L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

  • MECANOCAD Molecular and cellular mechanisms of mechanotransduction and mechano-sensing at cell-cell junctions

    Mechanotranduction of cell-cell contacts
    Mécanismes moléculaires et cellulaires de la mécanotransduction et de la mécanosensibilité des jonctions cellule-cellule à l'aide d'outils de micromécanique et de microfabrication et de méthodes optiques.

    Mécanotransduction et de la mécanosensibilité des jonctions cellule-cellule à l'aide d'outils de micromécanique et de microfabrication et de méthodes optiques.
    La façon dont les cellules sont capables de percevoir et d’intégrer les propriétés de leur environnement et de répondre pour maintenir l’homéostasie à l’échelle de la cellule, du tissu ou de l’organe reste une des question centrale de la biologie moderne. La réponse cellulaire aux signaux mécaniques est critique pour le développement et des protéines clé peuvent altérer la mécanique cellulaire conduisant par exemple à une augmentation incontrôlée de la migration cellulaire. L’étude de la réponse mécanique des cellules adhérant à la matrice ou aux autres cellules et de l’adaptation des contacts cellulaires au stress mécanique imposé par l’environnement devrait permettre de déterminer le rôle de ces protéines clé dans l’adhésion et la migration des cellules normales et malades. Cependant, la transduction du stress mécanique comme signal perçu par la cellule a été sous-estimé par des générations de biologistes. Cette mécano-transduction est intimement associée aux processus d’adhésion cellulaire localisés aux contacts cellule/matrice extracellulaire et cellule/cellule. Bien que le stress mécanique, au travers de son effet sur la tension intracellulaire, ait été mis en avant il y a plusieurs décades pour son action régulatrice sur la forme, la migration et la différenciation des cellules, pratiquement rien n’est connu au sujet de la mécano-transduction aux contacts intercellulaires. L’objectif de notre projet est de déterminer comment les ligands intercellulaires principaux des jonctions intercellulaires de types adherens: les cadhérines et protéines associées, perçoivent et s’adaptent au stress mécanique tout en le transmettant de cellule en cellule dans le contexte de tissus épithéliaux.



  • MAMMAMIA Conception d'agents antipaludiques ciblant les aminopeptidases M1/M17

    Cibles thérapeutiques nouvelles pour lutter contre le paludisme
    le paludisme est toujours une infection parasitaire préoccupante dans les zones intertropicales qualifiées de « ceinture de pauvreté ». Nous nous proposons de participer à cette lutte contre P. falciparum en développant des composés originaux, à un coût raisonnable, qui ciblent deux aminopeptidases (PfA-M1 et PfA-M17) essentielles à différents stades du cycle de reproduction du parasite.

    Alternatives pertinentes aux options thérapeutiques actuelles contre le paludisme.
    La situation est préoccupante car dans la plupart des régions du monde, la résistance de Plasmodium a rendu inefficaces les anciens médicaments antipaludéens (quinine et chloroquine), vendu à bas prix (prix moyen 0,37$), mettant en péril la lutte antipaludique. Afin de lutter contre l’émergence de ces résistances, l’Organisation Mondiale de le Santé préconise maintenant l’utilisation de combinaison médicamenteuse à base d’artémisinine (ACT) en tant que traitement de première ligne contre le paludisme à P. falciparum. Ces dérivés d’artémisinine sont extrêmement efficaces, mais restent trop chers (prix moyen 4,96$) pour les populations défavorisées. De surcroit la neurotoxicité1 associée avec leur utilisation ainsi que l’émergence de cas de résistances cliniques (confirmée en 2009 à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande)2 encourage fortement la communauté scientifique à la découverte d’alternatives viables aux options thérapeutiques existantes.
    Devant ce besoin urgent, la découverte et le développement de nouvelles cibles thérapeutiques ainsi que de nouvelles molécules, bon marchées et non-toxiques, sont requises afin d’étoffer l’arsenal antipaludéen. Récemment deux aminopeptidases, PfA-M1 et PfA-M17, impliquées dans la dernière étape de la dégradation de l’hémoglobine par Plasmodium, ont émergé comme des candidats potentiels pour la conception d’une nouvelle classe de médicaments antipalustres. Elles sont exprimées à divers stades du cycle de vie de Plasmodium. Cette possibilité de tuer le parasite à divers stades de son cycle de vie rend ces deux aminopeptidases encore plus intéressantes à étudier et à inactiver. C’est la notre principal objectif dans le cadre de ce projet



  • CarbaTub Mécanisme d’inhibition d’une nouvelle cible des antibiotiques appartenant à la famille des bêta-lactamines

    Une nouvelle cible pour le traitement de la tuberculose
    L’émergence de résistances multiples aux antibiotiques rend nécessaire l’identification et la caractérisation de nouvelles cibles pour développer de nouvelles molécules thérapeutiques. Notre projet vise à caractériser une nouvelle cible prometteuse pour le traitement des formes multirésistantes de tuberculose.

