L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • L'ouverture du site de soumission des propositions détaillées est prévue pour le 28 février 2017 (date prévisionnelle)
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

16/02 12:07 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel "Au cœur des données numériques" @DiggingIntoData https://t.co/zt5P97Is1E

15/02 15:55 - Énergies Marines Renouvelables, 3e appel à projets ds le cadre de l’action Instituts pour la Transition Énergétique… https://t.co/MWboCa92t5

13/02 15:25 - 2/2 Les porteurs des pré-propositions retenues et des PRCI éligibles enregistrés sont invités à déposer une proposition complète d’ici avril

  • ASSORTMATE Spéciation adaptative: approche intégrative chez la souris.

    Reconnaissance sexuelle olfactive et spéciation
    Les êtres vivants se distinguent par la diversité de couleurs, sons et parfums utilisés dans leur communication sexuelle. Mais comment cette diversité évolue? Quel est son rôle dans l'apparition des espèces? Quel est le rôle de l'adaptation dans cette diversification? Quels sont les mécanismes proximaux comportementaux, olfactifs, génétiques en jeu dans la diversification des senteurs d'espèce?

    Comprendre l'évolution des senteurs d'espèces.
    Nous cherchons à mettre en évidence les mécanismes causaux et proximaux à l’origine de l’évolution des signaux olfactifs permettant la reconnaissance sexuelle spécifique. En particulier, nous nous intéressons à des situations où les populations qui divergent sont en contact, produisent des hybrides et échangent des gènes. Notre hypothèse de travail est que la reconnaissance sexuelle et l’homogamie (reproduction entre semblables) sont une réponse adaptative permettant d’éviter une hybridation couteuse (les hybrides ayant une plus faible fertilité). Nous étudions cette question chez la souris domestique, une espèce modèle bénéficiant de nombreuses études ayant produit une masse de connaissance et d’outils techniques sur lesquels notre étude repose. Ce modèle nous permet également de tester notre hypothèse dans des conditions naturelles, i.e. dans des populations de la zone hybride entre deux sous-espèces européennes de la souris. Notre étude est pluridisciplinaire permettant une approche intégrative pour répondre à notre question.



  • DOMERAPI Dynamique d'un volcan d'arc à dômes de lave, le Merapi (Indonésie) : du réservoir magmatique aux processus éruptifs

    Dynamique d'un volcan d'arc à dômes de lave, le Merapi (Indonésie) : du réservoir magmatique aux processus éruptifs
    Sur les volcans andésitiques, le magma atteint la surface sous la forme de dômes qui s’effondrent par gravité ou explosent en produisant des coulées pyroclastiques ou des colonnes éruptives verticales. Ces différents styles éruptifs génèrent des impacts humains et environnementaux radicalement différents.
    DOMERAPI propose une approche multidisciplinaire qui intègre des méthodes géologiques et géophysiques afin d'améliorer notre compréhension de ces processus magmatiques.

    Comment de larges éruptions peuvent modifier le comportement global du volcan Merapi et produire un changement de style éruptif vers un mode plus explosif que l'activité effusive commune ?
    DOMERAPI propose une approche multidisciplinaire unique et robuste pour s’attaquer au problèmes fondamentaux de compréhension des liens de causalité entre le suivi de l’activité, les observables phénoménologiques de l'activité volcanique et les transitions de styles éruptifs avec la dynamique des processus physico-chimiques du système volcanique interne menant à des éruptions dévastatrices avec de vastes implications sociétales. Dans le cas du Merapi, il est crucial de comprendre l'alternance des cycles de courte durée de l'activité éruptive effusive avec des cycles du centenaire de grandes éruptions explosives. DOMERAPI se penche sur le problème en essayant de répondre aux questions clés à la suite de l'éruption 2010: comment de grandes éruptions peuvent-elles modifier le comportement global du volcan et annoncer un changement dans le style éruptif encore plus explosive en contraste avec l'activité effusive plus commune? Comment ces changements peuvent influer sur les paradigmes de la surveillance, de la prévision et de l'évaluation des risques? Au cours de la dernière décennie, notre compréhension des volcans a progressé de manière significative à la suite des avancées majeures dans les domaines de la pétrologie, la géologie, la géophysique et la géochimie. Toutefois, étant donné la complexité des systèmes volcaniques et les nombreux processus couples ou cachés, les modèles interprétatifs peuvent être biaisées et obsolètes s’ils s'appuyent sur un seul ou un nombre limité de champs de recherche. Par conséquent, il est de nécessité impérieuse pour la recherche volcanologique de développer une compréhension intégrée approfondie des systèmes volcaniques et d’éviter les approches trop restreintes. Aborder cette question nécessite une recherche pluridisciplinaire couplée, en associant des observations de terrai, des expériences de laboratoire et de la modélisation, afin d'élaborer des scénarios éruptifs crédibles.



