L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 27.10.2016)

Appel générique 2017 :

  • La phase de soumission des pré-propositions et d’enregistrement pour les projets en collaboration internationale est close depuis le 27 octobre, 13h
  • Les pré-propositions sont en cours d’évaluation
  • Les coordinateurs des pré-propositions retenues à l’issue de l’étape 1 ainsi que des PRCI éligibles enregistrés seront invités à soumettre une proposition complète à la mi-février
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

08/12 12:17 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel international FLAG-ERA édition 2016 https://t.co/Lam0JadW06

05/12 18:15 - Pour en savoir plus sur le projet REPAIRS - Réparations, Compensations et Indemnités au titre de l'esclavage… https://t.co/w3XpPAo4Tm

05/12 15:10 - Pour en savoir plus sur cet instrument de financement, voici notre plaquette dédiée https://t.co/Y7FbKhZxCZ #H2020https://t.co/3dybQUgdhP

  • Exo-Atmos Atmosphère et Evaporation des Exoplanètes

    Atmosphère et Evaporation des exoplanètes
    Le programme “Exo-Atmos” a pour but de contraindre les exosphères étendues des planètes en évaporation, et les atmosphères plus profondes d'une grande variété d'exoplanètes. Ces objectifs seront atteints par 1) L'observation avec les meilleurs télescopes disponibles : le Very Large Telescope (VLT) et le Hubble Space Telescope (HST); 2) Elargissement de l’échantillon de planètes pour lesquelles l’atmosphère est détectée et analysée; 3) Le développement de simulations numériques.

    Exploration observationnelle et théorique de l'atmosphère des exoplanètes.
    L'objectif du projet est de parvenir à une meilleure compréhension des atmosphères des exoplanètes. Nous souhaitons améliorer nos connaissances sur la diversité de l'atmosphère des exoplanètes, et mieux comprendre l'origine et les facteur clés de cette diversité. En outre, sachant que, sous l'effet de l'évaporation, les atmosphères d'exoplanètes évoluent sur de grandes échelles de temps, nous avons besoin de comprendre les mécanismes déclenchant l'échappement atmosphérique et son impact sur la structure des planètes.
    Les défis et les difficultés à surmonter sont les suivants:
    - Actuellement, nous avons très peu de détections atmosphériques et elles apportent qu'un petit nombre de contraintes observationnelles
    - Les quelques résultats disponibles sont surprenants (la découverte de l'évaporation n'était pas prévue), et ils sont difficiles à interpréter d'un point de vue théorique.
    Toutefois, ces difficultés peuvent être contournées en utilisant deux voies:
    1) l'obtention de nouvelles contraintes observationnelles
    2) l'obtention de nouveaux résultats théoriques obtenus à partir de simulations informatiques massives.



  • AUTOFERM Maîtrise de la méthanisation en humide à la ferme

    Autoferm ou comment piloter son méthaniseur à la ferme
    Développer la conduite de la méthanisation à la ferme en limitant les dysfonctionnements

    Enjeux et objectifs
    Dans le cadre du plan Energie Méthanisation Autonomie Azote, le Ministère de l’Agriculture a prévu d’accompagner la création d’environ 1000 méthaniseurs à la ferme d’ici 2020. Outre le retour financier de cet équipement, le porteur d’un projet de méthanisation cherche à investir dans des systèmes fiables, peu sujets aux dysfonctionnements. Dans ce contexte Autoferm a pour objectifs de proposer des stratégies de pilotage d’installations réelles grâce à des logiciels de suivi intelligents alimentés par des capteurs physiques, par des techniques innovantes de filtrage numérique et par des modèles de connaissance. Une des originalités du projet concerne la taille des installations étudiées : du pilote de 1 m3 au méthaniseur agricole de 500 m3, rendant les résultats obtenus directement utilisables à l’échelle « industrielle ».
    Concernant plus spécifiquement l’approche « capteurs », un état des lieux doit établir les capteurs utilisables à grande échelle et amenant une information pertinente ; une exploration de capteurs innovants sera également menée sur le problème spécifique des acides gras volatils en phase gazeuse.
    Comme décrit plus haut, Autoferm a pour vocation de fournir aux constructeurs de méthaniseurs ou aux exploitants d’unités de méthanisation des clefs de pilotage et doit contribuer au développement de cette technologie sur les territoires ruraux.



