L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 26.09.2016)

Plan d'action et appel générique 2017 :

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI sont mis en ligne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

@AgenceRecherche

26/09 13:40 - Retrouvez le détail des collaborations bilatérales prévues dans le cadre de l’appel générique 2017 https://t.co/fyVLPgHb1N #international

26/09 10:06 - #ANRTour Cette semaine RDV à Meudon @CNRS_DR05 Rennes @CNRS_dr17 et Paris @MINES_ParisTech @psl_univ + d'infos… https://t.co/FnGbB19vYz

23/09 15:59 - [AAP] Appel générique 2016, projets sélectionnés avec le Brésil, le Japon, le Canada et Taïwan https://t.co/yKh0kab4WO #PRCI

  • APOTEOSE Analyse probabiliste et nouveaux optimums technico-économiques des systèmes électriques en présence de taux de pénétration élevés d’énergies intermittentes

    Identifier et tester de nouvelles méthodes pour intégrer les énergies renouvelables variables et imparfaitement prévisibles dans la planification et l’exploitation des systèmes électriques.
    Le projet ANR APOTEOSE vise à rechercher les nouveaux optimums technico-économiques de planification des réseaux et d’exploitation des systèmes électriques en présence de taux de pénétration significatifs d’énergies intermittentes.

    Contribuer à faire les bons choix pour accompagner l’insertion des énergies renouvelables.
    Les filières de production exploitant les énergies renouvelables –en particulier l’éolien et le photovoltaïque– connaissent un développement soutenu. Leurs impacts sur les systèmes électriques peuvent être classés en deux catégories : les impacts locaux, dans les réseaux de distribution qui les accueillent en majorité, et les impacts globaux qui concernent surtout la gestion de la production et le comportement dynamique des réseaux. Le projet aborde les deux niveaux :

    D’une part, d’un point de vue local, l’insertion de la production décentralisée requiert des développements des réseaux de distribution dont le coût pour la collectivité, élevé, pourrait à terme constituer un frein majeur au développement de ces filières. Diverses solutions techniques capables de se substituer au renforcement ou à la création d’ouvrages ont été expérimentées par le passé. Pour préparer l’avenir, il semble aujourd’hui crucial de déterminer, parmi ces différents leviers techniquement prometteurs, lequel conduit (lesquels conduisent) au coût d’intégration des énergies renouvelables le plus faible pour la collectivité, à qualité de fourniture maintenue.

    D’autre part, d’un point de vue global, le déploiement massif de sources de production exploitant les énergies renouvelables intermittentes affecte l’exploitation des systèmes électriques. En particulier, des questions relatives au dispatching, à la sécurité statique et à la stabilité dynamique pourraient faire barrière au développement de ces sources, en raison par exemple des limites techniques mises en évidence par les études de réseaux et des investissements à réaliser pour maintenir le niveau actuel de sûreté de fonctionnement. Afin d’aborder cette problématique complexe, nous proposons de développer une nouvelle métrique de la performance des systèmes électriques et de l'utiliser pour rechercher de nouveaux optimums d’exploitation et une améliorer l'estimation des taux de pénétration extrêmes des énergies intermittentes.



  • ISICAP Supercondensateurs à base de Nanostructures de Si

    Supercondensateurs à base de nanostructures de silicium pour le stockage de l’énergie
    Le projet ANR ISICAP a pour objectif d’explorer de nouveaux concepts et de développer de nouvelles architectures de supercondensateurs pour l’intégration dans les circuits électroniques.

    Micro-supercondensateurs pour le stockage électrochimique de l’énergie
    Le développement de dispositifs intégrés pour le stockage de l’énergie est aujourd’hui un enjeu majeur pour l’alimentation de nombreux appareils de la vie courante. En raison notamment d’une durée de vie bien plus élevée et d’un fonctionnement sur une plus grande gamme de température ainsi que d’une plus grande densité de puissance, les supercondensateurs représentent une alternative ou un complément aux batteries pour de nombreuses applications. Cependant l’intégration de micro-supercondensateurs performants dans les procédés actuels de fabrication microélectronique reste problématique. Ces micro-supercondensateurs contiennent en effet le plus souvent un électrolyte liquide qui ne résiste pas aux conditions requises (quelques minutes à plus de 250°C) et le remplacement des électrolytes liquides par des électrolytes solides présentant une meilleure résistance thermique se traduit par une nette dégradation des performances. Dans ce contexte, le projet ISICAP vise à développer de nouveaux supercondensateurs à base d’électrodes de silicium nanostructurées et d’électrolyte solide pouvant être intégrés dans les procédés de microfabrication.



