L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

  • SUCROL Bioraffinerie lignocellulosique pour la production simultanée de cellulose et de pentoses pour la fabrication de tensio-actifs verts

    Bioraffinerie lignocellulosique pour la production de cellulose et de tensio-actifs verts
    Le bois : une source de sucres non alimentaires pour la production de produits bio-sourcés

    Le bois : une source de sucres non alimentaires pour la production de produits bio-sourcés
    A l’échelle mondiale l’industrie papetière produit près de 150 millions de tonnes par an de fibres de cellulose de pureté comprise entre 80% et 98% selon les fabrications, principalement à partir de bois. La cellulose, qui représente 40% du bois, est le principal constituant de ce dernier qui est valorisé dans ces usines, les autres constituants étant brûlés. Une stratégie intéressante serait d’extraire au moins une partie des hémicelluloses, deuxième constituant majoritaire du bois, avant de réaliser l’extraction de la cellulose. Celles-ci sont des polymères de sucres, constituées principalement de xylanes (pentoses) et de glucomannanes (hexoses) selon les essences de bois.
    L’objectif du projet est de développer une filière de production d’agents tensioactifs non ioniques bio-sourcés à partir de sucres extraits du bois dans une unité de production de cellulose. Cette filière doit être compatible avec la production d’une pâte cellulosique de qualité de sorte que l’industriel papetier produira à la fois des sucres pour la synthèse d’agents tensioactifs et de la cellulose, ce qui améliorera la profitabilité de son unité. Les sucres extraits devront être obtenus sous une forme convenant à la synthèse d’agents tensioactifs. Les agents tensioactifs produits se substitueront aux tensioactifs d’origine fossile et ne feront pas appel à des sucres issus de matière première alimentaire, contrairement aux récents développements dans ce domaine.



  • FucoChem Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapies Cardiovasculaires (LRPMBC)

    FucoChem
    Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapie Cardiovasculaire (LabCom LRPMBC)

    Valoriser les ressources marines en produisant un fucoïdane de grade Clinique pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires
    La société Algues & Mer est un fournisseur d’un fucoïdane pour les industries cosmétiques. Elle ne dispose cependant pas des moyens nécessaires à la caractérisation, à la modification chimique, aux tests et à la validation de ce produit avec la rigueur et les exigences recommandées pour des applications à visée pharmaceutique. Algues & Mer bénéficiera de l'expertise du Laboratoire U1148 en termes de caractérisation des polysaccharides, de modifications chimiques, d’évaluation in vitro et in vivo et de développement de macromolécules naturelles pour la thérapie et le diagnostic des pathologies cardiovasculaires tout en assurant la validation du scale-up nécessaire. Un partenariat étroit entre Algues & Mer et le Laboratoire U1148 permettra d’établir les normes pour un fucoïdane de grade clinique. Le Laboratoire Commun (LabCom), intitulé «Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapies Cardiovasculaires (LRPMBC)«, regroupe les compétences d’Algues & Mer et du Laboratoire U1148 pour approfondir les recherches sur ce composé, normaliser la production de lots fiables, et proposer sur le marché le premier fucoïdane à visée clinique qui servira d’étalon, sur le modèle des héparines de bas poids moléculaire. Ce LabCom LRPMBC est une étape importante pour la recherche, le développement et la production industrielle d’extraits polysaccharidiques marins bioactifs validés. La mise à disposition pour la communauté scientifique de lots de fucoïdane correctement identifiés améliorera fortement la qualité des recherches en supprimant l’incertitude actuelle sur la qualité des lots liée à la multiplicité des procédés d’extraction et de traitement, comme de fournisseurs. Ce LabCom LRPMBC établira les bases de la future exploitation du fucoïdane, puis d’autres macromolécules marines par les industries pharmaceutiques pour des approches thérapeutiques et de diagnostic dans le domaine des pathologies cardiovasculaires.



  • FLUORCAT Fluoration catalytique d'aromatiques chlorés : synthèses d'intermédiaires fluorés pour l'industrie pharmaceutique et agrochimique

    Synthèse catalysée d'intermédiaires fluorés pour l'industrie pharmaceutique et agrochimique
    Ce projet s’inscrit dans le cadre de la recherche de nouvelles réactions de fluoration catalytique sélectives et de proposer des systèmes catalytiques originaux adaptés pour mettre en œuvre efficacement la réaction de substitution aromatique Cl/F en phase gaz en utilisant HF comme agent de fluoration.