  • MERUBBI Méthodes d'exploitation des ressources utiles du bâtiment bioclimatique dans son îlot

    Une nouvelle plateforme de conception bioclimatique pour l'intégration optimale d'un bâtiment neuf dans son îlot
    La modélisation énergétique des espaces bâtis (villes et bâtiments) est à la croisée des chemins : un bâtiment performant, très sensible aux détails de son environnement, ne peut être conçu qu'en tenant compte de son voisinage (îlot, microclimat local); les îlots, quartiers et villes ne peuvent être évalués et rénovés qu'en tenant compte de la réalité énergétique de chaque bâtiment qui les constitue. Tout cela converge vers une échelle commune de conception et de modélisation : l'îlot.

    Réussir la densification des espaces urbanisés en étudiant les impacts mutuels des bâtiments à implanter et des îlots existants
    Améliorer la performance énergétique des bâtiments pris isolément et cesser l’étalement urbain en densifiant les zones déjà construites sont deux objectifs identifiés pour diminuer la part du bâtiment dans la consommation énergétique des pays développés et son impact sur l’environnement. Mais ces deux objectifs peuvent parfois se révéler contradictoires : en effet un bâtiment très performant fait un usage important des ressources énergétiques de son environnement qui deviennent de moins en moins accessibles lorsque la densité de construction dans son voisinage s’accroit. Il y a donc un véritable enjeu à tenter de concilier la performance énergétique d’un bâtiment neuf implanté dans un îlot existant et la performance de l’îlot après cette implantation en tenant compte du véritable contexte climatique local qui est souvent sans rapport avec celui des stations météo toujours situées loin de toute construction. Des briques logicielles permettent de modéliser tous les éléments de cet ensemble et des outils d’optimisation pourraient permettre de gérer un problème de conception à cette échelle. L’objectif du projet est d’assembler tous ces éléments dans une plateforme de recherche ouverte, donc évolutive, permettant de mener ce travail de conception en y intégrant en outre une dimension bioclimatique (usage maximal des ressources de l’environnement), une dimension économique et une dimension réglementaire.



  • SLiM Membranes électrolytes solides à porteur de charge Li+

    Des électrolytes nanocomposites pour des batteries au lithium « tout solide » plus performantes
    Il existe une forte demande du marché pour les batteries de nouvelle génération.
    « Rechargeable en quelques minutes », « une batterie qui dure vingt ans », « compacte et qui peut se plier »… La batterie révolutionnaire se fait toujours attendre alors que le développement des énergies renouvelables, des moyens de transport plus propres et des systèmes électroniques portables nécessitent des moyens de stockage de l'énergie toujours plus fiables et efficaces.

    Des verrous technologiques restent à lever pour développer les batteries de nouvelle génération
    Alors qu’il existe une forte demande du marché pour des batteries « tout solide », plus sûres, la conductivité ionique des électrolytes polymères reste très inférieure à celle observée dans les liquides, en particulier à température ambiante. Alors que les batteries lithium métal (y compris les très prometteuses batteries lithium-air et lithium-soufre) offrent des voltages et densités d’énergie beaucoup plus élevés, seules les batteries lithium ion connaissent un développement commercial du fait des graves problèmes de sécurité posés par les premières. L’un des problèmes est que l’utilisation de lithium métal au lieu d’ions lithium conduit au cours des recharges successives au dépôt incontrôlé d’agrégats (dendrites) métalliques au voisinage de l’anode, qui finissent par créer des courts-circuits entre les deux électrodes.
    Le projet SLiM vise à concevoir des membranes électrolytes polymère présentant une conductivité ionique élevée et un nombre de transport du cation lithium proche de l’unité, un facteur déterminant contribuant à inhiber la formation de dendrites métalliques.



  • QUASIMODO QUAlité de ServIce pour réseaux de capteurs sans fil et objets MObiles – aDaptatiOn des paramètres

    B.1.1 NOUVEAUX ALGORITHMES ET PROTOCOLES POUR FOURNIR LA QOS ET L’EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LES RESEAUX DE CAPTEURS SANS FIL
    La technologie des réseaux de capteurs et l’internet des objets constituent des éléments clés pour la construction des systèmes cyber-physiques. Jusqu’à présent, la plupart des travaux se focalisent sur l’aspect faible consommation. Comment supporter les besoins temps réel et la mobilité est un aspect encore peu investigué. Fournir la QoS sous contraintes strictes de ressources (énergie, mémoire et calcul) dans un réseau de capteurs hautement dynamique est un challenge.

