L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • NaturaDyRe Réactions d'oxydation biocatalysées efficaces pour la synthèse de composés naturels ou énantiopurs

    Une centaine de nouvelles enzymes d’oxydation de cétones : quoi de neuf ?
    Ou comment compléter et élargir l’offre de biocatalyseurs permettant de synthétiser des lactones de manière plus écologique tout en diminuant les risques d’accident.

    Exploration de la biodiversité des BVMOs et application à de nouvelles synthèses
    L’objectif de ce projet est de mettre à disposition dans les laboratoires et, à terme, en production industrielle, de nouveaux catalyseurs éco-compatibles qui autorisent des réactions de Baeyer-Villiger beaucoup plus sélectives (chimio-, régio-, stéréospécificité) et beaucoup plus propres et sûres que les réactions chimiques conventionnelles, à base de peracides explosifs.
    Ces catalyseurs se présentent sous forme de cellules de E. coli modifiées pour produire des enzymes appelées Baeyer-Villiger Monooxygénases qui sont protégées et « alimentées » en électrons par le métabolisme cellulaire. Or, la faiblesse de l’offre en début de programme (une seule enzyme commercialisée et une petite trentaine d’enzymes identifiées et expérimentalement étudiées) restreint de fait le recours à ces biotransformations. Nous avons donc souhaité proposer un panel conséquent de nouvelles enzymes d’activités complémentaires. Par ailleurs, la productivité des réactions de Baeyer-Villiger biocatalysées étant limitée par des phénomènes d’inhibition, nous avons cherché à développer des procédés plus efficaces afin de permettre à terme la production de molécules présentant un intérêt dans le domaine des arômes ou des intermédiaires de synthèse.



  • ECOBIM Modèles économiques durables basés sur la chaîne de valeur du cycle de vie

    Nouveaux modèles d’affaires pour l’eco-innovation basée sur une collaboration optimisée autour de maquettes numériques BIM de bâtiments
    Développement d’un couplage entre les maquettes numériques BIM et des plateformes WEB collaboratives multi-acteurs, multi-métiers, pour supporter des nouveaux services pour l’optimisation énergétique et environnementale des bâtiments.

    Nouvelles opportunités d’affaires liées à l’ECO-INNOVATION
    L’objectif du projet ecoBIM est d’étudier comment l’eco-innovation peut être supportée par les nouvelles méthodologies du secteur de la construction. En particulier, ecoBIM permet d’étudier comment le couplage antre des maquettes numériques BIM (Building Information Model) avec des plateformes collaboratives de types PLM (Product Life Management) peuvent améliorer la communication entre les acteurs du projet de construction et entre les différentes phases de ce projet.
    Comment ce tandem BIM + PLM peut favoriser la création de nouveaux modèles d’affaires, par exemple :

    • La vérification très sensiblement améliorée des exigences initiales des maîtres d’ouvrages dans le bâtiment construit ;
    • Le partage optimisé de ces exigences avec l’ensemble des concepteurs avec le minimum de perte d’information au profit de bâtiments plus efficaces;
    • L’amélioration considérable des phases d’exploitation et maintenance des bâtiments grâce des bases d’information parfaitement structurées fournie lors de la livraison de la construction.



  • OGRESSE Grains cométaires et évolution du système solaire primitif : analyses isotopiques de micrométéorites polaires cométaires

    A la recherche de la frontière entre le monde cométaire et le monde astéroïdal.
    Des poussières extraterrestres provenant de comètes ont été identifiées dans les neiges des régions centrales Antarctiques à proximité de la station scientifique CONCORDIA. Le but de ce projet est d’analyser leur composition pour obtenir des informations sur le contexte astrophysique de naissance du système solaire.

