L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • SIDERENT SIDERurgie et ENvironnement au Togo : Stratégie d’exploitation des ressources naturelles dans le cadre d’une production du fer ancienne et intensive (région bassar, Togo)

    SIDERENT
    SIDERurgie et ENvironnement au Togo : Stratégie d’exploitation des ressources naturelles dans le cadre d’une production du fer ancienne et intensive (région bassar, Togo)

    Projet SIDERENT : Reconstitution des interactions Sidérurgie-Environnement.
    Depuis la préhistoire, l’homme a exploité les ressources de la Terre pour satisfaire ses besoins. Cependant, avec la maîtrise de la sidérurgie, les interactions entre les sociétés et leur environnement se sont amplifiées. Du fait de ses propriétés thermomécaniques et physico-chimiques, le fer a révolutionné le secteur de la guerre et de l’agriculture. Des armes en fer, très résistantes, ont pu être produites rapidement et en nombre. La fabrication d’outils agricoles en fer a entrainé le défrichement rapide de surfaces de terre plus importantes et l’augmentation du rendement des cultivateurs. Ainsi, la généralisation de la métallurgie du fer a modifié profondément le fonctionnement des sociétés et des écosystèmes.
    L’objectif de ce projet est de redécouvrir la sidérurgie traditionnelle en abordant la question de son impact sur l’environnement. Pour le réaliser nous avons choisi d’étudier les modalités d’exploitation des ressources naturelles et les procédés techniques de transformation des matières premières. Notre but est de prendre en compte, pour la première fois, les dimensions sociale, rituelle et symbolique, la nature des ressources utilisées, les technologies employées et le contexte économique et politique dans lequel s’est développée la production sidérurgique. Dans l’histoire de la métallurgie, c’est la période de sa généralisation et donc de son influence sur les sociétés et l’environnement qui soulève de nombreuses questions : qu’est ce qui change avec la généralisation de la production et de l’usage du fer ? Quelles sont les matières premières exploitées ? Est-ce que les Anciens les sélectionnaient selon leurs qualités et/ou leur disponibilité ? Est-ce que les Anciens ont changé leur habitude d’exploitation au cours du fonctionnement de leurs ateliers sidérurgiques ? Quel volume de fer produisaient-ils ? Pour intégrer quel marché (local ou à longue distance) ? Quelle était l’efficacité des techniques sidérurgiques mises en place ?



  • CHANCIRA CHANgements environnementaux, CIrculation de biens et de personnes : de l’invasion de réservoirs à l’apparition d’anthropozoonoses. le cas du RAt noir dans l’espace sénégalo-malien

    Comment les rats noirs diffusent-ils le risque de zoonoses au Sénégal et au Mali ?
    Identifier les processus qui génèrent l’expansion des rats noirs réservoirs de maladies transmissibles à l’homme.
    Identifier et comprendre les conditions biologiques et sociales dans lesquelles les viroses dont les rats noirs sont porteurs passent à l’homme.

    Identifier les maillons faibles de la diffusion et la transmission et fournir de la connaissance pour la lutte et la prévention
    Face aux interrogations actuelles sur la diffusion de maladies animales passant à l’homme (anthropozoonoses) et de la contamination d’espaces jusque là indemnes, ce projet vise à illustrer et à comprendre les processus qui régissent la diffusion des hôtes et le passage à l’homme des pathogènes à travers la dynamique du rat noir et des maladies dont il est porteur dans l’espace sénégalo-malien.
    L’objectif de ce projet vise à comprendre comment les modifications climatiques et anthropiques qui affectent les pays de la bande soudano-sahélienne interagissent pour créer des conditions propices à la diffusion d’un rongeur envahissant, Rattus rattus, réservoir redouté d’anthropozoonoses car proche de l’homme, et au passage des pathogènes à l’homme dans des conditions spécifiques de transmission.
    C’est par une approche multi-échelle de l’espace zonal à l’échelle de l’habitation que ce projet vise à comprendre comment de multiples déterminants interagissent (climat, population, mode de vie, mobilités, mode d’habitat et mode d’habiter…).
    En s’appuyant sur les théories des systèmes de diffusion, en produisant de la connaissance de terrain mais aussi en valorisant la connaissance issue d’archives, ce projet va permettre la modélisation du risque en fonction de scenarii crédibles d’aménagement et de transformation de l’espace. Il cherchera ainsi à apporter et valider des stratégies de prévention non médicales en amont même du risque sanitaire et proposera aux acteurs et aménageurs de terrain la connaissance nécessaire à la mise en oeuvre de mesures préventives face à la diffusion du risque sanitaire.