  • OLGA Modulation de la décision neurone /oligodendrocyte par les hormones thyroïdiennes

    Vers une stratégie innovante de réparation de la gaine de myéline
    Nous exploitons un rôle inattendu des Hormones Thyroïdiennes sur le devenir des Cellules Souches Neurales (CSNs) adultes dans deux modèles de vertébrés afin d’obtenir une réparation totale des lésions de démyélinisation.

    Améliorer la réparation endogène des lésions de démyélinisation.
    La Sclérose en Plaques est une affection neurologique de l’adulte jeune qui associe une composante inflammatoire, démyélinisante et neurodégénérative. Des progrès thérapeutiques incontestables ont été réalisés ces 20 dernières années maîtrisant la composante inflammatoire. Malheureusement, ces traitements actuels ne semblent pas enrayer la progression inexorable de la démyélinisation et de sa conséquence sur la perte axonale. Il existe cependant des tentatives spontanées endogènes de remyélinisation qui restent cependant insuffisantes. L’objectif principal de notre projet vise à découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques conduisant à une réparation complète et efficace des lésions de démyélinisation. Notre stratégie pour atteindre cet objectif est de cibler une nouvelle source de cellules remyélinisantes générées à partir de cellules souches neurales adultes. Nous montrons que : 1/ le destin de ces cellules souches neurales adultes est régulé par les Hormones Thyroïdiennes. 2/ en modulant ce signal thyroïdien, nous favorisons la génération d’oligodendrocytes (cellules myélinisantes du système nerveux central) 3/ dans ce contexte, les oligodendrocytes issus des cellules souches neurales adultes remyélinisent efficacement les lésions démyélinisées et 4/ restaurent une conduction de l’influx nerveux identique à celle de la situation contrôle.
    Les résultats découlant de cette étude pourront infléchir favorablement la prise en charge des patients atteints de Sclérose en Plaques.



  • REFOPOL Programme spatiotemporel de réplication du génome humain

    Comment les cellules humaines recopient leur génome
    Les chromosomes sont fidèlement recopiés à chaque fois qu'une cellule se divise en deux cellules filles. Ce processus fondamental à tous les êtres vivants a un impact médical et sociétal considérable. Chez l'homme il démarre en des dizaines de milliers d'«origines de réplication« dont nous tentons d'identifier la position et le moment d'activation exacts.

    Comprendre la logique du programme de duplication des chromosomes
    Ce paragraphe précise les enjeux et objectifs du projet : indiquez le contexte, l’objectif général, les problèmes traités, les solutions recherchées, les perspectives et les retombées au niveau technique ou/et sociétal

    La duplication ou réplication de l'ADN est un processus fondamental de tout être vivant. Les deux brins complémentaires de l'ADN se séparent localement et chacun sert de matrice pour synthétiser un nouveau brin complémentaire. On obtient alors deux molécules «filles« formées chacune d'un ancien et d'un nouveau brin, rigoureusement identiques à la molécule «mère« formée des deux brins anciens. Des déréglages de ce processus peuvent altérer le génome, favoriser l'apparition de mutations, de cancers et d'autres maladies génétiques. Par ailleurs de nombreux médicaments utilisés comme antibiotiques, antiviraux ou anticancéreux interfèrent avec ce processus.
    Chez les bactéries et les virus ce processus démarre en un endroit précis du chromosome, généralement circulaire, et se propage dans les deux directions jusqu'à copie complète du chromosome. Chez les organismes plus complexes comme l'homme qui possèdent de très longs chromosomes ce processus démarre en des dizaines de milliers de points. Notre objectif est d'identifier la localisation et le moment d'activation de chacun de ces points en déterminant la direction locale de copie sur l'ensemble des chromosomes. Les résultats nous permettent de comprendre le lien entre l'organisation des chromosomes dans le noyau de chaque type cellulaire, les gènes qui s'y expriment, l'ordre dans lequel les différentes parties des chromosomes sont copiées et les points de fragilité du processus.



