L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

10/02 10:02 - #WISG2016 allocution du PDG de l'ANR Michael Matlosz https://t.co/mbGT3enZJ8

10/02 9:50 - [RDV] Lancement du WISG 2016 - Suivez le colloque en direct https://t.co/CTBAwfAWvM @UTTroyes

09/02 12:22 - [AAP] Edition 2016 de l'appel à projets franco-japonais sur la "Technologie Moléculaire" https://t.co/c92NaNTiT1

  • CLIMBOIS Impact des variations climatiques et mécaniques sur la durabilité des constructions bois

    Impact des variations climatiques et mécaniques sur la durabilité des constructions bois
    Prise en compte des variations climatiques dans la conception, le dimensionnement, et la maintenance des structures bois

    Durabilité des structures bois soumises à des ambiances variables et à des chargements mécaniques diversifiés
    Le projet CLIMBOIS a pour ambition de traiter de la durabilité des structures bois soumises à des ambiances variables et à des chargements mécaniques diversifiés. Comme précisé dans le résumé, quatre objectifs principaux sont visés par le projet. Le premier objectif vise à proposer des méthodes de formulations viscoélastiques incrémentales et de découplage des modes mixtes de rupture dans des matériaux vis-à-vis ces méthodes seront ensuite effectuées via les logiciels aux calculs éléments finis existants (Cast3M).
    Le second objectif se focalise sur des essais de fluage qui visent à valider ces modèles et à caractériser la variabilité spatiale des propriétés/défauts (sur éprouvette de fissuration, poutres saines et poutres munies de défauts). Ces essais seront menés en extérieur et en chambre climatique.
    Le troisième objectif consiste à effectuer des essais CND (émission acoustique, correlation d'image, ultrasons...) sur ces échantillons. La finalité étant de caractériser les champs pendant les phases de fissuration, de mesurer les gradients hydriques ou thermiques et de caractériser les incertitudes et la variabilité spatiale de ces gradients et de la distribution de défauts. Le quatrième objectif vise à prendre en compte le caractère aléatoire et la variabilité spatiale des propriétés du bois, des mécanismes de dégradation, des actions environnementales et des erreurs de mesure/modèle à travers des couplages mécano-fiabilistes. Ces couplages ont pour buts ultimes de déterminer les paramètres les plus influents dans la durée de vie des composants des construction en bois et d'optimiser leur conception



  • MoCA Mon petit monde de compagnons artificiels

    Mon petit monde de compagnons artificiels
    Le collectif de dispositifs numériques modernes qu’utilise l’homme forme une véritable extension de lui-même dans le monde qui l’entoure. Tous ces dispositifs ne disposent pas encore de la capacité à établir une relation avec l’usager. De cette relation naîtra un compagnon artificiel qui devra être fiable, juste, altruiste, sûre, rapide, crédible et empathique.

    Place des personnalités dans les comportements des dispositifs numériques
    L’angle d’approche est l’étude et l’expérimentation d’un collectif de compagnons artificiels (robots et personnages virtuels sur différents supports) au service d’un usager, dans un scénario d’usage de la vie quotidienne. Le cœur du projet concerne la personnalité des compagnons, personnalité qui s’exprime par un ensemble de comportements stables et cohérents au cours du temps, notre hypothèse étant que la personnalité est un élément essentiel pour qu’une relation à long terme puisse exister entre un compagnon artificiel et un usager.

    L’étude portera à la fois sur le concept de personnalité, sur les comportements associés à cette personnalité et sur la plasticité de ces comportements, c’est-à-dire sur leur adaptation au contexte d’usage dans le respect de la valeur attendue par l'utilisateur au sens « des bonnes propriétés pour l’humain ».
    L’enjeu principal est la construction d’une relation entre humains et compagnons artificiels dans des contextes définis. La recherche entreprise permettra de mieux comprendre la place et la portée de la personnalité chez les compagnons artificiels dans la construction de la relation avec l’humain.



  • CHANCIRA CHANgements environnementaux, CIrculation de biens et de personnes : de l’invasion de réservoirs à l’apparition d’anthropozoonoses. le cas du RAt noir dans l’espace sénégalo-malien

    Comment les rats noirs diffusent-ils le risque de zoonoses au Sénégal et au Mali ?
    Identifier les processus qui génèrent l’expansion des rats noirs réservoirs de maladies transmissibles à l’homme.
    Identifier et comprendre les conditions biologiques et sociales dans lesquelles les viroses dont les rats noirs sont porteurs passent à l’homme.

