L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

24/06 17:42 - Le projet AlimaSSens cherche des volontaires. Aidez la recherche en #nutrition à avancer ! #alimentation #seniors https://t.co/JjMPsiTi0K

23/06 22:16 - #nuitagroecologie Découvrez notre cahier n°8 Emergence de l’agroécologie et perspectives pour le futur https://t.co/2pjpSditCe

23/06 16:08 - Envie d'en savoir plus sur les Investissements d'Avenir ? @CGI_PIAvenir vous explique tout dans cette vidéo https://t.co/MmxCuSc9dt 2/2

  • CODISP Création de concepts et outils pour le développement de l'intelligence de sécurtité publique en France et en Allemagne

    CODISP
    Création de Concepts et d’Outils pour le Développement de l’Intelligence de Sécurité Publique en France et en Allemagne

    Evaluer et développer les outils de connaissance des problèmes locaux de sécurité dans les forces de sécurité intérieure
    CODISP étudie la manière dont le travail de renseignement et d’analyse concernant la délinquance et les troubles de l’ordre public – ce que nous appelons «intelligence de sécurité publique« – influe sur l’efficacité de l’action quotidienne des forces de sécurité intérieure (FSI). Il s’agit de déterminer comment les dispositifs, concepts, savoirs et savoir-faire constitutifs de cette fonction peuvent faire l’objet d’apprentissages et d’appropriations quotidiennes par les personnels ayant des missions opérationnelles ou d’encadrement, ainsi que d’évaluer leur impact sur les manières dont gendarmes et policiers comprennent et prennent en charge les problèmes de sécurité qu’ils ont à traiter.
    La recherche place l’accent sur les activités d’information, de renseignement et d’analyse dans les FSI françaises, mais s’intéresse également à la manière dont la fonction d’intelligence est mise en œuvre par d’autres administrations – réseaux partenariaux territorialisés, collectivités locales, bailleurs sociaux, transporteurs publics, établissements scolaires, services sociaux – et par d’autres pays.
    Sur un plan pratique, CODISP a pour objectif à renforcer les compétences des personnels des FSI françaises dans le domaine de l’intelligence de sécurité publique.
    Pour ce faire, CODISP développe des modèles de bonnes pratiques et des outils de formation grâce auxquels les personnels d’encadrement et opérationnels pourront développer une meilleure connaissance de leur territoire d’intervention et accroître leur aptitude à échanger et exploiter le renseignement.
    Le projet français est couplé avec un projet similaire en Allemagne, financé par le ministère fédéral de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF). Le projet est réalisé en partenariat avec plusieurs entités du Ministère de l’Intérieur français - DGGN, DGPN, CR-EOGN, CR-ENSP et ST(SI)2, - ainsi qu’avec des universités et écoles de police allemandes et l’Université de l’Illinois aux Etats-Unis.



  • DECIMAL Conception de matériaux polymères innovants à base de dopamine

    Elaboration de matériaux polymères multi-stimulables à partir de la dopamine
    Ce projet s'appuie sur la polyvalence d'une molécule très présente dans la Nature, la dopamine. Cette molécule possède différents sites réactionnels et cette spécificité s'avère tout à fait intéressante afin d'élaborer une large gamme de matériaux polymères originaux.
    Ainsi, des nano-objets multistimulables sont élaborés en milieu aqueux et pourront servir à encapsuler des principes actifs capable d'être relargué sur simple demande grâce à des stimuli dits «propres«

    Conception de matériaux polymères innovants à base de dopamine
    Dans le domaine des polymères, les scientifiques repoussent continuellement les limites de leur créativité afin d'élaborer des matériaux sophistiqués aux propriétés remarquables et innovantes. Cette tendance a permis le développement de nouveaux matériaux dits «intelligents« avec des application des divers domaines tels que la nanomédecine et les nanosciences.
    Dans ce programme de recherche, l'objectif principal est de développer une stratégie tout à fait innovante pour élaborer des architectures macromoléculaires à partir d'une brique moléculaire qui est un dérivé «bioinspiré« de catéchol. Ce composé présente la particularité de posséder plusieurs sites réactionnels permettant de réaliser des réactions orthogonales et de manière quantitative. Ainsi, à partir de cette unique brique, un large panel de structures macromoléculaires pourrait être obtenu (copolymères à blocs, Y-shape,...) aux propriétés originales.
    En particulier, notre stratégie originale doit nous donner accès à des architectures polymères i) simples mais intéressantes (homopolymères, copolymères à blocs) avec des propriétés d'auto-assemblage en milieu aqueux (nanoobjets) et ii) sophistiquées (polymères cycliques).
    Ainsi, la première partie du programme ANR JCJC DECIMAL consiste à revisiter la chimie du catéchol dans le domaine des polymères en la combinant élégamment avec la chimie des acides boroniques afin de réaliser différentes architectures macromoléculaires et principalement des copolymères à blocs possédant une jonction covalente mais réversible. Ensuite, notre attention se portera sur le caractère multistimulable de ces copolymères en solution aqueuse sous l'impulsion de différents stimuli dits propres (électrochimie, ajout de sucre, lumière UV).



  • COFFIT Technologies moléculaires pour des architectures repliées hybrides

    Technologies moléculaires pour les architectures repliées hybrides
    Les chimistes ont développé divers oligomères synthétiques “les foldamères” ayant une propension au repliement. Les foldamères ouvrent des perspectives en design moléculaire mais ne peuvent être soumis aux méthodes d’évolution dirigée des biopolymères qui permettent l’émergence rapide de fonctions au sein d’aptamères peptidiques ou nucléotidiques. Ce projet vise à lever ces limites en combinant les technologies de synthèse de foldamères avec celles de traduction in vitro de peptides.

    Combinaisons de foldamères aromatiques et de peptides dans des structures repliées hybrides
    Ce projet interdisciplinaire vise à développer une nouvelle technologie moléculaires combinant les avantages liés à la haute stabilité et à la prévisibilité des foldamères amides aromatiques, à la puissance des méthodes d’évolution dirigée et de sélection in vitro de peptides utilisant les systèmes FIT (Flexible In-vitro Translation) et Rapid (Random nonstandard Peptide Integrated Discovery). Quatre objectifs ont été définis: 1°) Preuve de concept du repliement de peptides assisté par un foldamère. L’évolution dirigée de peptides produira des ligands pour des foldamères donnés. La structure des peptides ainsi liés sera élucidée; 2°) Mise en œuvre de l’expression ribosomale de peptides ayant un foldamère lié qui puisse servir de gabarit de repliement, et de l’évolution dirigée de ces hybrides foldamère-peptide.; 3°) Incorporation d’unités monomériques de foldamères dans des peptides par expression ribosomale d’ARNm. Nous explorerons la capacité de l’expression ribosomale in vitro à incorporer des monomères non naturels pouvant aider le repliement ; 4°) Utilisation des architectures hybrides foldamères-peptides pour lier des cibles difficiles grâce à leur propriétés de repliement améliorées. Un minéral (l’hydroxyapatite) et une protéine (le collagène) impliqués dans la réparation osseuse et tissulaires seront pris pour cibles.



  • SYBIOPOP Une approche de biologie intégrative pour améliorer le peuplier en vue de sa valorisation en bio-raffinerie grâce à une meilleure compréhension de l'architecture génétique de la production et de la qualité de la biomasse lignocellulosique

    Comment améliorer le peuplier pour valoriser sa biomasse en bio-raffinerie ?
    Le peuplier est une ressource d'intérêt pour la valorisation de la biomasse lignocellulosique en bio-raffinerie. Toutefois les variétés actuellement disponibles n'ont pas été améliorées dans cet objectif. Il est donc crucial d'étudier la variabilité et les déterminismes génétiques des caractères affectant le rendement et la qualité de la biomasse.

    Vers une meilleure compréhension de la production de biomasse chez le peuplier.
    Le projet Sybiopop ambitionne de mieux comprendre les facteurs moléculaires qui impactent la variabilité génétique de la production de biomasse chez le peuplier à la fois d'un point de vue qualitatif et quantitatif. Les études précédentes chez différentes espèces de peuplier ont rapporté un faible nombre d'associations à effet relativement faible comparativement à l'héritabilité moyenne à élevée des caractères liés à la production de biomasse soulignant leur complexité. Le projet Sybiopop propose d'adresser au moins en partie ces limites en se focalisant notamment sur les interactions épistatiques, les interactions entre gènes et environnement, et les variants alléliques rares ; et en utilisant l'expression des gènes comme des phénotypes intermédiaires entre les phénotypes mesurés à l'echelle de l'organisme et les polymorphismes nucléotidiques.



  • StaRMIP Intercomparaisons de modèles statistiques de régionalisation et impacts hydrologiques

    Intercomparaisons de modèles statistiques de régionalisation et impacts hydrologiques
    Du climat global vers des données régionales pour les impacts hydrologiques

    Quelles données «régionalisées« pour étudier les impacts du changement climatique ?
    L’objectif est d’étudier les incertitudes des approches statistiques de régionalisation (downscaling) de précipitation (PR) et de température (T) à haute résolution (HR) dans la région «Européenne« (telle que définie dans Euro-CORDEX) et leurs impacts hydrologiques dans le bassin Méditerranéen. En effet, cette région possède des spécificités géographiques et environnementales rendant nécessaire mais complexe la régionalisation des précipitations. Ainsi, ce projet intercompare les principales approches statistiques de régionalisation des PR et T. Des ensembles de champs de PR et T régionalisés statistiquement à HR seront générés et intégrés dans des modèles hydrologiques pour évaluer leurs qualités via des analyses de sensibilité. A partir de ces évaluations, un nouveau modèle statistique de régionalisation sera développé pour combler certains manques des modèles de l’état-de-l’art. Les projections futures serviront à définir des scénarios futurs de disponibilité en eau sous contraintes climatiques. Ce projet va fournir:
    (i) Des ensembles de simulations statistiques de PR et T à HR pour des climats de contrôle (CTRL, 1989-2010) et futurs (2021-2050 et 2051-2080) selon différents modèles et scénarios sur la région Méditerranéenne ;
    (ii) Des guides pour leurs utilisations et interprétations ;
    (iii) Des indicateurs de qualité (spatiale, temporelle, représentation des extrêmes, etc.) des simulations ;
    (iv) Un modèle statistique de downscaling aussi générique que possible ;
    (v) Des scénarios hydrologiques rétrospectifs et prospectifs de disponibilité en eau sur plusieurs bassins versants Méditerranéens ;
    (vi) Des évaluations d’incertitudes des simulations climatiques et hydrologiques grâce à des modèles statistiques dédiés.
    Ces études insèreront une partie des simulations par RCM du projet Med-CORDEX. De plus, les algorithmes, les simulations statistiques à HR et les méthodes et indicateurs d’évaluation, seront fournis à la communauté scientifique.



  • COMPASS COMputing Platform for Adaptive optics SystemS : une plateforme hétérogène haute-performance pour le développement de l'optique adaptative de l'E-ELT

    Plateforme haute-performance pour le développement de l'optique adaptative de l'E-ELT
    Le but du projet COMPASS est de mettre en place une plate-forme de développement pour l'optique adaptative à l'échelle de l'E-ELT et comprenant un coeur temps-réel pouvant être directement intégré sur un véritable système. Le développement de cette plate-forme est basé sur l'utilisation de processeurs graphiques comme accélérateurs matériels.

