L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • CarBioRed Reduction catalytique de CO2 bioinspirée

    Réduction catalytique de CO2 bioinspirée
    CarBioRed vise au développement, à base de métaux non nobles, de nouveaux catalyseurs efficaces et sélectifs pour l’électroréduction de CO2, ainsi qu’à l’étude de leurs mécanismes d’action.

    Objectifs
    Notre projet s’intéresse à la réduction électrocatalytique de CO2. Suivant une approche bio-inspirée, nous rechercherons de nouveaux catalyseurs à base de métaux non nobles comme le Fe ou Ni. Il pourra s’agir de complexes modèles des métalloenzymes impliquées dans la transformation de CO2 ou de dérivés métalliques des polyoxométallates (TMSPs) comme Synzymes inorganiques. Dans le premier cas, le challenge est de reproduire synthétiquement les principales caractéristiques des CO- et Formate-Dehydrogénases tout en maintenant leur efficacité et sélectivité. Dans le second cas, du fait de leurs propriétés acido-basiques et redox remarquables, les TMSPs sont de bons candidats pour la fixation de CO2 et le transfert de plusieurs électrons. De plus, comme dans le cas des protéines, les dérivés polymétalliques pourraient faciliter la réduction et améliorer la sélectivité par des effets secondaires : protonation, coopérativité avec un second métal, effets de confinement dans des complexes cage. Nous développerons une méthodologie pour évaluer l’activité catalytique et les performances des complexes les plus prometteurs seront confrontées. En parallèle, nous chercherons à identifier des intermédiaires de réaction en croisant études spectroélectrochimiques, modélisation des cyclo-voltammogrammes et calculs DFT de façon à proposer un mécanisme plausible de catalyse électro-assistée. Pour finir, nous préparerons des électrodes modifiées par confinement des meilleurs catalyseurs afin de tester leurs performances à une plus large échelle.



  • LEGITIMES Construction et évaluation de scénarios territoriaux d’insertion de légumineuses dans les systèmes de culture pour répondre aux changements globaux

    Scénarios territoriaux d’insertion de légumineuses dans les agrosystèmes
    Étudier et construire, avec des acteurs directement concernés, les conditions d’une plus grande insertion des légumineuses dans les systèmes agricoles, et évaluer les effets attendus, dans l'optique d'une gestion durable des territoires et des ressources.

    Construire et évaluer des scénarios territoriaux d’insertion de légumineuses, qui répondent à des débouchés économiquement viables.
    Pour faire face à la diversité des changements globaux, un profond changement des systèmes agricoles est nécessaire, dans lesquels les légumineuses peuvent jouer un rôle clé. Pour accroître leur insertion dans les agrosystèmes, il est indispensable d’identifier les services écosystémiques qu’elles peuvent fournir et de construire une organisation des acteurs autour de nouvelles filières et de nouveaux débouchés, en tenant compte des spécificités des territoires. L’objectif du projet est d’étudier et de construire, avec des acteurs directement concernés, les conditions d’une plus grande insertion des légumineuses dans les systèmes agricoles, et d’en évaluer les effets attendus, dans l'optique d'une gestion durable des territoires et des ressources. Le coeur du travail consiste à construire et à évaluer, avec les acteurs locaux de trois territoires aux caractéristiques variées, des scénarios territoriaux d’insertion de légumineuses, qui répondent à des débouchés économiquement viables. Ce travail s’appuie sur des collaborations étroites entre agronomie et sciences économiques et sociales, et concernera différentes échelles (la parcelle, l’exploitation agricole, le territoire, et les filières).



  • CO2 GREEN Le dioxyde de carbone : une source de carbone durable pour les procédés de synthèse catalysés par des complexes de métaux de transition - Carbon dioxide as a green carbon source in transition metal catalyzed synthesis

    Le dioxyde de carbone (CO2) source de carbone durable pour les procédés industriels de synthèse
    -

    La catalyse de réduction du CO2 : une solution à fort potentiel pour valoriser le CO2
    La raréfaction et l’augmentation des coûts des matières fossiles (pétrole) nécessitent la découverte de nouvelles matières
    premières carbonées et la mise au point de procédés industriels novateurs. L’une des sources de carbone alternative
    largement disponible, ayant l'avantage d'être ininflammable, non toxique et bon marché est le CO2. Compte tenu de sa
    stabilité, sa transformation en molécules carbonées plus réactives nécessite un important apport d’énergie qui peut être
    largement minimisé à l’aide de procédés catalytiques. Dans ce contexte, la réduction catalytique du CO2 apparait
    comme une solution à fort potentiel pour convertir le CO2 en produits de base pour l’industrie chimique (ex. le
    monoxyde de carbone pour la réaction d’hydroformylation). L’énergie nécessaire à ce procédé peut être fournie par
    l’énergie solaire (photo catalyse), électrique (électrocatalyse) voir par les deux (photo-électrocatalyse). Pour développer
    de tels procédés de nouveaux catalyseurs moléculaires, de type complexes métalliques, répondant à un certain nombre
    d’impératifs tels qu’un faible coût et une faible toxicité, ont été développés.