    Contexte général et objectif du projet
    Ce travail s’inscrit dans le cadre du développement de réactions de fluoration catalysées de chloropyridines en phase gaz en utilisant des fluorures métalliques comme catalyseurs et HF comme agent de fluoration. En effet, jusqu’à présent, ces molécules fluorées qui entrent dans la synthèse de molécules plus élaborées ayant des applications à visée thérapeutique et/ou phytosanitaire, sont préparées en phase liquide en présence d’agent fluorant tel que KF. Ces procédés non catalytiques
    conduisent à des rejets salins non valorisables. En revanche, très peu de travaux dans la littérature décrivent de telles réactions. Dans ce contexte, à partir d’une recherche à caractère fondamental, ces travaux ont pour objectif de constituer une banque de données permettant d’établir des relations entre les propriétés du catalyseur et la réactivité du substrat chloré. Ceci a pour but de mettre au point de nouvelles réactions de fluoration par substitution nucléophile aromatique dans des conditions
    sélectives. Par conséquent, il est nécessaire d’établir les règles de base déterminant les conditions de fonctionnement et la formulation de catalyseurs pour l’adapter en fonction de la réactivité des substrats
    chlorés.



  • ELECTRON Fonctionnalisation contrôlée par champ électrique de matériaux isolants nano et micro-composites à base organique

    ELECTRON
    ELECTRON

    NA
    L’électronique de puissance (EP) est une technologie clé dans la modulation de l’énergie électrique de l’alimentation vers la charge électrique. Les développements récents en EP permettent d’augmenter la densité de puissance totale dans les systèmes de conversion d’énergie à travers les avancées suivantes: technologies des semi-conducteurs (grands gaps), matériaux du packaging, intégration des systèmes et fiabilité. Cependant, cela augmente également le champ électrique localisé contraignant ainsi électriquement de plus en plus les matériaux isolants. Si les renforcements de champ au sein des polymères isolants atteignent des valeurs critiques, cela entraîne la formation de charge d’espace, une activité de décharges partielles, des arborescences et éventuellement une rupture diélectrique du matériau.
    Nous proposons une nouvelle approche pour gérer les renforcements de champ au sein des matériaux diélectriques polymères. Les propriétés diélectriques appropriées seront modélisées et mises-en-œuvre. Les matériaux seront élaborés et caractérisés pour déterminer leurs performances, d’abord avec des structures élémentaires et ensuite avec des structures plus complexes, tels que des modules de puissance. La stratégie globale proposée au sein de ce projet, permettrait le développement de nouvelles applications des matériaux en génie électrique (particulièrement en EP), pour gérer dans le volume d’autres propriétés physiques.



  • TuMOR TAG Ciblage de la télomérase et/ou des G-quadruplexes pour un diagnostic tumorospécifique

    Le ciblage des structures inhabituelles d’ADN pour des applications anticancéreuses
    Etudes in extenso de tétrades de guanines synthétiques hydrosolubles comme agents thérapeutiques à très fort potentiel : conception et synthèse des premiers prototypes de ligands de quadruplexe biomimétiques & études de leur propriétés anticancéreuses spécifiques.

    La chimiothérapie s’appuie sur des molécules interagissant avec l’ADN des cellules cancéreuses, mais de façon peu sélective; une nouvelle perspective de sélectivité ? Les structures non-duplexes d’ADN
    L'ADN est une cible anti-cancéreuse aussi connue que perfectible. Un nombre important de petites molécules capables de se lier fortement à l’ADN (appelés ligands ou plus souvent intercalants d’ADN) est actuellement utilisé en clinique. Cependant, ces molécules ne peuvent créer avec le duplexe d’ADN qu’un nombre limité de contacts, elles sont donc incapables de reconnaître des séquences d’ADN spécifiques ; ainsi, étant peu sélectives, elles sont responsables d’effets secondaires non désirés (alopécie, etc.). Ceci explique pourquoi l'intérêt pour l’ADN en tant que cible chimiothérapeutique s'est progressivement estompé. Très récemment, ce domaine a connu un nouvel essor avec la découverte que l'ADN n'existe pas seulement sous la forme de double-hélice (ou duplexe) dans la cellule, mais qu'il peut revêtir une grande variété de structures alternatives (triplexe, quadruplexe, etc.,) qui jouent des rôles clés dans un contexte tumoral. Cette découverte a offert aux chimistes un champ d’investigation sans précédent dans la conception et la synthèse de molécules originales qui, dans l’idéal, sont capables de reconnaître efficacement ces nouvelles cibles d’ADN (affinité) sans interagir avec le duplexe d’ADN (sélectivité). C’est dans ce contexte que notre laboratoire a décidé d’étudier une classe de composés spécifiques pour les quadruplexes d’ADN, dans le but d’établir une stratégie anticancéreuse plus efficace et sélective.



  • Metascience Métaphysique de la science : niveaux, individus et dispositions à l’aune de la science actuelle

    Métaphysique de la science : niveaux, individus et dispositions à l’aune de la science actuelle
    Le but du projet Metascience est de faire une contribution significative à la métaphysique des sciences, à partir d’une analyse détaillée de concepts clés des sciences expérimentales contemporaines, surtout de la physique, de la biologie et de la psychologie. Le but de la « métaphysique des sciences » est l’analyse des concepts fondamentaux qui structurent la recherche scientifique, tels que les concepts d’individu, de cause ou de disposition.

    La métaphysique des sciences révèle la structure conceptuelle sous-jacente à la science, plutôt que celle sous-jacents au sens commun
    Notre but est de révéler la structure conceptuelle qui est sous-jacente aux théories et pratiques scientifiques. Notre approche appartient à ce que Strawson appelle « la métaphysique révisionniste » : dans la mesure où la science s’oppose souvent au sens commun, nous choisissons l’adéquation à la science comme critère principal, et non l’adéquation au sens commun. Si, par exemple, le concept d’individu qui est à l’œuvre en biologie inclut dans un organisme individuel tous les organismes qui vivent en symbiose avec lui, alors que le sens commun les en exclut, nous ignorons le sens commun et prenons au sérieux la biologie. Plus généralement, notre projet vise à analyser les concepts scientifiques, tels qu’ils sont à l’œuvre dans les sciences, même s’ils entrent en conflit avec l’ontologie du sens commun.



  • EvaDéOS Evaluation non destructive pour la prédiction de la Dégradation des structures et l’Optimisation de leur Suivi

    Evaluation non destructive pour la prédiction de la Dégradation des structures en béton armé et l’Optimisation de leur Suivi
    Dans une démarche préventive, le projet vise à proposer une méthodologie permettant aux gestionnaires d’ouvrages en béton armé de programmer de façon plus rationnelle les opérations de suivi, en respectant leurs contraintes techniques, économiques et sociétales. Pour simplifier l’approche, une seule pathologie est visée, la corrosion des armatures.

    Proposition d’une méthodologie globale de suivi des structures en béton armé.
    Ce projet vise à proposer une méthodologie globale de suivi des structures en béton armé intégrant les phases de l’évaluation, du diagnostic d’état, du pronostic et de la prise de décision en regroupant des partenaires spécialistes de ces différentes phases autour des gestionnaires d’ouvrages. L’objectif de la proposition est d’intégrer une démarche prédictive en liaison avec une approche probabiliste pour l’analyse des risques de dégradation. Afin de limiter le périmètre du projet une seule pathologie est visée, la corrosion des armatures. Un des positionnements originaux du projet est qu’il se place dans une démarche préventive. L’évaluation de l’état de la structure dans un stade où l’endommagement n’est pas visible va nécessairement impliquer le développement de techniques non destructives. Ces techniques sont susceptibles d’apporter une réelle plus-value dans le cadre d’une prédiction sur la base de modèles probabilistes, qui requièrent la connaissance de la variabilité spatiale et temporelle des grandeurs évaluées. En ce qui concerne les modèles de dégradation utilisables en contexte probabiliste on se focalisera d’abord sur des modèles en phase d’initiation de la corrosion. Ensuite, des modèles de propagation de la corrosion seront étudiés afin de prédire la cinétique de croissance des produits de corrosion. Les résultats des modèles prédictifs qui seront utilisés pour la construction du processus de décision, devront être traduits en termes d’indices de dégradation, préalablement définis en accord avec les besoins et les pratiques des gestionnaires. Une méthodologie sera proposée sur la base des critères de décision explicités en amont par le gestionnaire, pour la détermination des échéances optimales pour les opérations d'inspection et de maintenance, en s'appuyant à la fois sur la prévision probabiliste des dégradations, des coûts et l'actualisation des données d'observation.



  • Supradhésion Adhésion supramoléculaire

    Chimie supramoléculaire et adhésion
    Les adhésifs sensibles à la pression (ruban adhésif …) sont des solides mous, dont l'adhésion n'est efficace que s'ils sont capables de dissiper une énergie importante lors de leur contrainte. Le contrôle des interactions faibles au sein du matériau doit nous permettre d'augmenter significativement la dissipation d'énergie lors de sa déformation.

    Contrôler les mécanismes de dissipation d’énergie au sein d’un adhésif
    La chimie supramoléculaire permet d’organiser les molécules à l’échelle nanométrique en utilisant des interactions faibles. Bien qu’étant individuellement plus fragiles que les liaisons covalentes, ce type d’interactions a déjà permis collectivement de renforcer les propriétés mécaniques de réseaux réticulés, en permettant au système d’atteindre un état d’équilibre plus stable. De plus, ces interactions faibles sont par nature réversibles et peuvent être dynamiques à température ambiante. Par conséquent, elles peuvent apporter un caractère auto-réparant et un mécanisme additionnel de dissipation d’énergie au sein du matériau.
    La grande majorité des polymères supramoléculaires ont été caractérisés par rhéologie uniquement dans le domaine des petites déformations, pourtant c’est dans le domaine des grandes déformations que la contribution des interactions faibles devrait apporter une contribution majeure.
    Par conséquent, notre objectif est d’appliquer les concepts de la chimie supramoléculaire au domaine de l’adhésion. Les matériaux adhésifs doivent interagir fortement avec les surfaces à coller et permettre une bonne dissipation de l’énergie de déformation lors du décollement. Sur ces deux aspects, l’utilisation de groupements polaires et d’interactions réversibles doivent permettre d’améliorer les systèmes actuels.



  • ASMAPE Modélisation avancée des suies pour les moteurs aéronautiques et à piston

    Vers une prédiction quantitative de la taille des suies et de leur masse dans les moteurs aéronautiques et à piston
    Les suies étant reconnues comme l'un des polluants essentiels des moteurs, le développement de technologies permettant de réduire leurs émissions passe par la capacité à comprendre leur formation dans la phase de combustion. Cette compréhension étant difficile à acquérir expérimentalement, elle s'appuie de plus en plus sur la simulation tridimensionnelle qui permet un accès direct à toute la physique de leur formation et de leur oxydation.

    Développement d'une modélisation avancée des suies
    L'objectif d'ASMAPE est de développer et valider un modèle de suies avancé pour la mécanique des fluides numérique en combustion turbulente. Son ambition est de traiter aussi bien les turbomachines aéronautiques que les moteurs à piston. Pour cela, les trois carburants commerciaux que sont le kérosène, l'essence et le gazole sont considérés simultanément au travers de mélanges à multi-composants.
    Les enjeux scientifiques et techniques abordés dans ASMAPE sont les suivants:
    1/ Le manque de schémas cinétiques détaillés permettant de rendre compte de la formation initiale des suies (nucléation), c’est-à-dire de la présence de HAP (hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) qui par polymérisation forment les plus petites particules de suies.

    2/ Le manque de modèles numériques pour la CFD permettant de décrire la distribution en taille des suies dans des calculs industriels de turbomachines et de moteurs à piston.

    3/Le manque de bases de données expérimentales étendues permettant de caractériser les suies. Ce manque est observé aussi bien pour les flammes laminaires qui permettent de mesurer les espèces minoritaires pertinentes (HAP) nécessaires à la validation de schémas cinétiques, que pour les flammes turbulentes qui permettent de valider le modèle numérique de suies dans des conditions proches des vrais moteurs.

    4/Le temps de calcul important de ces modèles numériques (approche sectionnelle).



  • BrainPedia Inférence d'un modèle du cerveau à partir de données de neuroimagerie fonctionnelle issues de plusieurs protocoles.

    Inférence d’un modèle du cerveau à partir de données de neuroimagerie fonctionnelle issues de plusieurs protocoles
    BrainPedia introduit un nouveau paradigme, dans lesquelles l'analyse statistique de données fonctionnelles sur le cerveau sont inclues dans un système de connaissances qui accumule et organise les informations tirées des expériences pour raffiner un modèle pérenne de l'organisation cérébrale. Le but final du projet est de fournir aux neuroscientifiques un outil de repérage spatial riche.

    Besoin d'un outil de méta-analyse fonctionnelle basé sur les images du cerveau
    La neuroimagerie produit des quantités considérables de données qui sont utilisées pour mieux comprendre les relations entre la structure et les fonctions cérébrales. Alors que l'acquisition et l'analyse des données sont de plus en plus standardisées, il manque à la communauté de la neuroimagerie des outils appropriés pour stocker et organiser la connaissance relative aux données. Tirant partie de systèmes de coordonnées communs pour représenter les résultats des analyses de groupe, les méta-analyses basées sur les coordonnées et associées à des dépôts de publications de neuroimagerie n'offrent qu'un solution faible à ce problème attendu qu'elles ne fournissent pas des information fiables et qu'elles perdent la plus grande partie des informations relatives aux données (voir e.g. Salimi-Khorshidi et al. 2009). Dans ce projet , nous proposons de résoudre ce problème dans un cadre statistique rigoureux, afin de fournir des informations pour guider la connaissance et la recherche en neurosciences.



  • ClimaConf Les questions de la confiance dans le réchauffement global: modélisation du climat, expertise et lien au politique

    Les ressorts de la confiance dans le changement climatique
    La confiance accordée aux résultats scientifiques, aux rapports d’expertise et aux institutions du changement climatique constitue un enjeu majeur. Le projet ClimaConf propose d’étudier l’établissement de la confiance au sein des communautés de modélisation du climat, entre domaines disciplinaires différents ainsi que dans les relations entre science et politique.

    Analyse des critères et de la construction de la confiance dans le changement climatique
    La question de la confiance est centrale dans le problème du réchauffement climatique global, comme l’ont notamment rappelé les mises en causes du GIEC et des sciences du climat en 2009 et 2010, dans le contexte de l’enlisement des négociations climatiques de l’ONU. La modélisation est au centre de ces interrogations : comment des modèles reconnus lacunaires et très imparfaits peuvent-ils prétendre prédire l’avenir climatique de la planète et guider les politiques et l’économie? Le projet ClimaConf vise à explorer la question de la confiance à différents niveaux : explicitation des critères de confiance des climatologues dans leurs modèles et dans les projections du changement climatique d’abord ; l’enjeu est ici épistémologique et scientifique : comment caractériser la valeur que les chercheurs accordent à différents aspects de leurs simulations ? On étudiera également les relations d’autres communautés scientifiques au problème climatique, et à la modélisation en particulier, en s’interrogeant sur les possibles frictions entre cultures épistémiques différentes. A un troisième niveau, on analysera les ressorts de la confiance vis-à-vis de l’expertise et des scénarios du GIEC chez les décideurs politiques et les acteurs économiques et sociaux (ONG).
    Il s’agira enfin d’interroger l’articulation entre ces différents niveaux de confiance et l’implicite qui voudrait que la confiance dans les chiffres scientifiques conditionne la confiance dans l’expertise, voire l’action politique. Ceci conduira à revisiter la construction du problème climatique et à approfondir l’étude des rapports entre science, expertise et politique qui y sont à l’œuvre – en analysant en particulier les demandes et politiques de recherches sur le changement climatique.



  • Robo3.1 Fonction et mécanisme d’action du récepteur Robo3 dans le système nerveux

    Comment se connectent les deux moitiés de votre cerveau et à quoi cela sert-il ?
    Au cours développement embryonnaire, des millions de neurones envoient des prolongements (les axones) qui se connectent à l’autre moitiés du cerveau. Nous cherchons à comprendre l’importance de ces connexions croisées pour le fonctionnement cérébral en étudiant Robo3, un récepteur indispensable à leur mise en place chez l’embryon .

    La protéine Robo3, un outil pour l’étude des connexions neuronales
    La plupart des espèces animales sont symétriques, avec un côté gauche et un côté droit, et ceci s’applique également au système nerveux central. Toutefois, pendant le développement embryonnaire, des millions d’axones traversent la ligne médiane du cerveau. Ces connexions croisées jouent un rôle essentiel dans la coordination et l’intégration des informations sensorielles et motrices provenant des moitiés droite et gauche du corps. Le but de notre projet était d’étudier la fonction d’une protéine, le récepteur Robo3. Chez l’homme, des mutations du gène ROBO3 perturbent le développement des projections croisées et causent un syndrome neurologique rare appelé HGPPS, qui associe scoliose sévère et strabisme. Nous cherchions à élucider le mécanisme d’action de Robo3 : comment contrôle-t-il le développement des connexions croisées ? Nous voulions aussi utiliser Robo3 comme un outil moléculaire et génétique pour élucider la fonction des connexions axonales croisées.



Rechercher un projet ANR