L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

26/04 16:55 - [RDV] 3ème édition des Rencontres Recherche et Création https://t.co/8t1ZPalfpH cc @FestivalAvignon https://t.co/dxznVZHfv7

19/04 14:01 - [AAP] Ouverture de l'appel Montage de réseaux scientifiques européens ou internationaux https://t.co/3vH1UM67Pl

18/04 11:04 - [AAP] Ouverture de l'appel à groupes de travail transnationaux sur la résistance antimicrobienne (JPIAMR) https://t.co/zGO576xnfw #AMR

  • Gd-Lung Agents de contrastes multimodaux pour la détection des pathologies pulmonaires

    Agents de contraste pour la détection et le traitement des pathologies pulmonaires.
    Développement de petites nanoparticules administrables par les voies aériennes et facilement éliminables. Ces nanoparticules sont détectables par plusieurs types d’imagerie complémentaires (IRM, scintigraphie, Imagerie optique) et sont également utilisables pour augmenter l’efficacité de la radiothérapie.

    Nanoparticules pour la détection et le suivi de traitement de l’asthme et du cancer du poumon
    Le but de ce projet est le développement de nanoparticules ultrafines pouvant servir d’agents de contraste pour une détection précoce et le suivi de traitement des pathologies pulmonaires (la recherche sera axée principalement sur le cancer du poumon et dans un deuxième temps sur l’asthme). Dans le cas particulier du cancer, l’imagerie pourra être accompagnée d’un volet thérapeutique en raison des propriétés radiosensibilisantes des nanoparticules (AGuIX®) utilisées.
    Le cancer du poumon est la première cause de mortalité liée au cancer dans le monde :
    - La survie à 5 ans est inférieure à 15%
    - 1.4 millions de décès surviennent chaque année
    Pour cette pathologie, le but de cette étude est de réussir à développer un agent de contraste permettant de localiser avec précision la tumeur. L’utilisation de l’imagerie pourra ensuite notamment servir à paramétrer le traitement par radiothérapie en présence de nanoparticules.
    L’asthme sévère touche 300 millions de personnes à travers le monde et engendre approximativement 250 000 morts par an.
    Pour le développement de traitements efficaces contre cette pathologie, il est nécessaire de pouvoir visualiser les effets de ces traitements (notamment sur le remodelage bronchique). C’est ce que nous nous proposons de développer dans ce projet.



  • HémiLi Etude et réduction des interactions hémicellulases-lignine pour le développement de procédés de prétraitement et de fractionnement enzymatiques performants de la lignocellulose

    Interactions lignines-enzymes : rôle dans la récalcitrance à l’hydrolyse de la biomasse lignocellulosique?
    .

    Quels paramètres gouvernent les interactions lignines-enzymes ?
    Comprendre les paramètres gouvernant la résistance des parois végétales à l’hydrolyse enzymatique et limiter les doses d’enzymes lors du procédé représentent des étapes critiques pour le développement de technologies de production d’éthanol de seconde génération viables économiquement. L’objectif du projet Hémili est de focaliser les recherches sur l’impact de la lignine lors du fractionnement enzymatique de différentes sources végétales lignocellulosiques par des xylanases. L’utilisation des xylanases, biocatalyseurs hydrolysant les xylanes (représentant 20-40 % de la biomasse lignocellulosique) apporterait une plus-value non négligeable pour la production d’éthanol de seconde génération (diminution de la drasticité des prétraitements physico-chimiques de la lignocellulose, valorisation des pentoses). Ces études permettront de lever des verrous cognitifs puisqu’il s’agit de comprendre les mécanismes qui régissent les interactions entre les xylanases et la lignine de la biomasse lignocellulosique. Les retombées de ce projet sont de guider les choix et les améliorations des biocatalyseurs et des biomasses idéales pour la production de bioéthanol de deuxième génération.



  • ESCAPADE Evaluation de Scénarios sur la Cascade de l'Azote dans les Paysages Agricoles et moDElisation territoriale

    Evaluation des pertes d'azote dans les territoires et stratégies d'atténuation
    Effets des activités agricoles et de la mosaïque paysagère sur la cascade de l’azote dans les territoires. Contribution à la recherche de stratégies d’atténuation des pertes d'azote dans l’environnement et/ou d’adaptation des systèmes de production aux changements globaux.

