L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • Le site de soumission des propositions détaillées est ouvert depuis le 28 février 2017
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

@AgenceRecherche

23/03 10:51 - Des travaux réalisés dans le cadre du projet Capacity https://t.co/euKDH7QvHS https://t.co/9feFBJGqfx

23/03 10:26 - Un évènement lié au projet PatentLab https://t.co/w5QMHxgbQf https://t.co/odTtaMwCrL

23/03 10:04 - 2/2 des fiches pratiques destinées à faciliter la compréhension du #RF2017 sont également à votre disposition https://t.co/35MvN4HpuW

  • STEEP Stockage Thermique pour l'Eco-Efficacité des Procédés

    Le stockage thermique pour valoriser l’énergie « perdue » dans l’industrie
    Une grande quantité d’énergie est rejetée par l’industrie à bas niveau de température, entre 0 et 150°C. Afin d’améliorer le rendement énergétique global de ces procédés, il est envisageable de valoriser cette chaleur perdue (appelée aussi chaleur fatale). Le projet STEEP vise à accroitre les possibilités de valorisation par la mise au point de systèmes de stockage thermique adaptés

    Développement de solutions pour le stockage de l’énergie thermique entre 80 et 140°C.
    Sur l’ensemble des procédés industriels français, on estime à 75 TWh/an la quantité d'énergie perdue entre 0 et 150°C soit 18,75 % de l’énergie finale consommée dans l’industrie
    manufacturière. La valorisation de cette chaleur fatale est rendue difficile par la présence, dans une grande quantité de procédés industriels, d’un décalage temporel entre l’étape du process à laquelle l’énergie est perdue et l’étape du process à laquelle cette énergie pourrait être valorisée. L’intégration d’un système de stockage thermique permettra de pallier ce problème et de mettre en adéquation cette énergie fatale avec la demande énergétique. Ceci entrainera une diminution de la consommation en énergie primaire.

    La solution du stockage de l’énergie thermique par des Matériaux à Changement de Phase, appelés MCP, apparaît comme particulièrement attractive pour la valorisation de chaleur fatale. Elle associe en effet des capacités de stockage volumique et massique importantes ainsi que la possibilité de restitution de l’énergie à température constante. Ces deux critères sont particulièrement adaptés à la valorisation de chaleur de procédés par lots aussi appelés procédés batch.

    Cependant la mise en œuvre de ces systèmes de stockage se heurte à des verrous scientifiques et technologiques aussi bien au niveau des caractéristiques thermiques du matériau de stockage que de celles du système ou encore de son contrôle commande et de son insertion dans les procédés industriels.

    Dans un cadre de recherche industrielle, l’objectif du projet Stockage Thermique pour l’Eco-Efficacité des Procédés (STEEP) est de mettre au point un système de stockage par MCP solide-liquide dans une gamme de température entre 80 et 140 °C.



  • RETINO2 Rétine Artificielle incorporant une Architecture Pixellisée de Nanotubes d’Oxyde de Titane

    Rétine Artificielle incorporant une Architecture Pixellisée de Nanotubes d’Oxyde de Titane
    ReTInO2 consiste à développer un nouveau type de rétine artificielle, basé sur l’utilisation d’architectures pixellisées à base de nanotubes de dioxyde de titane verticalement alignés et modifiés physico-chimiquement pour absorber la lumière visible, agissant comme photorécepteurs artificiels en remplacement des photorécepteurs naturels dégénérés, lorsque le réseau neuronal ‘intelligent’ de la rétine persiste en partie.

    Enjeux et objectif
    A l’heure actuelle, la majorité des maladies cécitantes reste incurable. De nombreuses pistes sont explorées pour ralentir ou stopper l’évolution de ces maladies, d’autres pour rendre aux patients déjà aveugles une vision «utile», c'est-à-dire autorisant une locomotion autonome, la lecture et la reconnaissance des visages. ReTInO2 consiste à développer un nouveau type de rétine artificielle, basé sur l’utilisation d’architectures pixellisées à base de nanotubes de dioxyde de titane verticalement alignés et modifiés physico-chimiquement pour absorber la lumière visible, agissant comme photorécepteurs artificiels en remplacement des photorécepteurs naturels dégénérés, lorsque le réseau neuronal ‘intelligent’ de la rétine persiste en partie, ce qui est le cas pour environ 50% des cécités dans les pays développés. Même en se limitant à un groupe de maladies rares comme les rétinites pigmentaires, 200 000 personnes seraient concernées dans le monde ; plusieurs millions pourraient bénéficier d’une rétine artificielle en incluant ne serait-ce qu’une partie des cas de dégénérescence maculaire liée à l’âge. Ceci confère à cette thématique un intérêt sociétal majeur.
    Dans cet axe, le projet ReTInO2 vise à développer un nouveau type de rétine artificielle, basé sur l’utilisation de TiO2 sous forme de nanotubes verticalement alignés et physico-chimiquement modifiés pour absorber la lumière visible. Cette structure favorise l’absorption des photons et le transfert de charges, ce qui devrait permettre d’obtenir une stimulation efficace des neurones avec des surfaces photosensibles <100x100µm, ce qui est requis pour viser une résolution de 1000 pixels au niveau de la zone maculaire (3x3mm).



  • F1Fo-Struct Déterminants structuraux du canal à protons et de l’interface de dimérisation de la F1Fo-ATP synthase mitochondriale de levure.

    F1Fo-Struct
    Déterminants structuraux du canal à protons et de l’interface
    de dimérisation de la F1Fo-ATP synthase mitochondriale de
    levure.

    Comprendre les mécanismes de translocation des protons et de dimérisation de l'ATP-synthase.
    L'ATP est la molécule énergétique universelle. La F1Fo-ATP synthase est une enzyme clé du métabolisme énergique puisqu'elle est responsable de la plupart de la synthèse cellulaire de l'ATP. Ce complexe de 600 kDa est composé, chez la levure, de 17 sous-unités distinctes. Il utilise l'énergie d'un gradient électrochimique en protons pour synthétiser ATP. Quand les protons sont conduits à travers sa région membranaire, cette conduction induit la rotation de la partie «rotor« de l'enzyme. Cette partie rotor se prolonge dans le secteur catalytique et provoque les changements conformationnels nécessaires à la synthèse d'ATP. L'enzyme de levure, comme les ATP synthases de mammifères, est non seulement impliquée dans la synthèse ATP, mais aussi dans l'organisation de la membrane mitochondriale interne : les dimères d'ATP synthase forment de larges oligomères qui sont impliqués dans la morphologie des crêtes mitochondriales.
    Trois sous-unités de l'ATP-synthase sont essentielles pour la dimerisation de l'ATP-synthase: su g, su e et l'extrémité de N-terminale de sous-unité 4 comportant deux segments transmembranaires (S4T).
    Malgré la somme colossale des travaux structuraux entrepris sur ce complexe, seules les structures 3D de sous-complexes ont été résolues et les données structurales font toujours défaut sur la région translocatrice des protons, constituée par la sous-unité 6 et un anneau de 10 sous-unités 9. De plus, aucune information n'a été obtenue sur la structure et l'organisation des petites sous-unités hydrophobes e, g et la partie de N-terminale de sous-unité 4 (S4T) qui réalisent les interfaces pour l'oligomérisation de l'ATP synthase.



  • POPLOG Logiques numériques en milieu populaire

    POPLOG : logiques numériques en milieu populaire
    Ce projet part d’un constat : on sait peu de choses sur la spécificité du rapport au numérique dans les milieux populaires. Il y a de nombreux travaux sur les usages du numérique, mais ils s’intéressent prioritairement aux usages innovants des jeunes ou des urbains diplômés. Il y a de nombreux travaux sur les classes populaires, mais ils n’ont pas interrogé les transformations que peuvent induire la numérisation de la culture et le développement de la communication électronique.

    Etudier des logiques sociales d'appropriation du numérique en partant des valeurs caractéristiques des classes populaires
    Ce projet s’est fixé en priorité un objectif empirique d’étude des logiques sociales d’appropriation d’internet par des populations faiblement diplômées vivant en dehors des grandes agglomérations urbaines.
    Il s’articule autour de trois grands axes de recherche : communication et sociabilités, savoir et connaissance, culture et hobbys
    Il propose de partir de certaines valeurs caractéristiques des classes populaires pour analyser l’insertion du numérique dans la vie quotidienne des individus enquêtés : la dévalorisation de la communication écrite et la valorisation du face à face, la réticence aux pratiques personnelles au profit des pratiques collectives, la priorité des logiques familiales et conjugales dans l’économie relationnelle, l’étanchéité des frontières entre univers professionnel et univers privé, la valorisation des savoirs éthico-pratiques, l’organisation de sociabilités locales durables autour de certaines activités de loisir.



  • PELIICAEN Plateforme pour l'Etude de L'Implantation Ionique Contrôlée et Analysée à l'Echelle Nanométrique

    Modifications 3D des matériaux à l’échelle nanométrique
    PELIICAEN propose de réaliser un prototype dédié à l’interaction ions/matière, permettant l’élaboration, la modification et l’analyse en ligne de nanostructures et de dopages contrôlés et en offrant un très grand choix de nature d’ions et de profondeur d’implantation différents.

    Implanter l’ion choisi à l’endroit souhaité
    L’implantation ionique localisée est primordiale pour la recherche et le développement en nanosciences et nanotechnologies. Elle assiste les domaines de la microélectronique, la nanophotonique, la spintronique et l’élaboration de nanomatériaux en modifiant précisément les propriétés électriques, optiques, magnétiques et chimiques de la matière à l’échelle nanométrique. Le projet PELIICAEN ouvrira de nouveaux champs de recherche et permettra, en fonction des ions accélérés, des fluences, des énergies utilisées et de la nature des matériaux :
    - de réaliser des réseaux intriqués à 3 dimensions de régions dopées avec différentes espèces et concentrations;
    - de cibler à l’échelle nanométrique les zones d’intérêt;
    - de modifier la structure de l’édifice atomique des zones bombardées par la création de défauts ou par transformation de phase;
    - de changer localement la composition chimique afin de synthétiser de nouvelles phases parfois inaccessibles par les techniques classiques d’élaboration.



  • NICAD NeuroInflammation et déclin cognitif dans la maladie d' Alzheimer : Etude pilote de l'imagerie TEP des proteines translocatrices (TSPO) à l'aide du [18 F] DPA-714 (NICAD)

    NICAD
    La neuroinflammation est impliquée dans la MA. Le témoin de la composante inflammatoire est l’activation microgliale, qui peut être visualisée en imagerie TEP. L’objectif de cette étude est de quantifier la neuroinflammation à l’aide du [18F]DPA-714 et d'évaluer son rôle dans la vitesse de déclin

    Neuroinflammation, évaluée par TEP [18F]DPA-714 et vitesse de déclin dans la MA
    L'objectif principal de cette étude pilote est de quantifier la neuroinflammation dans la MA (fixation et la distribution du radiotraceur [18F]DPA-714) et d’évaluer ses liens avec la vitesse du déclin cognitif (24 mois). Les objectifs secondaires sont d'évaluer les relations entre fixation du [18F]DPA-714 et : 1/ symptômes cognitifs/affectifs (T0 et T24 mois) et 2/volume hippocampique (T0 et T24 mois) et 3/charge amyloïde ([18F]AV-45)(T0) et 4/marqueurs périphériques de la neuroinflammation (T0) et 5/ microangiopathie cérébrale (T0).
    Les retombées attendues sont d’évaluer 1/ l’intérêt de l’imagerie TEP au [18F]DPA-714 pour comprendre la relation entre neuroinflammation et vitesse de déclin 2/ mieux connaitre les liens entre neuroinflammation et charge amyloide, volume hippocampique et microangiopathie 3/ de disposer d’un biomarqueur de neuroinflammation applicable en clinique qui pourrait permettre d'envisager et d’évaluer l’efficacité des thérapeutiques spécifiques futures.