    L’objective principal est la conception des algorithmes et protocoles supportant la QoS pour des applications temps réel, tout en préservant l’efficacité énergétique, dans des systèmes cyber-physiques
    Dans ce projet, nous nous focalisons sur le développement des algorithmes et protocoles auto-adaptatifs dans et au-dessus des réseaux de capteurs sans fil afin de fournir la QoS. L’un des scénarii consiste la détection de l’intrusion qui implique la détection en temps réel d’événements, la poursuite de cible et la collaboration multi-robots. Nos travaux portent sur deux thèmes :
    • Algorithmes de poursuite de cibles multiples sous contraintes de réseau (délai, perte de paquets et énergie limitée)
    • Conception de protocoles supportant la QoS tout en minimisant la consommation d’énergie



  • STRUDYEV STRUCTURE, DYNAMIQUE ET EVOLUTION DES RESEAUX GENETIQUES CONTROLANT L’ADAPTATION DES LEVURES A LEUR ENVIRONNEMENT

    Evolution de la réponse des génomes aux stress environnementaux chez les levures.
    Approches expérimentales haut débit et de modélisation informatique pour comprendre l’évolution de la réponse des cellules aux stress environnementaux, en utilisant les levures comme modèles.

    Biologie des systèmes et évolution des réseaux de régulation de l’expression des gènes
    Les cellules vivantes sont des systèmes complexes, composés de plusieurs dizaines de milliers de gènes dont les produits forment des réseaux d’interactions denses et sans cesse modifiés. Les progrès fulgurants des techniques de génétique moléculaire ont mis cette complexité à notre portée. Il est à présent possible de mesurer l’expression de tous les gènes d’une cellule en une seule expérience et d’avoir accès à la façon dont l’information contenue dans ces gènes s’organise pour faire face à une situation donnée. Une telle information est trop complexe pour être appréhendée par notre cerveau. Il faut donc faire appel à la modélisation informatique et à des théories venant des mathématiques ou de la physique statistique. Cette discipline hybride est appelée biologie des systèmes, et elle vise à obtenir des simulations de plus en plus précises et complètes du fonctionnement des systèmes vivants. Les implications de tels travaux sont énormes en termes de compréhension du vivant mais aussi d’applications biomédicales ou industrielles. Le projet présenté ici s’inscrit dans cette démarche. Il a pour but de combiner des approches expérimentales et de modélisation informatique pour comprendre la façon dont une cellule simple, la levure de boulanger, adapte l’expression de ses gènes à la présence de substances toxiques dans son environnement. Nous élargirons ensuite notre étude à d’autres espèces de levure, avec des niches écologiques différentes, afin de mieux comprendre l’évolution de ces systèmes de défense de la cellule en fonction de leurs environnements. Notre objectif principal, outre l’apport de nouvelles connaissances, est de développer une démarche de référence qui pourra ensuite être appliquée à d’autres types de microorganismes. Les applications potentielles de ce projet touchent les domaines de la toxicologie environnementale et de la lutte contre certains microorganismes pathogènes.



  • AFRISTORY Histoire coloniale et Développement en Afrique

    Histoire coloniale et développement économique en Afrique
    Le programme Afristory a fait le pari d'une collecte de données de grande ampleur dans les archives françaises, portant sur les finances publiques coloniales à un niveau détaillé, et sur un vaste ensemble de données économiques et sociales, y compris les données individuelles issues de la conscription militaire indigène.

    Dépense publique coloniale et conditions de vie indigènes
    Le programme Afristory s'est proposé de faire avancer de façon substantielle la connaissance quantitative sur l'histoire économique de la colonisation française, et plus généralement de l'Afrique. Il s'est agi notamment d'établir le premier tableau global de la dépense publique coloniale et de son financement local et métropolitain, tout en même temps que de l'évolution de certains aspects des conditions de vie pour les populations colonisées: revenu, éducation, santé en particulier. Ces éléments de connaissance doivent permettre d'instruire une analyse nouvelle de l'économie politique coloniale et de ses héritages historiques pour les pays indépendants actuels. En effet les zones d’ombre et les partis pris de la littérature sur la colonisation ne s'expliquent pas par l'absence d'archives disponibles et exploitables, mais bien plutôt par le manque d'efforts de recherche qui leur ont été consacrés. En comparaison des travaux antérieurs, le fait de couvrir l'histoire de l'investissement colonial, de manière comparative, sur un vaste ensemble de territoires, et sur la période coloniale du début à la fin, ouvre des perspectives nouvelles, notamment pour l'analyse des cinquante années écoulées depuis les indépendances jusqu'à aujourd'hui.



  • APO-MeioA Synthèse rationnelle de composés dérivés d'un produit naturel, actifs sur deux protéines de l'apoptose

    Synthèse rationnelle de composés dérivés d’un produit naturel, actifs sur deux protéines de l'apoptose
    Ce projet, développé au sein de l’Institut de Chimie des Substances Naturelles (UPR 2301 du CNRS) a pour objectif d’élaborer des composés à activité anticancéreuse ciblant deux protéines de la famille de Bcl-2 qui sont des régulateurs de la mort cellulaire programmée ou apoptose. Ces composés sont des dérivés d’un composé naturel, la meiogynine A, préalablement isolée et synthétisée dans notre équipe. Il est réalisé en collaboration avec des équipes de RMN et de modélisation moléculaire.

    Mise au point d’un candidat médicament dérivé d’un produit naturel ciblant une famille de protéines qui sont dérégulées dans certains cancers
    La lutte contre le cancer est un objectif de santé public majeur car cette maladie reste aujourd’hui encore l’une des premières causes de mortalité en France. Le développement de médicaments agissant selon un mode d’action différent de ceux déjà utilisés en clinique peut permettre d’apporter une réponse à cet enjeu crucial. Une des stratégies thérapeutiques émergente de ces dernières années consiste à cibler des protéines impliquées dans l’apoptose (ou mort cellulaire programmée) qui sont dérégulées dans certains cancers.
    Notre projet de recherche, développé au sein de l’Institut de Chimie des Substances Naturelles (ICSN, UPR 2301 du CNRS), avait pour objectif d’élaborer des composés à activité anti-cancéreuse ciblant deux protéines impliquées dans l’apoptose : Bcl-xL et Mcl-1. Pour cela, nous avons développé, par synthèse organique, des dérivés d’un produit naturel, la méiogynine A, isolée d’une plante par notre équipe et qui présente une activité significative sur ces deux cibles thérapeutiques. Les produits naturels sont, en effet, une source inestimable de nouvelles molécules qui peuvent être utilisées directement à des fins thérapeutiques ou bien servir de précurseurs à la formation de produits actifs. Ainsi, d’après la revue scientifique de Newman et Gragg, 42 % des nouvelles molécules anticancéreuses commercialisées entre 1981 et 2006 provenaient de produits naturels ou leurs dérivés.



  • MIT-2M Mécanismes moléculaires de transport dans les mitochondries

    Mécanismes moléculaires de transport dans les mitochondries
    Les mitochondries sont des organites responsables de la production de l’ATP, véritable fuel de la cellule. Plusieurs cycles métaboliques se déroulent dans ce compartiment cellulaire. Pour fonctionner un ensemble de métabolites ou de petites molécules doivent transiter entre la matrice mitochondriale et le cytoplasme. Le projet vise à comprendre les mécanismes de transport au niveau moléculaire, plus spécifiquement de protéines membranaires essentielles, les transporteurs mitochondriaux.

    Structures et mécanismes de transport de trois transporteurs mitochondriaux
    La première structure d’AAC résolue par un des partenaires du projet en 2003, reste toujours la seule structure connue à haute résolution. Cette structure a apporté le premier éclairage sur les transporteurs mitochondriaux. Elle montre le repliement général et le mécanisme d’inhibition des atractylosides, connus pour être des poisons violents. Elle permet également d’émettre des premières hypothèses sur le mécanisme de liaison du substrat. Des nouvelles informations sont venues des simulations de dynamique moléculaire basée sur la structure (collaboration entre deux partenaires de ce réseau). Une première étude a pu montrer l’influence de certains paramètres externes sur la liaison du substrat, illustrant ainsi la force de l’approche couplée entre théorie et expériences. UCP1 et UCP2, également membres de la même famille de transporteurs, sont étudiés par un des partenaires depuis plusieurs années. La compréhension complète du mécanisme de transport nécessitera la connaissance de plusieurs conformations adoptées par les transporteurs en action. Les caractérisations fonctionnelles de mutants ou l’effet de différents ligands sur le transport permettront de progresser vers les études structurales d’autres conformations et de compléter les données des dynamiques moléculaires.



Rechercher un projet ANR