    Contribution aux actions d'atténuation des pertes d'azote dans l'environnement
    L’un des enjeux agro-environnementaux et socio-économiques de l’agriculture est de maintenir la production agricole tout en limitant le recours aux intrants azotés, remettant ainsi en cause les systèmes de production mis en place dans les décennies précédentes. Un défi majeur consiste à mieux connaître les processus impliqués dans la cascade de l’azote et les pertes d’azote dans l’environnement, à les intégrer en tenant compte des interactions spatiales au sein des mosaïques paysagères, à les quantifier à partir d’approches de modélisation associées à des approches expérimentales et à des inventaires, à évaluer des scénarios agro-environnementaux de gestion de l’azote dans les territoires, puis à proposer des stratégies innovantes d’atténuation des pertes d'azote et/ou d’adaptation des systèmes de production aux changements globaux. Ces recherches menées à l'échelle du territoire sont complémentaires des approches classiques aux échelles de la parcelle et de l’exploitation agricole.



  • CO2-DISSOLVED Système d'injection et de stockage de CO2 sûr et optimisé pour la valorisation locale de l'énergie géothermique produite

    Stocker les émissions de CO2 industrielles tout en produisant de l’énergie propre et renouvelable utilisable localement
    Associer le captage du CO2 contenu dans les fumées industrielles, puis son stockage local sous forme dissoute dans la saumure d’un aquifère salin profond, et la récupération d’énergie géothermique : une nouvelle approche proposée par le projet CO2-DISSOLVED qui pourrait permettre d’ouvrir une nouvelle voie à la filière « captage et stockage du CO2 »

    Une approche innovante, différente mais complémentaire de la filière « classique »
    Les projets de stockage géologique du CO2 prévoient généralement une injection sous forme supercritique (état intermédiaire entre gaz et liquide) permettant de maximiser les quantités stockées (plusieurs millions de tonnes par an). En l’absence de site répondant aux critères de sécurité et de pérennité du stockage à proximité des gros émetteurs industriels, on doit prévoir de transporter le CO2 jusqu’à son lieu d’injection, d’où des coûts induits très élevés.
    Le projet CO2-DISSOLVED étudie une option différente consistant à injecter du CO2 dissous dans la saumure, à proximité immédiate de la source émettrice. L’infrastructure à mettre en place (cf. figure) repose sur un ensemble de puits producteur et injecteur, permettant respectivement de pomper la saumure du réservoir puis de la réinjecter après l’avoir saturée en CO2 dissous. Avec ce procédé, on s’affranchirait des problèmes inhérents à l’approche « classique » : montée en pression et migration de la saumure initialement en place, risques de remontée du CO2 vers les formations géologiques supérieures (vu qu’il n’y a plus de phase légère gazeuse ou supercritique). De plus, il est prévu de récupérer la chaleur de la saumure pompée au puits de production afin de l’utiliser localement pour les besoins propres de l’industriel émetteur de CO2 et/ou pour alimenter un réseau de chaleur. L’inconvénient majeur de cette approche réside dans la quantité de CO2 injectable qui est physiquement limitée par la solubilité du CO2 dans la saumure. Des taux d’injection de l’ordre de 100 000 tonnes de CO2 par an pourraient toutefois être atteints. Le projet CO2-DISSOLVED étudiera donc la faisabilité technico-économique de la mise en œuvre de cette technologie à proximité immédiate d’émetteurs industriels faibles à moyens (10 000-150 000 tonnes de CO2 par an).



  • NuKiT Rôle des nutriments et de la protéine kinase TPL-2 dans les cellules cancéreuses et leur microenvironnement

    Définir la fonction d’une protéine kinase dans la tumorigenèse : vers une thérapie ciblée.
    Définir les propriétés oncogéniques d’une protéine kinase, identifier les mécanismes moléculaires impliqués, permettent à terme de mieux caractériser les tumeurs afin de développer des traitements spécifiques mieux adaptés.