  • PARP-3 Caractérisation de la PARP-3 dans la stabilité du génome et la plasticité épithéliale.

    Caractérisation de PARP-3 dans l’intégrité du génome et la plasticité épithéliale
    Nos travaux visent à déterminer l'implication de PARP-3 dans le maintien de l'intégrité du génome et établir les mécanismes moléculaires mis en jeu.

    PARP-3 pourrait-elle être une nouvelle cible en thérapie du cancer ?
    La poly(ADP-ribosyl)ation est un mécanisme de régulation de l'activité des protéines directement impliqué dans la surveillance et le maintien de l'intégrité du génome. Cette réaction enzymatique a été découverte par Pierre Chambon dans le laboratoire Strasbourgeois de Paul Mandel il y a presque 50 ans. Très rapidement, l'intérêt thérapeutique d'inhiber cette activité s'est révélé prometteur, pour potentialiser l'effet cytotoxique ou antiprolifératif de drogues antitumorales ciblant l'ADN, en chimiothérapie ou en radiothérapie. Les Poly(ADP-Ribose) Polymérases (PARPs), enzymes qui synthétisent le Poly(ADP-ribose), forment une famille de 17 membres, dont plusieurs on été identifiés au laboratoire. Jusqu'à présent, seules deux PARPs ont été montrées comme directement impliquées dans la surveillance de l'intégrité du génome et la réparation de l'ADN: PARP-1 et PARP-2. En combinant des études biochimiques, structurales et génétiques, par le développement de souris mutantes notre laboratoire a grandement contribué à la compréhension de la fonction de PARP-1 et PARP-2 dans ces processus, ce qui a favorisé le développement d'inhibiteurs chimiques de ces enzymes et de voies stratégiques pour leur utilisation en thérapeutique. De nombreux laboratoires et sociétés pharmaceutiques sont maintenant engagés dans le développement de ces inhibiteurs de PARP pour augmenter la cytotoxicité des chimio- ou radiothérapies et en monothérapie pour cibler des cancers (sein, ovaires, prostate) portant une mutation BRCA1 ou BRCA2 (essais cliniques de phase I-III en cours). Notre laboratoire étudie depuis peu d'autres membres encore peu caractérisés dont PARP-3. Nos objectifs sont de décortiquer l’implication de cette protéine dans la surveillance de l'intégrité du génome, la prolifération cellulaire ou encore dans la plasticité cellulaire



  • MIGAT Logiciel de traitement d’images multi modalités applicable au guidage de l’ablation cardiaque

    Logiciel de traitement d'images multi modalités applicable au guidage de l'ablation cardiaque
    L'ablation par cathéter de la fibrillation atriale et des arythmies ventriculaires a émergé comme une percée significative dans la gestion de ces maladies. L'intégration des données d'imagerie acquises avant la procédure permettra d’améliorer les méthodes d'ablation en donnant accès à l'anatomie du patient et au substrat anormal du myocarde a l'origine de l'arythmie. La combinaison de l'imagerie avec la cartographie de surface en 3D fournira une compréhension globale non invasive de l'arythmie

    Développement d'un logiciel capable de traiter & fusionner les données multimodales noninvasives en 3D et validation clinique de l’intégration des données multimodales pour guider l'ablation cardiaque
    MIGAT rassemblera les ressources de l'Institut Liryc, de l'Inria et du CHU de Bordeaux pour développer une solution informatique avec un fort impact attendu sur la gestion des troubles électriques cardiaques. Le programme de recherche bénéficiera de l'équipement de MUSIC récemment financé dans le cadre du programme «Investissements d'Avenir», et en combinant l’état de l’art de l’électrophysiologie et de la technologie d'imagerie par résonance magnétique. MIGAT impliquera des ingénieurs informatiques, des chercheurs en sciences de l'informatique, des cardiologues, des radiologues et du personnel de recherche clinique avec les objectifs suivants: Développement d'un logiciel de traitement de données multimodales pour assister l’ablation cardiaque / Optimisation et validation du logiciel en termes d'expérience utilisateur / Optimisation et validation du logiciel en termes de performance clinique



  • PLAINSUDD PLAteformes numeriques INnovantes de Simulation Urbaines pour le Developpement Durable

    PLAINSUDD
    PLAteformes numériques INnovantes de Simulation Urbaine pour le Développement Durable