  • S2S SORTIES DE SCÈNE Dispositifs de soutiens et parcours sociaux des artistes chorégraphiques et artistes de cirque en transition professionnelle

    Sorties de scène
    Dispositifs de soutiens et parcours sociaux
    des artistes chorégraphiques et artistes de cirque en transition professionnelle

    OBJECTIFS INITIAUX DU PROJET
    Chaque année, près de 5 % des danseurs et des artistes de cirque intermittents du spectacle présents en France cessent leur activité d’interprète. Pour ces artistes, le passage à l’après scène ou l’après piste n’est pas une étape allant de soi. Les « reconversions » posent de nombreuses questions aux artistes : aussi bien à titre personnel, qu’en matière de financement de cette phase de transition ou encore pour l’accès à des formations permettant le retour vers l’emploi.
    Afin d’apporter un éclairage nouveau sur cette thématique, ce programme, situé au croisement entre sociologies de l’action publique et des parcours professionnels, observe :
    — D’une part, les répertoires d’action, les modes de fonctionnement et de coordination des acteurs publics et privés impliqués dans les dispositifs d’aide à la « reconversion » existants, mais aussi leurs effets ;
    — D’autre part, la différenciation sociale des mécanismes de « reconversion » parmi les artistes interprètes tels qu’ils sont à l’œuvre dans les deux sous domaines artistiques précités.
    La méthodologie de recueil de données employée est avant tout issue d’une démarche compréhensive et qualitative d’analyse du travail. Au-delà du recueil d’entretiens auprès d’acteurs institutionnels et d’ancien artistes, ce programme entend également s’appuyer sur un traitement statistique des fichiers de la Caisse des congés spectacles afin d’obtenir une vue d’ensemble du secteur du spectacle vivant et de caractériser les spécificités des domaines de la danse et du cirque au regard du thème des sorties de la profession.



  • MEMOSTRESS Stabilité et potentiel adaptatif des variations épigénétiques induites par les stress

    Stabilité et potentiel adaptatif des variations épigénétiques induites par les stress
    Les changements d’état de la chromatine jouent un rôle clé dans la régulation de l’activité du génome des eucaryotes et sont parfois transmis au travers des générations indépendamment de toute mutation de l'ADN. MEMOSTRESS vise à déterminer l'impact de stress environnementaux sur l'apparition et la stabilité de ces « épimutations » chez la plante de référence Arabidopsis ainsi qu’à développer des modèles d'adaptabilité dynamique intégrant cette composante encore inexplorée de l’hérédité.

    Stabilité et potentiel adaptatif des variations épigénétiques induites par des stress environnementaux
    Jusqu’à récemment, les mutations de la séquence de l’ADN étaient considérées comme la seule source possible de variation phénotypique héritable. Ainsi donc, la sélection ne pouvait être envisagée qu’entre individus présentant des génotypes distincts. Cependant, cette vision de la génétique est depuis peu mise à mal par l’observation que les changements d’états de la chromatine, dont nous savons dorénavant qu’ils jouent un rôle primordial dans la régulation de l’expression génique chez les eucaryotes, peuvent être « verouillés » puis transmis sur plusieurs générations sans que la séquence du génome soit changée d’aucune façon. Cet héritage, dit épigénétique, est particulièrement bien documenté chez les plantes et semble impliquer le plus souvent un gain ou une perte de la méthylation des cytosines des éléments transposables et d’autres séquences répétées. Néanmoins, il n’existe à ce jour que peu d’études systématiques visant à déterminer expérimentalement la prévalence, la stabilité et les conséquences phénotypiques des variations épigénétiques induites par l’environnement et à tester leur impact tant en écologie que pour l’évolution, qui pourrait différer de celui des mutations, étant potentiellement plus fréquentes mais aussi moins stables. Nous proposons ici une telle étude, en combinant de manière unique un ensemble de ressources et d’expertise en épigénomique, phénotypage et modélisation.