    Fonction, mécanismes de régulation, nouveaux traitements
    L’expression de notre protéine kinase d’intérêt (MAPK) est associée à l’agressivité tumorale dans les cancers du sein, et de mauvais pronostic pour les patientes atteintes de tumeurs ovariennes de haut grade. Le but du projet est de définir le rôle de MAPK dans le développement tumoral ainsi que les mécanismes de régulation de cette protéine kinase. La fonction de MAPK dans la tumorigenèse sera analysée selon deux axes complémentaires qui permettront de définir : 1) le rôle autonome de MAPK dans les cellules cancéreuse ; 2) la fonction de MAPK dans le microenvironnement tumoral. La double fonction potentielle de MAPK dans les tumeurs est particulièrement intéressante. En effet, à ce jour, les traitements proposés aux patientes présentant des tumeurs ne sont pas toujours adaptés. C’est pourquoi une meilleure caractérisation des tumeurs au niveau moléculaire est essentielle. Développer des drogues pour cibler et inhiber l’activité d’une seule protéine kinase, MAPK, pourrait non seulement prévenir la croissance des cellules tumorales mais également agir sur leur microenvironnement qui favorise leur développement. Pour les patientes présentant des tumeurs qui expriment fortement MAPK, nous pourrions proposer un traitement adapté et ainsi améliorer leur survie.



  • So-FragileX Rôle du complexe SoSLIP/FMRP (Fragile X Mental Retardation Protein) dans la régulation de la traduction.

    Le rôle du complexe SoSLIP/FMRP (Fragile X Mental Retardation Protein) dans la régulation de la traduction
    Le syndrome de l’X Fragile est la forme la plus commune de retard mental héréditaire. Ce syndrome est causé par l’absence de FMRP, une protéine qui lie l’ARN et est impliquée dans plusieurs étapes du métabolisme de l’ARN. On propose ici d’étudier le rôle du complexe FMRP/SoSLIP dans la régulation de la traduction.

    Déchiffrer le rôle of FMRP comme régulateur de la traduction
    i) Comprendre la régulation de l’expression de la Sod1 (dont l’ARNm contienne la structure SoSLIP) dans le cerveau pour avoir plus d’informations sur la physiopathologie du Syndrome de l’X Fragile
    ii) La recherche d’autres ARNm contenants des éléments SoSLIP ou SoSLIP-like qui va permettre de comprendre le rôle de cette structure dans la régulation de la traduction ;
    iii) L’identification de facteurs qui se lient à SoSLIP qui va aussi permettre de mieux comprendre certains aspects de régulation de la traduction ;
    iv) La compréhension de la thermodynamique de l’interaction FMRP/SoSLIP ;
    v) Déterminer la structure par cristallographie du complexe FMRP/SoSLIP ;
    vi) Comprendre le mécanisme de reconnaissance (et discrimination) de FMRP pour les différentes structures ARN (SoSLIP, G-quadruplex) qu’il lie. Surtout que ces structures, bien que différentes, sont liées par le même domaine : le RGG box.



  • PROFLUO Nouveaux fluorophores pour les Sciences de la Vie

    Synthèse de nouveaux marqueurs fluorescents de protéines plus sensibles et plus sélectifs
    Dans un échantillon biologique complexe, il est important de pouvoir visualiser et quantifier les protéines présentes (des plus présentes aux moins abondantes) car certaines familles de protéines, peuvent être impliquées dans différents processus (maladies, résistance aux antibiotiques…) même à très faibles concentrations.

    Trouver l’aiguille (protéine) dans la botte de foin (protéome)
    La protéomique consiste en l’étude et l’identification précise des protéines (protéome) présentes dans un environnement biologique (organisme, organe, tissu, cellule…) est un enjeu majeur actuel. En effet, la composition en protéine (protéome) peut varier en fonction du temps et de l’environnement, de l’état physiologique de l’organisme étudié… Les protéines sont donc, non seulement d’excellents indicateurs de cet état (outils de diagnostic), mais elles peuvent être aussi responsables de diverses pathologies ou être indispensables à la survie d’une espèce. Le programme de recherche sera axé sur le développement de nouveaux marqueurs de protéines, basés sur une structure de produit naturel, plus sensibles et plus sélectifs de protéines d’intérêt. A titre d’exemple, la recherche de protéines spécifiquement exprimées par des bactéries impliquées dans la formation de biofilms responsables, entre autres, de maladies nosocomiales particulièrement difficiles à traiter, s’inscrit résolument dans un cadre de santé publique. Pour cela, les marqueurs fluorescents, non toxiques et ciblant spécifiquement des protéines d’intérêt est une stratégie d’avenir qui permet notamment de contourner les approches de modifications génétiques.