  • IRIDOTI Dopage par Irradiation des IsolantsTopologiques

    Dopage par irradiation des isolants topologiques
    Le fil conducteur de projet est l'utilisation d'irradiation par particules énergétiques comme méthode de dopage finement contrôlée des isolants topologiques. Finalité de cette méthode est la suppression de conductivité de volume et émergence de conduction par les canaux de surface protégées topologiquement

    Suppresion de conductivite de volume des isolants topologiques par irradiation
    Détermination de l'effet de divers types d'endommagement sur les propriétés électriques et spectroscopiques des isolants topologiques est la condition préalable du projet. Nous utilisons différents types de projectiles, de électrons a basé température pour création d'irradiation défauts ponctuels, aux ions lourds rapides pour former de défauts massifs. Dans les premières expériences, nous avons constaté que l'action principale de ces deux types de défauts est le dopage, de type de donneur pour les deux cas. La prochaine question centrale est la détermination de la stabilité des défauts d'irradiation. Nous avons constaté que les défauts ponctuels introduits à 20K en Bi2Te3, recuit en deux stages principaux. Un autour de 100 ° K, un autre au delà de la température ambiante. Nous avons associés le stage basé température à la migration interstitielle et la stage à haute température avec le mouvement des lacunes. L'énergie d'activation de stage haute température a été déterminée. Mode d'opération pour approcher le point de neutralité, avec suppression de concentration des porteurs dans le volume, par la succession irradiation et recuit a été établi. Des expériences sur des échantillons près de la neutralité, ont révélé contribution importante de conduction de surface, manifestée par magnéto résistance positive linéaire en H.
    La croissance des nanofils d'isolateurs topologiques par la méthode de dépôt électrolytique dans la moule a été le deuxième axe du projet. Corrélation de la structure cristalline des nanofils avec leurs propriétés électriques est actuellement étudiée par microscopie électronique en transmission à haute résolution. Cela se fait en parallèle avec l'identification d'endommages crées par les ions lourds de haute énergie.
    ARPES expériences ont porté sur la recherche de la fluctuation des états de charge de surface, le concept soulevé par des mesures de susceptibilité de spin réalisées par le partenaire américain.



  • PalMyProt Approche fonctionnelle intégrée des protéomes S-Palmitoylés et N-Myristoylés chez Arabidopsis

    Espace et fonction de deux modifications lipidiques majeures des extrémités N des protéines
    Cette analyse s’inscrit dans le cadre de l’étude de la spéciation des protéines, une nouvelle approche de biologie des systèmes qui consiste à identifier pour chaque protéine l’ensemble des espèces et de les relier à un critère fonctionnel.

    Vers une utilisation du protéome lipidé comme marqueur de la physiologie cellulaire
    Ce projet se propose d’investiguer l’espace et la fonction de deux modifications lipidiques majeures affectant les N-termini des protéines, la N-Myristoylation (MYR) et la S-palmitoylation (PAL) en intégrant deux double-niveaux d’analyse (i) un niveau descriptif global au niveau du protéome et un niveau plus focalisé et détaillé pour un nombre restreint de cibles choisies inédites et (ii) une analyse à la fois qualitative et quantitative de type biologie des systèmes de l’impact physiologique de ces modifications. MYR et PAL sont connues pour être (i) le plus souvent induites co-traductionnellement après coupure de la première méthionine des protéines, (ii) sont fréquemment associées en tandem et (iii) impliquées dans des voies de transduction de signal comme c’est le cas ddes protéines kinases. L’étude portera sur le modèle Arabidopsis thaliana, un organisme particulièrement riche en ce type de modifications, selon les analyses bio-informatiques qu’une étude pilote préalable du partenaire 1 a révélé récemment.



  • CINESOV Le cinéma en Union soviétique et la guerre, 1939-1949

    CINESOV
    Le cinéma en Union soviétique et la guerre, 1939-1949

    x
    En s’appuyant sur un corpus de films dépassant les quelques fictions toujours citées en exemple et incluant documentaires, actualités et films d’animation, ce programme propose de retracer une étape cruciale du développement de l’une des cinématographies mondiales les plus significatives. Au-delà, il s’agit d’interroger le statut du cinéma dans un système de propagande qualifié de « totalitaire », et d’étudier une période spécifique de l’histoire soviétique en plein renouvellement historiographique.
    On établira un inventaire des productions (fictions et documentaires) de la guerre et de l’immédiat après-guerre qui codifient le récit du conflit. Ce travail s’accompagnera d’une analyse de la politique cinématographique soviétique dans ses implications économiques et sociales. On étudiera les instances de décision et de censure, mais aussi les studios représentatifs des évolutions de la période. Enfin on retracera les itinéraires de certains professionnels mobilisés pour offrir aux spectateurs un reflet du conflit en cours. Ces tâches de recensement et d’histoire institutionnelle constituent le préalable à une analyse constructive des images. Les productions seront examinées du point de vue de la mise en scène de la société plongée dans la guerre et de la représentation de la mort à l’écran. Par son ampleur et la spécificité du cas des populations juives, la mort de masse connaît des inflexions propres à l’Union soviétique, qui se retrouvent dans le traitement politique et cinématographique des « atrocités » de l’ennemi et de la Shoah.
    Le second axe analysera les usages de ces images dans le cadre d’une guerre des propagandes. Au sortir de la guerre, l’introduction de films trophées étrangers sur un marché fermé depuis une décennie contredit toutefois cette propagande omniprésente. Le programme de recherche se conclura ainsi par une inédite histoire entrecroisée franco-germano-soviétique des saisies industrielles et des spoliations cinématographiques.



  • FutureAlCo Etude fondamentale de la plasticité des matériaux composites Al/AlCuFe aluminium

    Etude fondamentale de la plasticité de matériaux composites recyclables Al/Al-Cu-Fe.
    Optimisation des propriétés mécaniques de composites recyclables Al/Al-Cu-Fe par le contrôle de leur microstructure : compréhension profonde des propriétés mécaniques à partir d’une analyse fine des microstructures en lien avec les mécanismes de déformation.

    Optimisation des propriétés mécaniques de composites recyclables Al/Al-Cu-Fe par le contrôle de leur microstructure
    L’objectif final du projet est d’optimiser les propriétés mécaniques des composites recyclables Al/Al-Cu-Fe par le contrôle de leur microstructure. Cela nécessite en premier lieu une bonne compréhension des propriétés mécaniques à partir d’une analyse fine des microstructures en relation avec les mécanismes de déformation.
    D’un point de vue fondamental ce sont les problématiques générales de la science des matériaux qui seront considérées à différentes échelles. Le renforcement d’une matrice légère dépend en effet d'un point de vue macroscopique du transfert de charge entre matrice et renfort, au niveau microscopique, de l'interaction des dislocations de la matrice avec les particules de renfort et, au niveau atomique, de la qualité des interfaces matrice-particules. Le choix d’une matrice Al pur devrait permettre d'étudier exclusivement le rôle des particules de renfort Al-Cu-Fe en limitant au maximum la présence de phases secondaires dans la matrice. Les composites Al/Al-Cu-Fe seront des matériaux composites modèles aux paramètres microstructuraux contrôlés, dont l’analyse des propriétés mécaniques contribuera d’une manière générale à la compréhension des propriétés des matériaux multiphasés.
    La compréhension des mécanismes de déformation permettra dans un deuxième temps d’optimiser les propriétés mécaniques de ces matériaux composites en ajustant les fractions volumiques et distribution spatiale des particules.