  • SISCob Capteur de Sécurité intelligente pour la Cobotique

    SISCob: Safety Intelligent Sensor for Cobots. Une interface mécatronique communicante aux articulations des robots manipulateurs, garantissant la sécurité des interactions physiques homme/robot-robot.
    Un nouvel éco-concept, alliant conception mécanique et traitement biomimétique des mesures pour la commande, offrant de nouvelles potentialités aux robots collaboratifs et de nouvelles perspectives au domaine de la cobotique vis-à-vis de la sécurité de l’interaction physique homme-machine. Cette nouvelle technologie apportera de nouvelles solutions robotiques aux contraintes de l’isolement médical, du maintien au domicile et de la pénibilité en environnement industriel.

    Un composant modulaire et intelligent, capable d’imiter les fonctions d’une articulation biologique et leur synergie, pour résoudre les contraintes liées à la sécurité des robots collaboratifs.
    Dans le contexte où les objectifs majeurs dans les secteurs de la manufacture et des services manuels concernent la recherche d'améliorations en termes de réduction des coûts financiers, d'augmentation de la qualité et de la productivité ; il faut aussi tenir compte de nouveaux enjeux sociétaux et environnementaux : la sécurité et l'impact environnemental ainsi que le manque de main d'œuvre qualifiée pour la réalisation de tâches pénibles ou hautement spécialisées. Pour répondre à ces challenges une voie possible concerne l'utilisation de robots collaboratifs (cobots) pour assister et collaborer avec des opérateurs humains. Mais la mise en proximité de robots et de personnes soulève des problèmes liés à la sécurité de fonctionnement des robots. Ces freins pourraient être levés grâce à des technologies adéquates à bas coût rendant les robots du marché intrinsèquement sûrs. La solution proposée dans ce projet est un dispositif mécatronique générique avec ses logiciels d'exploitation innovants réalisant la fonction d’articulation biomimétique. Ce système permettra aux cobots d'adopter un comportement sécurisant l'environnement et la tâche en assurant les fonctions d'amortissement adaptatif des impacts à l'image d'une articulation biologique, la modélisation des contacts physiques et la transmission rapide des données. Les objectifs scientifiques sont de proposer un dispositif compliant et compact pour gérer de façon adaptative les impacts sur les segments d’un robot, d’estimer en ligne l’impédance mécanique de contact pour une commande prédictive gérant la sécurité. Il s’agira de sélectionner, à partir des mesures, la meilleure structure de modèle puis d’en identifier les paramètres. Les phénomènes physiologiques seront considérés. Les verrous technologiques concernent la miniaturisation du produit par des choix adaptés de mécanismes et de matériaux, la recherche de compromis entre puissance de calcul, encombrement et dissipation thermique de l’électronique embarquée.



  • ANTITUB Approches bisusubstrat et prodrogue pour la conception d’inhibiteurs inédits de la DXR: Nouveaux antimicrobiens et antituberculeux

    ANTITUB
    La résistance multi-médicamenteuse est un problème de santé publique à l’échelle planétaire. Aujourd'hui, beaucoup de microorganismes responsables des infections microbiennes les plus répandues à travers le monde, telles que la tuberculose, le paludisme, les maladies nosocomiales, sont devenus résistants aux antibiotiques. Il est donc urgent de trouver de nouvelles cibles pour de nouveaux antimicrobiens.

    Approches bisubstrat et prodrogue pour la conception d’inhibiteurs inédits de la DXR: Nouveaux antimicrobiens et antituberculeux
    Les protéines impliquées dans la biosynthèse des isoprénoïdes représentent l’une de ces cibles. Les isoprénoïdes sont présents chez tous les organismes vivants et sont notamment essentiels pour toutes les bactéries. La voie du méthylérythritol phosphate ou Voie du MEP est la voie de biosynthèse des précurseurs des isoprénoïdes chez de nombreuses bactéries pathogènes comme par exemple Mycobacterium tuberculosis, M. leprae, ainsi que chez des agents pathogènes opportunistes, comme par exemple les entérobactéries, Acinetobacter spp., Pseudomonas spp et dans les différentes espèces de Plasmodium, parasite responsable du paludisme. Toutefois la voie du MEP est absente chez l'homme. C’est pourquoi elle représente une cible de choix pour la conception et le développement de nouveaux antimicrobiens. Par conséquence, toutes les enzymes de la voie du MEP représentent des cibles potentielles pour la conception d'un type nouveau et inexploré d’antibactériens et antiparasitaires, avec des effets secondaires minimes attendus pour le patient. L’objectif de ce projet est de combiner les connaissances et l'expertise des différents groupes de recherche en bioinformatique, enzymologie, biochimie et en synthèse organique pour concevoir et développer de nouveaux antimicrobiens ayant pour cible, la désoxyxylulose réductoisomérase ou DXR, la deuxième enzyme de la voie du MEP, qui nécessite la présence dans son site actif, d’un cation métallique divalent tel que Mg2+ ainsi qu’un cofacteur, le NADPH. Nous nous proposons de développer des inhibiteurs de type bisubstrat, des composés qui ciblent à la fois le site actif de la DXR et le site du cofacteur, une stratégie efficace qui pour certaines protéines permet d’obtenir une inhibition importante et spécifique. La seconde problématique qui est liée à la biodisponibilité et à l'imperméabilité des inhibiteurs de DXR vis-à-vis des bactéries et mycobactéries pourrait être surmontée en synthétisant les inhibiteurs sous forme de prodrogues.



  • DAIMA Détéction, Adaptation et Intégration du message auditif : Application à l’implant cochléaire

    Stimulation électrique du nerf auditif
    L’implant cochléaire (IC) est actuellement le seul moyen de restaurer des sensations auditives utiles aux patients atteints de pertes auditives sévères à profondes. Il fonctionne par l’intermédiaire d’électrodes implantées dans la cochlée qui stimulent directement les fibres nerveuses auditives avec des impulsions électriques. Le projet DAIMA vise à améliorer notre connaissance du système auditif périphérique pour optimiser les paramètres de stimulation des ICs.

    Comprendre et lutter contre les intéractions inter-électrodes
    Bien que de nombreux patients implantés cochléaires montrent des performances proches de celles des normo-entendants sur des taches de reconnaissance de la parole dans le silence, leurs performances chutent considérablement dans des environnements sonores plus complexes (par exemple, pour la reconnaissance de la parole dans le bruit ou pour la perception de la musique).

    Chaque électrode transmet l’information d’une zone fréquentielle spécifique du son entrant. Les électrodes sont stimulées l’une après l’autre, minimisant ainsi les fortes interactions observées lors de stimulation simultanée. Cependant, la charge électrique délivrée par ces électrodes met un certain temps à être intégrée par la membrane des neurones et les neurones eux-mêmes sont contraints dans leur rapidité à générer des décharges par des effets de réfraction. Il en découle que les interactions non-simultanées peuvent devenir significatives lorsque l’intervalle de temps séparant deux impulsions est court (ce qui est le cas pour tous les ICs utilisés actuellement). Nous pensons que ces interactions peuvent avoir des effets délétères sur la perception de l’intensité ainsi que sur la qualité sonore du message auditif transmis aux implantés.

    Le Projet DAIMA a pour but de comprendre différents aspects de ces interactions en combinant des expériences psychophysiques chez les sujets implanté cochléaire et normo-entendant, des mesures électrophysiologiques effectuées au niveau du nerf auditif et de la modélisation analytique.

    Nos buts sont (1) d’affiner notre connaissance du fonctionnement du système auditif humain, (2) d’utiliser ce savoir pour optimiser les paramètres de stimulation dans les ICs actuels et (3) de développer des méthodes innovantes pour améliorer le codage des sons dans les futures générations d’ICs.



  • CODENUM Distinguer des codes numériques dans le cerveau humain par l’imagerie à haut champ

    L’imagerie fonctionnelle à ultra-haut champ appliquée à la neuroscience cognitive du traitement des nombres
    Plusieurs méthodes neuroscientifiques ont mis en évidence quelles sont les aires cérébrales important pour la cognition numérique, mais une bonne compréhension de la base de ces capacités chez l’humain nécessite des données précises révélant quelle est l’information codée dans ces régions.

    Comprendre comment l’activité sur une échelle fine du cerveau humain représente les nombres
    Les travaux de notre laboratoire ont montré qu’en appliquant des méthodes d’apprentissage statistique aux profils d’activation dans les aires pariétal du cerveau humain, il est possible de décoder quel nombre un sujet est en train de voir et mémoriser, ce qui ouvre des nouvelles perspectives pour investiguer la base neuronale de notre capacité cognitive de comprendre et manipuler des nombres. Le projet actuel vise à clarifier le type d’information qui est codé dans ces aires et comment elles contribuent à la cognition numérique. Nous allons tester si, et sur quel niveau dans le cerveau, le traitement des nombres de format différent (nombre d’objets concrètes vs chiffre arabe) converge sur des populations neuronaux communs, et si les populations neuronaux identifies en réponse aux stimuli numériques sont aussi ceux que le cerveau utilise pour manipuler internement l’information numérique, par exemple lors du calcul mental. D’ailleurs, nous allons étudier si les aires identifiés sont impliquées dans le traitement des nombres spécifiquement ou aussi des autres stimuli, et si la précision des profils d’activation en réponse aux nombres reflète la capacité de discrimination comportementale. Dans l’ensemble, ce projet devrait aboutir à une meilleure compréhension du traitement des nombres chez le sujet sain, mais aussi de la manière dans laquelle ce traitement peut être perturbé (par exemple chez des sujets avec une dyscalculie).



  • RiVAge Rigidité de la matrice extracellulaire et vieillissement vasculaire

    Rigidité de la matrice extracellulaire et vieillissement vasculaire
    Plus de 80% des décès imputables aux maladies cardiovasculaires ont lieu chez des personnes âgées de 65 ans et plus, faisant ainsi du vieillissement un facteur de risque cardiovasculaire majeur. De nombreuses études ont été menées afin de mieux comprendre comment le vieillissement altère morphologiquement et fonctionnellement le système vasculaire.

    identifier les mécanismes moléculaires permettant aux cellules de répondre à la rigidification de leur matrice et de tester leurs pertinences comme cibles afin de limiter le vieillissement vasculaire
    Dans le système artériel, la matrice extracellulaire (MEC) devient plus rigide avec l'âge, du fait de modifications importantes de sa composition, comme la diminution de l'élastine et la calcification. Cette augmentation de la rigidité de la MEC provoque des modifications du phénotype et du comportement des cellules qui composent la paroi artérielle, conduisant à la mise en place d'un remodelage vasculaire et d'une inflammation. Cette réponse des cellules vasculaires aggrave le durcissement artériel et favorise le développement de maladies cardiovasculaires, telle que l'hypertension et l'athérosclérose. Alors que la réponse des cellules vasculaires au durcissement de leur MEC semble jouer un rôle majeur lors du vieillissement vasculaire, les mécanismes moléculaires qui permettent aux cellules de répondre à la rigidité de leur environnement physique n'ont pas encore été identifiés.



  • FlyBrainImaging Imagerie cérébrale fonctionnelle de l’activité spontanée dans les Corps Pédonculés, et de leur régulation circadienne, chez la Drosophile.

    Imagerie cérébrale des Corps Pédonculés, en relation avec la mémoire et le sommeil.
    Caractérisation par imagerie cérébrale fonctionnelle, in-vivo, en bioluminescence des Corps Pédonculés (une structure impliquée dans l’apprentissage, la mémoire, et le sommeil) et de leur régulation circadienne, chez la Drosophile.

    Elucider, au niveau génétique, moléculaire, cellulaire et des réseaux neuronaux, les mécanismes neurophysiologiques du sommeil, de la mémoire et de leur régulation circadienne.
    Ce projet consiste à étudier le rôle physiologique de l’activité cérébrale (calcique) survenant dans certaines structures cérébrales, comme les Corps Pédonculés, chez la Drosophile. En effet, à partir d’une nouvelle technique d’imagerie cérébrale in-vivo, que nous avons développé dans mon laboratoire, nous pouvons visualiser, en continue, sur de longue périodes (plusieurs heures) de façon fonctionnelle et en temps réel, l’activité cérébrale. Entre-autres, cette nouvelle technique nous a permis de révéler des pics d’activité très particuliers dans ces structures au cours de la nuit.
    Les Corps Pédonculés sont des structures majeures dans le cerveau de la Drosophile, impliqués dans l’apprentissage, la mémoire et dans le sommeil. De plus, plusieurs études effectuées sur différents organismes ont suggéré qu’il y aurait une relation entre le sommeil et la consolidation de la mémoire.

    Par conséquent, l’étude de ce phénomène chez un organisme modèle comme la Drosophile, pour lequel nous disposons de multiples outils génétiques, devrait nous permettre de mieux comprendre les mécanismes génétiques, moléculaires, cellulaires, et ce jusqu’aux circuits neuronaux, impliqués vraisemblablement dans le sommeil, voire possiblement dans la consolidation de la mémoire. Nous étudions également la relation de ces pics d’activité avec les neurones contrôlant les rythmes circadiens.
    Bref, une meilleure compréhension des mécanismes neuronaux contrôlant le sommeil et/ou la mémoire représente sans équivoque, un intérêt sociétal majeur.



  • CHORUS Common Horizon of Open Research in Uncertainty for Simulation

    Common Horizon of Open Research for Uncertainty in Simulation
    Ce projet soutient les activités de recherche et d'implémentation logicielle sur la thématique de la gestion des incertitudes en simulation numérique. Il comporte trois volets: un volet recherche, un volet logiciel et un volet test sur des cas industriels représentatifs. Deux plateformes logicielles capitalisent les efforts de recherche qui contribuent au meilleur traitement des cas-tests industriels. Les logiciels sont diffusés sous licence open source pour bénéficier à une communauté élargie.

    Gestion des incertitudes dans les problèmes d'ingénierie basé sur de la simulation numérique
    La plate-forme CHORUS répond au besoin croissant de gestion des incertitudes dans l'analyse des risques des systèmes complexes en conception, certification ou en opérations. Par gestion de l'incertitude, nous entendons la capacité à quantifier, propager et analyser les effets des incertitudes dans un flux de modélisation et de simulation. Il s'agit de rassembler de nombreuses initiatives et donner accès aux mises à jour de la communauté R&T. En effet, même si le sujet est bien identifié dans les communautés scientifiques et professionnelles, il reste des défis cruciaux les problèmes de scalabilité: lien avec les capacités HPC, développement de modèles réduits et traitement de problèmes multi-disciplinaires. CHORUS vise à solidifier les briques scientifiques et technologiques dans un ecosystème adéquate (PME, groupes industriels, universitaires). Des innovations sont attendues dans: 1. Traitement méthodologique des problèmes de gestion des incertitudes dans un contexte multi-disciplinaire, 2. Développement de nouveaux modèles mathématiques et des algorithmes pour faire face aux problèmes de scalabilité (analyse de l'incertitude goal-oriented, techniques de réduction), 3. Accessibilité à des algorithmes avancés interopérables liés aux capacités HPC pour une large communauté hors CHORUS dans un environnement open source reconnu (OpenTURNS).



  • FucoChem Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapies Cardiovasculaires (LRPMBC)

    FucoChem
    Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapie Cardiovasculaire (LabCom LRPMBC)

    Valoriser les ressources marines en produisant un fucoïdane de grade Clinique pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires
    La société Algues & Mer est un fournisseur d’un fucoïdane pour les industries cosmétiques. Elle ne dispose cependant pas des moyens nécessaires à la caractérisation, à la modification chimique, aux tests et à la validation de ce produit avec la rigueur et les exigences recommandées pour des applications à visée pharmaceutique. Algues & Mer bénéficiera de l'expertise du Laboratoire U1148 en termes de caractérisation des polysaccharides, de modifications chimiques, d’évaluation in vitro et in vivo et de développement de macromolécules naturelles pour la thérapie et le diagnostic des pathologies cardiovasculaires tout en assurant la validation du scale-up nécessaire. Un partenariat étroit entre Algues & Mer et le Laboratoire U1148 permettra d’établir les normes pour un fucoïdane de grade clinique. Le Laboratoire Commun (LabCom), intitulé «Laboratoire de Recherche sur les Polysaccharides Marins en Biothérapies Cardiovasculaires (LRPMBC)«, regroupe les compétences d’Algues & Mer et du Laboratoire U1148 pour approfondir les recherches sur ce composé, normaliser la production de lots fiables, et proposer sur le marché le premier fucoïdane à visée clinique qui servira d’étalon, sur le modèle des héparines de bas poids moléculaire. Ce LabCom LRPMBC est une étape importante pour la recherche, le développement et la production industrielle d’extraits polysaccharidiques marins bioactifs validés. La mise à disposition pour la communauté scientifique de lots de fucoïdane correctement identifiés améliorera fortement la qualité des recherches en supprimant l’incertitude actuelle sur la qualité des lots liée à la multiplicité des procédés d’extraction et de traitement, comme de fournisseurs. Ce LabCom LRPMBC établira les bases de la future exploitation du fucoïdane, puis d’autres macromolécules marines par les industries pharmaceutiques pour des approches thérapeutiques et de diagnostic dans le domaine des pathologies cardiovasculaires.



Rechercher un projet ANR