    Mécanisme d’inactivation d’une cible inattendue des bêta-lactamines chez M. tuberculosis
    La tuberculose est une maladie ré-émergeante provoquée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis. Habituellement traitée par l’association de rifampicine, d’isoniazide, de pirazinamide et d’éthambutol pendant six mois, des problèmes d’observances dans les pays en voie de développement ont favorisé l’émergence de souches multirésistantes (MDR) et ultrarésistantes (XDR). Les patients infectés par ces souches se trouvent face à une impasse thérapeutique, rendant urgente la découverte de nouvelles molécules actives.
    Nous avons récemment montré que la paroi de M. tuberculosis est polymérisée par une nouvelle famille d’enzymes, des L,D-transpeptidases, et que cette famille d’enzymes était inactivée pas les carbapénèmes, une classe particulière d’antibiotique appartenant à la famille des bêta-lactamines (dont fait partie la pénicilline). Parce que ces observations sont inattendues et ouvrent de nouvelles perspectives pour le traitement des formes multirésistantes de tuberculose, notre projet vise à caractériser le mécanisme moléculaire de l’inactivation des L,D-transpeptidases par les bêta-lactamines. L’enjeu du projet est de comprendre les bases moléculaires du mécanisme de cette inactivation afin de rassembler les connaissances nécessaires au développement de nouvelles molécules thérapeutiques.



  • SAM Source d’aérosols marins dans l’atmosphère méditerranéenne

    Sources of marine Aerosol particles in the Mediterranean atmosphere
    SAMt a pour objectif de mieux appréhender, quantitativement et qualitativement, la production d’aérosol marin en région méditerranéenne. Il est basé sur des expériences en laboratoire en utilisant des échantillons d’eaux de mer réels , afin de comprendre les processus de transfert de la matière organique présente dans la phase aqueuse vers la phase atmosphérique. Le projet SAM prévoit aussi de comparer ces mesures à des expériences en mesocosmes.

    Objectives
    The project will answer to the following fundamental questions:
    I. is there any contribution of organic matter to the primary marine aerosol produced from a region of the Mediterranean sea surface waters, if yes, is it seasonal dependant, and space dependant?
    II. is the organic fraction measured in the primary aerosol produced by bubble bursting of biological origin, as in the Atlantic Ocean, or it is correlated to other components as the anthropogenic inputs?
    III. how the photochemical aging affect these particles?
    IV. can the photo-oxidative processes occurring at the air-sea water of interface produce some SOA?
    V. organic matter is both water soluble (WSOM) and water insoluble (WIOM) – different sources?
    SAM will provide qualitative and quantitative information on:
    • Chemical and biological characterization of the sea-water surface layers in some regions of the Western Mediterranean sea (seasonal variation);
    • primary organic aerosol (POA) and its photo-oxidative aging (OPOA) generated by bubble bursting technique of sea water samples (laboratory investigation);
    • secondary organic aerosol (SOA) produced by photochemical aging of sea-water surface samples (laboratory investigation);
    • POA and its photo-oxidative aging (OPOA) produced during a mesocoms experiments (field studies);
    • SOA produced during a mesocoms experiment (field studies);
    • Identification of possible bias from laboratory study and inputs on the strategy to adopt in the future for a better caracterisation of marine aerosol in Mediterranean regions;
    • Emission fluxes of marine aerosol (POA and SOA);



  • nano-SO2DEG Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    Grâce aux progrès récents en matière de croissance de films minces, il est aujourd’hui possible de façonner artificiellement des hétérostructures à base d’oxydes dans lesquels de nouveaux phénomènes physiques sont attendus.
    Dans ce contexte, la découverte de gaz d’électrons bidimensionnels supraconducteurs dans des hétérostructures d’oxydes à base de SrTiO3 a suscité un intérêt considérable et ouvert de nouvelles opportunités.