    Analyses de micrométéorites polaires cométaires
    L’analyse de matériaux extraterrestres permet d’aborder de nombreux champs de connaissances qui vont de la nucléosynthèse au sein des générations d’étoiles qui ont précédé le Soleil jusqu’à la différenciation planétaire. Le projet présenté est centré sur le contexte astrophysique de naissance de notre étoile. On s’intéresse ici à la séquence d’événements qui ont eu lieu pendant les quelques dizaines de millions d’années qui séparent l’effondrement gravitationnel de l’étoile, la dissipation de son disque d’accrétion et l’apparition des planètes. Le programme OGRESSE propose d’aborder plusieurs questions fondamentales concernant : i) l’héritage interstellaire dans la poussière cométaire, ii) l'origine de la matière organique dans le système solaire et iii) l’origine nucléosynthétique des différentes radioactivités de courtes périodes (maintenant éteintes) qui étaient présente dans le disque protoplanétaire. Les micrométéorites ultracarbonées (UCAMMs) découvertes dans la collection CONCORDIA présentent des similarités frappantes avec les grains CHON observés dans la comète Halley en 1986. Leur composition chimique et isotopique indique qu’elles proviennent très probablement de comètes. Nous proposons d’identifier la nature et la concentration de grains présolaires interstellaires contenus dans les UCAMMs et mesurer les compositions isotopiques en éléments légers (H, N) de leur matière organique. L’une des questions majeures est de comprendre où se situe la frontière entre héritage interstellaire et processus in-situ ayant eu lieu dans le disque d’accrétion durant les premiers millions d’années qui ont suivi l’effondrement gravitationnel du proto-soleil.



  • NucExp Etudes structurales et fonctionnelles du facteur d’export nucléaire CRM1: coopérativité, régulation et inhibition

    Comment sortir du noyau?
    Ce projet étudie la structure et la fonction d'une protéine humaine qui permet à des protéines cellulaires et virales de sortir du noyau de la cellule. Il étudie également une classe de molécules qui inhibent l'activité de cette protéine.

    Objectifs du projet
    La protéine CRM1 joue un rôle clé dans la cellule car elle est responsable du transport de centaines de protéines du noyau vers le cytoplasme. Cette activité, appelée «export nucléaire», est fondamentale pour toute cellule eucaryote, y compris les cellules humaines. Cependant, la manière précise dont CRM1 exporte des protéines (nommées «cargaison») du noyau est mal connue. Par exemple, CRM1 a besoin de s'associer avec une protéine partenaire appelée Ran afin de pouvoir lier et exporter sa cargaison, mais la façon dont Ran permet à CRM1 de reconnaître la cargaison n'est pas claire. L'activité de CRM1 est également modifiée par un deuxième partenaire, RanBP3, qui change la sélectivité de CRM1 pour ses cargaisons, mais la base moléculaire de cet effet n'est pas connue. De plus, certains composés naturels, appelés «leptomycines», interagissent avec CRM1 et inhibent son activité d'export. Ces composés sont d'intérêt biomédical puisqu'ils pourraient permettre le développement de nouveaux médicaments contre certains cancers et d'autres pathologies. Cependant, la manière précise dont les leptomycines interagissent avec CRM1 n'est pas encore connue. Les objectifs du projet NucExp sont de mieux comprendre la structure et la fonction de CRM1, de caractériser ses interactions avec Ran et RanBP3, et d'élucider en détail la capacité des leptomycines à se lier à CRM1 et à inhiber son activité.



  • DROSOGUT Homéostasie de l'épithélium intestinal au cours d'une infection bacterienne par Serratia marcescens chez la drosophile

    Comment l'intestin se répare-t-il après une attaque microbienne?
    La défense de l'hôte contre les infections microbiennes se fait selon deux dimensions complémentaires: la résistance, c'est-à-dire l'attaque du pathogène par le système immunitaire, et l'endurance/tolérance, qui est la capacité de l'hôte à subir et réparer dans une certaine mesure les dommages provoqués par le pathogène, ou la propre réponse immunitaire de l'hôte. Nous étudions cette problématique dans un modèle d'infection intestinale d'un organisme génétique-modèle, la drosophile.

