L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 04.04.2017)

Appel générique 2017 : début de la seconde phase d'évaluation

  • La phase de soumission des propositions détaillées est terminée
  • L’évaluation des propositions détaillées par les experts va se dérouler jusqu’à la mi-mai
  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape

@AgenceRecherche

20/04 9:04 - Ouverture de la 1ère édition du colloque SPICE #recherche #chimie #energie #ingenierie https://t.co/zHdG5zS1x8

13/04 14:01 - [Rappel] Derniers jours pour s'inscrire https://t.co/dIqnEViUoy #chimie #energie #Ingenierie #sciencesphysiques https://t.co/1TEtHT6Rhw

12/04 17:58 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets ASTRID Maturation 2017 https://t.co/hbqkoEdulY Date limite de soumission des dossiers le 23/06

  • I-GEM Impact des Eaux souterraines dans les modèles du système Terre

    Les eaux souterraines dans les modèles du système Terre
    Les eaux souterraines (ES) constituent 30% des ressources en eau douce, et sont soumises à des prélèvements croissants. Si elles sont assez proches de la surface, elles peuvent alimenter l’humidité des sols et soutenir l’évaporation, avec un impact possible sur le climat (températures, précipitation, persistance des événements extrêmes, amplitude du réchauffement régional). Notre objectif est d’explorer, par la modélisation, les impacts des ES sur le climat régional et global, passé et futur.

    Des enjeux importants pour la simulation du climat et des ressources en eau
    De nombreuses études ont établi que l’humidité du sol augmente si l’on couple un modèle de surface continentales (LSM) à un module d’ES, grâce à la remontée d’eau profonde. Par contre, l’impact des ES sur le climat, y compris la variabilité spatio-temporelle des précipitations et de la température, est peu étudié. Ce projet se focalise sur l’importance des processus hydrologique de sub-surface pour el système climatique et sa prédictabilité, avec des implications pour la dynamique du cycle de l‘eau et les ressources en eau (qui se définissent par les stocks souterrains et le débit des cours d’eau qu’ils alimentent). De plus, la plupart des LSM ignorent les pressions anthropiques, dont les prélèvements d’eaux souterraines pour l’irrigation et les usages domestiques.

    Par conséquent, une description correcte des eaux souterraines dans les modèles de climat est une étape clé pour les transformer en vrais modèles du système Terre, permettant des études intégrées de l’impact des changements globaux sur les ressources en eau. Nous croyons que les recherches proposées permettront une meilleure connaissance des améliorations potentielles, ou au contraire des incertitudes supplémentaires, qui accompagnent l’intégration des eaux souterraines dans les modèles de climat. Ces améliorations/incertitudes concernent le climat simulé lui-même (trajectoires passées et futures, couplages sol-atmosphère), mais aussi les ressources en eau simulées.



  • RTCCSN Modelisation par transfert radiatif des supernovae formees par l'effondrement du cœur d’etoiles massives

    Modélisation par transfert radiatif des supernovae formées par l’effondrement du cœur d’étoiles massives.
    Modelisation de courbes de lumieres et de spectres de supernovae pour placer des contraintes sur les proprietes des explosions d’etoiles massives, l’evolution de leurs progeniteurs. Les ramifications de ce projet incluent le calcul des distances dans l’Univers, la connection aux sursauts Gamma, et les explosions des premieres etoiles.

    Contraindre les proprietes des etoiles massives et de leur explosion grace au rayonnement des supernovae.
    Nous proposons de mener une étude large et ambitieuse sur les spectres et courbes de lumière de supernovae formees par effondrement de coeur avec un code de transfert radiatif 1D, hors-ETL, et dépendant du temps. Nos buts scientifiques reposent sur l'utilisation de la lumière des SNe pour contraindre l'évolution des étoiles massives, le mécanisme d'explosion, et promouvoir leur utilisation pour les calculs de distance dans l'Univers.
    Notre travail sera base sur des modèles d'évolution d'étoiles simples ou binaires, dans des environnements allant des basses aux hautes metallicités, et couvriront une large gamme de masse initiale. Grâce à notre code d'hydrodynamique radiative et au large échantillon de modèles d'évolution stellaire disponible, nous produirons des éjecta de SNe en déposant de l'énergie à la base de l'enveloppe du progeniteur, sous la forme d'énergie thermique ou grâce à un piston.
    Nous calquerons alors ces éjecta sur la grille du code de transfert et calculerons l'évolution des propriétés du gaz et du rayonnement en incluant les effets hors-ETL, les termes qui dépendent du temps dans les équations de l'équilibre statistique, de l'énergie, et du transfert radiatif, ainsi que les effets non thermiques induits par la désintégration radioactive des isotopes instables produits durant l'explosion.
    Nos calculs fourniront une banque de données de spectres et courbes de lumière synthétiques que nous comparerons aux observations, existantes ou en cours d'acquisition. Un atout majeur de ce projet ANR est la cohérence physique atteinte par l'utilisation de modèles d'évolution stellaire et d'explosion, et de calculs détaillés de transfert radiatif pour la production de courbes de lumière et de spectres allant des phases photospherique a nebulaire.
    Cette approche globale permettra une meilleure compréhension de ces objets mystérieux, de l'évolution des étoiles massives, du mécanisme d'explosion par effondrement de coeur, et de la connexion aux sursauts gamma.



  • PASITHEA Traitement personnalisé et adaptatif par stimulation kinesthésique pour les syndromes d’apnée du sommeil, basé sur un moniteur Holter cardio-respiratoire

    Personalized and Adaptive kinesthetic StImulation Therapy, based on cardio-respiratory Holter monitoring, for slEep Apnea syndromes (PASITHEA)
    Le syndrome d'apnées du sommeil (SAS) est une pathologie multifactorielle caractérisée par la répétition d'épisodes de pauses respiratoires (apnées) ou de réduction significative de l'amplitude respiratoire (hypopnées) pendant le sommeil du patient. Cette pathologie concerne plus de 5% de la population générale, mais reste encore sous-diagnostiquée. Dans ce contexte, la proposition de nouveaux dispositifs diagnostiques et thérapeutiques est une priorité.

    Objectifs du projet PASITHEA
    L’objectif général de ce projet est de proposer un nouveau système de détection, de monitoring et de traitement des SAS par stimulation kinesthésique adaptative, améliorant la prise en charge des patients apnéiques à la fois par une approche diagnostique simplifiée et par une meilleure tolérance du traitement avec la perspective d’un effet significatif sur l’observance thérapeutique à long terme. Le principal produit de ce projet sera donc un système prototype complet et communicant intégrant : 1) un nouveau système de Holter cardio-respiratoire, sur la base d’un produit existant chez SORIN, en ajoutant notamment des capteurs sur la fonction métabolique et hémodynamique ; 2) des méthodes de traitement de données pour la détection et la caractérisation d'épisodes d'apnée/hypopnée à partir des nouveaux capteurs, embarquées dans le Holter ; 3) un nouveau dispositif de stimulation kinesthésique, basé sur le contrôle autoadaptatif de la stimulation destiné à optimiser ses propriétés de façon personnalisée. Une évaluation quantitative du système est prévue dans ce projet, basée sur la réalisation de deux études cliniques.



  • GeObs Géographie des obsidiennes d'Anatolie orientale : sources, caractérisation et diffusion aux époques préhistoriques

    Géographie des obsidiennes d’Anatolie Orientale
    Sources, caractérisation et diffusion d'une matière première d'origine volcanique aux époques préhistoriques.

    L'objectif du projet est de réaliser une étude exhaustive des sources d'obsidienne localisées en Anatolie Orientale afin de comprendre la diffusion de cette matière première des affleurements géologiques vers les sites archéologiques du Moyen-Orient. A la fin de ce projet, nous proposerons une base de données spatialisée (SIG) des sources d'obsidiennes d'Anatolie orientale.

    Des sources géologiques d'obsidienne aux sites archéologiques
    Les artefacts lithiques retrouvés dans les fouilles archéologiques témoignent de la diffusion de l'obsidienne depuis les sources d'Anatolie jusqu'aux sites du Proche-Orient.
    Depuis les travaux pionniers de Cann & Renfrew (1964), de nombreuses études on porté sur les obsidiennes provenant d'Anatolie. Dans le même temps, plusieurs fouille d'Anatolie, du Caucase et du Proche-Orient ont livré des artefacts en obsidiennes qui ont été rapportés à des sources d'Anatolie ou du Caucase ; mais de nombreux artefacts ont une origine qui n'a pas pu être déterminée.
    Ces artefacts pourraient provenir de l'une des 13 sources d'Anatolie orientale sur lesquelles ce projet se concentre et qui sont encore peu documentées. Il est donc crucial de préciser la localisation de ces sources (primaires et secondaires) et d'en connaitre précisément les caractéristiques physico-chimiques.
    Jusqu'à présent, l'étude de la diffusion de l'obsidienne au Proche-Orient est rendue difficile en raison de l'absence de stratégie d'échantillonnage et d'analyse homogène et de la méconnaissance des modes d'affleurement des obsidiennes d'Anatolie orientale.
    A l'inverse, notre projet vise à résoudre ces difficultés en proposant une méthode intégrée d'étude des obsidiennes:
    1) en réunissant une équipe franco-turc expérimentée associant les différents champs de l'obsidian sourcing;
    2) en proposant une investigation de terrain exhaustive des 13 régions où affleure l'obsidienne en Anatolie orientale et en précisant les contextes morphologiques et volcanologiques d'affleurement;
    3) en basant la caractérisation de l'obsidienne (sources et artefacts) sur des méthodes de laboratoire éprouvées (LA-ICP-MS) couplée à des méthodes d'analyse in-situ (p-XRF) afin d'analyser des pièces qui ne peuvent pas sortir des musées;
    4) en intégrant tous les résultats dans une base de données spatialisée permettant d'analyser les processus de diffusion de l'obsidienne des sources géologiques aux sites archéologiques.



  • Cellmemprobes Sondes moléculaires multifonctionnelles pour l’imagerie de fluorescence de membranes cellulaires

    Sondes fluorescentes multifonctionnelles pour l’imagerie de cellules vivantes
    Le développement rapide des techniques d'imagerie optique nécessite de nouveaux outils moléculaires de pointe - des sondes fluorescentes. Le projet permettra de développer de nouvelles sondes ayant plusieurs fonctions: marquage spécifique de la membrane, la reconnaissance spécifique des protéines membranaires (récepteurs) et la réponse en couleur aux domaines lipidiques dans les membranes plasmiques, en particulier dans l'environnement nanoscopique du récepteur.

    Sondes multi-couleur pour domaines lipidiques et récepteurs membranaires
    La bio-imagerie de fluorescence est un domaine de recherche en développement rapide car elle ouvre des possibilités de détection non-invasive de cibles biomoléculaires, présentant ainsi un intérêt certain tant en recherche qu’en diagnostic clinique. Ce type d’imagerie requiert des outils spécifiques, à savoir des sondes fluorescentes.
    L’objectif général de ce projet est le développement de sondes membranaires fluorescentes et multifonctionnelles pour l’imagerie cellulaire. La fluorescence de ces sondes devra répondre de manière spécifique ou non à la liaison à un récepteur membranaire et renseigner sur les propriétés de la membrane via une modification de leur spectre. Elles seront appliquées à la résolution des problèmes courants de biologie membranaire. En premier, ces nouvelles sondes seront appliquées à l’imagerie des domaines lipidiques (rafts) à la surface membranaire des cellules, domaines jouant un rôle clef dans la fonction des protéines membranaires. En second, elles devront sonder l’environnement lipidique d’un récepteur donné afin d’évaluer le rôle des domaines lipidiques.



  • Neurobese Le rôle de la voie mTORC1 dans la modulation de la neurogenèse adulte et de la neuroinflammation hypothalamiques dans l'obésité alimentaire.

    Voie mTORC1 et modulation de la neurogenèse et de la neuroinflammation dans l’obésité
    La modulation de l’activité de la voie mTORC1 dans l’hypothalamus a récemment été associée au contrôle de la balance énergétique. De même, la neurogénèse et la neuroinflammation hypothalamiques participent au contrôle de la prise alimentaire et de la masse corporelle. Ainsi, ces processus pourraient avoir un rôle dans la physiopathologie de l’obésité alimentaire.

    Déterminer le rôle de mTORC1, de la neurogénèse et de la neuroinflammation dans l’obésité
    L’obésité constitue de nos jours un réel problème de santé publique dans les pays occidentaux et émergents. Pourtant, malgré les conséquences désastreuses de cette épidémie, il n’existe pas de traitement pharmacologique efficace contre l’obésité. Ainsi, d’intenses recherches se sont développées pour élucider les mécanismes de régulation de la balance énergétique qui ont menées à la mise en évidence de l’importance de certaines voies de signalisation intracellulaire dans la perception énergétique au niveau de l’hypothalamus, comme la cascade de signalisation mTORC1 (mammalian Target of Rapamycin complex 1) dont nous avons montré la participation au contrôle de la balance énergétique. mTORC1 est aussi connu pour son rôle dans la régulation de la croissance cellulaire. D’autre part, d’autres données récentes ont révélé que la neuroinflammation et la neurogénèse adulte hypothalamiques sont aussi impliquées dans la régulation du poids. L’ensemble de ces données nous a conduits à proposer d’étudier le rôle de mTORC1, de la neurogénèse et de la neuroinflammation hypothalamique dans la régulation de la balance énergétique. Nous étudierons plus particulièrement si la modulation de l’activité de mTORC1 affecte la neurogénèse et la neuroinflammation hypothalamiques et si cette modulation participe au développement de l’obésité alimentaire. Les données obtenues lors de ce projet devraient nous permettre de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques impliqués dans l’obésité et ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques pour traiter ou prévenir le développement de l’obésité et de ses pathologies associées.



  • ALTERnative TRACKing ALTER-TRACK

    Alternative-Tracking
    Les systèmes de positionnement et de suivi de flotte sont aujourd'hui extrêmement dépendant des réseaux satellitaires pour fonctionner, que ce soit pour l'établissement de la position ou sa remontée.
    Le projet vise à s'affranchir de ces limites afin de proposer une solution complète robuste et résiliente de suivi de véhicule.

    S'affranchir des réseaux satellitaires pour un suivi de véhicules sûr, sécurisé et résilient
    Alter-Track vise à proposer une solution globale de suivi de véhicule en temps réel reposant sur des technologies autres que les constellations satellitaires GPS/Galileo (localisation) et le GPRS (transmission de l'information de position). Cette approche ouvre la voie à une localisation autonome, fonctionnelle en toute circonstance (tunnel, quartiers d'affaires, etc), plus précise que le GPS, et beaucoup plus sécurisée. Le système combine une localisation sans infrastructure robuste au brouillage radio, une communication bas débit difficilement brouillable par les techniques courantes et compatible de vitesses de déplacement élevées, et enfin des antennes, au niveau du véhicule suivi et du véhicule suiveur. Pour les applications de sécurité, il est important de dissimuler totalement les antennes et de les rendre quasiment invisibles pour éviter qu’elles ne soient repérées ou détruites. Dans cette optique, l’utilisation du concept de car-antenna qui consiste à faire rayonner les parties métalliques du véhicule, et à rendre par conséquent l’antenne complètement invisible est investigué.
    Deux scenarii opérationnels sont envisagés, et seront testés en fin de projet, avec une possibilité de passer d'un mode à l'autre à la demande. Le premier consiste en une surveillance de zone, nécessitant le déploiement d'une ou plusieurs antennes. Les véhicules remontent régulièrement leur position via ces antennes relais. Le second mode est celui du suivi du véhicule par un véhicule en poursuite, la position est transmise plus fréquemment et réceptionnée non plus par les antennes du réseau, mais par le véhicule suiveur.



  • GLOBALKITES Stratégies d’adaptation et régulations bioéconomiques en milieu fragile : le rôle des « desert kites »

    Le Projet GLOBALKITES: pour une nouvelle approche de structures archéologiques énigmatiques
    GLOBALKITES propose de définir la variabilité et la fonctionnalité de grandes constructions archéologiques appelées « desert kites ». Longtemps considérés comme des pièges de chasse, les kites pourraient aussi avoir servi à la domestication animale. Dans un large contexte spatial (de l’Arabie au Caucase) et temporel (du Néolithique à nos jours), nous proposons une approche interdisciplinaire à la croisée de l’anthropologie, de la géomatique et des sciences archéologiques.

    Comprendre le phénomène « kites » à l’échelle globale
    Le projet couvre un domaine géographique important dont le centre névralgique s’étend d’environ 600 km du nord au sud et de 300 km d’ouest en est. Cette région en particulier, où les kites sont les plus nombreux, couvre le sud de la Syrie, l’est de la Jordanie et le nord de l’Arabie Saoudite. Parallèlement à ce noyau proche-oriental, des structures similaires ont été récemment découvertes dans des régions particulièrement excentrées. Ainsi, des contrées aussi inattendues que l’Arménie, mais également l’ouest de l’Ouzbékistan et du Kazakhstan ou encore les hautes terres occidentales du Yémen ont livré des structures similaires aux kites levantins. Un premier inventaire bibliographique et des observations préliminaires d’images satellitaires ont ainsi révélé l’existence de plusieurs milliers de structures.
    Ces découvertes récentes induisent donc un potentiel tout à fait exceptionnel qu’est l’étude approfondie de ce phénomène : l’utilisation des kites à travers le temps et l’espace. Les principales questions sur lesquelles portent le projet concernent la fonctionnalité et la datation des kites : est-il possible de détecter une utilisation comme piège de chasse et/ou comme enclos pour animaux domestiqués, ou en voie de l’être ? Et par ailleurs, quelle emprise chronologique les kites couvrent-ils ? D’autres questions fondamentales sont également au cœur du projet. L’extension géographique en est une, ainsi que l’explication de cette extension : convergence culturelle ou véritable influence technique interrégionale ? Enfin, les stratégies d’adaptation des groupes humains concernés seront observées, ainsi que les questions de régulation bioéconomique en milieu fragile, avec notamment la potentielle surexploitation des espèces animales sauvages et l’appropriation exclusive d’un territoire par l’homme.



  • sensocode Rôle du cervelet dans le traitement d’informations sensorimotrices nécessaires au codage hippocampique et à la navigation

    Le cervelet influence le code spatial de l’hippocampe
    L’activité neuronale de certaines régions cérébrales sous-tend notre capacité à nous localiser et à trouver notre chemin au quotidien. Cette activité neuronale est sous influence des informations sensorielles perçues par le navigateur. A travers ses propriétés à intégrer ces informations sensorielles, le cervelet pourrait ainsi participer à la formation d’une représentation mentale fiable de l’environnement

    Elucider comment le cervelet, à travers ses propriétés à intégrer des informations sensorielles, participe à la formation d’une représentation mentale de l’environnement au niveau de l’hippocampe.
    La cognition spatiale requiert l’intégration de nombreuses informations sensorielles utilisées pour se localiser dans l’espace et se diriger vers un but. Le traitement multimodal de ces informations implique l’interaction fonctionnelle de nombreuses régions cérébrales permettant la formation d’une représentation cohérente de l’environnement. Des données récentes indiquent que le cervelet, une structure principalement impliquée dans le traitement des informations sensorielles, est impliqué dans la navigation. Cette contribution a été pendant longtemps négligée. Le but essentiel de ce projet est d’élucider comment le cervelet, à travers ses propriétés à intégrer les informations sensori-motrices, peux participer à la formation d’une représentation mentale de l’environnement au niveau de l’hippocampe. Pour cela nous avons démarré quatre axes de recherches complémentaires : (1) disséquer le rôle de la plasticité cérébelleuse dans le traitement des informations environnementales et du mouvement propre nécessaires à la représentation spatiale hippocampique. Pour cela nous souhaitions manipuler l’importance relative de ces indices lors de tâches de navigation spécifiques. (2) enregistrer l’activité électrophysiologique intracérébelleuse lors de tâches de navigation spatiale afin de déterminer comment l’intégration des informations sensori-motrices est altérée par la perte de plasticité du cervelet. (3) enregistrer l'activité du vestibulo-cervelet en combinaison avec des mesures inertielles des mouvements de la tête des animaux afin de déterminer comment des mouvements naturels sont codés par cette subdivision du cervelet (4) combiner des outils de traçage transynaptique, d’imagerie intrinsèque fonctionnelle et d’optogénétique pour identifier les régions du cervelet impliquées dans ce circuit et reliées au système hippocampique.



Rechercher un projet ANR