  • DROITE Dynamic Reconstruction of Region Of Interest Tomography. Theory and Experiments

    DROITE - Dynamic ROI Tomography - Theory and Experiments
    Reconstruire des images médicale à partir de projections radiographiques tronquées d'organes en mouvement lors de l'acquisition.
    Développer des bases théoriques solides pour des développements algorithmiques robustes et efficaces
    Tester et évaluer les méthodes dans le contexte de l'imagerie interventionnelle, en orthopédie dans le cadre du vissage pédiculaire et en radiothérapie du poumon

    Radiographie interventionnelle - reconstruction dynamique de région d'intérêts à partir de projections tronquées
    En imagerie radiologique interventionnelle, il faut reconstruire des informations sur le patient très souvent à partir de radiographies tronquées d'organes en mouvement. En effet, les détecteur de radiologie numérique sont souvent de relative petite taille ; il est souhaitable de réduire la dose au patient ; les systèmes de radiologie interventionnelle sont lents relativement au scanner CT : l'acquisition d'une centaine de radiographie nécessite souvent des dizaines de secondes. C'est le cas par exemple en imagerie radiologique pour le contrôle dosimétrique de la radiothérapie du poumon. Les projections radiographiques sont acquises sur le système de radiothérapie pendant plusieurs dizaines de secondes alors que le patient respire. In imagerie radiologique interventionnelle pour le vissage pédiculaire à partir de C-arm, il faut reconstruire des images des vertèbre à partir de radiographies tronquées d'un patient qui respire.
    L'objectif de DROITE est de développer des méthodes de reconstruction de ROI (Region Of Interest) à partir de radiographies tronquées d'objets dynamique. DROITE concerne les mathématiques de la tomographie dynamique de ROI et leurs applications médicales en radiothérapie et en orthopédie. Le projet s'intéressera au calibrage des systèmes d'imagerie (identification des géométries d'acquisition), aux méthodes de reconstruction de ROI en 2D et 3D, aux méthodes analytique de compensation de déformation en tomographie et à leur couplage à celle de reconstruction de ROI.



  • CO2 GREEN Le dioxyde de carbone : une source de carbone durable pour les procédés de synthèse catalysés par des complexes de métaux de transition - Carbon dioxide as a green carbon source in transition metal catalyzed synthesis

    Le dioxyde de carbone (CO2) source de carbone durable pour les procédés industriels de synthèse
    -

    La catalyse de réduction du CO2 : une solution à fort potentiel pour valoriser le CO2
    La raréfaction et l’augmentation des coûts des matières fossiles (pétrole) nécessitent la découverte de nouvelles matières
    premières carbonées et la mise au point de procédés industriels novateurs. L’une des sources de carbone alternative
    largement disponible, ayant l'avantage d'être ininflammable, non toxique et bon marché est le CO2. Compte tenu de sa
    stabilité, sa transformation en molécules carbonées plus réactives nécessite un important apport d’énergie qui peut être
    largement minimisé à l’aide de procédés catalytiques. Dans ce contexte, la réduction catalytique du CO2 apparait
    comme une solution à fort potentiel pour convertir le CO2 en produits de base pour l’industrie chimique (ex. le
    monoxyde de carbone pour la réaction d’hydroformylation). L’énergie nécessaire à ce procédé peut être fournie par
    l’énergie solaire (photo catalyse), électrique (électrocatalyse) voir par les deux (photo-électrocatalyse). Pour développer
    de tels procédés de nouveaux catalyseurs moléculaires, de type complexes métalliques, répondant à un certain nombre
    d’impératifs tels qu’un faible coût et une faible toxicité, ont été développés.



  • nano-SO2DEG Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    Grâce aux progrès récents en matière de croissance de films minces, il est aujourd’hui possible de façonner artificiellement des hétérostructures à base d’oxydes dans lesquels de nouveaux phénomènes physiques sont attendus.
    Dans ce contexte, la découverte de gaz d’électrons bidimensionnels supraconducteurs dans des hétérostructures d’oxydes à base de SrTiO3 a suscité un intérêt considérable et ouvert de nouvelles opportunités.