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    L’objectif de ce projet est de fabriquer des nanostructures dans les gaz d’électron bidimensionnels à l’interface LaXO3/SrTiO3 (X=Ti or Al) et d’étudier le couplage entre supraconductivité et fort couplage spin-orbite Rashba. La fabrication et le fonctionnement de ces dispositifs reposent sur le contrôle par effet de champ électrique des propriétés du 2DEG à l'échelle nanométrique grâce à des électrodes de grille locales.
    Deux problématiques seront abordées dans ce projet :

    La première est l’étude de nanostructures où le 2DEG est confiné dans une géométrie de type contact ponctuel quantique (QPC) à l’aide d’électrodes de grille locales. Dans l’état normal, nous étudierons le transport électronique dans un petit nombre de canaux de conduction et tenterons d’atteindre le régime de quantification de la conductance. Dans l’état supraconducteur, nous étudierons le contrôle par effet de champ électrique du courant Josephson, lequel est porté par les états liés d’Andreev localisés dans le QPC. Des mesures de transport DC et de bruit de grenaille à tension finie, dans le régime des réflexions d’Andreev multiples, devraient révéler d’importantes informations sur la conduction du 2DEG, notamment le nombre de canaux impliqués et la probabilité de transmission associée.
    La seconde, mais non la moindre, portera sur l’étude de dispositifs mésoscopiques impliquant des parties supraconductrices couplées à des régions avec de fort couplage spin-orbite Rashba. Ce dernier devrait fortement affecter les états d’Andreev en levant la dégénérescence de spin dans la région normale. Par conséquent le courant Josephson à travers la structure devrait présenter une relation courant phase anormale, due au couplage spin orbite dans la région non supraconductrice. Les expériences seront réalisées sur des dispositifs ayant à la fois une géométrie linéaire (nanofils) et une géométrie annulaire.



  • SPIDERMAN Etude de la décomposition spinodale dans les aciers martensitiques Fe-X-C

    SpiDeRMan
    Etude de la décomposition spinodale dans les aciers martensitiques Fe-X-C

    Etude à l'échelle atomique des mécanismes de vieillissement des martensites ferreuses vierges à basse température (T<150°C)

    Caractérisation et compréhension des phénomènes de vieillissement à basse température des martensites ferreuses
    L'acier est le matériau structural de loin le plus utilisé par l'homme et son importance dans l'économie mondiale est primordiale. Parmi ses formes diverses, la martensite est celle qui présente la plus haute résistance. Cependant, la martensite n'est pas stable à température ambiante et se décompose en une structure inhomogène, constituée de Fe et nanodomaines riches en C. Cette décomposition est accompagnée d’une évolution des propriétés mécaniques de la martensite. Jusqu'à présent, aucune étude complète de ce mécanisme de transformation de phase n’a été menée.
    L'objectif principal de ce projet est de combler ce manque de connaissances de base sur le vieillisseent à basse température de la martensite (T<150°C). Ce vieillissement se produit très probablement par décomposition spinodale. Nous proposons d'examiner dans des détails le(s) mécanisme(s) de transformation de phase impliqué(s), aussi bien que la phase finale produite. L'approche choisie est de modéliser les mécanismes physiques, principalement par champ de phase cristallin (PFC), et de confronter ces simulations avec des résultats obtenus par des techniques de nanoanalyse à l'échelle atomique, comme la tomographie atomique (APT) et la microscopie électronique en transmission (TEM). Les paramètres d'entrée du modèle (interaction de paire principalement, et énergies élastiques), seront obtenus par simulation ab initio. Les analyses microstructurales valideront les simulations de vieillissements isothermes.
    Le but ultime est d'établir un diagramme de phase à basse température (T<150°C) pour le système Fe-C, comprenant la nature de la (ou des) phase(s) finale(s) et les limites de leur(s) domaine(s) existant, en termes de température et de composition.



  • EMMA-PIV Expérimentations et Modélisations pour la Multiplication d’Applications des Panneaux Isolants sous Vide

    Super isolation thermique des bâtiments par panneaux isolant sous vide (PIV)
    Expérimentations et Modélisations pour la Multiplication d’Applications des Panneaux Isolants sous Vide

    Enjeux et objectifs
    L'amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment en rénovation constitue le premier levier de réduction des rejets de gaz à effet de serre. En isolation thermique par l'intérieur, technique la plus répandue, on se heurte à l'absence de solutions acceptables techniquement et économiquement pour les planchers (travaux induits) et pour les murs (perte de surface habitable). Ces deux cas nécessitent le recours aux super isolants thermiques dont les plus performants sont les panneaux isolants sous vide (PIV), 6 à 10 fois meilleurs que les isolants traditionnels.
    Le projet « EMMA-PIV » vise à garantir et améliorer leur aptitude à l’emploi sur des durées de vie acceptables pour le bâtiment (50 ans) pour des applications qui sont sollicitées, même brièvement, par des températures et des humidités élevées.
    Deux objectifs sont donc poursuivis dans le projet :
    - la prévision de durée de vie en conditions réelles par la modélisation des phénomènes physiques en jeu ;
    - l'élargissement des domaines d'applications par l’augmentation de l’étanchéité et de la résistance aux fortes températures et/ou humidités.