    L'approche génétique pour comprendre les mécanismes de régulation de l'intégrité intestinale.
    Nous utilisons la mouche du vinaigre Drosophila melanogaster comme un organisme génétique modèle pour comprendre la défense de l'hôte contre les infections. La réponse immunitaire humorale systémique a été étudiée en détail à l'aide de microorganismes non pathogènes. Au contraire, nous avons développé un modèle d'infection intestinale avec la bactérie entomopathogène Serratia marcescens. Le tube digestif est soumis à de multiples attaques par cette bactérie pathogène, dont une toxine capable de percer des trous dans les membranes qui délimitent les cellules de l'intestin. Dans un contrat ANR précédent, nous avons montré que les défenses de l'hôte contre de telles infections prennent place à au moins deux niveaux : 1) une réponse immunitaire locale au niveau de l'épithélium intestinal qui fait intervenir une des voies qui contrôle l'expression de peptides antimicrobiens lors de la réponse systémique, 2) la phagocytose par des hémocytes des bactéries qui ont réussi à traverser la barrière intestinale. Nous avons réalisé le premier crible à l'échelle d'un génome entier dans lequel nous avons identifié les gènes requis pour une survie améliorée ou diminuée. Nous avons identifié ainsi près de 160 gènes qui interviennent au niveau de l'épithélium intestinal, sans que leur fonction exacte dans ce processus soit comprise. Nous avons aussi découvert que l'apoptose massive des entérocytes induite par l'infection est compensée par la prolifération de cellules-souches intestinales (CSI). La défense de l'hôte ne se limite donc pas aux voies classiques de la réponse immunitaire mais implique également l'homéostasie de l'épithélium intestinal, un mécanisme de «tolérance«. Il est vraisemblable que des dysfonctionnements à ce niveau puissent être à l'origine de maladies coliques.
    Les objectifs sont d'identifier et d'étudier les fonctions de certains gènes dans ces processus de maintien de l'intégrité du fonctionnement du tube digestif.



  • PHOBIOS Biocapteurs photoélectrochimiques à ADN

    Biocapteurs Photoélectrochimiques
    L’objectif de ce projet est la conception de nouvelles surfaces nanostructurées possédant des propriétés photoélectrochimiques par la combinaison de complexes de métaux de transition basées sur de nouveaux ligands multi-fonctionnels et des nanotubes de carbone. Ces surfaces seront également capables d’interagir avec des brins d’ADN pour la conception de capteurs photoélectrochimiques à ADN.

    Vers de nouveaux biocapteurs photoelectrochimiques à ADN
    Ce projet est basé sur la synthèse de nouveaux complexes basés sur la coordination de ligands bipyridine et carbènes N-hétérocycliques sur des centres métalliques possédant des propriétés hautement luminescentes et électrochimiluminescentes tels qu’iridium, osmium et ruthénium. Ces ligands possèderont en outre un bras pouvant opérer une connexion avec les biomolecules et l’électrode ou des nano-objets pouvant être intégrés dans ces dispositifs. La clé de voute de ces assemblages est le complexe de coordination capable d’opérer le lien entre l’électrode et la biomolécule et la transduction de la reconnaissance moléculaire. En outre, l’intégration de nano-objets tels que les nanotubes de carbone ont pour objectif l’augmentation de la surface spécifique et de la concentration de surface des biomolécules et l’augmentation du signal de transduction (photon ou électrons) Le but final est la mise au point, la preuve de concept et la conception d’un démonstrateur d’immunocapteur photosensible du choléra et d’un photocapteur à ADN qui pourront par la suite être étendue à d’autres couples de biomolécules et finalement des réseaux de microélectrodes multi-analytes.



  • PRIGOUE Une privatisation de la gouvernance globale de l'environnement? Rôles des standards durables multi-acteurs dans la régulation des CEP.

    La contribution des normes de développement durable privées et volontaires à la régulation des changements environnementaux planétaires
    Face aux difficultés des Etats à mettre en œuvre des accords internationaux permettant de répondre aux défis des changements environnementaux planétaires, des initiatives privées volontaires se développent. Elles mobilisent des instruments tels que des normes de bonnes pratiques environnementales et sociales appliquées à des secteurs industriels ayant de forts impacts sur l’environnement.

    Analyse et évaluation des dispositifs privés de régulation des CEP.
    L’atténuation des changements environnementaux planétaires nécessitent la mise en œuvre d’une action collective internationale visant à réguler les activités économiques les plus polluantes. Cette action collective internationale se heurte à l’incapacité des Etats à s’accorder sur les réponses à apporter aux crises environnementales et climatiques. En l’absence d’un cadre réglementaire contraignant et efficace, des initiatives privées se développent afin d’établir des normes de bonnes pratiques environnementales à l’échelle de secteur industriel. L’élaboration de ces normes mobilise l’ensemble des acteurs impliqués dans les filières (industriels, producteurs, mais aussi ONG de défense de l’environnement, populations riveraines…).
    Le projet PRIGOUE cherche à déterminer en premier lieu les conditions d’émergence de ces dispositifs privés de régulation et leur mode de fonctionnement interne (en particulier la façon dont les accords sont conçus au sein d’organisations qui confrontent des acteurs ayant au départ des positions antagonistes). Dans un second temps, le projet PRIGOUE vise à évaluer la performance de ces dispositifs privés, notamment leur capacité à atténuer de façon significative les dégradations environnementales. Au final, il s’agit d’évaluer les potentialités d’une gouvernance transnationale privée de l’environnement, et de rechercher les types de synergie les plus efficaces entre ces dispositifs privés et les règlementations publiques.