    De nouveaux instruments pour simuler la ville et ses transports
    Aux Etats-Unis, les lois ISTEA de 1991 et TEA 21 de 1998 ont obligé les métropoles à prendre en compte les liens urbanisme – transport dans tout projet d’infrastructure ou de politique de transport. Il s’agit, en somme, de se soucier de la ville que l’on induit sur le long terme par une décision de politique de transport ou d’aménagement. Ainsi a-t-on vu au cours des 15 dernières années se développer une recherche prolifique sur les modèles intégrés transport – urbanisation dits modèles « LUTI » (Land Use Transport Interaction models), aux USA, au Japon et en Europe, la France aillant tardé à participer au mouvement.
    L’objet de cette recherche est de produire quelques développements méthodologiques qui débouchent sur des instruments opérationnels de simulation de la ville et de son système de transport. « Simuler la ville » signifie ici proposer une description de ce que peuvent devenir sur un long terme, d’une part, les localisations de l’habitat, des activités et des emplois et, d’autre part, les dimensions socio-économiques qui en résultent, qu’il s’agisse des marchés fonciers et immobiliers, de la ségrégation spatiale ou de l’étalement urbain et de ses conséquences. A titre illustratif, il s’agit par exemple de simuler en 2030 les conséquences essentielles sur la ville de la mise en place d’un projet lourd ou d’un péage urbain.



  • ChromAct Interactions des co-activateur de transcription TFIID, ATAC et SAGA avec la chromatine

    Visualiser l’expression des gènes pour comprendre toutes les étapes de sa régulation.
    Ce projet vise à étudier les mécanismes fondamentaux qui gouvernent l'expression des gènes eucaryotes au stade de l’initiation de la transcription. Nous cherchons à comprendre comment des nanomachines protéiques participent à l’expression génique et à sa régulation.

    Architecture des édifices moléculaire contrôlant l’expression des gènes
    Le niveau d’expression des gènes, encore appelé transcription, contrôle la vie normale de la cellule mais aussi les dérèglements permettant le développement d’un cancer ou de certaines maladies rares. Si la transcription d’un gène particulier pouvait être infléchie, le destin d’une cellule pourrait être maîtrisé. Ce projet est essentiellement destiné à produire de nouvelles connaissances sur les mécanismes fondamentaux qui régissent l’expression des gènes. Dans le noyau cellulaire, la transcription est mise en œuvre par des machines moléculaires, les ARN polymérases, destinées à décrypter fidèlement l’information génétique codée par l’ADN. D’autres molécules protéiques, les facteurs de transcription, sélectionnent l’information utile à chaque moment de la vie cellulaire et positionnent les ARN polymérases au début du gène à transcrire. L’enjeu de nos recherches est de décrire l’architecture de ces édifices pour comprendre comment ils fonctionnent et, à terme, d’agir sur leur fonctionnement. D’autres facteurs agissent sur l’expression des gènes et notamment l’empaquetage de l’ADN dans le noyau cellulaire sous forme de chromatine. Nos observations cherchent à comprendre comment le conditionnement de l’ADN peut être modifier pour favoriser ou au contraire empêcher la transcription.



  • BIOTERRA Bioterra : maitriser la prolifération microbienne dans des produits biosourcés pour des bâtiments sains et durables

    Bioterra : maitriser la prolifération microbienne dans des produits biosourcés pour des bâtiments sains et durables
    Le projet BIOTERRA s’intéresse à deux enjeux majeurs de la construction :
    - l’utilisation de matériaux à faible impact environnemental pour la construction d’habitats sains,
    confortables et durables (produits biosourcés en terre crue (briques et enduits)),
    - la qualité de l’air à l’intérieur de ces habitats par la maîtrise de la prolifération microbienne qui
    peut avoir des impacts secondaires sur la santé des habitants.

    Enjeux, objectifs et retombées attendues du projet
    On observe depuis plusieurs années un regain d’intérêt pour l’utilisation de la terre crue à l’intérieur des bâtiments car celle-ci joue un rôle naturel de régulateur de l’humidité et améliore ainsi le confort des habitats. Il est fréquent de renforcer et d’alléger ces matériaux en terre crue par l’ajout de matières végétales. Or, sous certaines conditions, il a été observé le développement de moisissures et de champignons à la surface de ces matériaux rendant préoccupante leur utilisation.

