L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 27.10.2016)

Appel générique 2017 :

  • La phase de soumission des pré-propositions et d’enregistrement pour les projets en collaboration internationale est close depuis le 27 octobre, 13h
  • Les pré-propositions sont en cours d’évaluation
  • Les coordinateurs des pré-propositions retenues à l’issue de l’étape 1 ainsi que des PRCI éligibles enregistrés seront invités à soumettre une proposition complète à la mi-février
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

02/12 11:32 - Envie d'en savoir plus sur notre instrument de financement chaires industrielles ? Découvrez notre fiche dédiée https://t.co/QgpwBNvE7o 2/2

02/12 11:30 - Inauguration ce matin de GTDFree, la première chaire industrielle en agronomie. elle réunit @Inra_Francehttps://t.co/zIyEcXSA7B

02/12 10:06 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel transnational ERA-NET-NEURON 2016 https://t.co/F9ANVBs1rn

  • ADAMGUARD Les réseaux protéiques associés aux récepteurs 5 HT4 : gardes rapprochées du trafic de l'ADAM10 et de l'APP

    Des gardes du corps pour protéger de la maladie d'Alzheimer
    Ce projet vise à identifier des protéines qui protègeront les acteurs impliqués dans le développement de la maladie d'Alzheimer. En contrôlant le voyage cellulaire de ces VIP, les gardes du corps empêcheront la formation des plaques séniles.

    Réduire la production de peptides amyloïdes toxiques
    La maladie d'Alzheimer (MA) est une maladie neurodégénérative, à progression lente, provoquant une perte de mémoire associée à des troubles cognitifs importants. Elle touche 35 millions de sujets dans le monde et plus de 800 000 personnes en France.
    Au cours cette pathologie, un déséquilibre se produit qui conduit à une surproduction par les cellules, et notamment par les neurones, du peptide amyloïde Aß. L'accumulation de ce peptide est toxique pour les cellules et induit la formation de plaques amyloïde associées à une dégénérescence neuronale.
    Nous avons montré que la présence à la membrane cellulaire d'un récepteur de la sérotonine permet de réduire la production de peptides amyloïdes. Ce garde du corps et ses associés modifient le trajet de la protéine précurseur du peptide Aß et de l'alpha-sécrétase ADAM10 à l'intérieur de la cellule.
    Ce projet va identifier les protéines partenaires du récepteur de la sérotonine et expliquer comment elles contrôlent le voyage intracellulaire des acteurs impliqués dans le développement de la maladie d'Alzheimer.
    L'objectif final est de proposer des stratégies innovantes visant à diminuer la production des peptides amyloïdes afin de retarder, voire de stopper, la progression de la maladie d'Alzheimer.



  • RECO2 Recyclage et valorisation du CO2 dans un procédé de vapogazéification de biomasse en lit fluidisé

    Recyclage du CO2 pour la conversion de la biomasse en carburant liquide ou en SNG
    La conversion thermochimique de la biomasse génère un gaz de synthèse contenant du CO2. Ce dernier est ensuite capté dans la chaine de procédés, il pourrait alors être partiellement ou totalement recyclé dans le gazéifieur pour mener une gazéification sous une atmosphère mixte de vapeur d’eau et de CO2.

    Etudier la pyrolyse et la gazéification de la biomasse sous une atmosphère CO2+H2O
    Le projet ReCO2 avait pour objectif l’étude du recyclage du dioxyde de carbone dans un procédé de conversion thermochimique de la biomasse en lit fluidisé pour les chaînes BtL (Biomass to Liquid) et SNG (Substitute Natural Gas).
    - Objectifs détaillés :
    Le projet visait l’étude du recyclage partiel ou total du CO2 dans un procédé de gazéification de biomasse ligno-cellulosique sous vapeur d’eau en lit fluidisé pour les filières BtL et SNG. Les principaux objectifs étaient les suivants :
    - Etude et compréhension des phénomènes de pyrolyse et de gazéification de particules de biomasse dans un mélange H2O-CO2, notamment en comparaison de vapeur d’eau seule.
    - Synthétiser les résultats expérimentaux et les transformer en données permettant de conduire une évaluation technico-économique du procédé avec un recyclage du CO2.
    - Evaluer les rendements énergétiques et les coûts des différentes chaînes de procédés (BtL et SNG) avec différents taux de recyclage du CO2 vers un gazéifieur en lit fluidisé.



  • Brainvasc Etude du contrôle neuronal de la vascularisation cérébrale locale : Combinaison de l’optogénétique et de l’imagerie ultrasonore rapide.

    Identification de nouvelles populations d’interneurones impliqués dans la régulation des flux sanguins dans le cerveau
    Nos aborderons cette problématique par une approche originale combinant l’activation de réseaux de neurones spécifiques par optogénétique et l’imagerie fonctionnelle ultrasonore à haute résolution spatio-temporelle.

    Comprendre le lien entre l’activité électrique et l’activité vasculaire dans le cerveau
    Depuis plus d’un siècle nous savons que l'augmentation de l’activité cérébrale locale s’accompagne d'une augmentation du flux sanguin cérébral. Ce phénomène s’appelle couplage neurovasculaire ou encore hyperémie fonctionnelle. Ces variations de perfusion sanguine constituent un signal indirect du fonctionnement neuronal, qui permet grâce aux techniques d’Imagerie cérébrale par Résonance Magnétique (IRMf) de réaliser des images fonctionnelles de l’activation neuronale. Plusieurs neuropathologies, telles que la maladie d’Alzheimer, la migraine ou encore les accidents vasculaires cérébraux, sont associées à des altérations de la perfusion cérébrovasculaire. Cependant, malgré l’importance du bon fonctionnement de la perfusion cérébrale, les mécanismes cellulaires et moléculaires en charge de sa régulation sont encore très mal connus.
    Depuis de nombreuses années, notre laboratoire s’est attaché à caractériser les interneurones du cortex en associant anatomie, électrophysiologie et biologie moléculaire, ce qui lui a forgé une réputation mondiale pour ses travaux multidisciplinaires. De plus son expertise dans l’étude du couplage neurovasculaire nous a amené à concevoir ce projet, qui a pour objectif de déterminer le rôle de différentes sous population d’interneurones corticaux exprimant des peptides vasoactifs dans la régulation locale du tonus vasculaire.



  • NASSICS Nano-structuration pour la dynamique de spin

    Nano-structuration pour la dynamique de spin
    Ce projet a pour but de relier les propriétés radiofréquences et les propriétés structurales et magnétiques des matériaux.

    Comprendre le lien entre structure et magnétisme des matériaux.
    Les matériaux magnétiques sont aujourd’hui utilisés dans de très nombreux domaines industriels tels que la micro-électronique, l’informatique (ex : tête de lecture), la téléphonie mobile, les télécommunications (WIFI), l’automobile etc… En particulier, ces matériaux permettent de réduire les dimensions des composants permettant de capter les ondes électromagnétiques (comme les antennes) et sont donc particulièrement intéressants pour réduire la consommation en énergie des composants et améliorer leurs performances. Cependant, les fréquences de travail de ces dispositifs sont de plus en plus élevées et il devient primordial de comprendre et maitriser la réponse des matériaux magnétiques soumis à des champs électromagnétiques de plusieurs GHz.
    Ainsi notre projet consiste à comprendre le lien entre la structure cristalline de matériaux magnétiques et leurs réponses électromagnétiques. La taille des objets que nous étudions varie de quelques dizaines de nanomètres à quelques microns, en fonction du type d’application visée (systèmes logiques, circuits radiofréquences…). L’objectif final de ce projet est de développer des dispositifs présentant de meilleures performances en termes de bande passante, perte énergétique ou vitesse de propagation des ondes, que les dispositifs actuels. Pour cela, nous cherchons à contrôler leurs structures (forme, taille, quantité de défauts, réseau etc…) et leurs états magnétiques rémanents (i.e à champ nul).



  • COMODO Communauté de Modélisation Océanographique

    Modélisation numérique de l’océan : les chercheurs de la communauté française se penchent sur les enjeux actuels et futurs
    Les modèles numériques sont aujourd’hui des outils indispensables pour la compréhension et la prévision à diverses échelles temporelles et spatiales des processus océaniques. L’objectif de ce projet est de proposer une évaluation rigoureuse ainsi que des voies d’amélioration des modèles actuels afin de répondre aux nombreux enjeux environnementaux liés à l’océan.

    Evaluer et améliorer les modèles numériques pour une meilleure prévision de l'état de l'océan
    L'océan, couplé avec les autres composantes (atmosphère, continent, et la glace) est un élément primordial du système terrestre. Les événements récents ont soulevé des questions sur les implications sociales et économiques des modifications anthropiques du système terrestre, à la fois sur son évolution à long terme et les évènements extrêmes. Une meilleure compréhension du système océan est un élément clé pour améliorer notre prévision de telles conséquences. Les modèles d'océan sont des outils essentiels pour comprendre les processus clés, simuler et prévoir les événements à différentes échelles spatiales et temporelles.
    L’accroissement continu de la puissance de calcul a permis une augmentation de la résolution spatiale et temporelle des modèles permettant ainsi la représentation d’un plus vaste spectre d’énergie. Ceci a conduit à s’intéresser à la dynamique de sous-mésoéchelle y compris dans les modèles globaux de type climat. Cette dynamique sous-mésoéchelle est également très importante dans les zones côtières où une connaissance approfondie de l’océan est essentielle pour de nombreuses applications environnementales : biogéochimie marine, pollution maritime, pêche, érosion côtière, climat régional.
    La représentation de ces fines échelles spatiales remet en question les approches traditionnelles de modélisation numérique de l’océan. Cette proposition reflète un effort global de la communauté française de recherche pour renforcer les interactions entre ses membres. Cet effort commun est dirigé vers deux objectifs principaux: l'amélioration des modèles et des méthodes numériques existants, la proposition d’orientations pour le développement des modèles d’océan de nouvelle génération.



  • RESPITASK Contribution des canaux K+ TASK à la chémosensibilté centrale de l'activité respiratoire

    Adaptation de la respiration à l'hypercapnie et à l'hypoxémie
    L'adaptation de la respiration aux changements des niveaux de CO2 et d’O2 dans le sang nécessite des senseurs chimiques dont la nature exacte est encore inconnue. Les canaux potassiques de la famille TASK qui sont sensibles au pH et à l'oxygène et qui sont localisés dans des neurones spécifiques sont de bons candidats qui seront testés au moyen de souris génétiquement modifiées.

    Chémosensibilité de la respiration
    L’activité respiratoire est élaborée par un réseau neuronal composé de plusieurs groupes de neurones respiratoires situés dans le tronc cérébral. Ce réseau distribue une commande respiratoire rythmique aux motoneurones qui mobilisent la musculature des voies aériennes supérieures et celle du soufflet thoracique. Ll’activité ventilatoire de base est en permanence ajustée pour répondre aux besoins métaboliques de l’organisme. Des neurones spécialisés détectent les variations de pression partielle en dioxygène (O2) ou en dioxyde de carbone (CO2). Ces neurones chémosensibles sont localisés dans le système nerveux périphérique et central et sont capables de modifier l’activité produite par le réseau respiratoire. La sensibilité à l’O2 est attribuée en grande partie aux corps carotidiens responsables de l’arc chémoréflexe périphérique. A l’inverse, la détection des variations de CO2 ou de la concentration en ions H+ est principalement assurée par plusieurs groupes de neurones chémosensibles du tronc cérébral.
    Des anomalies de la chémosensibilité centrale sont responsables de nombreuses pathologies respiratoires, comme la détresse respiratoire sous médicaments ou anesthésie, le syndrome des apnées obstructives du sommeil ou encore l’hypoventilation alvéolaire centrale congénitale. Pourtant, les mécanismes cellulaires et moléculaires de la chémosensibilité sont encore mal connus. Plusieurs «détecteurs« d’O2 et de CO2/pH ont été proposés dont plusieurs membres de la famille des canaux potassiques. Les canaux TASK1, TASK2 et TASK3 sont de bons candidats en raison de leurs propriétés biophysiques et de leur localisation. Les objectifs du projet sont de caractériser leurs rôles dans l’adaptation de la respiration au cours de changements des niveaux d’O2 et de CO2/pH. Des souris génétiquement modifiées sont utilisées pour analyser les effets respiratoires induits par la délétion des gènes codant pour ces canaux.



  • EYE-STEM Activité des cellules souches rétiniennes dans la croissance et la réparation du tissu neural

    Les cellules souches de la rétine : comment ça marche?
    Contrairement aux mammifères, les amphibiens ont une rétine à croissance continue grâce à la présence de cellules souches actives. En outre, de telles cellules permettent à ces espèces de régénérer leur rétine après lésion. Comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent ces processus chez la grenouille pourrait permettre de mettre au point des protocoles pour stimuler les cellules souches de la rétine humaine dans le cadre de traitements des rétinites pigmentaires ou de la DMLA.

    Contrôle moléculaire des propriétés des cellules souches rétiniennes
    Tandis que les cellules souches rétiniennes des amphibiens sont actives pendant toute la vie de l’animal, elles sont quiescentes chez l’Homme. Quels sont les acteurs moléculaires qui contrôlent ces différents comportements des cellules souches ?
    Dans un premier temps, notre objectif est de mettre en lumière les mécanismes moléculaires qui sous-tendent la prolifération des cellules souches de la rétine d’une grenouille, le xénope, en conditions physiologiques. Nous recherchons en particulier les voies de signalisation qui activent ces cellules pour permettre une croissance continue de la rétine des amphibiens.
    Dans un deuxième temps, notre objectif est d’étudier ces mécanismes moléculaires en conditions de régénération, afin de comprendre comment les cellules souches sont mobilisées après lésion neuronale pour réparer le tissu rétinien chez la grenouille.



  • SequAdapt Conséquences et mécanismes de l'adaptation à la contamination chimique en Seine

    SequAdapt
    ConSéquences et mécAnismes de l’adaptation à la contamination chimique en Seine

    Les milieux aquatiques du bassin de la Seine sont soumis à une contamination métallique diffuse, multiple et à faibles doses dont il est difficile d'évaluer les conséquences biologiques. Le projet SequAdapt propose d'étudier les phénomènes d'adaptation des organismes aquatiques à ces contaminations.

    Explorer les mécanismes et les conséquences écologiques de l'adaptation
    L'adaptation à une contamination chimique se caractérise par des phénomènes d'acclimatation
    physiologique et/ou de modifications génétiques de l'organisme exposé qui devient alors
    tolérant/résistant. A l'échelle de la communauté, elle s'accompagne aussi souvent de la disparition d'espèces sensibles. Pour comprendre et évaluer les impacts de la contamination chimique sur les organismes vivants en milieu urbain, il est indispensable de se pencher sur les phénomènes d'adaptation du biote aux multi-contaminations à faible doses typiques de ces milieux. Le projet SequAdapt propose ainsi d'explorer les mécanismes et les conséquences de l'adaptation sur deux modèles biologiques ayant fait l'objet de travaux récents en écotoxicologie : le gammare (échelle de l'individu) et le biofilm (échelle de la communauté). Les travaux se focaliseront sur les métaux, contaminants non biodégradables et issus de diverses sources (effluents, érosion, retombées atmosphérique, etc.) dans le bassin de la Seine.



  • HYDRIDES Excitation et chimie des hydrures interstellaires

    HYDRIDES
    Excitation et chimie des hydrures interstellaires

    Objectives
    Collisional data of high quality is a prerequisite for a comprehensive analysis of interstellar emission spectra. Concerning small hydrides, recent collisional data have been computed for CH, CH+, NH and OH. In all these studies, however, the helium atom was employed as a substitute for H2, for simplicity. It is now well known that significant differences exist between He and H2, even when this latter is in its ground para rotational state (j=0). Collisions with He atoms thus provide guidance at the order-of-magnitude level or better but they can certainly not reproduce H2 to within 30% accuracy, which is necessary to guarantee high confidence in radiative transfer calculations and to provide a robust determination of molecular column densities. Furthermore, all these studies were performed within the rigid rotor approximation. While this approximation is valid in the case of He atoms, it is highly questionable in the case of H or H2 because the reactive channels are expected to play a role, even at low temperatures. The two main objectives of the present project are i) to tackle the collisional excitation of reactive interstellar species, namely hydride radicals and ions, and to compare theory with experiment and ii) to assess the impact of the collisional rate coefficients on coupled radiative transfer/chemical models and to compare predictions with observations. It should be emphasized that until recently, analogue studies have been restricted to non-reactive systems. The present project therefore represents a major step forward both in the understanding of molecular energy transfer and in the analysis of interstellar spectra.



  • GATB Boite à outils « Assemblage pour la Génomique »

    Boite à Outils «Assemblage et Analyse pour la génomique«
    La génomique est confrontée à un changement sans précédent suite au nouvelles technologies de séquençage à haut débit car celles-ci génèrent d'énormes volumes de données. Le projet GATB vise les traitements critiques ou des milliards de courts fragments d'ADN doivent être traités, conduisant à des temps de calculs importants sur des machines possédant de grosses mémoires vives. Cela constitue un sérieux handicap pour bon nombre d'analyses, tant d'un point de vue académique qu'industriel.

    Conception rapide et efficace de logiciels NGS
    la boite à outils «Assemblage et Analyse pour la génomique« a pour but de proposer une méthode de conception rapide pour développer facilement des outils de traitement des données génomiques. le projet GATB a été architecturé autour d'une librairie C++ de fonctions de haut niveau qui intègrent les avancées récentes relatives aux structures de données NGS. L'environnement GATB offre:

    1 - Une librairie «open-source« à partir de laquelle de nouveaux outils NGS peuvent être créés facielement et rapidement;

    2 - Des fonctions optimisées avec une empreinte mémoire très faible. A titre d'exemple, l'assemblage d'un génome humain demande moins de 6 Giga octets de mémoire alors que des logiciels concurrents peuvent demander plusieurs centaines de Go.

    3 - une implémentation parallèle et transparente visant les processeurs multi-coeurs qui représentent aujourd'hui les principales ressources matérielles



Rechercher un projet ANR