  • PROMOMY comprendre et promouvoir la remyelinysation chez la souris.

    Etude de la régénération de la gaine de myéline dans le cerveau de souris adulte
    Le manque d’outils permettant la caractérisation, du vivant de l’animal, de l’extension des lésions et de la remyélinisation limite la progression de la recherche tant fondamentale qu’appliquée dans le domaine des pathologies de la myéline.

    Etudier la remyélinisation chez la souris pour mieux comprendre et favoriser le processus d’autoréparation de la myéline
    La sclérose en plaques (SEP) est une maladie dégénérative du système nerveux central caractérisée par de l'inflammation et de la mort des oligodendrocytes, cellules qui produisent la gaine de myéline indispensable à la conduction efficace de l’influx nerveux. Les seules options thérapeutiques sont les traitements modulant l’inflammation qui diminuent la fréquence et l’intensité des crises mais sont inefficaces contre la dégénérescence des cellules neurales et l’invalidité progressive des malades. De nouvelles stratégies thérapeutiques ciblant spécifiquement la régénération de la gaine de myéline (ou remyélinisation) sont indispensables. La remyélinisation spontanée existe chez certains patients atteints de SEP. La compréhension des mécanismes régulant ce processus d’auto-réparation dans les modèles murins de SEP est un préalable à la conception de nouvelles thérapies.
    Nous avons montré que la prolifération, la migration et la différenciation des cellules souches ou progéniteurs du cerveau adulte qui participent à la réparation peuvent être contrôlées afin d’améliorer le processus de remplacement cellulaire. Cependant, nous nous heurtons au manque évident d’outils pour objectiver, du vivant de l’animal, le développement et la réparation des lésions de démyélinisation, ainsi que de tests comportementaux permettant de relier cette perte cellulaire à des déficits fonctionnels. Dans ce contexte, notre projet a pour but 1) de dévoiler les mécanismes cellulaires et moléculaires sous-tendant la mobilisation des cellules endogènes afin de comprendre et favoriser l’auto-réparation et 2) de mieux caractériser in vivo et au cours du temps les processus de régénération de la myéline dans les modèles murins de SEP.



  • RESCOFIS Récepteur SOlaire sous COncentration Focal avec Intrégation d'un Stockage thermique haute température en COFALIT

    Système solaire thermodynamique intégré pour la production décentralisée d’électricité avec stockage
    Le projet RESCOFIS propose de développer un ensemble récepteur solaire – stockage d’énergie thermique, couplé à un concentrateur solaire novateur de type « Beam-Down », comme solution technique pour la production d’énergie solaire sur site. La gamme de puissance visée est de 10 à 100 kW électrique continue.

    Proposer une solution simple pour la réception et le stockage d’énergie solaire concentrée
    Ce projet s’inscrit dans le développement des centrales à tour de petite puissance : l’objectif est ici de simplifier et d’optimiser les récepteurs solaires sur ce type de petites centrales, et de proposer une solution économique et durable pour capter, stocker, et convertir en électricité l’énergie solaire concentrée.

    Les choix réalisés dans le cadre de ce projet :
    - Un concentrateur de type « Beam-Down » afin de concentrer l’énergie solaire vers le sol, d’atteindre un haut niveau de température (>600°C), tout en restant accessible.
    - Un récepteur-stockeur compact, constitué d’un matériau non structuré, afin de limiter les coûts.
    - De l’air en tant que fluide caloporteur, pour conserver la simplicité du système.

    La fonction stockage de l’ensemble permettra une production d’électricité en continu sur 24h, à partir d’une source solaire, et avec un bon rendement du fait de la haute température. Il est également important de n’utiliser pour ce projet que des matériaux écologiquement durables, dont certains issus de retraitement de déchets.



  • AlterNET La résistance aux insecticides et les pratiques sociales relatives à l'usage des pesticides par les populations : comment fournir des informations pertinentes pour contrôler Anopheles gambiae, le principal vecteur du paludisme en Afrique de l'Ouest.

    Résistance aux insecticides et pratiques sociales de l'usage des pesticides
    La résistance aux insecticides et les pratiques sociales relatives à l'usage des pesticides par les populations : comment fournir des informations pertinentes pour contrôler Anopheles gambiae, le principal vecteur du paludisme en Afrique de l'Ouest.

    Evaluer le risque d’utiliser de nouveaux insecticides pour le contrôle d’An gambiae
    Le projet étudie les interactions entre les vecteurs d’agents pathogènes humains (les moustiques) et l’impact des changements environnementaux dus aux pressions anthropiques (présence de pollution par des pesticides OP et CX). Ainsi nous allons :
    (1) Analyser la nature et l’intensité des pressions de sélection actuelles sur An gambiae en :
    ? Étudiant les représentations culturelles et les pratiques sociales des populations dans l’utilisation des insecticides dans un contexte social donné
    ? Mesurant les pressions de sélection insecticides globales dans des zones écologiques distinctes
    (2) Caractériser l’adaptation dans les populations naturelles d’An gambiae et déterminer son évolution en :
    ? Etudiant l’évolution de la résistance aux OP et CX (des gènes aux organismes et aux populations) dans deux pays d’Afrique de l’Ouest
    ? Modélisant l’adaptation à long terme aux pesticides pour générer des données prédictives permettant d’évaluer une gestion durable de la résistance.



  • PHOTOREDOX Recherche innovante dans les systèmes amorceurs de Polymérisation : la catalyse PhotoRedox comme un outil de choix.

    Photoredox
    Le projet PHOTOREDOX présenté ici consiste à développer de nouveaux photoamorceurs construits sur un nouveau principe: la CATALYSE PHOTOREDOX.

    Par les compétences mobilisées et par son volet finalisé, le projet Photoredox contribuera au maintien d’une activité de recherche productive et ambitieuse dans le secteur de la chimie des procédés sous rayonnement. La recherche française, tant académique qu’industrielle, occupe dans ce domaine particulier une place reconnue au niveau international.

    Le projet Photoredox concerne le développement de nouveau systèmes amorceurs de polymérisation hautes performances et plus respectueux de l'environnement (très sobres en consommation énergétique).
    L’utilisation de photoamorceurs croit de manière constante non seulement pour des applications traditionnelles telle que les revêtements, les encres et les adhésifs mais également plus récemment dans les applications high-tech. La photopolymérisation offre de nombreux avantages comparés à la polymérisation thermique classique. Jusqu’à présent, la plupart des formulations utilisées en photopolymérisation ne sont utilisables qu’avec des lampes UV haute intensité. Il en résulte des problèmes de sécurité pour l’opérateur liés à la longueur d’onde utilisée ainsi qu'une efficacité énergétique non-optimale, réduisant de fait le champ d’application de cette approche. Pour pallier à ces problèmes, l’utilisation de conditions d’irradiation douce constitue donc un défi majeur et le développement de nouveaux initiateurs absorbant fortement dans le visible et permettant l’utilisation de lampe émettant dans le visible et à faible consommation sont donc activement recherchés aussi bien au niveau industriel qu’académique. Le projet PHOTOREDOX présenté ici consiste à développer de nouveaux photoamorceurs construits sur un nouveau principe: la CATALYSE PHOTOREDOX.

    Par les compétences mobilisées et par son volet finalisé, le projet Photoredox contribuera au maintien d’une activité de recherche productive et ambitieuse dans le secteur de la chimie des procédés sous rayonnement. La recherche française, tant académique qu’industrielle, occupe dans ce domaine particulier une place reconnue au niveau international.

    Ce projet présente de plus une forte interdisciplinarité entre des différents domaines expérimentaux (science des matériaux, chimie physique, chimie des polymères et chimie organique) à laquelle on ajoute une intégration d'une PME pour les tests en milieu industriel (tâche 3).



  • CANOPEE Méthodes et outils pour optimiser la programmation, la conception, la réalisation et l'exploitation de couvertures d'infrastructures de transports en milieu urbain.

