L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

  • YeastIntrons Analyse globale de la régulation des ARN contenant des PTC par la voie du NMD et le complexe EJC-like chez des levures riches ou pauvres en introns

    Comment l’épissage et la rétention des introns sont régulés chez les levures
    Nous étudions la structure et la dynamique du transcriptome d’une levure riche en introns et d’une autre levure moins riche en introns. Nous sommes notamment intéressés par l’influence de la voie du NMD et d’un complexe ressemblant à un EJC dans la régulation de la rétention d’introns.

    Quel est le mécanisme qui régule la rétention d’introns chez les levures
    Le rôle des introns et de la régulation de leur épissage ont été principalement étudiés chez les métazoaires avec les limitations techniques attenantes à l’étude des ces organismes. Nous étudions l’épissage des introns chez les champignons pour lesquels cette thématique de recherche a été de façon surprenante peu abordée. Nous avons choisi un organisme très riche en introns (Cryptococcus neoformans) et un organisme dans lequel les introns sont plus rares (Yarrowia lipolytica)
    Cinq grands objectifs ont été définis au début de ce programme de recherche :
    1) Identifier tous les introns chez ces deux organismes.
    2) Evaluer l’épissabilité de chaque intron
    3) Construire un « pipe line » informatique pour l’analyse de l’épissage des introns
    4) Construire une collection de souches dans lesquelles les gènes nécessaires au NMD ou ressemblant aux gènes codant des protéines de l’EJC ont été mutés.
    5) Evaluer l’importance de ces gènes sur l’épissage des gènes et la biologie de ces champignons.



  • EMPERE Électrodynamique de la Magnétosphère des Pulsars: Équilibre, Reconnexion, Émission

    Électrodynamique de la Magnétosphère des Pulsars: Équilibre, Reconnexion, Émission (EMPERE)
    Vers une meilleure compréhension de l'électrodynamique des étoiles à neutrons et de son implication sur les phénomènes de basse et haute énergie (rayonnement pulsé, reconnexion magnétique, accélération de particules) au sein de la magnétosphère et du vent des pulsars.

    Les objectifs novateurs
    Ce projet a pour ambition d'étudier les aspects les plus importants de la physique de la magnétosphère et du vent des étoiles à neutrons sous trois angles différents mais complémentaires.
    Dans une première partie, on s'efforce de calculer de manière auto-cohérente la structure électrodynamique globale à grande échelle de la magnétosphère et du vent d'un pulsar, tenant compte de la présence du plasma relativiste ainsi que de sa rétroaction sur le champ électromagnétique de l'étoile. On étudie aussi les effets de relativité générale et les éventuelles corrections induites par l'électrodynamique quantique.
    Dans une deuxième partie, les conséquences observationnelles d'un tel état d'équilibre du plasma magnétosphérique sont analysées au travers de l'émission pulsée radio et de haute énergie émanant du voisinage immédiat de l'étoile : il s'agit essentiellement de la magnétosphère et de la zone proche du vent. Les prédictions sur la polarisation permettront de contraindre la topologie du champ magnétique et de localiser les régions actives, siège de l'accélération et de l'émission.
    Dans une troisième et dernière partie, les processus physiques responsables d'une telle émission sont passés à la loupe par le biais de simulations magnétohydrodynamiques (MHD) de la reconnexion magnétique en régime relativiste et fortement magnétisé. L'ensemble sera complété par l'étude des processus d'accélération dans des structures spécifiques de reconnexion grâce aux simulations incluant des particules tests. Le rayonnement issu de la reconnexion est traitée a posteriori.
    Ces trois parties sont intimement liées entre elles, les résultats provenant d'une partie pouvant influencer l'approche utilisée dans les autres parties. Cette démarche, à la fois originale et innovante, nous permettra de quantifier la pertinence des phénomènes physiques mis en jeu dans le fonctionnement d'un pulsar.



  • SATIN Cuisson en moule des pains et biscottes; Maîtrise des risques chimiques et enjeux énergétiques

    SATIN vise à améliorer la qualité des pains de type pain de mie et biscotte.
    SATIN vise à développer des technologies résultant en un meilleur contrôle des risques chimiques associés au revêtement antiadhésif des moules et une réduction de l’énergie de cuisson.

