L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 26.09.2016)

Plan d'action et appel générique 2017 :

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI sont mis en ligne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

@AgenceRecherche

28/09 13:51 - Début de la présentation #ANRTour à Rennes @CNRS_dr17 en visio-conférence avec Brest @UBO_UnivBrest et Nantes… https://t.co/P78g9Ay7Id

28/09 10:40 - [AAP] Appel générique 2017: la trame de pré-proposition est en ligne https://t.co/C3tv4WBe2p Le site de soumission ouvrira le 5 octobre.

28/09 10:10 - #ANRTour Réunions la semaine prochaine à Paris, Marseille, Reims, Orléans et Toulouse + d'informations… https://t.co/UyKNizMigs

  • DRUGORBITAL Prise de décision pathologique dans l'addiction à la cocaïne: rôle du cortex orbitofrontal et de ses projections sur le striatum dorsal

    Cortex préfrontal, prise de décision pathologique et addiction à la cocaïne
    Ce projet a pour but de préciser la nature des dysfonctions corticales sous-tendant la prise de décision pathologique dans l’addiction à la cocaïne.

    Découverte des dysfonctions corticales sous-tendant la prise de décision pathologique dans l’addiction à la cocaïne
    La cocaïne est actuellement la deuxième drogue illicite la plus utilisée en Europe et son usage est en augmentation. Ce qui frappe le plus dans l’addiction à la cocaïne est son apparente irrationalité. Les personnes continuent à consommer la cocaïne de façon excessive, même si elles sont conscientes des dangers encourus et malgré leur propre désir de réduire, voire d’arrêter, leur consommation. Ce comportement ressemble à bien des égards à celui de patients dont le cortex préfrontal a été endommagé accidentellement. Cette similitude comportementale pourrait suggérer que les troubles de la prise de décision liés aux addictions auraient pour base des anomalies structurelles et/ou fonctionnelles du cortex préfrontal. Cette hypothèse est confirmée par des études récentes de neuroimagerie fonctionnelle révélant des dysfonctions dans le cortex orbitofrontal chez les personnes dépendantes à la cocaïne. Chez l’homme, le cortex orbitofrontal joue un rôle prépondérant dans la prise de décision normale. Face à un choix, il attribue une valeur différente aux actions possibles et compare ces valeurs afin d’informer en aval les régions sous-corticales responsables de la sélection de l’action, au premier chef desquelles se trouve le striatum dorsal. Le but de notre projet est de comprendre comment des altérations dans ces mécanismes peuvent conduire à la prise de décision pathologique dans l’addiction à la cocaïne.



  • LISP-Lab La Plate-forme LISP-Lab pour les Services de l'Internet du Futur

    LISP-Lab - construire aujourd'hui l'Internet de demain
    Projet de développement d'une plate-forme expérimentale du protocole LISP (Locator/Identifier Separation Protocol) - le protocole de référence de l'IETF pour supporter les services avancés de l'Internet du futur et sa croissance.

    Enrichir l’infrastructure d’Internet
    La croissance continue d'Internet notamment associée au formidable développement des usages mobiles impose de renforcer son infrastructure, de façon à la rendre plus robuste et plus performante. L’un des principaux freins à la croissance de l’Internet est lié à un espace d'adressage IP unique répondant simultanément aux besoins d'identification des terminaux raccordés à Internet et aux besoins de communication entre ces terminaux. En reposant sur une séparation du besoin d'identification des terminaux de celui de l'identification des équipements impliqués dans l’établissement de communication entre terminaux raccordés à Internet, le protocole LISP permet d’optimiser de manière significative l’usage des ressources de l’Internet et, partant, d’améliorer les performances liées à l’acheminement du trafic dans l’Internet. LISP peut être utilisé pour gérer la croissance actuelle des besoins de l'Internet tout en facilitant le déploiement de nouveaux services.

    Dans ce contexte, la création de la plate-forme d’expérimentation caractéristique du projet ANR LISP-Lab a pour objectifs de faciliter l’apprentissage du protocole LISP et de qualifier l’ingénierie et l’exploitation de réseaux LISP à grande échelle et selon différents cas d’usage (interconnexion de data centers, routage dans les infrastructures d’accès mobiles, etc.).
    Le projet LISP-Lab offre dès 2015 une plate-forme de grande qualité pour l'expérimentation scientifique ainsi que pour la conception de nouveaux services et produits.



  • F1Fo-Struct Déterminants structuraux du canal à protons et de l’interface de dimérisation de la F1Fo-ATP synthase mitochondriale de levure.

    F1Fo-Struct
    Déterminants structuraux du canal à protons et de l’interface
    de dimérisation de la F1Fo-ATP synthase mitochondriale de
    levure.

    Comprendre les mécanismes de translocation des protons et de dimérisation de l'ATP-synthase.
    L'ATP est la molécule énergétique universelle. La F1Fo-ATP synthase est une enzyme clé du métabolisme énergique puisqu'elle est responsable de la plupart de la synthèse cellulaire de l'ATP. Ce complexe de 600 kDa est composé, chez la levure, de 17 sous-unités distinctes. Il utilise l'énergie d'un gradient électrochimique en protons pour synthétiser ATP. Quand les protons sont conduits à travers sa région membranaire, cette conduction induit la rotation de la partie «rotor« de l'enzyme. Cette partie rotor se prolonge dans le secteur catalytique et provoque les changements conformationnels nécessaires à la synthèse d'ATP. L'enzyme de levure, comme les ATP synthases de mammifères, est non seulement impliquée dans la synthèse ATP, mais aussi dans l'organisation de la membrane mitochondriale interne : les dimères d'ATP synthase forment de larges oligomères qui sont impliqués dans la morphologie des crêtes mitochondriales.
    Trois sous-unités de l'ATP-synthase sont essentielles pour la dimerisation de l'ATP-synthase: su g, su e et l'extrémité de N-terminale de sous-unité 4 comportant deux segments transmembranaires (S4T).
    Malgré la somme colossale des travaux structuraux entrepris sur ce complexe, seules les structures 3D de sous-complexes ont été résolues et les données structurales font toujours défaut sur la région translocatrice des protons, constituée par la sous-unité 6 et un anneau de 10 sous-unités 9. De plus, aucune information n'a été obtenue sur la structure et l'organisation des petites sous-unités hydrophobes e, g et la partie de N-terminale de sous-unité 4 (S4T) qui réalisent les interfaces pour l'oligomérisation de l'ATP synthase.



  • LIGNOPROG Modélisation de la progression d’enzymes dans des assemblages et parois lignocellulosiques

    Des enzymes au ralenti : identifier les facteurs limitant la progression des enzymes dans les substrats lignocellulosiques
    La biomasse lignocellulosique est une source durable de carburants, molécules et matériaux. Mais sa complexité limite l’efficacité de sa transformation par chimie verte via l’utilisation d’enzymes. La détermination des facteurs de récalcitrance est donc un enjeu scientifique et industriel.

    Comprendre les freins à la progression des enzymes dans les biomasses végétales pour mieux les transformer
    La biomasse lignocellulosique (BL) est un réseau complexe de polymères constituant les parois végétales et est considérée comme une alternative durable pour fournir une panoplie de carburants et produits chimiques en alternative des produits issus du carbone fossile. Cependant, la complexité architecturale et chimique de la BL est aussi un frein à sa conversion industrielle notamment par des enzymes. Il est donc primordial d’identifier en particulier les facteurs biochimiques et structuraux qui contrôlent la progression des enzymes, donc leur activité, et quels sont les plus critiques : c’est l’objectif principal du projet Lignoprog.
    A travers la mise en œuvre de techniques de microscopie de pointe, nous mettons en place des approches pour mesurer la progression et les interactions d’enzymes impliquées dans la dégradation de la biomasse lignocellulosique. Les résultats obtenus permettent de déterminer les facteurs ayant la plus forte influence sur la progression des enzymes. La modulation de ces facteurs, liés au substrat et aux enzymes, doit permettre d’optimiser le processus de transformation de la biomasse.



  • ULysSE Excitation Ultrasonore multifréquentielle pour la Lyse de caillots Sanguins par voie Extracorporelle

    Des Ultrasons pour la Lyse de caillots Sanguins par voie Extracorporelle
    Le projet ULysSE vise à développer une technique de thrombolyse extracorporelle basée sur l’utilisation d’ultrasons focalisés. A travers l’optimisation des stratégies d’insonification, l’objectif est d’obtenir une méthode efficace, rapide et faiblement invasive de traitement des thromboses vasculaires, notamment en phase d’ischémie aigüe.

    Le traitement de la thrombose : des progrès importants, mais encore des besoins
    Les méthodes actuelles de traitement de la thrombose ont beaucoup progressé ces vingt dernières années, mais des insuffisances subsistent malgré tout : les techniques interventionnelles (thrombectomie, pontage) restent invasives et nécessitent un plateau technique spécialisé et du personnel expérimenté ; les techniques alternatives utilisent des agents thrombolytiques lysant chimiquement le thrombus, mais qui présentent encore de gros risques hémorragiques et de fortes contre-indications. Dans tous les cas, la rapidité de prise en charge et de recanalisation des zones occluses constitue un élément déterminant pour la réussite du traitement. Ceci pose problème pour les deux types de traitements puisque les agents thrombolytiques ont une action lente, et que la disponibilité d'un plateau technique adapté et de personnel spécialisé peut entraîner des délais de prise en charge importants.

    L'utilisation d'ultrasons focalisés sur un thrombus occlusif pourrait offrir une alternative intéressante permettant un traitement rapide, non invasif et économique de certaines pathologies ischémiques en phase aiguë. Cependant cette méthode, envisagée depuis les années 1990, se heurte encore à un manque de sélectivité et au risque de générer des dommages collatéraux dans les tissus sains voisins.
    Le projet ULysSE repose sur le développement de techniques de contrôle des mécanismes impliqués dans la thrombolyse ultrasonore pour améliorer l’efficacité de la méthode tout en préservant mieux les tissus sains environnant le caillot, en vue de développer un dispositif de thrombolyse ultrasonore extracorporelle rapide et simple à mettre en œuvre.



  • Exo-Atmos Atmosphère et Evaporation des Exoplanètes

    Atmosphère et Evaporation des exoplanètes
    Le programme “Exo-Atmos” a pour but de contraindre les exosphères étendues des planètes en évaporation, et les atmosphères plus profondes d'une grande variété d'exoplanètes. Ces objectifs seront atteints par 1) L'observation avec les meilleurs télescopes disponibles : le Very Large Telescope (VLT) et le Hubble Space Telescope (HST); 2) Elargissement de l’échantillon de planètes pour lesquelles l’atmosphère est détectée et analysée; 3) Le développement de simulations numériques.

    Exploration observationnelle et théorique de l'atmosphère des exoplanètes.
    L'objectif du projet est de parvenir à une meilleure compréhension des atmosphères des exoplanètes. Nous souhaitons améliorer nos connaissances sur la diversité de l'atmosphère des exoplanètes, et mieux comprendre l'origine et les facteur clés de cette diversité. En outre, sachant que, sous l'effet de l'évaporation, les atmosphères d'exoplanètes évoluent sur de grandes échelles de temps, nous avons besoin de comprendre les mécanismes déclenchant l'échappement atmosphérique et son impact sur la structure des planètes.
    Les défis et les difficultés à surmonter sont les suivants:
    - Actuellement, nous avons très peu de détections atmosphériques et elles apportent qu'un petit nombre de contraintes observationnelles
    - Les quelques résultats disponibles sont surprenants (la découverte de l'évaporation n'était pas prévue), et ils sont difficiles à interpréter d'un point de vue théorique.
    Toutefois, ces difficultés peuvent être contournées en utilisant deux voies:
    1) l'obtention de nouvelles contraintes observationnelles
    2) l'obtention de nouveaux résultats théoriques obtenus à partir de simulations informatiques massives.



  • OTher Thermoélectricité dans les OxyChalcogénures

    Développement de nouveaux matériaux thermoélectriques performants
    Nous avons mis en évidence récemment les très bonnes propriétés thermoélectriques des matériaux de la famille de BiCuSeO, qui pourrait être utilisé pour convertir des flux de chaleur en électricité entre 400-650°C. Ce projet vise à comprendre et améliorer les performances de ces matériaux.

    Etude de matériaux de la famille de BiCuSeO pour des applications thermoélectriques
    65% environ de l’énergie utilisée dans des procédés industriels est perdue sous forme de chaleur qui n’est pas exploitée. Une partie de cette chaleur pourrait être convertie en électricité en utilisant des modules thermoélectriques, réduisant d’autant les besoins de production d’électricité. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer de matériaux qui soient performants, mais qui soient également constitués d’éléments non-toxiques et abondants.
    A l’heure actuelle, les meilleurs matériaux thermoélectriques dans la gamme de température 400-650°C sont les tellurures de plomb PbTe, qui ne sont pas utilisables à grande échelle du fait à la fois de la toxicité du plomb et du coût élevé du tellure.
    L’enjeu de ce projet est de développer de nouveaux matériaux thermoélectriques, qui ne contiennent ni plomb ni tellure. Les matériaux de la famille de BiCuSeO, dont nous avons mis en évidence les bonnes performances récemment, sont un bon candidat pour des applications dans cette gamme de température. Notre objectif lors de ce projet est donc de comprendre l’origine des bonnes performances thermoélectriques de ces matériaux afin d’améliorer leurs propriétés.



  • BIOCAP Impacts BIOlogiques et photochimiques sur la CAPacité oxydante du nuage

    Impact biologiques et photochimiques sur la capacité oxydante du nuage (BIOCAP)
    La chimie multiphasique du nuage perturbe la chimie homogène en phase gaz ainsi que les propriétés physico-chimiques des particules d'aérosols. Ceci modifie donc la formation des nuages; cet effet demeure une des incertitudes majeures des modèles climatiques qui évaluent le bilan radiatif Terrestre. Ce projet de recherche s'inscrit dans ce cadre et permettra de mieux appréhender comment la chimie des nuages influe sur le changement climatique, problème sociétal majeur.

    Le principal objectif de ce projet est d’évaluer la contribution relative des processus photochimiques et microbiologiques dans la capacité oxydante des nuages.
    Les enjeux et objectifs du projet sont les suivants:
    1) Décrire en détail des aspects encore méconnus de la composition de la phase aqueuse des nuages que sont la spéciation des complexes de fer et les différents microorganismes métaboliquement actifs.
    2) Déterminer la production photochimique du radical hydroxyle en fonction de la composition chimique de la phase aqueuse des nuages.
    3) Décrire les mécanismes biologiques conduisant à la production ou à la dégradation de différentes espèces oxydantes (H2O2, NO2-, NO3-) et leur impact vis-à-vis du fer (production de sidérophores, spéciation du fer) dans la phase aqueuse des nuages.
    4) Construire un modèle numérique prenant en compte les mécanismes biologiques et photochimiques impactant la capacité oxydante des nuages.
    5) Créer une nouvelle paramétrisation des voies biologiques et photochimiques importantes contrôlant la capacité oxydante des nuages. Ces voies seront implémentées dans un modèle de chimie/transport permettant de prendre en compte la capacité oxydante du nuage dans l’évolution de la chimie atmosphérique à l’échelle régionale.



  • OPACITY Calculs d’Opacité pour la Physique Stellaire et Validation expérimentale auprès des lasers de Haute Energie

    OPACITY
    Calculs d’Opacité pour la Physique Stellaire avec validation expérimentale.
    This project will improve our knowledge of the absorption interaction of photons with plasmas in the domain of X and XUV for stellar thermodynamical conditions and elements of intermediate Z (typically oxygen) and up to Z = 28 (nickel). It will deliver also to a large international community, qualified opacity calculations for their own use.

    CONTEXTE, POSITIONNEMENT ET OBJECTIFS DE LA PROPOSITION
    This proposal is dedicated to astrophysical questions that we hope to solve:
    - Is the present discrepancy between observed sound speed and standard solar model sound speed at the base of the convective zone and in the central radiative zone largely or partly due to inaccurate determination of the opacity coefficients?
    - Was the microscopic diffusion underestimated due to incomplete opacity calculations?
    The answer to these two questions are important to progress on the dynamics of the solar interior and the formation of stellar system with planets.
    - Could we better understand massive stars and related seismic observations in improving the opacity calculations of the iron peak?. We shall concentrate in this proposal on the beta Cephei (8-12 solar masses) and the SPB stars (Slowly Pulsating stars (5-7 solar masses) that are on the main sequence.
    - What is the impact of these calculations on the absolute values of the modes?
    In parallel, the related efforts will benefit to young researchers who are now formed in plasma physics because the experiments in this field need a lot of expertise.
    Plasma physics at high temperature (T > 200000 K) and density (up to solid density) is a totally new field in laboratory, so the applications are even not yet imagined.



  • ADAMGUARD Les réseaux protéiques associés aux récepteurs 5 HT4 : gardes rapprochées du trafic de l'ADAM10 et de l'APP

    Des gardes du corps pour protéger de la maladie d'Alzheimer
    Ce projet vise à identifier des protéines qui protègeront les acteurs impliqués dans le développement de la maladie d'Alzheimer. En contrôlant le voyage cellulaire de ces VIP, les gardes du corps empêcheront la formation des plaques séniles.

    Réduire la production de peptides amyloïdes toxiques
    La maladie d'Alzheimer (MA) est une maladie neurodégénérative, à progression lente, provoquant une perte de mémoire associée à des troubles cognitifs importants. Elle touche 35 millions de sujets dans le monde et plus de 800 000 personnes en France.
    Au cours cette pathologie, un déséquilibre se produit qui conduit à une surproduction par les cellules, et notamment par les neurones, du peptide amyloïde Aß. L'accumulation de ce peptide est toxique pour les cellules et induit la formation de plaques amyloïde associées à une dégénérescence neuronale.
    Nous avons montré que la présence à la membrane cellulaire d'un récepteur de la sérotonine permet de réduire la production de peptides amyloïdes. Ce garde du corps et ses associés modifient le trajet de la protéine précurseur du peptide Aß et de l'alpha-sécrétase ADAM10 à l'intérieur de la cellule.
    Ce projet va identifier les protéines partenaires du récepteur de la sérotonine et expliquer comment elles contrôlent le voyage intracellulaire des acteurs impliqués dans le développement de la maladie d'Alzheimer.
    L'objectif final est de proposer des stratégies innovantes visant à diminuer la production des peptides amyloïdes afin de retarder, voire de stopper, la progression de la maladie d'Alzheimer.



Rechercher un projet ANR