L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/07 17:14 - #ANR2016 Résultats "Montage de réseaux scientifiques européens et internationaux" vague 3 https://t.co/3vH1UM67Pl

22/07 17:11 - #ANR2016 Résultats de l'appel à projets ASTRID2016 (recherche duale) https://t.co/HNNwrgTnlD

22/07 14:39 - [AAP] Liste des projets sélectionnés suite à l’appel à projet ERA-NET CHIST-ERA https://t.co/J4FVsOLlHd

  • FRUGAL Les figures rurales de l'urbain généralisé au filtre des mobilités durables

    Comment les espaces d’urbanisation dispersée, ruraux ou périurbains, peuvent contribuer au développement de territoires durables et vivants.
    Dépasser les représentations conventionnelles attachées aux espaces périurbains et ruraux en prenant en compte les spécificités de leur dynamique territoriale. Esquisser des alternatives d'évolution de ces espaces, en considérant qu'ils présentent de forts potentiels de durabilité au plan des proximités, des mobilités alternatives, et des interfaces entre bâti et nature.

    Renouveler la production de connaissance et fournir aux praticiens et aux gestionnaires de l’urbanisme des outils descriptifs et opérationnels.
    Au regard du développement durable, l’urbain de faible densité, parce que dispersé, ne doit plus demeurer hors-sujet comme modèle d’urbanisation, au motif qu’il serait incompatible avec l’économie d’espace, la diversité des fonctions, le brassage des groupes sociaux, la sobriété énergétique, la préservation de la biodiversité et des écosystèmes agro-naturels ainsi que des patrimoines paysagers.
    A côté et en complément des figures compactes, denses et diversifiées de l’urbain aggloméré, couramment englobés dans le terme «ville », existent les « figures rurales d’un urbain généralisé », dont les caractéristiques spatiales et les pratiques locales restent encore très mal connues. Cette recherche s’inscrit ainsi dans l’idée selon laquelle une politique d’aménagement durable ne peut ignorer l’urbain dispersé ; elle doit promouvoir non seulement des villes durables mais aussi un territoire durable dans l’ensemble de ses composantes.
    Il s’agissait en premier lieu d’élaborer de nouveaux concepts propres à identifier et décrire les spécificités de ces espaces, au croisement des analyses portant sur la dispersion morphologique, la distribution des populations, des emplois et des services, sur les mobilités et sur les interfaces entre espaces bâtis et ouverts.
    La deuxième ambition était de l'ordre de la production de connaissance concernant les espaces d’urbanisation dispersée, dont les caractéristiques, depuis les derniers travaux de géographie rurale, n’ont que rarement été réactualisées alors que les processus de transformation de ces espaces se sont accélérés durant ces dernières décennies.
    La troisième ambition, d'ordre méthodologique et projectuel, visait à croiser des approches menées par des disciplines différentes (architecture, géographie, aménagement, ingénierie des réseaux, ethnologie, environnement), de manière à tester des modes originaux d'appréhension de ces espaces.



  • ASAP Amélioration de la Sécurité Automobile par le contrôle des Points soudés par résistance

    Amélioration de la Sécurité Automobile par le Contrôle des Points soudés par résistance
    Le projet vise deux objectifs majeurs :
    • le développement d’un système de contrôle prototype non destructif des points de soudure sur caisse automobile qui permette de diviser le temps de contrôle par 3,
    • le développement d’un modèle prédictif de comportement à rupture des points de soudure permettant de réduire le nombre d’essais de corrélation avec les calculs crash.

    Gagner en compétitivité et en positionnement international
    Les points de soudure sont parmi les modes de liaison les plus répandus. Dans un contexte de mondialisation et de concurrence soutenue, les objectifs du projet sont porteurs d’innovation, d’optimisation des coûts et des délais de conception ainsi que de contrôle. Ces enjeux constituent des leviers de gain en compétitivité et participent à renforcer la présence et la reconnaissance internationale de certains partenaires du projet.

    Deux difficultés techniques ont été rencontrées à ce stade du projet :

    • l’impossibilité d’utiliser le montage prévu par le LAMIH, du fait de la modification par rapport au projet initial des assemblages soudés à intégrer dans le plan d’essais de rupture. Une part importante du temps passé a été consacrée à la recherche d’un nouveau mode de liaison entre les assemblages soudés et le moyen d’essai, à sa validation et au lancement en fabrication des composants pour la réalisation du plan d’expérience pilote ;
    • la présence d’un phénomène de collage à l’interface soudée. Le revêtement des tôles a une température de fusion inférieure à celle de la tôle, conduisant à une liaison entre tôles plus large que le noyau (phénomène de brasure ou collage ; cf partie Illustration). Cette brasure ne peut être simulée, obligeant à une mise au point de la méthode CND sur la base de cas pratiques exclusivement. De plus, cette brasure est telle qu’elle offre une continuité métallique très faiblement échogène, laissant ainsi passer les ultrasons et la rendant de fait difficilement détectable. Cette même difficulté explique le niveau d’expertise requis pour mettre en œuvre de façon robuste la méthode CND mono-élément en vigueur chez Renault. Les travaux de mise au point et de discrimination ont principalement porté sur l’exploitation des échos de fond



  • EYE-STEM Activité des cellules souches rétiniennes dans la croissance et la réparation du tissu neural

    Les cellules souches de la rétine : comment ça marche?
    Contrairement aux mammifères, les amphibiens ont une rétine à croissance continue grâce à la présence de cellules souches actives. En outre, de telles cellules permettent à ces espèces de régénérer leur rétine après lésion. Comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent ces processus chez la grenouille pourrait permettre de mettre au point des protocoles pour stimuler les cellules souches de la rétine humaine dans le cadre de traitements des rétinites pigmentaires ou de la DMLA.

    Contrôle moléculaire des propriétés des cellules souches rétiniennes
    Tandis que les cellules souches rétiniennes des amphibiens sont actives pendant toute la vie de l’animal, elles sont quiescentes chez l’Homme. Quels sont les acteurs moléculaires qui contrôlent ces différents comportements des cellules souches ?
    Dans un premier temps, notre objectif est de mettre en lumière les mécanismes moléculaires qui sous-tendent la prolifération des cellules souches de la rétine d’une grenouille, le xénope, en conditions physiologiques. Nous recherchons en particulier les voies de signalisation qui activent ces cellules pour permettre une croissance continue de la rétine des amphibiens.
    Dans un deuxième temps, notre objectif est d’étudier ces mécanismes moléculaires en conditions de régénération, afin de comprendre comment les cellules souches sont mobilisées après lésion neuronale pour réparer le tissu rétinien chez la grenouille.



  • GEOMAR Gestion de la ressource en Eau dans l’Orient Méditerranéen : Alexandrie et son Réseau hydrographique

    Impact sur les sociétés de la variation de la ressource en eau dans la région d'Alexandrie (Egypte)
    Notre objectif est de porter une lecture historique et pluridisciplinaire des changements hydrologiques de la re´gion d'Alexandrie, en proposant une analyse axe´e sur les potentialite´s et les contraintes qu’exercent ces changements sur l’environnement et sur les socie´te´s, mais e´galement sur les impacts de celles-ci sur la dynamique hydrologique naturelle du milieu.

    Fluctuations de la ressource en eau et développement socio-économique
    Les questionnements sont multiples, mais peuvent se re´sumer aux questions suivantes. (1) Quelles sont les pratiques qui ont e´te´ mises en œuvre pour exploiter les ressources en eaux douces de la zone de´sertique et de la zone deltai¨que ? (2) Peut-on e´tablir une relation entre l'e´volution des ressources en eau, la phase de peuplement qui suit la fondation d'Alexandrie et le de´veloppement de l'agriculture ? (3) La phase de « de´sertification » post- antiquite´ est-elle d'origine abiotique ou socio-e´conomique ? L’ambition de notre projet serait de proposer un sce´nario multifactoriel de l’impact des changements hydrologiques passe´s, notamment dans les processus d’adaptation et de gestion des ressources par les socie´te´s historiques dans la re´gion d'Alexandrie. Cette de´marche permettra notamment de saisir l’ampleur de la plasticite´ et de l’inge´nuite´ des socie´te´s humaines face aux de´fis hydriques, en contextes arides et semi-arides.



  • RESAIN Techniques d’émulation pour la réduction; l’analyse de sensibilité et l’inversion des modèles de transfert en hydrologie

    RESAIN
    Techniques d’émulation pour la réduction; l’analyse de sensibilité et l’inversion des modèles de transfert en hydrologie

    Analyse de sensibilité pour le précondionnement du problème d'inverse
    L'objectif du projet est de développer pour les écoulements et le transport réactif de polluants dans les nappes, une méthodologie rigoureuse pour (i) l'analyse d'incertitude, (ii) l'analyse de sensibilité, (iii) la réduction de modèles complexes et (iv) la modélisation inverse. Il est envisagé de s'intéresser à deux grands types de modèles dont le degré de sensibilité aux paramètres peut fortement différer. Les modèles disposant d'une représentation explicite de l'hétérogénéité des milieux sont généralement très fortement paramétrés et il importe d'intégrer des techniques de réduction de paramétrisation. L'analyse de sensibilité teste fondamentalement la pertinence de la réduction du nombre de paramètres. A l'opposé, les modèles homogénéisés sont faiblement paramétrés et vont jouer sur la physique représentée dans les processus pour mimer le comportement du système. L'analyse de sensibilité fait alors fonction de test de pertinence sur l'intérêt de l'intégration ou non dans le modèle de divers processus. Dans tous les cas, l'analyse de sensibilité a priori devient un déterminant majeur de la stratégie d'inversion du modèle pour son application à des cas concrets



  • CHORUS Common Horizon of Open Research in Uncertainty for Simulation

    Common Horizon of Open Research for Uncertainty in Simulation
    Ce projet soutient les activités de recherche et d'implémentation logicielle sur la thématique de la gestion des incertitudes en simulation numérique. Il comporte trois volets: un volet recherche, un volet logiciel et un volet test sur des cas industriels représentatifs. Deux plateformes logicielles capitalisent les efforts de recherche qui contribuent au meilleur traitement des cas-tests industriels. Les logiciels sont diffusés sous licence open source pour bénéficier à une communauté élargie.

    Gestion des incertitudes dans les problèmes d'ingénierie basé sur de la simulation numérique
    La plate-forme CHORUS répond au besoin croissant de gestion des incertitudes dans l'analyse des risques des systèmes complexes en conception, certification ou en opérations. Par gestion de l'incertitude, nous entendons la capacité à quantifier, propager et analyser les effets des incertitudes dans un flux de modélisation et de simulation. Il s'agit de rassembler de nombreuses initiatives et donner accès aux mises à jour de la communauté R&T. En effet, même si le sujet est bien identifié dans les communautés scientifiques et professionnelles, il reste des défis cruciaux les problèmes de scalabilité: lien avec les capacités HPC, développement de modèles réduits et traitement de problèmes multi-disciplinaires. CHORUS vise à solidifier les briques scientifiques et technologiques dans un ecosystème adéquate (PME, groupes industriels, universitaires). Des innovations sont attendues dans: 1. Traitement méthodologique des problèmes de gestion des incertitudes dans un contexte multi-disciplinaire, 2. Développement de nouveaux modèles mathématiques et des algorithmes pour faire face aux problèmes de scalabilité (analyse de l'incertitude goal-oriented, techniques de réduction), 3. Accessibilité à des algorithmes avancés interopérables liés aux capacités HPC pour une large communauté hors CHORUS dans un environnement open source reconnu (OpenTURNS).



  • ModElast Sensibilité des cellules aux propriétés élastiques de la matrice extracellulaire: étude des réponses cellulaires individuelle et collective à une modulation spatiale 2D ou 3D de la rigidité.

    Adaptation des cellules à leur environnement mécanique: organisation, adhésion, migration et guidage cellulaires induits par un gradient d'élasticité
    étude des réponses cellulaires individuelle et collective à une modulation spatiale 2D ou 3D de la rigidité

    ...
    La découverte que les cellules animales sentent les propriétés mécaniques de leur environnement a ouvert de nouvelles opportunités pour l'ingénierie tissulaire. L'organisation spatiale de cellules, leur guidage, le tri cellulaire pour le diagnostique médical, ou la différentiation sélective spatialement organisée de cellules souches sont des applications aujourd'hui réalisables en utilisant la réponse cellulaire à un gradient d'élasticité. Ces dernières sont devenues techniquement accessibles grâce à un procédé que nous avons récemment mis au point dans notre laboratoire : la fabrication de matrices extracellulaires synthétiques possédant une élasticité contrôlée et spatialement modulable, de l'échelle subcellulaire à l'échelle multicellulaire. Cependant, comment et pourquoi les cellules réagissent de la sorte à leur environnent mécanique et transforment cette information en divers processus d'adaptation reste une inconnue. Ceci limite notre efficacité à développer des outils qui utilisent la sensibilité des cellules aux gradients de propriétés mécaniques. L'objectif de notre projet est d'apporter un éclairage sur les mécanismes à l'origine de l'organisation cellulaire sur de telles matrices extracellulaires. Nous abordons cette problématique pour des cellules isolées ou organisées en tissus, évoluant dans un environnent 2D ou bien 3D.



  • MANOMICS Prélèvement du manganèse chez Arabidopsis: analyse génomique et voies de régulation

    Comment les plantes s’approvisionnent-elles en manganèse?
    Le manganèse (Mn) est un micronutriment essentiel chez les plantes et limite leur croissance dans les nombreux sols où il est peu abondant. Comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent et contrôlent le prélèvement du Mn permettra à terme de développer des plantes mieux adaptées à la carence en Mn.

    Le manganèse : un micronutriment essentiel laissé-pour-compte chez les plantes
    Le Mn est indispensable à la photosynthèse. Pourtant, son homéostasie chez les plantes reste sous-étudiée en comparaison de celle d’autres micronutriments essentiels tels que Fe, Zn ou Cu. La carence en Mn des cultures agricoles est répandue dans de larges territoires sur la planète et entraine des pertes de rendement atteignant 65%. Outre son effet sur la croissance, le Mn est important pour la résistance des plantes aux maladies ainsi que pour la protection contre le stress oxydant via son rôle de cofacteur d’une enzyme antioxidante majeure, la superoxide dismutase. Par ailleurs, comme tous les métaux de transition essentiels, l’excès de Mn peut être nuisible et la toxicité en Mn est un problème dans de nombreux sols. Parce que le Mn et le Fe compètent pour les transporteurs et les ligands, l’excès de Mn a pour effet indirect une carence en Fe qui, à son tour, réduit considérablement le rendement des cultures. Pour toutes ces raisons, nous pensons qu’il est temps d’investir dans l’étude des mécanismes de l’homéostasie du Mn chez les plantes. Cette étude permettra de mieux comprendre les bases moléculaires de l’efficience en Mn, c’est à dire la capacité qu’ont les plantes à s’accommoder d’un apport en Mn limité. Ces informations serviront de base pour concevoir et produire des plantes produisant plus de biomasse dans une large gamme d’environnements.



  • CorImMo 3D Imagerie et Morphologie Microscopiques tri-dimensionnelles de l'endothélium cornéen humain

    Imagerie et Morphologie Microscopiques tri-dimensionnelles de l’endothelium cornéen humain
    Le projet CorImMo 3D vise à moderniser les méthodes d’imagerie et d'analyse de l’endothélium cornéen. Les banques de cornée et les ophtalmologistes, et bien évidemment les patients, bénéficieront directement des résultats de ces travaux.
    Il comporte 3 objectifs :
    Développement d’une chaîne de traitement automatisée des greffons.
    Modélisation mathématique dela morphologie de l'endothélium.
    Développement d’une nouvelle imagerie grand champ de l’endothélium par illumination en lumière structurée.

    Des modèles aux patients
    Enjeux pour les banques de cornée
    L’amélioration du contrôle qualité endothélial des greffons permettra d’avoir globalement des greffons de meilleurs qualités par la suppression des surestimations des comptages conduisant à greffer des cornées ayant un capital de CE insuffisant et donc une durée de vie trop courte chez le receveur, mais aussi des sous-estimations des comptages, conduisant à détruire à tort des cornées pourtant de qualité suffisante.
    La standardisation du contrôle (diminution de la variabilité inter banque) est un second objectif important actuellement loin d’être atteint. Elle facilitera les échanges de cornées entre les banques afin d’utiliser au mieux les ressources disponibles puisqu’il existe essentiellement de grosses disparités interrégionales entre dons et greffes plutôt qu’une pénurie globale.
    La possibilité d’une nouvelle imagerie grand champ de l’endothélium pourrait permettre de s’affranchir des étapes de préparation du tissu actuellement indispensable pour rendre les CE visibles sous un microscope optique classique. Cette étape est « time consumming » pour les techniciens et comporte un (faible) risque de traumatisme endothéliale ou de contamination microbiologique. La supprimer, grâce à une nouvelle technologie d’imagerie endothéliale sans préparation, constitue donc un objectif important.

    Enjeux pour les patients :
    L’amélioration du diagnostic et du suivi endothélial par un nouveau type de microscope endothélial grand champ.
    L’intégration de nouveaux paramètres prédictifs d’évolution de certaines pathologies (paramètres morphométriques des CE, abaques de décroissance de la DCE).
    En outre des retombées économiques potentiellement très importantes sont attendues au niveau de l’équipement des cabinets d’ophtalmologie.



Rechercher un projet ANR