    Stratégie « gagnant-gagnant ; réduction du risque chimique et de l’énergie de cuisson.
    Les produits de boulangerie sont susceptibles de contenir des contaminants néoformés (CNF) issus de précurseurs inoffensifs présents dans la pâte ainsi que des contaminants exogènes (CE) transférés du revêtement anti-adhésif du moule vers le pain. SATIN s’intéresse aux CE de type perfluorés (PFC comme les PFOS et PFOA) qui sont utilisés comme anti adhésif sur certains moules industriels. Les réglementations nationales et Européennes s’appuient sur des tests réalisés sur des moules neufs, alors que le risque de migration augmente avec le vieillissement de l’anti-adhésif. L’industrie manque d'outils pour suivre le vieillissement de l’antiadhésif et pour maîtriser le risque lié à la présence de CE et de CNF dans les pains.
    Les objectifs de SATIN sont i) de mettre en place une méthodologie de vieillissement de l’antiadhésif de moules de cuisson permettant d'évaluer la contamination de pains en CE et en CNF à partir d’équipements de tests développés dans le projet, ii) de mettre au point un équipement de test et un protocole permettant de détecter la fin de vie de l’antiadhésif, iii) de développer une structure de revêtement de moule innovante qui permettra d'atténuer le risque de transfert des PFC dans les produits et iv) de développer des systèmes de cuisson innovants permettant de réduire la température de cuisson et la consommation d’énergie.

    SATIN vise ainsi à une meilleure maîtrise du risque lié au CE et CNF et à une réduction des déchets chimiques liés à la remise à neuf du revêtement usé. SATIN contribuera ainsi à l'amélioration de la qualité des pains de type pain de mie et biscotte et aussi à l’évolution des réglementations françaises et européennes.



  • SBA-15-NHC-NiCat Catalyseurs nickel(II)–carbène N-hétérocyclique supportés sur des matériaux de type SBA-15 pour la fonctionnalisation de liaisons C-H

    Catalyseurs recyclables pour des réactions économiquement et environnementalement viables
    Développement de catalyseurs robustes et bon marché ancrés sur un support solide (visant à faciliter leur recyclage) pour des réactions propres permettant la synthèse de produits organiques à haute valeur ajoutée à partir de composés peu réactifs, disponibles commercialement

    Des catalyseurs verts pas chers pour une chimie durable
    La pression économique et environnementale actuelle génère des changements fondamentaux dans l’élaboration de nouveaux processus chimiques. A cet égard, la recherche de réactions satisfaisantes, tant d’un point de vue du coût que de l’économie d’atomes, n’a probablement jamais été aussi intense que de nos jours. De plus, la relative pénurie de catalyseurs efficaces, non polluants et peu onéreux pour la synthèse de produits organiques fins à grande échelle, génère une demande de plus en plus forte pour des versions supportées, c’est à dire ancrées sur un support solide (récupérable par simple filtration), des catalyseurs moléculaires solubles habituellement utilisés en chimie organique fine. En effet, les catalyseurs renchérissent significativement le coût des produits, et donc leur régénération et/ou réutilisation est hautement désirable.
    Dans ce contexte, nous proposons un projet ayant pour objectif global l’immobilisation sur supports solides de catalyseurs moléculaires solubles pour la synthèse de produits organiques fins à partir de composés peu réactifs, disponibles commercialement. Son l’originalité repose sur une base à trois pieds : (i) sur la nature de la réaction cible, qui doit être satisfaisante tant sur le plan économique qu’environnemental, (ii) sur la nature du catalyseur moléculaire qui doit être à la fois bon marché et robuste, et (iii) sur la méthode d’immobilisation dont on attend qu’elle génère des matériaux permettant une excellente activité et recyclabilité du catalyseur supporté.



  • DOMERAPI Dynamique d'un volcan d'arc à dômes de lave, le Merapi (Indonésie) : du réservoir magmatique aux processus éruptifs

    Dynamique d'un volcan d'arc à dômes de lave, le Merapi (Indonésie) : du réservoir magmatique aux processus éruptifs
    Sur les volcans andésitiques, le magma atteint la surface sous la forme de dômes qui s’effondrent par gravité ou explosent en produisant des coulées pyroclastiques ou des colonnes éruptives verticales. Ces différents styles éruptifs génèrent des impacts humains et environnementaux radicalement différents.
    DOMERAPI propose une approche multidisciplinaire qui intègre des méthodes géologiques et géophysiques afin d'améliorer notre compréhension de ces processus magmatiques.

    Comment de larges éruptions peuvent modifier le comportement global du volcan Merapi et produire un changement de style éruptif vers un mode plus explosif que l'activité effusive commune ?
    DOMERAPI propose une approche multidisciplinaire unique et robuste pour s’attaquer au problèmes fondamentaux de compréhension des liens de causalité entre le suivi de l’activité, les observables phénoménologiques de l'activité volcanique et les transitions de styles éruptifs avec la dynamique des processus physico-chimiques du système volcanique interne menant à des éruptions dévastatrices avec de vastes implications sociétales. Dans le cas du Merapi, il est crucial de comprendre l'alternance des cycles de courte durée de l'activité éruptive effusive avec des cycles du centenaire de grandes éruptions explosives. DOMERAPI se penche sur le problème en essayant de répondre aux questions clés à la suite de l'éruption 2010: comment de grandes éruptions peuvent-elles modifier le comportement global du volcan et annoncer un changement dans le style éruptif encore plus explosive en contraste avec l'activité effusive plus commune? Comment ces changements peuvent influer sur les paradigmes de la surveillance, de la prévision et de l'évaluation des risques? Au cours de la dernière décennie, notre compréhension des volcans a progressé de manière significative à la suite des avancées majeures dans les domaines de la pétrologie, la géologie, la géophysique et la géochimie. Toutefois, étant donné la complexité des systèmes volcaniques et les nombreux processus couples ou cachés, les modèles interprétatifs peuvent être biaisées et obsolètes s’ils s'appuyent sur un seul ou un nombre limité de champs de recherche. Par conséquent, il est de nécessité impérieuse pour la recherche volcanologique de développer une compréhension intégrée approfondie des systèmes volcaniques et d’éviter les approches trop restreintes. Aborder cette question nécessite une recherche pluridisciplinaire couplée, en associant des observations de terrai, des expériences de laboratoire et de la modélisation, afin d'élaborer des scénarios éruptifs crédibles.



  • BIOPAC Biocatalyseur d'oxydation de l'hydrogène pour les piles à combustible

    Biomolécules comme catalyseurs d’oxydation de l’hydrogène dans des procédés type pile à combustible
    Une économie “verte” basée sur l’hydrogène comme vecteur d’énergie nécessite la levée de verrous technologiques. De nombreux microorganismes synthétisent des métalloenzymes très efficaces pour l’oxydation de l’hydrogène. Le projet BIOPAC se propose d’utiliser ces hydrogénases comme catalyseurs de piles à combustible.

    Immobilisation fonctionnelle d’une hydrogenase tolérante à O2, CO et T° pour une biopile H2/O2
    La plupart des hydrogénases caractérisées à ce jour présentent une forte sensibilité à O2. BIOPAC repose sur l’utilisation d’hydrogénases extraites de bactéries extrémophiles, qui possèdent une tolérance naturelle à O2, mais aussi au CO et à la T°. Ces enzymes deviennent ainsi des catalyseurs très attractifs pour une utilisation en pile à combustible, en remplacement des catalyseurs chimiques, chers et peu spécifiques, dès lors que leur immobilisation fonctionnelle sur des électrodes est optimisée.
    De nombreux challenges subsistent, que BIOPAC se propose d’explorer. En particulier, afin d’augmenter les densités de courant et les puissances susceptibles d’être délivrées par la future biopile, le contrôle de l’immobilisation de l’enzyme à l’électrode, ainsi que l’augmentation du nombre d’enzymes connectées doivent être réalisés. Les nouveaux matériaux carbonés synthétisés et caractérisés, associés à une modélisation de l’immobilisation de l’enzyme purifiée, permettront de contrôler et d’augmenter les transferts d’électron interfaciaux dans des électrodes volumiques.