    Identifier les maillons faibles de la diffusion et la transmission et fournir de la connaissance pour la lutte et la prévention
    Face aux interrogations actuelles sur la diffusion de maladies animales passant à l’homme (anthropozoonoses) et de la contamination d’espaces jusque là indemnes, ce projet vise à illustrer et à comprendre les processus qui régissent la diffusion des hôtes et le passage à l’homme des pathogènes à travers la dynamique du rat noir et des maladies dont il est porteur dans l’espace sénégalo-malien.
    L’objectif de ce projet vise à comprendre comment les modifications climatiques et anthropiques qui affectent les pays de la bande soudano-sahélienne interagissent pour créer des conditions propices à la diffusion d’un rongeur envahissant, Rattus rattus, réservoir redouté d’anthropozoonoses car proche de l’homme, et au passage des pathogènes à l’homme dans des conditions spécifiques de transmission.
    C’est par une approche multi-échelle de l’espace zonal à l’échelle de l’habitation que ce projet vise à comprendre comment de multiples déterminants interagissent (climat, population, mode de vie, mobilités, mode d’habitat et mode d’habiter…).
    En s’appuyant sur les théories des systèmes de diffusion, en produisant de la connaissance de terrain mais aussi en valorisant la connaissance issue d’archives, ce projet va permettre la modélisation du risque en fonction de scenarii crédibles d’aménagement et de transformation de l’espace. Il cherchera ainsi à apporter et valider des stratégies de prévention non médicales en amont même du risque sanitaire et proposera aux acteurs et aménageurs de terrain la connaissance nécessaire à la mise en oeuvre de mesures préventives face à la diffusion du risque sanitaire.



  • ILERE Initiatives locales et exclusion des résidents étrangers. Comparaison France-Japon.

    Initiatives locales et exclusion des résidents étrangers. Comparaison France-Japon
    Examiner comment les réflexions sur la santé sociale et sur le care peuvent prendre en compte le risque d’exclusion des résidents étrangers ou d’origine étrangère, et assurer leur participation à la définition d’un bien-vivre ensemble local.
    Identifier la reconfiguration des liens entre citoyenneté, nationalité et localité, et les droits qui en émergent.
    Mettre en perspective les apports, mais aussi les limites éventuelles, d’une démocratie participative, et délibérative de co-construction.

    Le poids croissant du local dans la protection et la reconnaissance sociale des résidents étrangers et d’origine étrangère
    Ce projet de recherche s’intéresse au rôle joué par les citoyens, les associations et les autorités locales dans la recherche et l’expérimentation de nouvelles initiatives visant à maintenir et à repenser le lien social. Trois types d’objectifs sont plus explicitement visés (NB : les produits finaux de la recherche seront présentés dans la partie 3.2 du projet relative à la description des travaux par tâches) :
    - Un objectif d’innovation méthodologique consistant à fertiliser la réflexion sur les initiatives à l’égard des étrangers, à l’aide de la théorie du care et des réflexions sur la santé sociale et ses indicateurs.
    - Identifier la reconfiguration des liens entre citoyenneté, nationalité et localité, et les droits nouveaux qui en émergent.
    - Mettre en perspective les apports, mais aussi les limites éventuelles, d’une démocratie participative, et délibérative de co-construction, du bien-vivre ensemble avec les résidents étrangers.




  • SPRING SPectroscopie InfraRouGe des matériaux planétaires hydratés

    Spectroscopie infrarouge des matériaux planétaires hydratés
    Nous essayons de caractériser l’hydratation de la surface de Mars et des météorites et de construire un lien avec les comètes et les astéroïdes sombres.

    Mesurer et comprendre la minéralogie hydratée de Mars, des chondrites et des astéroïdes.
    Dans ce projet nous essayons de comprendre la minéralogie de la surface de Mars. Dans le vis-IR, deux absorptions sont présentes de façon globale : une absorption dans le visible, responsable de la couleur rouge et une absorption à 3-µm. Dans ce travail nous essayons de comprendre cette dernière, probablement liée à la présence d’un ou de plusieurs minéraux hydratés. Nous essayons aussi de comprendre la présence de carbonates observée très récemment. Pour ce faire nous testons un mécanisme, qui est la formation par une réaction gas-solide, entre une surface minérale et du CO2-gas.
    Les météorites sont des échantillons uniques, car elles renseignent sur les première phases de formation du système solaire. Ces roches sont un échantillonnage naturel d’astéroïdes et aussi possiblement de comètes. Au sein des diverses familles de météorites, les chondrites carbonées sont considérées comme les plus primitives. Celles-ci montre l’action d’eau liquide à un moment de leur histoire, car elle contiennent une quantité importante de minéraux hydratés. Elle témoignent donc probablement de la toute première présence d’eau liquide dans le Système solaire.



  • Ln23 Complexes de lanthanide comme nouveaux chevaux de Troie pour la détermination structurale de protéines

    Ln23 ou Complexes de lanthanide comme chevaux de Troie pour la détermination structurale de protéines.
    Le projet Ln23 propose d’utiliser les [Ln] ainsi que leur propriétés physiques intrinsèques comme cheval de Troie pour la détermination structurale de protéines en développant une méthodologie intégrative, efficace et utilisable pour trois techniques structurales complémentaires : la cristallographie, la diffusion aux petits angles et la RMN. L’objectif est de faire connaitre cet outil dans la communauté de la biologie structurale et de remplacer les méthodes anciennes basées sur le Sélénium.

    Objectifs généraux Ln23
    L’objectif du projet est de concevoir des complexes de coordination à base de lanthanide pour la détermination de structures de protéine en utilisant trois techniques complémentaires: la diffraction des rayons X, le SAXS (Small Angle X-rays Scattering) et la RMN. Pour cela il convient de trouver une famille de complexes de lanthanide (i) stables, (ii) solubles, (iii) capables d’interagir avec des protéines et (iii) luminescents afin de tirer profit de leurs propriétés de diffusion anomale pour la diffraction et de paramagnétisme pour la RMN.
    Le projet était initialement divisé en trois tâches :
    La Tâche A est le cœur du projet : elle consiste à découvrir une famille de complexes remplissant le cahier des charges mentionné ci-dessus, à obtenir une quantité suffisante de structures de protéines modèles afin d’identifier les interactions complexe-protéine et à quantifier ces interactions en utilisant de petites molécules modèles de complexité croissante.
    La Tâche B est méthodologique. Elle consiste à utiliser le système complexes-protéine pour plusieurs méthodes analytiques : la diffraction des rayons X bien-sûr mais aussi, les techniques de diffusion (SANS et SAXS), de RMN et à tenter de comprendre voire favoriser les mécanismes de cristallisation.
    La Tâche C concerne les applications de cette méthodologie originale pour la détermination de structure de protéines inconnues de complexité croissante : (i) protéines inconnues d’intérêt biologique, (ii) protéines membranaires et (iii) grands assemblages protéiques.



  • TERRA-MWH Expériences de convection avec chauffage interne généré par micro-ondes – applications à la dynamique terrestre

    Expériences de convection avec chauffage interne généré par micro-ondes – applications à la dynamique terrestre
    Expériences de convection avec chauffage interne généré par micro-ondes – applications à la dynamique terrestre

    Modéliser et comprendre les phénomènes convectifs contrôlant l’évolution thermique interne de la planète.
    Le premier objectif consiste à mettre au point un générateur de microondes, contrôlé par firmware à partir d’un système embarqué permettant sa mise en œuvre dans des expériences de convection. Pour mettre en œuvre cet objectif, nous devrons trouver un compromis satisfaisant entre la gestion des caractéristiques requises pour les fluides expérimentaux (densité et viscosité), la nécessité d’obtenir de zones ou des couches de forte absorption en microondes et les impératifs de transparence indispensables à la visualisation des mouvements et structures thermiques du fluide.
    La seconde série d’objectifs consiste en l’application des techniques précédentes aux expériences de convection dédiées aux systèmes mantelliques. Les caractéristiques la convection terrestre restent débattues car les observations disponibles ne sont pas discriminantes. Les données sismiques indiquent un mélange convectif efficace à l’échelle du manteau, alors que la géochimie témoigne de l’existence de réservoirs chimiques distincts dans le manteau. Les modèles requièrent ainsi la présence d’hétérogénéités qui persistent sur des milliards d’années, mais dont les caractéristiques physiques restent à définir. Nous identifierons les grandes familles de régimes convectifs attendus en fonction des propriétés des fluides mis en jeu, densité, viscosité, teneur en éléments radioactifs. Une originalité importante de ces études sera notamment de traiter le couplage entre mélange chimique et hétérogénéité spatio-temporelle du chauffage interne, couplage trop complexe pour être actuellement étudié par des modèles numériques. Les caractéristiques des systèmes convectifs mantelliques sont telles que leur prise en compte impliquera de raffiner l’adaptation du prototype de chauffage par microondes. Les objectifs techniques et scientifiques du projet sont ainsi intimement liés et reposent fortement sur la complémentarité des équipes, sur la qualité de l’échange et l’efficacité du transfert de compétences.



  • ClimaConf Les questions de la confiance dans le réchauffement global: modélisation du climat, expertise et lien au politique

    Les ressorts de la confiance dans le changement climatique
    La confiance accordée aux résultats scientifiques, aux rapports d’expertise et aux institutions du changement climatique constitue un enjeu majeur. Le projet ClimaConf propose d’étudier l’établissement de la confiance au sein des communautés de modélisation du climat, entre domaines disciplinaires différents ainsi que dans les relations entre science et politique.

    Analyse des critères et de la construction de la confiance dans le changement climatique
    La question de la confiance est centrale dans le problème du réchauffement climatique global, comme l’ont notamment rappelé les mises en causes du GIEC et des sciences du climat en 2009 et 2010, dans le contexte de l’enlisement des négociations climatiques de l’ONU. La modélisation est au centre de ces interrogations : comment des modèles reconnus lacunaires et très imparfaits peuvent-ils prétendre prédire l’avenir climatique de la planète et guider les politiques et l’économie? Le projet ClimaConf vise à explorer la question de la confiance à différents niveaux : explicitation des critères de confiance des climatologues dans leurs modèles et dans les projections du changement climatique d’abord ; l’enjeu est ici épistémologique et scientifique : comment caractériser la valeur que les chercheurs accordent à différents aspects de leurs simulations ? On étudiera également les relations d’autres communautés scientifiques au problème climatique, et à la modélisation en particulier, en s’interrogeant sur les possibles frictions entre cultures épistémiques différentes. A un troisième niveau, on analysera les ressorts de la confiance vis-à-vis de l’expertise et des scénarios du GIEC chez les décideurs politiques et les acteurs économiques et sociaux (ONG).
    Il s’agira enfin d’interroger l’articulation entre ces différents niveaux de confiance et l’implicite qui voudrait que la confiance dans les chiffres scientifiques conditionne la confiance dans l’expertise, voire l’action politique. Ceci conduira à revisiter la construction du problème climatique et à approfondir l’étude des rapports entre science, expertise et politique qui y sont à l’œuvre – en analysant en particulier les demandes et politiques de recherches sur le changement climatique.



  • FOSET Architectures à base de foldamères pour le transport d'electrons

    FOSET
    Architectures à base de foldamères pour le transport d'electrons

    Enjeux et objectifs
    Le but principal de ce projet est d'explorer le transport d'électron ultrarapide au sein de foldamères afin de l'exploiter pour la conception de dispositifs pour la reconnaissance moléculaire, notamment pour le développement de capteurs. L'architecture hélicoïdale des foldamères est particulièrement bien adaptée, combinant un transport d'électron efficace et une spécificité et une affinité hors pair pour certains analytes biologiques importants (eg. les monosaccharides). La synergie entre les propriétés de reconnaissance et les processus de transfert d'électron est d'une importance capitale pour aboutir à des senseurs efficaces. Dans un premier temps, l'élucidation des mécanismes de transfert d'électron sur des longues distances sera étudié. La compréhension de l'origine de l'efficacité des foldamères à faciliter ce processus est fondamental car il pourrait aussi améliorer le transport de charges entre molécules au sein des dispositifs en électronique organique ou la faible mobilité des porteurs de charges est un verrou scientifique important. En parallèle, la synthèse d'architectures foldamères compactes possédant un segment élargi pouvant servir de site hôte pour la reconnaissance moléculaire sera poursuivie afin d'obtenir des systèmes pouvant êtres immobilisés sur des substrats isolants ou conducteurs à travers l'utilisation de groupements d'ancrage adaptés. Ceci nous permettra d'obtenir des monocouches compactes de foldamères exploitables pour la fabrication de dispositifs simples en électronique organique, ce qui est un des objectifs principaux du projet. A ce jour, les applications des architectures foldamères sont principalement en biologie et en solution. Faire sauter le verrou du passage à des systèmes immobilisés est donc essentiel pour avancer vers des dispositifs solides et imprimables. L'étude des propriétés de reconnaissance des foldamères immobilisés sera également abordée et représente une innovation importante dans le domaine.



Rechercher un projet ANR