    Méthodes et Outils pour optimiser la programmation, la conception, la réalisation et l'exploitation de couvertures d'infrastructures en milieu urbain
    Le projet CANOPEE souhaite proposer une méthodologie et des outils d'aide à la décision et à la réalisation sur les couvertures d'infratstructures en milieu urbain qui, malgré leur complexité, n'ont pas encore fait l'objet d'une doctrine ni de réglementations spécifiques.

    Croiser les enjeux urbains, juridiques et techniques à tous les stades d'un projet de couverture d'infrastructures
    Les infrastructures routières ou ferroviaires en milieu urbain génèrent des nuisances visuelles, acoustiques et atmosphériques et de profondes coupures dans le tissu urbain. Pour pallier à cette situation, les couvertures d’infrastructures se développent, sans qu’une « doctrine » ou une réglementation spécifique ne soit encore clairement définie.
    Ce projet trouve son origine dans les réflexions et les réalisations engagées par la Ville de Paris au cours de la dernière décennie (Porte des Lilas, Porte de Vanves). Il s’agit de proposer une méthodologie et des outils d’aide à la décision et à la réalisation de ces objets urbains complexes.
    La recherche est orientée vers 4 objectifs scientifiques :
    • Caractérisation pluridisciplinaire des projets de couvertures d’infrastructures de transport en milieu urbain, par l'établissement d'une grille d'analyse urbaine, juridique, organisationnelle et technique, et l’examen à travers cette grille de projets existants.
    • Mise en place de méthodes et d’outils d’évaluation, pour les maîtres d'ouvrage et les maîtres d'oeuvre, outils qui leur font actuellement défaut. Ce second objectif scientifique s'intéressera aux ouvrages eux-mêmes, à leur place dans le tissu urbain environnant, aux intérêts suscités chez les acteurs politiques et économiques ainsi que chez les usagers et riverains. Il s’agira aussi, à ce stade, d’identifier et d’analyser les questions juridiques concernées, et les instruments susceptibles d’être mobilisés par le maître d’ouvrage pour réaliser et exploiter un tel équipement.
    • Elaboration d’outil d’aide à la décision sous la forme d’un « méta référentiel » d’optimisation croisée au regard des avantages en termes de développement durable.
    • Transfert vers l’ingénierie : innovations techniques et conception intégrée qui visent à proposer des méthodes innovantes de conception et de réalisation des couvertures, dans la perspective de leur exploitation.



  • MARGEC Marginalité, économie et christianisme. La vie matérielle des couvents mendiants en Europe centrale (vers 1220 - vers 1550)

    Marginalité, économie et christianisme
    La vie matérielle des couvents mendiants
    en Europe centrale (v. 1220 - v. 1550)

    Economie et religion en Europe centrale
    L’enquête Économie et religion dirigée par Nicole Bériou et Jacques Chiffoleau de 2001 à 2009 pour explorer l’« économie réelle » des couvents mendiants entre les XIIIe et XVe siècles a montré – à partir d’exemples principalement français et italiens – que la pauvreté volontaire pouvait être facteur de régulation économique et sociale, par les pratiques des frères comme par leur discours prônant la circulation des biens. Ce constat vaut-il pour l’Europe centrale – ou plus exactement centre-orientale –, faiblement urbanisée, dominée socialement par le groupe nobiliaire et ébranlée par l’hérésie hussite ? Le projet MARGEC se propose de répondre à cette interrogation en déplaçant le champ d’observation vers l’est et en le prolongeant d’un gros demi-siècle afin d’embrasser une période qui, dans cette région, forme un tout cohérent.
    Son objectif n’est pas d’analyser de façon systématique le fonctionnement matériel des 450 couvents mendiants masculins implantés en Europe centrale entre les années 1220 et 1550 – bien que 10 à 15 % seulement d’entre eux disposent d’un corpus documentaire exploitable – mais de poser les jalons scientifiques qui permettront de faire la lumière sur l’état des biens communautaires, le cadre de vie des religieux et in fine sur leur contribution à la dynamique des échanges de biens matériels contre des bienfaits spirituels. Les travaux s’appuieront sur un échantillonnage de sources textuelles et non textuelles suffisamment restreint pour tenir le calendrier prévu tout en autorisant des comparaisons.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités