L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • FLOODSCALE Observation et modélisation multi-échelles pour la compréhension et la simulation des crues éclair

    Mieux comprendre les phénomènes de crues éclair
    Observation et modélisation multi-échelles pour la compréhension et la simulation des crues éclair

    Mieux comprendre et simuler les crues éclairs
    Le projet FloodScale est une contribution au programme international HyMeX (Hydrological Cycle in the Mediterranean Experiment). Il a pour objectif d’améliorer la compréhension et la simulation des processus hydrologiques conduisant à des crues éclair, qui sont l’un des risques naturels les plus destructeurs, notamment en région Méditerranéenne. La variabilité spatiale et temporelle de la pluie, des caractéristiques des paysages, de l’humidité des sols est reconnue comme un facteur important influant sur la génération de crues éclairs. Cependant, la quantification et le rôle de leurs variabilités à différentes échelles restent des questions de recherche ouvertes. La compréhension des crues éclairs constitue un défi métrologique puisqu’elle requiert des observations à des échelles spatiales et temporelles très fines (1 km2, 5min), mais aussi sur de très vastes régions. A titre d’illustration, l’épisode de Septembre 2002 sur le Gard a concerné une superficie de 5000 km2, mais la moitié des victimes ont été répertoriées sur des bassins dont la taille était inférieure à 20 km2. Les crues éclairs sont très difficiles à observer à l’aide des réseaux opérationnels de pluviographes et de stations de jaugeage des débits. Il a été montré que les radars hydrométéorologiques apportaient une information particulièrement intéressante pour caractériser la variabilité spatio-temporelle des précipitations, bien que l’interprétation du signal radar reste encore difficile dans des terrains complexes (topographie) et/ou dans les zones urbanisées, qui sont les plus affectées par ce type d’épisodes. Jauger les rivières en crue avec les méthodes traditionnelles est aussi un défi en raison des difficultés pratiques et des problèmes de sécurité des opérateurs.



  • DynA3S Dynamique des algorithmes du pgcd : une approche Algorithmique, Analytique, Arithmétique et Symbolique

    Dynamique des algorithmes du pgcd : une approche Algorithmique, Analytique, Arithmétique et Symbolique
    Le but de ce projet est d'étudier des algorithmes de calcul de pgcd (plus grand commun diviseur) du point de vue des systèmes dynamiques. On considère un algorithme de pgcd comme un système dynamique discret en se concentrant sur les entrées entières. Nous sommes en premier lieu intéressés par le problème du calcul du pgcd de plusieurs entiers, mais une motivation supplémentaire provient également de la géométrie discrète.

    Algorithmes dynamiques du pgcd
    Le calcul du pgcd est l'une des opérations les plus basiques en théorie algorithmique des nombres. Si le calcul rapide du pgcd de deux entiers a été très largement étudié, la situation est plus contrastée concernant le fait d'avoir au moins 3 entrées.

    Les systèmes dynamiques ont désormais prouvé leur pertinence en informatique, à la fois pour leur capacité de modélisation, et pour leur efficacité dans l'analyse d'algorithmes arithmétiques, typiquement, pour les algorithmes euclidiens. En effet, trouver une description d'un algorithme en termes de système dynamique permet une compréhension profonde du comportement probabiliste de ses paramètres, comme l'illustre l'algorithme d'Euclide (le père de tous les algorithmes selon Knuth) associé à la transformation de Gauss des fractions continues.

    Nous avons deux objectifs principaux.

    Premièrement, nous menons une étude extensive des algorithmes de pgcd qui sont décrits par un système dynamique. Nous prévoyons de construire des algorithmes efficaces de pgcd, de mener une analyse systématique (pire cas, analyse en moyenne et en distributions), et de comparer les performances de ces algorithmes selon un point de vue transverse qui combine une approche algorithmique, analytique, arithmétique et symbolique.

    Deuxièmement, nous appliquons ces algorithmes en géométrie discrète pour l'étude des droites discrètes et des plans discrets, ce qui amène un point de vue supplémentaire concernant les comparaisons entre ces algorithmes.

    Nous allons considérer tout particulièrement deux types d'algorithmes de pgcd, tous deux étant associés à des homographies par morceaux. La première famille est produite par des algorithmes de réduction dans les réseaux qui calculent des vecteurs courts, alors que la seconde famille rassemble des algorithmes de fractions continues multidimensionnels qui calculent de bonnes approximations rationnelles (comme l'algorithme de Jacobi-Perron).



  • COBRA A COmbination of systems Biology and experimental high-throughput approaches to engIneer durable Resistance against plAnt viruses in crops

    Biologie des systèmes et approches à haut débit pour la mise en place de résistances durables aux viroses des plantes cultivées
    Les viroses de plantes causent des dégâts considérables, à la fois qualitatifs et quantitatifs, sur les plantes cultivées ; leur coût mondial est estimé à 50 milliards d’euros. La solution la plus sûre de lutte est le déploiement de variétés résistantes. Le but de COBRA est donc d’intensifier les recherches appliquée et fondamentale concernant les interactions plantes/virus, afin de diversifier les gènes cibles qui pourront être pyramidés et seront mieux adaptés aux contraintes de production.

    COBRA vise à diversifier les gènes de résistance aux virus, permettant ainsi la sélection de cultivars qui combineront plusieurs mécanismes de résistance et assureront une protection optimale.
    Dans COBRA, nous nous proposons de développer de nouvelles stratégies basées sur des gènes de sensibilité aux virus de plantes autres que les facteurs d’initiation de la traduction. Ceci implique l’identification de nouveaux facteurs de la plantes hôtes indispensables aux virus (gènes de sensibilité) et la recherche à haut débit de variants afin d’identifier des allèles de résistance. Ces variants serviront ensuite dans des approches de pyramidage, en combinaison avec d’autres gènes déjà identifiés mais très vite contournés en plein champ, afin de mettre en place une résistance durable aux viroses. COBRA se focalise sur trois espèces majeures cultivées : orge, tomate et fruits à noyaux (pêcher, abricotier et amandier).



  • ModElast Sensibilité des cellules aux propriétés élastiques de la matrice extracellulaire: étude des réponses cellulaires individuelle et collective à une modulation spatiale 2D ou 3D de la rigidité.

    Adaptation des cellules à leur environnement mécanique: organisation, adhésion, migration et guidage cellulaires induits par un gradient d'élasticité
    étude des réponses cellulaires individuelle et collective à une modulation spatiale 2D ou 3D de la rigidité

    ...
    La découverte que les cellules animales sentent les propriétés mécaniques de leur environnement a ouvert de nouvelles opportunités pour l'ingénierie tissulaire. L'organisation spatiale de cellules, leur guidage, le tri cellulaire pour le diagnostique médical, ou la différentiation sélective spatialement organisée de cellules souches sont des applications aujourd'hui réalisables en utilisant la réponse cellulaire à un gradient d'élasticité. Ces dernières sont devenues techniquement accessibles grâce à un procédé que nous avons récemment mis au point dans notre laboratoire : la fabrication de matrices extracellulaires synthétiques possédant une élasticité contrôlée et spatialement modulable, de l'échelle subcellulaire à l'échelle multicellulaire. Cependant, comment et pourquoi les cellules réagissent de la sorte à leur environnent mécanique et transforment cette information en divers processus d'adaptation reste une inconnue. Ceci limite notre efficacité à développer des outils qui utilisent la sensibilité des cellules aux gradients de propriétés mécaniques. L'objectif de notre projet est d'apporter un éclairage sur les mécanismes à l'origine de l'organisation cellulaire sur de telles matrices extracellulaires. Nous abordons cette problématique pour des cellules isolées ou organisées en tissus, évoluant dans un environnent 2D ou bien 3D.



  • IMANA Identification de régulations moléculaires majeures impliquées dans l’adaptation des plantes à la disponibilité en azote

    Identification of key Molecular switches for the Adaptation to Nitrogen Availability in plants
    Despite the in-depth knowledge on N metabolism, only recently molecular players involved in these regulatory circuits have been discovered. A previous collaboration between two partners of this proposal revealed the key role of the transcription factor NLP7 in early nitrate signalling.

    Optimizing Nitrogen use efficiency: An urgent need for in-depth understanding of the molecular network involved in the response to N availability
    Nitrogen (N) is an essential macronutrient for all living organisms, since it is a component of proteins, nucleic acids, and many secondary metabolites. Plants and fungi are the only multicellular organisms able to assimilate inorganic N. Mineral N, mainly in the form of nitrate, is generally limiting for plant growth and productivity because of spatial and temporal fluctuations of availability in the soil, which hamper sustained acquisition by the root system. Plants have developed adaptive responses allowing them to cope with these limitations and maintain growth despite changes in external N availability. In particular, it is now well established that plants are able to sense external nitrate availability, and hence that nitrate acts as a signal molecule that locally regulates many aspects of plant intake, metabolism and development. In addition a systemic signalling pathway informs the roots of the overall nutrient status of the plant. This systemic signalling is responsible for a finely tuned adjustment of root nitrate uptake by the whole nutrient demand and essential for the plant to control nutrient homeostasis. Despite the in-depth knowledge on N metabolism, only recently molecular players involved in these regulatory circuits have been discovered.
    Taken together, these considerations highlight the critical need to better understand how nitrate signalling and the systemic feedback signalling are integrated, as both govern the response of a plant to N availability. The objective of this project is thus to develop a strategy to go beyond current knowledge of the role of NLP7 and other NLPs to a system-wide and cell type-specific levels in order to understand the whole-plant response to N and, in the long term, to apply this knowledge to improve N use efficiency (NUE) of crops.



  • BAKERY Diversité et interactions d’un écosystème agro-alimentaire « Blé/Homme/Levain» à faible intran: vers une meilleure compréhension de la durabilité de la filière boulangerie

    BAKERY
    Diversité et interactions d’un écosystème agro-alimentaire ‘ Blé/Homme/Levain’ à faible intran: vers une meilleure compréhension de la durabilité de la filière boulangerie

    Durabilité de la filière boulangerie
    Les systèmes alimentaires durables, en limitant leur impact sur l’environnement doivent contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’à maintenir le bien être. Dans ce contexte, les objectifs de BAKERY sont de fournir une description fine de la diversité biologique et socio-culturelle d’un écosystème agro-alimentaire « Blé/Homme/Levain » à faibles intrants afin de permettre une meilleure compréhension des interactions et des services rendus.
    Ce projet de recherche pluridisciplinaire et participatif vise à (i) décrire la diversité socio-culturelle des pratiques de boulangerie et la perception qu’en ont les consommateurs (ii) étudier les effets des variétés de blé, du terroir et des pratiques des boulangers sur la diversité du microbiome levain, la qualité sensorielle et nutritionnelle du pain ainsi que les préférences des consommateurs (iii) analyser les interactions microbiennes au sein du levain et leurs conséquences sur le fonctionnement du levain et sur la qualité du pain (iv) intégrer toutes les données pour identifier les déterminants de la diversité biologique et socio-culturelle dans la chaîne de boulangeries, (v) envisager des stratégies pour la conservation de la diversité biologique et de la diversité socio-culturelle en boulangerie.



  • BECASIM Simulation numérique avancée pour les condensats de Bose-Einstein : Modèles numériques déterministes et stochastiques, Calcul haute performance, Simulation d'expériences physiques

    Comprendre par la simulation numérique la matière condensée à très basse température
    La formidable cohérence de la matière condensée à des températures proches de zéro absolu laisse présager des applications qui pourront révolutionner la technologie de demain. Le projet vise l’exploration numérique de ce type de systèmes (comme le condensat de Bose-Einstein) pour comprendre des configurations difficiles à étudier expérimentalement.

    Etablir un nouvel état de l'art pour la simulation de condensats de Bose-Einstein.
    L'objectif de notre projet est d'établir un nouvel état de l'art dans le domaine des méthodes numériques et du calcul haute performance pour la simulation de condensats de Bose-Einstein. Il répond à trois besoins importants dans ce domaine, formulés aussi bien par les physiciens que les mathématiciens théoriciens : d'analyser mathématiquement les méthodes existantes, de développer de nouvelles méthodes d'ordre élevé et de les mettre en œuvre dans des codes de calcul fiables et flexibles, exploitant les architectures parallèles modernes.
    Comme il existe actuellement très peu de codes dans ce domaine, capables de simuler des configurations tridimensionnelles (3D) et de vraies expériences physiques, notre projet est unique en France et, certainement, dans le monde entier. La finalité du projet sera de fournir aux physiciens et aux mathématiciens des codes de calcul numérique 3D haute performance pour étudier différentes configurations dans la condensation de Bose-Einstein.



  • VIBRATIONS Interprétation des signaux électrophysiologiques en épilepsie basée sur un cerveau virtuel

    Interprétation des signaux électrophysiologiques en épilepsie basée sur un cerveau virtuel
    L’épilepsie est un désordre neurologique très invalidant, qui touche entre 0,5 et 1% de la population. Dans une large proportion des cas, elle ne peut être traitée par la médication. Dans ces situations, la chirurgie, qui consiste à retirer les régions responsables des crises, est le seul moyen de guérir les patients. Cependant, les résultats de la chirurgie dépendent de la qualité de la définition des régions à réséquer.

    Enjeux et objectif
    Plusieurs méthodes d’investigation sont utilisées lors de l’évaluation préchirurgicale. Une technique est l’EEG intracérébral, qui est une méthode invasive enregistrant directement dans le cerveau. En contraste, les techniques d’électrophysiologie non-invasive (Magnétoencéphalographie, MEG et electroencéphalographie, EEG) sont des méthodes non-invasives qui permettent de localiser les régions responsables des décharges épileptiques à partir de la surface de la tête, avec un risque et un coût moindre que l’EEG intracérébral.
    Il reste toutefois plusieurs difficultés en suspens qui ralentissent l’utilisation en routine des méthodes non-invasives.
    - Elles génèrent une grande quantité de données, ce qui nécessite des méthodes d’extraction de l’information. De nombreuses méthodes existent, basées sur des principes mathématiques abstraits dont l’impact sur les résultats est difficile à quantifier.
    - Les régions profondes du cerveau possédant une architecture compliquée (comme l’amygdale et l’hippocampe) sont difficiles à enregistrer par ces méthodes non-invasives. Leur détectabilité en MEG et EEG, est sujet à débat, et les meilleurs techniques de traitement du signal pour reconstruire l’activité en profondeur restent à définir
    - Les mesures non invasives enregistrent principalement l’activité intercritique (entre les crises). La meilleure facon de définir la région à opérer en se basant sur cette activité reste à définir (c.a.d. la définition d’une « zone irritative primaire »).
    Dans ce contexte, la modélisation computationnelle, sous la forme d’un « cerveau virtuel », est un outil puissant pour étudier l’impact de différentes configurations de régions cérébrales pathologiques sur les mesures non-invasives, dans un environnement contrôlé.



  • Fresqueau Fouille de données pour l'évaluation et le suivi de la qualité hydrobiologique des cours d'eau

    Fouille de données pour l'évaluation et le suivi de la qualité hydrobiologique des cours d'eau
    L'objectif de préserver ou restaurer le bon état des masses d’eau, imposé par la Directive Cadre Européenne sur l’eau (2000), requière de disposer d'outils opérationnels d'aide à l’interprétation des informations complexes concernant les cours d’eau et leur fonctionnement. Dans cette perspective, le projet FRESQUEAU développe de nouvelles méthodes pour étudier, comparer et exploiter l'ensemble des paramètres disponibles concernant l’état des cours d’eau et les pressions qu'ils subissent.

    Des outils pour évaluer la qualité des cours d'eau
    Le projet contribuera à répondre à deux enjeux spécifiques : (1) approfondir la connaissance des liaisons entre les différentes métriques permettant de caractériser la qualité des cours d’eau (indices biologiques, listes faunistiques ou floristiques, paramètres physicochimiques, etc.) et (2) identifier et modéliser les relations entre sources de pressions sur le milieu et qualité physico-chimique et biologique des cours d'eau. Pour cela, il a été nécessaire de constituer une base de données spécifiquement dédiée au projet à partir de bases de données publiques ou issues de programme de recherche. Les données requises sont relatives à la qualité de l’eau, l’hydrologie, les stations de mesures, etc. et permettent de caractériser l’environnement des cours d’eau. Toutes ces données se caractérisent par une grande hétérogénéité et une grande complexité, tant par leurs formes propres que par leurs structures spatiales et temporelles.



  • RED Les Risques Emergents de la mobilité Durable

    Les risques émergents de la mobilité durable
    L’hypothèse générale du projet RED est que la grandeur de la justification écologique relègue au rang d’impensés les dysfonctionnements induits par les politiques de mobilité durable.
    C'est pourquoi le projet RED vise à produire des connaissances sur les risques émergents des politiques de mobilité durable, à travailler la question de la représentation et de la modélisation de ces risques, à favoriser leur intégration dans l'action publique.

    Enjeux et objectifs
    Freiner le système automobile et promouvoir des alternatives pour s’orienter vers un système de transport et de déplacements moins émetteur de gaz à effet de serre est désormais une priorité politique affichée à toutes les échelles de gouvernement (local, national, international).
    La prise en charge de cet enjeu consensuel a d’ores et déjà produit des inflexions notables de politiques publiques : réduction de la place de l’automobile dans certains espaces urbains, promotion de la marche à pied et du vélo, renouveau des objets du transport public.
    Ces inflexions, légitimes au regard de la nécessaire transition énergétique et écologique de nos sociétés occidentales urbaines, peuvent cependant générer de nouveaux dysfonctionnements : difficulté de compréhension des espaces réaménagés et nouvelles catégories d’accidents de la circulation (couloirs de bus, tramway/piéton par exemple), restriction d’accès à certains espaces urbains (ZAPA, péage urbain) et développement induit de nouveaux usages (deux-roues motorisés), intensification de la spécialisation sociale intra-urbaine liée au développement spatialement sélectif des « quartiers verts » et autres « quartiers tranquilles ».

    Dans ce contexte, le projet RED est porteur d’une triple ambition :
    • Produire des connaissances sur les risques émergents et les nouvelles vulnérabilités, peu investigués, induites par les politiques publiques de mobilité durable (volet A).
    • Travailler la question de la perception des risques, des représentations et de la modélisation de ces nouveaux risques (volet B)
    • Identifier les verrous organisationnels et politiques qui freinent l’inscription des risques de la mobilité durable sur les agendas politiques et dans la gestion publique territoriale (volet C).
    Pour chacun de ces volets, des opérations de recherche spécifiques mais coordonnées sont programmées.



  • EDELVEIS Lasers accordables pompés par LED (Excitation par Diodes Electroluminscentes de Lasers accordables dans le Visible Et les InfrarougeS)

    EDELVEIS
    Lasers accordables pompés par LED
    (Excitation par Diodes Electroluminescentes de Lasers accordables dans le Visible Et les InfrarougeS)

    Enjeux et objectifs
    Depuis une vingtaine d’années, les diodes lasers de puissance s'imposent pour le pompage des lasers à solide. Développées principalement dans l'infrarouge proche, elles ont laissé sur le bord de la route certains lasers dont les sources de pompage sont dans le bleu ou le vert : les lasers organiques (pourtant les seuls à couvrir continûment toute la gamme du visible) et les lasers à saphir dopé au titane (accordables dans l'infrarouge proche et capables de générer les impulsions les plus courtes jamais produites par un oscillateur). Ces lasers accordables sont actuellement pompés par des sources complexes et coûteuses (lasers solides doublés en fréquence). Une solution simple serait de parvenir à pomper les lasers à solide avec des Diodes ElectroLuminescentes (LED), beaucoup moins chères que les diodes laser.
    Cependant, avec une densité de puissance 3 à 4 ordres de grandeur plus faible que les diodes laser, le pompage par LED semblait jusqu'à aujourd'hui quasi-impossible, surtout pour des lasers à large bande spectrale dont les propriétés spectroscopiques sont bien plus médiocres que les lasers classiques (tels que le Nd:YAG, par exemple). Mais la donne est en train de changer : le colossal marché de l'éclairage tire les performances des LEDs vers le haut et leur coût massivement vers le bas. Le pompage par LED reste un challenge scientifique de taille, mais il n'est plus insurmontable, surtout quand on considère les solutions qui sont proposées dans ce projet EDELVEIS (Excitation par Diodes Electroluminescentes de Lasers accordables dans le Visible Et les InfrarougeS). En utilisant des systèmes de pompage non imageants innovants et un fonctionnement des LEDs en régime impulsionnel, l'objectif d'EDELVEIS est de développer des lasers solides pompées par LED : oscillateurs accordables dans le visible (lasers organiques) et modules amplificateurs d'impulsions femtosecondes (saphir dopé au titane).



  • FIRES Fonction des glutarédoxines dans la signalisation redox et le « sensing » du fer chez les plantes

    Etude des réponses des plantes au stress oxydant
    Le fer est un élément essentiel pour de nombreux processus physiologiques et voies métaboliques mais il peut être toxique dans certaines circonstances et peut provoquer une situation de stress oxydant. Ce projet vise à étudier certaines familles de protéines qui participent à la perception du statut en fer des cellules et à la signalisation qui en découle.

    Comprendre le rôle des glutarédoxines et des protéines BolA dans le métabolisme du fer
    Les protéines contenant du fer sont essentielles pour de nombreuses voies métaboliques ou processus cellulaires (photosynthèse ou respiration). Toutefois, les mécanismes de régulation de l’homéostasie du fer et le fonctionnement des machineries d’assemblage des protéines fer-soufre (Fe-S) chez les plantes restent assez mal connus. Ce projet vise à comprendre le rôle des glutarédoxines et des protéines BolA dans ces phénomènes puisque des études génétiques menées chez la levure Saccharomyces cerevisiae montraient l’implication de ces 2 familles de protéines dans le métabolisme du fer. Le fer est un métal essentiel mais qui peut être toxique dans certaines circonstances. Comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires contrôlant son assimilation, sa compartimentation et plus globalement son utilisation est une étape importante pour remédier à des problèmes liés à un mal-fonctionnement ou à des variations des conditions environnementales. La description de ces mécanismes chez une plante modèle telle qu’Arabidopsis thaliana pourrait permettre de transposer les connaissances vers des espèces agronomiques importantes puisque les mécanismes sont vraisemblablement conservés. En particulier, les plantes représentent une des sources principales de fer pour certaines populations ne se nourrissant pas ou n’ayant pas accès à la viande animale. Ceci illustre de manière simple le besoin de décrire de manière fine les voies cellulaires régulant le métabolisme du fer.



  • CoMatCo Interactions multi-échelles "COmposants-MATériaux-COntact" dans les systèmes de freinage et les compresseurs aéronautiques

    Interactions multi-échelles « Composants-MATériaux-Contact » dans les systèmes de freinage et dans les compresseurs aéronautiques
    L’objectif du projet est de mettre au point une méthodologie multi-échelle de « conception » des matériaux de friction. Cette méthodologie représente le chaînon manquant dans la démarche de compréhension et de modélisation des systèmes (freins et ensembles rotor-stator de turboréacteurs) dans le but d’augmenter leurs performances énergétiques, de réduire les nuisances environnementales (acoustique, pollution…) tout en maintenant leur fiabilité en tant qu’éléments sécuritaires.

    Méthodologie de conception de matériaux de friction pour lier l'élaboration des matériaux et la modélisation des freins et moteurs aéronautiques.
    Dans les turboréacteurs aéronautiques la réduction de la consommation en kérosène et des émissions de CO2 et de NOx passe par la maîtrise des jeux entre rotor-stator et par voie de conséquence des interactions aube-carter. Celles-ci sont fortement conditionnées par le choix des matériaux «abradables« côté carter.
    En ce qui concerne les systèmes de freinage, les dispositions réglementaires de réduction des impacts environnementaux (nuisances sonores, émissions de particules) et d’augmentation des performances de dissipation énergétiques pour les grandes vitesses, passe par une maîtrise des phénomènes de frottement et du choix des matériaux en contact.
    Dans ces deux applications, les solutions mises en œuvre par les industriels reposent sur l'exploitation inspirée de retours d'expériences et de démarches «essais-erreurs« qui ont conduit à la mise au point de «recettes de matériaux hétérogènes« performantes, s’agissant des garnitures de frein et des matériaux «abradables« pour les turboréacteurs. Néanmoins, en l’absence d’une réelle appréhension des phénomènes, ces approches «boîte noire« posent problème face aux nouvelles exigences techniques et environnementales et engendrent des coûts de développement très élevés en raison du nombre d’essais nécessaires.
    L’objectif du projet est de mettre au point une méthodologie multi-échelle de « conception » des matériaux de friction, chaînon manquant dans la démarche de compréhension et de modélisation des systèmes (freins et turboréacteurs) dans le but d’augmenter leurs performances énergétiques, de réduire les nuisances environnementales tout en maintenant leur fiabilité.
    Face à cette complexité, la démarche repose d’une part sur l’identification des phénomènes physiques prépondérants et d’autre part sur une dialogue modèle-expérience fort.
    Ce projet regroupe des expériences et moyens des partenaires de différents secteurs du transport aéronautique, automobile et ferroviaire dans un esprit de fertilisation croisée.



Rechercher un projet ANR