    Simulations et contrôle des systèmes d'optique adaptative dans un environnement unifié
    L'Observatoire Européen Austral mène la conception du European Extremely Large Telescope (E-ELT), un télescope de 39m de diamètre, afin de doter l'Europe du plus grand oeil sur l'univers jamais construit, sa première lumière étant prévue en 2022. L'E-ELT sera le premier télescope dépendant entièrement de l'optique adaptative (OA), une technique instrumentale pour la correction dynamique d'aberrations dans un système optique, utilisée sur les télescopes astronomiques pour compenser, en temps-réel, l'effet de la turbulence atmosphérique. Les deux instruments de première lumière: ELT-CAM (un imageur à grand champ) et ELT-IFU (un spectrographe intégral de champ) sont tous deux conçus pour être couplés à des modules d'OA. Le partenariat PHASE, rassemblant la plupart des acteurs français de l'OA est l'un des contributeurs principaux aux modules d'OA, étant fortement impliqué dans les deux consortiums choisis pour mener les études de conception finales de ces deux instruments. La plate-forme hétérogène de développement pour les systèmes d'OA (COMPASS) doit fournir à la communauté PHASE des moyens puissants pour l'élaboration de ces deux modules dont les phases finales de conception commenceront en 2013. Basée sur une intégration totale du logiciel avec le matériel et en s'appuyant sur une architecture haute performance hétérogène, la plate-forme COMPASS sera utilisée pour effectuer des simulations réalistes du comportement et des performances des systèmes d'OA ainsi que pour concevoir et tester de nouveaux concepts pour le calculateur temps-réel (RTC), un composant essentiel de tout système d'OA.



  • NewRaP Nouveaux radicaux stabilisés pour de nouvelles applications

    Nouveaux radicaux stabilisés pour de nouvelles applications
    Le développement de nouveau aimant organique constitue un challenge.
    Notre approche vise à stabiliser des radicaux et induire des interactions magnétiques par leur auto-assemblage lors de la synthèse de matériaux.

    Nouveaux radicaux stabilisés pour de nouvelles applications
    Dans notre société industrialisée, de nombreuses applications sont basées sur des matériaux magnétiques. Ces produits ont une influence sur tous les secteurs de notre économie. Un des défis dans le domaine de la recherche sur les matériaux magnétiques reste la préparation d'aimants organiques. Ils sont plus légers, plus souple et peu consommateur d'énergie pour leur fabrication, que les métaux classiques et aimants en céramique. De plus, la croissance technologique incite au développement de nouveaux matériaux magnétiques actifs présentant de nouvelles combinaisons de propriétés physiques, jusque-là inconnues.
    Contrairement au «magnétisme classique», qui traite des interactions entre les atomes, ce type de magnétisme moléculaire est basé sur les interactions entre molécules. L'idée est d'établir un couplage magnétique inter et / ou intra-moléculaire, afin de développer des matériaux magnétiques (jusqu'à l'aimant moléculaire) avec des propriétés spécifiques aux composés organiques. Dans ce type de matériel, le magnétisme est introduit par des radicaux organiques. Le défi est de trouver de nouveaux radicaux organiques stables qui pourraient conduire à de nouvelles propriétés magnétiques ou couplage des propriétés physiques.



  • HARTaGeNe (Human AR Target Genes in Neurons) Gènes cibles du récepteur aux androgènes dans le système nerveux humain : une approche du biais de sexe dans des pathologies neurodéveloppementales

    Hormones masculines et biais de sexe dans l’autisme et la déficience intellectuelle
    L’effet des hormones masculines, et en particulier des androgènes, sur l’expression de certains gènes clés du développement du cerveau peut-il être à l’origine de l’excès de garçons atteints d’autisme et de déficience intellectuelle ?

    Identification de gènes impliqués dans le développement du cerveau et dont l’expression est régulée par les androgènes
    La question originale adressée dans ce projet concerne les biais de sexe majeurs dans la fréquence de maladies neurodéveloppementales telles que l’autisme, le retard mental ou la maladie de Hirschsprung (de 1,4 à 4 fois plus de garçons atteints que de filles), et comment les effets des androgènes peuvent jouer un rôle dans ces biais. Plus généralement, le projet doit apporter un nouvel éclairage sur les mécanismes moléculaires impliqués dans l’établissement d’un dimorphisme sexuel au cours du développement du cerveau humain. Nous proposons d’aborder ce problème en analysant systématiquement l’action des androgènes sur l’expression génique dans des neurones humains, un aspect très peu abordé jusqu’ici. L’idée est d’identifier s’il existe des recoupements entre les gènes cibles (et les voies de signalisation) régulés par les androgènes et les gènes jouant un rôle dans le développement du cerveau, et notamment ceux impliqués dans les maladies neurodéveloppementales à biais de sexe, comme l’autisme, le retard mental, le syndrome Gilles de la Tourette ou la maladie de Hirschsprung. Le projet s’intéressera également à mieux comprendre le rôle du récepteur aux androgènes dans le développement du cerveau humain masculin en analysant son expression durant les deux périodes critiques d’exposition physiologique aux androgènes (2ème trimestre de grossesse et premier trimestre postnatal).



  • OLSYNCAT Nouveaux matériaux et procédés catalytiques intensifiés pour la fabrication d’oléfines à partir du gaz de synthèse issu de la biomasse ou du charbon

    Nouveaux matériaux et procédés catalytiques intensifiés pour la fabrication d’oléfines à partir du gaz de synthèse issu de la biomasse ou du charbon
    La biomasse et le charbon sont des matières premières importantes pour la production de l'énergie et des produits chimiques. La gazéification de la biomasse et du charbon conduit au gaz de synthèse (mélange d'hydrogène et de monoxyde de carbone). Les gaz de synthèse issus de la biomasse et du charbon ont généralement des rapports H2/CO relativement faibles (0,5-1,5), ils contiennent des quantités importantes de CO2, plusieurs ppm de soufre et d’autres impuretés.

    L'objectif de ce projet est d'améliorer la sélectivité en oléfines C2-C4 lors de la conversion des syngas issus de la biomasse et du charbon à l'aide de nouveaux procédés et matériaux catalytiques.
    Développement de nouveaux matériaux catalytiques à base de sulfures et de carbures de métaux pour la conversion du gaz de synthèse d'oléfines
    Conception des nouveaux procédés des synthèse d'oléfines à partir de H2/CO à l’aide de réacteurs milli- et micro-structurés.
    L'originalité de cette proposition concerne également le fait que ces nouveaux matériaux catalytiques et réacteurs seront optimisés pour la synthèse d'oléfines en utilisant un gaz de synthèse produit à partir de la gazéification de la biomasse et du charbon et qui contient du soufre et d'autres impuretés. Ces impuretés sont néfastes pour les performances des catalyseurs Fischer-Tropsch conventionnels.



  • MALICA Les lichens marins comme source innovante de molécules anticancéreuses

    Les lichens marins comme source innovante de molécules anticancéreuses
    La lutte contre le cancer représente un grand défi pour la recherche biomédicale. Des thérapies innovantes en oncologie (comme les immuno-conjugués) nécessitent l’usage de toxines à forte activité. Le projet MALICA propose d’identifier et de synthétiser des toxines originales à partir d’une biodiversité encore peu explorée: des bactéries associées aux lichens marins.

    Nouveaux cytotoxiques pour des immuno-conjugués antitumoraux
    Malgré les importants moyens engagés dans la lutte contre le cancer, certaines pathologies restent difficilement curables et les phénomènes de résistance aux chimiothérapies sont persistants. La recherche de nouveaux actifs anticancéreux plus spécifiques et efficaces reste donc un objectif majeur des laboratoires. Depuis quelques années, les anticorps monoclonaux conjugués (antibody drug conjugates, ou ADC) font l’objet d’un intérêt croissant. Ces agents de biothérapie associent la spécificité d’un anticorps ciblant une protéine oncogénique ou un biomarqueur cellulaire, et la puissance de molécules cytotoxiques liées aux anticorps. Nous avons engagé un programme de recherche visant à identifier de nouvelles et puissantes molécules cytotoxiques (100-1000 fois la puissance des cytotoxiques conventionnels) pouvant être couplées à des anticorps originaux. Par exemple, parmi les plus puissants toxiques naturels connus, les molécules de la classe des enediynes sont produites par des organismes marins et des bactéries Actinomycètes. Les partenaires exploreront une source de biodiversité encore peu exploitée, les souches bactériennes Actinomycètes associées aux lichens marins. Le projet MALICA a ainsi pour but final de proposer des nouvelles enediynes, hautement toxiques et dotées de modes d’action potentiellement originaux, qui pourront être conjuguées aux anticorps développés par les Laboratoires Pierre Fabre. La réussite de ce projet partenarial public/privé renforcera ainsi les probabilités de succès de mise au point d’un nouvel agent anticancéreux.



Rechercher un projet ANR