    Il y a un double enjeu attaché à ce projet.
    Un enjeu énergétique et environnemental, car ce projet vise le développement de solutions PIV conciliant les impératifs de performance et la demande du marché, pour des applications de plus en plus variées (toitures, isolation par l’extérieur, équipements de production et distribution de chaleur, émetteurs de chaleur, …).
    Un enjeu industriel et social également, car tout progrès réalisé dans la connaissance des comportements et l’amélioration des complexes barrières permettra le développement du marché des PIV, par l’extension du domaine d’emploi et la création de marges de manœuvre techniques permettant de mieux maîtriser le compromis performance / coût.



  • RepliCare Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication

    Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication
    Caractérisation des mécanismes qui limitent l’instabilité génétique chez les eucaryotes en contrôlant l’activation séquentielle des origines et la stabilité des fourches de réplication

    Vers une meilleure compréhension du stress réplicatif comme cause d’instabilité génétique
    Les défauts de réplication représentent une source majeure d’instabilité génétique, à l’origine de plusieurs pathologies humaines comme le cancer. Ce projet vise à mieux comprendre comment les cellules contrôlent l’activation des origines et stabilisent les fourches de réplication en conditions de croissance normales afin d’éviter l’instabilité génétique induite par le stress réplicatif


    Dans le cadre de ce projet de recherche, nous allons déterminer comment les mécanismes de surveillance du génome (checkpoints) et de modification de la chromatine (histones déacétylases) coopèrent afin d’assurer l’exécution correcte des programmes de réplication chez la levure S. cerevisiae. Nous aborderons notamment les points suivants :
    Tâche 1 : Nous déterminerons si les mécanismes de surveillance de la réplication sont activés dans des conditions normales de croissance et si ils contrôlent le programme temporel de réplication..
    Tâche 2 : Nous étudierons l’effet de ces mécanismes de surveillance sur la progression des fourches de réplication.
    Tâche 3 : Nous analyserons les profils de réplication d’une collection de mutants de levure afin d’identifier les facteurs de modification de la chromatine impliqués dans la mise en place du programme temporel de réplication.
    Tâche 4 : Nous caractériserons de nouveaux mécanismes de protection des fourches de réplication impliquant des protéines de la famille SMC, telles que les cohésines et Rad50.



  • Opportunité(E)4 La valorisation chimique et le recyclage vert des déchets miniers : une opportunité Environnementale, Ecologique, Ethique et Economique

    Vers une nouvelle filière verte à économie circulaire : de la réhabilitation écologique des sites miniers à la chimie verte et vice-versa
    Le projet conjugue réhabilitation écologique durable de sites miniers gardois et néo-calédoniens, et valorisation chimique des espèces végétales chargés en Eléments Traces Métalliques (ETM). Ce travail de recherche interdisciplinaire à finalité appliquée et industrielle, entend être le moteur d’une reconstruction environnementale et socio-économique de sites dégradés par des activités industrielles et minières.

    Une valorisation scientifique et économique inédite de la biomasse végétale issue de la phytoextraction : la catalyse écologique
    Si les activités minières passées ont entrainé une forte pollution des sols par l’accumulation des Eléments Traces Métalliques (ETM), l’épuisement des minéraux est devenu un problème préoccupant pour l’industrie chimique occidentale. La France doit relever un double défi basé sur le développement de procédés innovants de recyclage et la réhabilitation des écosystèmes dégradés. Le recyclage écologique de ressources minérales est au cœur du projet Opportunité (E)4. Tirant parti de la capacité adaptative remarquable de certains végétaux à hyperaccumuler les métaux de transition dans leurs parties aériennes, la conception du projet repose sur l’utilisation directe des espèces métalliques d’origine végétale comme réactifs et catalyseurs de réactions chimiques organiques fines. Cette approche originale offre la première perspective de valorisation de cette biomasse unique et initie une nouvelle branche de la chimie verte : la catalyse écologique. Dès à présent, il s’agit d’une révolution verte dans le domaine de la chimie. En effet, la phytoextraction est une source d’innovation en synthèse organique et la synthèse organique est la force motrice de la phytoextraction.
    Le projet Opportunité(E)4 est le fruit de la collaboration de laboratoires de recherche et d’une société privée qui ont choisi de conjuguer leurs compétences propres en chimie verte et en phytotechnologies, afin de développer un programme commun de valorisation chimique des déchets contaminés adaptable à la variabilité et à la multiplicité des conditions édaphiques et climatiques des sites dégradés français de la métropole et de Nouvelle-Calédonie. L’ensemble du programme scientifique est réalisé en association étroite avec les acteurs locaux, issus des collectivités et des structures étatiques. Il fait également l’objet d’actions de valorisation soutenues auprès de groupes industriels aux domaines d’applications complémentaires (Ecologie de la restauration, industries minière et chimique).



  • GENETIC RAT Création de rats transgéniques pour étudier des polymorphismes humains prédisposant au tabagisme

    Rôle des altérations génétiques humaines dans la dependence tabagique
    On propose d’étudier des polymorphisms humains qui prédisposent au tabagisme. Ces alterations génétiques humaines seront introduites dans des modèles-animaux, et leur comportement sera étudié.

    On devra créer des rats transgéniques contenant ces polymorphisms humains, et les analyser.
    Le but premier de ce projet est de créer un nouveau modèle de rat transgénique exprimant l’a5SNP (Tga5SNP) ainsi qu’un rat ayant une invalidation du gène a5 (a5KO) à des fins de comparaison. Nous proposons d’utiliser la technologie de Zinc Finger Nucleases (ZFNs) qui induit des cassures des 2 brins d’ADN de manière séquence-spécifique lorsqu’ils sont injectés dans le noyau d’un embryon à une cellule. Ces cassures peuvent êtres réparés par recollage non homologue (induisant des modifications de la séquence, et donc des KO) ou par recombinaison homologue (conduisant à la création d’animaux avec une insertion de gène, si la séquence de ce gène a été injecté en même temps que les ZFNs).
    Nous allons ensuite évaluer leurs performances dans le meilleur modèle d’addiction à la nicotine : l’auto- administration intraveineuse de nicotine chez le rat. Après la caractérisation d’une modification comportementale chez ces rats transgéniques dans ce paradigme, nous voulons évaluer la contribution de voies neuronales spécifiques dans leur phénotype en leur faisant ré-exprimer la sous-unité a5 sauvage.



  • APImiR Interference de Toxoplasma et Plasmodium avec les microARNs de la cellule hote et developpement parasitaire

    Interference de Toxoplasma et Plasmodium avec les microARNs de la cellule hote et developpement parasitaire
    APImiR propose d’étudier comment deux parasites pathogènes de l’Homme, Toxoplasma et Plasmodium, interfèrent avec la voie du RNA silencing en modulant le profil d’expression des microARNs de leur cellule hôte. Notre hypothèse de travail, étayée par de nombreux résultats préliminaires, est que ces parasites utilisent les microARNs comme des interrupteurs pour moduler à leur profit et ce, de manière rapide, le protéome de leur cellule hôte ; par exemple en diminuant la réponse inflammatoire.

    Analyse du microRNome de la cellule hôte infectée avec Toxoplasma ou Plasmodium berghei
    L'embranchement des Apicomplexa reunit de nombreux parasites animaux et humains; comme ceux du genre Plasmodium, agents pathogenes de la malaria et Toxoplasma gondii. T. gondii provoque des avortements et est à l’origine d’infections chroniques et silencieuses, en particulier cerebrales, qui sont une menace permanente pour l’hote dans les cas d’immunosuppression. Ces parasites ont developpe des fonctions biologiques nouvelles pour subsister dans le compartiment cellulaire de leur hote. Or, si les alterations de la cellule hote par ces parasites ont ete intensivement etudiees au niveau cellulaire, les mecanismes moleculaires restent encore inconnus, a l’exception de quelque-uns impliques dans l’invasion. Des etudes montrent clairement que T. gondii et P. berghei agissent sur l’expression genique de leur cellule hote en induisant des changements profonds des voies metaboliques ou en interferant avec la reponse immune et l’apoptose.
    Le projet a été conçu pour i) identifier de manière exhaustive les microARNs dont l’expression est altérée par chacun des parasites, ii) découvrir les voies métaboliques impliquées (via les gène cibles des microARNs), iii) analyser l’impact de la surexpression ou de la suppression de ces microARNs sur le développement intracellulaire de nos parasites et enfin iv) identifier les effecteurs parasitaires interférant avec la machinerie de RNA silencing.



Rechercher un projet ANR