  • COAGO Site co-agoniste des récepteurs NMDA: de la dynamique synaptique à des mécanismes de signalisation nouveaux

    Modulation du site glycine des récepteurs NMDA
    Les récepteurs NMDA du glutamate sont au cœur des processus cognitifs de notre cerveau comme l’apprentissage, la mémoire et ils sont aussi impliqués dans de nombreuses maladies neurodégénératives. Le projet COAGO vise à identifier la nature du coagoniste endogène et son implication dans le fonctionnement des récepteurs NMDA.

    Réguler les récepteurs NMDA pour soigner les maladies neurodégénératives
    Les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson sont associées à des déficits cognitifs prononcés reflétant des dysfonctionnements majeurs de la transmission de l‘information dans le cerveau. Cette transmission de l’information se fait au niveau de structure spécialisée appelées synapses qui possèdent la capacité d’être plastiques, c’est-à-dire de pouvoir adapter leur fonction au grès des modifications de leurs environnement et de l’activité neuronale. Ce phénomène repose sur un type de récepteur du glutamate bien particulier, les récepteurs NMDA. Afin de mieux appréhender les désordres cognitifs associés aux maladies neurodégénératives, il est donc essentiel de mieux comprendre le mode opératoire des récepteurs NMDA. C’est ce que nous proposons de faire avec le projet COAGO qui vise à disséquer la régulation des récepteurs NMDA par leur coagoniste endogène qui peut être soit la glycine, soit la D-sérine.



  • TuMOR TAG Ciblage de la télomérase et/ou des G-quadruplexes pour un diagnostic tumorospécifique

    Le ciblage des structures inhabituelles d’ADN pour des applications anticancéreuses
    Etudes in extenso de tétrades de guanines synthétiques hydrosolubles comme agents thérapeutiques à très fort potentiel : conception et synthèse des premiers prototypes de ligands de quadruplexe biomimétiques & études de leur propriétés anticancéreuses spécifiques.

    La chimiothérapie s’appuie sur des molécules interagissant avec l’ADN des cellules cancéreuses, mais de façon peu sélective; une nouvelle perspective de sélectivité ? Les structures non-duplexes d’ADN
    L'ADN est une cible anti-cancéreuse aussi connue que perfectible. Un nombre important de petites molécules capables de se lier fortement à l’ADN (appelés ligands ou plus souvent intercalants d’ADN) est actuellement utilisé en clinique. Cependant, ces molécules ne peuvent créer avec le duplexe d’ADN qu’un nombre limité de contacts, elles sont donc incapables de reconnaître des séquences d’ADN spécifiques ; ainsi, étant peu sélectives, elles sont responsables d’effets secondaires non désirés (alopécie, etc.). Ceci explique pourquoi l'intérêt pour l’ADN en tant que cible chimiothérapeutique s'est progressivement estompé. Très récemment, ce domaine a connu un nouvel essor avec la découverte que l'ADN n'existe pas seulement sous la forme de double-hélice (ou duplexe) dans la cellule, mais qu'il peut revêtir une grande variété de structures alternatives (triplexe, quadruplexe, etc.,) qui jouent des rôles clés dans un contexte tumoral. Cette découverte a offert aux chimistes un champ d’investigation sans précédent dans la conception et la synthèse de molécules originales qui, dans l’idéal, sont capables de reconnaître efficacement ces nouvelles cibles d’ADN (affinité) sans interagir avec le duplexe d’ADN (sélectivité). C’est dans ce contexte que notre laboratoire a décidé d’étudier une classe de composés spécifiques pour les quadruplexes d’ADN, dans le but d’établir une stratégie anticancéreuse plus efficace et sélective.



  • Bi3Pro Systèmes bimétalliques bioinspirés : bistabilité contrôlée par le pH

    Transfert d’électrons entre ions métalliques contrôlé par le mouvement d’un proton
    Les transferts couplés électron-proton sont des mécanismes clés dans de nombreux domaines (biologie, catalyse, piles à combustible …). L’étude d’un système comportant un ion Fe(II), un ion Fe(III) et un ligand possédant un proton échangeable constitue une opportunité unique pour appréhender ces mécanismes.

