L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

  • FOR-WIND Adaptation sylvicole et économique de l’aménagement forestier au risque vent

    Gérer des forêts dans le vent : biomécanique, économie et croissance des arbres pour simuler l'aménagement de massif
    Le vent est à la fois un risque de perte en forêt, un facteur du milieu qui impacte la croissance des arbres et un aléa climatique qui influe sur la décision du gestionnaire. Le projet FOR-WIND assemble ces points de vue dans des modèles de simulation de la valeur d'une forêt pour mieux les gérer.

    Comprendre le système forestier «vent - arbre - massif - aménagiste«
    L'enjeu est de mieux comprendre comment le vent impacte un massif forestier aménagé. La mécanique environnementale formalise des changements d’échelle dans la simulation du risque vent, de l’arbre au paysage fragmenté. Pour la mécanobiologie, les processus de réponse des plantes aux sollicitations mécaniques sont modélisés depuis peu à l’échelle cellulaire puis plante entière ; il reste à passer un nouveau cap vers le peuplement et l’écosystème. L'économie développe des modèles innovants d’économie du risque et de l’assurance, tenant compte des politiques publiques. La modélisation de la croissance des forêts prendra mieux en compte le risque et la prise en compte des incertitudes. Surtout, l'intégration de tous ces modèles dans un outil de simulation de l’aménagement produit une vision globale d'un système forestier utilisable par la R&D des gestionnaires de forêts et la formation des ingénieurs. Les systèmes abordés vont de la plantation de pin maritime à la hétraie mélangée.



  • GEOMAR Gestion de la ressource en Eau dans l’Orient Méditerranéen : Alexandrie et son Réseau hydrographique

    Impact sur les sociétés de la variation de la ressource en eau dans la région d'Alexandrie (Egypte)
    Notre objectif est de porter une lecture historique et pluridisciplinaire des changements hydrologiques de la re´gion d'Alexandrie, en proposant une analyse axe´e sur les potentialite´s et les contraintes qu’exercent ces changements sur l’environnement et sur les socie´te´s, mais e´galement sur les impacts de celles-ci sur la dynamique hydrologique naturelle du milieu.

    Fluctuations de la ressource en eau et développement socio-économique
    Les questionnements sont multiples, mais peuvent se re´sumer aux questions suivantes. (1) Quelles sont les pratiques qui ont e´te´ mises en œuvre pour exploiter les ressources en eaux douces de la zone de´sertique et de la zone deltai¨que ? (2) Peut-on e´tablir une relation entre l'e´volution des ressources en eau, la phase de peuplement qui suit la fondation d'Alexandrie et le de´veloppement de l'agriculture ? (3) La phase de « de´sertification » post- antiquite´ est-elle d'origine abiotique ou socio-e´conomique ? L’ambition de notre projet serait de proposer un sce´nario multifactoriel de l’impact des changements hydrologiques passe´s, notamment dans les processus d’adaptation et de gestion des ressources par les socie´te´s historiques dans la re´gion d'Alexandrie. Cette de´marche permettra notamment de saisir l’ampleur de la plasticite´ et de l’inge´nuite´ des socie´te´s humaines face aux de´fis hydriques, en contextes arides et semi-arides.



  • OMRP Polymérisation radicalaire contrôlée par voie organométallique

    OMRP
    Polymérisation radicalaire contrôlée de monomères peu réactifs par voie organométallique

    Enjeux et objectifs
    Le projet a quatre objectifs: (1) étendre l’utilité de la polymérisation radicalaire par voie organométallique au contrôle de monomère peux réactifs tels les alpha-oléfines et les éthers de vinyles ; (2) développer une compréhension générale des critères favorisant un piégeage réversible de radicaux par rapport au transfert d’atome d’hydrogène conduisant à la catalyse de transfert de chaine; (3) explorer et confirmer le nouveau concept d’activation d’alcènes vis-à-vis de l’addition radicalaire par coordination à un acide de Lewis ; (4) appliquer le concept de l’activation d’alcènes à la cyclisation efficace de bromoalcènes. L’objectif 1 représent un challenge important, avec comme obstacle majeur les liaisons fortes engendrées par les radicaux actifs et par leur tendance à donner lieu à des processus de transfert d’atome d’hydrogène. L’affaiblissement des liaisons métal-carbone par la sélection de métaux qui donnent lieu naturellement à des liaisons faibles avec des groupements alkyles et l’ingénierie de la sphère de coordination devrait nous permettre de franchir cet obstacle. La preuve de concept a déjà été obtenue par l’équipe avec son travail récent. Comme objectif technique, nous souhaitons accéder à des matériaux polymères avec architecture complexe et élaborée contenant à la fois des monomères réactifs et d’autres peu réactifs.