  • CURR Cultures des Révoltes et des Révolutions

    Cultures des Révoltes et Révolutions
    Le projet CURR (Cultures des Révoltes et Révolutions) analyse l’emploi des productions culturelles, entendues comme des prises de parole contestataires médiatisées par l’écriture, l’oralité et l’image, et les moyens de leur communication au cours des révoltes. Il se donne pour terrain d’observation les mouvements politiques collectifs qui marquèrent une rupture de la norme et de l’ordre en Europe tout au long du processus de construction de l’Etat moderne, du XIVe au début du siècle XVIIIe s.

    Des productions culturelles insurgées aux moyens d’expression révoltés
    Par l’expression de « révoltes et révolutions », le programme considère les événements contestataires quand ils expriment une volonté de rupture politique avec l’ordre en place, qu’il s’agisse de volonté d’un retour mythique à « l’âge d’or » (ce que d’aucuns ont qualifié de « conservatisme révolutionnaire ») ou d’une aspiration à un changement de régime politique. Les deux termes de « révolte » et de « révolution » sont conjointement et indifféremment employés dans ce programme pour éviter le débat sur la qualification a posteriori des événements par les historiens eux-mêmes selon leur opinion. La désignation de l’action par les protagonistes fait en revanche partie du champ étudié. Seule est prise en compte dans ces mouvements l’interruption collective et violente de la norme établie.
    Pour comprendre ces révoltes et révolutions des 14e au 18e siècles, les constructions culturelles sont des indices qui témoignent de ces mouvements collectifs tout en se transformant au cours de ces mêmes mouvements. Elles sont volontairement construites (manifestations, chansons, images, informations manuscrites ou imprimées, périodiques, etc.), ou spontanément utilisées par les révoltés. Elles relèvent de l’immédiateté (mots d’ordre, cris, gestes, discours), toujours dans le but de se doter d’armes politiques de combat. L’étude de la médiatisation des contestations s’entend donc ici dans un sens large qui s’applique à un répertoire varié de productions culturelles inscrites dans le champ même de l’action politique.
    Si le travail sur les productions culturelles des révoltes est souvent présenté comme difficile à cause du manque de sources émanant des acteurs des révoltes, jugés analphabètes, le constat de l’existence de modalités d’expression diverses par le biais de ces productions autorisent leur étude, via les affiches, les chansons, les images, les gravures, les mémoires, les contes, etc.



  • TCTP-LASOCaP Développement d’Oligonucléotide antisense Lipid-modifiés contre TCTP comme nouvelle stratégie thérapeutique restaurant l’hormono-sensibilité des cancers de la prostate et autres cancers

    Thérapie innovante à base d’ADN modifié pour les cancers de la prostate avancés
    Notre but est de développer un ADN modifié de deuxième génération (meilleure stabilité et délivrance) permettant l’extinction du gène tumorale TCTP (TCTP-LASO) pour une utilisation en clinique humaine.

    Amélioration de la stabilité et la délivrance de l’ASO TCTP en thérapie humaine
    La suppression androgénique (hormonothérapie, castration) demeure la seule thérapie efficace des cancers de la prostate avancés. Toutefois, malgré son efficacité transitoire, elle n’empêche pas la progression castration-résistance (CR) de la maladie. Récemment, la chimiothérapie au docetaxel a démontré une amélioration de la survie mais de ~2-3 mois. Ainsi, de nouvelles stratégies thérapeutiques visant les mécanismes de résistance doivent être développées. Récemment, nous avons montré la protéine TCTP comme étant hautement surexprimé dans les CaPs CR. L’inhibition de TCTP par l’utilisation d’un oligonucléotide antisens (ASO) augmente l’apoptose et améliore l’androgéno- et la chimiothérapie des CaPs. Nous avons développé et breveté un ASO de première génération ciblant TCTP. L’objet de ce programme est de générer un TCTP ASO de deuxième génération Lipid-modifié (TCTP-LASO) via « click chemistry » afin d’améliorer la stabilité et la délivrance de l’ASO TCTP de première génération.



Rechercher un projet ANR