  • MEDDU Formulations originales de liposomes acoustiques pour une délivrance assistée par des ultrasons

    Délivrance d’ADN médicament ciblée par ultrasons et microbulles, un pas vers la théranostique
    Les récents succès cliniques de la thérapie génique démontrent que cette approche est réalisable. Nous proposons un système fiable de délivrance ciblée basé sur l’utilisation d'ultrasons assistés de microbulles de gaz transportant l’ADN thérapeutique. Ces microbulles oscillent sous ultrasons induisant une amélioration de leur délivrance dans les tissus à proximité. les ultrasons présent l'avantage d'atteindre des tissus profonds de manière non invasive,

    Formulations originales de microbulles de gaz pour la délivrance ciblée de gènes par ultrasons.
    Malgré des efforts de développement de systèmes de délivrance de médicaments, les indices thérapeutiques et la sélectivité obtenus vis-à-vis des cibles pathologiques restent faibles. Le manque de sélectivité se traduit souvent par une forte toxicité. L'utilisation des ultrasons couplés aux microbulles de gaz est une approche pour atteindre de manière non invasive des cibles même profondes dans l'organisme. Il est donc important de développer de nouvelles microbulles adaptées au médicament à délivrer et d'approfondir les connaissances sur le comportement extra- et intracellulaire de celles-ci et de leur contenu pour connaître l'étendue de leurs applications.
    L’objectif du projet est de développer des microbulles de gaz capables de transporter des gènes médicaments et les délivrer spécifiquement à un endroit donné de l’organisme sous l’action des ultrasons. Le challenge est d’obtenir des particules capables de se lier à de l’ADN et de l’acheminer jusqu’au noyau des cellules cibles pour y être exprimé. De plus, ces particules doivent être stables dans l’organisme, activables spécifiquement par ultrasons et avoir la capacité d’être imagées par échographie.



  • SBA-15-NHC-NiCat Catalyseurs nickel(II)–carbène N-hétérocyclique supportés sur des matériaux de type SBA-15 pour la fonctionnalisation de liaisons C-H

    Catalyseurs recyclables pour des réactions économiquement et environnementalement viables
    Développement de catalyseurs robustes et bon marché ancrés sur un support solide (visant à faciliter leur recyclage) pour des réactions propres permettant la synthèse de produits organiques à haute valeur ajoutée à partir de composés peu réactifs, disponibles commercialement

    Des catalyseurs verts pas chers pour une chimie durable
    La pression économique et environnementale actuelle génère des changements fondamentaux dans l’élaboration de nouveaux processus chimiques. A cet égard, la recherche de réactions satisfaisantes, tant d’un point de vue du coût que de l’économie d’atomes, n’a probablement jamais été aussi intense que de nos jours. De plus, la relative pénurie de catalyseurs efficaces, non polluants et peu onéreux pour la synthèse de produits organiques fins à grande échelle, génère une demande de plus en plus forte pour des versions supportées, c’est à dire ancrées sur un support solide (récupérable par simple filtration), des catalyseurs moléculaires solubles habituellement utilisés en chimie organique fine. En effet, les catalyseurs renchérissent significativement le coût des produits, et donc leur régénération et/ou réutilisation est hautement désirable.
    Dans ce contexte, nous proposons un projet ayant pour objectif global l’immobilisation sur supports solides de catalyseurs moléculaires solubles pour la synthèse de produits organiques fins à partir de composés peu réactifs, disponibles commercialement. Son l’originalité repose sur une base à trois pieds : (i) sur la nature de la réaction cible, qui doit être satisfaisante tant sur le plan économique qu’environnemental, (ii) sur la nature du catalyseur moléculaire qui doit être à la fois bon marché et robuste, et (iii) sur la méthode d’immobilisation dont on attend qu’elle génère des matériaux permettant une excellente activité et recyclabilité du catalyseur supporté.