  • INFERNO Hérédité épigénétique transgénérationnelle chez les ciliés : mécanismes et conséquences évolutives

    Hérédité épigénétique chez les ciliés : mécanismes et conséquences évolutives
    Des petits ARN maternels sont requis pour l’élimination des transposons et séquences uniques dérivées au cours du développement du noyau somatique. Leur mode d’action permet l’hérédité non mendélienne de réarrangements alternatifs du génome, donc de phénotypes différenciés, mais devrait aussi causer de la dysgenèse hybride lors du croisement de souches présentant des polymorphismes d’insertion.

    Génomes micronucléaires des 15 espèces P. aurelia: insertions polymorphes et impact évolutif
    Des petits ARN sont très souvent utilisés chez les eucaryotes comme ‘système immunitaire’ du génome permettant le contrôle des éléments transposables. Ils sont aussi impliqués dans des phénomènes d’hérédité non mendélienne chez des organismes très divers. Nous proposons d’utiliser le cilié P. aurelia pour apporter un éclairage phylogénétique nouveau à l’impact évolutif de ces mécanismes, encore mal connu. Chez cet unicellulaire, les fonctions germinales sont assurées par les micronoyaux diploïdes et les fonctions somatiques par les macronoyaux polyploïdes, dont le génome est réarrangé pour éliminer les transposons et les séquences uniques qui en dérivent (IES). Ces séquences sont ciblées au cours du développement par les scnRNA, petits ARN germinaux d’origine maternelle qui sondent d’abord le génome somatique maternel pour y identifier les séquences manquantes, et reproduisent ensuite les mêmes délétions dans le macronoyau zygotique. Ce mécanisme permet l’hérédité maternelle de réarrangements alternatifs pendant la conjugaison, et il a été co-opté pour assurer la transmission épigénétique de caractères différenciés. Mais il pose théoriquement un problème de dysgenèse hybride lors du croisement entre souches présentant des polymorphismes d’insertion d’IES: une souche dépourvue d’une IES donnée ne peut produire de scnRNA homologues, et ne pourra exciser cette IES introduite par voie paternelle; si l’IES est insérée dans un gène essentiel, les descendants héritant de cet allèle ne seront pas viables. Une fraction significative des ~45.000 IES de P. tetraurelia a probablement été acquise depuis la divergence des 15 espèces jumelles du groupe P. aurelia. Nous proposons de préciser le mécanisme d’action des scnRNA et de séquencer le génome micronucléaire de différentes espèces pour reconstruire l’histoire évolutive des transposons, IES, et centromères micronucléaires, et évaluer leur possible contribution au phénomène de spéciation.



  • CaSta DivA Identification du dialogue moléculaire entre la division du chloroplaste et le métabolisme de l’amidon

    Comment les plantes contrôlent-elles la synthèse de l’amidon, un polymère aux multiples facettes
    L’amidon est un polymère ordinairement présent dans notre vie quotidienne tant pour des applications alimentaires que non-alimentaires. Comprendre les mécanismes moléculaires déployés par les plantes pour en contrôler la synthèse représente un défi majeur dans une société en proie à un défi crucial : assurer durablement la subsistance de 7 milliards d’êtres humains.

    Le métabolisme de l’amidon et la division du chloroplaste, où il est synthétisé, semblent corégulés
    Dans une algue microscopique, la division de l’unique chloroplaste s’accompagne de la division de l’unique grain d’amidon qui s’y trouve suggérant l’importance de la répartition de l’amidon dans les 2 structures filles. Bien que la situation soit différente chez les plantes supérieures (absence apparente du contrôle de la répartition des grains d’amidon dans les structures filles après division), la question du contrôle de l’initiation de la synthèse du grain d’amidon reste toujours posée pendant la division du plaste. La présence de grains d’amidon denses, insolubles dans l’eau et semi-cristallins pourrait représenter une gêne insurmontable lors de la fission du plaste. La protéine SS4 possède une fonction primordiale dans le processus d’initiation de la synthèse de l’amidon chez A. thaliana. Un motif d’interaction protéine-protéine de type EzrA a été mis en évidence dans la région N-terminale de SS4. EzrA est un régulateur bactérien de la formation de l’anneau de division cellulaire formé, entre autres, par la protéine FtsZ. Ceci suggère que SS4 pourrait être impliquée dans le processus coordonnant la division des plastes et le contrôle de l’initiation de la synthèse des grains d’amidon chez les plantes supérieures. L’existence d’une telle relation est renforcée par l’étude de mutants KO ou de surexpresseurs des protéines végétales FtsZ qui contiennent un seul plaste par cellule avec des grains d’amidon de forme et de taille modifiées. De plus, plusieurs publications démontrent que l’altération de la division du plaste entraine des modifications de la taille et de la forme des grains d’amidon chez la pomme de terre ou le riz. Ces résultats suggèrent l’existence d’une voie commune de régulation entre le métabolisme de l’amidon et des facteurs spécifiques de la division du plaste. Cependant, le mécanisme moléculaire sous-jacent n’est actuellement pas élucidé.



  • UNILVERSAL Utilisation de complexes de ligands Non-Innocents comme alternatives aux métaux nobles

    Fer, Cuivre et ligands non-innocents: une alternative catalytique durable aux métaux nobles
    Dans un contexte de forte demande de procédés chimiques durables et respectueux de l’environnement, ce projet vise à l’utilisation en catalyse de métaux plus abondants, moins coûteux et présentant une faible toxicité.

    Vers une catalyse durable et éco-compatible
    Les enjeux actuels de la chimie gravitent autour de la réduction des déchets toxiques pour l’environnement. Dans cette perspective, la chimie de synthèse fait souvent figure de mauvais élève. Les procédés catalytiques, reposant sur l’utilisation d’une très faible quantité d’une molécule (catalyseur) capable de rendre les réactions chimiques plus efficaces et générant moins de déchets, peuvent et doivent apporter des réponses innovantes aux défis synthétiques actuels. Parmi les catalyseurs les plus utilisés dans des applications industrielles, ceux à base de métaux dits nobles tels que le Palladium, Rhodium, Iridium et Platine se taillent la part du lion. Cependant, ces métaux sont coûteux, parfois toxiques et leurs ressources limitées. Ainsi, dans le contexte des fortes préoccupations environnementales actuelles, les chimistes se tournent vers les métaux non nobles –dont les plus connus sont le Fer et le Cuivre– imitant par là-même la Nature qui utilise déjà ces métaux dans ses propres systèmes catalytiques, les métalloenzymes. En dépit d’une chimie déjà bien développée, les complexes de Fer et de Cuivre ne peuvent pourtant, de par leur nature électronique, prétendre à des applications aussi larges que celles des complexes de métaux nobles. Une solution à cette limitation réside dans l’utilisation de molécules, appelées ligands non-innocents, capables de réaliser des tours de «passe-passe« électroniques et permettant ainsi à ces métaux d’effectuer des opérations jusqu’alors réservées aux métaux nobles. Ce projet a pour but de développer l’utilisation des ligands non-innocents dans des processus catalytiques et de positionner le Fer et le Cuivre comme alternatives efficaces à l’hégémonie des métaux nobles.



  • MemoNeuro Neurogénèse hippocampique: un nouveau substrat de la mémoire

    MemoNeuro
    Neurogénèse hippocampique: un nouveau substrat de la mémoire

    La néoneurogénèse hippocampique: une nouvelle piste pour le traitement des pathologies de la mémoire.
    Apprendre et mémoriser sont des processus cérébraux fondamentaux qui permettent d’encoder, stocker et utiliser une information. Ces processus permettent à chaque individu de s’adapter à l’environnement perpétuellement changeant, contribuant ainsi à la perpétuité de l’espèce. Cependant, cette capacité d’adaptation est perturbée chez certains individus. En effet, les déficits mnésiques liés au vieillissement (comme la maladie d’Alzheimer), au stress et à d’autres pathologies (dépression, anxiété..) concernent une part importante de la population, et de ce fait représentent un coût sociétal important. La recherche de traitements permettant d’améliorer la fonction mnésique est entravée principalement par notre méconnaissance des substrats neuronaux de la mémoire. De ce fait, une meilleure compréhension des mécanismes qui président aux processus mnésiques permettra de développer des outils pro-mnésiants en vue de prévenir ou de soigner les troubles de mémoire chez des patients et d’améliorer la fonction mnésique de sujets sains vieillissants.
    Il a été récemment proposé que la production, à l’âge adulte, de nouveaux neurones dans l'hippocampe, une structure clef pour la mémoire, constitue une nouvelle piste de recherche pour traiter les pathologies de la mémoire. L'objectif de ce projet est de comprendre quand et comment les néoneurones hippocampiques participent aux processus mémorisation en étudiant : 1) le rôle spécifique des néoneurones matures, 2) la participation des néoneurones immatures et, 3) l’implication de la néoneurogénèse dans la physiopathologie de la mémoire.



  • Campus AAR Campus « Archives Audiovisuelles de la Recherche » - le démonstrateur d’un environnement numérique pour la production, description/indexation et publication d’archives audiovisuelles. Domaine d’application : les humanités numériques.

    Archiver, analyser et diffuser des ressources audiovisuelles en sciences humaines et sociales.
    Campus AAR (Archives Audiovisuelles de la Recherche) - démonstrateur d’un environnement numérique pour la production, indexation et publication d’archives audiovisuelles. Domaine d’application : les humanités numériques.

    Une infrastructure logicielle déployable et des ressources terminologiques permettant à un détenteur d’archives d’analyser, de republier et de rendre interopérables des ressources audiovisuelles.
    Objectif 1 : Réalisation d’une plateforme logicielle (appelée Studio Campus AAR) offrant la possibilité aux acteurs des digital humanities de réaliser et de gérer d’une manière autonome leurs archives personnelles de ressources AV.

    Objectif 2 : Mise à la disposition à tout utilisateur de la plateforme Studio Campus AAR, des ressources conceptuelles communes, prêtes à l’emploi pour un projet d’archive personnelle :
    2.1) ontologie de base pour les SHS, thesaurus commun et modèles de base d’indexation de ressources AV ;
    2.2) interface de travail composée de « formulaires » interactifs personnalisables pour la constitution, description et (re-)publication de corpus AV ;
    2.3) possibilité d’utiliser des standards communs tels que OAI ou DCMI et de certains thesaurus (ex. : RAMEAU) grâce à la mise en œuvre de SKOS.

    Objectif 3 : Mise à disposition à tout utilisateur de la plateforme Studio Campus AAR d’une bibliothèque de templates pour la (re-)publication de corpus audiovisuels sous forme de portails, dossiers audiovisuels, mash up, etc.

    Objectif 4 : Mise en place du portail central Campus AAR qui offrira:
    4.1) un accès central à tous les autres portails de la même technologie et une recherche transversale simplifiée basé sur un niveau de catalogage commun intégrant le standard OAI ;
    4.2) un accès pérenne aux applications du Studio Campus AAR et aux ressources partageables pour tout utilisateur identifié et habilité.

    Objectif 5 : Travail d’expérimentation en étroite concertation avec les acteurs impliqués dans les digital humanities en France :
    5.1) les grands programmes institutionnels: côté enseignement supérieur, les UNT dont l’UOH et Canal-U ; côté recherche, le HAL du CNRS et la TGIR HumaNum ; côté gouvernance : Alliance Athéna, Campus Condorcet, réseau des MSH, …) ;
    5.2) les acteurs individuels (enseignants, chercheurs, doctorants, …) et acteurs collectifs (laboratoires de recherche, …) engagés dans des projets d’archives AV en SHS.



Rechercher un projet ANR