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    L’objectif de ce projet est de fabriquer des nanostructures dans les gaz d’électron bidimensionnels à l’interface LaXO3/SrTiO3 (X=Ti or Al) et d’étudier le couplage entre supraconductivité et fort couplage spin-orbite Rashba. La fabrication et le fonctionnement de ces dispositifs reposent sur le contrôle par effet de champ électrique des propriétés du 2DEG à l'échelle nanométrique grâce à des électrodes de grille locales.
    Deux problématiques seront abordées dans ce projet :

    La première est l’étude de nanostructures où le 2DEG est confiné dans une géométrie de type contact ponctuel quantique (QPC) à l’aide d’électrodes de grille locales. Dans l’état normal, nous étudierons le transport électronique dans un petit nombre de canaux de conduction et tenterons d’atteindre le régime de quantification de la conductance. Dans l’état supraconducteur, nous étudierons le contrôle par effet de champ électrique du courant Josephson, lequel est porté par les états liés d’Andreev localisés dans le QPC. Des mesures de transport DC et de bruit de grenaille à tension finie, dans le régime des réflexions d’Andreev multiples, devraient révéler d’importantes informations sur la conduction du 2DEG, notamment le nombre de canaux impliqués et la probabilité de transmission associée.
    La seconde, mais non la moindre, portera sur l’étude de dispositifs mésoscopiques impliquant des parties supraconductrices couplées à des régions avec de fort couplage spin-orbite Rashba. Ce dernier devrait fortement affecter les états d’Andreev en levant la dégénérescence de spin dans la région normale. Par conséquent le courant Josephson à travers la structure devrait présenter une relation courant phase anormale, due au couplage spin orbite dans la région non supraconductrice. Les expériences seront réalisées sur des dispositifs ayant à la fois une géométrie linéaire (nanofils) et une géométrie annulaire.



  • DELF Séismes Profonds : du Laboratoire au Terrain

    Les séismes profonds: du laboratoire au terrain
    Les tremblements de Terre intermédiaires et profonds (400-700km) ont lieu dans des conditions extrêmes où il est mécaniquement difficile d’envisager la propagation dynamique de fractures. Les observations, à la fois géophysique, sismologiques, de terrain et expérimentales montrent qu’il existe un régime de haute pression (>GPa) – haute température (>600°C), où les transformations de phases minérales permettent la propagation de fracture dynamique et donc la génération de séisme.

    Origine des séismes intermediaires et profonds: une nouvelle frontière expérimentale
    L’ensemble des observations, à la fois géophysique, sismologiques, de terrain, en enfin expérimentales semblent donc toute pointer dans la même direction : il existe un régime de haute pression (>GPa) – haute température (>600°C), où bien que la déformation devrait être systématiquement ductile, l’existence de transformations de phases minérales joue un rôle mécanique déstabilisant qui permet la propagation de fracture dynamique et donc la génération de séisme. Il revient donc aux expérimentalistes de construire les bons outils expérimentaux pour atteindre les conditions extrêmes nécessaires pour caractériser, enfin, le rôle des contraintes déviatoriques sur un certain nombre de transition de phase minérales qui sont proposée comme sismogènes.

    Notre but est :
    - de décrire les transformations de phases qui ont lieu dans des portions de manteau et de croûte enfouis à des profondeurs supérieures à 50 km puis exhumées
    - d’ étudier leurs analogues expérimentaux dans des appareils capables de reproduire ces conditions de pression (Griggs et D-DIA)
    - d’enregistrer leur possible signature sismique est le seul moyen de faire le lien entre la sismicité aujourd’hui enregistrée et les transformations métamorphiques à haute pression.

    Ce projet de recherche propose donc d’étudier, sous contrainte non-hydrostatique, les transformations minérales suivantes :
    1. Déshydratation de la serpentine
    2. Récations d’éclogitisation de la crôute océanique
    3. Transformation Olivine – Spinel.

    Les expériences seront réalisées dans un appareil à pression solide de nouvelle génération, qui sera mis en place au laboratoire de Géologie de l’ENS Paris. Pour un nombre limité de cas, des expériences complémentaires seront réalisées sous rayonnement synchrotron (Advanced Photon Source, Chicago). Enfin, des modèles thermo-chemo-mécaniques sont envisagés à terme pour permettre le passage à l’échelle entre le laboratoire et le panneau plongeant.



  • MUSTARD Source optique accordable pompée par microlaser utilisant la conversion paramétrique dans GaAs pour la détection à distance de substances chimiques dangereuses et d’explosifs

    Les nouvelles technologies laser infrarouge pour contrer la menace chimique
    La détection à distance de substances chimiques dangereuses et d’explosifs est une problématique critique pour faire face à des menaces intentionnelles ou accidentelles. Le projet MUSTARD vise au développement de nouvelles technologies laser permettant de répondre à ce besoin actuellement très mal couvert.

    Développement d’une source laser permettant la détection à distance de gaz dangereux
    La détection et l’identification à distance, rapide et fiable, de substances dangereuses ou d’explosifs représentent un enjeu de défense et de sécurité de première importance. Dans un tel contexte, les méthodes optiques offrent des atouts décisifs du fait de leurs capacités à détecter à distance et de manière sélective les espèces interdites ou toxiques dans l’environnement ambiant. Cette sélectivité est rendue possible par l’existence, dans l’infrarouge moyen, de spectres d’absorption caractéristiques pour chacune de ces espèces. Ces raies d’absorption peuvent être sondées en utilisant le rayonnement émis par un laser. Pour pouvoir réaliser ces mesures à distance, les méthodes les plus prometteuses sont celles basées sur la spectroscopie d’absorption différentielle du signal rétrodiffusé (Lidar à absorption différentielle et imagerie active multi-spectrale de gaz).
    En pratique, la bonne mise en œuvre de ces méthodes nécessite de disposer d’une source laser compacte, largement accordable dans la gamme spectrale 6-14 µm, avec une faible largeur de raie (< 0,05 cm–1), pour pouvoir identifier les gaz en présence d’interférents. De plus, pour pourvoir réaliser la mesure à une distance > 100 m, cette source doit fonctionner en régime impulsionnel (ns) avec une puissance crête suffisante (> 100 W). Or, de telles spécifications sont inaccessibles au moyen des technologies laser actuellement disponibles.
    Le projet MUSTARD a pour objectif de développer une source laser capable de satisfaire aux spécifications requises et de réaliser la démonstration de ses capacités.



  • MemoNeuro Neurogénèse hippocampique: un nouveau substrat de la mémoire

    MemoNeuro
    Neurogénèse hippocampique: un nouveau substrat de la mémoire

    La néoneurogénèse hippocampique: une nouvelle piste pour le traitement des pathologies de la mémoire.
    Apprendre et mémoriser sont des processus cérébraux fondamentaux qui permettent d’encoder, stocker et utiliser une information. Ces processus permettent à chaque individu de s’adapter à l’environnement perpétuellement changeant, contribuant ainsi à la perpétuité de l’espèce. Cependant, cette capacité d’adaptation est perturbée chez certains individus. En effet, les déficits mnésiques liés au vieillissement (comme la maladie d’Alzheimer), au stress et à d’autres pathologies (dépression, anxiété..) concernent une part importante de la population, et de ce fait représentent un coût sociétal important. La recherche de traitements permettant d’améliorer la fonction mnésique est entravée principalement par notre méconnaissance des substrats neuronaux de la mémoire. De ce fait, une meilleure compréhension des mécanismes qui président aux processus mnésiques permettra de développer des outils pro-mnésiants en vue de prévenir ou de soigner les troubles de mémoire chez des patients et d’améliorer la fonction mnésique de sujets sains vieillissants.
    Il a été récemment proposé que la production, à l’âge adulte, de nouveaux neurones dans l'hippocampe, une structure clef pour la mémoire, constitue une nouvelle piste de recherche pour traiter les pathologies de la mémoire. L'objectif de ce projet est de comprendre quand et comment les néoneurones hippocampiques participent aux processus mémorisation en étudiant : 1) le rôle spécifique des néoneurones matures, 2) la participation des néoneurones immatures et, 3) l’implication de la néoneurogénèse dans la physiopathologie de la mémoire.



Rechercher un projet ANR