalisées avec de nouveaux commutateurs moléculaires
    Ici, l'objectif est la synthèse et la caractérisation électrique de nouvelles molécules photo-isomérisables. D'un point de vue chimique, le choix et la conception de nouvelles molécules seront les suivantes: (i) le décalage vers le rouge de la longueur d'onde pour l'isomérisation, (ii) un temps de commutation court et (iii) un grand rapport ON / OFF de la conductance entre les deux isomères.
    Objectif 2: Un nouveaux synaptor l'OG-NOMFET
    Nous étudions ici un nouveau type de synaptor: l'OG-NOMFET qui permettra de surmonter certaines limitations du NOMFET et d'ajouter de nouvelles fonctionnalités. Ici, nous encapsulons dans le NOMFET précédent, les NPs avec une SAM optiquement active développée dans l'objectif 1. Ce nouveau dispositif sera caractérisé électriquement en contrôlant la conformation de la molécule autour des NPs par la lumière.
    Objectif 3: Réseau de Synaptors
    En utilisant les NPs fonctionnalisées dans l'OG-NOMFET, nous poursuivons l'objectif d'avoir deux neuro-mécanismes dans le même dispositif. En termes d'architectures de circuits, cela signifie qu'il sera possible d'envisager une architecture avec des «blocs» de synaptors dans les mêmes circuits.



  • ADDiCLOCK Implications moléculaires et neuronales de l'horloge biologique dans l’addiction à la nourriture : un éclairage nouveau dans la lutte contre l’obésité

    Le système circadien comment un cible pour traiter l’addiction à la nourriture et l’obésité
    Dans les pays industrialisés, on observe une augmentation de l'obésité liée à des excès de prise alimentaire pour des aliments caloriques. Le projet ADDiCLOCK propose d’étudier l’implication du système circadien dans les troubles compulsifs à la nourriture.

    Proposer de traitements contre l'obésité avec l'horloge biologique comme cible
    L'obésité, un problème de sante actuel dans tout le monde, est liée probablement à un comportement compulsif pour des aliments caloriques. Les mécanismes neuronaux et moléculaires impliqués dans «l’addiction à la nourriture» ne sont pas entièrement connus. Dans le cerveau, la prise alimentaire est régulée par deux mécanismes compensatoires, l’un homéostatique et l’autre hédonique. De plus, la prise alimentaire est également modulée par l'horloge circadienne dans les noyaux suprachiasmatiques de l'hypothalamus (SCN). Les mécanismes circadiens, moléculaires et neuronaux impliqués dans l’addiction à la nourriture ont encore trop peu été explorés. L’activité circadienne des SCN, synchronisée principalement par le cycle lumière-obscurité, est construite par des boucles moléculaires de l’expression des gènes horloges. Pour cela, nos objectifs sont (1) d’évaluer les effets de la prise de nourriture palatable sur l’expression du gène horloge Rev-erb-alpha aux niveaux centrale; (2) de caractériser si l’invalidation du gène Rev-erb-alpha peut conduire à une prise compulsive de nourriture palatable et en comprendre les mécanismes; (3) d’évaluer si une altération du système circadien (modèle jet-lag ou travail posté), induit des altérations sur la préférence et la consommation de nourriture hypercalorique; (4) d’étudier les effets de la lumière sur la resynchronisation des rythmes perturbés et sur la prise alimentaire chez des animaux avec des altérations circadiennes (modèle jet-lag, mutant gène horloge), et comprendre les mécanismes. Notre étude permettra de comprendre, l’implication du système circadien dans la consommation compulsive de nourriture conduisant au développement de pathologies métaboliques comme l’obésité, et de proposer des traitements préventifs (photothérapie).



  • DrosoNet DrosoNet: utilisation de l’analyse des réseaux sociaux pour la compréhension de la diffusion et du maintient de la transmission sociale chez la Drosophile

    DROSONET
    utilisation de l’analyse des réseaux sociaux pour la compréhension de la diffusion et du maintien de la transmission sociale chez la Drosophile

    enjeux et objectif
    Comprendre comment le comportement de chaque individu d?une population en affecte sa dynamique et sa structure a toujours été une question centrale en Ecologie et Biologie Evolutive. Le comportement est une réponse à des changements ou états intrinsèques et extrinsèques tels que l?état physiologique, les facteurs écologiques ou les interactions sociales. Au sein de son groupe, un individu peut être considéré comme une partie, un noeud d?un réseau d?interactions sociales ayant des natures, des forces ou des dynamiques différentes. La structure d?un réseau social peut avoir un grand impact sur l?écologie et l?évolution des individus, des populations ou des espèces. Au sein d?un groupe, la transmission sociale des comportements peut prendre plusieurs formes et peut influencer significativement le comportement d?un individu. L?apprentissage social a longtemps été étudié chez les poissons, les oiseaux et les mammifères, dont l?humain. Chez les insectes, l?apprentissage social a été clairement démontré chez les hyménoptères sociaux mais de récentes recherches ont montré que même des insectes non eusociaux telle que Drosophila pouvaient copier le comportement de leurs congénères. Comparé à l?apprentissage individuel, qui requière une période d?essaierreur à chaque nouvelle génération, l?apprentissage social peut potentiellement résulter en une transmission stable de tradition(s) à travers les générations. Malgré l?importance de la transmission sociale sur le comportement animal et l?évolution des espèces, nous avons peu de connaissances sur les processus qui pourraient faciliter la transmission sociale d?individu à individu et sur la relation entre la structure du réseau social du groupe et l?efficience de la transmission sociale en son sein. Le but de ce projet est d?étudier les facteurs génétiques et socio-environnementaux influençant la transmission sociale en combinant une approche expérimentale, l?analyse des réseaux sociaux et la modélisation.



  • GreenSwimmers Sensibilisation de biofilms industriels à l’action de désinfectants par l’infiltration de bactéries hyper-motiles

    Des torpilles bactériennes à l’assaut des biofilms
    Les microbes vivent pour la plupart fixés à une surface, formant ainsi ce qu’on appelle les biofilms. Les partenaires du projet viennent de mettre en évidence l’existence de bactéries flagellées capable de s’infiltrer et de « vasculariser » ces édifices microbiens en creusant un réseau de galeries transitoires dans la matrice. Un résultat qui pourrait fournir un nouvel arsenal biologique pour lutter contre les biofilms impliqués dans les infections humaines.

    Sensibilisation de biofilms industriels à l’action de désinfectants par l’infiltration de bactéries hyper-motiles
    Nous avons récemment découvert que certains bacilles propulsés par des flagelles étaient capables de s’infiltrer au plus profond de biofilms constitués de bactéries pathogènes. Ces nageurs « furtifs » créent transitoirement des pores dans la matrice qui augmentent les transferts moléculaires au sein du biofilm. Nous avons prouvé au laboratoire que l'irrigation du biofilm par ces bactéries motiles, en facilitant la pénétration et l'action des désinfectants, permettait d’exacerber l’inactivation des bactéries du biofilm. L'objectif de ce projet «preuve de concept« est d'aller plus loin dans l'applicabilité de ce nouveau concept en sélectionnant des cocktails synergiques de bactéries « hyper-motiles » qui pourraient très significativement augmenter l'efficacité des biocides utilisés industriellement. L’implication sociétale directe de ce procédé biologique est la réduction drastique de l'utilisation de biocides chimiques polluants pour le contrôle des agents pathogènes dans les milieux industriels. L'objectif à plus long terme est de remplacer entièrement l’utilisation des biocides chimiques par des antimicrobiens naturels et spécifiques, si possible produits in situ par les bactéries motiles.



  • MedFilm Instruire, informer, communiquer, éduquer. Le film médico-sanitaire en France, 1900-1960

    Instruire, informer, communiquer, éduquer. Le film médico-sanitaire en France, 1900-1960
    Le projet pluridisciplinaire – histoire, histoire des sciences et sciences de l’information et de la communication – vise à établir une archéologie des films d'information et de prévention médico-scientifiques entre 1900 et 1960 en France. Il s’agit de décrire leur histoire et leur fonctionnement. Le projet est conçu comme un observatoire de la communication audiovisuelle dans le domaine de la santé de ses origines filmiques jusqu’à l’arrivée de la télévision dans les années 1950.

    MEDFILM - Un observatoire historique de la communication audiovisuelle dans le domaine de la santé
    Face à des menaces sanitaires nouvelles et d'ampleur mondiale, les Etats occidentaux et les organismes internationaux de santé réinvestissent l’idée de la prévention dans le cadre de la nouvelle santé publique. Depuis le début du 20e siècle, « savoir prévenir » revient aussi à recourir à des techniques de communication audio-visuelles « modernes ». Afin de mettre en perspective la communication sanitaire actuelle, le programme de recherche envisage d'interroger de manière historique les formes et les mutations de la communication par le film dans le domaine de la médecine et de la santé.
    La recherche est organisée selon deux grands objectifs et comporte par conséquent deux axes. La première démarche analyse de manière systématique un corpus de films qui sont aujourd’hui méconnus et inaccessibles. Il n’existe actuellement aucun inventaire systématique des films de santé. Le premier axe de recherche consiste à réaliser cet inventaire, à décrire et à analyser un corpus homogène, circonscrit et maîtrisable de films par une étude systématique. La connaissance intime de ce corpus permet ensuite une étude détaillée du film médico-sanitaire français, selon trois questionnements : (1) comment des images produites dans un contexte scientifique situé présentent et représentent les savoirs concernés ; (2) comment les images qui sont produites pour et diffusées dans l’espace public orientent et façonnent la perception des sciences, technologies et de la médecine ; (3) comment mettre en évidence les dispositifs communicationnels qui véhiculent ces images, l’impact du medium audiovisuel, la portée de l’art cinématographique au service du message, mais aussi les contraintes que la fabrication du film, les enjeux de réalisation, de production et de diffusion imposent à la mise en œuvre du discours d’information et de prévention.



  • LISP-Lab La Plate-forme LISP-Lab pour les Services de l'Internet du Futur

    LISP-Lab - construire aujourd'hui l'Internet de demain
    Projet de développement d'une plate-forme expérimentale du protocole LISP (Locator/Identifier Separation Protocol) - le protocole de référence de l'IETF pour supporter les services avancés de l'Internet du futur et sa croissance.

    Enrichir l’infrastructure d’Internet
    La croissance continue d'Internet notamment associée au formidable développement des usages mobiles impose de renforcer son infrastructure, de façon à la rendre plus robuste et plus performante. L’un des principaux freins à la croissance de l’Internet est lié à un espace d'adressage IP unique répondant simultanément aux besoins d'identification des terminaux raccordés à Internet et aux besoins de communication entre ces terminaux. En reposant sur une séparation du besoin d'identification des terminaux de celui de l'identification des équipements impliqués dans l’établissement de communication entre terminaux raccordés à Internet, le protocole LISP permet d’optimiser de manière significative l’usage des ressources de l’Internet et, partant, d’améliorer les performances liées à l’acheminement du trafic dans l’Internet. LISP peut être utilisé pour gérer la croissance actuelle des besoins de l'Internet tout en facilitant le déploiement de nouveaux services.

    Dans ce contexte, la création de la plate-forme d’expérimentation caractéristique du projet ANR LISP-Lab a pour objectifs de faciliter l’apprentissage du protocole LISP et de qualifier l’ingénierie et l’exploitation de réseaux LISP à grande échelle et selon différents cas d’usage (interconnexion de data centers, routage dans les infrastructures d’accès mobiles, etc.).
    Le projet LISP-Lab offre dès 2015 une plate-forme de grande qualité pour l'expérimentation scientifique ainsi que pour la conception de nouveaux services et produits.



  • ALEA Acides de Lewis : échelles d'acidité et activité catalytique

    ALEA
    SuperAcides de Lewis : Echelles d’Acidité et activité catalytique

    Alea : objectifs
    Le projet aborde des aspects synthétiques et physicochimiques de la catalyse mettant en œuvre les superacides de Lewis, étant donné leur activité exceptionnelle. Cette étude implique deux groupes de l’Institut de Chimie de Nice spécialisés en synthèse organique, catalyse et chimie fine et en chimie organique physique.
    Nous comptons nous focaliser sur l’activité catalytique des triflates, triflimidures et autres sels métalliques, du fait de leur faible nucléophilie et de la très forte acidité de Lewis.
    Le but est d’établir des échelles d’acidité-basicité relatives à ces superacides de Lewis, de façon à rationaliser l’étape d’optimisation du catalyseur dans un processus donné. Des échelles de basicité de Lewis seront édifiées sur la base de mesures de spectrométrie de masse, en suivant la formation compétitive d’adduits ioniques. Ces échelles, mesurant l’intéraction acide de Lewis/ligand organique, seront également établies à partir de mesures calorimétriques (titrage calorimétrique isotherme ou ITC).
    En parallèle à ces études expérimentales, des calculs de chimie quantique seront menés sur les aspects énergétiques et structuraux.
    A l’aide de ces données sur les intéractions substrat /catalyseur, nous proposons d’examiner l’activité catalytique des divers sels dans des nouvelles réactions de cyclisation, dans des processus à économie d’atomes. Le développement de nouvelles méthodologies inclura des cyclisations de molécules polyfonctionnelles par l’activation chimiosélective d’un groupement fonctionnel spécifique, en fonction des données acquises sur l’affinité substrat/catalyseur. Les réactions vont impliquer en particulier des systèmes oléfiniques, des dérivés d’allènes et d’allyles, des éthers d’énol et des époxydes, dans le but de synthétiser des systèmes polycycliques hautement substitués.
    De nouvelles structures et analogues de terpénoïdes naturels seront préparés et des applications dans le domaine des arômes et parfums seront envisagées.



Rechercher un projet ANR