L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 26.09.2016)

Plan d'action et appel générique 2017 :

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI sont mis en ligne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

@AgenceRecherche

26/09 13:40 - Retrouvez le détail des collaborations bilatérales prévues dans le cadre de l’appel générique 2017 https://t.co/fyVLPgHb1N #international

26/09 10:06 - #ANRTour Cette semaine RDV à Meudon @CNRS_DR05 Rennes @CNRS_dr17 et Paris @MINES_ParisTech @psl_univ + d'infos… https://t.co/FnGbB19vYz

23/09 15:59 - [AAP] Appel générique 2016, projets sélectionnés avec le Brésil, le Japon, le Canada et Taïwan https://t.co/yKh0kab4WO #PRCI

  • INDURA Inégalités durables, protection sociale et redistribution

    La dynamique des inégalités sociales inscrite dans des structures et des durées longues
    Trois dimensions caractérisent cette dynamique structurale :
    - les transformations longues du rapport au capital économique
    - les transformations du rapport salarial et le poids de la finance sur le marché du travail
    - l’émergence d’une logique de formation internationale des inégalités qui affaiblit les systèmes de protection sociale.

    Penser des inégalités durables et inscrites dans les structures sociales plutôt que des inégalités conjoncturelles ou liées à des inégalités individuelles.
    - Premier objectif, trouver les instruments permettant d’analyser la question de la durée et de la mesure, de la description, de la caractérisation, et de l’articulation de formes de durables d’inégalités tant dans l’ordre économique que dans d’autres sphères d’activité sociale et, en particulier, dans la formation et l’éducation, dans la santé et l’espérance de vie, dans la capacité à prendre part à la vie publique et à constituer des groupes et des intérêts politiques. Parler « d’inégalités durables », pour reprendre l’expression de Charles Tilly, c’est à la fois en proposer la morphologie et mettre en évidence les conditions qui en garantissent la persistance.
    - Deuxième objectif, reconnaitre et à caractériser l’existence de systèmes sociaux différents et durables dans une conception de type « variétés des capitalismes ». D’une certaine façon, les inégalités économiques qui servent le plus souvent à caractériser l’inégalité au sein d’un pays ou d’un groupe social, comme les inégalités de revenu, sont un symptôme, une manifestation particulière et « visible » d’inégalités de positions sociales et d’accès à des positions sociales multidimensionnelles qui sont définies de manière spécifique à la fois chacune et dans leur articulation. L’analyse comparatiste vise alors à reconnaître ces différences structurales entre des sociétés d’époque ou de localisation différentes, à chercher des structures communes, à montrer les différentes formes d’interférences qui peuvent exister entre elles dans la durée; interférences qui peuvent prendre la forme d’échanges économiques, de mouvements de population, d’emprunts organisationnels ou institutionnels choisis ou forcés (comme dans le cas de la colonisation), qui peuvent encore tenir à l’existence d’institutions « méta-locales », à l’existence d’un Etat national vis-à-vis de logiques régionales ou d’institutions transnationales vis-à-vis des Etats nations.



  • AGREGA Anticipation et Gestion régionales des Ressources En GranulAts

    Développement d’un outil de simulation prospective du marché des granulats à l’échelle régionale : application sur l’Ile-de-France
    Dans un objectif d’aide à la planification des enjeux futurs de la filière granulats à l’échelle des régions administratives, le projet AGREGA vise à développer un outil de simulation prospective du marché des granulats sur les 30 prochaines années. La région d’application pilote est l’Ile-de-France en raison de ses enjeux complexes (dépendance à 45 % des autres régions, potentiel de recyclage élevé, mise en place du Grand Paris, etc.).

    Situation du marché des granulats et objectif du projet
    Dans un objectif d’aide à la planification des enjeux futurs de la filière granulats à l’échelle des régions administratives, en référence aux schémas départementaux et à leur évolution vers des schémas régionaux, le projet AGREGA vise à développer une méthodologie et un outil - sous forme d’outil de simulation - pour une analyse prospective du marché des granulats sur les 30 prochaines années, 30 ans étant la durée maximale autorisée pour l’exploitation d’une carrière. L’outil, implémenté sous forme de jeux sérieux (« serious game »), permettrait d’anticiper la répartition géographique des futurs besoins en granulats primaires et recyclés, afin de pouvoir faire des propositions pour favoriser la proximité (analyse des localisations) et d’améliorer les voies et modes d’approvisionnement (analyse des flux). La région d’application pilote prévue par le projet est l’Ile-de-France en raison de ses enjeux complexes (dépendance à 45 % des autres régions, potentiel de recyclage élevé, mise en place du Grand Paris, etc.).
    Ce projet constituerait une manière (a) de se positionner dans un contexte régional en pleine mutation pour les activités granulats, (b) de mieux faire accepter l’activité sur le plan sociétal et (c) d’estimer la contribution d’une action de recherche et de développement sur la transition de la chaîne d’approvisionnement vers une économie circulaire.