    Le projet BIOTERRA a pour but d’identifier, de caractériser et de proposer une (ou des) solution(s) à la prolifération microbienne sur des produits biosourcés en terre crue (briques et enduits) utilisés dans la construction et la rénovation de bâtiments sains et durables. Ce projet aura aussi pour objectif de développer et valider des méthodologies innovantes pour l’identification des souches microbiennes et l’étude de leur prolifération sur des produits de construction.

    Les retombées attendues de ce projet sont multiples.
    Du point de vue scientifique, les résultats du projet permettront d’enrichir des bases de données sur les souches microbiennes présentes dans l’habitat ainsi que des connaissances sur les produits de constructions biosourcés en terre crue.
    Du point de vue méthodologique, de nouvelles méthodologies sur l’identification de souches microbiennes dans l’habitat et sur l’étude de leur prolifération sur des produits de construction (guide méthodologique) seront développées.
    Enfin, des points de vue économique et sociétal, le projet aura pour finalité de développer des produits (lutte microbiologique et produits biosourcés à base de terre crue résistants à la prolifération), de diversifier l’activité des filières terre (briquetiers) et de faciliter l’utilisation des matériaux biosourcés dans le bâtiment en rassurant les maîtres d’ouvrage et d’œuvre vis-à-vis des risques de proliférations microbiennes.



  • BHI-PRO Inversion hiérarchique bayésienne dédiée à la spectrométrie de masse. Application à la découverte et la validation de nouveaux marqueurs protéiques.

    BHI-PRO
    Inversion hiérarchique bayésienne dédiée à la spectrométrie de masse. Application à la découverte et la validation de nouveaux biomarqueurs protéiques.

    Objectifs scientifiques et économiques
    Les enjeux scientifiques et économiques sont d’améliorer l’efficacité des phases de découverte et de validation de biomarqueurs protéiques. Les études reposant sur la spectrométrie de masse (MS) réduisent significativement le délai par rapport à des approches standards par immunocapture. Elles donnent accès directement à des profils multidimensionnels de biomarqueurs. Cependant, seulement un faible nombre d’études cliniques protéomiques utilisant la spectrométrie de masse ont conduit avec succès à l’identification robuste de nouveaux marqueurs, remettant en question la reproductibilité des analyses protéomiques par spectrométrie de masse. Deux paramètres cruciaux n’ont pas été pris en compte dans les études actuelles : le rapport entre la variabilité technologique et la variabilité biologique et le concept de puissance statistique. Pour un nombre donné de patients, la variabilité technologique doit être réduite pour augmenter la puissance statistique des études. Nous proposons de contrôler la variabilité technologique grâce à un algorithme d’inversion Bayésien adaptatif innovant pour retrouver la concentration des protéines et le statut clinique de l’échantillon.



  • DISCERN Sources directe et indirect en combustion pour la mesure et la réduction du bruit

    Réduction du bruit provenant de la combustion pour les applications aéronautiques
    Caractérisation des sources directes et indirectes en combustion pour la mesure et la réduction du bruit

    Détermination des sources directes et indirectes en combustion pour la mesure et la réduction du bruit dans le domaine aéronautique
    Le projet DISCERN s’intéresse à la question critique des sources de bruit issues de la combustion. L’identification de ces sources par la simulation ou la modélisation reste problématique et il est toujours nécessaire aujourd’hui de tester et valider les nouveaux concepts à l’aide de mesures sur prototypes. La distinction entre le bruit directement émis par la flamme et sa contribution indirecte, liée à la présence d’hétérogénéités dans l’écoulement de gaz brûlés, est envisagée ici simultanément sur les plans expérimentaux, théoriques et numériques. Une configuration à l’échelle du laboratoire est conçue afin de reproduire les processus physiques majeurs rencontrés dans les chambres de combustion de turbines (turbines aéronautiques mais aussi à gaz pour la production d’électricité). Sur
    le plan numérique, deux stratégies de modélisation sont envisagées, correspondant à deux niveaux de fidélité très différents : la simulation aux grandes échelles (LES) d’une part, et la modélisation d’ordre réduit d’autre part (ROM). Un effort particulier est dirigé vers une analyse très fine de la dynamique de combustion afin de mieux déterminer les sources acoustiques dans l’environnement de la flamme.



Rechercher un projet ANR