    Facteurs clés des transferts couplés électron-proton
    Le but ultime de ce projet est de comprendre dans le détail le transfert couplé électron-proton mis en évidence au sein d’un complexe dinucléaire à valence mixte Fe(II)Fe(III) possédant un ligand acide (LH). La réaction mise en jeu peut être résumée ainsi : Fe(III)Fe(II)–LH <–> Fe(II)Fe(III)–L + H+. Les deux formes Fe(III)Fe(II)–LH et Fe(II)Fe(III)–L de ce complexe présentent des caractéristiques différentes (couleur, etc…) et peuvent être vues à ce titre comme les partenaires d’un système bistable ou d’un commutateur moléculaire. Seuls deux exemples ont été précédemment mis en évidence en 1986 et 1991. Une autre question sous-jacente concerne le mécanisme détaillé du transfert couplé électron-proton : s’agit-il d’un processus concerté ou d’un mécanisme séquentiel où proton et électron sont transférés successivement ? La détermination des facteurs clés gouvernant la conversion d’une forme à l’autre et la concertation ou non des transferts est importante pour une large communauté scientifique où l’interaction entre transfert d’électron et transfert de proton est un processus clé.



  • NaturaDyRe Réactions d'oxydation biocatalysées efficaces pour la synthèse de composés naturels ou énantiopurs

    Une centaine de nouvelles enzymes d’oxydation de cétones : quoi de neuf ?
    Ou comment compléter et élargir l’offre de biocatalyseurs permettant de synthétiser des lactones de manière plus écologique tout en diminuant les risques d’accident.

    Exploration de la biodiversité des BVMOs et application à de nouvelles synthèses
    L’objectif de ce projet est de mettre à disposition dans les laboratoires et, à terme, en production industrielle, de nouveaux catalyseurs éco-compatibles qui autorisent des réactions de Baeyer-Villiger beaucoup plus sélectives (chimio-, régio-, stéréospécificité) et beaucoup plus propres et sûres que les réactions chimiques conventionnelles, à base de peracides explosifs.
    Ces catalyseurs se présentent sous forme de cellules de E. coli modifiées pour produire des enzymes appelées Baeyer-Villiger Monooxygénases qui sont protégées et « alimentées » en électrons par le métabolisme cellulaire. Or, la faiblesse de l’offre en début de programme (une seule enzyme commercialisée et une petite trentaine d’enzymes identifiées et expérimentalement étudiées) restreint de fait le recours à ces biotransformations. Nous avons donc souhaité proposer un panel conséquent de nouvelles enzymes d’activités complémentaires. Par ailleurs, la productivité des réactions de Baeyer-Villiger biocatalysées étant limitée par des phénomènes d’inhibition, nous avons cherché à développer des procédés plus efficaces afin de permettre à terme la production de molécules présentant un intérêt dans le domaine des arômes ou des intermédiaires de synthèse.



  • POLCELL La politique du vivant : étude de la genèse et de la réception de la théorie cellulaire en France et en Allemagne, ca.1800-1900.

    La politique du vivant
    Etude de la genèse et de la réception de la théorie cellulaire en France et en Allemagne, ca. 1800-1900

    Pour une histoire longue durée de la théorie cellulaire
    Le projet cherche à proposer un nouveau regard sur la genèse et le développement de la théorie cellulaire au XIXe siècle. Un premier axe du projet visera à établir la généalogie des catégories centrales de la théorie cellulaire (« individu », « universalité », analogie organisme/société) entre 1800 et la publication des travaux de Schwann (1839) et ceci, dans une perspective franco-allemande. Le deuxième axe du projet sera orienté vers la réception de la théorie cellulaire en France, entre 1838 et 1900, en privilégiant deux lieux, Strasbourg et Paris et en s'intéressant aux interactions entre différents champs de savoirs comme la botanique, la physiologie, la médecine et la sociologie. La question principale du projet est d'examiner de manière approfondie les nombreux enchevêtrements entre la théorie cellulaire et le contexte politique dans lequel elle évolua. Ceux-ci seront envisagés comme un processus de co-construction qui produisit, au XIXe siècle, un nouvel ordre de la nature et du politique. À partir de comparaisons transnationales et transdisciplinaires, le travail mené en collaboration par les équipes française et allemande permettra de cerner les similitudes et les divergences entre des conceptions politiques et philosophiques, des facteurs épistémologiques et des pratiques de recherche qui ont marqué la genèse et le développement de la théorie cellulaire. Enfin, la démarche comparée visera à promouvoir le dialogue entre historiens des sciences des deux pays.