  • AARDECO Aérornautique, Automobile Regroupement pour le DEveloppememnt des Caloducs Oscillants

    Aéronautique Automobile Regroupement pour le DEveloppement des Caloducs Oscillants
    L’augmentation de la densité de puissance est un des enjeux cruciaux industriels et sociétaux. Le transport se trouve en profonde mutation énergétique sous l'effet de miniaturisation du véhicule et de ses composants ainsi que l’électrification progressive qui concourent à l’augmentation des flux énergétiques. Le caloduc oscillant est un appareil à la fois simple et efficace permettant de transférer la chaleur entre des points chauds et froids en optimisant ainsi le bilan énergétique.

    L’étude et développement de caloduc oscillant pour répondre aux attentes du transport : miniaturisation et électrification.
    Face à un enjeu sociétal primordial (réduction des gaz à effet de serre, raréfaction des énergies fossiles), l'industrie des transports doit opérer une mutation profonde assurant une économie des ressources pour le respect des générations futures. Cette transformation passe par la réduction des pertes énergétiques. Si cet objectif est commun aux domaines aéronautique et automobile, le premier a opté depuis longtemps pour la voie vertueuse de l'allègement alors que le second montrait jusqu'à récemment une tendance contraire pour des raisons de sécurité et de confort des passagers. Cette tendance n'est plus possible dans le contexte actuel d'électrification du véhicule qui conduit vers la miniaturisation des composants pour des contraintes d'encombrement et de réduction de la consommation.
    En ce sens, les caloducs oscillants (PHP) semblent particulièrement adaptés à cet objectif. En effet, l’augmentation des flux énergétiques dans les véhicules (miniaturisation + électrification) ne peut plus être maitrisée par les moyens de refroidissement traditionnels pour des raisons d'encombrement, efficacité, masse et cout. Parmi les nombreux types de caloducs (technologie attractive mais limitée à des densités de puissance autour de 100 W/cm2), les PHPs représentent une technologie prometteuse pour l’extraction des calories : forts transferts thermiques, système passif (pas de pompe) associé à une technologie très simple (faible cout et masse). Une compréhension des mécanismes physiques mis en jeu permettant la maîtrise du fonctionnement du PHP reste encore à franchir pour répondre à un besoin de robustesse industrielle.
    Pour atteindre ce but, le projet compte sur l’association de 3 laboratoires pionniers avec une longue expérience de collaboration sur le sujet et de 2 industriels issus de secteurs différents du transport. Du fait des attentes et des enjeux scientifiques associés, les livrables de ce projet auront une retombée internationale.



  • ACV Quartiers Aide à l'éco-conception des quartiers par l'analyse de cycle de vie

    ACV-QUARTIER
    AIDE A L’ECO-CONCEPTION DES QUARTIERS PAR L’ANALYSE DE CYCLE DE VIE

    Vers un outil de mesure de la performance environnementale
    La sensibilisation des collectivités locales aux problématiques environnementales a induit la création d’« éco-quartiers », sans que ce concept soit précisément défini. Or l’importance des risques, du niveau local au niveau planétaire, demanderait une gestion plus rigoureuse de ces problèmes. Dans ce contexte, l’analyse de cycle de vie (ACV) constitue un apport méthodologique pour aider les décideurs à réduire les impacts environnementaux des projets grâce à une démarche de conception appropriée.
    Le présent projet vise à améliorer les outils existants, et à tirer parti de ces outils pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs. Il convient en particulier d’étudier les concepts de quartier à énergie positive en considérant leurs implications en termes de morphologies urbaines, de transports et de réseaux d’énergie. L’intermittence des productions et des consommations d’électricité doit être prise en compte, car les moyens de production et donc aussi les impacts environnementaux évoluent dans le temps.
    L’énergie représente une part importante de certains impacts comme le changement
    climatique, l’épuisement des ressources, la santé et la biodiversité. Mais le projet concerne également les aspects liés à la consommation d’eau, l’occupation des sols, la fabrication des matériaux, leur traitement en fin de vie et leur recyclage éventuel.



Rechercher un projet ANR