  • NETLEARN Orchestration d’algorithmes d’apprentissage distribués pour la gestion des ressources dans les réseaux mobiles

    Orchestration d’algorithmes d’apprentissage distribués pour la gestion des ressources dans les réseaux mobiles
    L’objectif principal du projet est de proposer une nouvelle approche distribuée, passant à l’échelle, dynamique et efficace énergétiquement pour la gestion des ressources dans un réseau mobile. Cette approche repose sur l’orchestration d’un portfolio d’algorithmes d’apprentissage distribué. Le but ultime des mécanismes proposés est d’améliorer l’expérience des utilisateurs tout en utilisant les ressources de l’opérateur de manière plus efficace.

    Enjeux et objectifs
    Plus spécifiquement, le projet aborde les défis techniques suivants :

    1) Le premier et principal aspect est la gestion des ressources radio dans un réseau d’accès radio. En LTE et LTE-A, l’interférence apparaît en effet comme un goulot d’étranglement pour la fourniture de hauts débits et la connectivité sans couture des utilisateurs. Pour réduire l’interférence, on peut soit coordonner les émissions entre stations de base (SB), soit permettre aux SB de coopérer. Dans le premier cas, on tente d’éviter l’interférence (ICIC), dans le second (CoMP), on combine au récepteur les signaux issus de SB différentes.

    2) Le second aspect étudié dans ce projet est la gestion des contenus populaires par un réseau de diffusion de contenu (CDN). Dans un CDN, les contenus sont disséminés dans des serveurs proches de la demande. Comment placer ces serveurs et quels contenus répliquer sont des questions traditionnelles dans les CDN. Dans les « CDN mobiles », les choses sont exacerbées à cause d’un environnement imprédictible et variable à cause de la mobilité, de la demande de trafic et des variations du canal radio.



  • LISP-Lab La Plate-forme LISP-Lab pour les Services de l'Internet du Futur

    LISP-Lab - construire aujourd'hui l'Internet de demain
    Projet de développement d'une plate-forme expérimentale du protocole LISP (Locator/Identifier Separation Protocol) - le protocole de référence de l'IETF pour supporter les services avancés de l'Internet du futur et sa croissance.

    Enrichir l’infrastructure d’Internet
    La croissance continue d'Internet notamment associée au formidable développement des usages mobiles impose de renforcer son infrastructure, de façon à la rendre plus robuste et plus performante. L’un des principaux freins à la croissance de l’Internet est lié à un espace d'adressage IP unique répondant simultanément aux besoins d'identification des terminaux raccordés à Internet et aux besoins de communication entre ces terminaux. En reposant sur une séparation du besoin d'identification des terminaux de celui de l'identification des équipements impliqués dans l’établissement de communication entre terminaux raccordés à Internet, le protocole LISP permet d’optimiser de manière significative l’usage des ressources de l’Internet et, partant, d’améliorer les performances liées à l’acheminement du trafic dans l’Internet. LISP peut être utilisé pour gérer la croissance actuelle des besoins de l'Internet tout en facilitant le déploiement de nouveaux services.

    Dans ce contexte, la création de la plate-forme d’expérimentation caractéristique du projet ANR LISP-Lab a pour objectifs de faciliter l’apprentissage du protocole LISP et de qualifier l’ingénierie et l’exploitation de réseaux LISP à grande échelle et selon différents cas d’usage (interconnexion de data centers, routage dans les infrastructures d’accès mobiles, etc.).
    Le projet LISP-Lab offre dès 2015 une plate-forme de grande qualité pour l'expérimentation scientifique ainsi que pour la conception de nouveaux services et produits.



  • FAC Foldzymes, des Foldamères à Activité Catalytique

    Foldzymes, des foldamères à activité catalytique : Contribution à la conception d'enzymes artificielles mimant les protéases et RNases.
    Les enzymes sont des protéines dont l'activité est liée à leur capacité à adopter des structures tridimensionnelles complexes. Ces structures tridimensionnelles peuvent être mimées par des oligomères totalement synthétiques baptisés foldamères. Si ces derniers sont étudiés en tant que mimes structuraux des peptides et des protéines, la conception de foldamères possédant des propriétés catalytiques, objectif de ce projet, est peu ou pas explorée.

    Foldamères de prolines et beta-prolines fonctionnalisées : synthèses, études structurales et fonctionnelles.
    Les enzymes, polymères d'a-amino acides, sont les catalyseurs du monde vivant. Leurs propriétés uniques découlent de leurs structures tridimensionnelles complexes dont la stabilité est assurée par la taille importante de ces polymères (la RNAse A est le plus petit enzyme connu, étant constitué de 124 résidus d'amino acides). Ces structures tridimensionnelles complexes et instables sont désormais accessibles à des polymères stables et totalement synthétiques de taille restreinte (10 à 15 monomères), les foldamères, dont des exemples variés sont décrits dans la littérature. Si ces derniers sont étudiés en tant que mimes structuraux des peptides et des protéines, leurs propriétés catalytiques sont peu ou pas explorées. La conception de foldamères possédant des propriétés catalytiques et mimant les enzymes, i.e. foldamères-enzymes ou «foldzymes« constitue l'objectif majeur de ce projet. Ces foldamères seront construits autour de nouveaux monomères cycliques de ß-amino acides, des ß-prolines diversement fonctionnalisées, qu'il faudra produire sous forme énantiopure à l’échelle du gramme et adaptées à la synthèse peptidique en phase solide. Les propriétés structurales de ces nouveaux acides aminés seront étudiées par RMN, dichroïsme circulaire, cristallographie après synthèse des polymères. Ces études structurales seront à la base de la conception des foldzymes, par introduction rationnelle d'acides aminés possédant des chaînes latérales fonctionnalisées dans la séquence des polymères. Des fonctions de type imidazole, carboxylate, hydroxyle...seront introduites afin de rechercher une activité de type protéase. Ces foldzymes pourraient conduire à des applications en chimie verte par exemple.



  • ECOREB Ecoconstruction par le Recyclage du Béton

    ECO-construction par le REcyclage du Béton dans le béton
    Les matériaux issus du recyclage des déchets de construction inertes représentent une source de matériaux importante et exploitable. La valorisation de l’intégralité des matériaux issus des bétons déconstruits, en tant que constituants pour la fabrication de nouveaux bétons, ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives environnementales, économiques et technologiques. Sa mise en œuvre nécessite préalablement de lever certains verrous scientifiques et techniques.

    La valorisation des bétons de démolition dans le béton : les enjeux environnementaux et économiques
    La gestion des déchets du BTP est un enjeu important pour le secteur de la construction car elle doit répondre aux exigences du développement durable et particulièrement à celle liée à l'impact environnemental. La réutilisation des matériaux recyclés de démolition/déconstruction permet de limiter l’extraction des matières premières et donc de participer à la préservation des gisements naturels des granulats dont l'exploitation est de plus en plus complexe et soumise à des contraintes réglementaires fortes. La valorisation des déchets de chantier permet également de limiter les impacts énergétiques et environnementaux liés au transport. Il s'agit par ailleurs d'un enjeu économique important car cette problématique est de plus en plus présente et évaluée dans les marchés.

    Les professionnels de la construction, de plus en plus sensibles aux questions liées à la préservation de l’environnement, s’interrogent donc naturellement sur le devenir du béton lors de la fin de vie des constructions. En particulier, on constate que sur un total d'environ 300 millions de tonnes de déchets de chantier produits par an en France, seule une petite partie du béton qu'on y trouve est recyclée, principalement pour des travaux routiers. Pourtant, dans d'autres pays d'Europe, les granulats recyclés provenant de bétons de déconstruction concassés sont déjà utilisés dans la formulation de nouveaux bétons.
    Le Projet ECOREB vise principalement à changer la tendance au niveau national en levant les verrous scientifiques liés à l'utilisation des granulats de béton concassé en tant que constituant de nouveaux bétons. Ce projet s'inscrit dans la problématique du projet national de recherche RECYBETON (le RECYclage complet des BETONs) dont l'objectif est de trouver une solution de valorisation à chaque mètre cube de béton déconstruit en tant que constituant direct ou indirect du béton.



  • SalTemp Réchauffement global et adaptation à la migration chez le saumon Atlantique de rivière longue, l’axe Loire-Allier

    Descente vers la mer ou descente aux enfers: le saumon a de plus en plus chaud
    La température intervient avec les cycles de lumière/obscurité pour contrôler le déclanchement de la migration du saumon vers la mer. Mais comment? Comment capte-t-il l'information «température«? Quels messages hormonaux élabore-t-il en réponse? S'adaptera-t-il au réchauffement climatique en cours?

    Réchauffement climatique: le saumon du bassin Loire/Allier en danger
    La température est un effecteur majeur du métabolisme, de la physiologie et du comportement des poissons. Chacun possède sa fenêtre physiologique au delà de laquelle (températures trop basses ou trop élevées) la survie est compromise. Nous étudions ici chez le saumon du bassin Loire/Allier 1) les mécanismes de la thermoréception, 2) son impact sur la production rythmique -journalière et saisonnière- de l'hormone donneuse de temps, la mélatonine et 3) le rôle de cette dernière sur les sécrétions hormonales hypophysaires qui inteviennent dans le déclanchement de la migration vers l'océan. L'objectif est de comprendre comment lumière et température interagissent pour contrôler ce déclanchement car le saumon doit atteindre la mer avant qu'il ne perde sont aptitude a survivre en mer laquelle dépend des températures rencontrées sur son parcours. Les conséquences du réchauffement climatique sur ces processus seront également étudiées. Il y va de la survie de la population sauvage du bassin.



  • Flecto Simulation d’opérations d’assemblage sur maquette numérique de composants flexibles

    Simulation d’opération d’assemblage sur maquette numérique de composants flexibles
    Augmenter le réalisme des simulations à partir de la maquette numérique

    Prise en compte des éléments flexible de la maquette numérique lors des simulations d'opérations d'assemblage/desassemblage
    Les éditeurs de logiciels PLM proposent à l'industrie manufacturière ( automobile, aéronautique ... ) un ensemble d'outils pour simuler le produit et les procédés de fabrication grâce à des modèles numériques . L'un de ces outils est la simulation d'assemblage ou dedémontage de la pièce pour valider le processus de montage final ou la maintenance d'un produit complexe , comme une automobile ou un avion.
    Le produit commercial , KineoWorks , développé par Siemens PLM Software est capable de générer automatiquement un mouvement sans collision d'une partie rigide simulant son montage (ou démontage ) à l'intérieur de la maquette numérique . Ce produit est intégré dans des logiciels de CAO/CFAO largement utilisé comme CATIA , DELMIA de Dassault Systèmes et NX , Vizmockup ou Process Simulate de Siemens PLM Software. Cependant , l'algorithme ne peut pas simuler la flexibilité des composants de la maquette numérique comme les câbles . Ils doivent être retirés de l'étude ou considérés comme rigide. Ainsi, la simulation n'est pas complète en raison de ce manque de réalisme.
    Néanmoins, une telle simulation des composants flexibles commence à être disponible sur le marché. En particulier , le CEA -LIST développe le moteur physique XDE qui est capable de simuler la déformation du câble dans une maquette numérique avec interaction en temps réel .
    Le projet Flecto propose de réunir ces deux technologies : la planification de trajectoire et la simulation de composants flexibles. L'objectif est de développer un composant logiciel facile à utiliser qui calcule automatiquement un chemin d'extraction sans collision de composants flexibles dans un assemblage flexible. Nous allons concentrer nos objectifs sur les besoins des utilisateurs finaux en demandant à la base installée utilisateurs de fournir des scénarios de cas réels .



  • MECAFERROL Etude translationelle des particularités mécanistiques des ferrocifènes et analogues.

    Chimie Médicinale Organométallique: apprivoiser les propriétés oxydo-réductrices du fer pour mettre au point de nouvelles armes contre des cancers incurables à ce jour.
    La plupart des molécules utilisées actuellement en chimiothérapie opèrent par alkylation de l'ADN conduisant à l'apoptose des cellules cancéreuses. Mais l'on ne dispose pas de molécules efficaces sur les cellules résistantes à l'apoptose qui sont présentes dans les tumeurs des cancers incurables. L'idée de ce projet est de mettre au point des complexes efficaces et actifs via une autre de voie de mort cellulaire (sénescence par exemple)

    Synthèse et étude biologique de complexes organométalliques cytostatiques opérant via un mécanisme d'action original. Mise au point d'une formulation adpatée à leur étude in vivo
    La chimie bioorganométallique des métaux de transition se définit comme l’étude de l’apport des complexes organométalliques, en mettant à profit leur comportement chimique particulier, pour résoudre des problèmes d’intérêt biologique. C’est dans ce cadre que le développement d’une chimie médicinale organométallique peut s’avérer déterminant, en raison des propriétés nouvelles des entités accessibles. Nous avons ainsi pu changer de paradigme en mettant à profit l’exaltation des effets antitumoraux des polyphénols connus pour leur effet antioxydant protecteur, à l’aide d’une antenne redox organométallique. Nous avons par exemple montré que des molécules possédant le motif (ferrocène – espaceur insaturé – paraphénol) étaient 60 à 500 fois plus efficaces pour empêcher la prolifération de cellules cancéreuses que leurs correspondants organiques. De plus, nous avons trouvé que ces molécules étaient actives in vitro sur des lignées de cancer résistantes à l’apoptose (mélanome, glioblastome par exemple) et en conséquence, difficiles à traiter. En outre, plusieurs éléments militent en faveur d’un mécanisme biologique original de ces complexes. Le but de ce projet est de fédérer les compétences complémentaires de chimistes, biologistes et galénistes pour répondre aux objectifs suivants (1) rechercher des structures encore plus efficaces que celles déjà décrites (2) chercher à élucider leur mécanisme d’action (3) obtenir des résultats in vivo après mise au point de la formulation de ces molécules hydrophobes.
    L’idéal serait que l’innovation représentée par cette nouvelle famille de composés retienne l’attention d’industriels qui prendraient en charge leur développement en fin de phase pré-clinique.



  • COCORISCO COnnaissance, COmpréhension et gestion des RIsques COtiers

    Connaissance, Compréhension et gestion des RISques CÔtiers
    Comprendre la vulnérabilité des territoires côtiers aux risques d’érosion et de submersion et progresser vers des stratégies de prévention et de gestion.

    Amélioration des connaissances et élaboration d'un guide de la gestion des risques côtiers
    Le coût économique croissant de l’érosion des côtes et des submersions qui peuvent s'y produire est mis en évidence à chaque nouvelle catastrophe affectant les territoires littoraux, et ce malgré les politiques actuelles de gestion et de prévention de ces risques. Cette croissance est d'abord associée aux processus naturels locaux ou globaux tels que les déséquilibres sédimentaires des plages, l'élévation séculaire du niveau marin, ou encore les variations des conditions météorologiques agissant sur les rivages et qui en font des milieux naturellement mobiles et vulnérables. C'est le cas notamment lors de tempêtes coïncidant, ou non, avec des marées de vives-eaux (tempêtes Johanna en Bretagne (mars 2008) et Xynthia en Vendée (février 2010)). Ce ne sont pour autant pas les seules causes de la croissance des coûts économiques de l'érosion littorale et de la submersion. Parallèlement, les territoires littoraux constituent des espaces convoités par les activités humaines et, au cours de la période contemporaine, ils sont le lieu d'une accumulation et d'un enchérissement des biens et d'une augmentation des personnes exposées. Dans ce contexte, le programme Cocorisco propose, dans une démarche originale d'améliorer conjointement la connaissance de ces deux composantes des risques côtiers d'érosion et de submersion de manière à pouvoir améliorer leur gestion. Pour ce faire, il s'agit d'accroître la connaissance de la vulnérabilité des espaces côtiers exposés en étudiant à la fois les phénomènes naturels qui en sont à l'origine, en améliorant la définition et l'évaluation des biens exposés à ces risques, en analysant les politiques de gestion existantes tout en intégrant la perception que les habitants, les usagers et les gestionnaires des territoires côtiers ont des risques littoraux.



  • COPPERTREE Traitement antibiofilm de surface par depot multicouches de dendrimères et de nanoparticules de cuivre

    Lutter contre le développement des colonies bactériennes
    Le développement de biofilms s’accompagne d’une résistance marquée aux traitements classiques (détergents, antibiotiques). Le projet COPPERTREE propose d’empêcher leur développement sans utiliser d'agents susceptibles d'entrainer des résistances, par un traitement de surface original, assurant une protection passive et une protection active.

    Mise au point d’antibiofilms de surface composés de dendrimères et de nanoparticules de cuivre
    Les colonies bactériennes se développent sur de nombreuses surfaces. Ces biofilms ainsi sont présents dans certaines canalisations, dans les tours d’évaporations des centrales nucléaires ou sur la partie immergée des coques de navires. Ils sont parfois résistants aux traitements antibactériens classiques, et peuvent être à l’origine d’infections graves lorsqu’ils se développent sur des implants ou des prothèses utilisés en médecine.
    Le projet COPPERTREE vise la mise en forme des dépôts de nanoparticules de cuivre dans une matrice de dendrimère (arbre moléculaire). Ces dépôts pourraient avoir un effet passif de type anti-adhésion et un effet actif visant à tuer les organismes qui s’y déposeraient (effet bactériostatique ou bactéricide). Après validation sur des surfaces modèles, cette technologie pourrait être transférable sur des plastiques, des matériaux à base de verre ou encore des métaux, ce qui laisse envisager des applications pour le traitement de grandes surfaces industrielles ou de surfaces de dispositifs biomédicaux.



Rechercher un projet ANR