  • ClickEnARN Antiviraux via de la chimie "click" in situ sur des ARNs

    Des sucres comme nouveaux antiviraux: rêve ou possibilité ?
    En identifiant et en préparant des molécules se liant sélectivement à certaines séquences d’ARN connues pour leur lien avec certains problèmes thérapeutiques (SIDA), de nouveaux points de départ pour de possible futurs médicaments pourront être obtenus.

    De nouveaux aminoglycosides pour le site d'initiation à la dimérisation du VIH.
    Une séquence d'ARN responsable d'une nouvelle étape dans la «vie« du virus du SIDA, et donc vitale pour ce virus, a été découverte en 1994 à Strasbourg. Cette séquence, le site d’initiation de la dimérisation de l’ARN génomique du VIH, constitue ainsi une cible de choix pour développer une nouvelle thérapie anti-VIH.
    Ce projet se propose de concevoir et de préparer des molécules capables de se lier sélectivement à cette séquence d’ARN et ainsi d'interférer avec la réplication du virus. Notre approche consiste à utiliser cet ARN comme réacteur («flacon«) pour sélectionner les molécules les plus à même d'y interagir. Une similitude de séquence et de structure avec le site d’action de certains antibactériens nous a aiguillés vers des molécules comportant un motif sucre, les aminoglycosides.

    Les retombées en terme sociétal seraient considérables en offrant une nouvelle thérapie antivirale, qui plus est complémentaire des existantes, ce qui pour le SIDA permettrait d'élargir les actuelles trithérapies et éventuellement d'aller vers des tétrathérapies.
    Les perspectives au niveau scientifique et technique seraient aussi importantes car cette approche serait une première mondiale.



  • ActiSurTT Dispositifs actifs pour la sécurité des véhicules en environnement tout terrain

    Réalisation de dispositifs actifs pour la sécurité des véhicules en environnements tout-terrain
    Ces dispositifs actifs doivent être capables :
    . de s'adapter à la diversité des situations de travail rencontrées
    . d'anticiper les risques de pertes de contrôle du véhicule pour permettre des actions correctives
    . de prendre en compte et d’interagir avec le comportement du conducteur
    . de proposer des solutions «bas-coût« compatibles avec les marchés visés

    Développer des systémes d'assistance à l'opérateur dédiés aux véhicules tout-terrain, à même de prevenir les risques d'accidents.
    Les machines utilisées dans le cadre des travaux «hors routes« (engins agricoles et forestiers, engins de TP,…) sont appelées à évoluer à des vitesses de plus en plus importantes sur des terrains pouvant être très accidentés. Les conditions d’adhérence des machines au sol peuvent également s'avérer très changeantes au cours de la journée (sols secs, sols humides) de même que la variation de la masse et du centre de gravité (ex. trémies ou bennes embarquées qui se vident ou se remplissent...). Tous ces facteurs entraînent une augmentation des risques de pertes de contrôle des véhicules. Le développement de dispositifs d'assistance constitue donc un enjeu important, encore peu exploré dans le domaine des véhicules tout-terrain.
    Si le projet vise en priorité le cas des véhicules agricoles (particulièrement les automoteurs), les solutions développées du fait de leur caractère générique ont capacité a être généralisées à d'autres engins évoluant «hors route«.
    Bien que l'automobile propose aujourd'hui de nombreux dispositifs actifs d'aide à la conduite et de sécurité, de telles innovations ne sont pas directement applicables au cas des véhicules évoluant en milieux naturels. En effet, la diversité de situations rencontrées, la variabilité des conditions de sols sont quelques uns des éléments qui rendent peu efficientes l'utilisation directe de dispositifs d'aide tels que l'ABS ou l'ESP par exemple. Par ailleurs les situations génératrices d'accidents (pertes de stabilité majoritairement) diffèrent substantiellement de celles rencontrées dans les véhicules routiers (pertes de trajectoires).
    Prévus sur une durée de 36 mois, les travaux de recherche scientifiques et techniques proposées par ce projet sont testés en vraie grandeur par l'intermédiaire d'un démonstrateur. Le véhicule retenu comme démonstrateur est un automoteur de la récolte de vendange particulièrement exposé aux risques d'accident.



  • MobiClimEx Dynamique des mobilités quotidiennes et résidentielles face aux extrêmes hydrométéorologiques en contexte de changement climatique

    Dynamique des mobilités quotidiennes et résidentielles face aux crues rapides
    MobiClimEx s'intéresse à l'exposition des individus face aux crues rapides au travers de leurs déplacements quotidiens (exposition sur la route) et de leurs mobilités résidentielles (exposition au domicile). Il vise à estimer l'évolution de cette exposition dans un contexte de changement climatique.

    Dynamiques des crues rapides et des réponses sociales à différentes échelles
    MobiClimEx vise à observer les dynamiques combinées des phénomènes de crues rapides et des réponses sociales à différentes échelles d'espaces et de temps. Il s'agit tout d'abord d'observer comment l'événement fait irruption dans l'environnement quotidien des individus et comment il modifie leurs programmes d'activités, leur mobilité et donc leur exposition. Il s'agit en outre d'observer les mobilités résidentielles à plus long terme et l'influence des politiques publiques mises en oeuvre dans les zones exposées aux crues rapides. MobiClimEx vise enfin à comprendre comment ces évolutions résidentielles modifient les conditions d'exposition quotidienne, en faisant varier la mobilité pendulaire, particulièrement vulnérable face aux crues rapides. L'approche est appliquée au département du Gard, site pilote de l'observatoire hydro-météorologique Cevennes-Vivarais (OHM-CV), dans la logique l'observation proposée par le programme HyMEx (HYdrological cycle in Mediterranean EXperiment).



  • ARREPRESS Bases moléculaires et impact physiologique de la répression des gènes par les récepteurs de l'acide rétinoïque

    L’importance de la répression des gènes par les récepteurs de l’acide rétinoïque.
    Le rôle de la répression des gènes sur le développement de l’organisme est peu connu. Le projet ARREPRESS propose d’identifier les gènes réprimés par les récepteurs de l’acide rétinoïque et le rôle de cette répression dans le développement de l’organisme.

    Identification et rôle des gènes réprimés par les récepteurs de l’acide rétinoïque.
    Les récepteurs de l’acide rétinoïque sont des protéines qui contrôlent l’expression de gènes spécifiques dans les noyaux des cellules de l’organisme. Ainsi ces récepteurs sont des facteurs de transcription appartenant à la grande famille des récepteurs nucléaires et agissent en ciblant des complexes protéiques enzymatiques de modification de la chromatine au niveau de gènes cibles.
    Si l’activation de l’expression des gènes par ces protéines est bien connue, la répression, c’est-à-dire la non-expression des gènes, l’est beaucoup moins, notamment en termes de rôle dans le développement de l’organisme ou de maladies.
    Les objectifs du projet ARREPRESS sont d’accroître nos connaissances relatives aux mécanismes de la répression régulés par les récepteurs de l’acide rétinoïque et de proposer des outils biologiques qui permettront de démontrer que cette répression contribue à différents processus biologiques. Plus spécifiquement, le projet ARREPRESS propose (i) d’élucider les mécanismes moléculaires contrôlant les fonctions de répresseur des récepteurs de l’acide rétinoïque non liés à un ligand régulateur ; (ii) de comprendre le rôle de la répression contrôlée par les récepteurs de l’acide rétinoïque liés à des ligands ; (iii) d’évaluer la signification physiologique de la répression des gènes contrôlée par les récepteurs de l’acide rétinoïque à partir de la création de cellules modifiées génétiquement et de modèles animaux.



  • PHOTOEMULSION Photopolymerisation en Emulsion: Développement de Procédés et de Photoréacteurs

    Production éco-efficiente de polymère dans l’eau sous rayonnement UV
    -

    Vers des dispersions aqueuses polymères via un procédé UV efficient et écologique
    Les procédés de polymérisation en émulsion sont développés à très grande échelle pour produire un matériau polymère sous forme de particules dispersées dans l’eau, appelé latex. La présence d’eau est un atout majeur qui a permis de multiples applications dans des secteurs industriels, tels que les revêtements, adhésifs, peintures, additifs pour le textile et le papier. Ces dispersions aqueuses de polymère sont traditionnellement produites dans des réacteurs en inox suivant une polymérisation thermique à partir d'émulsions de monomères organiques tels que les dérivés acrylates. Dans ces procédés, l’énergie nécessaire à la création des espèces actives déclenchant la polymérisation résulte de la chaleur. L'objectif du projet PHOTOEMULSION est d'exploiter avantageusement l’énergie du rayonnement UV au sein de réacteurs photochimiques spécialement conçus pour promouvoir la synthèse de latex polymères à température ambiante. Un ensemble de photoréacteurs de taille (micro-, mini- et macroréacteur) et géométrie variable ont été construits et testés pour la photopolymérisation d’émulsions acrylates. Les principales retombées sont des gains de productivité et d’efficacité énergétique, la mise en place de procédés continus, et l’accès à de nouvelles microstructures de latex.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités