L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

24/06 17:42 - Le projet AlimaSSens cherche des volontaires. Aidez la recherche en #nutrition à avancer ! #alimentation #seniors https://t.co/JjMPsiTi0K

23/06 22:16 - #nuitagroecologie Découvrez notre cahier n°8 Emergence de l’agroécologie et perspectives pour le futur https://t.co/2pjpSditCe

23/06 16:08 - Envie d'en savoir plus sur les Investissements d'Avenir ? @CGI_PIAvenir vous explique tout dans cette vidéo https://t.co/MmxCuSc9dt 2/2

  • IMAG Immigration: l’Adaptation des Groupes majoritaires face aux politiques d’intégration en France et au Québec

    IMAG
    Ce projet porte sur l’adaptation des groupes majoritaires au changement social qui représente l’un des plus grands défis de l’humanité au XXIe siècle : les mouvements migratoires. Si les modèles d’intégration développés pour y faire face sont souvent jugés défaillants, on dispose en réalité de bien peu de connaissances scientifiques concernant les conditions sous lesquelles ils sont efficaces pour assurer des relations intergroupes harmonieuses et le bien-être de la population.

    Une nouvelle perspective théorique
    A partir d’une perspective théorique inédite axée sur le rôle des normes culturelles d’intégration, ce projet propose un programme de recherche visant à combler les lacunes actuelles dans nos connaissances. En combinant des études réalisées en France et au Québec, deux milieux culturels distincts où le français est la seule langue officielle, il vise à mettre en évidence non seulement les principes généraux et potentiellement universels qui sont sous-jacents aux comportements individuels, mais aussi à préciser le rôle des facteurs culturels qui sont spécifiques à chaque pays. Une des contributions théoriques majeures visée par ce projet est de mettre en évidence comment, la prise en compte de facteurs culturels, liés aux politiques d’immigration et aux modèles d’intégration nationaux, combinés à des facteurs potentiellement universels, permet d’améliorer notre compréhension des attitudes et des comportements individuels.



  • FucoChem Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapies Cardiovasculaires (LRPMBC)

    FucoChem
    Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapie Cardiovasculaire (LabCom LRPMBC)

    Valoriser les ressources marines en produisant un fucoïdane de grade Clinique pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires
    La société Algues & Mer est un fournisseur d’un fucoïdane pour les industries cosmétiques. Elle ne dispose cependant pas des moyens nécessaires à la caractérisation, à la modification chimique, aux tests et à la validation de ce produit avec la rigueur et les exigences recommandées pour des applications à visée pharmaceutique. Algues & Mer bénéficiera de l'expertise du Laboratoire U1148 en termes de caractérisation des polysaccharides, de modifications chimiques, d’évaluation in vitro et in vivo et de développement de macromolécules naturelles pour la thérapie et le diagnostic des pathologies cardiovasculaires tout en assurant la validation du scale-up nécessaire. Un partenariat étroit entre Algues & Mer et le Laboratoire U1148 permettra d’établir les normes pour un fucoïdane de grade clinique. Le Laboratoire Commun (LabCom), intitulé «Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapies Cardiovasculaires (LRPMBC)«, regroupe les compétences d’Algues & Mer et du Laboratoire U1148 pour approfondir les recherches sur ce composé, normaliser la production de lots fiables, et proposer sur le marché le premier fucoïdane à visée clinique qui servira d’étalon, sur le modèle des héparines de bas poids moléculaire. Ce LabCom LRPMBC est une étape importante pour la recherche, le développement et la production industrielle d’extraits polysaccharidiques marins bioactifs validés. La mise à disposition pour la communauté scientifique de lots de fucoïdane correctement identifiés améliorera fortement la qualité des recherches en supprimant l’incertitude actuelle sur la qualité des lots liée à la multiplicité des procédés d’extraction et de traitement, comme de fournisseurs. Ce LabCom LRPMBC établira les bases de la future exploitation du fucoïdane, puis d’autres macromolécules marines par les industries pharmaceutiques pour des approches thérapeutiques et de diagnostic dans le domaine des pathologies cardiovasculaires.



  • NANOLUC Evaluation biologique in vivo de nanovecteurs ciblants à base de polysaccharides pour le traitement du cancer du poumon

    Des nanoparticules à base de polymères naturels qui ciblent le cancer du poumon
    Le traitement du cancer du poumon nécessite de nouvelles approches thérapeutiques au delà de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Dans ce contexte, la vectorisation d’agents anticancéreux au sein de nanoparticules polymères biocompatibles et ciblant les tumeurs est une voie prometteuse.

    Des nanoparticules pour vectoriser de nouvelles molécules anticancéreuses
    Parmi les différents types de cancers pulmonaires, les cancers bronchiques non à petites cellules sont les plus fréquents. Les traitements actuellement proposés sont la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie qui peuvent être pour ces dernières accompagnées d'importants effets secondaires. Dans ce contexte, l'émergence des biothérapies ciblées qui mettent en jeu des molécules à ciblage moléculaire tels que les inhibiteurs de tyrosine kinase bloquant spécifiquement les mécanismes de croissance des cellules cancéreuses sont d'un intérêt tout particulier. A l’heure actuelle, ce type de thérapie est utilisé en association avec la chimiothérapie classique et malgré les nombreuses combinaisons, seule une minorité des patients répond favorablement à ce traitement. Il existe donc un besoin urgent de développer de nouvelles approches telles que celles offertes par les systèmes nanoparticulaires de délivrance de médicaments pour améliorer l'efficacité thérapeutique de ces nouvelles molécules. Le principe des nanoparticules utilisées en médecine est de protéger la molécule active, de réduire sa toxicité et de contrôler sa libération dans le temps et l'espace. L'objectif du projet consiste précisément à développer des nanoparticules à base de polymères naturels capables d'encapsuler une combinaison d'inhibiteurs de la tyrosine kinase qui est la principale cible moléculaire visée dans le cancer du poumon. Ces nanoparticules pourraient être par la suite utilisées pour le ciblage d'autres types de cancers.



  • PRECCISION PREdiction et Contrôle Commande Intelligent par la Simulation et l’Optimisation Numérique

    PREdiction et Contrôle Commande Intelligent par la Simulation et l’Optimisation Numérique
    Le projet PRECCISION vise le développement d’outils et méthodes pour le pilotage optimal des bâtiments réhabilités. Ces outils, destinés aux bâtiments venant de subir une réhabilitation lourde, permettront d'analyser le comportement du bâtiment et en contrôler le fonctionnement, soit par une action directe sur les systèmes à configuration variable soit en fournissant de l’information ciblée à l’occupant ou au gestionnaire.

    Objectifs principaux
    Plus la conception vise la basse consommation, plus les interactions et les effets de couplage entre le bâtiment, son environnement et ses usages ont un impact sur les performances énergétiques réelles. Celles-ci dépendent fortement de la manière avec laquelle le bâtiment est utilisé et géré alors qu’il devient difficile de définir intuitivement un mode de fonctionnement optimal. Pour assurer à tout instant le meilleur confort possible tout en évitant de dégrader les performances, le bâtiment doit s’adapter en continu aux usages et conditions environnementales changeantes tout en anticipant l’évolution de son état futur et de différents facteurs tels que les conditions météorologiques, les tarifs ou le contenu CO2 de l'énergie.

    Le projet PRECCISION vise le développement d’outils et méthodes pour le pilotage optimal des bâtiments réhabilités pour répondre à ce besoin. Ces outils, destinés aux bâtiments venant de subir une réhabilitation lourde, permettront d'analyser le comportement du bâtiment et en contrôler le fonctionnement, soit par une action directe sur les systèmes à configuration variable soit en fournissant de l’information ciblée à l’occupant ou au gestionnaire. Le pilotage optimal reposera sur des mesures recueillies in situ, sur des algorithmes de calibrage temps réel de modèles (observateurs d’état), des algorithmes de contrôle auto-adaptatif, des actionneurs pour les systèmes pilotés à distance et une interface homme-machine pour le retour d’information à l’usager.

    Pour atteindre ces objectifs, les travaux devront lever certains verrous scientifiques et techniques liés à la prise en compte de la variabilité des sollicitations et des usages, au calibrage de modèles, à l’interopérabilité entre outils et à la problématique du calcul en temps réel.



  • COPEL Compréhension et Optimisation de l’Electrogreffage local

    Compréhension et Optimisation de l'Electrogreffage Local
    COPEL

    Objectifs
    Les surfaces revêtues de couches minces organiques font partie de notre quotidien, que ce soit dans les peintures utilisées dans l’industrie automobile ou pour les équipements médicaux. Parmi les techniques employées pour les réaliser, l’électrogreffage, qui correspond à la polymérisation électro-induite d’espèces électroactives en solution sur des surfaces métalliques ou semi-conductrices, permet un accrochage covalent du revêtement à la surface.
    Ces dernières décennies, à cause d’une augmentation de l’intérêt pour la technologie miniaturisée, la fonctionnalisation de surfaces selon des motifs micrometriques ou même nanométriques s’est considérablement développée. La microscopie électrochimie à balayage (SECM pour l’anglais Scanning Electrochemical Microscopy), utilisée dans la plupart des cas comme une technique d’analyse, s’est également révélée particulièrement intéressante pour la modification locale de surfaces. En particulier, en utilisant la SECM, il a déjà été possible de réaliser l’électrogreffage localisé de monomères vinyliques et de sels de diazonium sur de nombreux substrats.
    Malheureusement, les conditions particulières qu’il est nécessaire de réunir pour observer un électrogreffage localisé de monomères vinyliques peuvent être qualifiées d’extrêmes en comparaison de celles qui sont généralement utilisées en SECM. Ainsi, la présence simultanée de grandes densités de courant et de forts potentiels électriques génère des bulles à proximité de l’électrode, conduisant à un phénomène de turbulence ainsi qu’à l’apparition transitoire de couches isolantes à l’interface électrode-solution. De plus, il a été observé que le potentiel électrique local, de même que le contenu chimique de la solution à proximité de l’électrode, jouaient un rôle dans la transformation de la surface. Jusqu’à présent, la contribution individuelle de chacun de ces éléments n’a pu être déterminée, ce qui rend impossible un contrôle satisfaisant de la procédure.



  • ChiNuHalo Réactions énantiosélectives d'halocarbocyclisation induites par des bases de Lewis chirales

    Réactions énantiosélectives de carbocyclisation induites par des bases de Lewis chirales
    Le projet porte sur la synthèse de différentes familles de chalocogénures de phosphoramidites chiraux et leur évaluation en tant qu'organocatalyseurs dans des réactions d’halocarbocyclisations énantiosélectives reposant sur la formation d’ions haloniums impliquant des insaturations carbonées telles que les alcènes, les alcynes et les allènes. Un travail de modélisation moléculaire doit permettre de rationaliser et prévoir la sélectivité des différentes réactions impliquant les ions haloniums.

    Développement d’outils de synthèse de carbocycles halogénés chiraux à partir de précurseurs acycliques insaturés
    Le sujet de la présente proposition porte sur la synthèse de nouvelles familles de bases de Lewis chirales et l’évaluation de leur capacité à activer les sources électrophiles d’halogènes dans le but de promouvoir des réactions d’halocarbocyclisation. Les produits naturels halogénés d’intérêt biologique représentent une classe de composés en constante croissance en lien avec la recherche de nouveaux médicaments. Les voies biochimiques de synthèses de molécules halogénées de la famille des terpènes reposant sur les réactions d’halogénation électrophile, la recherche de nouvelles versions asymétriques d’halogénation de systèmes carbonés insaturés est un challenge pour les chimistes organiciens. Cette thématique a reçu une attention limitée jusqu’ici et plusieurs verrous technologiques et problèmes scientifiques fondamentaux restent à résoudre. Ce projet propose de synthétiser deux familles de bases de Lewis de type chalcogénures de phosphine chiraux encombrés, facilement accessibles, peu coûteux et modulaires et d’étudier leur capacité à induire l’activation de diverses sources d’atomes d’halogène électrophile. Une attention particulière sera apportée au développement de systèmes catalytiques. L’application des méthodologies décrites à la synthèse de produits naturels sera visée. L’assistance des calculs théoriques servira à approfondir la compréhension des sélectivités observées avec les différents halogènes et sources d’halogène. La modélisation des complexes bases de Lewis/halogène/insaturation carbonée a également été engagée dans le but d’identifier les paramètres stéréoélectroniques induisant l’activité et la stéréosélectivité pour les différentes classes de substrats considérées.



  • AGRALID Evaluation nutritionnelle, environnementale et socioéconomique de plusieurs menus alimentaires ; vers une évolution durable des pratiques agricoles et des recommandations nutritionnelles.

    Comment concilier les pratiques agricoles durables et les recommandations nutritionnelles ?
    Quelles préconisations alimentaires en terme d’aliments et de mode de production de ces aliments pour garantir au consommateur des menus parfaitement équilibrés nutritionnellement, et au producteur des modes de production acceptables, tout en limitant leurs impacts environnementaux et leurs coûts de revient.

    Comment améliorer la santé du consommateur et de la planète sans modifier ses habitudes alimentaires
    Le déséquilibre des apports alimentaires chez l’homme est responsable de l’apparition et du développement de nombreuses maladies contemporaines : maladies cardio-vasculaires, obésité, diabète… Ce déséquilibre peut trouver différentes origines :excès d’énergie, nature de cette énergie, mauvais rapport énergie/protéine ou acides gras n-6 / acides gras n-3, et d’autres facteurs (sel, sucres rapides, stress…). L’un des objectifs d’AGRALID est d’identifier des filières de productions agricoles durables et en mesure de contribuer à l’atteinte des recommandations nutritionnelles de l’homme ; ceci en modifiant le moins possible les habitudes alimentaires et en proposant des menus accessibles au plus grand nombre. Pour ce faire, des expérimentations sur animaux testeront de nouvelles matières premières alimentaires dans le but d’optimiser les résultats notamment en terme de qualité nutritionnelle des produits, d’impact environnemental et de coût de production.
    Un outil d’aide à la décision permettra à partir des menus types préalablement constitués de proposer les menus les plus durables en fonction de différentes contraintes que peuvent être la disponibilité des aliments, leur accessibilité etc…




  • GALHIS Comprendre les mécanismes passés et présents des régions internes de la Voie Lactée

    GALHIS
    Comprendre les mécanismes passés et présents des régions internes de la Voie Lactée

    Etudier les populations stellaires anciennes de la Voie Lactée, disque épais, disque mince, barre, bulbe, comme traceurs de la formation de la Voie Lactée
    Avec l’arrivée de grands relevés spectroscopiques, l’analyse des distributions des abondances chimiques d’une part et des distributions des vitesses des étoiles d’autre part, apporte de nouvelles contraintes pour la compréhension de l’évolution galactique. La combinaison des approches observationnelles, la collection de grands jeux de données de plus en plus précis et fournis, avec le développement de modèles de synthèse de population d’une part, et d’outils de simulation numérique d’autre part, apporte les moyens de comprendre les processus physiques les plus pertinents pour expliquer l’évolution galactique, ainsi que de tester les scénarios déduits de ces données avec des simulations de ces scénarios. Le projet a permis de participer à l’analyse des données du grand relevé Gaia-ESO; d’analyser les données pour contraindre la structure, les abondances chimiques, la cinématique du disque épais et de la barre de la Galaxie; d’étudier par simulations numériques l’évolution des populations du bulbe et des disques et en particulier la migration radiale; d’améliorer le modèle de synthèse de populations stellaires de la Voie Lactée de Besançon. Les résultats ont sensiblement amélioré notre connaissance de l’évolution galactique, du point de vue de la formation stellaire et de l’évolution chimique. Les données et simulations seront utilisées dans le futur pour l’analyse des données du satellite Gaia.



  • MULTIVERSE Etude multi-échelles de l’évolution des structures de l’Univers

    MULTIVERSE
    L'Univers est fortement structuré sous la forme d'une structure complexe 3-D appelée la «Toile Cosmique«. Avec ce projet, nous allons apporter une vision nouvelle de la physique de formation des structures par une approche multi-échelle testant l'évolution de la matière à grande échelle, des premiers assemblages de galaxies autour des sur-densités du champ initial de densité, à la population des amas de galaxies, et aux filaments qui les lient.

    MULTIVERSE : Etude multi-échelle de l’évolution des structures de l’Univers
    L'Univers visible est fortement structuré. La plupart des étoiles s'organisent en galaxies, qui à leur tour se regroupent à grande échelle le long de filaments cosmiques séparés par de grands vides, définissant une structure complexe 3-D appelée la «Toile Cosmique«. Au croisement de ces filaments se trouvent les amas de galaxies. La formation et l'évolution de ces structures est une question centrale de la cosmologie moderne. Nous avons désormais un modèle robuste de la structuration de la matière noire, à partir des fluctuation primordiales de densité, sous l'effet de la gravitation. Cependant nous disposons de très peu d'observations directes. Nous comprenons aussi très mal l'évolution de la composante baryonique de l'Univers, qui est sujette à de nombreux processus physiques complexes comme le refroidissement radiatif ou la rétro-action de la formation des galaxies sur le milieu intergalactique, via e.g., l'injection d'énergie liée aux explosions stellaires ou l'accrétion sur les trous noirs centraux. Par ailleurs, plus de la moitié des baryons, en masse, échappe à toute détection dans l'Univers local et est soupçonnée se trouver dans les structures filamentaires. Les observations et les modèles actuels indiquent que la formation des structures baryoniques à différentes échelles est fondamentalement connectée: la formation des galaxies dépend de l'environnement à grande échelle et des conditions physiques du gaz intergalactique à partir duquel elles se forment ; ce gaz est affecté par la rétro-action de la formation des galaxies.



  • DYSEDEN Déterminants sociaux des troubles psychologiques et des apprentissages chez les enfants d'âge scolaire

    Les déterminants du développement psychologique de l’enfant et des apprentissages scolaires
    Pourquoi différents enfants montrent-ils différentes aptitudes pour les apprentissages scolaires, certains développant des troubles des apprentissages ? Pourquoi certains se développent-ils harmonieusement et d’autres souffrent de difficultés psychologiques ? Quels sont les facteurs impliqués, pendant la grossesse, à la naissance, dans l’alimentation, dans l’environnement familial et extérieur ?

    Le développement psychologique et cognitif de l’enfant : un enjeu de société majeur.
    Les troubles des apprentissages (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie) et les troubles psychologiques de l'enfant (troubles des conduites, troubles émotionnels, troubles envahissants du développement) ont des retentissements sur la vie entière de l'individu, engendrant des coûts individuels et sociétaux très importants. Il est donc particulièrement important de comprendre les facteurs qui peuvent augmenter la susceptibilité à ces troubles, et d'identifier ceux sur lesquels il serait possible d'intervenir. Les facteurs affectant le développement des troubles psychologiques et des apprentissages forment un réseau complexe au sein duquel les gènes, l'environnement, la culture, les traumatismes, et les facteurs psycho-sociaux interagissent de manière dynamique. Ce projet est centré sur les déterminants sociaux des troubles psychologiques et des apprentissages chez l'enfant. Il capitalise sur un ensemble exceptionnel de données déjà collectées sur environ 1500 enfants suivis de la gestation jusqu'à 8 ans au sein du projet épidémiologique EDEN. Le but est de prolonger le projet jusqu'aux 11-12 ans des enfants, afin de les tester sur les apprentissages scolaires, et de collecter des informations relatives à leur santé mentale et leurs troubles psychologiques. En permettant de relier ces nouvelles données à toutes celles, sociales et biologiques, déjà collectées au sein du projet EDEN, ce projet apportera un nouvel éclairage sur les déterminants des capacités cognitives, des troubles des apprentissages, de la santé mentale et des troubles psychologiques de l'enfant.



  • SOUMET Rôle du soufre dans le devenir des métaux d'intérêt économique dans les fluides géologiques

    Soufre et métaux dans les fluides géologiques: comment se forment les gisements métallifères ?
    Une grande partie des ressources économiques des métaux de base et stratégies sur Terre (e.g., Cu, Zn, Mo, Au, Pt, Sn) est formée par des fluides aqueux riches en sel, CO2 et soufre et qui circulent sous des hautes températures et pressions dans les profondeurs de notre planète. Bien que le soufre soit un constituant majeur de ces fluides, son impact sur la mobilisation, la distribution et la précipitation des métaux n’est pas encore bien compris et quantifié dans ces milieux.

    Comment étudier les fluides géologiques, chauds et sous pression, porteurs de soufre et de métaux dans les entrailles de notre planète et qui ne sont pas accessibles à l’observation directe ?
    Le but ultime de ce projet est de quantifier l’impact du soufre sur les transferts des métaux d’intérêt économique par les fluides géologiques. Ceci sera achevé en adressant les quatre objectifs suivants:
    1) Obtenir de nouvelles données sur les teneurs, le partage et les formes chimiques (spéciation) de certains métaux (Au, Cu, Mo, Pt) et du soufre dans des systèmes modèles eau-sel-CO2-soufre en laboratoire en conditions contrôlées, à l’aide de techniques expérimentales, analytiques et de spectroscopie in situ ;
    2) Etudier la chimie du soufre lui-même dans ces systèmes en mettant en œuvre, pour la première fois, de méthodes de spectroscopie in situ à haute température et pression ;
    3) Accéder à la structure moléculaire et aux propriétés physico-chimiques des majeurs solvants naturels (eau-CO2-sel) en couplant mesures spectroscopiques avec modélisations de chimie moléculaire ;
    4) Développer des outils analytiques originaux pour caractériser la composition et l’évolution des fluides naturels porteurs d’or et de métaux associés, en s’appuyant sur les avancées technologiques récentes dans la conception de lasers, la spectrométrie de masse à torche plasma, les sources synchrotron.



  • REDOPHOS Métallophosphines électrocommutables pour la catalyse

    Vers de nouvelles phosphines organométalliques pour moduler une réaction par électrochimie
    La synthèse de nouvelles phosphines fonctionnelles possédant des substituants organoferreux redox-actifs et stables sous deux degrés d’oxydation est entreprise. Par oxydation/réduction de ces groupements redox actifs, nous cherchons à influencer l'activité de catalyseurs contenant ces phosphines fonctionnelles et donc à moduler le cours d’une réaction catalytique par électrochimie ou par des médiateurs redox.

    Maitriser la synthèse des nouveaux ligands, caractériser leurs propriétés électroniques et déterminer la réaction test idéale.
    Ces dernières années, le développement de structures moléculaires permettant de contrôler une propriété ou une transformation chimique par un stimulus extérieur constitue un enjeu important, autant du point de vue fondamental qu’au niveau appliqué. Dans ce contexte, le développement de ligands permettant de moduler l’activité de catalyseurs par une perturbation électrochimique dans une réaction de couplage croisé constitue un enjeu important. Pour ce faire, nous envisageons d’utiliser des triarylphosphines modifiées contenant des groupements organométalliques donneurs. Par oxydation, l’influence électronique de ces substituants devrait pouvoir être diminuée et ainsi modifier la réactivité du centre métallique auquel elles sont coordonnées, ce dernier agissant comme catalyseur.
    Dans ce projet, la caractérisation et la synthèse des phosphines ciblées constitue la première difficulté de ce projet, car ces ligands doivent pouvoir être obtenus très propres. Pour valider le concept du projet avec une famille de phosphines donnée, la détermination précise de la perturbation induite au niveau de l’atome de phosphore et du catalyseur par l’oxydation des groupements redox actifs constitue le deuxième objectif. Enfin, la détermination de cet effet sur la sélectivité d’une réaction catalytique est le troisième enjeu. Bien entendu, cette incidence va être très fortement dépendante des conditions réactionnelles et donc de la réaction envisagée. Il convient donc de trouver le type de réaction le mieux adaptée.
    Au final, ce travail pourrait nous permettre de contrôler l’activité de certains catalyseurs par des médiateurs redox ou par électrochimie dans certaines réactions. Après optimisation de ces métallo-phosphanes, l’idéal serait d'arriver à utiliser en pratique cette commutation redox pour déclencher/contrôler une réaction catalytique donnée lors d'une transformation multi-étapes d'un précurseur organique où tous les catalyseurs et réactifs sont introduits au départ.



Rechercher un projet ANR