  • OptiChaux Optimiser le mélange et réduire la consommation de réactif : développement d'un prototype pré-industriel sur le principe de l'extrusion bi-vis corotatives pour le chaulage des boues résiduaires

    Chaulage des boues : un meilleur mélange avec moins de réactif
    A partir du principe de l’extrusion bivis corotatives, le mélange des boues et de la chaux est plus intime : avec moins de chaux, l’hygiénisation et les propriétés mécaniques sont améliorées

    Réduire les volumes de boues tout en améliorant la structure et en consommant moins de chaux
    Partant du constat que les outils actuellement utilisés pour mélanger les boues résiduaires avec la chaux n'apportent pas satisfaction, tant en termes de qualité technique et environnementale que du point de vue économique, l'objectif principal de ce projet est de développer un mélangeur efficace, permettant de réduire la consommation de chaux tout en assurant à la fois une parfaite dispersion du produit dans la matrice, une amélioration des caractéristiques rhéologiques et une valeur amendante intéressant les utilisateurs finaux . Ce mélangeur s'appuie sur le principe de l'extrusion bi-vis corotatives, tout en restant économiquement attrayant par rapport aux mélangeurs actuellement sur le marché. L'objectif du projet Opti-Chaux est de développer et produire un démonstrateur mobile, moins sophistiqué, mais tout aussi efficace qu'une extrudeuse bi-vis corotatives et adapté au contexte technique et économique des stations d'épuration. Pour aboutir à cet outil finalisé, transférable à un industriel, plusieurs étapes vont se succéder depuis la simplification de l'extrudeuse jusqu'à la mise au point du démonstrateur en passant par la rédaction d'un cahier des charges, l’élaboration et l'optimisation du prototype. A l'issue du projet, nous aurons un mélangeur proche du produit fini, dans sa conception et son principe, utilisable pour des démonstrations et des essais comparatifs. Un bilan technique et économique des différents procédés aura été réalisé et la valeur agronomique des boues aura été évaluée.



  • MIT-2M Mécanismes moléculaires de transport dans les mitochondries

    Mécanismes moléculaires de transport dans les mitochondries
    Les mitochondries sont des organites responsables de la production de l’ATP, véritable fuel de la cellule. Plusieurs cycles métaboliques se déroulent dans ce compartiment cellulaire. Pour fonctionner un ensemble de métabolites ou de petites molécules doivent transiter entre la matrice mitochondriale et le cytoplasme. Le projet vise à comprendre les mécanismes de transport au niveau moléculaire, plus spécifiquement de protéines membranaires essentielles, les transporteurs mitochondriaux.

    Structures et mécanismes de transport de trois transporteurs mitochondriaux
    La première structure d’AAC résolue par un des partenaires du projet en 2003, reste toujours la seule structure connue à haute résolution. Cette structure a apporté le premier éclairage sur les transporteurs mitochondriaux. Elle montre le repliement général et le mécanisme d’inhibition des atractylosides, connus pour être des poisons violents. Elle permet également d’émettre des premières hypothèses sur le mécanisme de liaison du substrat. Des nouvelles informations sont venues des simulations de dynamique moléculaire basée sur la structure (collaboration entre deux partenaires de ce réseau). Une première étude a pu montrer l’influence de certains paramètres externes sur la liaison du substrat, illustrant ainsi la force de l’approche couplée entre théorie et expériences. UCP1 et UCP2, également membres de la même famille de transporteurs, sont étudiés par un des partenaires depuis plusieurs années. La compréhension complète du mécanisme de transport nécessitera la connaissance de plusieurs conformations adoptées par les transporteurs en action. Les caractérisations fonctionnelles de mutants ou l’effet de différents ligands sur le transport permettront de progresser vers les études structurales d’autres conformations et de compléter les données des dynamiques moléculaires.



  • Nanocapdex Elaboration de nanoscapsules recouvertes de dextrane à visée biomédicale

    Nanoscapsules recouvertes de dextrane à visée biomédicale
    Elaboration de nanoscapsules recouvertes de dextrane à visée biomédicale par polymérisation contrôlée en miniemulsion localisée à l'interface

    Développment de nanocapsules recouvertes de dexrane à morphologie contrôlée
    Au-delà de leur intérêt, la synthèse de nanocapsules et le contrôle de leur morphologie reste un challenge. Ce projet vise à développer une nouvelle plateforme de nanocapsules recouvertes de dextrane et de morphologie contrôlée. Elles seront constituées d’un recouvrement en dextrane, d’une écorce en polymère stimulable et d’un cœur liquide huileux. L'originalité de approche consiste à combiner l'utilisation d'une polymérisation radicalaire contrôlée, d'un procédé de polymérisation en miniemulsion et de tensioactifs réactifs (appelés Transurfs). Lors du procédé de polymérisation en miniémulsion, le transurf (dérivé du dextrane) sera localisé à la surface des nanogouttelettes obtenues après émulsification, ce qui conduira à un confinement de la polymérisation à partir de la surface aboutissant à la formation des nanocapsules. En fait, l'utilisation des transurfs à base de dextrane et du procédé de polymérisation en miniémulsion permettra un lien direct entre le recouvrement polysaccharide et l'écorce polymère, notamment par la formation d'un copolymère greffé. Nos objectifs sont d'assurer le contrôle de la morphologie des capsules en terme d'épaisseur de l'écorce; de nature et de stabilité du recouvrement polysaccharide, de stabilité colloïdale des objets en milieu aqueux, mais aussi d'évaluer leurs utilisation potentielles pour de futures applications dans le domaines de la délivrance de médicaments par administration parentérale.



  • NuKiT Rôle des nutriments et de la protéine kinase TPL-2 dans les cellules cancéreuses et leur microenvironnement

    Définir la fonction d’une protéine kinase dans la tumorigenèse : vers une thérapie ciblée.
    Définir les propriétés oncogéniques d’une protéine kinase, identifier les mécanismes moléculaires impliqués, permettent à terme de mieux caractériser les tumeurs afin de développer des traitements spécifiques mieux adaptés.

    Fonction, mécanismes de régulation, nouveaux traitements
    L’expression de notre protéine kinase d’intérêt (MAPK) est associée à l’agressivité tumorale dans les cancers du sein, et de mauvais pronostic pour les patientes atteintes de tumeurs ovariennes de haut grade. Le but du projet est de définir le rôle de MAPK dans le développement tumoral ainsi que les mécanismes de régulation de cette protéine kinase. La fonction de MAPK dans la tumorigenèse sera analysée selon deux axes complémentaires qui permettront de définir : 1) le rôle autonome de MAPK dans les cellules cancéreuse ; 2) la fonction de MAPK dans le microenvironnement tumoral. La double fonction potentielle de MAPK dans les tumeurs est particulièrement intéressante. En effet, à ce jour, les traitements proposés aux patientes présentant des tumeurs ne sont pas toujours adaptés. C’est pourquoi une meilleure caractérisation des tumeurs au niveau moléculaire est essentielle. Développer des drogues pour cibler et inhiber l’activité d’une seule protéine kinase, MAPK, pourrait non seulement prévenir la croissance des cellules tumorales mais également agir sur leur microenvironnement qui favorise leur développement. Pour les patientes présentant des tumeurs qui expriment fortement MAPK, nous pourrions proposer un traitement adapté et ainsi améliorer leur survie.



  • ECOBIM Modèles économiques durables basés sur la chaîne de valeur du cycle de vie

    Nouveaux modèles d’affaires pour l’eco-innovation basée sur une collaboration optimisée autour de maquettes numériques BIM de bâtiments
    Développement d’un couplage entre les maquettes numériques BIM et des plateformes WEB collaboratives multi-acteurs, multi-métiers, pour supporter des nouveaux services pour l’optimisation énergétique et environnementale des bâtiments.

    Nouvelles opportunités d’affaires liées à l’ECO-INNOVATION
    L’objectif du projet ecoBIM est d’étudier comment l’eco-innovation peut être supportée par les nouvelles méthodologies du secteur de la construction. En particulier, ecoBIM permet d’étudier comment le couplage antre des maquettes numériques BIM (Building Information Model) avec des plateformes collaboratives de types PLM (Product Life Management) peuvent améliorer la communication entre les acteurs du projet de construction et entre les différentes phases de ce projet.
    Comment ce tandem BIM + PLM peut favoriser la création de nouveaux modèles d’affaires, par exemple :

    • La vérification très sensiblement améliorée des exigences initiales des maîtres d’ouvrages dans le bâtiment construit ;
    • Le partage optimisé de ces exigences avec l’ensemble des concepteurs avec le minimum de perte d’information au profit de bâtiments plus efficaces;
    • L’amélioration considérable des phases d’exploitation et maintenance des bâtiments grâce des bases d’information parfaitement structurées fournie lors de la livraison de la construction.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités